Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #61
    Membre éprouvé
    Pourquoi j’utilise la licence GPL ou les états d’âme d’un développeur
    Dans les commentaires j'ai vu plusieurs critiques envers la licence GPL. Je vous conseille de lire l'article « Pourquoi j’utilise la licence GPL ou les états d’âme d’un développeur » qui donne le point de vue de Zed A. Shaw un développeur bien connu dans la communauté Python et RoR et aussi pour le serveur HTTP Mongrel.

    Je suis tout à fait d'accord avec Zed Shaw !

    Première raison, parce que c’est son choix, et si vous n’êtes pas d’accord avec ça, n’utilisez pas son logiciel. C’est aussi simple que ça :

    Lorsque vous dénigrez un projet ou une personne pour son choix de licence, vous êtes un gigantesque abruti. L’auteur a travaillé sur ce projet, pas vous. Au minimum, vous
    insultez les croyances de cette personne dans le logiciel libre et open source, mais aussi son sentiment que le logiciel libre et open source fait progresser notre culture.

    Au pire, vous êtes un gros et ingrat malotru, parce que quelqu’un vous donne un logiciel, alors que vous insultez son travail non pas sur des critères techniques, mais sur une licence que vous désapprouvez.

    Je me fiche totalement de la licence que les autres utilisent pour leurs logiciels, c’est leur logiciel et râler à cause de la licence qu’ils ont choisi est injurieux. Ils l’ont écrit, y ont sué sang et eau, et vous devriez être reconnaissant d’avoir le privilège de simplement y avoir accès.
    Deuxième raison : Zed Shaw a besoin que les entreprises soient obligées d’admettre qu’elles utilisent son logiciel. Il préfèrerait à la limite que personne n’utilise son logiciel, plutôt que de se trouver dans une situation où tout le monde l’utilise et personne ne l’admet.

    Une autre raison il utilise la GPL pour que les autres restent honnêtes. Les développeurs doivent dire désormais dire à leurs patrons qu'ils utilisent son boulot :
    Honnêtement, combien d’administrateurs disent à leur patron que ce qu’ils utilisent provient du logiciel libre ? Combien d’entre vous disent aux investisseurs que toute votre infrastructure logicielle est basée sur un truc qu’un autre gars a écrit en plusieurs mois ? Combien d’entre vous vont voir leur dirigeants en disant : « Vous savez, il y a ce gars, Zed, qui a écrit le logiciel que nous utilisons, pourquoi ne pas l’embaucher comme consultant ? »
    La dernière raison est qu'il pense que ces logiciels ont de la valeur :
    Ma dernière raison d’utiliser la GPL est que je crois que mes projets ont de la valeur, et je veux que les gens qui les utilisent perçoivent cette valeur. Ils ont même tellement de valeur que je veux les associer à un document légal complexe et totalement non testé comme preuve de leur utilité. Si je voulais faire simple, je les placerais simplement sous licence BSD et tout le monde les utiliseraient.

    Je veux que les gens apprécient le travail que j’ai fait et la valeur de ce que j’ai réalisé.

    Pas qu’ils passent en criant « pigeon » au volant de leurs voitures de luxe.
    L'article est à lire ! Les citations viennent de l'article Phillie Casablanca sous la licence Creative Commons By.

  2. #62
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
    Comment on fait pour leur dire qu'il manque des licences ? {^_^}
    Ca permet quand même de faire un choix un minimum éclairé parmi les licences les plus courantes. C'est ça, le but, je pense...
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  3. #63
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Dans les commentaires j'ai vu plusieurs critiques envers la licence GPL. Je vous conseille de lire l'article « Pourquoi j’utilise la licence GPL ou les états d’âme d’un développeur » qui donne le point de vue de Zed A. Shaw un développeur bien connu dans la communauté Python et RoR et aussi pour le serveur HTTP Mongrel.
    Lu ! En gros ça dit qu'il a besoin de reconnaissance sur ce qu'il fait, et qu'il aimerai être payé pour une utilisation commerciale.
    Raphchar.
    Prêtez une main et on vous arrachera un bras.

  4. #64
    Expert éminent
    Pour ma part, j'ose avoir l'orgueil de me dire que ceux qui ne le font pas par eux même ne valent pas que je m'intéresse à eux. D'où l'inutilité de poser une telle contrainte : si on la pose, c'est qu'on est près à porter l'affaire devant les tribunaux pour réclamer son respect, or ce n'est pas mon cas, donc je ne la met pas.
    Site perso
    Recommandations pour débattre sainement

    Références récurrentes :
    The Cambridge Handbook of Expertise and Expert Performance
    L’Art d’avoir toujours raison (ou ce qu'il faut éviter pour pas que je vous saute à la gorge {^_^})