Alphabet : le chiffre d'affaires de la maison-mère de Google triple quasiment au deuxième trimestre,
les revenus de YouTube grimpent de 83 % pour dépasser les 7 milliards de dollars

Avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars (env. 15,67 milliards d'euros) sur le deuxième trimestre de l'année, le groupe Alphabet qui détient Google a dépassé largement ses attentes. Ce chiffre est quasiment le triple de l'an passé par rapport à la même période.

Nom : alphabet.png
Affichages : 3838
Taille : 37,5 Ko

Les actions d'Alphabet, le plus grand fournisseur mondial de publicités sur les recherches et vidéo, ont augmenté de 3,3 % dans les échanges prolongés après les résultats, ce qui a largement dépassé les estimations des analystes. Dans l'ensemble, les grandes entreprises technologiques américaines s'en sortent avec brio (Apple, Facebook et Microsoft ont également enregistré des bénéfices records).

Les consommateurs passant plus de temps en ligne pendant la pandémie de coronavirus, les détaillants se sont efforcés de les atteindre, qu'ils achètent des produits à l'aide de la recherche Google ou regardent des vidéos sur YouTube. Le rebond économique naissant aux États-Unis qui a accompagné le déploiement du vaccin et l'assouplissement des restrictions aide également, car les consommateurs bénéficient d'une mobilité accrue et d'options pour les achats de toutes sortes.

« Pendant l'année écoulée, nous avons renvoyé plus de trafic vers des sites internet tiers que pendant n'importe quelle autre année », a souligné le patron du groupe, Sundar Pichai, lors d'une conférence dédiée aux analystes et à la presse. Et d'ajouter : « Nous avons généré des milliards de connexions comme des coups de fil, des directions pratiques, des commandes de repas et des réservations qui ont amené des consommateurs et des revenus à des entreprises dans le monde qui essaient de se remettre de la crise ».

« La distribution était de nouveau, et de loin, le plus important contributeur à la croissance sur un an pour la pub. Les secteurs des voyages, des services financiers, des médias et du divertissement ont aussi beaucoup participé », a expliqué à la presse Philipp Schindler, le vice-président de Google en charge des ventes.

Google avait souffert de son exposition aux secteurs du tourisme, en berne il y a un an à cause de la pandémie de Covid-19. « En 2020, le deuxième trimestre était le point le plus bas de l'année pour le marché publicitaire en ligne, donc la comparaison annuelle est favorable à Alphabet », a fait remarquer Nicole Perrin, analyste chez eMarketer. Le groupe bénéficie des campagnes de vaccination étant donné que le succès du commerce en ligne ne faiblit pas malgré le relâchement des restrictions sanitaires et les voyages reprennent. Les recettes publicitaires affluent donc à nouveau.

Le numéro un de la publicité numérique a engrangé près de 62 milliards de dollars de chiffre d’affaires, grâce aux dépenses de communication des petites et grandes entreprises sur le moteur de recherche, sur YouTube et sur ses applications comme Google Maps.

Le bilan d'Alphabet s'affiche donc comme largement positif alors que le groupe qui détient Google est actuellement visé par plusieurs actions en justice pour « abus de position dominante et de méthodes anticoncurrentielles », selon plusieurs États américains et européens. La dernière date du 8 juillet : 37 États américains ont intenté un procès à la société, qu'ils accusent d'employer des méthodes anticoncurrentielles pour décourager la distribution d'applications par d'autres voies que son Play Store, préinstallé sur tous les smartphones Android, le système d'exploitation mobile dominant dans le monde. Pour le moment, ces attaques n'ont pas d'influence sur son modèle économique.

« Alphabet a bénéficié du retour général des dépenses publicitaires sur le marché et en particulier du solde de ce retour, qui est plus axé sur les canaux numériques que pendant la période prépandémie », a déclaré Tom Johnson, directeur du numérique chez WPP Mindshare.

Alphabet a déclaré que les revenus de la publicité Google avaient augmenté de près de 70 % pour atteindre 50,44 milliards de dollars au cours du deuxième trimestre clos le 30 juin. Les revenus publicitaires de la plateforme de vidéo en streaming de la société YouTube ont bondi de 83,7 % par rapport au trimestre de l'année dernière à 7 milliards de dollars, soit presque autant que Netflix a généré des revenus trimestriels. La plateforme de vidéo a atteint les 2 milliards de spectateurs mensuels dans le monde. Cela représente près de 64 % de l’audience pour les vidéos en ligne, selon eMarketer. Et les visionnages quotidiens sur YouTube Shorts, un service de formats courts conçu pour rivaliser avec la populaire application TikTok, ont dépassé les 15 milliards ce trimestre, a annoncé Sundar Pichai.

Le résumé des performances de Google par son PDG (rémunération des développeurs, cyberattaques, cloud, etc.)

« En ce qui concerne le trimestre, nous avons assisté à une marée montante d'activité de consommation et d'entreprise en ligne. Nous sommes fiers que nos services aient aidé tant d'entreprises et de partenaires. En fait, nous avons établi un certain nombre de records ce trimestre. Ce trimestre, les éditeurs partenaires ont gagné plus que jamais grâce à notre réseau. Nous avons également payé plus aux créateurs et partenaires YouTube qu'à aucun autre trimestre de notre histoire. Et en plus de cela, au cours de l'année dernière, nous avons envoyé plus de trafic vers des sites Web tiers que n'importe quelle année auparavant, en plus de générer des milliards de connexions directes – comme des appels téléphoniques, des itinéraires, des commandes de nourriture et des réservations – qui ont conduit les clients et revenus aux entreprises du monde entier qui s'efforcent de se remettre sur pied.

« Il y a quelques années, nous avons misé sur l'IA, estimant qu'il s'agirait d'une technologie fondamentale qui soutiendrait et améliorerait considérablement tous nos produits. Cette vision a été pleinement exposée lors de notre événement I/O en mai, où nous avons annoncé de nouvelles avancées qui seront utiles aux personnes et aux entreprises du monde entier.

« À titre d'exemple, nous avons introduit les modèles unifiés multitâches – ou MUM. MUM est une grande avancée dans la recherche, mille fois plus puissante que nos systèmes actuels. Il a la capacité d'apprendre et de transférer des connaissances dans 75 langues, ce qui signifie qu'il peut apprendre à partir de sources dans une langue et vous aider à vous transmettre ces informations dans une autre. Nous avons également annoncé un nouveau système d'IA appelé LaMDA qui atteint un nouveau niveau de capacités de conversation naturelles. Nous pensons que LaMDA contribuera à rendre l'information et l'informatique plus accessibles, et nous sommes enthousiasmés par cette recherche à un stade précoce. Et la semaine dernière, DeepMind a partagé sa nouvelle base de données de structures de protéines AlphaFold, qui a doublé le nombre de structures de protéines humaines de haute précision disponibles pour les chercheurs. Dans les mois à venir, il inclura presque toutes les protéines séquencées connues de la science.

« En ce qui concerne Android, nous avons présenté en avant-première Android 12 sur Google I/O. La dernière version comprendra de nouvelles façons de personnaliser les appareils, ainsi qu'une vitesse et une efficacité énergétique considérablement améliorées. Nous avons intégré de nouvelles protections de la confidentialité directement dans le système d'exploitation, comme le nouveau tableau de bord de confidentialité, pour aider les utilisateurs à préserver la sécurité et la confidentialité des informations. Android 12 sera bien sûr au centre des propres appareils de Google. Je suis très enthousiasmé par notre gamme d'automne, qui présentera Android 12, et certains des investissements technologiques approfondis qui nous aident à repousser les limites.

« Pixel reste au cœur de cette stratégie à long terme, et je suis fier de la façon dont l'équipe continue d'offrir le meilleur de Google grâce à notre gamme d'appareils utiles, y compris Nest et Fitbit. Vous pouvez voir tous ces appareils dans notre premier magasin de détail à New York et j'ai hâte d'en voir de nouveaux bientôt. Nous constatons également que les développeurs tirent d'énormes avantages de Google Play. Jusqu'à la fin du deuxième trimestre, plus de 120 milliards de dollars ont été gagnés cumulativement par les développeurs du monde entier grâce à Google Play.

