+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2013
    Messages
    189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Sénégal

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2013
    Messages : 189
    Points : 15 570
    Points
    15 570
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut Le talent et la passion suffisent-ils pour faire un bon développeur ?

    Le talent et la passion suffisent-ils pour faire un bon développeur ?
    Les créateurs de Django, PHP et Rails n’étaient pas des passionnés du code

    Les développeurs les plus célèbres étaient-ils prédestinés à devenir programmeur depuis leur enfance ? De l’avis d’un développeur web dénommé Tony You, ce serait de la naïveté que de croire cela. Selon lui, certains programmeurs « à succès » contribuent à entretenir des stéréotypes selon lesquels, un bon programmeur serait celui-là qui est un vrai passionné du code et qui a un talent particulier pour le faire. Tony You donne des exemples de plusieurs développeurs très célèbres qui ont conçu des systèmes à réel succès et qui pourtant n’étaient pas de véritables passionnés du code, pour essayer de casser de stéréotype du « génie du code ».

    Le premier exemple cité par ce développeur web est celui du créateur de Django, Jacob Kaplan-Moss, qui se présente sur son compte Twitter comme n’étant « pas un vrai programmeur ». Le créateur de Django a, dans une présentation, déclaré que le mythe du « programmeur génie » était très dangereux. D’après lui, cela ne fait que dissuader des programmeurs potentiels à se lancer dans ce métier se mettant dans la tête qu’ils ne pourront pas rattraper le gap qu’il y a entre eux et ces génies. D’autre part, Jacob Kaplan-Moss estime que cela peut contribuer à frustrer certains programmeurs qui ne sont pas des « stars » dans le milieu qui verrait systématiquement leur travail comme étant de moindre qualité, comparé aux codes écrits par des programmeurs plus « talentueux ». Pour lui la programmation c’est juste un ensemble de compétences qui peuvent s’apprendre facilement et qu’il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de talent pour le faire.

    Le deuxième exemple cité par Tony You constituant un contre-exemple du mythe du « génie de la programmation » est celui du créateur de Bootstrap, Jacob Thornton. Ce dernier a déclaré dans une interview qu’il « était sur le point de faire des études de sociologie » et qu’il « détestait les ordinateurs ». Jacob ajoute également qu’il avait été recruté pour un poste pour lequel il n’était pas qualifié. D’après Tony You, cet exemple prouve encore une fois de plus qu’il est bien possible d’occuper un poste de programmeur sans pour autant être un génie du code. Ce qui a le plus aidé le créateur de Bootstrap dans sa carrière de développeur n’était pas un talent particulier ou de la passion, mais plutôt le travail d’équipe. En effet, il déclare lui-même qu’il « aime vraiment travailler avec ses amis ».

    Rasmus Lerdorf, le créateur de PHP, est aussi l’un de ces programmeurs qui n’étaient pas de vrais fans du code. Tout comme Jacob, il se présente comme n’étant pas un vrai programmeur et que pour faire un programme, il se contente d’assembler « des choses jusqu’à ce que ça marche ». Rasmus déclare ne pas comprendre comment des gens peuvent aimer la programmation. Selon lui, si les puristes critiquent son code en disant qu’il n’optimise pas la gestion de la mémoire par exemple, il se contenterait de « redémarrer le serveur Apache après chaque dix requêtes », car l’essentiel est d’arriver à « résoudre des problèmes ».

    Le créateur de Rails, David Heinemeier Hansson, quant à lui, affirme qu’il n’était pas du tout sûr qu’il serait un programmeur quand il travaillait avec Java et PHP et qu’il s’ennuyait avec ces langages. C’est ce qui l’a poussé d’ailleurs à chercher autre chose, un autre langage ou une autre technologie pour sortir de ces deux technologies avec lesquelles il s’ennuyait. D’autres développeurs sont du même avis que ces quatre développeurs célèbres et le font savoir à travers des citations telles que « n’importe qui peut écrire un code compréhensible par un ordinateur tandis qu’un bon programmeur écrit un code compréhensible par un humain ».

    Source : medium.com

    Et vous ?

    Pensez-vous que le talent et la passion font les bons développeurs ?

    Voir aussi

    le forum Débats sur le développement

  2. #2
    Membre averti
    Femme Profil pro
    CTO
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : CTO
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 129
    Points : 425
    Points
    425

    Par défaut

    La passion non, ça ne suffit pas. En revanche, l'acharnement et le travail, qui peut être dû à la passion, aide sans aucun doute.
    Quant au talent... Bah par définition oui, cela "suffit". Mais ce serait prendre le problème à l'envers, c'est plus parce qu'un développeur est bon qu'on va dire qu'il a du talent.

  3. #3
    Membre confirmé Avatar de alves1993
    Homme Profil pro
    Développeur Java (Back-End;Android)
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    201
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 23
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java (Back-End;Android)
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 201
    Points : 453
    Points
    453

    Par défaut

    Pensez-vous que le talent et la passion font les bons développeurs ?
    Je dirais que ce sont des avantages indéniables pour devenir un très bon programmeur.

    La notion de talent me semble un peu floue. Talent ici signifie quoi ?
    Tony You est certainement talentueux mais peut-être pas passionné, donc normal qu'il soit un excellent programmeur, de même que les autres types cités dans l'article.
    Un geek ne vieillit pas, il se met à jour.

    Pour plus d'informations sur Android regarder la faq Android.
    Ensuite les tutoriels Android sont disponibles ici

  4. #4
    En attente de confirmation mail
    Femme Profil pro
    pape n'aimant pas les censeurs
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    803
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Vatican

    Informations professionnelles :
    Activité : pape n'aimant pas les censeurs

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 803
    Points : 1 351
    Points
    1 351

    Par défaut

    Cela doit être une nouvelle théorie que l'on apprend aux RH

    Super efficace lors de l'embauche: "Vous devez être un bon développeur cher candidat... Je sens en vous non seulement du talent mais aussi de la passion... De la passion, vous en aurez besoin parce que chez nous ce n'est pas le niveau du salaire qui vous motivera"

  5. #5
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    19 829
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 19 829
    Points : 40 602
    Points
    40 602

    Par défaut

    Le titre de la news n'est pas vraiment en accord avec ce que dit l'article d'origine Le titre original est :
    Programming Doesn’t Require Talent or Even Passion
    L'article ne pose pas la question de savoir si le talent et la passion sont "suffisants" pour programmer, mais dit qu'ils ne sont pas "nécessaires".

    Pour moi, c'est vrai d'un certain point de vue, mais un peu réducteur. Peut-on être programmeur sans avoir de talent ou de passion pour la programmation ? Oui, certainement. Peut-on être un bon développeur sans talent ni passion ? Je ne pense pas. Par définition, si on n'a pas de talent, on n'est pas bon. La passion, en revanche, n'est pas indispensable, mais elle aide bien... c'est plus facile de devenir très bon dans un domaine pour lequel on se passionne.

    Un extrait de la citation de Jakob Kaplan-Moss m'a un peu dérangé :
    Programming is just a bunch of skills that can be learned, it doesn’t require that much talent, and it’s not shameful to be a mediocre programmer.
    Ce n'est peut-être pas honteux d'être un programmeur médiocre, mais pour autant, je ne vois pas en quoi c'est souhaitable. Si on transpose cette remarque à d'autres métiers, ça devient franchement bizarre :
    - "il n'est pas honteux d'être un médecin médiocre" (demande ce qu'elle en pense à la victime d'une erreur médicale)
    - "il n'est pas honteux d'être un avocat médiocre" (demande ce qu'il en pense à l'accusé condamné alors qu'il est innocent)

    Si un programmeur est médiocre, ce n'est effectivement pas "honteux", mais il devrait peut-être envisager de changer de voie... surtout si en plus de ne pas avoir le talent, il n'a pas la passion. Pourquoi continuer à faire un métier qui ne l'intéresse pas et pour lequel il n'est pas bon ? Il serait peut-être bien meilleur (et plus épanoui) dans un métier qui lui convient mieux.

  6. #6
    Membre éclairé
    Ingénieur de recherche
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    225
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur de recherche

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 225
    Points : 807
    Points
    807

    Par défaut

    Clairement la passion ne fait pas tout. Parfois même c'est le contraire, un passionné saura convaincre en montrant sa passion, mais sera totalement nul.

    Personnellement le pire collègue avec lequel j'ai dû travailler était un grand passionné, mais totalement incompétent. Sa passion le rendait encore plus exécrable qu'un collègue "simplement" mauvais, parce qu'en montrant sa passion il arrivait à convaincre notre hiérarchie qu'il maîtrisait son sujet. Travailler avec quelqu'un comme ça est une épreuve au quotidien.

  7. #7
    Membre éprouvé Avatar de atha2
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    656
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 656
    Points : 1 114
    Points
    1 114

    Par défaut

    Le talent et la passion suffisent-ils pour faire un bon développeur ?
    Par définition quelqu'un de talentueux est bon. Si en plus on ajoute la motivation alors là jackpot
    La question est plutôt : "Le talent et la passion sont-ils nécessaires pour faire un bon développeur ?". Là c'est moins évident de répondre.

    Quelques points à soulever pour répondre à cette question:
    • Un développeur connu/star est-il un bon développeur pour autant ?
    • Qu'est-ce qu'un bon développeur ?
    • Si je prends 2 ans pour pondre un développement "parfait" alors que mon patron ne me donnait que 6 mois suis-je un bon développeur pour autant ?
    • Si je me contente de suivre les spécifications (fonctionnelles et techniques), si celle-ci sont très très très bien faites, je peux fournir un projet "parfait" mais ai-je fourni une réelle valeur ajoutée (ce qu'on pourrait attendre d'un bon développeur) ou alors mon travail est-il juste neutre (cas possible du créateur de bootstrap twitter) ?
    • Quid de la relation bon développeur / bon développement ?
    • Le bon développeur est-il seulement bon dans une contexte (type d'entreprise, type de projet, domaine...) ou dans tout les domaines ?
    • Et une dernière pour la route, quelle est la différence entre un bon et un mauvais développeur (dans les 2 cas à partir d'un besoin il code une solution non ? Mais c'est pas pareil...)


    En me basant sur ces interrogations j'ai envie de répondre : ça dépend

    PS : Je suis pas persuadé que Rasmus Lerdorf, le créateur de PHP, soit un bon exemple...

  8. #8
    Membre confirmé
    Profil pro
    C Embarqué / C++ Qt
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : C Embarqué / C++ Qt

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 229
    Points : 616
    Points
    616

    Par défaut

    Selon lui, si les puristes critiquent son code en disant qu’il n’optimise pas la gestion de la mémoire par exemple, il se contenterait de « redémarrer le serveur Apache après chaque dix requêtes », car l’essentiel est d’arriver à « résoudre des problèmes ».
    J'espère ne jamais avoir à travailler avec quelqu'un comme ça

    A _ "Alors t'as trouvé d’où venait le problème ?"
    B _ "Non mais c'est bon ça marche"
    _ "Haa cool, c'était quoi ?"
    _ ".... Je sais pas mais ça marche maintenant".

  9. #9
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 272
    Points : 2 824
    Points
    2 824

    Par défaut

    Citation Envoyé par tomlev Voir le message
    - "il n'est pas honteux d'être un médecin médiocre" (demande ce qu'elle en pense à la victime d'une erreur médicale)
    - "il n'est pas honteux d'être un avocat médiocre" (demande ce qu'il en pense à l'accusé condamné alors qu'il est innocent)
    En Français en tout cas, médiocre signifie "moyen", c'est donc plutôt normal d'être médiocre!
    Citation Envoyé par tomlev Voir le message
    - Si un programmeur est médiocre, ce n'est effectivement pas "honteux", mais il devrait peut-être envisager de changer de voie... surtout si en plus de ne pas avoir le talent, il n'a pas la passion. Pourquoi continuer à faire un métier qui ne l'intéresse pas et pour lequel il n'est pas bon ? Il serait peut-être bien meilleur (et plus épanoui) dans un métier qui lui convient mieux.
    Si tout les gens moyens et n'ayant pas d'attrait pour ce qu'ils font s'arretent, il n'y aurai plus grande monde pour travailler .

  10. #10
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2013
    Messages
    189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Sénégal

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2013
    Messages : 189
    Points : 15 570
    Points
    15 570
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par tomlev Voir le message
    Le titre de la news n'est pas vraiment en accord avec ce que dit l'article d'origine Le titre original est :

    L'article ne pose pas la question de savoir si le talent et la passion sont "suffisants" pour programmer, mais dit qu'ils ne sont pas "nécessaires".

    Pour moi, c'est vrai d'un certain point de vue, mais un peu réducteur.
    Je trouvais aussi la manière dont était présenté l'article original un peu réductrice c'est pourquoi j'ai voulu présenter cela d'une façon un peu différente.

  11. #11
    Rédacteur/Modérateur

    Homme Profil pro
    Network game programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    4 454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Network game programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 4 454
    Points : 17 614
    Points
    17 614

    Par défaut

    Ca fait bien plusieurs semaines qu'on a pas eu une telle affirmation sortie par quelqu'un d'un peu "célèbre".. Et ça m'avait pas manqué
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  12. #12
    Membre expert Avatar de jopopmk
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    1 814
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 1 814
    Points : 3 390
    Points
    3 390

    Par défaut

    Le "talent" dans le dev c'est quoi ? Savoir coder ? Faire preuve de logique, d'analyse ? Tout ça ça s'apprend.

    Pour la "passion" chaque cas est différent. On peut aimer son travail sans être passioné par la tâche première qui en incombe. On peut même bosser sans aimer son travail. Perso heureusement que j'aime le dev parce que le monde du travail dans l'info me sort par les trous de nez (j'ai arrêté plusieurs fois).
    Plus je connais de langages, plus j'aime le C.

  13. #13
    Membre averti Avatar de Jonyjack
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    145
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Indre et Loire (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 145
    Points : 406
    Points
    406

    Par défaut

    Citation Envoyé par atha2 Voir le message
    quelle est la différence entre un bon et un mauvais développeur
    "Un mauvais développeur c'est un type, dès qu'on lui donne un cahier des charges, il programme.
    Un bon développeur c'est un type, dès qu'on lui donne un cahier des charges, il programme. Mais c'est un bon développeur."


  14. #14
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    539
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 539
    Points : 541
    Points
    541

    Par défaut

    Il y a quand même un manque de cohérence entre le titre et le contenu de l'article…*À quel moment les créateurs de PHP, Django, Rails et Bootstrap sont considérés comme des "bon développeurs" ? ATTENTION, je ne dénigre pas ces projets (enfin, PHP et Bootstrap le méritent peut être… Rhô hé on est vendredi !!! ) mais ceux-ci ne sont plus portés par un seuil homme. Les exemples n'illustrent pas les "bon développeurs" mais les "bon projets" dans le sens où ils trouvent le succès. Et globalement, l'article illustre surtout qu'il n'est pas nécessaire d'être un bon développeur pour créer un bon projet/service/logiciel. C'est ce que semble illustrer l'article original, du coup cette traduction (enfin, le titre surtout), réduit l'idée de l'article original…

  15. #15
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    539
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 539
    Points : 541
    Points
    541

    Par défaut

    Citation Envoyé par jopopmk Voir le message
    Le "talent" dans le dev c'est quoi ? Savoir coder ? Faire preuve de logique, d'analyse ? Tout ça ça s'apprend.
    Nan mais, je me posais la question, mais le talent, c'est quand tu sait que tu a une itération, ben paf, tu sait qu'il faut faire une boucle et cette boucle, quand tu a du talent, ben elle est vachement plus classe que le programmeur sans passion qui va juste faire une boucle…

  16. #16
    Membre éclairé

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2013
    Messages
    285
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2013
    Messages : 285
    Points : 741
    Points
    741

    Par défaut

    J'ai surtout l'impression que dans le cas des exemple cités, ils avaient une idée et la programmation était le moyen de la réaliser.
    Ils s'y sont mis parce qu'il fallait le faire. Une fois leur projet débuté, ils ont convaincu des développeurs de les accompagner.

    Si tu sais coder, mais que tu n'as aucune idée, tu passeras ton temps à suivre des cahiers des charges. Et à faire du code copié-collé.

    La grande partie des travailleurs vont au travail pour payer les factures. On a la chance de pouvoir être passionné par notre métier, ne gâchons pas ça.
    Consultez mes articles sur l'accessibilité numérique :

    Comment rendre son application SWING accessible aux non voyants
    Créer des applications web accessibles à tous

    YES WE CAN BLANCHE !!!

    Rappelez-vous que Google est le plus grand aveugle d'Internet...
    Plus c'est accessible pour nous, plus c'est accessible pour lui,
    et meilleur sera votre score de référencement !

  17. #17
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    19 829
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 19 829
    Points : 40 602
    Points
    40 602

    Par défaut

    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    En Français en tout cas, médiocre signifie "moyen", c'est donc plutôt normal d'être médiocre!
    C'est vrai, mais dans l'usage courant, ça a une connotation plus négative que ça. En général quand on dit que quelqu'un est médiocre, c'est qu'il est plutôt mauvais.

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    4 619
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 4 619
    Points : 19 041
    Points
    19 041

    Par défaut

    Et puis ça dépend des boites. Dans certains contextes, des médiocres peuvent suffire largement. Dans d'autres..... autant avoir aussi des médiocres, pour remplir les premiers contextes.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  19. #19
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    45
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 45
    Points : 75
    Points
    75

    Par défaut

    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    En Français en tout cas, médiocre signifie "moyen", c'est donc plutôt normal d'être médiocre!
    Sans être un expert en littérature, d'après la définition de médiocre, ça a tout de même l'air de vouloir dire "au-dessous de la moyenne".

  20. #20
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    177
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 177
    Points : 468
    Points
    468

    Par défaut

    Citation Envoyé par tomlev Voir le message
    C'est vrai, mais dans l'usage courant, ça a une connotation plus négative que ça. En général quand on dit que quelqu'un est médiocre, c'est qu'il est plutôt mauvais.
    C'est le problème de la connotation sur la compréhension des mots et des dictionnaires qui doivent rendre compte de l'usage courant.
    De nos jours, les gens acceptent de moins en moins la critique (sous entendue négative). Qui n'a pas eu droit à un "qui t'es pour me juger ?" comme "fin de non recevoir", tout cela pour avoir donné son avis et ce malgré des efforts de diplomatie ?
    Être dans médiocrité c'est justement être dans la moyenne, dans le sens ne pas briller, ne pas avoir le talent particulier qui fait qu'une personne est utile nécessaire ou appréciable. La connotation vient moins du fait d'être mauvais que du fait d'être décevant au regard des attentes. Quelque part dire de quelqu'un qu'il est médiocre est peut être pire pour son égo que de dire qu'il est mauvais. C'est le renvoyer à la masse d'anonymes qui ne méritent pas que l'on s'intéresse à eux alors que dire de quelqu'un qu'il est mauvais admettre son particularisme voir le laisser entrevoir qu'il peut être le bon pour le pire.

    De toute façon il n'y a pas lieu de prendre trop à cœur la critique. On ne peut pas être bon dans l'absolu. Être bon renvoi a une évaluation, nécessairement subjective qui, sous entend l'existence d'une échelle de mesure. Un développeur peut ou peut ne pas être bon à ... [quelque chose]. Un développeur peut être bon si il fait bien le café et si c'est tout ce qu'on attend de lui (je n'ai rien contre le java ).
    Si l'idée est d'avoir un développeur qui respecte le cahier des charges et les procédures dans le but de l'intégrer une mécanique bien huilée, le passionné plein de talent qui sera capable de faire assez vite et complexe de façon à ce que personne d'autre ne le suive tout en faisant (évidement) fi des process qu'il ne respectera pas car d'aucune utilité de son point de vu risque de ne pas être vu comme un bon élément. Il en sera autrement dans la start up qui veut pondre le logiciel révolutionnaire qui marche en un temps record.

    Comme quoi il est possible d'être un mauvais "développeur" sans pour autant être médiocre...

Discussions similaires

  1. Faut-il être bon en math pour être un bon développeur ?
    Par Gordon Fowler dans le forum Actualités
    Réponses: 174
    Dernier message: 24/01/2017, 15h34
  2. Réponses: 415
    Dernier message: 12/09/2012, 01h16
  3. logiciel ou site web pour faire un bon cv
    Par ferhat.adel dans le forum CV
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/12/2011, 09h41
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 28/06/2011, 01h12
  5. des idées pour faire un bon algorithme
    Par GoldenEyes dans le forum Qt
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/07/2008, 11h54

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo