IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Embarqué Discussion :

Programmateur 28C010M Raspberry Pi


Sujet :

Embarqué

  1. #1
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2019
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2019
    Messages : 5
    Points : 3
    Points
    3
    Par défaut Programmateur 28C010M Raspberry Pi
    Bonjour à tous,

    Je permets d'écrire ce post, car je bloque lors d'un stage que je dois réaliser.
    Durant ce stage, je dois réaliser un programmateur pour AT27C010 pour faire de la lecture/écriture de cette mémoire. Pour ma part, j'utilise un Raspberry Pi (avec Codeblocks en C) et la biblio WiringPi. Le problème est que je ne peux pas "attaquer" directement la prom, le composant est monté sur une vieille carte électronique avec des composants pour serialiser les données.... J'ai routé une carte pour m'interfacer avec la vieille carte existante. Il me reste la partie software à réaliser...
    J'ai des séquences déjà décrite à coder en C en fonctions de mes entrées/sorties, j'ai validé ma lecture, mais l'écriture me pose des soucis...

    J'ai déjà fait l'étude de la carte existante, et la partie hardware est finalisée. J'ai routé une carte sur laquelle sera pluggé le raspberry pi qui s'interface avec la carte existante. On ma donné un fichier avec les protocoles à coder : état haut, état bas des sorties. Il ne me reste que la partie software à valider (sans parler de l'intégration à la suite).

    Je n'ai pas de contraintes de vitesses pour les séquences à coder.

    Mes fonctions à coder en C :

    Init à adresse 00 dans la prom
    Chargement adresse 13 bits //
    Lecture d'une donnée //
    écriture d'une donnée //

    J'ai du mal pour avancer dans mes fonctions en C...
    C'est pourquoi je cherche un peu d'aide.

    Je vous remercie par avance.

    ReasK

  2. #2
    Membre éclairé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 732
    Points : 666
    Points
    666
    Par défaut
    Bonjour,

    Peux tu nous donner le schéma de câblage et/ou de la fameuse carte ?
    Et aussi une photo vue de dessus de la carte ?

    Une vielle EPROM requiert deux choses pour être programmée :
    - effacement aux UVC pendant 30 minutes => il ne faut éclairer aux UVC que l'EPROM, les autres composants avec des parties en plastique risquent de ne pas apprécier
    - une tension de programmation de 12.5V, 21V ou 25V => attention à ne pas griller la carte en envoyant cette tension sur la broche VPP de l'EPROM
    - les impulsions de programmation doivent durer 50 ms

    http://electroremy.free.fr/elec-info-eprom.html

    Si c'est une EPROM flash, les choses sont plus faciles

    Si c'est une EPROM OTP, c'est mort, car ce type de composant est basé sur des fusibles et n'est programmable qu'une seule fois.
    (OTP = One Time Programmable )

    Il est très surprenant que l'EPROM ne soit pas placée sur un support pour être retirée et programmée => j'ai peur que ce soit une OTP

    Si c'est une EPROM OTP, il ne sont pas sympas ceux qui t'on donné ce projet (ou alors ils ne sont pas compétents)

    Si c'est une EPROM OTP, il faut la dessouder.
    Sur un composant de cette taille, c'est difficile de ne pas endommager la carte.
    Voici ce que tu peux faire :
    - lire le contenu de l'EPROM pour le sauvegarder - fait le plusieurs fois et vérifie, il faut être sûr de son coup, car les manips suivantes vont détruire l'EPROM
    - prendre en photo la carte (pour se souvenir de l'orientation de l'EPROM)
    - couper les pattes de l'EPROM à la pince coupante
    - l'EPROM est ainsi retirée de la carte
    - il reste à dessouder les pattes une par une (plus facile à faire avec une pince, pas besoin de trop chauffer, la carte ne sera pas abîmée)
    - souder à la place un support tulipe de bonne qualité, en mettant son encoche d'orientation dans le même sens que l'EPROM

    Astuce importante : enficher dans le support un deuxième support.
    C'est le deuxième support qui va s'user en supportant les insertions / désinsertions de l'EPROM.
    On peut remplacer facilement ce deuxième support facilement lorsqu'il sera HS.
    Le support soudée en dessous ne sera que très peu usé.

    Maintenant, la carte est prête à accueillir une nouvelle EPROM, qui peut être du type flash, plus pratique que les EPROM à UV.

    Pour faciliter le débogage, tu peux même mettre à la place de l'EPROM un émulateur d'EPROM :
    - fait avec une RAM avec une pile,
    - fait avec un composant plus récent.

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  3. #3
    Responsable Modération

    Homme Profil pro
    Ingénieur électricien
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    1 035
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur électricien

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 1 035
    Points : 3 682
    Points
    3 682
    Par défaut
    Bonjour ReasK et bienvenue sur DVP

    Le Datascheet est pourtant clair c'est une OTP (One Time Programming), qui nécessite deux tensions de 6.5V et 13V pour la programmation. Est-ce que tu as une nouvelle mémoire à chaque tentative, est-ce que tu as bien les deux tensions commandées et est-ce que tu suis les formes de la figure 5-4 avec les durées indiquées dans la table 5-7?

    Au passage un microcontrôleur (exemple Arduino Uno), avec une capacité en courant des I/O plus élevée et la possibilité de travailler sur 8 bits en parallèle est bien plus adapté à cette application qu'un microprocesseur comme le Pi.
    Je remarque que l'impulsion de programmation (tPW) doit être de 100µs ± 5%. C'est irréalisable avec un Pi. Il faut une programmation temps-réel qui n'est pas prévue de base avec le Pi (après avec certaines distributions c'est éventuellement possible, je ne connais pas assez)

    [EDIT] Lors de mes premières recherche je suis tombé sur la puce d'ATMEL (Microchip) AT27C010 qui est non-reprogrammable. Mais il y en a d'autres : celles de TI (TMS27C010), AMD (Am27C010) et Fairchild (NM27C010) sont bien effaçables par UV.
    Est-ce que ta mémoire a bien sa dose d'UV entre chaque tentative de programmation ?

    Delias

  4. #4
    Membre éclairé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 732
    Points : 666
    Points
    666
    Par défaut
    Delias a raison :
    - il confirme ma crainte sur le fait que l'EPROM soit OTP (fait une photo de la carte et postes-là)
    - surtout, le PI ne peut pas faire des impulsions de durée précise, c'est trop risqué.

    Le Raspberry PI est un ordinateur sous Linux.
    Linux est comme Windows, c'est un OS multitâche qui ne permet pas de faire du temps réel.
    Avec un ordinateur, on pouvait faire du temps réel il y a longtemps en pilotant le port parallèle avec MS-DOS.
    Maintenant, le mieux est de prendre un Arduino, l'Arduino peut recevoir des données du PC grâce au port USB, et ensuite créer lui-même des impulsions très précises.
    Arduino et Raspberry PI se ressemblent beaucoup extérieurement, on trouve des capteurs et accessoires compatibles avec les deux systèmes (ce qui entretient la confusion), mais ce sont des technologies radicalement différentes.

    Comme je l'ai suggéré dans ma réponse, s'il n'y a pas de support, il faut modifier la carte pour la munir d'un support permettant de remplacer l'EPROM.

    Ensuite :
    - soit placer une EPROM UV ou flash que l'on peut programmer avec un programmateur classique => pas besoin de créer ton propre programmateur
    - soit remplacer l'EPROM par un microcontrôleur qui va l'émuler, c'est une possibilité intéressante mais attention il faudra que le microcontrôleur démarre rapidement, il faut que le microcontroleur émulateur d'EPROM soit prêt avant que la carte commence à vouloir lire l'EPROM.

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  5. #5
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2019
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2019
    Messages : 5
    Points : 3
    Points
    3
    Par défaut
    Bonjour à vous,

    J'espère que vous avez passé un bon week-end. Je vous remercie pour vos réponses développées.

    J'ai bien pris connaissance de vos différentes explications claires et précises.
    J'ai confondu quant au type de la Prom, il s'agit d'une 28C010M (programmable) mais le schéma de la carte indique une compatibilité avec une utilisation pour 27C010.
    Par rapport au système, je ne peux pas enlever (ou dessouder) la prom de la carte existante, c'est pourquoi j'ai dû concevoir une carte d'interfaçage (routage terminé) sur laquelle j'avais fait en sorte de pouvoir "tirer" mes entrées/sorties indispensables pour la lecture/écriture de la prom. Je n'ai pour l'instant pas accès à la carte existante en physique.

    Ci-joint un petit dossier avec les différentes docs dont je dispose ( schéma carte existante + carte qui permet de m'interfacer à celle-ci, algos/séquences que je dois coder, entrées/sorties, début de code que j'ai pu commencer en C).

    Merci encore pour votre aide,

    ReasK.
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  6. #6
    Membre éclairé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 732
    Points : 666
    Points
    666
    Par défaut
    Bonjour

    Dis-moi si je me trompe, mais sur le schéma de la carte, je constate qu'elle est déjà prévue à la base pour écrire l'EPROM

    L'Arduino est plus approprié pour ce que tu souhaite faire.

    D'ailleurs, une autre personne a déjà utilisé un Arduino pour programmer une 28C010 : https://github.com/TomNisbet/TommyPROM

    Inspires toi de ce projet, et adaptes-le au câblage particulier de ta carte.

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  7. #7
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2019
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2019
    Messages : 5
    Points : 3
    Points
    3
    Par défaut
    En effet, elle est déjà prévue pour écrire, mais mon système permettra un autre moyen d'écriture et surtout un moyen de lecture (lecture en temps réel pour vérification de bon fonctionnement par exemple).

    D'accord, je vois. Mais j'ai déjà conçu la carte d'interface avec régulateur de tension pour les I/O du Pi (schéma dans mon .7zip). Celle-ci permet d'alimenter la carte existante en plus de connecter les I/O du pi au signaux à piloter (impossibilité de sortir 5V sur les I/O du Pi).

    Merci encore

  8. #8
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2019
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2019
    Messages : 5
    Points : 3
    Points
    3
    Par défaut
    Bon, je vais sans doute passer sur arduino du coup.
    Selon vous, est-ce qu'il y aura des gros changements par rapport à ce que j'avais commencé à faire par rapport au Pi ?
    Dans le schéma de ma carte interface par exemple ?
    Le code je m'en doute

    Reask

  9. #9
    Membre éclairé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 732
    Points : 666
    Points
    666
    Par défaut
    Citation Envoyé par Reask29 Voir le message
    Bon, je vais sans doute passer sur arduino du coup.
    Selon vous, est-ce qu'il y aura des gros changements par rapport à ce que j'avais commencé à faire par rapport au Pi ?
    Dans le schéma de ma carte interface par exemple ?
    Le code je m'en doute

    Reask
    Salut,

    La bonne nouvelle c'est qu'avec le projet Arduino que je t'ai donné, tu a tout le code gérant l'échange de données avec l'ordinateur qui est à conserver.
    Il faut juste modifier le câblage et les fonctions d'écriture et de lecture en conséquence
    Je te conseille de commencer par refaire le projet Arduino tel quel, pour programmer des EPROM isolées, de façon à vérifier que tout fonctionne, et ensuite pour te familiariser avec Arduino. Et ça, tu peux le faire chez toi sans avoir besoin de la fameuse carte sous la main.

    Ensuite, pour ne pas prendre de risque, je te conseille de commander par utiliser l'Arduino avec la carte en lecture passive (espion, toutes les broches en entrée), puis en lecture active (envoi de l'adresse), et seulement en dernier en écriture.
    Avant d'écrire l'EPROM, il faut être sûr de son coup.

    L'Arduino possède des broches d'entrées/sorties comme le Raspberry Pi.
    A priori, le câblage côté carte pourrait être identique.

    Voilà, à toi de jouer

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  10. #10
    Responsable Modération

    Homme Profil pro
    Ingénieur électricien
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    1 035
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur électricien

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 1 035
    Points : 3 682
    Points
    3 682
    Par défaut
    Bonjour

    Là tu changes les données du problème, peut-être que le Pi est utilisable. (J'ai bien dit peut-être).
    Il est normal qu'une EPROM / PROM soit remplaçable par une EEPROM. Cela permettait de développer plus rapidement, puis de profiter de mémoire à moindre coût pour la fabrication. C'était le vieux temps, avant que les EEPROM et Flash modernes ne soient disponibles à un coût ridicule.

    Première, il s'agit de quelle marque de puce ? La procédure d'écriture peut varier (surtout sur ces vielles générations). L’important c'est de savoir si la durée d'écriture est stricte (min et max) ou minimale, et si la mémoire donne un signal en retour. Car dans le cas où le timing n'est pas trop contraint et qu'il y a un retour de la mémoire, c'est éventuellement faisable en conservant le Pi.
    Il y a tout un circuit d'interface, cela change aussi la donne, avec le chargement des données en série, le Pi reprend un peu de son retard. Il y a des signaux + et -, c'est du différentiel ?

    Je n'ai pas eu le temps de beaucoup chercher hier, donc je n'ai pas encore tout le circuit en main pour aider.

    Bonne suite

    Delias

  11. #11
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2019
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2019
    Messages : 5
    Points : 3
    Points
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    Très bien, je vais m'atteler à la tâche.

    Citation Envoyé par Delias Voir le message
    Il s'agit d'une puce ATMEL AT28C010, oui c'est du différentiel (j'ai gérer cette aspect au niveau hardware avec des émetteur/recepteur de ligne). De ce fait, je n'ai qu'à m'occuper de HA pas de HA+ ou HA- au niveau software.

    D'accord

  12. #12
    Membre éclairé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 732
    Points : 666
    Points
    666
    Par défaut
    Etant donné que c'est dans le cadre d'un stage, tu devras rédiger un mémoire je suppose.

    Tu pourras parler du choix de la plateforme (Arduino ou Raspberry Pi) avec les avantages et inconvénients de chacun.

    C'est un aspect intéressant de ce projet.

    En tant qu'ingénieur dans ta vie professionnelle tu seras souvent confronté à la problématique de choisir une technologie ou un matériel particulier.

    Idéalement, si tu as le temps de finir un peu avant, tu pourras tester la solution que tu n'as pas retenue pour faire un comparatif.
    Ce sera utile y compris si ça ne fonctionne pas.
    En électronique, quand quelque chose ne fonctionne pas, on apprend quand même des choses

    D'ailleurs, c'est souvent quand on en chie à faire fonctionner un projet qu'on apprend le plus

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  13. #13
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    35
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 35
    Points : 50
    Points
    50
    Par défaut
    Salut,

    Il faut bien lire le cahier des charges....une dizaine de posts inutiles car tu as initialement mentionné la mémoire AT27C010 qui est une mémoire OTP...

    L'AT28C010 est une mémoire EEPROM (technologie complètement différente...) qui se programme et s'efface électriquement.
    Au niveau interfaçage cela devrait être pratiquement la même chose...à vérifier en comparant les datasheet.
    Il faudra aussi tenir compte des temps d'accès des mémoires car c'est souvent là que les problèmes se posent :
    Ta AT27C010 = 45ns, Ta AT28C010 = 120ns...

    a+

  14. #14
    Responsable Modération

    Homme Profil pro
    Ingénieur électricien
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    1 035
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur électricien

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 1 035
    Points : 3 682
    Points
    3 682
    Par défaut
    Bonsoir

    J'ai repris l'analyse de tes informations. Pas vu grand-chose qui peuvent bloquer.
    Au vu de l’oscillogramme de lecture, les durées sont dans les clous, la transmission série bridant la vitesse suffisamment. Attention néanmoins à attendre un peu après l'écriture avant de faire une lecture (10ms).

    La mémoire possède une protection contre les écritures involontaires qui peut être activée (désignée dans la doc sous le nom de SOFTWARE DATA PROTECTION SDP). Les puces sont livrées avec cette protection désactivé, mais si elle l'a été à la fabrication de la carte, cela pourrait expliquer ton problème.

    Désolé

    Delias

  15. #15
    Membre éclairé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 732
    Points : 666
    Points
    666
    Par défaut
    Citation Envoyé par Delias Voir le message
    La mémoire possède une protection contre les écritures involontaires qui peut être activée (désignée dans la doc sous le nom de SOFTWARE DATA PROTECTION SDP). Les puces sont livrées avec cette protection désactivé, mais si elle l'a été à la fabrication de la carte, cela pourrait expliquer ton problème.
    Très intéressant... bien qu'apparemment ces mémoires soient utilisables "comme" les antiques 27Cxxx, il faut bien lire la doc correspondant à leur référence exacte.

    Bref, RTFM

    Quand Reask29 m'avait contacté par mail, j'ai eu raison de lui demander de poser sa question sur ce forum.
    Rien ne vaut un forum, on a de meilleures réponses, et en plus elles sont accessibles à ceux qui rencontrerons le même problème ensuite.

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  16. #16
    Responsable Modération

    Homme Profil pro
    Ingénieur électricien
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    1 035
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur électricien

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 1 035
    Points : 3 682
    Points
    3 682
    Par défaut
    RTFM ???
    Déjà que j'ai appris RIBU (Read Instruction Before Use) il y a peu de temps.

    Là on est typiquement dans l’électronique d'avant l'an 2000, où chaque puce avait des particularités qu'il faut prendre en compte. Il est vrai qu'un grand travail de simplification et de standardisation des interfaces a été fait par les fabricants depuis.
    Les EEPROM en I2C interchangeables, celles qui fonctionnent quasi comme de la RAM, les microcontrôleurs, etc. tous cela n'a prit le dessus que lors de ce début de millénaire.

  17. #17
    Membre éclairé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 732
    Points : 666
    Points
    666
    Par défaut
    Citation Envoyé par Delias Voir le message
    RTFM ???
    Déjà que j'ai appris RIBU (Read Instruction Before Use) il y a peu de temps.
    Moi je connaissait pas "RIBU" - c'est bien j'en apprends tous les jours

    Le RTFM (Read The Fucking Manual) est plus utilisé sur l'informatique ou même la vie quotidienne

    J'ai même utilisé le RTFM pour... un chapiteau de comité des fêtes le maire se demandait comment le fixer en temps de vent, il allait faire une commission de sécurité, demander à un bureau de contrôle voire interdire la manifestation, et j'ai dit : "il faut lire le mode d'emploi du chapiteau" et on a eu la réponse tout de suite avec la description du matériel à utiliser pour lester le chapiteau

    Bref, toujours lire la doc, que ce soit avec un appareil photo, une machine à laver, de l'outillage, une voiture, peu importe...

    Citation Envoyé par Delias Voir le message
    Là on est typiquement dans l’électronique d'avant l'an 2000, où chaque puce avait des particularités qu'il faut prendre en compte. Il est vrai qu'un grand travail de simplification et de standardisation des interfaces a été fait par les fabricants depuis.
    Les EEPROM en I2C interchangeables, celles qui fonctionnent quasi comme de la RAM, les microcontrôleurs, etc. tous cela n'a prit le dessus que lors de ce début de millénaire.
    C'est clair que l'électronique s'est à la fois complexifiée et simplifiée : maintenant on a des gros circuits intégrés ou des modules tout faits en eux même très complexes, mais qu'on peut assembler et programmer très facilement...

    Il y a eu une frustration des électroniciens venant de l'analogique qui préféraient les circuits à composants discrets et qui ont eu l'impression de devenir "prisonniers" des fabricants de circuits intégrés. L'angoisse c'est la crainte de voir un circuit intégré spécifique ne plus être fabriqué ce qui condamne les projets réalisés avec.
    Je pensais comme ça avant... ça m'a freiné et m'a empêché assez longtemps de me lancer dans l'informatique embarqué...

    Et j'ai franchi le cap en rattrapant mon retard avec 8051 puis en me lançant dans Arduino. Je ne le regrette pas. Finalement c'est mieux, les cartes sont plus petites, moins chères et consomment moins d'électricité, c'est terminé les "cimetières" (gros circuits imprimés avec des tas de circuits intégrés alignés). Si on se contente des modules les plus populaires, il y a peu de risque qu'ils ne soient plus fabriqués, et d'ailleurs il y a souvent des clones.

    Cela ne m'empêche pas de continuer à faire "simple et efficace" avec quelques composants discrets lorsque c'est adapté. (Voyez par exemple mon post sur le bouton d'arrêt "propre" pour Raspberry Pi). J'arrive à être à l'aise sur les deux tableaux.

    Aujourd'hui on trouve beaucoup de gens assez calés en Arduino mais complétement perdus dès qu'il faut faire un bout de circuit analogique... l'un n'est pas meilleur que l'autre, il faut les deux

    A bientôt
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  18. #18
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    9 878
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 9 878
    Points : 26 612
    Points
    26 612
    Par défaut
    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    Bref, toujours lire la doc, que ce soit avec un appareil photo, une machine à laver, de l'outillage, une voiture, peu importe...
    Tu veux dire le bout de papier que l'on jette généralement avec l’emballage dès l'ouverture du carton ?



    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  19. #19
    Membre éclairé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 732
    Points : 666
    Points
    666
    Par défaut
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Tu veux dire le bout de papier que l'on jette généralement avec l’emballage dès l'ouverture du carton ?





    Le non respect du RTFM avec l'électroménager c'est fun

    Une personne avait acheté un lave linge et l'avait mis en route sans lire le manuel.

    La machine à laver a pris feu et a incendié la maison

    Dans le mode d'emploi il était écrit en gros "ATTENTION retirer impérativement les cales de transport en polystyrène avant d'utiliser le lave-linge" avec un dessin pour monter où elles étaient et comment les enlever.

    #EPIC FAIL
    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

Discussions similaires

  1. Demande un Analyste/programmateur URGENT
    Par Revelc dans le forum Etudes
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2007, 21h04
  2. [Avis] livre "programmateur VBA EXCEL " pour les nuls
    Par gangura dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/09/2007, 18h14
  3. [PIC 16F84 et 16F877] Programmateurs
    Par Blue_Strike dans le forum Autres architectures
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/03/2007, 11h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo