IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Traduction LDD3 Discussion :

Chapitre 3 : Char drivers partie 1


Sujet :

Traduction LDD3

  1. #1
    Rédacteur
    Avatar de Arnaud F.
    Homme Profil pro
    Développeur COBOL
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    5 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur COBOL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 5 183
    Points : 8 870
    Points
    8 870
    Par défaut Chapitre 3 : Char drivers partie 1
    Discussion réservée à la traduction de la partie 1 du chapitre 3 "Char drivers"

    Le pdf en anglais


    Attention, petite particularité, cette partie est déjà traduite, elle ne nécessite plus qu'une relecture technique.

    Traduction faite par c'estLudique et en partie corrigée par f-k-z, une relecture totale ne fera néanmoins pas de mal

    XML disponible ici : http://arnaud-feltz.developpez.com/d...ads/ch03-1.zip

    C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. Homère

    Installation de Code::Blocks sous Debian à partir de Nightly Builds

  2. #2
    Membre confirmé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    513
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 513
    Points : 600
    Points
    600
    Par défaut
    Salut,

    Je n'ai jamais fait ce genre de relecture, mais ça me dit bien de m'y mettre
    Je préfère mettre les QUOTE du texte traduit suivis par les QUOTE avec des modifications que j'y apporterais en expliquant pourquoi. Après, vous déciderez si c'est à prendre ou non

    *
    Pilotes en mode caractères
    Le but de ce chapitre est d'écrire un pilote de périphérique en mode caractère complet. Nous développons un pilote en mode caractère car cette classe est convenable pour la plupart des périphériques matériels simples. Les pilotes en mode caractères sont aussi plus faciles à comprendre que les pilotes en mode blocs ou les pilotes réseau (que nous traiterons dans les chapitres à venir).
    deviendrait :

    Pilotes en mode caractère
    Le but de ce chapitre est d'écrire un pilote de périphérique en mode caractère complet. Cette classe est convenable pour la plupart des périphériques matériels simples. Les pilotes en mode caractère sont aussi plus faciles à comprendre que les pilotes en mode blocs ou les pilotes réseau (traités dans les chapitres à venir).
    Je ne sais pas si on dit "mode caractères" ou "mode caractère". Vu qu'il y avait les deux appelations, j'ai viré les "s" par analogie avec "mode réseau".
    J'ai enlevé le début de la 2nde phrase parce que ça répétait trop alors qu'on comprend implicitement que c'est de cette classe qu'il s'agit.

    *
    Au travers de ce chapitre, nous présentons des morceaux de code extraits d'un pilote de périphérique réel: scull (Simple Character Utility for Loading Localities). Scull est un pilote caractère qui agit sur une zone mémoire comme s'il s'agissait d'un périphérique. Dans ce chapitre, du fait de la singularité de scull, nous utiliserons le mot périphérique comme remplacement de "La mémoire utilisée par scull.".
    deviendrait :

    Au travers de ce chapitre, nous présentons des morceaux de code extraits d'un pilote de périphérique réel: scull (Simple Character Utility for Loading Localities). Ce pilote caractère agit sur une zone mémoire comme s'il s'agissait d'un périphérique. Du fait de cette singularité de scull, nous utiliserons ici le mot "périphérique" comme remplacement de "La mémoire utilisée par scull.".
    Le nom entier de scull peut rester en anglais, on comprend intuitivement ce que c'est et d'où vient le sigle "scull". J'ai mis "cette" parce que ça me paraît plus clair : c'est précisément en raison du fait qu'il agit sur une zone mémoire de cette manière qu'on utilise cette convention, pas pour une particularité quelconque.


    *
    L'avantage de scull est qu'il n'est pas dépendent du matériel. Scull opère sur la mémoire, allouée à partir du noyau. N'importe qui peut compiler et lancer scull, et scull est portable sur les architectures sur lesquelles Linux s'éxécute. D'un autre point de vue, le périphérique ne fait rien d'autre "d'utile" que de décrire l'interface entre le noyau et les pilotes en mode caractères ainsi que de permettre
    à l'utilisateur de lancer quelques tests.
    deviendrait :

    L'avantage de scull est qu'il n'est pas dépendant du matériel. Scull opère sur la mémoire allouée à partir du noyau. N'importe qui peut compiler et lancer scull. Ce dernier est portable sur les architectures sur lesquelles Linux s'exécute. D'un autre point de vue, le périphérique ne fait rien d'autre "d'utile" que de décrire l'interface entre le noyau et les pilotes en mode caractère ainsi que de permettre
    à l'utilisateur de lancer quelques tests.
    Quelques fautes de frappe en moins
    Une question : la dernière phrase ne m'est pas super claire : est-ce que ce qui est énoncé avant représente le point de vue alternatif à celui donné par la dernière phrase ou ...?


    *
    Le concept de scull
    La première étape dans l'écriture d'un pilote est de définir les fonctions (le mécanisme) que le pilote va offrir aux programmes utilisateurs. Puisque notre pilote fait partie de la mémoire de l'ordinateur, nous sommes libres de faire ce que nous voulons avec lui. Il peut être un périphérique à accès séquentiel ou aléatoire, un périphérique ou plusieurs, ainsi de suite.
    Les fonctions ou le mécanisme? Sinon, je remplacerais le "ainsi de suite" par "etc."


    *
    Ce périphérique est bien pratique, car il peut être accédé et testé en utilisant des commandes conventionnelles, comme cp, cat, ainsi que les redirections d'entrées/sorties du shell.
    deviendrait :

    Ce périphérique est bien pratique : on peut y accéder et le tester en utilisant des commandes conventionnelles, telles cp, cat, ainsi que les redirections d'entrées/sorties du shell.
    J'ai enlevé la première partie de phrase soulignée : le franglais y est très clair Même si on comprend parfaitement ce que ça signifie, j'ai tenté de le dire en français... Sinon, les noms de commandes en gras permet de les distinguer du reste du texte...


    *
    scullpipe0 to scullpipe3 : Quatre périphériques FIFO (first-in-first-out), qui fonctionnent comme des pipes. Un processus lit ce qu'un autre processus écrit. Si plusieurs processus lisent le même périphérique, ils se disputent les données. la constitution interne de scullpipe va nous montrer comment les lectures et écritures bloquantes et non bloquantes peuvent être réalisées sans avoir recours aux interruptions.
    deviendrait :

    scullpipe0 to scullpipe3 : Quatre périphériques FIFO (First-In-First-Out), fonctionant comme des pipes : un processus lit ce qu'un autre processus écrit. Généralement, si plusieurs processus lisent le même périphérique, ils se disputent les données. La constitution interne de scullpipe va nous montrer comment les lectures et écritures bloquantes et non bloquantes peuvent être réalisées sans avoir recours aux interruptions.
    J'ai refait la mise en forme de la signification en anglais histoire de rester dans la même convention que pour scull plus haut (sigle et signification anglais en gras entre () ). Sinon, le "généralement" est pour bien trancher avec ce que scull permet de faire avec cette histoire de pipe.


    *
    scullwuid : Ces périphériques sont semblables à scull0 mais avec quelques limitations intervenant lorsqu'une ouverture est permise. Le premier (scullsingle) n'autorise d'utiliser le pilote qu'à un seul processus à la fois, alors que (scullpriv) est privé pour chaque console virtuelle (ou session X terminal), car les processus sur chaque console/terminal obtiennent deszones mémoires différentes.
    deviendrait :

    scullwuid : Ces périphériques sont semblables à scull0 mais avec quelques limitations intervenant lorsqu'une ouverture est permise. Le premier (scullsingle) n'autorise l'utilisation du pilote qu'à un seul processus à la fois. En revanche, (scullpriv) est privé pour chaque console virtuelle (ou session X terminal), car les processus sur chaque console/terminal obtiennent des zones mémoires différentes.
    J'ai séparé la très longue phrase en 2, c'est plus facile à lire


    *
    Sculluid et scullwuid peuvent être ouverts plusieurs fois mais seulement par un utilisateur à la fois; le précédent renvoie une erreur "Device Busy" si un autre utilisateur vérouille déjà le périphérique, tandis que le suivant implémente une ouverture bloquante. Ces variantes de scull pourraient sembler confuses du point de vue de leur règles de fonctionnement, mais sont une bonne représentation, car quelques périphériques dans la vie courante on besoin de ce type de modélisation.
    deviendrait :

    Sculluid et scullwuid peuvent être ouverts plusieurs fois mais seulement par un utilisateur à la fois : le précédent renvoie une erreur "Device Busy" si un autre utilisateur vérouille déjà le périphérique, tandis que le suivant implémente une ouverture bloquante. Les règles de fonctionnement de ces variantes de scull pourraient sembler confuses. Cependant, elles sont une bonne représentation car quelques périphériques dans la vie courante ont besoin de ce type de modélisation.
    Un peu de cosmétique ne nuit pas tout le temps


    J'arrête pour l'instant et attends la sentence Si autant de pinaillage sur une très bonne traduction convient, je contuinuerai.
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  3. #3
    Rédacteur
    Avatar de Arnaud F.
    Homme Profil pro
    Développeur COBOL
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    5 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur COBOL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 5 183
    Points : 8 870
    Points
    8 870
    Par défaut
    Bonjour et merci de votre participation à un tel projet


    Je vais tenir compte de vos remarques et les intégrer dans le XML final


    C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. Homère

    Installation de Code::Blocks sous Debian à partir de Nightly Builds

  4. #4
    Membre confirmé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    513
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 513
    Points : 600
    Points
    600
    Par défaut
    Cool! Donc, je peux continuer à pinailler?

    Mais pas besoin de me vouvoyer, hein
    Je vais me sentir vieille et voilà la dépression nerveuse.
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  5. #5
    Rédacteur
    Avatar de Arnaud F.
    Homme Profil pro
    Développeur COBOL
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    5 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur COBOL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 5 183
    Points : 8 870
    Points
    8 870
    Par défaut
    Toute remarque et suggestion est la bienvenue

    Donc oui, tu peux continuer a pinailler sans soucis et même à traduire si le coeur t'en dis

    On est trop peu pour l'instant et le livre est quand même assez conséquent




    P.S: Ok pour le vouvoiement et désolé de t'avoir fais sentir vieille
    C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. Homère

    Installation de Code::Blocks sous Debian à partir de Nightly Builds

  6. #6
    Membre confirmé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    513
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 513
    Points : 600
    Points
    600
    Par défaut
    Citation Envoyé par buchs Voir le message
    Donc oui, tu peux continuer a pinailler sans soucis et même à traduire si le coeur t'en dis

    On est trop peu pour l'instant et le livre est quand même assez conséquent


    You're welcome
    Je n'ose pas aller dans la traduction : même trilingue (anglais compris), le vocabulaire me paraît trop technique pour mon niveau de débutante en programmation Donc, pas envie de surcharger le peu de personnes à me corriger dessus...


    Citation Envoyé par buchs
    P.S: Ok pour le vouvoiement et désolé de t'avoir fais sentir vieille
    Boarf, la prochaine fois ce sera simple :

    Bonne soirée
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  7. #7
    Rédacteur
    Avatar de Arnaud F.
    Homme Profil pro
    Développeur COBOL
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    5 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur COBOL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 5 183
    Points : 8 870
    Points
    8 870
    Par défaut
    Pilotes en mode caractère
    Le but de ce chapitre est d'écrire un pilote de périphérique en mode caractère complet. Cette classe est convenable pour la plupart des périphériques matériels simples. Les pilotes en mode caractère sont aussi plus faciles à comprendre que les pilotes en mode blocs ou les pilotes réseau (traités dans les chapitres à venir).
    Quitte à rester cohérent, j'ai ôter le s de bloc aussi

    Une question : la dernière phrase ne m'est pas super claire : est-ce que ce qui est énoncé avant représente le point de vue alternatif à celui donné par la dernière phrase ou ...?
    Je n'ai pas saisi non plus, la phrase initiale étant :

    The advantage of scull is that it isn’t hardware dependent. scull just acts on some memory, allocated from the kernel. Anyone can compile and run scull, and scull is portable across the computer architectures on which Linux runs. On the other hand, the device doesn’t do anything “useful” other than demonstrate the interface between the kernel and char drivers and allow the user to run some tests.
    Je l'aurais plutôt traduit par :

    L'avantage de scull est qu'il ne dépend pas du matériel. scull agit juste sur la mémoire allouée depuis le noyau. N'importe qui peut le lancer et le compiler et est portable aux architectures sur lesquelles Linux peut s'installer. D'un autre côté, le périphérique ne fait rien d'autre "d'utile" que de faire une démonstration de l'interface entre le noyau et les pilotes en mode caractère, ainsi que de permettre à l'utilisateur de lancer quelques tests.
    Mais je ne suis pas sûr que ça ne soit bien mieux

    *
    Le concept de scull
    La première étape dans l'écriture d'un pilote est de définir les fonctions (le mécanisme) que le pilote va offrir aux programmes utilisateurs. Puisque notre pilote fait partie de la mémoire de l'ordinateur, nous sommes libres de faire ce que nous voulons avec lui. Il peut être un périphérique à accès séquentiel ou aléatoire, un périphérique ou plusieurs, ainsi de suite.
    Les fonctions ou le mécanisme?
    En réalité, aucun des deux , j'ai remplacé par possibilités

    J'arrête pour l'instant et attends la sentence Si autant de pinaillage sur une très bonne traduction convient, je contuinuerai.
    Fais-toi plaiz'
    C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. Homère

    Installation de Code::Blocks sous Debian à partir de Nightly Builds

  8. #8
    Membre confirmé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    513
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 513
    Points : 600
    Points
    600
    Par défaut
    Citation Envoyé par buchs Voir le message
    Quitte à rester cohérent, j'ai ôter le s de bloc aussi



    Citation Envoyé par buchs
    Je n'ai pas saisi non plus, la phrase initiale étant :
    The advantage of scull is that it isn’t hardware dependent. scull just acts on some memory, allocated from the kernel. Anyone can compile and run scull, and scull is portable across the computer architectures on which Linux runs. On the other hand, the device doesn’t do anything “useful” other than demonstrate the interface between the kernel and char drivers and allow the user to run some tests.
    Je l'aurais plutôt traduit par :
    L'avantage de scull est qu'il ne dépend pas du matériel. scull agit juste sur la mémoire allouée depuis le noyau. N'importe qui peut le lancer et le compiler et est portable aux architectures sur lesquelles Linux peut s'installer. D'un autre côté, le périphérique ne fait rien d'autre "d'utile" que de faire une démonstration de l'interface entre le noyau et les pilotes en mode caractère, ainsi que de permettre à l'utilisateur de lancer quelques tests.

    Mais je ne suis pas sûr que ça ne soit bien mieux
    On peut juste dire ça :

    Un avantage (incontestable) de scull est qu'il ne dépend pas du matériel. scull agit juste sur la mémoire allouée depuis le noyau. N'importe qui peut compiler et lancer scull. Ce dernier est portable sur les architectures sur lesquelles Linux s'exécute. Enfin, mais pas d'importance moindre, le périphérique fait une démonstration de l'interface entre le noyau et les pilotes en mode caractère et permet à l'utilisateur de lancer quelques tests.
    So? ("incontestable" est vendeur et toussa )


    Citation Envoyé par buchs
    Fais-toi plaiz'
    Oki doki!

    EDIT : Bêtement, j'avais oublié d'enregistrer le .xml et je n'arrive pas à l'avoir à partir du lien que tu indiques :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    Erreur d'analyse XML : aucun élément trouvé
    Emplacement : http://arnaud-feltz.developpez.com/divers/trads/ch03-1.xml
    Numéro de ligne 39, Colonne 1 :
    ^
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  9. #9
    Rédacteur
    Avatar de Arnaud F.
    Homme Profil pro
    Développeur COBOL
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    5 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur COBOL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 5 183
    Points : 8 870
    Points
    8 870
    Par défaut
    J'opte pour la première partie, par contre :

    Enfin, mais pas d'importance moindre
    me laisse perplexe. Je trouve cette tournure pas jolie et moins compréhensible qu'avant

    Pour le (incontestable), n'oublions pas que c'est une traduction et que l'on doit respecter les dires de l'auteur

    ++
    C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. Homère

    Installation de Code::Blocks sous Debian à partir de Nightly Builds

  10. #10
    Membre confirmé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    513
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 513
    Points : 600
    Points
    600
    Par défaut
    Citation Envoyé par buchs
    J'opte pour la première partie, par contre :

    Enfin, mais pas d'importance moindre
    me laisse perplexe. Je trouve cette tournure pas jolie et moins compréhensible qu'avant
    J'ai tenté (sans grande conviction) de faire du style Mais enlève-le : on peu juste mettre "de plus" ou "par ailleurs".

    L' "incontestable" est cosmétique
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  11. #11
    Rédacteur
    Avatar de Arnaud F.
    Homme Profil pro
    Développeur COBOL
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    5 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur COBOL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 5 183
    Points : 8 870
    Points
    8 870
    Par défaut
    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message

    EDIT : Bêtement, j'avais oublié d'enregistrer le .xml et je n'arrive pas à l'avoir à partir du lien que tu indiques :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    Erreur d'analyse XML : aucun élément trouvé
    Emplacement : http://arnaud-feltz.developpez.com/divers/trads/ch03-1.xml
    Numéro de ligne 39, Colonne 1 :
    ^
    C'est pas bien de mentir (en réalité le navigateur tente d'interpréter le XML, donc il y a erreur (mais il est bien là )

    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    L' "incontestable" est cosmétique
    Ca aussi c'est typiquement féminin




    P.S : j'ai mis à jour le XML en tenant compte de tes dernières remarques

    C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. Homère

    Installation de Code::Blocks sous Debian à partir de Nightly Builds

  12. #12
    Membre confirmé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    513
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 513
    Points : 600
    Points
    600
    Par défaut
    Citation Envoyé par buchs Voir le message
    C'est pas bien de mentir (en réalité le navigateur tente d'interpréter le XML, donc il y a erreur (mais il est bien là )
    Oki doki


    Citation Envoyé par buchs
    Ca aussi c'est typiquement féminin
    En voilà un qui pleure pour le knout


    Citation Envoyé par buchs
    P.S : j'ai mis à jour le XML en tenant compte de tes dernières remarques
    Merci! J'ai continué sur la deuxième partie, je posterai demain... 'fin, tout à l'heure quoi Et le lien marche : j'ai le zip.


    Bonne nuit!
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  13. #13
    Membre confirmé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    513
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 513
    Points : 600
    Points
    600
    Par défaut Partie 1, suite et fin
    Voici les quelques suggestions sur la partie 1 :

    *
    Chacun des périphériques scull démontre différentes propriétés d'un pilote et présente différentes difficultés. Ce chapitre couvre la constitution interne de scull0 à scull3; Les périphériques plus avancés sont traités au Chapitre 6. Scullpipe est décrit à la section "un exemple d'entree/sortie bloquante", et les autres sont décrits à "Contrôle d'accès sur un périphérique fichier".
    deviendrait :

    Chacun des périphériques scull démontre différentes propriétés d'un pilote et présente des difficultés variées. Ce chapitre couvre la constitution interne de scull0 à scull3. Les périphériques plus avancés sont traités au Chapitre 6. Scullpipe est décrit dans la section "Un exemple d'entree/sortie bloquante", les autres - dans "Contrôle d'accès sur un périphérique fichier".

    *
    Numéros majeurs et mineurs
    Les périphériques caractères sont accessibles au moyen de noms dans le système de fichiers. Ces noms sont appelés "fichiers spéciaux" ou "fichiers de périphériques" ou simplement des " de l'arbre du système de fichiers", ils sont par convention situés dans le répertoire /dev. Les fichiers spéciaux pour les pilotes caractères sont identifiés par un 'c' en première colonne de l'affichage de la commande ls -l. les périphériques blocs se situent aussi dans /dev, mais sont identifiés par un 'b'. Ce chapitre est centré sur les périphériques en mode caractères, mais une bonne part de l'information suivante s'applique aussi aux périphérique en mode blocs.
    deviendrait :

    Numéros majeurs et mineurs
    Les périphériques caractère sont accessibles au moyen de noms dans le système de fichiers. Ces noms sont appelés "fichiers spéciaux" ou "fichiers de périphériques" ou simplement des " de l'arbre du système de fichiers". Ils sont par convention situés dans le répertoire /dev. Les fichiers spéciaux pour les pilotes caractères sont identifiés par un 'c' en première colonne de l'affichage de la commande ls -l. Les périphériques bloc se situent aussi dans /dev, mais sont identifiés par un 'b'. Ce chapitre est centré sur les périphériques en mode caractère, mais une bonne part de l'information suivante s'applique aussi aux périphériques en mode bloc.
    Ce que j'ai mis en gras : il manque pas un mot? J'ai regardé le pdf donné dans le premier post, mais c'est celui du n°2 (Building and Running Modules)...


    *
    Si vous exécutez la commande ls -l, vous verrez deux nombres (séparés par une virgule) dans l'entrée fichier du périphérique avant la date de la dernière modification, ou apparaît habituellement la taille du fichier. Ces correspondent aux numéros de périphérique majeur et mineurs pour un périphérique particulier. Le listing suivant montre quelques périphériques tel qu'ils apparaissent sur un système typique. Leur numéros majeur sont 1,4,7 et 10 alors que leur numéros mineurs sont 1, 3, 5 64, 67, et 129.
    deviendrait :

    A l'exécution de la commande ls -l, vous verrez deux nombres séparés par une virgule dans l'entrée "fichier du périphérique" avant la date de la dernière modification (i.e., là où apparaît habituellement la taille du fichier). Ces nombres correspondent aux numéros de périphérique majeurs et mineurs pour un périphérique particulier. La liste suivant/ci-dessous montre quelques périphériques tels qu'ils apparaissent sur un système typique. Leur numéros majeurs sont 1,4,7 et 10 alors que leur numéros mineurs sont 1, 3, 65, 64, 67, et 129.
    J'ai enlevé les () pour "séparés par une virgule" parce que c'est une information majeure pour la compréhension du paragraphe. En revanche, on peut mettre "où apparaît..." entre () : c'est pour préciser davantage la chose (le "i.e." pouvant être enlevé ).
    Puis, j'ai laissé le choix entre "suivant" et "ci-dessous", "suivant" étant utilisé en tant que gérondif et non pas en tant que gérondif adjectivisé
    Sinon, on sépare les différents nombres par des ";" plutôt que par "," ? Même s'il m'est limpide ce que cela veut dire (surtout en lisant la liste), j'ai déjà vu des gens ne pas comprendre ce genre de notation : ils font l'amalgame entre toutes les virgules mentionnées...


    *
    Traditionnellement, le majeur identifie le pilote associé au périphérique. Par exemple /dev/null et /dev/zero sont tous les deux gérés par le pilote 1, alors que les consoles virtuelles et terminaux série sont gérés par le pilote 4; de la même façon les périphériques vcs1 et vcsa1 sont gérés par le pilote 7. Les noyaux Linux récents le partage des numéros majeurs par plusieurs pilotes, mais la pluspars des périphériques que vous rencontrerez sont encore organisés avec le principe un majeur pour un pilote.
    deviendrait :

    Traditionnellement, le majeur identifie le pilote associé au périphérique. Par exemple, /dev/null et /dev/zero sont tous les deux gérés par le pilote 1, alors que les consoles virtuelles et terminaux série sont gérés par le pilote 4. De la même façon, les périphériques vcs1 et vcsa1 sont gérés par le pilote 7. Les noyaux Linux récents le partage des numéros majeurs par plusieurs pilotes, mais la plupart des périphériques que vous rencontrerez sont encore organisés selon le principe "un majeur pour un pilote".
    La phrase que j'ai soulignée ici : il manque le verbe


    *
    TLe numéro mineur est utilisé par le noyau pour déterminer de façon précise quel périphérique est concerné. En fonction de la façon dont votre pilote est écrit (comme nous le verrons plus loin), vous pouvez soit obtenir du noyau un pointeur direct vers votre périphérique, ou vous pouvez utiliser vous-même le numéro mineur comme index d'un tableau local de périphériques. Autrement dit, le noyau lui-même ne sait presque rien des numéros mineurs à part le fait qu'il se réfèrent aux périphériques implémentés par votre pilote.
    deviendrait :

    Le numéro mineur est utilisé par le noyau pour déterminer de façon précise quel périphérique est concerné. Nous verrons plus loin qu'en fonction de la manière dont votre pilote est écrit, vous pouvez soit obtenir du noyau un pointeur direct vers votre périphérique, soit utiliser vous-même le numéro mineur comme index d'un tableau local de périphériques. Autrement dit, le noyau lui-même ne sait presque rien des numéros mineurs à part le fait qu'il se réfèrent aux périphériques implémentés par votre pilote.
    Je me demandais vaguement si ce ne serait pas mieux de mettre la partie en gras sous forme de liste :

    Nous verrons plus loin qu'en fonction de la manière dont votre pilote est écrit, vous pouvez :
    * soit obtenir du noyau un pointeur direct vers votre périphérique,
    * soit utiliser vous-même le numéro mineur comme index d'un tableau local de périphériques.
    Ca peut être plus clair qu'une phrase longue tentant de faire le lien avec un chapitre ultérieur.


    So?
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

  14. #14
    Rédacteur
    Avatar de Arnaud F.
    Homme Profil pro
    Développeur COBOL
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    5 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur COBOL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 5 183
    Points : 8 870
    Points
    8 870
    Par défaut
    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Ce que j'ai mis en gras : il manque pas un mot? J'ai regardé le pdf donné dans le premier post, mais c'est celui du n°2 (Building and Running Modules)...
    Désolé pour l'URL, suffisait de remplacer le 2 par le 3

    Concernant le mot manquant, il s'agit de "noeuds"


    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    J'ai enlevé les () pour "séparés par une virgule" parce que c'est une information majeure pour la compréhension du paragraphe. En revanche, on peut mettre "où apparaît..." entre () : c'est pour préciser davantage la chose (le "i.e." pouvant être enlevé ).
    Puis, j'ai laissé le choix entre "suivant" et "ci-dessous", "suivant" étant utilisé en tant que gérondif et non pas en tant que gérondif adjectivisé
    Sinon, on sépare les différents nombres par des ";" plutôt que par "," ? Même s'il m'est limpide ce que cela veut dire (surtout en lisant la liste), j'ai déjà vu des gens ne pas comprendre ce genre de notation : ils font l'amalgame entre toutes les virgules mentionnées...


    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    La phrase que j'ai soulignée ici : il manque le verbe
    Manque le mot "autorise"


    Citation Envoyé par MaliciaR Voir le message
    Je me demandais vaguement si ce ne serait pas mieux de mettre la partie en gras sous forme de liste :



    Ca peut être plus clair qu'une phrase longue tentant de faire le lien avec un chapitre ultérieur.
    Certes, mais je l'ai laissé tel quel


    beaucoup pour la relecture
    C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. Homère

    Installation de Code::Blocks sous Debian à partir de Nightly Builds

  15. #15
    Membre confirmé
    Avatar de MaliciaR
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    513
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 39

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 513
    Points : 600
    Points
    600
    Par défaut
    Citation Envoyé par buchs Voir le message
    Désolé pour l'URL, suffisait de remplacer le 2 par le 3
    Non, mais faut pas me demander autant d'efforts, je n'ai que deux pôv' neurones qui se battent en duel...
    Je saurai pour la prochaine fois, merci


    Citation Envoyé par buchs
    Certes, mais je l'ai laissé tel quel
    Oki doki


    Citation Envoyé par buchs
    beaucoup pour la relecture
    You're welcome!
    Je continuerai les autres parties ce we, cette semaine est un peu trop chargée...
    Le tact dans l'audace c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin. Cocteau
    L'abjection la plus totale, ce n'est pas de trahir, c'est de ne jamais donner un commencement de réalité à ses rêves les plus fous. M. Moreau


    Les indispensables : Les règles, , FAQ et tutos avant de poster, et !
    Traduction de Linux Device Drivers 3 : venez participer
    membre de l'April - Promouvoir et défendre les logiciels libres

Discussions similaires

  1. Chapitre 3 : char drivers partie 3
    Par Michaël dans le forum Traduction LDD3
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/09/2008, 14h41
  2. Chapitre 3 : char drivers partie 6
    Par Michaël dans le forum Traduction LDD3
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/09/2008, 13h38
  3. Chapitre 3 : char drivers partie 5
    Par Michaël dans le forum Traduction LDD3
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/09/2008, 12h12
  4. Chapitre 3 : Char drivers partie 2
    Par Arnaud F. dans le forum Traduction LDD3
    Réponses: 4
    Dernier message: 31/08/2008, 12h29
  5. Chapitre 3 : Chars drivers partie 4
    Par Arnaud F. dans le forum Traduction LDD3
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/08/2008, 11h08

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo