IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 420
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 420
    Points : 197 151
    Points
    197 151
    Par défaut France Travail (ex Pôle emploi) victime d'une cyberattaque affectant potentiellement 43 millions de personnes
    France Travail (ex Pôle emploi) victime d'une cyberattaque. 43 millions de personnes sont potentiellement concernées.
    Leurs noms, numéros de sécurité sociale, numéros de téléphones et autres données personnelles peuvent avoir été dérobés

    Dans un tournant alarmant pour la cybersécurité nationale, France Travail (anciennement Pôle emploi jusqu'au 31 décembre 2023), l’organisme gouvernemental français en charge de l’emploi, a subi une cyberattaque massive. Les détails de l’incident révèlent que les systèmes de sécurité ont été violés, exposant potentiellement les données personnelles de près de 43 millions d’individus. L’attaque a eu lieu « entre le 6 février et le 5 mars » et a été détectée « cette semaine » par France Travail.

    Les cybercriminels ont réussi à pénétrer les défenses numériques de France Travail, accédant à des informations sensibles qui pourraient inclure des noms, des adresses, des numéros de sécurité sociale, et d’autres données personnelles. Cette attaque soulève des inquiétudes majeures quant à la protection des informations des citoyens et la robustesse des infrastructures informatiques nationales.

    Citation Envoyé par France Travail
    Compte tenu des investigations techniques menées, les données personnelles d’identification exposées sont les suivantes : nom et prénom, date de naissance, numéro de sécurité sociale, identifiant France Travail, adresses mail et postale et numéros de téléphone. Les mots de passe et les coordonnées bancaires ne sont pas concernés par cet acte de cybermalveillance. Il n’existe donc aucun risque sur l’indemnisation.

    La base de données qui aurait été extraite de façon illicite contient les données personnelles d’identification des personnes actuellement inscrites, des personnes précédemment inscrites au cours des 20 dernières années ainsi que des personnes non inscrites sur la liste des demandeurs d'emploi mais ayant un espace candidat sur francetravail.fr. C’est donc potentiellement les données personnelles de 43 millions de personnes qui ont été exfiltrées.
    L’opération a débuté par une « usurpation d’identité de conseillers Cap emploi » (organisme en charge de la recherche d’emploi des personnes handicapées), a expliqué l’opérateur, à la suite de quoi France Travail a « remarqué des requêtes suspectes ».

    Les autorités ont immédiatement lancé une enquête pour évaluer l’étendue des dégâts et identifier les auteurs de l’attaque. France Travail a également mis en place des mesures d’urgence pour sécuriser ses réseaux et prévenir de futures intrusions. Les personnes affectées sont conseillées de surveiller leurs comptes et de rester vigilantes face à d’éventuelles fraudes ou usurpations d’identité.


    Une attaque qui a eu lieu entre le 6 février et le 5 mars

    Cybermalveillance.gouv, la plateforme de prévention et d’assistance aux victimes a réagi dans la foulée, en rappelant les principales menaces après une exposition de données personnelles :

    Comme le prévoit notamment le règlement général sur la protection des données (RGPD), France Travail informera individuellement l’ensemble des personnes concernées par cette violation de données personnelles. France Travail a également déposé plainte et signalé l’incident à la CNIL.

    Cette violation est susceptible de concerner notamment vos données d’identité (nom, prénom, date et lieu de naissance), votre numéro de sécurité sociale (NIR), votre identifiant France Travail, vos adresses mail et postales et votre numéro de téléphone. Les mots de passe et vos coordonnées bancaires ne sont pas en revanche pas concernés.

    Les conséquences potentielles de cette affaire concernent les différentes formes d’hameçonnage (phishing), de tentatives d’escroqueries ou d’usurpation d’identité dont pourraient être victime les personnes concernées par cet incident. Cybermalveillance.gouv.fr recommande d’être particulièrement vigilant face à tout appel téléphonique ou message (mail, SMS) qui pourrait utiliser vos données personnelles compromises dans le but de vous rendre crédible une tentative d’escroquerie ou d’hameçonnage ciblée. Pour plus d’information, vous pouvez également consulter notre article dédié sur les violations ou fuites de données personnelles.
    Selon le service d'assistance aux victimes de cybermalveillances, l'attaque a eu lieu entre le 06 février et le 05 mars : « France Travail (anciennement Pôle emploi) a été victime d’une attaque informatique entre le 06 février et le 05 mars 2024 qui a conduit à l’exfiltration de données personnelles ».

    Nom : cnil.png
Affichages : 10315
Taille : 52,6 Ko

    Que pouvez-vous faire si vous êtes concerné(e) par cette violation de données ?

    Si vous êtes une personne concernée, la CNIL vous conseille :
    • d’être particulièrement vigilant par rapport aux messages (SMS, mails) que vous pourriez recevoir, notamment s’ils vous invitent à effectuer une action en urgence, telle qu’un paiement ;
    • ne communiquez jamais vos mots de passes ou coordonnées bancaires par messagerie ;
    • si vous avez un doute, n’ouvrez pas les pièces jointes ; ne cliquez pas sur les liens contenus dans des messages qui vous invitent à vous connecter à un espace personnel ; accédez plutôt au site officiel correspondant directement via votre navigateur habituel ;
    • vérifiez périodiquement les activités et mouvements sur vos différents comptes ;
    • rendez-vous sur le site cybermalveillance.gouv.fr pour obtenir des conseils pour vous prémunir d'actions visant à usurper votre identité - le parquet de Paris a déjà ouvert une enquête, les personnes souhaitant faire un dépôt de plainte sont invitées à le faire par l'intermédiaire de cybermalveillance ;
    • assurez-vous que vous utilisez, pour votre messagerie, vos comptes bancaires et autres services importants (impôts, sites de commerce en ligne, etc.), des mots de passes suffisamment robustes


    Citation Envoyé par CNIL
    Bien que, selon les informations dont la CNIL a actuellement connaissance, la fuite de donnée ne concernerait ni les mots de passe, ni des coordonnées bancaires, il est possible que les données ayant fait l’objet de la violation soient couplées, par des acteurs malveillants, à d’autres informations provenant de fuites de données antérieures. La vigilance est donc de mise, dans les prochains jours, mais aussi et surtout à plus long terme.
    Devant l’ampleur de la violation, la présidente de la CNIL a décidé de mener très rapidement des investigations afin de déterminer notamment si les mesures de sécurité mises en œuvre préalablement à l’incident et en réaction à celui-ci étaient appropriées au regard des obligations du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

    Les actions entreprises par France Travail

    Face à cet acte de cybermalveillance, nous recommandons aux personnes la plus grande vigilance quant aux risques d'hameçonnage (mails ou appels frauduleux) ou de tentatives d'usurpation d'identité. Nous leur rappelons de ne jamais communiquer leur mot de passe ou leurs coordonnées bancaires par téléphone ou par mail: France Travail comme les autres organismes publics ne le demandent jamais.

    Une enquête préliminaire a été ouverte par le Parquet de Paris et confiée à la Brigade de Lutte Contre la Cybercriminalité de la Direction de la Police Judiciaire de Paris qui a mis en place un système de plainte simplifiée pour les personnes concernées accessible à l’adresse suivante : https://www.cybermalveillance.gouv.f...plainte-202403.

    Conscients des conséquences que cela peut engendrer, nous informerons via leur espace personnel ou par mail l’ensemble des personnes identifiées auxquelles nous présentons bien évidemment nos excuses. Un dispositif d’information dédié sera également disponible dans les prochaines heures via la plateforme téléphonique 39 49 afin d’accompagner tous ceux qui en auraient besoin.

    La sécurité des données confiées par les demandeurs d’emploi et les entreprises est une préoccupation constante pour nous. Face à la menace de cyber attaques qui pèse de plus en plus sur les entreprises et organisations au niveau national comme européen, nous nous devons de renforcer en continu nos dispositifs de protection, procédures et consignes. Aussi, dès la connaissance avérée de cette intrusion, nous avons pris des mesures complémentaires avec le réseau Cap emploi pour renforcer nos dispositifs de protection des accès à nos applicatifs par nos partenaires.

    Conclusion

    Cet incident met en lumière la nécessité d’une cybersécurité renforcée et d’une vigilance constante face aux menaces numériques. Il est impératif que les institutions publiques et privées investissent davantage dans la protection des données pour défendre la vie privée des individus et l’intégrité des systèmes d’information. La cyberattaque contre France Travail est un rappel sévère que personne n’est à l’abri des menaces numériques. Alors que le monde devient de plus en plus connecté, la sécurité des données doit rester une priorité absolue pour tous les acteurs de la société.

    Sources : France Travail, CNIL, service d'assistance aux victimes de cybermalveillance

    Et vous ?

    Quelles mesures préventives pensez-vous que France Travail aurait dû mettre en place pour éviter une telle cyberattaque ?
    Comment les institutions peuvent-elles renforcer leur cybersécurité face à l’augmentation des cyberattaques ?
    Quel rôle le gouvernement devrait-il jouer pour protéger les données personnelles des citoyens ?
    En tant qu’individu, quelles actions allez-vous entreprendre pour sécuriser vos données personnelles en ligne ?
    Pensez-vous que les entreprises et les organismes publics sont suffisamment transparents concernant les brèches de sécurité ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    Quelles devraient être les conséquences pour les auteurs de cyberattaques d’une telle ampleur ?
    Comment cette cyberattaque a-t-elle changé votre perception de la sécurité de vos informations personnelles ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    370
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 370
    Points : 1 609
    Points
    1 609
    Par défaut
    "On s'est fait pirater entre le 6 février et le 5 mars"

    Quel aveu d'impuissance... Sur une période près d'un mois les mecs ont rien remarqué ? Je m'en vanterais pas, je me serais arrêter à un simple "on s'est fait pirater".

    Ce serait bien que l'état se rende compte que la sous traitance et les deal avec les américains pour les infrastructures "sensibles", c'est pas bon. Les comptes sont pas bon, l'état balance des millions/milliards a des presta qui savent pas quand ils se sont fait pwned sur un mois...

  3. #3
    Membre extrêmement actif Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    402
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Etats-Unis

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 402
    Points : 726
    Points
    726
    Par défaut
    43 millions !? C'est l'ensemble des comptes. non ? Tout les comptes ont été piraté !?

  4. #4
    Expert éminent Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    Mars 2014
    Messages
    1 760
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2014
    Messages : 1 760
    Points : 7 183
    Points
    7 183
    Par défaut
    Il s'agit surtout d'un irrespect total du RGPD avec des comptes conservés pendant 20 ans.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  5. #5
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Directeur des systèmes d'information
    Inscrit en
    Avril 2002
    Messages
    2 789
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 64
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur des systèmes d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2002
    Messages : 2 789
    Points : 18 930
    Points
    18 930
    Par défaut
    Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
    43 millions !? C'est l'ensemble des comptes. non ? Tout les comptes ont été piraté !?
    Oui, et ils se sont rendu compte de rien pendant des semaines. C'est que le début, d'après mes infos il va continuer à y avoir des piratages massifs, dans les administrations et les sociétés privées, car les cyber défenses ne sont pas prêtes, c'est du grand n'importe quoi quasiment partout, et quand c'est pas le système qui est de base une passoire, c'est un employé irresponsable et incompétent qui va faire une "bourde", la célèbre "erreur humaine" et laisser rentrer le loup dans la bergerie. Résultat : les responsables cybersécurité n'ont qu'une envie : démissionner et oublier ce cauchemar
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  6. #6
    Membre extrêmement actif Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    402
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Etats-Unis

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 402
    Points : 726
    Points
    726
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Oui, et ils se sont rendu compte de rien pendant des semaines. C'est que le début, d'après mes infos il va continuer à y avoir des piratages massifs, dans les administrations et les sociétés privées, car les cyber défenses ne sont pas prêtes
    On sait bien que dans administration les personnes sont rarement choisies en fonction de leurs compétences réelles. C'est copinage et compagnie.
    Le prix des sites web m'a également toujours étonné. Quand l'état passe commande les prix sont toujours 3-4 fois supérieurs à la normal, et en plus ce sont des nazes ?

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Avatar de Mat.M
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    8 358
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 8 358
    Points : 20 369
    Points
    20 369
    Par défaut
    Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
    Le prix des sites web m'a également toujours étonné. Quand l'état passe commande les prix sont toujours 3-4 fois supérieurs à la normal, et en plus ce sont des nazes ?
    jusqu'au jour où la puissance publique est contrainte de faire des économies bref décide de réduire les contrats publics.
    C'est une chose qui n'est certainement pas étrangère aux déboires d'At*s grosse ESN qui a certainement profité des contrats publics..
    mais ne nous égarons pas c'est un autre sujet

  8. #8
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 261
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 261
    Points : 4 048
    Points
    4 048
    Par défaut
    Pole Emploi/France Travail est géré par Capgemini d'après ce que j'ai pu avoir comme information via de la prospection d'embauche.

    Atos fait aussi des choses bizarre : elle faisait appel a des chasseurs de tête basés au Royaume Uni pour un poste en France chez la CNAV qui gère le système des retraites.

    Pour le piratage de France Travail, on devrait écouter les gens techniques et non des corrompus politiques, ça limiterait le risque. Ensuite, garder la souveraineté des données (je crois qu'ils ont tout sur GitHub). Enfin arrêter le cloud pour tout et n'importe quoi.

  9. #9
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Janvier 2007
    Messages
    10 192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2007
    Messages : 10 192
    Points : 28 073
    Points
    28 073
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
    Quel aveu d'impuissance... Sur une période près d'un mois les mecs ont rien remarqué ? Je m'en vanterais pas, je me serais arrêter à un simple "on s'est fait pirater"
    L'attaque a eu lieu entre le 6 février et le 5 mars, mais il n'est nulle part dit qu'elle avait durer 1 mois. Elle a très certainement tout au plus durer que quelques 10ènes de minutes, le temps de trouver quelque chose d’intéressant et de le télécharger.
    Il est de règle, dans ce genre de situation aussi de ne jamais donner de détails trop précis. Il ne faut oublier qu'il y a désormais plusieurs enquêtes judiciaires en cours.

    Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
    43 millions !? C'est l'ensemble des comptes. non ? Tout les comptes ont été piraté !?
    Peut-être pas tous les comptes, mais tous ceux qui ont été inscrits à Pole-emploi comme demandeur d'emploi durant ces 20 dernières années + tous ceux qui, même sans être officiellement demandeur d'emploi, avaient un compte juste pour avoir accès aux annonces.
    Fait le compte !

    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    C'est que le début, d'après mes infos il va continuer à y avoir des piratages massifs
    Oui ce n'est que le début et il y en a pour plusieurs décennies. Et ça ne fera que s'empirer. On sera tous, un jour, concerné, et certainement même chacun plusieurs fois par an. La numérisation de la vie quotidienne va continuer toujours en s'amplifiant, ça fait et fera autant de sources de données intéressantes pour les malveillants.
    Et inutile de se glosser que c'est l'administration française, pas compétente, etc. Aucun organisme ou entreprise n'est à l’abri. Même les Apple, Microsoft, Amazon et autre Google y passeront un jour (et y sont très certainement déjà passé sans que ça se sache).

    De plus, il ne faut pas oublier qu'il y a en ce moment, et depuis quelques années, une guerre en Europe. Elle se déroule sur le terrain avec des bombes et des soldats, mais elle se déroule aussi dans le monde cyber avec des virus, des piratages massifs, attaques DDOS et autre.
    Et il ne faut pas oublier non plus qu'il y a des élections qui arrivent, en Europe au début de l'été, depuis le début de l'année avec le point d'orgue à l'automne aux USA. Certaines pseudo-démocraties comptent bien exercer l'influence qu'elles prétendent vouloir avoir.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  10. #10
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 261
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 261
    Points : 4 048
    Points
    4 048
    Par défaut
    Je viens de tomber sur cette annonce : https://www.lehibou.com/annonce/95db...d-4fb87427fe89
    Secteur énergie/nucléaire et AWS... qui prend de telles décisions ?

    Il y a OVH, Infomaniak et d'autres qui permettraient d'avoir de la souveraineté !

  11. #11
    Rédacteur

    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Inscrit en
    Mai 2002
    Messages
    21 751
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Expert bases de données / SQL / MS SQL Server / Postgresql
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2002
    Messages : 21 751
    Points : 52 490
    Points
    52 490
    Billets dans le blog
    5
    Par défaut
    Citation Envoyé par marsupial Voir le message
    Il s'agit surtout d'un irrespect total du RGPD avec des comptes conservés pendant 20 ans.
    C'est une obligation légale. En effet, les périodes de chômage compte pour la retraite et donc il faut conserver une partie de ces informations pour pouvoir remonter à la source du paiement des charges. Comme on peut commencer à travailler à 16 ans et que l'on peut prendre sa retraite tardivement, il faut donc conserver cela près de 100 ans... !

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Expertise SQL Server : http://mssqlserver.fr/ * * * * *

  12. #12
    Membre extrêmement actif Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    402
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Etats-Unis

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 402
    Points : 726
    Points
    726
    Par défaut
    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    Je viens de tomber sur cette annonce : https://www.lehibou.com/annonce/95db...d-4fb87427fe89
    Secteur énergie/nucléaire et AWS... qui prend de telles décisions ?

    Il y a OVH, Infomaniak et d'autres qui permettraient d'avoir de la souveraineté !
    L'Union Européenne oblige l'État, et les entreprises dont il est actionnaire, et les sous-traitants qu'il emploi, à élargir leus appels d'offres au monde entier ( même pas simplement aux pays de l'UE ) et interdit aux États de favoriser les entreprises nationales.
    Et mise à part les pays de l'UE, aucun pays au monde n'est soumit à de telles règles.

  13. #13
    Membre extrêmement actif Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    402
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Etats-Unis

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 402
    Points : 726
    Points
    726
    Par défaut
    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    C'est une obligation légale. En effet, les périodes de chômage compte pour la retraite et donc il faut conserver une partie de ces informations pour pouvoir remonter à la source du paiement des charges. Comme on peut commencer à travailler à 16 ans et que l'on peut prendre sa retraite tardivement, il faut donc conserver cela près de 100 ans... !

    A +
    Mais est-ce que ces données doivent être conservées sur des serveurs accessibles depuis l’extérieur,
    Sachant qu'elles serviront surtout à des traitements en interne ?

  14. #14
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 106
    Points : 3 391
    Points
    3 391
    Par défaut
    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    Il y a OVH, Infomaniak et d'autres qui permettraient d'avoir de la souveraineté !
    Pour rappel Cédric O (si mes souvenirs sont bons), ex ministre du digital (ou un truc du genre) avait lancer un gros projet de souveraineté digitale qui avait menée à choisir AWS comme cloud souverain

  15. #15
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Janvier 2007
    Messages
    10 192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2007
    Messages : 10 192
    Points : 28 073
    Points
    28 073
    Par défaut
    Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
    Mais est-ce que ces données doivent être conservées sur des serveurs accessibles depuis l’extérieur,
    Sachant qu'elles serviront surtout à des traitements en interne ?
    Oui, au moins tant qu'une personne n'a soldée sa retraite, elle doit pouvoir se connecter à son compte et ses données. Donc sur une durée de 50 ans minimum, les données doivent être accessibles à l'utilisateur, et donc sur les serveurs de prod.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  16. #16
    Membre expert
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    Novembre 2003
    Messages
    781
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2003
    Messages : 781
    Points : 3 360
    Points
    3 360
    Par défaut
    Faudra que je dise à la marie de ma ville d'arrêter de générer les codes des administrés sous forme "date de naissance+1ère lettres nom prénom" parce que ce n'est plus sécurisé


    L’opération a débuté par une « usurpation d’identité de conseillers Cap emploi » (organisme en charge de la recherche d’emploi des personnes handicapées), a expliqué l’opérateur, à la suite de quoi France Travail a « remarqué des requêtes suspectes ».
    Ils ont découvert dans un log qui prenait trop de place qu'un conseiller Cap emploi avait consulté 43 millions de compte ?

    Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
    On sait bien que dans administration les personnes sont rarement choisies en fonction de leurs compétences réelles. C'est copinage et compagnie.
    Le prix des sites web m'a également toujours étonné. Quand l'état passe commande les prix sont toujours 3-4 fois supérieurs à la normal, et en plus ce sont des nazes ?
    Rhoo, pas que le copinage. Quand tu as des gens titulaires et que tu peux pas les licencier, faut bien les recaser sur un poste (ex, cuisine -> service informatique, ceci est un exemple réel).

    3-4x le prix du marché pour une commande publique, c'est pas mal. Ici c'est plus 5x (parfois 10 sur les petits objets). Merci aux happy tax-payers.

  17. #17
    Expert éminent
    Avatar de Pyramidev
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Avril 2016
    Messages
    1 468
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2016
    Messages : 1 468
    Points : 6 100
    Points
    6 100
    Par défaut
    Aujourd'hui, Aldo Sterone a publié une vidéo d'un quart d'heure dans laquelle il a détaillé pourquoi, en règle générale, les pirates ont de l'avance sur les administrations et les entreprises :


  18. #18
    Expert éminent Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    Mars 2014
    Messages
    1 760
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2014
    Messages : 1 760
    Points : 7 183
    Points
    7 183
    Par défaut
    Trois interpellations en France pour "accès et maintien frauduleux dans un système de traitement automatisé de données, extraction de ces données, escroquerie et blanchiment, le tout en bande organisée".
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 07/08/2018, 12h20
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 06/06/2018, 07h46
  3. Le compte YouTube de Vevo victime d’une cyberattaque
    Par Patrick Ruiz dans le forum Sécurité
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/04/2018, 20h52
  4. Kaspersky Lab victime d’une cyberattaque hautement sophistiquée
    Par Michael Guilloux dans le forum Sécurité
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/06/2015, 23h17
  5. Twitter et le New York Times ont été victimes d'une cyberattaque
    Par olivier.pitton dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/08/2013, 19h49

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo