Publicité
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 44

Discussion: La fin du CDI

  1. #1
    Expert Confirmé Sénior Avatar de Marco46
    Homme Profil pro Marc
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    1 849
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc
    Âge : 33
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 1 849
    Points : 4 022
    Points
    4 022

    Par défaut La fin du CDI

    Une vidéo intéressante que j'ai vu il y a quelques temps. Histoire de devancer un peu l'actualité pour une fois voyons ce que ça pourra donner ici.

    Je me demande entre autre :

    -> Est-ce que vous y croyez ?

    -> Est-ce que vous accepteriez la suppression du CDI ?

    -> Est-ce que vous seriez prêt à défendre le CDI en faisant grève et en manifestant ?

    Pour info il ne s'agit pas d'une vidéo complotiste, il s'agit simplement de l'avis d'un conseiller financier.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  2. #2
    Expert Confirmé Sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    3 135
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 3 135
    Points : 9 122
    Points
    9 122

    Par défaut

    Les vidéos sont filtrées ici, alors juste mon avis sur le CDI : il y a des milliards de raisons de souhaiter son maintien, et une seule de souhaiter sa disparition ; les SSII n'auraient plus de raison d'être. Entre les deux mon coeur balance...
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  3. #3
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Très intéressant, merci beaucoup.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    -> Est-ce que vous y croyez ?
    Pas complètement... On est dans une interview d'un "méchant banquier" par un "gentil populiste", et chacun y joue un rôle. En particulier, je crois que tous les deux exagèrent le pouvoir des marchés.

    Le marché est en position de force parce que les états sont endettés, mais si les états font défaut, tout le monde perd... A la fin, il y a forcément une négociation, mais personne n'a envie d'en parler dans cette interview.


    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    -> Est-ce que vous accepteriez la suppression du CDI ?
    Oui et non. L'idée qu'un contrat soit "à durée indéterminée" ne pose aucun problème. Mais je serais pour des réformes permettant aux deux parties d'y mettre fin (aujourd'hui, tout est à l'initiative du salarié).

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    -> Est-ce que vous seriez prêt à défendre le CDI en faisant grève et en manifestant ?
    Ca ne veut rien dire... Il faudrait savoir contre quoi. Personnellement, je ne ferais pas grève (je suis patron, ca n'a pas de sens), manifester, pourquoi pas?

    Francois

  4. #4
    Membre Expert
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 355
    Points
    2 355

    Par défaut

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Les vidéos sont filtrées ici, alors juste mon avis sur le CDI : il y a des milliards de raisons de souhaiter son maintien, et une seule de souhaiter sa disparition ; les SSII n'auraient plus de raison d'être. Entre les deux mon coeur balance...
    Pas tout à fait: il reste l'aspect recrutement. Beaucoup d'entreprises ne savent pas recruter des informaticiens, elles devraient developper des compétences, ou continuer à payer les SSII, qui prétendent au moins avoir ces compétences.

    -> Est-ce que vous y croyez ?
    C'est possible.
    -> Est-ce que vous accepteriez la suppression du CDI ?
    Tout dépend de ce qui le remplace. Grosse diminution des marges au profit des salaires? Autre contrat "stable" avec des conditions différents (lesquelles?)? Rien?
    -> Est-ce que vous seriez prêt à défendre le CDI en faisant grève et en manifestant ?
    S'il n'y a pas de contrepartie, oui. Sinon, comme plus haut, ça dépend.

  5. #5
    Expert Confirmé Sénior Avatar de Marco46
    Homme Profil pro Marc
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    1 849
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc
    Âge : 33
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 1 849
    Points : 4 022
    Points
    4 022

    Par défaut

    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    Le marché est en position de force parce que les états sont endettés, mais si les états font défaut, tout le monde perd... A la fin, il y a forcément une négociation, mais personne n'a envie d'en parler dans cette interview.
    Justement ce que tu appelles la négociation c'est le coeur du sujet. Il n'y a pas de négociation. Les marchés veulent l'austérité (casse des services publics et des programmes sociaux couplées à une libéralisation du marché du travail) pour que les états puissent continuer à payer et pour ouvrir de nouveaux espaces d'investissements pour le privé (là où l'état se désengage).

    Si les états refusent, ou ne font pas les choses comme le marché le veut, alors la dette de l'état est attaquée sur les marchés financiers et le taux d'intérêt monte en flèche rendant la situation intenable pour l'état visé (cf cas de la Grèce entre autre).

    J'appelle pas vraiment ça une négociation, surtout que la Grèce essaye tant bien que mal de se plier aux désidératas du marché (2ème ou 3ème plan d'austérité je crois) mais ça ne semble pas suffire.

    Un dernier point, lorsqu'un état fait défaut, certains spéculateurs peuvent gagner beaucoup, beaucoup, beaucoup d'argent en pariant sur ce défaut. Cette situation ne profite donc pas aux préteurs initiaux mais profite néanmoins à certains spéculateurs. Donc tout le monde n'y perd pas forcément.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  6. #6
    Membre Expert
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 355
    Points
    2 355

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Justement ce que tu appelles la négociation c'est le coeur du sujet. Il n'y a pas de négociation. Les marchés veulent l'austérité (casse des services publics et des programmes sociaux couplées à une libéralisation du marché du travail) pour que les états puissent continuer à payer et pour ouvrir de nouveaux espaces d'investissements pour le privé (là où l'état se désengage).

    Si les états refusent, ou ne font pas les choses comme le marché le veut, alors la dette de l'état est attaquée sur les marchés financiers et le taux d'intérêt monte en flèche rendant la situation intenable pour l'état visé (cf cas de la Grèce entre autre).
    L'austérité casse complétement la capacité à payer dans les circonstances actuelles. Si tu diminues tes dépenses mais qu'en même temps tu diminues tes revenus, alors tu as la même difficulté à payer et en plus, tu es devenu plus pauvre.

    On l'a vu avec la Grèce: la dégringolade du PIB fait plus de mal aux finances publiques que les plans d'austérité ne font du bien.

    La stratégie d'austérité, c'est comme la course du lièvre et de la tortue: ça ne sert à rien de courir, une austérité moins draconienne commencée il y a 15 ans aurait pu marcher, maintenant il faut trouver une autre solution.

    C'est comme pour une personne: si tu la mets en prison ou que tu lui otes son moyen de transport parce qu'elle est endettée, alors elle pourra encore moins te rembourser.

    Il ya eu un manque de vision avant la crise. L'erreur fondamentale a été de trop écouter les professionels, de penser que le bien des entreprises equivaut au bien public (c.f. critique d'Adam Smith sur le mercantilisme). Un banquier n'est pas incompétent, seulement il défend ses intérêts, et à long terme il peut saboter toute l'économie du pays et se tirer une balle dans le pied, seulement en défendant ses intérêts.

    Maintenant, on est en difficulté mais il n'y a pas de solution miracle pour s'en sortir. Certains vont perdre. Il faut en avoir conscience; peut de gens cherchent vraiment à sortir au mieux de la crise, en général ils veulent juste que la souffrance frappe autrui.

    On aurait pu sans doute relancer par la consommation si on était face à la dépression de 1873-79, en 2012 avec la mondialisation, c'est chimérique de croire qu'un seul pays pourrait le faire. Peut-être à l'echelle mondiale—mais il y a des pays qui n'ont pas besoin de relancer, alors...

    Sinon, un article intéressant, malgré le ton un peu trollesque:
    http://www.aljazeera.com/indepth/opi...915414614.html

  7. #7
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Justement ce que tu appelles la négociation c'est le coeur du sujet. Il n'y a pas de négociation. Les marchés veulent l'austérité pour que les états puissent continuer à payer et pour ouvrir de nouveaux espaces d'investissements pour le privé.
    C'est plus compliqué... Les marchés ont intérêt à ce que les états les remboursent, mais la Grèce est en train de montrer que l'austérité à tout prix signifie la banqueroute, et la perte du capital. Dans ce cas précis, il y a l'Europe derrière, qui a permis aux marchés de ne pas tout perdre, mais dans une situation normale, les marchés auraient mal joué... et perdu... (regarde en 2008, aucun état n'est mort, Lehman Brothers, en revanche)

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Si les états refusent, ou ne font pas les choses comme le marché le veut, alors la dette de l'état est attaquée sur les marchés financiers et le taux d'intérêt monte en flèche rendant la situation intenable pour l'état visé (cf cas de la Grèce entre autre).
    Oui, mais il y a un moment où le pays finit par avoir intérêt à faire défaut, et là les marchés perdent. C'est ce qui crée la négociation : si demain l'Italie, ou la France, fait défaut, ces pays ont du mal à payer leurs fonctionnaires, mais les marchés perdent quelques milliers de milliards (ben oui...) A mon avis, le lendemain, la France est pauvre, mais elle existe, les marchés, pas sûr...

    Les CDS, c'est presque un détail. Ca ne marche que tant qu'il n'y a pas de défaut réel. Si la France fait défaut, les boites qui doivent les honorer font faillitte, et personne ne les touche.

    Je crois que tu te fais des idées sur la puissance des marchés... La bulle est mondiale, en Chine, avec l'immobilier, aux USA et en Europe avec la dette, et les marchés ne sont puissants que tant qu'on croit qu'ils le sont, et en particulier, tant que les acteurs économiques (les états en particulier) croient en la valeur de ce qu'ils possèdent.

    Le jour ou tout le système s'effondre, tout le monde perd, et c'est là que se trouve la négociation. Mais comme dans toute négociation, pour gagner, il faut avoir l'air d'être en situation de force. D'où le discours du banquier...

    Francois

  8. #8
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 576
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 576
    Points : 3 024
    Points
    3 024

    Par défaut

    Moi je suis pour un CDI ou l'on enleve la raison de licenciement. En bref, on veut te virer, on te vire, quelque soit ta compétence ou tes qualités. On ne te paye que ton préavis, voir un bonus négocié selon l'ancienneté en plus.

    En échange, les sociétés financent plus les caisses du chomage.

    Effet bénéfique :
    - on embauche plus facilement ceux que l'on peut virer facilement, y compris en crise économique(donc ca relance la consommation, etc...)
    - on laisse leur chance aux jeunes et aux vieux
    - on en fini avec ce jeu de chat et de la souris ou l'employeur guette le moindre problème pendant des mois avant de le monter en épingle pour virer le salarié comme un malpropre.

    Effet négatif, les éternels abus de pouvoirs, les femmes enceinte, etc... que l'on voit déjà actuellement, ou qui sont limité par la non embauche de toute jeune fille entre 25 et 32 ans...

  9. #9
    Expert Confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 024
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 024
    Points : 3 849
    Points
    3 849

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Pour info il ne s'agit pas d'une vidéo complotiste, il s'agit simplement de l'avis d'un conseiller financier.
    Tout est fondé sur un document présentant de simples hypothèses sur les réformes politiques des prochaines années, rédigé dans le cadre d'un service de conseil à des acteurs financiers, et qui est ici présenté comme "le plan secret de la finance" (tin tin tin tin !). Tu as raison, à ce stade ce n'est même plus une vidéo complotiste, c'est du délire pur et simple. Pas étonnant cela dit, "Là-bas si j'y suis" nous a habitué au pire comme au meilleur, c'est ici clairement le pire, tant sur le fond (l'aspect complotiste) que sur la forme (les questions posées et celles qui ne l'ont pas été : par exemple quid d'éventuels indicateurs qui pourraient laisser penser que la libéralisation du marché du travail serait en haut de l'agenda européen ?).

    Maintenant, sur les hypothèses formulées, je suis convaincu que le type a tout faux. D'abord parce que je doute qu'il y ait une renégociation du traité européen, quoique veuille Hollande, d'autre part car je ne crois pas que celui-ci intègrerait un pan sur une homogénéisation des conditions de travail à la sauce libérale puisqu'il me semble y avoir bien d'autres choses avant cela sur les agendas des uns et des autres. Donc, ce que prouve ce document à mes yeux, c'est avant tout que les clients de la société concernée ont jeté du fric par les fenêtres. Et rien d'autre.

