Pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter, inscrivez-vous gratuitement !

 

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    52
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 52
    Points : 1 118
    Points
    1 118

    Par défaut Antitrust : Yelp porte plainte contre Google auprès de la Commission européenne

    Antitrust : Yelp porte plainte contre Google auprès de la Commission européenne
    pour abus de position dominante dans la recherche en ligne

    En juin 2017, la Commission européenne a infligé une amende record de 2,42 milliards d’euros au géant américain de la recherche en ligne Google pour abus de position dominante sur le marché des moteurs de recherche. Selon la Commission européenne, Google qui contrôle déjà plus de 80 % du marché de la recherche en ligne dans la majorité des pays européens a favorisé son propre service de comparaison de prix et rétrogradé ceux de ses concurrents. Pour la Commission européenne, Google a, de manière intentionnelle ou par pure négligence, violé les règles anticoncurrentielles de l’UE et était parfaitement conscient du fait que ce comportement constituait une infraction qui l’exposait à des sanctions.

    Toujours dans le même cadre, au mois de février, Google a aussi écopé d'une amende de 17 millions d'euros. Cette somme a été infligée par la Commission de la concurrence de l’Inde (CCI) suite à des investigations qui lui ont permis de constater que « les interdictions imposées par les accords d’intermédiation de recherche négociés après des éditeurs ont été jugées injustes, car elles restreignaient le choix de ces partenaires et les empêchaient d’utiliser les services de recherche fournis par les moteurs de recherche concurrents ».

    Hier, selon le Financial Times, Yelp a déposé une plainte auprès de l'organisme antitrust de l'UE contre Google. En effet, Yelp est une entreprise qui publie des avis participatifs sur les commerces locaux. Pour Yelp, Google a abusé de sa position dominante dans la recherche locale. Il fait donc pression sur Bruxelles pour lancer de nouvelles accusations contre le géant de la technologie. La plainte fait savoir que Google nuit aux concurrents et aux consommateurs en privilégiant le placement de ses propres offres par rapport aux concurrents. D'après le Financial Times, Yelp rapporte que Google affiche les informations de Google Local Search en haut des pages de résultats, tandis que les liens vers Yelp, TripAdvisor et d'autres services sont affichés plus bas, ce qui fait qu'ils sont moins visités.

    Nom : yelp.jpeg
Affichages : 1346
Taille : 46,4 Ko
    Jeremy Stoppelman, co-fondateur de Yelp


    La Commission n'a pas encore pris de décision concernant la plainte. Cependant, elle rassure en affirmant qu'elle « continue d'enquêter activement sur les services de Google autres que les comparaisons ».

    Toujours selon le Financial Times, Google a refusé de commenter la plainte la plus récente. Mais la société a déclaré qu'elle travaillait à modifier son service de shopping pour fournir un traitement égal à ses concurrents.

    Comme pour souligner l'impact négatif de la pratique de Google sur les entreprises, Jeremy Stoppelman, cofondateur de Yelp, a déclaré dimanche au programme 60 Minutes que tout concurrent « potentiellement menaçant » serait amené à « disparaître » à cause de Google. « Si je commençais aujourd'hui, je n'aurais aucune chance de construire Yelp. Cette opportunité a été fermée par Google et leur approche », a-t-il déclaré.

    Source : Financial Times

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Ces accusations ne serviraient-elles pas simplement à soutirer de l'argent à Google ?

    Voir aussi

    Antitrust : Bruxelles inflige une amende de 2,4 milliards d'euros à Google pour abus de position dominante sur la recherche en ligne
    Le commissaire en chef de la concurrence au sein de l'UE a promis de se pencher sur plus de cas contre Google galvanisé par la victoire sur Shopping
    La Commission de la concurrence de l'Inde condamne Google à payer une amende de 17 millions d'euros pour abus de position dominante
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre actif Avatar de tpericard
    Homme Profil pro
    Ingénieur validation
    Inscrit en
    octobre 2006
    Messages
    69
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur validation
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2006
    Messages : 69
    Points : 296
    Points
    296

    Par défaut

    Hello,

    Je n'ai aucune sympathie particulière pour Google, mais il me semble normal de privilégier ses propres résultats dans son service ou mieux encore, les clients qui ont payés pour être en tête de liste des résultats. Du moment que ces annonces sponsorisés soient clairement identifiées, où est le problème ?

    Ou suis-je trop naïf ?

  3. #3
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    97
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Japon

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 97
    Points : 241
    Points
    241

    Par défaut

    Hello,

    Je n'ai aucune sympathie particulière pour Google, mais il me semble normal de privilégier ses propres résultats dans son service ou mieux encore, les clients qui ont payés pour être en tête de liste des résultats. Du moment que ces annonces sponsorisés soient clairement identifiées, où est le problème ?

    Ou suis-je trop naïf ?
    Je me dis exactement la meme chose !!!
    C'est comme si toi (monsieur tout le monde) cree un site sur la ventes livres, qu'ensuite ton site devient mondialement connu au point qu'il devienne THE REFERENCE, puis que tu decides de mettre sur la home uniquement tes propre bouqins en vente.
    Pourquoi on t'embeterait ? Je ne comprend pas.
    Et si sur ce site tu decides de mettre en vente (toujours sur la home) des chaussures en vente (d'un autre de tes sites). Oui ca n'a rien a voir avec des bouquins, mais c'est ton site !!!

  4. #4
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    C'est le principe des lois anti-trust et de la libre concurrence. Il ne s'agit pas de punir quelqu'un qui a réussit, mais de l'empêcher du fait de sa position devenue dominante, de n'être que référent à lui même.
    Internet est déjà suffisamment verrouillé pour qu'en plus un moteur de recherche nous impose sa vision du monde unique (Don't be evil !).
    Trop de gens utilisent google et les autres GAFA, ce qui verrouille leur propre vision du monde.
    Il existe même des gens qui pensent que facebook et consorts sont pourvoyeurs d'informations et qui nourrissent leur peur à travers les fake news diffusées sur ce canal.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 08/03/2017, 00h49
  2. Réponses: 32
    Dernier message: 09/07/2016, 03h26
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 22/12/2014, 11h47
  4. Réponses: 9
    Dernier message: 03/11/2010, 21h17
  5. Réponses: 18
    Dernier message: 17/04/2010, 09h29

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo