Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Viviane Reding envisage la création d'une CIA européenne
    Viviane Reding envisage la création d'une CIA européenne,
    un contrepoids à la NSA à l'horizon 2020 ?

    Dans une interview accordée au journal grec Naftemporiki, Viviane Reding, vice-présidente de la Commission de Bruxelles et commissaire à la justice, a proposé un renforcement de la coopération entre les services secrets des États membres de l'Union. « Il faut former un contrepoids à l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA). C'est pourquoi je propose de créer un Service européen de renseignement à l'horizon 2020 » confie-t-elle.


    Ces déclarations interviennent après le scandale provoqué par les révélations autour de PRISM, le programme d'écoute de la NSA. En particulier le fait que le renseignement américain aurait massivement intercepté les communications téléphoniques de citoyens européens, et placé sur écoute les chefs d’État d'au moins 35 pays, notamment la chancelière allemande Angela Merkel.

    Mais il a été aussi porté à la connaissance du public que certains services secrets européens espionnaient parfois d'autres États membres. Raison pour laquelle la proposition peut paraître surprenante pour certains. Il faut cependant noter que les 28 coopèrent déjà en échangeant certaines informations dans le cadre de l'Intelligence Analysis Center (Intcen), l'une des branches du service européen d'action extérieure, son service diplomatique.

    Rappelons qu'en 2001, après les attaques du Word Trade Center, certains responsables avaient déjà évoqué l'idée de la création d'une « CIA européenne ». Seulement, les principaux États membres de l'Union étant peu enclins à partager trop d'informations par ce canal, le projet a vite été abandonné. Toutefois, dans le domaine du terrorisme, une collaboration un peu plus poussée a été ébauchée avec la nomination d'un coordinateur européen, qui formule des analyses, des propositions et présente un rapport annuel.

    Source : Naftemporiki

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ? Ce projet a-t-il des chances d'aboutir ?

    Est-ce la meilleure réponse à PRISM ?

    Les accords entre les États-Unis et l'Europe, comme le libre-échange, pourraient-ils en subir les conséquences ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Mais il a été aussi porté à la connaissance du public que certains services secrets européens espionnent parfois d'autres Etats membres. Raison pour laquelle la proposition peut paraître surprenante pour certains.
    C'est exactement ma pensée.
    A partir du moment où l'on s'espionne déjà entre nous, ce projet me fait penser à la phrase de Luis Rego dans le tribunal des flagrants délires : "Je rêve d'un monde où tout le monde serait uni contre tout les autres !"

    Je pense que fondamentalement, ce n'est pas une mauvaise idée.
    Malheureusement, les états-membres n'ayant toujours pas réussi à dépasser leurs jalousies nationalistes, j'ai du mal à croire que cela va bien aller.

  3. #3
    Membre expérimenté
    dépasser leurs jalousies nationalistes
    C'est un crime de vouloir être souverain et indépendant ?
    Surtout où à l'heure de la mondialisation tout le monde commence à s'apercevoir que l'ouverture inconsidérée des frontières ne nous apporte que chomage et pauvreté

  4. #4
    Membre éprouvé
    C'est un crime de vouloir être souverain et indépendant ?
    Surtout où à l'heure de la mondialisation tout le monde commence à s'apercevoir que l'ouverture inconsidérée des frontières ne nous apporte que chomage et pauvreté
    On pourrait parler longuement de l'intérêt de l'UE mais ce n'est pas le sujet. Je critiquerait juste toujours le fait que dès qu'un truc est fait quelque soit ceux qui l'ont mis en place :
    - Si c'est mauvais : C'est l'UE !
    - Si c'est bon : C'est nous !

    Alors, on est le cul entre deux chaises car on a une construction européenne inachevée.

    On peut vouloir finir ou détruire la construction selon ses idées mais je trouve qu'avoir une CIA à partir du moment où l'on a pas de vrai gouvernement européen, c'est prématuré.

  5. #5
    Membre chevronné
    Apparemment, ce sont les pays européens eux même qui espionnent leurs propres citoyens pour le compte des Etats-Unis. Je ne vois pas trop en quoi créer un organisme européen, donc hors du peu de contrôle démocratique qui reste au niveau des états, va nous aider. Pour moi, le problème de l'Europe n'est pas un problème de nation, mais un problème de démocratie, c'est à dire de souveraineté du peuple. Si l'Europe est une nation, qui est le souverain de cette nation ? Le marché ?

    C'est encore un exemple de la stratégie du choc : on utilise une crise pour faire passer des mesures impopulaires en faisant croire que c'est une solution à la crise en question.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  6. #6
    Membre éprouvé
    Bien entendu allons donc dépenser encore quelques milliards pour un "machin" qui au final ne servira qu'à espionner les citoyens européens.

    Le fait est que tout service de renseignement s'il n'est pas encadré cherchera toujours à savoir tout sur tout le monde, "au cas où".

    Et c'est toujours plus facile d'espionner ses propres citoyens vu qu'on a toute l'infrastructure sous la main.

    De plus une NSA européenne n'empêchera jamais l'écoute de nos communications téléphoniques et internet par d'autres entités : ces technos sont trop vulnérables pour espérer obtenir un résultat probant.

    Je ne vois pas bien de quoi est censée nous protéger cette nouvelle agence. Perso j'ai bien plus peur des euro-technocrates et de l'équipe de bouffons qui gouverne la France que des vilains terroristes qui mettent des bombes partout.
    The greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function. Albert A. Bartlett

    La plus grande lacune de la race humaine c'est notre incapacité à comprendre la fonction exponentielle.

  7. #7
    Membre actif
    Ce que je me demande, c'est pourquoi un article portant sur la politique fait dans un site de programmeurs

  8. #8
    Membre confirmé
    En gros, elle veut faire un Interpol mais version européen et agent secret/espion
    Si vous voulez suivre les différents championnats de football américain en France, en Europe et dans le Monde (en tout 32 pays différents), c'est sur www.fandefootus.fr

  9. #9
    Modérateur

    Citation Envoyé par tralloc Voir le message
    Ce que je me demande, c'est pourquoi un article portant sur la politique fait dans un site de programmeurs
    Parce que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme".
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  10. #10
    Nouveau membre du Club
    @ tralloc : simplement car tout les dev ne sont pas des barbus associable et y'en a qui s'interesse au reste du monde, surtout si des gens veulent nous privé de/ restreindre certaine liberté grâce à nos jouets.

    Ils sont capable de tout ces incapables.

  11. #11
    Membre actif
    Je suis d'accord avec vous deux, et j'ai trouvé l'article intéressant. Mais il y a d'autres sites d'informations pour cela.

  12. #12
    Nouveau membre du Club
    En effet mais sur les autres sites tu n'aura pas l'avis des devs et de personne qui s'interessent à l'informatique, tu aura l'avis de gratte papier.

    Dans l'information sur internet ce qui est interessant à mon gout c'est les commentaires, selon les sites la thèse défendu n'est pas la même.
    Il faut diversifié les sources(canard de droite/gauche, presse spécialisée/les autres) pour une même information pour quelle soit pertinente et pour avec une vue d'ensemble sur le ressenti général.

  13. #13
    Membre actif
    +1 tu as gagné
    j'arrête de polluer le post

  14. #14
    Membre actif
    Citation Envoyé par Grom61736 Voir le message
    On pourrait parler longuement de l'intérêt de l'UE mais ce n'est pas le sujet. Je critiquerait juste toujours le fait que dès qu'un truc est fait quelque soit ceux qui l'ont mis en place :
    - Si c'est mauvais : C'est l'UE !
    - Si c'est bon : C'est nous !

    Alors, on est le cul entre deux chaises car on a une construction européenne inachevée.

    On peut vouloir finir ou détruire la construction selon ses idées mais je trouve qu'avoir une CIA à partir du moment où l'on a pas de vrai gouvernement européen, c'est prématuré.
    Je dirais mm plus mon cher Watson :

    - Si c'est très mauvais : C'est les Etrangers non-EU!
    - Si c'est mauvais : C'est l'EU
    - Si c'est bon : C'est la France
    - Si c'est trés bon : C'est nous même

    Beh ouais... La realité n'est pas un switch-case malheureusement (heureusement )

  15. #15
    Membre extrêmement actif
    Je ne voudrais pas être négatif mais je crois qu'elle propose une étape pour "le nouvel ordre mondial" (NWO)

    Pourquoi copier les américains! (parce qu'ils gouvernent le monde!)

    Non seulement on est déjà surveillé mais en plus de cela on nous a ajouté la NSA américaine et maintenant la NSA européenne.

    Il ne manque plus que la NSA israélienne et la NSA Russe.

    On perd notre liberté et ils veulent légaliser cela pour être couverts.

    Cette UE me répugne.
    Si la réponse vous a aidé, pensez à cliquer sur +1

  16. #16
    Nouveau membre du Club
    Je ne vois pas bien de quoi est censée nous protéger cette nouvelle agence. Perso j'ai bien plus peur des euro-technocrates et de l'équipe de bouffons qui gouverne la France que des vilains terroristes qui mettent des bombes partout.
    +1
    Idem que pour tout les conneries balancées dans les médias sur le piratage. Les plus gros pirates sont les gouvernements, et pas un petit groupe de hackers planqués au fin fond de l'Eurasie qui arrive à voler qques numéro de CB.

    D'ailleurs, depuis les révélations de Snowden, on entend plus les ricains dirent : "C'est de la faute aux chinois, toutes les attaques partent de là-bas". De Mars à Juin ils nous ont bassinés avec ça et depuis, plus un mot^^

    Non seulement on est déjà surveillé mais en plus de cela on nous a ajouté la NSA américaine et maintenant la NSA européenne.
    Il ne manque plus que la NSA israélienne et la NSA Russe
    Et oui et tant que la technologie ne permettra pas de rentrer dans le cerveau de tout le monde, tout le monde est potentiellement un terroriste, un criminel...!!!

    Nos parents/grand parents se sont battus pour la liberté, nous on se bat pour retourner à l'esclavagisme. Et la génération qui arrive à l'air encore pire, ça fait flipper.

  17. #17
    Membre régulier
    Encore un fameux machin en perspective
    Comme pour de nombreux salariés, il est important de montrer que son poste est indispensable. D'où ce type d'invention abracadabrantesque, à côté duquel le machin de De Gaulle qu'était l'ONU risque de faire pâle figure.
    Car comment imaginer que des pays qui n'ont pas grand chose en commun puissent s'accorder sur un bazar pareil ?

  18. #18
    Membre expert
    Bonjour.

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message

    Apparemment, ce sont les pays européens eux même qui espionnent leurs propres citoyens pour le compte des Etats-Unis.
    Vu les dernières informations, cela ne fait aucun doute. Par contre des citoyens comma Cahuzac sont passés au travers des renseignements de la NSA. Bizarre. Ils arrivent à espionner des millions de conversations téléphoniques, mais quelques milliers de mouvements bancaires, A PEU PAS...

    Tu as déjà entendu dire que ce genre de renseignements avaient épinglés des cols blancs. Moi pas. D'ailleurs ce serait intéressant de savoir exactement les affaires résolues grâce à ces agences. Histoire d'évaluer le ratio coût/efficacité/perte de liberté/sécurité.

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message

    Pour moi, le problème de l'Europe n'est pas un problème de nation, mais un problème de démocratie...
    T'inquiète pas, il n'y aura pas de référendum. Notre avis on s'en fout. Il paraît que nos députés/sénateurs nous représentent...

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message

    C'est encore un exemple de la stratégie du choc : on utilise une crise pour faire passer des mesures impopulaires en faisant croire que c'est une solution à la crise en question.
    Enfin il pense qu'on y croit...

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Viviane Reding envisage la création d'une CIA européenne,
    Bref tout ce truc profite de la situation pour officialiser un machin inacceptable qui existe déjà.

  19. #19
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Traroth2

    Pour moi, le problème de l'Europe n'est pas un problème de nation, mais un problème de démocratie, c'est à dire de souveraineté du peuple. Si l'Europe est une nation, qui est le souverain de cette nation ? Le marché ?
    C'est intéressant, il y a une vidéo de cette Viviane Redding (par ailleurs ardente défenseuse du sans-frontiérisme en Europe) en train de dire clairement que la souveraineté des nations sur le plan budgétaire c'était hier et qu'aujourd'hui il en était plus question. Donc en gros, maintenant c'est l'EU qui commande, pas les nations et donc pas les citoyens.

    D'ailleurs pour répondre à la question du topic, non l'Amérique n'a rien à craindre de l'Europe et elle le sait, si elle a par ailleurs toujours encouragé la construction européenne et son élargissement c'est parce qu'elle était sûre de pouvoir en faire son vassal et a pris toutes les dispositions en ce sens. Le futur OTAN économique (traité de libre échange) qui se prépare est un projet qui était déjà présent dans la bouche d'un Kennedy y'a quasiment 50 ans, ils ont eu tout le loisir de poser leurs pions en ce sens et Bruxelles leur facilite bien la tâche.
    Donc j'ai un tel manque de confiance en ces institutions que je crois que si un tel organisme de renseignement se créait, elle risquerait d'être plus au service de l'Europe (et donc in fine des Etats Unis) que du citoyen.

    Je suis peut être un peu complotiste sur les bords moi...

  20. #20
    Expert éminent
    Une entité intergouvernemental de partage de l'information sécuritaire comme l'est Interpol mais au niveau européen on dirait que ça existe déjà: Europol. Ou même l'Intelligence Analysis Center (Intcen) que je ne connaissais pas.

    Mais une entité supranationale surtout dans ce domaine c'est un peu n'importe quoi. En fait cette agence risque plus d'être un FBI qu'une CIA.

    Et puis ça serait "bien" de centraliser tout ça: ça serait plus facile pour la Chine et les USA de se servir en informations. Les USA sont certes des alliés sur plan politique et anti-terroriste, cela ne fait aucun doute, mais sur le plan économique je n'en dirais pas autant .

    Moi non plus je ne comprends pas pourquoi on n'entend pas plus parler de ce traité de libre-échange qui se fait en douce entre les USA et l'Europe.