IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

De nombreux employés de la gén Z affirment que ChatGPT donne de meilleurs conseils de carrière que leurs boss


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    526
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 526
    Points : 9 653
    Points
    9 653
    Par défaut De nombreux employés de la gén Z affirment que ChatGPT donne de meilleurs conseils de carrière que leurs boss
    L'essor de l'IA serait en train de mettre à mal la génération Z et ChatGPT réquisitionne les tâches banales sur lesquelles les jeunes employés s'appuyaient pour faire avancer leur carrière

    L'avènement de l'IA permet à certaines entreprises de réduire les besoins liés en main-d'œuvre, mais entraverait également les débuts de carrière des jeunes de la génération Z. Les systèmes d'IA tels que ChatGPT auraient commencé à s'emparer des tâches "subalternes" que les entreprises confient aux jeunes diplômés (en stage ou nouvellement employés) pour leur permettre d'acquérir de l'expérience. De récentes observations semblent montrer que ce phénomène a pris de l'ampleur et que les systèmes d'IA empiètent sur la formation des jeunes employés et le développement de leur carrière. En outre, les entreprises réduiraient les investissements dans le mentorat.

    Le boom de l'IA générative est devenu une aubaine pour les entreprises qui souhaitent automatiser la création de feuilles de calcul, la rédaction générique et d'autres tâches monotones au nom d'une plus grande efficacité. La technologie a suscité la fascination des PDG et du complexe industriel du lieu de travail, ce qui a conduit de nombreuses entreprises à essayer l'IA, notamment le chatbot d'IA ChatGPT d'OpenAI ou d'autres systèmes de ce type. Bien que les résultats de ces expériences soient pour la plupart, de nombreux dirigeants et la classe managériale sont tous acquis à l'IA. Ils sont à l'affut de tout logiciel intégrant les capacités de l'IA générative.

    Mais, selon un récent rapport de Business Insider, les personnes que cette nouvelle technologie affectera réellement ont été moins prises en compte. Les tâches banales qui ont jusqu'à présent fait l'objet d'un remplacement par l'IA sont généralement effectuées par des travailleurs débutants. Les managers confient ces tâches aux nouveaux employés en espérant qu'elles seront accomplies rapidement, correctement et sans que personne n'ait besoin de leur expliquer comment faire. Ce travail est présenté comme un élément essentiel de leur évolution, un moyen de "gagner ses galons" sur le lieu de travail. Mais l'IA s'en est emparée et les jeunes seraient mis sur la touche.

    Nom : mcrisara-ai-chatbot-customerservice-office-space-telemarketers-f783ec0e-24fe-4220-96f9-edf3fa825.png
Affichages : 2284
Taille : 535,1 Ko

    À ce propos, plusieurs sondages ont révélé que les membres de la génération Z sont particulièrement préoccupés par l'effet de l'IA sur leur carrière. Dans une enquête récente menée par le site d'offres d'emploi ZipRecruiter, environ 76 % des membres de la génération Z ont indiqué qu'ils craignaient de perdre leur emploi au profit de ChatGPT. Selon le rapport, les jeunes travailleurs se dirigent vers une catastrophe professionnelle. Ils sont peut-être plus à l'aise que leurs collègues plus âgés pour utiliser ChatGPT et d'autres technologies d'IA, mais l'obsession managériale pour l'IA menace de saper la capacité des jeunes employés à lancer une carrière.

    Les dirigeants auraient passé des décennies à se déconnecter des jeunes travailleurs qui constituent l'épine dorsale de leurs entreprises. Et si ces dirigeants refusent déjà de former leurs jeunes employés, il n'est pas surprenant qu'ils soient prêts à s'en débarrasser. Selon le rapport, même avant l'essor de l'IA, les jeunes étaient confrontés à une crise de début de carrière. Bien sûr, en apparence, il semble que la génération Z entre sur le marché du travail à un moment idéal. Il semble plus facile de trouver un emploi qu'auparavant, grâce à un taux de chômage historiquement bas, et les salaires des jeunes travailleurs ont augmenté à un rythme soutenu.

    Cependant, les analystes affirment qu'en y regardant de plus près, de plus en plus de signes suggèrent que les jeunes vont avoir beaucoup plus de mal à se construire une carrière. Selon eux, plus personne ne semble vouloir former les jeunes. Ainsi, Workplace Intelligence, une société de recherche en ressources humaines, a déclaré que dans une enquête qu'elle a menée avec Amazon en 2022, 74 % des membres de la génération Z et des milléniaux ont indiqué qu'ils envisageaient de quitter leur emploi "en raison d'un soutien insuffisant en matière de développement des compétences ou d'un manque d'options en matière de mobilité professionnelle".

    En l'absence de formation et d'une véritable évolution professionnelle, les jeunes employés de ces dernières années n'auraient eu qu'un seul moyen d'apprendre les ficelles du métier : les tâches ingrates et subalternes. En théorie, ces petits travaux devaient permettre aux jeunes travailleurs de se familiariser avec des processus plus simples et de prouver qu'ils étaient suffisamment compétents pour accepter des tâches plus difficiles. Mais avec l'avènement de l'IA générative sur le lieu de travail, la donne a changé. Selon les analystes, le dédain particulier des entreprises pour les jeunes de la génération Z signifie que l'IA les frappera plus durement que leurs ainés.

    Pour justifier l'adoption de l'IA, des dirigeants affirment que les plus technophiles parmi les jeunes travailleurs deviendront les gardiens de ces nouvelles machines. En réalité, cela signifie que les jeunes se retrouveront à nettoyer le déluge d'erreurs que ces outils d'IA sans visage recracheront, sachant qu'ils recevront moins de crédit parce que le "travail" provient d'une machine. Selon les analystes, cette situation risque de créer une crise de carrière pour les jeunes employés : si la moindre liberté est supprimée de leur vie professionnelle, les jeunes travailleurs auront moins de moyens de prouver qu'ils sont capables d'accepter un travail plus significatif.

    « Le plus drôle, c'est que ChatGPT n'est pas assez bon en quoi que ce soit pour qu'on lui confie une tâche donnée. Vous avez toujours besoin d'un expert en la matière pour relire tout ce qui sera vu par le public ou utilisé pour prendre une décision importante », a écrit un critique. Mais l'on pourrait dire la même chose d'un débutant, car ce dernier a également besoin d'être supervisé dans son travail. Les deux situations semblent similaires, mais les experts estiment qu'il est beaucoup plus rentable pour les entreprises d'embaucher les débutants et de les former afin qu'ils deviennent autonomes au fil du temps. Selon eux, cela profite aux deux parties.

    Des études suggèrent que les entreprises qui investissent dans la formation professionnelle et le développement des compétences sont plus efficaces et réalisent des marges bénéficiaires plus importantes. « Les humains peuvent être améliorés par l'IA, aidés par l'IA, mais les remplacer par l'IA est une décision irréfléchie prise par des comptables myopes qui ne voient pas la valeur d'une personne. Il convient de se demander si les investissements dans l'IA ne devraient pas plutôt être remplacés par de véritables programmes de formation et de mentorat assortis de récompenses financières », indique le rapport. Le sujet suscite un grand débat sur la toile.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'impact de l'IA sur la génération Z ?
    Pensez-vous que l'IA entrave les débuts de carrière des jeunes de la génération Z ?
    Selon vous, comment les jeunes de la génération Z peuvent-ils faire face à la montée en puissance de l'IA ?
    Comment les entreprises peuvent-elles profiter de l'IA tout en donnant une chance aux jeunes employés de développer leur carrière ?

    Voir aussi

    Quels emplois sont les plus menacés par l'IA ? Hostinger vient de publier un rapport donnant une première réponse

    Une entreprise licencie 90 % de son personnel d'assistance après avoir introduit un chatbot d'IA pour l'assistance à la clientèle, mais l'annonce a suscité un tollé sur la toile

    27 % des emplois sont fortement menacés par la révolution de l'IA, selon une étude de l'OCDE

    L'IA pourrait automatiser ou compléter 40 % du nombre total d'heures travaillées aux États-Unis et transformer le travail dans tous les secteurs d'activité, selon une étude d'Accenture

  2. #2
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique
    Inscrit en
    Décembre 2014
    Messages
    449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2014
    Messages : 449
    Points : 991
    Points
    991
    Par défaut
    "A besoin d'être supervisé dans son travail". Non pas vraiment. Avec une formation à moins de taper très haut niveau compétences, il n'y a pas de raison d'une supervision autre que celle que tout chef ferait sur une mission délicate, sensible, importante.

    Je ne me souviens pas que l'on m'ait tenu la main, pire on m'a demandé d'avoir de l'expérience avant d'avoir commencé... Depuis quand les entreprises prennent le temps de réellement former. Je parle dans la généralité bien entendu, il y a heureusement des exceptions.

  3. #3
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Chaque génération récolte ce que les précédentes ont semé. La génération Z a été choyée et surprotégée donc évidemment à la première contrariété c'est le drame pour beaucoup d'entre eux. Mais ne vous en faites pas, comme d'habitude, les plus forts et les mieux formés s'adapteront et auront une belle "carrière". En admettant que le concept de carrière ait encore un sens pour cette génération, ce dont je doute fortement.
    Dernière modification par Invité ; 24/07/2023 à 18h49.

  4. #4
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 118
    Points : 3 424
    Points
    3 424
    Par défaut
    Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
    Je ne me souviens pas que l'on m'ait tenu la main, pire on m'a demandé d'avoir de l'expérience avant d'avoir commencé... Depuis quand les entreprises prennent le temps de réellement former. Je parle dans la généralité bien entendu, il y a heureusement des exceptions.
    Clairement, les 3/4 de mes stages ont commencé par "Bernard est parti en vacances, tu dois le remplacer", pour les emplois c'est à peine différent "Voici Bernard, il quiite l'entreprise dans 2 semaines, tu vas le remplacer"

    Est il vraiment problématique de remplacer une démarche pas si saine par une autre qui ne l'est pas non plus?
    Mon premier boulot consistait à localiser des points sur un maquette numérique et de rentrer leur code dans un fichier excel, ce boulot était aliénant à souhait. On était tellement habitué à ça qu'on le faisait sans même s'en rendre compte.
    Le jour où nous avons mesuré notre "productivité", on rentrait 400 références par jour par personne (soit environ 1 par minute).
    Nous n'avons rien appris en faisant ça, les choses ont pris du sens quand on a pris un peu de recul et qu'on a commencé à essayer de comprendre le contexte.

    C'est pas en faisant du boulot de débile qu'on monte en connaissance/compétence, et les seuls galons qu'on se fait pendant cette période est se coller une étiquette 'bon larbin' sur le front.
    Etiquette qui colle bien!

    Ce ne sont pas ce genre de taches qui m'ont fait monter dans mes différentes missions.

  5. #5
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 443
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 443
    Points : 197 563
    Points
    197 563
    Par défaut De nombreux employés de la gén Z affirment que ChatGPT donne de meilleurs conseils de carrière que leurs boss
    De nombreux employés de la génération Z affirment que ChatGPT donne de meilleurs conseils de carrière que leurs patrons,
    mais une DRH rappelle que « l’IA ne peut pas gérer les nuances du comportement humain »

    ChatGPT n’est pas seulement un outil de divertissement ou d’éducation. Selon une récente enquête menée par Intoo et Workplace Intelligence, il est aussi devenu une source de conseil de carrière pour de nombreux employés, notamment ceux de la génération Z. L’enquête, qui a interrogé plus de 2 000 travailleurs américains, révèle que près de la moitié (47%) des employés de la génération Z disent obtenir de meilleurs conseils de carrière de ChatGPT que de leurs managers. En effet, ces derniers sont perçus comme trop occupés, trop focalisés sur leur propre carrière, ou pas assez compétents ou intéressés pour aider leurs subordonnés à se développer professionnellement.

    L'utilisation de l'IA au sein de la génération Z

    En tant que non-conformistes pragmatiques, la génération Z n’a aucun problème à prendre en main les questions liées au lieu de travail; les jeunes d'une vingtaine d'années feront tout ce qu'il faut pour que tout se passe pour le mieux au travail pour eux, y compris en se tournant vers l'intelligence artificielle pour les aider à obtenir une augmentation.

    « J'ai utilisé ChatGPT pour m'aider à rédiger mon CV et ma lettre de motivation », a commencé la créatrice de contenu répondant au pseudonyme @SonrisaScents. « Je travaille désormais à domicile, j'ai bénéficié d'une énorme augmentation de salaire, d'horaires flexibles et d'avantages sociaux [incroyables] ».

    @sonrisascents #stitch with @gabrielle_judge #chatgtp ♬ original sound - 🌞sonrisascents🌞
    Une autre de la génération Z a partagé un article détaillant comment elle a incité le système d'IA à lui donner des conseils pour augmenter ses revenus jusqu'à 60 000 $ : « Je n'ai pas pu m'en empêcher, j'ai encore utilisé l'IA pour m'aider dans une négociation salariale », a-t-elle expliqué. « Je suis impressionnée ».

    @joincandor When AI has your best interests in mind 🥺 #chatgpt #salarynegotiationtips #salarynegotiation #askingforaraise #payraise #openai #paynegotiation ♬ original sound - JoinCandor
    Et les employés de moins de 26 ans, férus de technologie, qui constituent le groupe démographique qui connaît la croissance la plus rapide, emploient le chatbot pour augmenter leur argent de plusieurs manières.

    Un rapport de février 2024 commandé par Handshake, une plateforme de recherche d'emploi pour les étudiants, a révélé que 50 % des diplômés de cette année prévoient d'acquérir de nouvelles compétences à la lumière de l'émergence de l'IA générative telle que ChatGPT et DALL-E. L’étude a également déterminé qu’un tiers des futurs diplômés envisagent d’utiliser l’IA générative dans leur carrière.

    Orientation et développement de carrière

    En matière d’orientation et de développement de carrière, de nombreux salariés estiment que leurs managers ne s'en préoccupent plus. Les employés de la génération Z se sentent particulièrement frustrés : 47 % déclarent qu'ils reçoivent de meilleurs conseils de carrière de ChatGPT que de leurs patrons humains, et 44 % s'attendent à démissionner dans les six mois, selon une récente enquête d'INTOO et du cabinet de recherche Workplace Intelligence.

    Les résultats de la recherche sont basés sur une enquête menée par INTOO et Workplace Intelligence entre le 19 novembre et le 2 décembre 2023. Au total, 1 600 employés à temps plein basés aux États-Unis ont répondu à l'enquête, dont 800 responsables RH et 800 employés. Les répondants ont été invités à participer à l'enquête par courrier électronique et ont reçu une petite incitation monétaire pour ce faire. Tous les répondants avaient réussi un processus de double opt-in et complété en moyenne 300 points de données de profilage avant de participer à l'enquête.

    « La satisfaction et la fidélité des employés sont liées au soutien et à l'investissement que les entreprises offrent à leurs employés, et même un salaire compétitif ne peut pas surmonter cet obstacle », a déclaré Mira Greenland, directrice des revenus chez INTOO, une société de développement de carrière et d'outplacement. L'outplacement est un terme anglais qui désigne le reclassement externe d'un ou plusieurs salariés. Très souvent assuré par un cabinet spécialisé en reclassement, ce dispositif a pour objectif d'accompagner le salarié concerné pour un retour rapide à l'emploi en quittant l'entreprise.

    Nom : succes.png
Affichages : 55180
Taille : 226,8 Ko

    Le développement de carrière, ce qu'il faut prendre en considération

    Le développement de carrière ne doit pas toujours être une entreprise majeure, a déclaré Greenland. Quelque chose d'aussi simple qu'un manager recommandant un podcast ou un site avec un contenu pertinent pour le développement des employés peut faire une impression favorable.

    Avant de pouvoir aider les membres de leur équipe, Greenland a déclaré que les entreprises doivent d'abord s'assurer que les managers possèdent leurs propres compétences développées. Investir dans des ateliers ou des sessions de formation pour perfectionner leurs compétences en communication, accéder à des cours via des plateformes de formation en ligne ou faire appel à des coachs externes peuvent faire une grande différence.

    Les managers doivent planifier régulièrement des séances individuelles de développement de carrière avec les employés au moins tous les trimestres. « L'employé se sent vu et pris en charge, et le dirigeant établit un lien plus profond avec son employé », a déclaré Greenland.

    Greenland recommande d'être transparent avec les travailleurs lorsqu'ils discutent des opportunités de carrière. Une fois qu’un employé a identifié ce qu’il souhaite pour sa carrière, les managers peuvent essayer de trouver la meilleure façon de l’aider tout au long de son parcours. Il peut s'agir d'un changement latéral, d'une promotion ou d'une participation à un atelier pour perfectionner ses compétences.

    Il est tout aussi important d’être franc si l’opportunité souhaitée n’existe pas pour le moment. La nouvelle n’est peut-être pas celle qu’un employé espère, mais il se sentira respecté parce que ses souhaits ont été entendus et sérieusement pris en compte. Cela leur permet également de prendre une décision éclairée quant à leur prochain déménagement. « Avoir ces conversations sur le développement de carrière et parler très spécifiquement des opportunités est vraiment puissant, tant pour l'employeur que pour l'employé », a déclaré Greenland.

    Nom : etudiant.png
Affichages : 18160
Taille : 59,7 Ko

    Programmes de mentorat pour les travailleurs de la génération Z

    « Lorsque de nouveaux employés entrent dans l'entreprise, il convient de discuter avec eux de leurs aspirations et de leurs objectifs à long terme. Cela devrait être intégré à leur intégration », a déclaré Stacie Haller, conseillère en chef de carrière chez Resume Builder, une ressource en ligne pour les demandeurs d'emploi.

    Les responsables du recrutement se sont plaints à Haller de leur réticence à embaucher des travailleurs de la génération Z parce qu'ils ne connaissent pas des choses comme l'étiquette au bureau, comment gérer les commentaires et même comment s'habiller. Pour résoudre ce problème, Haller recommande aux entreprises de mettre en place des programmes de mentorat pour guider les travailleurs dans leur développement de carrière.

    Les managers doivent suivre attentivement leurs progrès, en recommandant une formation supplémentaire si nécessaire pour combler les lacunes dans les compétences d’un employé ou pour l’alerter sur d’autres opportunités dans l’entreprise qui correspondent plus étroitement à ses objectifs de carrière.

    Les gestionnaires doivent se rappeler que les travailleurs ont des besoins différents, a déclaré Haller. Par exemple, les objectifs de carrière d’un travailleur de la génération Y seront probablement différents de ceux d’un travailleur du baby-boom ou de la génération Z. Il est impératif que les managers prennent les devants dans la communication avec chaque employé. « Il doit s’agir d’une culture centrée sur les employés, dans laquelle ceux-ci se sentent soutenus et où il y a de la place pour grandir et apprendre », a déclaré Haller.

    Nom : interet.png
Affichages : 18119
Taille : 92,2 Ko

    Former la prochaine génération de leaders

    « Si une entreprise dispose d’un certain type de plan de relève, elle peut être plus proactive en formant les dirigeants émergents. Il est plus efficace d’avoir des managers formés en place plutôt que de promouvoir quelqu’un à un poste de direction et de ne pas le former ensuite pendant six mois ou plus », a déclaré Amanda Haddaway, directrice générale de HR Answerbox, une société de conseil et de formation en ressources humaines.

    Les entreprises doivent certainement s'assurer que leurs managers peuvent communiquer, écouter et gérer les commentaires. Mais il est tout aussi important, selon Haddaway, de former les managers à avoir des conversations difficiles avec les employés et à discuter des problèmes de performance. Qu’il s’agisse de faire appel à un coach externe ou que l’entreprise dispose d’un formateur interne expérimenté dans ces domaines, savoir comment traiter efficacement des questions sensibles est tout aussi essentiel que de parler des compétences professionnelles d’un employé.

    Sonder périodiquement les employés est un excellent moyen pour les managers de prendre le pouls de leurs employés et d'identifier ce qui fonctionne dans leur service et ce qui pourrait devoir être amélioré. De même, résoudre des problèmes pourrait être la première inclination d’un responsable RH, mais Haddaway a déclaré qu’il pourrait être utile à plus long terme d’apprendre au manager comment gérer la situation par lui-même – une capacité que l’intelligence artificielle ne peut pas fournir.

    Les points principaux

    Dans l'étude, il est indiqué que de nombreux employés ne se sentent pas soutenus dans leur développement de carrière, et les organisations peuvent donc avoir du mal à retenir les talents :
    • 63 % déclarent que leur employeur se soucie davantage de leur productivité que de leur évolution de carrière
    • 54 % se sentent complètement seuls dans leur organisation en ce qui concerne leur évolution de carrière
    • 25 % des employés (et un chiffre alarmant de 44 % de la génération Z) déclarent qu'ils démissionneront probablement dans les 6 prochains mois parce que leur entreprise ne soutient pas leur développement de carrière.

    Les managers jouent un rôle essentiel en aidant les gens à progresser dans leur carrière, mais les employés ne sentent pas pouvoir compter sur eux :
    • 46% des salariés déclarent que leur manager ne sait pas comment les aider dans leur évolution de carrière.
    • Près de la moitié (47 %) des employés de la génération Z déclarent bénéficier de meilleurs conseils de carrière grâce à l'intelligence artificielle, y compris ChatGPT, que de la part de leur manager.
    • Les travailleurs qui se sentent au moins « quelque peu » soutenus par leur manager étaient près de 7 fois plus susceptibles de déclarer avoir beaucoup progressé dans leur carrière l'année dernière que ceux qui déclarent recevoir peu ou pas de soutien de leur manager.

    Les programmes d’apprentissage et de développement offrent des avantages importants aux travailleurs et aux entreprises, mais la plupart n’atteignent pas leur but :
    • Seulement 22 % des employés et 41 % des responsables RH déclarent que les opportunités et avantages L&D de leur entreprise sont « excellents ».
    • Au moins 8 employés sur 10 déclarent qu'avoir accès aux meilleures opportunités de formation et de développement augmenterait leur engagement, leur satisfaction au travail, leur motivation au travail et leur probabilité de rester dans leur entreprise. Presque tous les employés de la génération Z (97 % ou plus) déclarent que ces résultats augmenteraient pour eux.

    Conclusion

    De plus en plus de jeunes travailleurs se tournent vers ChatGPT pour avoir des réponses personnalisées, pertinentes et rapides à leurs questions de carrière. Que ce soit pour rédiger un CV, préparer un entretien, négocier un salaire, demander une promotion, changer de poste ou de secteur, ou encore gérer un conflit au travail, ChatGPT propose des solutions adaptées à chaque situation.

    Selon les créateurs de ChatGPT, ce chatbot n’a pas pour vocation de remplacer les managers ou les conseillers de carrière humains, mais plutôt de les compléter et de les soutenir. En effet, ChatGPT ne peut pas remplir certaines fonctions essentielles, comme donner un feedback constructif, reconnaître les efforts, encourager la motivation, ou créer un lien de confiance.

    Néanmoins, ChatGPT représente une opportunité pour les employeurs et les managers de repenser leur rôle et leur approche en matière de développement de carrière. Face à la demande croissante des employés, notamment de la génération Z, d’avoir plus de soutien, de formation et d’opportunités de croissance, il est nécessaire de leur offrir des solutions adaptées à leurs besoins et à leurs attentes.

    ChatGPT est donc un exemple de la façon dont l’intelligence artificielle peut transformer le monde du travail et la relation entre les employés et les managers. Il montre aussi comment la génération Z, née avec les nouvelles technologies, s’adapte et tire parti de ces outils pour construire sa carrière.

    Cependant, comme le rappelle Haddaway, « l’IA ne peut pas gérer les nuances du comportement humain. C’est une chose importante à garder à l’esprit, plutôt que que tout le monde saute dans le train de l’IA ».

    Sources : rapport InToo, rapport Handshake

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de cette étude ? La trouvez-vous pertinente, inutile ou autre ? Dans quelle mesure ?
    Observez-vous la même tendance dans votre pays ?
    Une trop grande dépendance à l'IA n'est-elle pas susceptible d'avoir un impact sur le savoir ou le savoir faire des employés / futurs employés ?
    Que pensez-vous de l’utilisation de ChatGPT comme conseiller de carrière ?
    Avez-vous déjà essayé ChatGPT ou un autre chatbot pour obtenir des conseils de carrière ? Si oui, quelle a été votre expérience ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients de recourir à l’intelligence artificielle pour le développement de carrière ?
    Comment les managers peuvent-ils mieux accompagner leurs employés dans leur carrière, face à la concurrence des chatbots ?
    Quelles sont les compétences et les qualités humaines que les chatbots ne peuvent pas remplacer dans le domaine du conseil de carrière ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #6
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 106
    Points : 907
    Points
    907
    Par défaut
    Lao Tse:
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours.
    L'IA: c'est la facilité. Tu poses une question, tu as une réponse (bonne ou mauvaise, faut-il encore faire le tri). Le défaut, comme c'est tellement facile, tu ne fais plus l'effort de chercher par toi-même: tu n'apprends plus suffisamment, tu deviens dépendant.

    L'IA c'est le poisson de Lao Tse, tant qu'elle est accessible tu peux manger. Mais, tôt ou tard, y accéder deviendra payant et tout ceux devenu dépendants se retrouveront moins capables de se débrouiller par eux-mêmes.

  7. #7
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 412
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 412
    Points : 5 589
    Points
    5 589
    Par défaut
    Citation Envoyé par pboulanger Voir le message
    Lao Tse:


    L'IA: c'est la facilité. Tu poses une question, tu as une réponse (bonne ou mauvaise, faut-il encore faire le tri). Le défaut, comme c'est tellement facile, tu ne fais plus l'effort de chercher par toi-même: tu n'apprends plus suffisamment, tu deviens dépendant.

    L'IA c'est le poisson de Lao Tse, tant qu'elle est accessible tu peux manger. Mais, tôt ou tard, y accéder deviendra payant et tout ceux devenu dépendants se retrouveront moins capables de se débrouiller par eux-mêmes.
    je suis pas d'accord.
    j'ai changer d'équipe pour reprendre un projet y'a 6 mois. chatgpt m'a permis d’être opérationnel assez vite.
    j'ai pu maitriser le projet bien plus vite et apprendre un langage que je connaissais pas (le go).

    c'est une formidable outil pour monter en compétence rapidement, mais il n’empêche pas de savoir ce qu'on fait avant d’exécuter son code, car beaucoup de ces propositions sont fausse et invente des arguments qui n'existe pas dans la doc...
    mais grâce à chatgpt il a pu m'expliquer des partis du code, les concepts en go...etc.

    avant pour maitriser ce projet et déranger des collègues pour des questions basique j'aurais mis peut etre 6 mois, avec chatgpt j'ai pu mettre que 3 mois et j'ai bien mois déranger de monde (et donc impacté leurs productivité).

  8. #8
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Mars 2011
    Messages
    576
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2011
    Messages : 576
    Points : 1 528
    Points
    1 528
    Par défaut
    une DRH rappelle que « l'IA ne peut pas gérer les nuances du comportement humain »
    Les DRH non plus
    La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à retirer. - Antoine de Saint-Exupéry

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 13/05/2020, 06h32
  2. Verizon serait en train de mettre en place son propre service de Cloud gaming
    Par Christian Olivier dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/01/2019, 12h13
  3. Réponses: 94
    Dernier message: 23/04/2018, 11h23
  4. Réponses: 19
    Dernier message: 16/04/2017, 08h38
  5. Réponses: 20
    Dernier message: 04/03/2013, 09h20

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo