Microsoft lance la version Linux open source de l'utilitaire de surveillance système Sysmon, pour détecter des signes d'activité suspecte qui peuvent ensuite être enregistrés

Alors que Microsoft produit principalement des applications et des services conçus pour être utilisés avec son propre système d'exploitation Windows, au fil des ans, la société a adopté non seulement macOS mais aussi Linux.

Après avoir récemment lancé Windows Subsystem pour Linux dans la boutique Windows 11, Redmon vient d'offrir un autre cadeau aux utilisateurs de Linux. Microsoft vient de publier une version Linux de Sysmon, l'outil de surveillance du système Windows.

Sysmon est simplement l'un des outils de la collection Sysinternals que Microsoft gère, donnant aux utilisateurs la possibilité de surveiller les systèmes pour détecter des signes d'activité suspecte qui peuvent ensuite être enregistrés. Il s'agit d'un outil très configurable qui peut être personnalisé par les administrateurs système afin de rechercher des types d'activité très spécifiques qui pourraient être source d'inquiétude.

Nom : téléchargement (1).png
Affichages : 3861
Taille : 3,7 Ko

La version Linux de Sysmon est loin d'être un utilitaire unique, et il se retrouve à se battre pour attirer l'attention dans une arène déjà bien remplie. Il trouvera cependant des fans parmi les administrateurs système qui utilisent déjà Sysmon pour Windows et qui attendaient avec impatience un portage Linux pour l'utiliser sur d'autres systèmes.

Quiconque espère se lancer directement dans l'utilisation de l'utilitaire devra savoir comment compiler des binaires Linux, mais cela ne devrait pas être un obstacle pour le public cible de l'outil.

Plus d'informations et télécharger Sysmon pour Linux

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de la version Linux de l'utilitaire Sysmon ?
Pensez-vous qu'il aura du succès ?

Voir aussi

Windows 11 : Microsoft propose le sous-système Windows pour Linux en tant qu'application dans le Microsoft Store, pour apporter des mises à jour indépendamment du système d'exploitation

Le nombre d'utilisateurs de Linux sur desktop ne cesse de croître tandis que celui de Windows baisse avec Linux : 10,92 % de progression par an, Windows : -1,95 % par an, sur les 12 dernières années

Linux aura 30 ans le 25 août : ses distributions sont bien meilleures qu'il y a 30 ans, Linux n'a-t-il plus rien à envier à Windows en tant qu'OS desktop ?

Microsoft publie sa propre distribution Linux sous le nom de code CBL-Mariner, où CBL signifie Common Base Linux