    Cela étant dit une réforme du marché du travail pourrait toujours intervenir dans un cadre franco-français puisque l'état actuel des choses déplaît à tout le monde, de l'extrême-gauche à l'extrême-droite, pour diverses raisons à commencer par le fait que c'est devenu un crasse et indéchiffrable entassement de mesures spécifiques et d'exceptions. Néanmoins si un gouvernement socialiste devait proposer une orientation libérale pour une telle réforme, ce serait en compensation d'autre chose, comme cela avait été fait à l'occasion des 35h par exemple. Je ne vois pas quelles circonstances pourraient amener une simple réforme libérale : certainement pas une crise majeure (on n'assouplit pas les possibilités de licenciement en plein crise) ; à la rigueur une reprise mondiale avec une France violemment à la traîne, ce qui ne me semble pas non plus réaliste et pas dans un délai suffisamment court.

    Enfin, si je n'ai aucun doute sur l'intérêt de libéraliser le marché du travail pour la finance (afin de faciliter les rachats d'entreprises que l'on dépouillera pour maximiser le profit à court terme pour les revendre à un prix plus élevé), je suis plus sceptique sur l'intérêt de cette mesure pour l'économie dans un monde où les crises se succèdent à intervalles réguliers et dans un pays où l'on épargne déjà beaucoup par peur du lendemain.

    EDIT : Erreur de copier-coller dans la première phrase, rendue inintelligible.

  10. #10
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 56

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 173
    Points : 12 816
    Points
    12 816

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    -> Est-ce que vous y croyez ?
    Non, voir plus bas...


    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    -> Est-ce que vous accepteriez la suppression du CDI ?
    oui et non, voir plus bas..


    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    -> Est-ce que vous seriez prêt à défendre le CDI en faisant grève et en manifestant ?
    Non


    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    Oui et non. L'idée qu'un contrat soit "à durée indéterminée" ne pose aucun problème. Mais je serais pour des réformes permettant aux deux parties d'y mettre fin (aujourd'hui, tout est à l'initiative du salarié).
    Je crois simplement (et ça complète les remarques plus haut) que le problème est qu'en France le Indéterminé est pris pour Infini...

    Les appellations sont aussi creuses que leur contenu..

    Avoir un CDI n'a jamais empêché personne de se faire licencier, et avoir un CDD n'a jamais empêché personne de se faire embaucher : la seule chose que cela a produit c'est de fournir un cadre pour que des entreprises embauchent pour moins cher des gens qu'elles n'auraient pas pu licencier, ou avec beaucoup plus de difficultés, plus tard..

    Je suiis absolument contre la distinction CDI/CDD..

    Je suis par contre absolument pour un contrat de travail unique, avec des protections normales en cas de licenciement (délai de préavis, indemnités, etc)..

    Ce qui est absurde dans la notion de CDD est que ceux qui en bénéficient râlent contre un "truc temporaire", alors qu'ils gagnent des sos et travaillent, ce qui est quand même le fond de la vie, et que ceux qui n'en ont pas râlent sur le fait qu'il y en a qui en ont, et que donc il y a une "aspiration vers le bas"... De plus, comme je l'ai dit plus haut, ce qui est absurde c'est que du coup on fourni un moyen aux entreprises d'exploiter encore plus les salariés, et on ivise les salariés en les répartissant entre 2 catégories : les "privilégiés" et les autres..

    Je vis aussi dans un pays où il n'y a qu'un seul contrat de travail, et je ne vois pas le problème, bien au contraire..

    "Trop de protection tue la protection", de même que "trop de libéralisme tue le libéralisme"..

    La route moyenne est d'avoir un seul contrat avec des garanties, mais pas des garanties insurmontables.


    Mais pour ça il faut finir par admettre que Indéterminé n'est pas Infini...
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  11. #11
    Expert Confirmé Avatar de ManusDei
    Homme Profil pro
    esclave du Grand Capital
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    1 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : esclave du Grand Capital

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 1 255
    Points : 2 575
    Points
    2 575

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    -> Est-ce que vous y croyez ?
    Bof, le gars prend peut-être ses désirs pour des réalités.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    -> Est-ce que vous accepteriez la suppression du CDI ?
    Faut voir contre quoi.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    -> Est-ce que vous seriez prêt à défendre le CDI en faisant grève et en manifestant ?
    Faut voir pourquoi, mais possiblement oui.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Pour info il ne s'agit pas d'une vidéo complotiste, il s'agit simplement de l'avis d'un conseiller financier.
    Il peut aussi être complotiste
    D'ailleurs, la vidéo est sortie le 18 Avril non ? 4 jours avant le premier tour. Vu la page d'accueil du site, ils sont à gauche, très à gauche, et taper sur le candidat socialiste à 4 jours du scrutin, en le présentant comme un larbin de la finance... bah, c'est suspect

    http://www.lesmutins.org/Le-Grand-bond-en-arriere.html <- voir les participants.

  12. #12
    Modérateur
    Avatar de Rayek
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    5 192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 5 192
    Points : 7 620
    Points
    7 620

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    la seule chose que cela a produit c'est de fournir un cadre pour que des entreprises embauchent pour moins cher des gens qu'elles n'auraient pas pu licencier, ou avec beaucoup plus de difficultés, plus tard..
    Pas que cela, la, ce n'est que la partie visible de l'iceberg.

    Avoir un CDI c'est aussi :
    - Plus "facile" d'avoir un prêt auprès d'une banque
    - Plus "facile" de louer un logement.
    Modérateur Delphi Combattez la brute
    Aucune réponse aux sollicitations techniques par MP

    Le guide du bon forumeur :
    __________
    [Projet en cours] Des unités pour faciliter l'utilisation d'indy : EasyIndy 1.3

  13. #13
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    396
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 396
    Points : 819
    Points
    819

    Par défaut

    Citation Envoyé par Rayek Voir le message
    Pas que cela, la, ce n'est que la partie visible de l'iceberg.

    Avoir un CDI c'est aussi :
    - Plus "facile" d'avoir un prêt auprès d'une banque
    - Plus "facile" de louer un logement.
    Je vois ça dans l'autre sens. C'est à cause du CDI que ceux qui n'en ont pas ont dû mal à avoir un prêt ou louer un logement.
    C'est cosmic

  14. #14
    Membre Expert
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 355
    Points
    2 355

    Par défaut

    Citation Envoyé par javamine Voir le message
    Je vois ça dans l'autre sens. C'est à cause du CDI que ceux qui n'en ont pas ont dû mal à avoir un prêt ou louer un logement.
    Non, c'est une prime de risque: leur revenu n'est pas guaranti, le preteur éxige donc un surcoût. La sécurité du CDI vaut argent comptant.

  15. #15
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 576
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 576
    Points : 3 024
    Points
    3 024

    Par défaut

    Citation Envoyé par Rayek Voir le message
    Pas que cela, la, ce n'est que la partie visible de l'iceberg.

    Avoir un CDI c'est aussi :
    - Plus "facile" d'avoir un prêt auprès d'une banque
    - Plus "facile" de louer un logement.
    je vais t'avouer que la France est un des pays ou il est le plus difficile d'obtenir ces deux choses... loin derrière le canada par exemple.

    En plus, la garantie du CDI peut aisément être remplacée par d'autres systèmes(par exemple la note de crédit anglo-saxonne qui prouve que vous vous acquittez de vos dettes, l'hypothèque, etc...)

  16. #16
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 56

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 173
    Points : 12 816
    Points
    12 816

    Par défaut

    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    Non, c'est une prime de risque: leur revenu n'est pas guaranti, le preteur éxige donc un surcoût. La sécurité du CDI vaut argent comptant.
    Encore une fois c'est absurde : avoir un CDI n'a jamas empêché quelqu'un de se faire licencier...

    Cette distinction entre CDI et CDD, d'ailleurs récente (1979 pour la première évocation, 1990 pour la forme actuelle) est stupide, et ne fait que renforcer les divisions et les injustices...

    Et l'argument que tu donnes pour la "prime de risque", déjà vaalable entre fonctionnaires et salariés du privé, est maintenant avec un étage supplémentaire...

    Vous vous plaignez en permanence des injustices et des difficultés à trouver logement, travail, etc..

    Faut pas s'étonner : vous acceptez ou justifiez des pratiques qui promeuvent l'injustice...


    La justice et l'équité devraient faire que il n'y a qu'un seul contrat de travail, indistinguable, ce qui obligerait prêteurs, loueurs, etc à n'avoir qu'une seule position..

    Mais, comme pour la CMU basée sur une carte différente de la carte de sécu normale, la France adore faire des catégories de gens...

    Le CDD est une mauvaise réponse à un vrai problème.. Il suffit de voir les dates : cela a été conçu comme des "solutions" au chômage... Or, comme beaucoup de "réponses" élaborées par des politiques avec une arrière-pensée électorale, même si l'idée de départ est bonne la réalisation est mauvaise : on a créé des catégories différentes ayant des droits différents... avec du coup des exploitations abusives de ce "gap" entre catégories... que ce soit du point de vue des entreprises, des loueurs, ou des lois...

    Comme en info et comme en maths : pourquoi faire compliqué si on peut faire simple ????
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  17. #17
    Membre Expert
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 355
    Points
    2 355

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Encore une fois c'est absurde : avoir un CDI n'a jamas empêché quelqu'un de se faire licencier...
    On est entre adultes (je pense?) donc lachons la démago: le CDI rend le licenciement difficile et coûteux. C'est le principal argument contre lui ("il faudrait licencier de façon plus flexible"), c'est aussi son principal avantage pour qui en bénéficie.

    Tout le reste, c'est du blabla: être en CDD n'oblige pas à être au chomage, être en CDI n'empêche pas d'être licencié mais une banque qui évalue un risque voit des probabilités, pas des certitudes (jusqu'à preuve du contraire, l'avenir est inconnaissable).

    Et l'argument que tu donnes pour la "prime de risque", déjà vaalable entre fonctionnaires et salariés du privé, est maintenant avec un étage supplémentaire...
    Oui, c'est parfaitement valable pour les salariés du privé par rapport aux fonctionnaires, et de ce que j'entends, les Français en sont bien conscients dans ce cas.

    Maintenant j'ai l'impression que tu proposes un nivellement par le bas au nom de l'égalité, un peu ironique pour quelqu'un qui accusait de basse jalousie tous les critiques des très riches

    Cela dit, je ne suis pas contre le fait de supprimer la distinction CDI/CDD. Mais si on déplace le risque, il faut déplacer de l'argent en compensation.

    Sinon, je suis d'accord que le CDD est une mauvaise solution, mauvais pour les employeurs (parce que trop limité) et mauvais pour les salariés.

  18. #18
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    396
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 396
    Points : 819
    Points
    819

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Comme en info et comme en maths : pourquoi faire compliqué si on peut faire simple ????
    Je ne compte plus le nombre de gens en informatique qui font les choses de façon complexe. On utilise des termes à le mode, on énonce des grand principes, bla bla bla... Pourquoi? ça fait plus classe et on paraît plus intelligent


    Je vois 2 choses principales dans le CDI :
    - il protège les salariés les plus âgés (surtout les non qualifiés). Si ils perdent leur emploi, ils perdent souvent un gros morceaux de leur salaire (obtenu grâce à leur ancienneté dans leurs entreprises)
    - il pénalise les plus jeunes. Si on pouvait virer plus facilement certains anciens qui coûte cher sans valeur ajouté, on pourrait reprendre des jeunes pour le même travail.

    Alors la question : Pour ou contre les vieux? Pour ou contre les jeunes?
    C'est cosmic

  19. #19
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 56

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 173
    Points : 12 816
    Points
    12 816

    Par défaut

    Citation Envoyé par javamine Voir le message
    Je ne compte plus le nombre de gens en informatique qui font les choses de façon complexe. On utilise des termes à le mode, on énonce des grand principes, bla bla bla... Pourquoi? ça fait plus classe et on paraît plus intelligent


    Je vois 2 choses principales dans le CDI :
    - il protège les salariés les plus âgés (surtout les non qualifiés). Si ils perdent leur emploi, ils perdent souvent un gros morceaux de leur salaire (obtenu grâce à leur ancienneté dans leurs entreprises)
    - il pénalise les plus jeunes. Si on pouvait virer plus facilement certains anciens qui coûte cher sans valeur ajouté, on pourrait reprendre des jeunes pour le même travail.

    Alors la question : Pour ou contre les vieux? Pour ou contre les jeunes?
    Comme le dit pmithrandir : au Canada par exemple où il n'y a pas de notions distinctes, les jeunes et les vieux ont du boulot. De même, tu trouves à te loger en moins d'une demi-journée, quel que soit ce que tu as comme boulot (ou non).

    Je pense profondément, pour avoir vécu (et continuer à) des 2 côtés, que la France est malheureusement paralysée , au moins sur ces 2 plans, par un "trop" : trop de protection pour les locataires qui entraîne trop de demandes et d'exigences de la part des propriétaires (personne au Canada ne te demande de fournir des preuves que tu es salarié, en CDI, par en période d'essai ou de licenciement, personne ne te demandane de caution) , et du coup les gens aux petits revenus ne trouvent pas à se loger, même si ils ont un boulot, trop de protection pour les salariés "CDI3 ce qui fait que on a créé des CDD et maintenant des "statuts" divers et variés pour les jeunes, pour les vieux, pour... parce que c'est trop difficile de licencier et que donc les employeus n'embauchent plus que à certaines conditions très restrictives... (là aussi, tu vas au Canada et demain matin tu bosses.. )


    @Miaow : ne caricature pas, stp.. Je ne dis pas un "nivelleent par le bas". J'ai mentionné dans mon premier post que je souhaitais des garanties. Simplement que ces garanties ne soient pas insurmontables et ne prennent pas 2 ans à se voir réaliser... Encore une fois, l'exemple des loyers est un exemple qui parle : tu vas demain matin sans boulot au Canada, tu trouves un logement en 4h.. On te demande (chez les anglophones) 1/2 mois de loyer d'avance, qui t'es déduit de ton premier mois. Le préavis est, pour toi comme pour le louer, d'un mois. Au Québec, déjà le bail est d'un an. Mais si il y a conflit, il ya une instance spécique, la Cour des Petites Créances, qui s'occupe de ça en moins de 3 mois. Pas comme ici où il peut de falloir 3 ans pour arriver à récupérer un logement dont le locataire ne paye pas le loyer.. Bref, simplement il faut assimiler que la "protection à tous prix" tue "laccès à tous".. Que ce soit dans le logement ou le boulot...

    Une approche mesurée, avec des protections et des garantes des 2 côtés, et une application/réalisation légale qui ne traîne pas des années, est ce qu'il faudrait..
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  20. #20
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 576
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 576
    Points : 3 024
    Points
    3 024

    Par défaut

    Citation Envoyé par javamine Voir le message
    Je ne compte plus le nombre de gens en informatique qui font les choses de façon complexe. On utilise des termes à le mode, on énonce des grand principes, bla bla bla... Pourquoi? ça fait plus classe et on paraît plus intelligent
    J'ai eu une formation ce matin qui ressemble furieusement a ca

    Citation Envoyé par javamine Voir le message
    Je vois 2 choses principales dans le CDI :
    - il protège les salariés les plus âgés (surtout les non qualifiés). Si ils perdent leur emploi, ils perdent souvent un gros morceaux de leur salaire (obtenu grâce à leur ancienneté dans leurs entreprises)
    - il pénalise les plus jeunes. Si on pouvait virer plus facilement certains anciens qui coûte cher sans valeur ajouté, on pourrait reprendre des jeunes pour le même travail.

    Alors la question : Pour ou contre les vieux? Pour ou contre les jeunes?
    Par exemple, je t'avouerai que pour ma part, je limiterai l'ancienneté a 5 années maximum(après on peut rester, mais on a rien de plus comme avantages), de façon a ce que ca soit pas intéressant de rester des années dans la même boite pour juste être indéboulonnable.
    - l'ancienneté n'a rien a voir avec la qualification
    - parfois, il vaut mieux virer un vieux qu'un jeune, mais on fait le contraire parce que c'est plus simple et moins cher(en terme d’indemnité de licenciement).

    Une solution intermédiaire a la suppression du CDD et du CDI est aussi de créer un contrat ou les conditions minimums sont celles générales majorées de 20%, mais ou en échange le salarié perd le droit à une raison lors de son licenciement.
    Exemple, on prend les conditions des convention collectives et on ajoute minimum 20% pour que le contrat soit valide.

    De toute façon comme dit souviron, notre système coute horriblement cher actuellement, en couts caché. C'est tout l'avantage d'yun système avec moins de protections, c'est qu'on voit tout de suite ou mettre les sous, et ce que ca apporte en échange.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •