Azure : Microsoft lance Draft,
un outil open source pour aider les développeurs à créer et déployer des applications fonctionnant sur des clusters Kubernetes

Nom : draft-logo.png
Affichages : 2291
Taille : 27,8 Ko

Microsoft, par la voix de Gabe Monroy (PM Lead, Containers @ Microsoft Azure), vient de porter à l'attention des développeurs la disponibilité de Draft, un tout nouvel outil spécialement créé pour rationaliser le processus de développement d'applications basées sur les conteneurs qui sont conçus pour fonctionner sur des clusters Kubernetes. En créant Draft, Microsoft a comme principal objectif de permettre aux développeurs de travailler sur leurs applications sans avoir au préalable des compétences sur Docker et Kubernetes. En effet, d'après les informations recueillies, les utilisateurs de Draft n'auront même pas besoin d'installer ces deux outils sur leurs machines pour travailler, car Draft leur offrira tout ce dont ils auront besoin.

Pour rappel, Kubernetes est la célèbre solution open source d’orchestration de conteneurs ; c'est l'un des principaux outils que Google a rendu open source et il fonctionne en complément de Docker. En d'autres termes, Kubernetes offre aux utilisateurs des outils de gestion simplifiée des conteneurs dans le cloud de Microsoft. Il convient également de rappeler que Docker est une solution spécialisée qui permet aux développeurs de gérer le cycle de vie des conteneurs. Signalons également que c'est au mois d'avril dernier que Microsoft, dans l'optique de faciliter davantage l'usage des conteneurs sur Azure, avait fait l'annonce relative à l'acquisition de Deis, l'entreprise à la base de plusieurs outils Kubernetes open source.

Selon Gabe Monroy, les conteneurs d'applications ont atteint un niveau de popularité très élevé durant ces dernières années et au cours des derniers mois, Kubernetes est apparu comme une solution populaire dédiée à l'orchestration de conteneurs. Cela dit, Gabe déclare que beaucoup de développeurs se sont également tournés vers Kubernetes à cause de son architecture extensible et sa communauté open source très dynamique. Toutefois, un certain nombre de développeurs estiment que Kubernetes est très difficile à prendre en main.

En ce qui concerne le fonctionnement de la nouvelle solution de Microsoft en l'occurrence Draft, Gabe Monroy et son équipe soutiennent qu'à l'aide de deux commandes simples, les développeurs peuvent désormais commencer à travailler sur des applications basées sur des conteneurs, cela sans qu'il leur soit nécessaire d'utiliser Docker et Kubernetes.

Selon Gabe Monroy, les développeurs peuvent exécuter la commande draft create afin de créer un « pack Draft ». Pour ce faire, l'outil effectue une analyse approfondie du code afin de détecter automatiquement le langage dans lequel l'application a été écrite. Par défaut, Draft supporterait nativement plusieurs langages dont Node.js, Go, Java, Python, PHP et Ruby. Suite à ces étapes, Draft construit le pack en écrivant le script de détection, un fichier Docker (DockerFile) ainsi qu'un diagramme Helbernetes Helm dans l'arborescence source. À partir de ce moment, il devrait être assez facile d'intégrer ce code aux pipelines d'intégration continue déjà existants. Rappelons qu'un DockerFile est un fichier texte qui contient les instructions nécessaires à la création d'une image de conteneur.

Poursuivant ses explications, Monroy affirme qu'à l'aide d'une autre commande en l'occurrence draft up, les développeurs vont pouvoir commencer à travailler sur leurs applications localement et le code source est automatiquement envoyé à n'importe quel cluster Kubernetes fonctionnant soit localement soit à distance. Cela dit, les développeurs vont désormais pouvoir tester leur application en direct, et tout changement dans leur éditeur ou EDI sera disponible en quelques secondes.

Draft fonctionne également sur un cluster Kubernetes distant. Cela permet aux développeurs d'éditer leurs lignes de code localement, tout en ayant leur environnement de développement en cours d'exécution sur le cloud.

Le code source de Draft est hébergé sur GitHub.

Créez votre compte Azure gratuit

Source : Microsoft Azure

Et vous ?

Que pensez-vous de Draft  ?

Allez-vous le tester ?