Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 6 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 105
  1. #1
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 770
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 770
    Points : 50 868
    Points
    50 868

    Par défaut Pourquoi les programmeurs sont-ils moins payés que les gestionnaires de programmes et les analystes métiers ?

    Pourquoi les programmeurs sont-ils moins payés que les gestionnaires de programme et les analystes métier ?
    Manquent-ils de pouvoir de négociation ?


    Dans le cycle de développement d’une application, le programmeur a principalement pour fonction l’écriture du code.

    Ce spécialiste donc des langages de programmation bien qu’effectuant un travail qui nécessite une certaine passion et beaucoup d’engagement, est généralement moins payé que les autres métiers du domaine.

    Dans plusieurs entreprises, les gestionnaires de programme et les analystes métier par exemple perçoivent une rémunération qui est bien supérieure à celle du développeur.

    Un développeur se faisant appeler Dodgy Coder dans un billet de blog se demande : « Étant donné le fait que la programmation est généralement plus difficile, pourquoi les analystes métier et les gestionnaires de programme ont un salaire plus élevé que les programmeurs ? Qu’est-ce qui rend leur travail mieux rémunéré tandis que la plupart du temps, les programmeurs sont ceux qui rentrent tard chez eux ? »

    Les gestionnaires de programme (PM) /analystes métier (BA) ont-ils plus de valeur pour l’entreprise, ou ont-ils un pouvoir de négociation accentué ?

    Pour Dodgy Coder, le second choix explique le mieux cette différence de salaire. Les PM/BA disposent de bonnes aptitudes en relations humaines (qualité assez rare fournissant un avantage énorme dans n’importe quel emploi). Il est difficile d’externaliser ceux-ci, car ils sont amenés à rencontrer les clients. La rareté relative des gestionnaires de programme/analystes métier leur donne plus de force de négociation.

    Les développeurs bien qu’étant des personnes assez intelligentes, manquent-ils de pouvoir de négociation ? Selon vous qu’est-ce qui peut justifier cette différence entre le programmeur et le gestionnaire de programme ou l’analyste métier ?



    Source : Blog Dodgy Coder
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    52
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 52
    Points : 65
    Points
    65

    Par défaut

    La rapacité des patrons?

  3. #3
    Expert Confirmé
    Avatar de moritan
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    674
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Manche (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 674
    Points : 2 854
    Points
    2 854

    Par défaut

    En France la grille sallariale est souvent calquée sur l'organigramme de la boite.
    Et malheureusement pour les développeurs, ils se trouvent tout ne bas de cette pyramides...

    De plus, même si ça commence à changer, le métier de développeur est très mal vu.
    La pluspart du temps, ce n'est vu que comme une transition vers 'un vrai métier' qui lui sera correctement payé.

    Le jour ou un développeur avec de l'expérience sera vu comme un atout et non pas comme un boulet qui coute cher, on pourra espérer être mieux payer.

  4. #4
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro Baptiste ROUSSEL
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 728
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Baptiste ROUSSEL
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 728
    Points : 4 223
    Points
    4 223

    Par défaut

    Je rejoins l'avis de moritan, on compare souvent les développeurs à tout autre technicien ou ouvrier de bas niveau (cherchez pas le niveua moyen ou haut, j'utilise juste ce terme pour "hyperboler" le fait qu'on nous situe en bas de l'échelle).
    Le développeur c'est celui qui va charger la brouette de terre et mettre en place les boulons.
    Donc si on le payait plus, il faudrait payer plus tous les ouvriers non ?
    Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur.

  5. #5
    Nouveau Membre du Club
    Développeur Web
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 18
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    Je trouve que cette image représente bien cette situation :
    -http://goo.gl/vosOR

  6. #6
    Membre Expert Avatar de skywaukers
    Homme Profil pro Dany Leblanc
    Directeur de projet
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    1 073
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Dany Leblanc
    Localisation : France, Charente (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur de projet
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 1 073
    Points : 1 464
    Points
    1 464

    Par défaut

    Pour moi c'est essentiellement la délocalisation vers les pays emergeant qui a donné une image du programmeur comme l'ouvrier de l'informatique. On l'a carricaturé comme "pisseur de code", d'ailleurs en grande partie par ces gestionnaires de programmes qui se ont vendu l'éconnomie (toute relative) du coût du programmeur pour négocier leur salaire.
    Mais ceci n'est pas un phénomène propre à l'informatique. Comme le dit ce programmeur, les PM/BA ont un côté relationnel plus développé que le programmeur, et dans la vie ce n'est pas le plus intélligent qui sort le mieux son aiguille du jeu, c'est celui qui sait le mieux se vendre (souvent au détriment des autres).

    @++
    Dany

  7. #7
    Candidat au titre de Membre du Club
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 4
    Points : 14
    Points
    14

    Par défaut

    A mon avis la situation peut être analysée sous deux angles différents.
    1. Angle économique :
    Comme toute activité économique soumise à une rude concurrence, le développement est naturellement gagné par la délocalisation. Le monde n'a jamais été aussi cohérent. Le coding est l'une des activité humaine qui est sans frontière, ouverte, accessible à tous. Imaginez un temps peu soit-il la dynamique au niveau des pays comme l'Inde. Ce pays a la capacité de mobiliser 1 million de codeurs et à des tarifs défiants toute concurrence pour une qualité standard. Pour 1 codeur en France, vous en aurez 10 en Inde.

    2. la seconde raison à mon avis est une question d'attitude. Le bon codeur, peut être qualifié selon moi d'artiste, dans son ensemble. L'artiste est le plus mal payé. l'histoire de l’Homme l'a prouvé. Pour vivre votre passion de codeur, vous êtes obligé de faire une croix sur la monnaie.

    La solution : continuer à coder, car un jour...

  8. #8
    Membre chevronné
    Avatar de Floréal
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    456
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 30

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 456
    Points : 662
    Points
    662

    Par défaut

    Les SSII vendent du service.
    Les éditeurs/producteurs logiciel vendent des logiciels.
    D'après quelques personnes autour de moi qui ont travaillé dans les deux, il semble que dans les SSII, les chefs de projets sont mieux payés que les developeurs, alors que dans chez les éditeurs/producteurs logiciel, c'est plutôt l'inverse.
    C'est probablement du au cœur de métier de ces types d'entreprise.
    Avi à prendre avec des pincettes je suis dans une SSII et (très) mal payé et je n'ai jamais travaillé chez un éditeur/producteur de logiciel.
    Ancien membre du projet "Le Dernier Âge".

  9. #9
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro Emilien Martinez
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Emilien Martinez
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 10
    Points : 22
    Points
    22

    Par défaut

    Pour le cas des SSII, la majorité de leurs charges résident dans les salaires, de plus les clients ont tendance à mettre une certaine pression sur les TJM, du coup la variable d'ajustement est vite trouvée.

    Pour les PM/BA, comme ils sont difficilement "offshorisables", le poids de négo du client est moindre et le TJM est souvent bien plus élevé qu'un développer, sans forcement avoir une meilleure plus-value.

  10. #10
    Membre chevronné Avatar de GeoTrouvePas
    Homme Profil pro TrouvePas Géo
    Factotum
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    133
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme TrouvePas Géo
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Factotum
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 133
    Points : 777
    Points
    777

    Par défaut

    Mon cas personnel ne reflète pas vraiment le sujet puisque je ne suis pas chez un éditeur ou une SSII. Je fais du développement pour une entreprise publique et je me rends compte que, si c'est mal payé, c'est essentiellement par méconnaissance de ce travail. Les "non informaticiens" (pour utiliser un terme assez large) n'ont pas conscience de la complexité, de l'investissement, de l'engagement et de l'intelligence qu'il faut pour arriver à pondre un code béton.

    Grosso modo, dans ma boite, ce qu'on me rétorque 9 / 10 quand manifeste mon mécontentement c'est : "Ouais mais pour vous c'est facile de faire, vous êtes dedans depuis que vous êtes tout petit"...

    C'est une caricature mais ça montre bien à quel point les gens n'ont pas conscience de la complexité de ce métier et des aptitudes nécessaire pour le faire correctement.

  11. #11
    Expert Confirmé
    Avatar de moritan
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    674
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Manche (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 674
    Points : 2 854
    Points
    2 854

    Par défaut

    Pour info, un article du touilleur sur la reconnaissance du métier de développeur.
    http://www.touilleur-express.fr/2012...e-developpeur/

  12. #12
    Membre actif
    Avatar de clio671
    Développeur Web
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    194
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 194
    Points : 184
    Points
    184

    Par défaut

    Bonjour,

    Les développeurs bien qu’étant des personnes assez intelligentes, manquent-ils de pouvoir de négociation ?

