Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #241
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Bon ben tant pis pour les astrophysiciens !
    Il faudra passer par des télescopes qui sont plus loin que les satellites, comme Hubble ou des télescopes du genre.

    Projet Starlink: les satellites de SpaceX inquiètent les astronomes


    Peut-être que SpaceX va développer des outils pour nettoyer tous les parasites que voient les télescopes et le partager gratuitement.
    Ça ne marche que sur des prises courtes d'objets proches, enlève un parasite qu'est LUMINEUX(c'est bien là le soucis principal) quand tu photographies un objet à des millions de kilomètres, c'est comme cracher un mollard sur ton appareil photo.

  2. #242
    Inactif  
    Hum… en plaçant 10 000 satellite dans un carré de 100x100, on pourrait théoriquement se faire un écran pour y balancer de la publicité.

    Sinon pour la photo du soleil, ça me fait un peu penser au TIE X1.

  3. #243
    Membre expert
    quoteOn ne les voient pas parce qu’ils sont loin et qu'on est limités par notre focale, mais je t'assure que l'ISS reste très longtemps visible, c'est simple, un ami l'à photographiée de son jardin avec son télescope, avec un avion il serait passé beaucoup trop vite pour laisser une trace. Voici la photo en question :

    Desole mais je ne comprend pas ce que tu veux dire. Tu as dis qu'un avion restait bcp moins longtemps dans le ciel comparer a un satellite.

    Mais moi quand je regarde le ciel en journee et que je vois des avions, j'ai le temps de dire a quelqu'un "et tu as vu cette avion" Le soir avec un satellite qui passe c'est bcp plus dur car le satellite pas bcp plus vite dans le ciel.

    Ou alors tu me dit que pour un appareil phot/telescope lui continue a voir le satellite bien apres nous ? J'ai quand meme tu mal a le concevoir qu'il serai visible plus longtemps, sachant qu'avec un telescope jsutement on pointe une zone du ciel bcp plus restrainte que ce qu'on voit avec nos yeux.
    Ce post à été écrit par un panda
    Apollo 11 - AGC revue de code
    -- qwerty keybord

  4. #244
    Membre éprouvé
    quote
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    On ne les voient pas parce qu’ils sont loin et qu'on est limités par notre focale, mais je t'assure que l'ISS reste très longtemps visible, c'est simple, un ami l'à photographiée de son jardin avec son télescope, avec un avion il serait passé beaucoup trop vite pour laisser une trace. Voici la photo en question :

    Desole mais je ne comprend pas ce que tu veux dire. Tu as dis qu'un avion restait bcp moins longtemps dans le ciel comparer a un satellite.

    Mais moi quand je regarde le ciel en journee et que je vois des avions, j'ai le temps de dire a quelqu'un "et tu as vu cette avion" Le soir avec un satellite qui passe c'est bcp plus dur car le satellite pas bcp plus vite dans le ciel.

    Ou alors tu me dit que pour un appareil phot/telescope lui continue a voir le satellite bien apres nous ? J'ai quand meme tu mal a le concevoir qu'il serai visible plus longtemps, sachant qu'avec un telescope jsutement on pointe une zone du ciel bcp plus restrainte que ce qu'on voit avec nos yeux.
    Alors absolument aucun des deux, juste que même si un satellite se déplace à des milliers de kilomètres par secondes il sera visible bien plus longtemps car il est loin donc la distance qu'il à à parcourir pour sortir de notre champ de vision est bien plus longue. Il est plus difficile à appercevoir que ça soit avec un oeil ou un appareil photo classique tout simplement à cause : 1- de la polution luminique, 2-des focales utilisées, le zoom si tu préfère.

    Et enfin, tout ce qui est extrêmement proche d'une lentille(sans la recouvrir totalement hein) devient invisible car hors du champ de focus, si tu mets une petite saleté sur tes lunettes, elle est totalement(ou presque) invisible, c'est pas le cas d'un satellite puisque avec un télescope on fait la mise au point le plus loin possible donc ce qui est dans l'espace rentre dans la profondeur de champ.

  5. #245
    Membre éprouvé
    Au passage l'ISS est bien plus proche que les satellites. Mais aussi elle est pas au nombre de 9000.

  6. #246
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    Voici la photo en question :
    OMG, non mais quelle horreur (dernière ligne) !

    Tiens, tu donneras ça à ton ami :

    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  7. #247
    Membre averti
    Attention, ça c'est pas l'ISS mais des tie-fighters je suis formel

  8. #248
    Inactif  
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    On ne les voient pas parce qu’ils sont loin et qu'on est limités par notre focale, mais je t'assure que l'ISS reste très longtemps visible, c'est simple, un ami l'à photographiée de son jardin avec son télescope, avec un avion il serait passé beaucoup trop vite pour laisser une trace. Voici la photo en question :

    Ok donc le mec il confond la lune avec le soleil et la station internationale avec les taches noires du soleil.

    Faut qu'il arrête la fumette.


    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    Au passage l'ISS est bien plus proche que les satellites. Mais aussi elle est pas au nombre de 9000.
    Sauf que la station internationale fait la taille d'un terrain de foot, pas ces satellites.

    Donc encore une fois quand on ne sait pas de quoi on parle on s'abstient. (PS je vous vois venir avec des "tu devrais toi aussi s'abstenir" vous manquez vraiment de repartie).

  9. #249
    Inactif  
    Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
    Donc encore une fois quand on ne sait pas de quoi on parle on s'abstient. (PS je vous vois venir avec des "tu devrais toi aussi s'abstenir" vous manquez vraiment de repartie).
    En tout cas, toi, tu ne manques absolument pas d'hypocrisie.

  10. #250
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
    C'est le pot de terre contre le pot de fleur.
    Je ne suis pas partisan de l'internet via les satellites.

    Si on oublie le coût monstrueux d'autant de lancement, c'est surtout la pollution environnementale générée pour le lancement de tout ces satellites qui me préoccupe le plus.
    Il faut voir les coûts totaux : l’installation de câbles, qu'ils soient sous-marins ou souterrains à aussi un coût environnemental très important. Ca serait intéressant d'avoir une étude complète comparant les deux solutions sur leur cycle de vie complet.

    Citation Envoyé par Citrax Voir le message
    Malheureusement il faut déjà être hyper réaliste, il n'y a absolument aucune règle ni aucune loi qui régit l'espace et l'univers.
    corrigez-moi si je me trompe ?
    Il y a pas de cour de justice spatiale formelle, mais si il y a bien des traités internationaux : https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_l%27espace
    De plus il y a pas mal de règlements et de de bonne pratiques (notamment sur les choix d'orbite) établie et forcée par les états pour éviter de faire absolument n'importe quoi. Même si il y a eu quand même pas mal de conneries déjà faites comme l'explosion de satellites pour faire des démonstrations de force.

  11. #251
    Membre extrêmement actif
    L'ISS c'est juste pour faire de la com :
    Le coup de gueule d'un scientifique contre Thomas Pesquet
    « Je me demande pourquoi Thomas Pesquet, un type intelligent et sympathique, a passé son temps dans l'espace à photographier la Terre », s’interroge Olivier Mousis dans une tribune. « Il aurait pu braquer son appareil dans l'autre direction ! » Le scientifique déplore : « Ce voyage si médiatisé, relayé sur Twitter et Instagram, relève plus de la super-opération de communication que de la mission scientifique. Thomas Pesquet, qui est ingénieur, n'a pas vraiment fait de la recherche là-haut ». En effet, selon lui, la contribution des travaux de la Station spatiale internationale (ISS) reste très limitée et concerne uniquement des expériences qui ont pu être reproduites sur Terre.
    À une époque avec des potes on essayait de voir l'ISS quand il passait au dessus de nous, avec l'application "ISS Detector" sur Android.
    Avec 12 000 satellites SpaceX en plus, ça va être un peu surchargé.
    Combien de satellites tournent autour de la Terre ?
    Selon l'association UCS (Union of Concerned Scientists), 2.063 satellites opérationnels étaient en orbite autour de la Terre au 1er avril 2019. Le plus ancien encore en opération est un satellite amateur américain, Amsat-Oscar 7 (AO-7), lancé le 15 novembre 1974. La cadence des lancements s'est brusquement accélérée ces dernières années, avec 378 satellites lancés en 2017 et 375 satellites en 2018. Attention : il ne s'agit pas du nombre de fusées, car les lancements multiples sont devenus la norme. Le 15 février 2017, l'Inde a ainsi battu un record avec 104 satellites en un seul tir.
    Keith Flint 1969 - 2019

  12. #252
    Inactif  
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    L'ISS c'est juste pour faire de la com :
    Le coup de gueule d'un scientifique contre Thomas Pesquet


    À une époque avec des potes on essayait de voir l'ISS quand il passait au dessus de nous, avec l'application "ISS Detector" sur Android.
    Avec 12 000 satellites SpaceX en plus, ça va être un peu surchargé.
    Combien de satellites tournent autour de la Terre ?
    N'importe quoi, les astronautes ont peu de temps libre mais ils en ont, il est encore libre de faire ce qu'il veut, il a le droit de respirer et de vivre.

    On empêche pas cet idiot de publier ses inepties dans son journal en carton si ?

    Encore un rageux à lunettes qui supporte pas plus de 1.5G

  13. #253
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
    Ok donc le mec il confond la lune avec le soleil et la station internationale avec les taches noires du soleil.

    Faut qu'il arrête la fumette.




    Sauf que la station internationale fait la taille d'un terrain de foot, pas ces satellites.

    Donc encore une fois quand on ne sait pas de quoi on parle on s'abstient. (PS je vous vois venir avec des "tu devrais toi aussi s'abstenir" vous manquez vraiment de repartie).
    Nan mais quand on parle de focus la taille du sujet n'importe pas, si je règle ma focale sur 50cm de distance peut importe que l'objet soit petit ou gros il sera dans mon champ, t'as un QI négatif en plus d’être ignorant ?

    T'as 188 messages pour 0 points, donc soit t'es un génie incompris qui à tout le temps raison et ton intellect supérieur fais de toi une cible, soit t'es toujours à côté de la plaque.

  14. #254
    Membre averti
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    J'en sais rien, il faudrait un avocat spécialisé dans le domaine.
    Droit de l'espace


    Si vous êtes chaud vous pouvez étudier ça :..........elque sorte.
    Merci bien je vais lire tout ca des que j'ai une micro seconde....
    "Pourquoi faire compliqué......quand on peut faire simple......"

  15. #255
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    Au passage l'ISS est bien plus proche que les satellites.
    Pas tant que ça (ISS: 300km Starlink: 1200km)

    si un satellite se déplace à des milliers de kilomètres par secondes
    L'ordre de grandeur n'y est pas: la vitesse de libération pour la terre est de 11,2 km/s (https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitess...ib%C3%A9ration) donc pas de satellite terrestre possible à cette allure.

    Rappelons que les lois de Kepler relient étroitement vitesse et taille de la trajectoire.
    Pour ceux qui ne veulent pas raconter trop de bêtises, Wikipedia est une bonne source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Satellite_artificiel


    Un autre point: le traitement d'image à posteriori est incompatible avec la méthode de détection des exoplanètes (planètes en dehors du système solaire) par la méthode du transit (ou occultation) https://fr.wikipedia.org/wiki/Exopla...Par_le_transit
    GraceGTK: a plotting tool at https://sourceforge.net/projects/gracegtk

  16. #256
    Membre actif
    Citation Envoyé par pvincent Voir le message
    Pas tant que ça (ISS: 300km Starlink: 1200km)
    Pour Starlink ca depend, tous les satellites ne sont pas a la meme altitude.
    Il me semble que les 60 lances cette nuit seront autour de 550km

  17. #257
    Nouveau Candidat au Club
    Les lanceurs Falcon 9 de SpaceX libèrent désormais les satellites sur une orbite elliptique provisoire à 220 km d'altitude avant que leur système de propulsion autonome les amène sur leur attitude (orbite) définitive d'environ 550 km. Ceci permet à SpaceX de respecter le cahier des charges des lancements (2 à 3 tirs par mois) et de brûler moins de carburant au niveau du second étage des lanceurs. Par ailleurs, ces mêmes éléments ne désorbitent plus de manière contrôlée comme auparavant pour les mêmes raisons économiques.

    Le moteur ionique à Krypton équipant les satellites est en effet particulièrement peu gourmand en carburant, affiche un rendement élevé et est relativement léger. Par contre, la masse énorme d'ergols emportée initialement par le second étage du lanceur Falcon 9 (environ 110 tonnes) doit se propulser elle-même jusqu'à sa combustion complète. Cet aspect représente en quelque sorte une "double peine" à la charge d'ergols du 1er étage qui emporte presque 400 tonnes de carburant pour propulser les phases ascendantes et descendantes.

    Tout ceci reste quand même expérimental et il est probable que d'autres modifications à visée économiques soient effectuées au fil des lancements pour modérer Elon "bulldozer" Musk dans sa soif de... de quoi au juste ?

    https://www.fr24news.com/fr/A/2020/0...light-now.html

    (La traduction de l'anglais est à se tordre de rire par endroits mais le papier est bien documenté)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Falcon_9

  18. #258
    Chroniqueuse Actualités

    SpaceX lance avec succès le dernier lot de 60 satellites en orbite
    SpaceX lance avec succès le dernier lot de 60 satellites en orbite
    La constellation compte désormais 420 satellites

    SpaceX poursuit son initiative « internet depuis l'espace », en lançant mercredi dernier, un autre lot de 60 satellites à large bande en orbite depuis la Floride. C'est le septième lancement de l'entreprise pour son ambitieux projet Internet, connu sous le nom de Starlink. En cas de succès, SpaceX aura mis en orbite plus de 420 des quelque 12 000 satellites prévus.

    Avec une constellation aussi massive en orbite, SpaceX espère pouvoir fournir une couverture internet mondiale depuis l'espace. Une fois qu'un nombre suffisant de satellites aura été lancé, la société prévoit de vendre des terminaux d'utilisateurs aux clients qui leur permettront de se connecter au réseau de satellites. Pour l'instant, il est prévu d'étendre une couverture partielle au Canada et au nord des États-Unis dans le courant de l'année, la couverture mondiale pouvant être disponible en 2021.

    Elon Musk, PDG de SpaceX, a déclaré que la société n'a besoin que de 400 satellites pour fournir une « capacité opérationnelle initiale », puis de 800 satellites pour passer à une « capacité opérationnelle significative ». Cela signifie qu'après ce lancement, SpaceX aura le nombre minimum de satellites que Musk dit nécessaire pour faire démarrer Starlink.


    Le dernier lancement de Starlink par la société ne s'est pas déroulé aussi bien que les autres. Lors de ce lancement en mars, l'un des principaux moteurs de la fusée Falcon 9 de SpaceX s'est éteint dès que le véhicule est monté dans l'espace, avec ses 60 satellites à sa remorque. La fusée a quand même réussi à mettre les satellites en orbite. De plus, le Falcon 9 n'a pas réussi à atterrir, manquant le vaisseau drone qu'il visait dans l'océan Atlantique. Les atterrissages de SpaceX ne font pas partie de la mission principale, qui consiste à mettre les satellites en orbite, mais un atterrissage raté est rare pour la société de nos jours. Et c'est le deuxième atterrissage raté de SpaceX cette année.

    L'entreprise est à un peu plus d'un mois du lancement de ses premiers astronautes dans l'espace à bord de la fusée Falcon 9 pour la NASA. L'agence spatiale a travaillé avec SpaceX pour enquêter sur la panne de moteur du mois de mars afin de s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un problème majeur avant que les astronautes ne montent à bord de la fusée. Un lancement en douceur va être nécessaire pour que SpaceX puisse maintenir la date de lancement prévue pour son vol de la NASA le 27 mai prochain.

    Pour ce vol, SpaceX fait voler l'une de ses fusées Falcon 9 qui a déjà fait trois allers et retours dans l'espace. Une partie de la coque a également volé dans l'espace lors d'une mission précédente. Après le décollage, le Falcon 9 tentera d'atterrir une troisième fois sur l'un des drones autonomes de SpaceX dans l'océan Atlantique. SpaceX tentera également d'attraper les deux moitiés de sa coiffe, ou carénage de la charge utile, en utilisant deux des bateaux de la société équipés de filets géants. Jusqu'à présent, SpaceX n'a pas encore réussi à attraper ces deux moitiés de carénage et à faire atterrir une fusée sur le même vol.


    Le projet Starlink est sous le feu des critiques à cause de la pollution lumineuse qu’il engendre. Les appareils brillent à cause de leur proximité avec la Terre et aussi de leurs grands panneaux solaires qui reflètent la lumière. Ce qui génère des inquiétudes chez les astronomes qui craignent que leurs observations du ciel soient gênées par la constellation Starlink.

    Suite à la réflexion d’un internaute sur Twitter, concernant l’éclat plus intense des satellites Starlink et du fait de leur réflexion des rayons du Soleil, Elon Musk a précisé que cette brillance accrue vient de l’angle particulier du panneau solaire lors de la phase ascensionnelle pour atteindre l’orbite adéquate. « Nous corrigeons ça dès à présent », a assuré l’entrepreneur. « Nous prenons des mesures importantes pour réduire la luminosité des satellites. Elle devrait être beaucoup moins visible lors de la remontée de l'orbite en changeant l'angle du panneau solaire et tous les satellites seront équipés de pare-soleil à partir du lancement 9 », a-t-il ajouté.

    Sources : Twitter, SpaceX

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    SpaceX travaille sur la correction des satellites Starlink pour qu'ils ne perturbent pas l'astronomie, en appliquant un revêtement spécial sur le fond des engins
    SpaceX lance 60 autres satellites dans le cadre de son projet Starlink, portant la flotte de satellites à 180, et devient le plus grand opérateur de satellites au monde
    Les 60 premiers satellites de Starlink, le projet d'Elon Musk pour fournir Internet depuis l'espace, sont lancés en orbite, après deux tentatives
    La latence et la bande passante de Starlink seront suffisantes pour permettre un usage typique d'Internet, incluant le Cloud gaming et le visionnage de films en HD, d'après Elon Musk
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #259
    Membre averti
    On devrait lui faire prépayer le nettoyage des déchets spatiaux qu'il envoie en dessus de nos têtes avant toute attribution d'autorisation de lancement !!

  20. #260
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par phil995511 Voir le message
    On devrait lui faire prépayer le nettoyage des déchets spatiaux […]
    Oui, bonne idée, mais à combien l'estimer ?

    Plus le fait que l'humanité n'a jamais été fichue de gérer correctement ses déchets… Alors là, les gérer dans l'espace, avec toutes les complications que ça induit, laisse tomber !

    Il n'aurait jamais fallu autoriser ce délire mais, comme partout, le pognon est roi et "après moi le déluge !"
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

###raw>template_hook.ano_emploi###