Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Community Manager

    Arduino à l'école - Cours sur les bases de l'électronique et de la programmation sur Arduino
    Chers membres du club,

    J'ai le plaisir de vous présenter ce cours complet de Frédéric Genevey et de Jean-Pierre Dulex pour vous apprendre les bases de l'électronique et de la programmation sur Arduino.

    « L'Arduino a été conçu dès le départ dans un but pédagogique, pour être bon marché, doté d'une grande quantité d'entrées et de sorties, compatible Mac, Windows et Linux, programmable avec un langage très simple et open source. Il n'y a là que des avantages pour le monde scolaire, en particulier parce que l'Arduino se situe au croisement entre l'informatique, l'électronique et les travaux manuels.

    L'approche pédagogique de l'Arduino est particulière. Il ne s'agit pas d'aborder la matière d'une manière linéaire, mais en bricolant et en « bidouillant » : on câble, on branche et on regarde ce que cela donne. C'est une approche par la pratique et l'expérimentation qui convient très bien à des élèves, même (et surtout) peu scolaires. Il y a bien sûr un risque de « griller » un Arduino ; mais il ne s'agit que de 30 francs de matériel, et pas d'un ordinateur à 1200 francs ! L'Arduino est un excellent outil pour le learning by doing et le project based learning. Une approche par la théorie, même si elle reste possible, serait contre-productive. »

    Bonne lecture

    Retrouvez les meilleurs cours et tutoriels pour apprendre Arduino
    Vous avez envie de contribuer au sein du Club Developpez.com ? Contactez-nous maintenant !
    Vous êtes passionné, vous souhaitez partager vos connaissances en informatique, vous souhaitez faire partie de la rédaction.
    Il suffit de vous porter volontaire et de nous faire part de vos envies de contributions :
    Rédaction d'articles/cours/tutoriels, Traduction, Contribution dans la FAQ, Rédaction de news, interviews et témoignages, Organisation de défis, de débats et de sondages, Relecture technique, Modération, Correction orthographique, etc.
    Vous avez d'autres propositions de contributions à nous faire ? Vous souhaitez en savoir davantage ? N'hésitez pas à nous approcher.

  2. #2
    Membre éprouvé
    Bonjour les mordus
    Citation Envoyé par Laethy Voir le message
    Il ne s'agit pas d'aborder la matière d'une manière linéaire, mais en bricolant et en « bidouillant » : on câble, on branche et on regarde ce que cela donne. C'est une approche par la pratique et l'expérimentation qui convient très bien à des élèves, même (et surtout) peu scolaires. Il y a bien sûr un risque de « griller » un Arduino ; mais il ne s'agit que de 30 francs de matériel, et pas d'un ordinateur à 1200 francs
    Excellllllllente approche, j'abonde complètement , c'est exactement selon cette méthode que j'ai évolué et que j'évolue encore dans ce "monde Arduino". Cette type d'approche correspond, pour moi, tout à fait à "l'esprit" Arduino et surtout ça "dédramatise" la pratique de l'électronique et du microcontrôleur.
    BRAVO!

    Cordialement
    jpbbricole
    L'expérience est la seule chose qu'il ne faut acheter que d'occasion!

  3. #3
    Membre éclairé
    Je ne suis pas complètement d’accord. Certes l’expérimentation fait partie du processus d’apprentissage, mais comme pour tout il faut aussi bâtir des bases, solidifier les connaissances et donc introduire du formalisme et la théorie le long du chemin. ça ne «*tombe pas en marche*» par hasard et il n’y a rien de plus frustrant que de tourner en rond des heures sur un problème parce qu’on n’a pas la bonne info qui est dans la doc ou la théorie. (Même si ensuite on se souviendra de la solution si on vous l’a bien expliquée et pas juste donné le code qui marche)

    D’autre part, comme vous le notez, si l’approche linéaire formelle ne correspond pas à tous, le contraire est vrai aussi. Certains élèves vont être perdus sans le support de cette théorie.

    J’ai été amené à travailler avec des jeunes et moins jeunes et si vous n’offrez pas un cadre avec différentes modalités et niveaux de complexité vous laissez forcément des apprenants sur le bord du chemin.

    En pratique ce qui fait la différence c’est surtout le niveau de motivation des élèves pour le sujet. ceux qui n’en ont rien à fiche n’accrocheront ni à l’approche théorique ni à celle pratique. Pour les motiver un peu, il faut offrir des projets ‘fun’ et atteignables - ça vous permet d’en rattraper quelques uns et bien sûr un bon prof cool ça aide aussi, mais rien ne remplace la motivation personnelle et l’envie de faire, Ce sont toutes ces heures passées les mains dans le code et les composants qui sont payantes.

    Ensuite si c’est dans un cycle des 1h par semaine sur 2 mois, on ne peut pas être très ambitieux non plus, il s’agit de découvrir des choses et donc ce qui comptera c’est quel est l’objectif pédagogique. Fabriquer un petit truc qui fonctionne est gratifiant et peut servir de déclic pour aller plus loin. un club informatique ou robotique, du travail perso feront le reste et certains pourront en faire leur métier

  4. #4
    Membre confirmé
    En programmation est assez simple d'expliquer les choses pour bien débuter, c'est du tout ou rien, on affiche le résultat de la fonction, on est sûr de l'interprété.

    En électronique il est beaucoup plus difficile pour débuter car il ne suffit pas que de branché le circuit, il faut vérifier si ce que l'on a branché est correcte et dans le bon sens. J'ai commencé à apprendre l' électronique en BEP, est avant de touché à une porte logique et faire allumé une LED, il a fallut faire de la théorie pour comprendre comment circule un courant en le schématisant le circuit , en le fléchant et utilisant la lois des noeuds et les mailles. Ce qu'il faudrait je pense avant même de manipuler (même si le circuit ne coûte que quelque euros, et s'il a grillé , l'apprenant va perdre beaucoup de temps à se dire mais pourquoi cela ne marche pas ? ) c'est d'utiliser le voltmètre(c'est l'outil indispensable et en plus il ne coûte que quelque euros) pour bien vérifier les tensions et le sens des tensions pour bien valider que le branchement est correctes, analyser la situation, déduire qu'on a fait une erreur ou pas. On est obligé de passer par de la théorie comprendre ce que l'on fait et cela décourage beaucoup de débutant si cela ne marche pas.

  5. #5