    Déjà pour ce que j'ai lu dans le billet, moi je ne suis pas d'accord. Il y a des développeurs très communicatifs, très parlants qui savent exprimer leurs besoins dans le travail.... moi le côté "no life" "dans son coin" c'est pas ma tasse de thé
    Aprés c'est une remarque par rapport à l'article

  13. #13
    Invité régulier
    Profil pro Fred Berton
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Fred Berton

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 3
    Points : 9
    Points
    9

    Par défaut

    Je pense que l'analyse est plus basique du point de vue de nos employeurs.
    Aujourd'hui le développeur n'est plus une personne rare, c'est même pratiquement devenu un métier commun.
    Bon, je ne rentre pas dans le débat du super développeur qui fait le super code, sans bug, qui marche bien, et que c'est bÔ.
    Mais d'un point de vu pratique passer une annonce sur monster comme recruteur avec un sujet intéressant et vous avez 100 réponses en deux jours surtout pour un profils a la mode (développeur 3/4 ans d'exp. en Dotnet/ASP.NET).

    D'un autre côté, passer une annonce pour un analyse métier qui soit compétant dans un domaine métier quelquonque (paye, compta, finance, ...), avec idéalement quelques connaissance de base sur les outils de modélisation (comme MCD merise ou/et UML).
    Ben, si vous avez 3 réponses, c'est le max.

    Alors, le chef d'entreprise c'est choix est vite fait en terme de politique de salaire...

  14. #14
    Membre Expert
    Homme Profil pro Mickael
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    792
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Mickael
    Âge : 25
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 792
    Points : 1 302
    Points
    1 302

    Par défaut

    Citation Envoyé par GeoTrouvePas Voir le message
    C'est une caricature mais ça montre bien à quel point les gens n'ont pas conscience de la complexité de ce métier et des aptitudes nécessaire pour le faire correctement.
    Je pense que l'un des gros facteurs vient de là.
    En effet il est assez simple d'apprendre des bases qui permettent de faire fonctionner un truc. Le problème c'est que beaucoup de développeur n'en reste qu'a ces bases et produisent sur des applications plus importante des sortes de bouzes infames qui n'explosent pas grâce à d'autre développeur plus soucieux et talentueux qui se creusent le ciboulot pour faire tenir les choses entre elles.
    Le problème c'est que ca ne se voit pas, ou guère, et que la seule chose visible c'est qu'en moyenne il faut tant de temps avec tant de personne pour faire tel chose... D'où les fameuses ressource" jour/homme" et "le pisseur de code"[...]
    En résumé: facilité à devenir développeur + grosses différences de niveau entre développeur mais ca n'est pas visible + projet qui avance quand même ==> Les developpeurs ca se trouve n'importe où, donc c'est pas chers...

  15. #15
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    81
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 81
    Points : 126
    Points
    126

    Par défaut

    Citation Envoyé par osouleymane
    A mon avis la situation peut être analysée sous deux angles différents.
    1. Angle économique :
    Comme toute activité économique soumise à une rude concurrence, le développement est naturellement gagné par la délocalisation. Le monde n'a jamais été aussi cohérent. Le coding est l'une des activité humaine qui est sans frontière, ouverte, accessible à tous. Imaginez un temps peu soit-il la dynamique au niveau des pays comme l'Inde. Ce pays a la capacité de mobiliser 1 million de codeurs et à des tarifs défiants toute concurrence pour une qualité standard. Pour 1 codeur en France, vous en aurez 10 en Inde.
    C'est vrai ce que tu dis. Par contre quand pour un codeur en Inde t'es obligé d'avoir un gas à plein temps dans la boite pour le surveiller, sinon il fait n'importe quoi, tu fais plus d'économie du tout ! (Vécu dans une grosse boites !!!). On oublie de parler aussi de la différence de mentalité : Quand tu es face à un pb et que tu es obligé de jouer à cache cache avec ton Indou par ce qu'il a fait une connerie et qu'il essaye de te la cacher là aussi c'est galère (encore du vécu). Et il faut arrêter de croire que plus tu met de monde sur quelque chose plus ça ira vite ! Ça devient juste plus le bordel à gérer et tu as intérêt à mettre en place un contrôle qualité sinon tu as des surprises !!! Voire même dès fois on est obligé d'envoyer un gas en Inde pour éviter les dérives de l'équipe là-bas. J'ai travaillé avec un collègue à qui c'est arrivé, il a pas rigolé. Il faut plus lui parler des programmeurs en Inde !!! Si on fait vraiment les comptes je suis certain que l'entreprise est loin d'être gagnante !!!
    Citation Envoyé par osouleymane
    2. la seconde raison à mon avis est une question d'attitude. Le bon codeur, peut être qualifié selon moi d'artiste, dans son ensemble. L'artiste est le plus mal payé. l'histoire de l’Homme l'a prouvé. Pour vivre votre passion de codeur, vous êtes obligé de faire une croix sur la monnaie.

    La solution : continuer à coder, car un jour...

  16. #16
    Expert Confirmé
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    3 143
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 3 143
    Points : 3 986
    Points
    3 986

    Par défaut

    Je pense que c'est aussi une vision très française. En Suisse, US ils sont mieux considéré. En France, un développeur est un peut l'ouvrier de base.
    Après, il y a le faite que le développeur = jeune = fraichement sortie des ses études = pas besoin besoin de beaucoup d'argent pour démarrer dans la vie.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  17. #17
    Membre expérimenté
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    537
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 537
    Points : 539
    Points
    539

    Par défaut

    Citation Envoyé par zelegolas2 Voir le message
    C'est vrai ce que tu dis. Par contre quand pour un codeur en Inde t'es obligé d'avoir un gas à plein temps dans la boite pour le surveiller, sinon il fait n'importe quoi, tu fais plus d'économie du tout ! (Vécu dans une grosse boites !!!). On oublie de parler aussi de la différence de mentalité : Quand tu es face à un pb et que tu es obligé de jouer à cache cache avec ton Indou par ce qu'il a fait une connerie et qu'il essaye de te la cacher là aussi c'est galère (encore du vécu). Et il faut arrêter de croire que plus tu met de monde sur quelque chose plus ça ira vite ! Ça devient juste plus le bordel à gérer et tu as intérêt à mettre en place un contrôle qualité sinon tu as des surprises !!! Voire même dès fois on est obligé d'envoyer un gas en Inde pour éviter les dérives de l'équipe là-bas. J'ai travaillé avec un collègue à qui c'est arrivé, il a pas rigolé. Il faut plus lui parler des programmeurs en Inde !!! Si on fait vraiment les comptes je suis certain que l'entreprise est loin d'être gagnante !!!
    tes propos démontres que vous savez vraiment pas comment bien choisir son équipe et comment gérer des projets informatiques

    jusqu'à preuve du contraire, c'est le gestionnaire de projet qui est responsable.... après si croit qu'en ajoutant du monde ça va aller plus vite... il devrait retourner sur les banc d'écoles

    si les indiens seraient aussi pourrie, ça ferait longtemps que les ssii indiennent seraient morte or c'est très très loin d'être le cas

    pas besoin d'aller si loin pour avoir ses problèmes..... suffit de rester en France

    je remarque souvent que les Francais dénigrent souvent les indiens:, ils comprennent rien, ils font n'importe quoi.....
    faut pas s'attendre à des miracles quand on parle anglais tout croche et que les spec sont pourrie.... l'indien fera pas de miracle

    d'ailleur le taux de réussite de projet informatique est plutôt très faible en France:
    http://www.coopil.fr/article-tuux-dy...renci-101.html

    l'Inde est l'endroit où l'on retrouve le plus d'entreprise certifier cmm.
    Ibm y a investi plusieurs milliard de dollars, c'est sûrement parce qu'ils voulaient perdre de l'argent.

    Pour délocaliser là-bas, il faut bien gérer son projet, assurer un excellent suivit, bien parler anglais, avoir des spécifications impécables (pas encore vu ça sur une dizaine de missions en France)...... tout ça demande beaucoup d'investisement humain, de temps.....

    le problèmes des salaires des développeurs c'est surtout vrai en France, les salaires sont bien meilleurs en Amérique, Londre, Suisse.....

  18. #18
    Membre chevronné Avatar de PatteDePoule
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    356
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 356
    Points : 623
    Points
    623

    Par défaut

    Citation Envoyé par berceker united Voir le message
    Je pense que c'est aussi une vision très française. En Suisse, US ils sont mieux considéré. En France, un développeur est un peut l'ouvrier de base.
    Après, il y a le faite que le développeur = jeune = fraichement sortie des ses études = pas besoin besoin de beaucoup d'argent pour démarrer dans la vie.
    C'est très vrai. Moi je suis au Québec (Canada) et c'est la pénurie de main d’œuvre en terme de développeur. Nous ne sommes pas assez pour répondre à la demande. Alors les conditions sont excellente à qui sait en profiter.
    Les fautes d'orthographes sus-citées sont déposées auprès de leurs propriétaires respectifs. Aucune responsabilité n'est engagée sur la lisibilité du message ou les éventuels dommages qu'il peut engendrer.

  19. #19
    Expert Confirmé
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    3 143
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 3 143
    Points : 3 986
    Points
    3 986

    Par défaut

    Citation Envoyé par lequebecois79 Voir le message
    tes propos démontres que vous savez vraiment pas comment bien choisir son équipe et comment gérer des projets informatiques

    jusqu'à preuve du contraire, c'est le gestionnaire de projet qui est responsable.... après si croit qu'en ajoutant du monde ça va aller plus vite... il devrait retourner sur les banc d'écoles

    si les indiens seraient aussi pourrie, ça ferait longtemps que les ssii indiennent seraient morte or c'est très très loin d'être le cas

    pas besoin d'aller si loin pour avoir ses problèmes..... suffit de rester en France

    je remarque souvent que les Francais dénigrent souvent les indiens:, ils comprennent rien, ils font n'importe quoi.....
    faut pas s'attendre à des miracles quand on parle anglais tout croche et que les spec sont pourrie.... l'indien fera pas de miracle

    d'ailleur le taux de réussite de projet informatique est plutôt très faible en France:
    http://www.coopil.fr/article-tuux-dy...renci-101.html

    l'Inde est l'endroit où l'on retrouve le plus d'entreprise certifier cmm.
    Ibm y a investi plusieurs milliard de dollars, c'est sûrement parce qu'ils voulaient perdre de l'argent.

    Pour délocaliser là-bas, il faut bien gérer son projet, assurer un excellent suivit, bien parler anglais, avoir des spécifications impécables (pas encore vu ça sur une dizaine de missions en France)...... tout ça demande beaucoup d'investisement humain, de temps.....

    le problèmes des salaires des développeurs c'est surtout vrai en France, les salaires sont bien meilleurs en Amérique, Londre, Suisse.....
    Je rajouterais qu'il faut connaitre quelqu'un qui connaisse bien la mentalité indienne et française parce que c'est là ou souvent ça fait défaut. Exemple, un indien va toujours te dire oui même si c'est pas possible.
    Voila, du coup cela nécessite beaucoup d'investissement, c'est pas à prendre à la légère comme certain font. J'en connais plus qui sont revenu bredouille que satisfait.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  20. #20
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    105
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 105
    Points : 296
    Points
    296

    Par défaut

    si c'est mal payé, c'est essentiellement par méconnaissance de ce travail. Les "non informaticiens" (pour utiliser un terme assez large) n'ont pas conscience de la complexité, de l'investissement, de l'engagement et de l'intelligence qu'il faut pour arriver à pondre un code béton.
    +1
    J'ajouterais "et performant, et maintenable".

    En effet il est assez simple d'apprendre des bases qui permettent de faire fonctionner un truc. Le problème c'est que beaucoup de développeur n'en reste qu'a ces bases et produisent sur des applications plus importante des sortes de bouzes infames qui n'explosent pas grâce à d'autre développeur plus soucieux et talentueux qui se creusent le ciboulot pour faire tenir les choses entre elles.
    Ceux là tonnent à longueur d'année contre la piètre qualité du code et passent pour des emmerdeurs.




    Une autre chose, c'est que quand on a trouvé la boulette perdue dans les 27000 lignes de code, qui provoque un segfault dans 3 cas improbables, la correction apportée parait bizarement toujours évidente au non-spécialiste".
    "bah oui ! et il t'a fallu tout ce temps pour trouver ça ???"
    Pourquoi paierait-on bien un type qui met parfois trois jour pour changer 4 lignes ??? mêmes pas compliquées qu'on aurait pu changer soi même en 5 minutes ??

    C'est un peu comme les énigmes. Leur solution est toujours évidente une fois qu'on l'a mais bien malin celui qui la trouve le premier à partir de peu d'indices...

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •