Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Remix OS 2.0 : une version personnalisée d’Android exécutable sur PC
    Remix OS 2.0 : une version personnalisée d’Android exécutable sur PC
    Ou sur un mini-ordinateur dédié de 70 $

    Mise à jour le 13/01/2016 : Remix OS 2.0, la version personnalisée d’Android pour PC est disponible en téléchargement et en version alpha

    Remix OS 2.0 (ou Remix OS pour PC) est maintenant disponible en version alpha et prêt à être téléchargé, comme l’avaient promis ses développeurs il y a quelques jours. L’OS gratuit basé sur Android Lollipop combine de nombreuses fonctionnalités spécifiques aux PC, de la facilité d’utilisation et une interface conviviale pour offrir une expérience Android beaucoup plus enrichie sur PC.

    Remix OS pour PC peut être exécuté sur la plupart des ordinateurs alimentés par des puces x86. Il cible en particulier les vieilles machines auxquelles ses développeurs estiment qu’il peut redonner un souffle nouveau. L’OS facilite encore la mobilité des PC vu sa portabilité sur un support USB, à partir duquel il pourra être exécuté au démarrage de votre PC.

    Disponible sous forme d’un paquet de 700 Mo, Remix OS pour PC exige au minimum une clé USB 3.0 qui prend en charge le format FAT32. La clé USB doit également avoir une capacité minimale de 8 Go et une vitesse d’écriture recommandée de 20 Mo/s. L’OS est disponible en téléchargement sur le site de Jide Tech, la société chargée du développement de Remix OS. Encore instable au stade actuel, cette version alpha vise plutôt les développeurs et les utilisateurs précoces qui voudraient tester le système d’exploitation.

    Téléchargez Remix OS pour PC
    Remix OS est une version personnalisée d’Android, qui a été présentée il y a un an par la société Jide Tech au CES 2015. Le Consumer Electronics Show (CES) se tient chaque année à Las Vegas et est considéré comme le plus grand événement consacré à l’innovation technologique en électronique grand public. À sa sortie, Remix OS a été conçu pour une tablette presque identique à la Surface Pro et baptisée Remix. L’OS était alors basé sur Android KitKat. Un an après, Remix OS a beaucoup évolué et la version actuelle 2.0 est basée sur Lollipop. Jide Tech va plus loin pour lancer la nouvelle version de son OS sur le marché des PC avec un objectif ambitieux de concurrencer Windows et OS X. Au CES 2016, qui s’est déroulé la semaine passée, la société a en effet dévoilé un mini PC baptisé Remix Mini qui fonctionne sur Remix OS 2.0. Le dispositif est également bon marché et son prix officiel s’élève à 70 $. Une campagne KickStarter pour Remix Mini a permis de collecter plus de 1,6 million de dollars américains.

    L’expérience Android offerte par le nouvel OS est beaucoup plus enrichie avec des fonctionnalités et des usages spécifiques aux PC. On note par exemple un menu démarrer. L’OS dispose à présent d’une barre des tâches, un écran d’accueil et des zones de notification. Il donne plus de sens au mode multitâche sous Android avec la possibilité d’exécuter plusieurs applications dans des fenêtres que vous pouvez déplacer sur l’écran. Les applications ouvertes sont également accessibles via la barre des tâches. Des actions telles que les clics gauche et droit, le glisser-déposer ou l’agrandissement des fenêtres avec la souris sont aussi possibles avec Remix OS. L’OS permet encore les copier/coller entre plusieurs applications. Bref, s’il devait y avoir une fusion de ChromeOS et Android, certains observateurs pensent que ce serait Remix OS dans sa nouvelle version.

    L’OS permet d’exécuter n’importe quelle application Android. Android est le système d’exploitation mobile le plus riche en termes d’applications. Cela pourrait donc offrir une expérience PC complète à un utilisateur moyen qui a tous les outils et applications dont il a besoin au quotidien avec une expérience mobile.

    Remix OS 2.0 peut être également exécuté sur un PC x86. Jide Tech prévoit de publier une image ISO pour son système d’exploitation dans les jours à venir. L’image sera disponible gratuitement en téléchargement sur le site de Jide et pourra être exécutée sur un support USB ou à partir d’une partition. Jide Tech s’engage également à mettre en permanence son système à jour. À cet effet, Remix OS devrait passer sur Marshmallow au cours du premier trimestre de cette année.


    Sources : Jide, Remix Mini sur KickStarter

    Et vous ?

    Que pensez-vous de Remix OS ? Envisagez-vous d’utiliser cette nouvelle version sur vos PC ?

    Voir aussi

    Forum Android
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Rédacteur

    C'est une bonne initiative et ça relance le sujet sur la vente lié

    J'aimerais bien que dans les années à venir on puisse refuser l'OS pré-installé pour y installer un GNU/linux / Remix Os ou Chrome OS ou une autre version Pro de W10
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux

  3. #3
    Membre émérite
    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    Remix OS 2.0 : une version personnalisée d’Android exécutable sur PC
    Ou sur un mini-ordinateur dédié de 70 $

    Remix OS est une version personnalisée d’Android, qui a été présentée il y a un an par la société Jide Tech au CES 2015. Le Consumer Electronics Show (CES) se tient chaque année à Las Vegas et est considéré comme le plus grand événement consacré à l’innovation technologique en électronique grand public. À sa sortie, Remix OS a été conçu pour une tablette presque identique à la Surface Pro et baptisée Remix. L’OS était alors basé sur Android KitKat. Un an après, Remix OS a beaucoup évolué et la version actuelle 2.0 est basée sur Lollipop. Jide Tech va plus loin pour lancer la nouvelle version de son OS sur le marché des PC avec un objectif ambitieux de concurrencer Windows et OS X. Au CES 2016, qui s’est déroulé la semaine passée, la société a en effet dévoilé un mini PC baptisé Remix Mini qui fonctionne sur Remix OS 2.0. Le dispositif est également bon marché et son prix officiel s’élève à 70 $. Une campagne KickStarter pour Remix Mini a permis de collecter plus de 1,6 million de dollars américains.

    L’expérience Android offerte par le nouvel OS est beaucoup plus enrichie avec des fonctionnalités et des usages spécifiques aux PC. On note par exemple un menu démarrer. L’OS dispose à présent d’une barre des tâches, un écran d’accueil et des zones de notification. Il donne plus de sens au mode multitâche sous Android avec la possibilité d’exécuter plusieurs applications dans des fenêtres que vous pouvez déplacer sur l’écran. Les applications ouvertes sont également accessibles via la barre des tâches. Des actions telles que les clics gauche et droit, le glisser-déposer ou l’agrandissement des fenêtres avec la souris sont aussi possibles avec Remix OS. L’OS permet encore les copier/coller entre plusieurs applications. Bref, s’il devait y avoir une fusion de ChromeOS et Android, certains observateurs pensent que ce serait Remix OS dans sa nouvelle version.

    L’OS permet d’exécuter n’importe quelle application Android. Android est le système d’exploitation mobile le plus riche en termes d’applications. Cela pourrait donc offrir une expérience PC complète à un utilisateur moyen qui a tous les outils et applications dont il a besoin au quotidien avec une expérience mobile.

    Remix OS 2.0 peut être également exécuté sur un PC x86. Jide Tech prévoit de publier une image ISO pour son système d’exploitation dans les jours à venir. L’image sera disponible gratuitement en téléchargement sur le site de Jide et pourra être exécutée sur un support USB ou à partir d’une partition. Jide Tech s’engage également à mettre en permanence son système à jour. À cet effet, Remix OS devrait passer sur Marshmallow au cours du premier trimestre de cette année.


    Sources : Jide, Remix Mini sur KickStarter

    Et vous ?

    Que pensez-vous de Remix OS ? Envisagez-vous d’utiliser cette nouvelle version sur vos PC ?

    Voir aussi

    Forum Android
    Je vois pas la différence entre cet OS et Chrome OS...
    Je ne vois pas l'interêt de cet OS comparé à n'importe quel linux un peu léger, mis à part de retrouver l'environnement Android, y compris ses faiblesses.

    "With over 1.5 million apps, the Google Play store contains the largest app universe in the world. "

    Combien d'applications en double? Combien vérolées? combien inutiles?

    Non, vraiment, quitte à avoir autre chose que Windows à installer moi même (ils fournissent l'iso donc...) je préfère de loin n'importe quel autre linux...

  4. #4
    Rédacteur

    Il y a une grosse différence entre Chrome Os et Remix Os, ne serait-ce que philosophique: l'un prône le client léger connecté au cloud, l'autre: l'OS dans un market

    Avec chromeOs on ne peut pas installer toutes les applications du playStore contrairement à RemixOs

    Pour Mr/Mme tout le monde, Android est un GNU/LInux grand public, alors qu'ubuntu est ... "vous pouvez répéter la question"

    Cet Os a une vrai carte à jouer sur un segment de marché des petits portables d'appoint (anciennement netbook), portable d'entrée de Gamme

    Il serait parfait sur l'ASUS x205 : un portable à 250 euros, 850g et 12h d'autonomie
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux

  5. #5
    Inactif  
    Microsoft tente d'installer un os pc dans des smarthones/tablettes
    Android tente de s'installer dans les pc.


    Je dit pas que l'idée est mauvaise, mais a tous ceux qui ont une tablette android déjà savent que ergonomiquement c'est loin d'être parfait.
    Alors android sur pc (clavier+souris donc), les applications ne sont pas conçue pour ces périphériques.

    L'idée n'est pas mauvaise, mais à voir à l'usage ce que sa vaut.

  6. #6
    Membre actif
    Citation Envoyé par imikado Voir le message
    Il y a une grosse différence entre Chrome Os et Remix Os, ne serait-ce que philosophique: l'un prône le client léger connecté au cloud, l'autre: l'OS dans un market

    Avec chromeOs on ne peut pas installer toutes les applications du playStore contrairement à RemixOs

    Pour Mr/Mme tout le monde, Android est un GNU/LInux grand public, alors qu'ubuntu est ... "vous pouvez répéter la question"

    Cet Os a une vrai carte à jouer sur un segment de marché des petits portables d'appoint (anciennement netbook), portable d'entrée de Gamme

    Il serait parfait sur l'ASUS x205 : un portable à 250 euros, 850g et 12h d'autonomie
    +1

    Cet OS est une aubaine, les avantages d'un vrai bureau avec explorateur de fichier et la bibliothèque d'applications du Play Store, sans oublier biensure les accès au service Google qui ne fonctionnent que sur Android ou autres produits payant Google (je pense par exemple aux vidéos HD du PlayStore).

    Pour une entreprise aussi, par exemple sur une borne interactive / kiosk pourquoi ce faire ch*** à dev une version tablette et une version PC pour "grand écran" alors qu'il suffira maintenant d'avoir une seul app avec juste une nouvelle densité d'écran gérée.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    c'est bien je trouve, pour tester les appli android qu'on developpe.

  8. #8
    Rédacteur

    OUi c'est tojours plus rapide que l'emulateur de l'IDE

    Sino pour les perfs, on pouvait deja utiliser genymotion https://www.genymotion.com
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux

  9. #9
    Invité
    Invité(e)
    c'est bien je trouve, pour tester les appli android qu'on developpe.
    Oui c'est sûre, tu développe une appli mobile android ou desktop qui tourne sur une rom constructeur ou aosp et tu vas la tester sur cet OS avant de mettre sur le store. Génial hein.


    OUi c'est tojours plus rapide que l'emulateur de l'IDE

    Sino pour les perfs, on pouvait deja utiliser genymotion https://www.genymotion.com

    Je vois pas la différence entre utiliser ce device ou un smartphone Android de base. J'ai jamais eu de probleme de perf avec l'emulateur Android. Sauf sur des machine pas prévu à cet effet... Genymotion c'est surtout pour tester les jeux, non ? Sinon l'emulateur "de base" est virtualisé donc voila quoi... petit oiseaux qui chante et tous...


    Bref vos deux commentaires résume bien la situation. C'est exactement ce genre de truc que j'entends dans le monde professionnel tous les jours.

  10. #10
    Rédacteur

    Citation Envoyé par romain1337 Voir le message
    Je vois pas la différence entre utiliser ce device ou un smartphone Android de base. J'ai jamais eu de probleme de perf avec l'emulateur Android. Sauf sur des machine pas prévu à cet effet... Genymotion c'est surtout pour tester les jeux, non ? Sinon l'emulateur "de base" est virtualisé donc voila quoi... petit oiseaux qui chante et tous....
    Quel type d'ordinateur possèdez-vous ?

    Personnellement je developpe beaucoup sur portable et l'émulateur Android même pour de petites applications est super lent, quand on a l'habitude de développer sur Mono ou Qt ça fait mal de se retrouvez face à un rendu pareil

    Personnellement pour les jeux mobiles je developpe désormais via Qt/Qml and co: je fais les tests de jouabilité en compilant en desktop et une fois l'application finie, je compile pour mobile et je dépose sur le playstore
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux

  11. #11
    Invité
    Invité(e)
    Quel type d'ordinateur possèdez-vous ?
    Un portable HP 17' qui m'a couté 400 euros il y à 2 ans. Donc plutot entrée de gamme, avec 4 GO de RAM et une carte graphique intel HD4x intégré. Cpu core i3 2 Core 2 Thread (4 Thread total). C'est pas folichon comme config... et pourtant.


    Personnellement je developpe beaucoup sur portable et l'émulateur Android même pour de petites applications est super lent, quand on a l'habitude de développer sur Mono ou Qt ça fait mal de se retrouvez face à un rendu pareil
    Êtes vous sure d'utiliser une image x86 ou Google API en tant qu'image android ? Sinon je serait curieux de connaitre votre config, ou tester ces fameux framework...


    Personnellement pour les jeux mobiles je developpe désormais via Qt/Qml and co: je fais les tests de jouabilité en compilant en desktop et une fois l'application finie, je compile pour mobile et je dépose sur le playstore
    Je ne sais pas si c'est du second degré ou pas.

  12. #12
    Rédacteur

    Le point est là: j'utilise l'émulateur en mode "normal" j'avais sélectionné nexus 7, donc un ARM d'ou le problème de lenteur

    C'est l'émulation du proc qui fait mal
    La plupart des devs android se heurte à ce problème

    Pour la parenthèse, je développe sous nunux
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)
    Mes cours/tutoriaux

  13. #13
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par imikado Voir le message
    Le point est là: j'utilise l'émulateur en mode "normal" j'avais sélectionné nexus 7, donc un ARM d'ou le problème de lenteur

    C'est l'émulation du proc qui fait mal
    La plupart des devs android se heurte à ce problème

    Pour la parenthèse, je développe sous nunux

    Sélectionner un nexus 7 n'est pas le problème. Le problème c'est la sélection de l'image pour faire tourner l'émulateur. Vous pouvez utiliser n'importe quelle image mais si vous n'avez pas de besoin spécifique une image x86 suffit (si vous avez un processeur x86/x86_64). Prendre la Google API si besoin d'avoir un compte lié à Google dans le système émulé.

    Les développeurs Android ce heurte à ce problème les 5 premières minute lorsque ils abordent la programmation Android en effet.
    Je développe aussi sous Linux.

  14. #14
    Futur Membre du Club
    BOF
    Pour concurrencer windows, il y a du chemin, les performances sont loin d'être comparable entre android et windows.
    Android compte peu d'application sérieuse, et une multitude de gadget....
    Quand aux vieux ordinateurs, le port USB3 n'existait pas.
    Et ils fonctionnaient très bien avec le système d'exploitation de l'époque....

  15. #15
    Membre du Club
    Vieilles mcahines?
    Il cible en particulier les vieilles machines auxquelles........
    Remix OS pour PC exige au minimum une clé USB 3.0 qui prend en charge le format FAT32. La clé USB doit également avoir une capacité minimale de 8 Go et une vitesse d’écriture recommandée de 20 Mo/s.
    C'est quoi pour eux une vieille machine???

  16. #16
    Chroniqueur Actualités

    Remix OS violerait la GPL et la licence Apache
    Remix OS violerait la GPL et la licence Apache
    dans l’utilisation des sources de l’utilitaire UNetbootin et du projet Android-x86

    Mise à jour le 21/01/2016 : Remix OS respecte désormais les licences GPL et Apache, les développeurs de l’OS publient le code source du projet sur GitHub

    Dans la deuxième semaine de ce mois de janvier, Jide Tech, la société en charge du développement de Remix OS a livré une version alpha de Remix OS 2.0. Si ce système a été sous les projecteurs du Consumer Electronics Show (CES) 2015, il a également attiré les regards du monde open source, étant donné qu’il est basé sur le projet Android x86.

    The Linux Homefront Project, un site qui s’intéresse « aux derniers développements et tendances sociales dans le monde Linux et open source » et qui « partage une expérience personnelle de l’utilisation de certaines solutions open source » a en effet analysé le projet. Comme résultats, il a découvert que le système d’exploitation basé sur Android Lollipop et exécutable sur PC était en violation de la GPL et la licence Apache, notamment en ce qui concerne l’utilisation des sources de l’utilitaire UNetbootin et du projet Android x86.

    Alors que cela a suscité des réactions sur le sérieux et l’avenir du projet Remix OS, ses développeurs ont reconnu leurs torts et décidé de faire le nécessaire pour corriger cela. Pour rappel, le projet Android x86 sur lequel est basé Remix OS pour PC est sous licence Apache avec certains fichiers sous la GPL. Quant à Remix OS USB Tool, l’outil qui permet d’exécuter le système sur Windows à partir d’une clé USB, il est soumis à la licence GPL. Pour se conformer à ces différentes licences, Jide Tech a donc rendu le code source de son projet disponible sur GitHub, en évoquant par ailleurs un malentendu en ce qui concerne les licences du projet Android x86.

    Sources : XDA developers, GitHub
    The Linux Homefront Project vient de remettre en cause le sérieux et l’avenir de Remix OS, le système d’exploitation basé sur Android et qui dispose d’une version personnalisée pour PC. Remix OS est développé par la société chinoise Jide Technology, fondée par trois anciens ingénieurs de Google. Après que Jide a livré une version alpha de Remix OS 2.0 disponible en téléchargement il y a à peine une semaine, The Linux Homefront Project a relevé que le projet est en violation de la GPL et de la licence Apache. The Linux Homefront Project est un site qui s’intéresse « aux derniers développements et tendances sociales dans le monde Linux et open source » et qui « partage une expérience personnelle de l’utilisation de certaines solutions open source ».

    Dans une analyse en deux parties, The Linux Homefront Project conclut que Remix OS « ne semble pas être un grand projet sérieux », mais serait en fait un « développement copier-coller ».

    La première partie de l’analyse porte sur Remix OS USB Tool, l’outil qui permet d’exécuter le système à partir d’une clé USB. The Linux Homefront Project montre que cet outil est identique à UNetbootin, à part les icônes qui sont différentes et quelques petits changements apportés à l’interface graphique. UNetbootin est un utilitaire multiplateforme qui permet de créer des systèmes live USB (clé USB ou un disque dur externe USB bootable). Il peut charger de multiples utilitaires ou permettre l’installation de diverses distributions Linux sans utiliser de CD. Comme vous pouvez le voir dans l’image suivante, en plus des différences minimalistes évoquées, la description de Remix OS USB Tool à travers la fenêtre de propriétés (fenêtre à droite) montre encore des traces de UNetbootin.


    UNetbootin est sous la GNU General Public License (GPL) Version 2 ou supérieure, et cette licence impose un certain nombre de règles entre autres que :

    • vous pouvez copier et distribuer des copies conformes du code source d’un programme tel que vous le recevez ;
    • le programme doit être accompagné par le code source complet lisible par une machine ;
    • vous devez faire en sorte que les fichiers modifiés comportent des notes claires établissant que vous avez changé les fichiers et la date de tout changement.

    Le problème est que Remix OS USB Tool est distribué sans les codes source et ne fournit pas d’information sur les fichiers modifiés. D'ailleurs, sur le site de Jide, le support de la société a répondu à un développeur qui voulait avoir le code source que « Remix OS n'est pas open source », et que le code est distribué librement seulement à des partenaires.

    La deuxième partie de l’analyse montre que si Remix OS est basé sur le projet Android-x86, l’OS semble plus en être un copier-coller. Android-x86 est une initiative pour exécuter le système d’exploitation Android sur des appareils alimentés les processeurs par AMD et Intel x86. En faisant l’extraction du fichier NOTICE.html de l’image d’Android x86 5.1 et de la dernière build de Remix OS, The Linux Homefront Project montre qu’il n’y a aucune différence, excepté « and–x86 » (qui désigne Android x86) qui est remplacé par « remixos ». « Pas d’auteurs, aucun fichier modifié, pas de marques déposées, juste du développement copier-coller », a également fait remarquer The Linux Homefront Project. Pourtant selon la licence Apache version 2.0 sous laquelle est soumis le projet Android x86, « il doit être fait mention de tous les brevets, marques déposées, copyright et note d’attribution, à l’exception de ceux qui ne concernent pas le code que vous distribuez ».

    Source : The Linux Homefront Project

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ? Aviez-vous envisagé d’utiliser Remix OS ?

    Voir aussi :

    Remix OS 2.0, la version personnalisée d'Android pour PC est disponible en téléchargement en version alpha
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #17
    Membre actif
    L'open source et plus particulièrement la GPL (qui est un vrai poison) révèle son vrai visage. Un monde aussi fermé qu'une licence propriétaire. Quitter une dictature pour en retrouver une autre, drôle de concept... En ce sens, seul la MIT License donne tous son sens au terme "Open Source"

  18. #18
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par robertledoux Voir le message
    L'open source et plus particulièrement la GPL (qui est un vrai poison) révèle son vrai visage. Un monde aussi fermé qu'une licence propriétaire. Quitter une dictature pour en retrouver une autre, drôle de concept... En ce sens, seul la MIT License donne tous son sens au terme "Open Source"
    C'est exactement pour ça que je fuis les bibliothèques GPL comme la peste, je déconseille fortement les gens d'utiliser cette licence non libre à toutes les personnes qui développent un nouveau projet. De plus, cette licence est totalement contradictoire en plus de mesurer 30 km.

    Et ça m'énerve aussi les applications / programmes qui démarrent avec une notice que ce programme est sous licence GPL, on se croirait sur Windows.

    Code :Sélectionner tout -Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    $ gdb
    GNU gdb 6.1.1 [FreeBSD]
    Copyright 2004 Free Software Foundation, Inc.
    GDB is free software, covered by the GNU General Public License, and you are
    welcome to change it and/or distribute copies of it under certain conditions.
    Type "show copying" to see the conditions.
    There is absolutely no warranty for GDB.  Type "show warranty" for details.
    This GDB was configured as "amd64-marcel-freebsd".

  19. #19
    Membre expérimenté
    Deux messages, deux trolls Ou alors c'est du 36ème degré?

    En gros on a la preuve que des margoulins ont récupéré le travail d'autrui comme des malpropres mais ce sont ceux qui se sont fait voler leur travail que vous accusez. Bravo les gars...

  20. #20
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par xelab Voir le message
    Deux messages, deux trolls Ou alors c'est du 36ème degré?

    En gros on a la preuve que des margoulins ont récupéré le travail d'autrui comme des malpropres mais ce sont ceux qui se sont fait voler leur travail que vous accusez. Bravo les gars...
    100% d'accord.
    Ceux qui abandonnent une liberté essentielle pour une sécurité minime et temporaire ne méritent ni la liberté ni la sécurité.
    Benjamin Franklin