« Permettez-moi de parler un peu plus de Cloud. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a augmenté de 54 % en glissement annuel. Nos produits innovants, notre stratégie de mise sur le marché ciblée et notre écosystème en pleine croissance sont le moteur de notre élan. Des organisations de tous les secteurs choisissent Google Cloud comme plateforme de transformation numérique, y compris des clients SAP comme PayPal, Johnson Controls et Whirlpool, qui ont déployé des environnements SAP sur Google Cloud.

« Ce trimestre, nous avons observé trois tendances distinctes. Premièrement, l'augmentation des cyberattaques et des ransomwares est un signal d'alarme pour l'industrie. Depuis plus de deux décennies, Google a construit certains des systèmes informatiques les plus sécurisés au monde, et nous sommes fiers que nos clients Google Cloud puissent bénéficier de notre expérience ici. Des clients comme la Major League Baseball s'associent à Google Cloud pour améliorer encore leur programme de sécurité.

« Nous avons été les pionniers de l'approche "Zero Trust", une architecture qui intègre plusieurs couches de défense contre les accès non autorisés. Cette approche et d'autres solutions de sécurité aident les clients à minimiser l'impact des cyberattaques et à les empêcher complètement. Lors de notre Cloud Security Summit la semaine dernière, nous avons annoncé de nouvelles solutions pour l'ensemble de notre portefeuille de produits. BT introduit notre nouvelle solution Security Operations, basée sur Chronicle, sur le marché des services de sécurité gérés, et Adobe et l'état du Wisconsin aident à protéger les utilisateurs avec notre produit de détection de fraude.

« Deuxièmement, notre expertise dans les données et l'analyse en temps réel continue de nous différencier dans le Data Cloud, l'un des segments du marché à la croissance la plus rapide. BigQuery n'est pas seulement un entrepôt de données, c'est une plateforme pour l'innovation client. Et cela contribue à stimuler notre forte croissance d'une année sur l'autre, avec des clients comme HCA Healthcare, qui utiliseront BigQuery pour analyser les données afin d'améliorer les soins cliniques. De plus, notre expertise approfondie en IA et en apprentissage automatique reste un différenciateur clé, gagnant des clients comme Groupe Casino et menant à des partenariats avec des leaders de l'automatisation industrielle comme Siemens.

« Notre concentration sur la fourniture de solutions spécifiques à l'industrie, associée à notre infrastructure cloud ouverte et sécurisée, nous permet de soutenir les principales sociétés de télécommunications telles que Reliance Jio, Telecom Italia TIM et Ericsson, pour travailler ensemble sur des applications et de nouvelles solutions pour les réseaux 5G et Mobile Edge Computing. Ceux-ci rejoignent les clients existants Vodafone, Telus et bien d'autres.

« Troisièmement, Google Workspace continue d'afficher une forte croissance, en particulier dans le domaine des entreprises, car nous avons conçu le produit pour relever les défis du travail hybride. Cela inclut les annonces que nous avons faites à I/O à propos de Smart Canvas, ainsi que l'extension de nos capacités et solutions avancées de sécurité et de conformité pour les travailleurs de première ligne. Ces innovations remportent des succès auprès d'entreprises comme Carvana, le détaillant automobile en ligne, et l'éditeur de logiciels Red Hat.

« Passage à côté de YouTube. Les courts métrages YouTube continuent de prendre de l'ampleur. Nous l'avons déployé partout où YouTube est disponible, dans plus de 100 pays à travers le monde. Je suis fier d'annoncer que YouTube Shorts vient de dépasser les 15 milliards de vues quotidiennes. Je suis également ravi des progrès que nous réalisons avec les produits d'abonnement de YouTube sur Music, Premium et YouTube TV, chacun offrant une expérience et un contenu fantastiques aux téléspectateurs.

« Et enfin, Waymo continue de construire et de commercialiser le pilote Waymo et de développer l'équipe. Les gens adorent le service d'appel entièrement autonome à Phoenix. Depuis le premier lancement de ses services au public en octobre 2020, Waymo a assuré en toute sécurité des dizaines de milliers de trajets sans conducteur humain dans le véhicule, et nous attendons avec impatience de nombreux autres ».

Source : Alphabet