Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Responsable Qt & Livres

    L'ABI C++, ou comment assurer la compatibilité binaire
    Bonjour,

    Tous les développeurs de librairie sont confrontés à un problème quand ils proposent une nouvelle version : la compatibilité binaire. Qu'est-ce ? Le fait de pouvoir remplacer les binaires de la bibliothèque par une version plus récente, et que les applications qui l'utilisent fonctionnent encore.

    Ceci n'est pas très important pour les plus petites bibliothèques, mais ça devient très important dès que la bibliothèque devient imposante et utilisée. Prenons l'exemple de Qt : recompiler un projet qui l'utilise peut prendre plus qu'un certain temps. Ce temps de recompilation est évité grâce à la compatibilité binaire assurée ! D'autres bibliothèques n'en ont cure, comme Boost : celle-ci n'a que peu d'impact en temps pour la recompilation.

    Cet article se présente en deux parties :
    - La compatibilité binaire ;
    - Les conventions de nommage.

    La première décrit une grosse partie de l'ABI C++, de l'Application Binary Interface du C++. La seconde décrit le name mangling, le nommage des symboles dans le binaire produit par le compilateur.

    Ceci inclut la description de quelques plateformes : SPARC, Itanium, ARM...

    Il est intéressant d'étudier les différences des implémentations des ABI C++ : elles se basent toutes sur l'ABI C, très conventionnée, mais toutes les implémentations diffèrent sur certains points, ce qui peut être utile pour comprendre certains codes, certains bugs, certaines erreurs du compilateur (concernant la virtual table, par exemple, décrite en long et en large).

    Ce sont des traductions des Qt Labs Blogs, de deux posts de Thiago Macieira : Some thoughts on binary compatibility et Some thoughts on calling convention.

    Voici les deux traductions en question :
    Pensées sur la compatibilité binaire
    Les conventions d'appel

    Réagissez librement sur ces deux traductions !
    Vous souhaitez participer aux rubriques Qt ou PyQt (tutoriels, FAQ, traductions), HPC ? Contactez-moi par MP.

    Créer des applications graphiques en Python avec PyQt5
    Créer des applications avec Qt 5.

    Pas de question d'ordre technique par MP !

  2. #2
    Expert confirmé
    Il existe un standard d'ABI pour le C++, qui est suivi par quasiment tous les compilateurs sauf celui de Microsoft.
    Boost ftw

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Salut,

    Je n'ai pas trop le temps de regarder plus en détails les traductions.

    Pour information, dans la même thématique, dans Imperfect C++ Matthew Wilson fournit une grille (assymétrique) de compatibilité entre compilateurs sous Windows, ainsi qu'une petite étude de comment faire de la POO en se tenant à la couche ABI du C.
    Blog|FAQ C++|FAQ fclc++|FAQ Comeau|FAQ C++lite|FAQ BS|Bons livres sur le C++
    Les MP ne sont pas une hotline. Je ne réponds à aucune question technique par le biais de ce média. Et de toutes façons, ma BAL sur dvpz est pleine...

  4. #4
    Expert éminent sénior
    L'auteur a lu l'article d'Agner Fog, je considère cela comme un gage de qualité. Et ça aborde les conventions 64 bits avec plus de profondeur... (notamment, j'étais au courant qu'Itanium était totalement standardisé, mais je pensais que x86-64 aussi)
    SVP, pas de questions techniques par MP. Surtout si je ne vous ai jamais parlé avant.

    "Aw, come on, who would be so stupid as to insert a cast to make an error go away without actually fixing the error?"
    Apparently everyone.
    -- Raymond Chen.
    Traduction obligatoire: "Oh, voyons, qui serait assez stupide pour mettre un cast pour faire disparaitre un message d'erreur sans vraiment corriger l'erreur?" - Apparemment, tout le monde. -- Raymond Chen.

  5. #5
    Débutant
    Citation Envoyé par loufoque Voir le message
    Il existe un standard d'ABI pour le C++, qui est suivi par quasiment tous les compilateurs sauf celui de Microsoft.
    cela signifie t-il qu'un programme compiler avec un compilateur A peut utiliser le .lib (permettant d'attaquer une dll )compiler avec un compilateur B si et seulement si A et B respecte la même ABI ?

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Salut,
    Citation Envoyé par guillaume07 Voir le message
    cela signifie t-il qu'un programme compiler avec un compilateur A peut utiliser le .lib (permettant d'attaquer une dll )compiler avec un compilateur B si et seulement si A et B respecte la même ABI ?
    Oui...

    Mais il existe (surtout dans le monde open source) des outils qui permettent de générer des bibliothèques d'importation pour les dll qu'il est impossible de recompiler de manière, justement, à être en mesure d'appliquer les bonnes conventions de nommage afin de les utiliser.

    Je penses, entre autre, à l'utilitaire dlltool
    A méditer: La solution la plus simple est toujours la moins compliquée
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire vous viennent aisément. Nicolas Boileau
    Compiler Gcc sous windows avec MinGW
    Coder efficacement en C++ : dans les bacs le 17 février 2014
    mon tout nouveau blog

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Au fait, une petite coquille dans le V aujourd'hui, au niveau du mangling made by micrososft... ("pensées sur la compatibilité binaires" )

    Pendant tout le paragraphe, tu parle de QString::replace, et, va savoir pourquoi, lorsque tu récapitule, tu parles de ... QString::append
    A méditer: La solution la plus simple est toujours la moins compliquée
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire vous viennent aisément. Nicolas Boileau
    Compiler Gcc sous windows avec MinGW
    Coder efficacement en C++ : dans les bacs le 17 février 2014
    mon tout nouveau blog