IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 546
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 546
    Points : 199 536
    Points
    199 536
    Par défaut Le compte X japonais de prévention des catastrophes ne peut plus publier, il a atteint la limite de l'API
    Twitter annonce une nouvelle tarification de son API avec trois niveaux d'accès,
    suscitant la colère des développeurs ayant des petits budgets. Certains envisagent de répercuter les frais sur les utilisateurs

    Twitter a officiellement annoncé ses niveaux d'API remaniés un mois et demi après que le nouveau PDG Elon Musk a promis un grand bouleversement du système. Dans un fil de discussion, le compte développeur officiel de la société a répertorié trois niveaux (gratuit, de base et entreprise) et a fourni quelques détails sur leurs prix et leurs limites de lecture et d'écriture. Twitter propose également des pages d'inscription, qui offrent des liens pour démarrer avec les deux premiers niveaux et pour exprimer un intérêt pour le troisième.

    Après des semaines de blocage, Twitter a finalement annoncé mercredi ses nouvelles structures de prix API. Ces trois niveaux incluent un niveau gratuit principalement destiné aux robots de publication de contenu, un niveau de base de 100 $ par mois et un niveau d'entreprise plus onéreux. La société a déclaré que l'abonnement à n'importe quel niveau permet d'accéder gratuitement à l'API Ads.

    Twitter a mentionné qu'au cours des 30 prochains jours, la société supprimera les anciens niveaux d'accès, notamment Standard (pour la v1.1), Essential et Elevated (pour la v2) et Premium.

    Voici un résumé des trois remplaçants (qui peuvent également être trouvés sur le site Web de Twitter) :
    • Gratuit : accès en écriture seule avec la possibilité de publier 1 500 tweets par mois sans frais ;
    • Basique : un abonnement de 100 $ par mois pour les amateurs avec la possibilité de publier 3 000 tweets par mois au niveau de l'utilisateur ou 50 000 tweets par mois au niveau de l'application. La limite de lecture est de 10 000 tweets ;
    • Entreprise : promet d'offrir « un accès de niveau commercial qui répond à vos besoins spécifiques et à ceux de vos clients » ainsi que « des services gérés [depuis] une équipe de compte dédiée ». Aucun prix spécifique n'a été indiqué, mais Platformer avait précédemment signalé qu'un « plan d'entreprise à faible coût » pouvait coûter jusqu'à 42 000 dollars par mois.

    Nom : twitter.png
Affichages : 2036
Taille : 86,9 Ko

    Citation Envoyé par Twitter
    Aujourd'hui, nous lançons nos nouveaux niveaux d'accès à l'API Twitter ! Nous sommes ravis de partager plus de détails sur notre accès libre-service.

    Présentation d'une nouvelle forme d'accès gratuit (v2) pour les cas d'utilisation en écriture seule et ceux qui testent l'API Twitter avec 1 500 Tweets/mois au niveau de l'application, les points de terminaison de téléchargement multimédia et la connexion avec Twitter. Nous lançons également un nouvel accès Basic (v2) pour les amateurs avec 10 000 GET/mois et 50 000 POST/mois, 2 identifiants d'application et une connexion avec Twitter pour 100 $/mois.

    Si vous êtes une entreprise ou avez des projets commerciaux à grande échelle, nous vous encourageons à demander notre niveau Entreprise pour obtenir des services gérés, des flux complets et un accès qui répondent à vos besoins spécifiques.

    Au cours des 30*prochains jours, nous rendrons obsolètes les niveaux d'accès actuels tels que Standard (v1.1), Essential (v2), Elevated (v2) et Premium. Nous vous recommandons donc de migrer vers les nouveaux niveaux dès que possible pour une transition fluide.

    L'API Ads continuera d'être disponible sans frais supplémentaires pour les développeurs d'API Twitter approuvés, y compris les développeurs du nouveau niveau gratuit. Pour le milieu universitaire, nous cherchons de nouvelles façons de continuer à servir cette communauté. En attendant, les niveaux Free, Basic et Enterprise sont disponibles pour les universitaires. Restez à l'écoute de @TwitterDev pour en savoir plus.

    Merci de votre patience alors que nous vous présentons nos nouveaux niveaux d'accès à l'API et que nous faisons évoluer notre plateforme de développeur. Nous sommes ravis de l'avenir de notre écosystème de développeurs et avons hâte de voir ce que vous allez construire ensuite ! 🚀
    La saga API de Twitter a commencé lorsque la société a annoncé en février qu'elle mettait fin à l'accès gratuit à l'API en quelques jours seulement. Après de vives critiques, Elon Musk a déclaré que la société fournirait un niveau gratuit aux bots fournissant du « bon contenu ». Plus tard, il a déclaré que le niveau de base commencerait à 100 $ par mois sans donner de détails sur le niveau d'accès. Le 13 février, la société a déclaré avoir retardé le lancement de « quelques jours de plus ». Plus de 45 jours plus tard, la société a finalement fourni des informations sur les nouvelles API.

    La nouvelle offre d'API ressemble à une ponction d'argent. Le niveau gratuit ne fournit que 1 500 demandes de publication par mois ainsi qu'un accès à la connexion avec Twitter. Le niveau de base (qui est considéré comme ciblant « les amateurs ou les étudiants ») fournit 50 000 demandes de publication et 10 000 demandes de lecture par application et par mois. Les développeurs qui souhaitent accéder à plus de données devront demander un accès d'entreprise, qui coûterait 42 000 dollars par mois.

    Auparavant, avec l'introduction de la v2 en 2020, Twitter offrait plusieurs niveaux d'accès aux développeurs comme Essential et Elevated qui pouvaient leur donner accès à 500 000 à 2 millions de tweets par mois. Désormais, les créateurs d'applications qui entrent dans cette catégorie d'utilisation devront souscrire au plan d'entreprise.

    Certains développeurs qui ont essayé de s'abonner au nouveau niveau de base ont découvert qu'ils avaient déjà atteint la limite. C'est le cas de celui-ci qui déclare : « J'étais prêt à payer 100 $/mois pour l'API Twitter. Mais ce ne sont que 10 000 tweets qui ne peuvent pas prendre en charge Tweet HP. C'est peut-être la fin de la route 😢 »

    Des voix s'étaient déjà élevées pour critiquer la direction prise par Twitter au sujet de ses API

    Lorsque Twitter a décidé de fermer son accès gratuit à l'API le mois dernier, de nombreux chercheurs et universitaires craignaient que cette décision n'entrave les projets étudiants et les perspectives transparentes de la plateforme obtenues grâce aux données.

    Pour de nombreux membres de la communauté de la recherche, dépenser des centaines ou des milliers de dollars chaque mois n'est peut-être pas viable.

    « Plus tôt cette semaine, un étudiant de thèse de premier cycle HateLab a dû modifier la conception de sa thèse en évitant de collecter des données sur Twitter, car il n'a pas les fonds nécessaires pour le payer. Son expérience sera partagée par des milliers de personnes à travers le pays et des millions dans le monde. C'est vraiment incroyablement perturbateur et aura un impact significatif sur l'écosystème de recherche dépendant de ces données, car le pipeline de chercheurs de Twitter, du premier cycle au professionnel, a été perturbé par ce changement », a déclaré le professeur Matthew Williams de HateLab, qui fait partie du laboratoire de science des données sociales de l'Université de Cardiff et étudie le discours de haine en ligne.

    Ironiquement, HateLab est répertorié comme une réussite sur le portail des développeurs de Twitter pour l'utilisation de la recherche pour le bien. Il a publié plusieurs articles de recherche sur le discours de haine sur la plateforme. L'agence utilise l'API de recherche académique du réseau social. Mais cela pourrait cesser d'exister dans la nouvelle version.

    Nom : hatelab.png
Affichages : 1622
Taille : 456,3 Ko

    Twitter n'a pas non plus considéré que 100 $ par mois pour un accès de base pourrait être beaucoup pour les chercheurs basés dans les pays en développement.

    « La décision de mettre fin à l'accès gratuit à l'API Twitter aura un impact considérable sur les chercheurs qui étudient le discours de haine en ligne, en particulier les chercheurs indépendants et ceux des pays en développement. Son impact se fera profondément sentir en Inde, où les discours de haine prolifèrent sur Twitter à un rythme très alarmant. Payer 100 USD par mois et 1 200 USD par an est un fardeau financier important pour eux », a déclaré Raqib Hameed Naik, fondateur de Hindutva Watch, une organisation de recherche basée en Inde.

    La réaction des développeurs

    En réponse à l'annonce de Twitter, certains développeurs ont déclaré qu'ils devraient tuer leurs projets ou répercuter les frais sur les utilisateurs. Le développeur de l'analyse comptable Luca Hammer a déclaré qu'il devrait fermer son outil conçu pour aider les journalistes et les universitaires à analyser les comptes Twitter. Daniel Nguyen, dont le logiciel Ktool envoie des fils Twitter à lire sur Kindle, a déclaré que les changements signifient qu'il devra soit cesser de prendre en charge Twitter, soit augmenter les prix.

    Un autre développeur a qualifié le niveau gratuit de « nul » en raison du plafond de publication limité et de l'apparente incapacité à lire des informations simples comme les tweets, les likes et les suivis de la plateforme.

    Cependant, d'autres développeurs, tels que l'équipe derrière le service de planification de tweets Typefully, ont déclaré qu'ils pouvaient se permettre le nouveau prix et continueraient donc à prendre en charge la plateforme. « Mais cela nous aurait totalement tués il y a 1 an ou à l'époque où nous avons commencé », a tweeté Francesco Di Lorenzo, cofondateur de Typefully.

    Les détails officiels des nouveaux niveaux arrivent un mois et demi après que Twitter a annoncé pour la première fois qu'il apportait des changements radicaux à l'API Twitter à partir du 9 février. Mais, la société a rapidement manqué ce délai qu'elle s'était imposé et a annulé le changement le plus controversé (la suppression de l'accès gratuit à l'API) dans ce qui est devenu un événement de routine pour le réseau de médias sociaux appartenant à Musk. Les premiers détails sur les nouveaux niveaux ont été publiés le mois dernier.

    La nouvelle annonce de Twitter mentionne qu'elle « recherche de nouvelles façons » de servir la communauté universitaire, mais n'a fourni aucune information sur les solutions potentielles. La société a poursuivi en disant que pendant qu'ils essayaient de définir le niveau d'utilisation académique, les chercheurs peuvent s'abonner aux niveaux gratuit, de base et d'entreprise. Les niveaux gratuit et de base peuvent être inutiles pour les universitaires et le niveau entreprise peut être trop cher pour les projets aux budgets limités.

    Au cours des derniers mois, les démarches de Twitter ont ostracisé la communauté des développeurs. L'année dernière, la société a fermé plusieurs projets liés aux développeurs, notamment Twitter Toolbox pour la découverte d'applications et plusieurs autres sont en sommeil. En janvier, la société a exclu des clients tiers sans aucune communication claire. Plus tard, il a modifié silencieusement ses conditions de développement pour bloquer les applications Twitter alternatives.

    Source : Twitter

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette stratégie de Twitter ?
    Comprenez-vous pourquoi plusieurs développeurs sont en colère ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 546
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 546
    Points : 199 536
    Points
    199 536
    Par défaut WordPress lâche Twitter: la faute à l’API hors de prix de Musk
    WordPress lâche Twitter : la faute à l’API hors de prix d'Elon Musk.
    Twitter continue de perdre le soutien vital des grandes entreprises

    WordPress.com vient de devenir la dernière plateforme ou organisation majeure à réduire ses intégrations Twitter en raison des tout nouveaux plans d'abonnement API à prix élevé d'Elon Musk. Cette rupture pourrait avoir des conséquences importantes pour WordPress, Twitter et les utilisateurs, qui devront trouver d’autres moyens de diffuser leur contenu sur le Web.

    La saga API de Twitter a commencé lorsque la société a annoncé en février qu'elle mettait fin à l'accès gratuit à l'API en quelques jours seulement. Après de vives critiques, Elon Musk a déclaré que la société fournirait un niveau gratuit aux bots fournissant du « bon contenu ». Plus tard, il a déclaré que le niveau de base commencerait à 100 $ par mois sans donner de détails sur le niveau d'accès. Le 13 février, la société a déclaré avoir retardé le lancement de « quelques jours de plus ». Plus de 45 jours plus tard, la société a finalement fourni des informations sur les nouvelles API.

    Fin mars, Twitter a annoncé ses nouvelles structures de prix API. Ces trois niveaux incluent un niveau gratuit principalement destiné aux robots de publication de contenu, un niveau de base de 100 $ par mois et un niveau d'entreprise plus onéreux. La société a déclaré que l'abonnement à n'importe quel niveau permet d'accéder gratuitement à l'API Ads.

    Twitter a mentionné qu'elle allait supprimer les anciens niveaux d'accès, notamment Standard (pour la v1.1), Essential et Elevated (pour la v2) et Premium en fin avril. Les utilisateurs disposaient donc d'une période de grâce de 30 jours.

    Voici un résumé des trois remplaçants :
    • Gratuit : accès en écriture seule avec la possibilité de publier 1 500 tweets par mois sans frais ;
    • Basique : un abonnement de 100 $ par mois pour les amateurs avec la possibilité de publier 3 000 tweets par mois au niveau de l'utilisateur ou 50 000 tweets par mois au niveau de l'application. La limite de lecture est de 10 000 tweets ;
    • Entreprise : promet d'offrir « un accès de niveau commercial qui répond à vos besoins spécifiques et à ceux de vos clients » ainsi que « des services gérés [depuis] une équipe de compte dédiée ». Aucun prix spécifique n'a été indiqué, mais Platformer avait précédemment signalé qu'un « plan d'entreprise à faible coût » pouvait coûter jusqu'à 42 000 dollars par mois.

    Nom : v1.png
Affichages : 2614
Taille : 172,3 Ko

    La nouvelle offre d'API ressemble à une ponction d'argent. Le niveau gratuit ne fournit que 1 500 demandes de publication par mois ainsi qu'un accès à la connexion avec Twitter. Le niveau de base (qui est considéré comme ciblant « les amateurs ou les étudiants ») fournit 50 000 demandes de publication et 10 000 demandes de lecture par application et par mois. Les développeurs qui souhaitent accéder à plus de données devront demander un accès d'entreprise, qui coûterait 42 000 dollars par mois.

    Auparavant, avec l'introduction de la v2 en 2020, Twitter offrait plusieurs niveaux d'accès aux développeurs comme Essential et Elevated qui pouvaient leur donner accès à 500 000 à 2 millions de tweets par mois. Désormais, les créateurs d'applications qui entrent dans cette catégorie d'utilisation devront souscrire au plan d'entreprise.

    Certains développeurs qui ont essayé de s'abonner au nouveau niveau de base ont découvert qu'ils avaient déjà atteint la limite. C'est le cas de celui-ci qui déclare : « J'étais prêt à payer 100 $/mois pour l'API Twitter. Mais ce ne sont que 10 000 tweets qui ne peuvent pas prendre en charge Tweet HP. C'est peut-être la fin de la route ».

    En réponse à l'annonce de Twitter, certains développeurs ont déclaré qu'ils devraient tuer leurs projets ou répercuter les frais sur les utilisateurs. Le développeur de l'analyse comptable Luca Hammer a déclaré qu'il devrait fermer son outil conçu pour aider les journalistes et les universitaires à analyser les comptes Twitter. Daniel Nguyen, dont le logiciel Ktool envoie des fils Twitter à lire sur Kindle, a déclaré que les changements signifient qu'il devra soit cesser de prendre en charge Twitter, soit augmenter les prix.

    Un autre développeur a qualifié le niveau gratuit de « nul » en raison du plafond de publication limité et de l'apparente incapacité à lire des informations simples comme les tweets, les likes et les suivis de la plateforme.

    Cependant, d'autres développeurs, tels que l'équipe derrière le service de planification de tweets Typefully, ont déclaré qu'ils pouvaient se permettre le nouveau prix et continueraient donc à prendre en charge la plateforme. « Mais cela nous aurait totalement tués il y a 1 an ou à l'époque où nous avons commencé », a tweeté Francesco Di Lorenzo, cofondateur de Typefully.

    WordPress, quant à lui, fait partie de ceux qui ont claqué la porte à Twitter.

    Jetpack Social n'offrira plus la possibilité de faire des partages automatiques sur Twitter

    Selon une déclaration publiée par la société mère de WordPress.com, Automattic, la plateforme supprime Twitter de Jetpack, un plugin WordPress officiel géré par la société. Parmi ses nombreuses offres de sécurité et de marketing, Jetpack Social offre aux utilisateurs la possibilité de partager automatiquement du contenu directement sur un éventail de plateformes de médias sociaux à partir de leurs sites WordPress.

    WordPress.com est clair dans sa déclaration, intitulée « La fin du partage automatique de Twitter », que la suppression de Twitter de Jetpack est due à la hausse des prix de l'API.

    Début avril, nous avons connu une suspension inattendue de notre accès à l'API Twitter. Cet accès est ce qui alimente Jetpack Social, qui à son tour vous aide à partager automatiquement vos articles de blog sur Twitter. Bien que le service ait été rétabli le même jour, il s'avère que de plus grands changements se profilent à l'horizon.

    Twitter a décidé, à court préavis, de modifier radicalement les conditions et les prix de l'API Twitter. Nous avons tenté de travailler de bonne foi avec Twitter pour négocier de nouvelles conditions, mais nous n'avons pas été en mesure de parvenir à un accord. Par conséquent, la connexion Twitter sur Jetpack Social cessera de fonctionner et vos articles de blog ne seront plus partagés automatiquement sur Twitter.

    Vous pourrez toujours partager manuellement vos messages sur Twitter en collant le lien de publication dans le corps de votre tweet.

    De plus, vous pouvez toujours partager automatiquement vos publications sur Tumblr, Facebook et Linkedin. Dans un avenir proche, nous ajouterons la possibilité de partager automatiquement avec Instagram et Mastodon.
    En supprimant Twitter, Automattic rejoint les rangs d'autres grandes entreprises pour abandonner Twitter ces dernières semaines. Microsoft, a récemment supprimé Twitter de son service Microsoft Ads et la console de jeu Xbox et Intercom, une plateforme de service client populaire, a également supprimé la plateforme appartenant à Musk de ses outils.

    Nom : jet.png
Affichages : 2073
Taille : 246,0 Ko

    Perdre WordPress est un coup dur pour Twitter

    WordPress est le système de gestion de contenu le plus populaire sur Internet. Environ 43 % de l'ensemble du Web est alimenté par WordPress. Cela représente des centaines de millions de sites Web, de blogs et de sites de commerce électronique.

    Alors que WordPress est une plateforme open source qui peut être autohébergée par les utilisateurs de WordPress.org, Automattic possède et exploite une version hébergée sur WordPress.com avec des options d'abonnement gratuites et payantes.

    Jetpack est un plugin gratuit de sécurité, de performance et de marketing fourni par la société mère de WordPress.com, Automattic. Il existe également des plans d'abonnement payants pour les fonctionnalités premium.

    Jetpack est répertorié dans le répertoire officiel des plugins WordPress, ce qui montre qu'il existe plus de 5 millions d'installations actives de Jetpack sur des sites Web basés sur WordPress. Selon le répertoire, il y a moins d'une douzaine de plugins avec autant d'installations actives. Il convient également de noter que l'étiquette d'installation active "5+ millions" sur Jetpack est l'étiquette la plus élevée fournie par WordPress dans le répertoire.

    Automattic a indiqué que parmi ces installations, 1,2 million de sites ont activé Jetpack Social. En ce qui concerne spécifiquement Twitter, 120 000 sites Web actifs ont partagé plus de 4,3 millions d'articles de blog sur Twitter chaque mois via Jetpack Social avant la mise en œuvre du changement d'API.

    « Nous sommes déçus que Twitter ait choisi cette voie, qui va à l’encontre de l’esprit d’ouverture et de collaboration qui caractérise le Web », a déclaré Matt Mullenweg, le fondateur de WordPress. « Nous espérons que Twitter reviendra sur sa décision et qu’il continuera à soutenir les développeurs et les créateurs qui font vivre sa plateforme ».

    Au cours des derniers mois, les démarches de Twitter ont ostracisé la communauté des développeurs. L'année dernière, la société a fermé plusieurs projets liés aux développeurs, notamment Twitter Toolbox pour la découverte d'applications et plusieurs autres sont en sommeil. En janvier, la société a exclu des clients tiers sans aucune communication claire. Plus tard, elle a modifié silencieusement ses conditions de développement pour bloquer les applications Twitter alternatives.

    Sources : communiqué Automattic, statistiques d'utilisation des CMS, Jetpack Social

    Et vous ?

    Et vous, que pensez-vous de cette situation ?
    Êtes-vous affecté par la suppression du partage automatique sur Twitter ? Quelles sont vos alternatives préférées ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #3
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    913
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 913
    Points : 2 826
    Points
    2 826
    Par défaut
    on sort le pop-corn et on attend de voir le prochaine épisode du soap-opera "Twitter by Musk"

  4. #4
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    996
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 996
    Points : 16 467
    Points
    16 467
    Par défaut Twitter tente de regagner la confiance des développeurs en lançant un niveau d'API coûteux pour les startups
    Twitter tente de regagner la confiance des développeurs en lançant un niveau d'API coûteux pour les startups, le plan coûterait la somme astronomique de 5 000 dollars par mois

    Elon Musk a eu du mal à convaincre de plus en plus de personnes de payer leur abonnement Blue.

    Bien que ce ne soit pas un grand succès, cela a certainement permis à l'entreprise d'engranger de nombreux revenus. Mais une fois de plus, ceux qui ne souhaitaient pas s'abonner et bénéficier des fonctions exclusives ont choisi de ne pas payer.

    Aujourd'hui, de nouvelles informations circulent sur les efforts de l'entreprise en matière d'API, qui sont conçus pour rendre les développeurs des startups heureux lorsque Musk les a rendues publiques pour la première fois. L'entreprise a annoncé une autre décision surprenante en dévoilant une nouvelle fonctionnalité pour les développeurs, appelée "Pro Tier".

    Elle coûte la somme astronomique de 5 000 $ par mois et fait partie des plans les plus convoités par l'entreprise. Mais la question de savoir ce qu'il apportera exactement est une question qui préoccupe beaucoup de monde.


    L'entreprise affirme que le nouveau palier offrira un accès important au nombre considérable de tweets récupérés et aux 300 000 tweets postés que l'on peut voir sur la plateforme aujourd'hui. De la même manière, il inclurait des flux filtrés en temps réel tout en ajoutant une autre recherche d'archives passionnante. Cette dernière comprendrait une longue liste de tweets historiques.

    Enfin, elle espère inclure trois identifiants d'application différents et même permettre l'ouverture de sessions via les points d'accès de l'application.

    Le plan tarifaire de 5 000 dollars destiné aux entreprises souhaitant expérimenter et améliorer leurs marques laisse un énorme écart de prix entre ce plan et le niveau inférieur, dont le prix n'est que de 100 dollars par mois.

    Comme on peut l'imaginer, le dilemme est que les marques ont du mal à prendre la bonne décision. Elles ne savent pas quoi faire lorsque vous avez un plan qui est bon marché, mais qui n'offre pas grand-chose et qu'à l'autre extrême, vous avez un plan plus cher qui offre quelque chose d'excellent, mais à un coût qui dépasse le budget de beaucoup de gens.

    Il est clair que Twitter aurait dû réfléchir davantage à cette question et, à l'heure actuelle, des voix s'élèvent pour dire que le déséquilibre est très important et qu'il est difficile de l'ignorer.

    Les changements soudains d'API ont provoqué des remous, car de nombreux développeurs souhaitent un meilleur accès aux données de l'entreprise, mais le fait de payer si cher ne les a pas rendus heureux, comme en témoignent les nouvelles et maintenant ceci.

    Source : Twitter

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Selon vous, quel sera l'impact de l'introduction de ce nouveau plan tarifaire sur la communauté des développeurs ?

    D'après vous, la décision de Twitter d'introduire un niveau de prix significativement plus élevé est-elle une décision commerciale intelligente, compte tenu de l'écart de prix existant avec les niveaux inférieurs ?

    Voir aussi

    Twitter supprime l'accès gratuit à son API, ce qui pourrait entrainer la fermeture de centaines d'applications, la quête de revenus d'Elon Musk pourrait détruire l'écosystème entourant la plateforme

    L'API de Twitter coûtera au moins 42 000 $ par mois ou 500 000 $ par an pour accéder à 0,3 % des tweets de la plateforme, les chercheurs estiment que le prix est excessif pour trop peu de données

    WordPress lâche Twitter: la faute à l'API hors de prix d'Elon Musk. Twitter continue de perdre le soutien vital des grandes entreprises

    Twitter annonce une nouvelle tarification de son API avec trois niveaux d'accès, suscitant la colère des développeurs. Certains envisagent de répercuter les frais sur les utilisateurs
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #5
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 282
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 282
    Points : 4 149
    Points
    4 149
    Par défaut
    Vu le prix, les petits développeurs (perso et PME) vont abandonner Twitter.

    Vu comment c'est parti dans moins de 5 ans, Twitter aura disparu. Il existe des alternatives, mais une doit vraiment percer.

  6. #6
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    913
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 913
    Points : 2 826
    Points
    2 826
    Par défaut
    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    Vu le prix, les petits développeurs (perso et PME) vont abandonner Twitter.

    Vu comment c'est parti dans moins de 5 ans, Twitter aura disparu. Il existe des alternatives, mais une doit vraiment percer.
    Pourquoi UNE devriat percer ? Pour devenir le nouveau nid a toxique en tout genre qu'on a eu sur Twitter ?

  7. #7
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    996
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 996
    Points : 16 467
    Points
    16 467
    Par défaut Twitter veut que les chercheurs universitaires suppriment toutes leurs données sur l'application
    Twitter veut que les chercheurs universitaires suppriment toutes les données dont ils disposent sur l'application, ou qu'ils payent une redevance pour l'accès à l'API

    Elon Musk veille à ce que personne n'accède gratuitement aux données de Twitter, comme le prouve sa récente campagne de répression à l'encontre des chercheurs universitaires.

    Le milliardaire de la tech a averti tous les chercheurs qui ont eu accès aux données de l'application par le passé de supprimer toutes les informations dont ils disposent. Pour ce faire, il leur a fixé un ultimatum d'un mois. Et s'ils souhaitent continuer à accéder aux données, ils ne le feront pas gratuitement. Au lieu de cela, ils devront payer une certaine somme mensuelle.

    Depuis un certain temps, nous voyons de nombreux chercheurs de ce type arriver sur des applications comme Twitter pour aider à réguler la crise de la désinformation en cours ainsi que les questions liées aux discours de haine et à la diffusion de fausses informations. Twitter a donc décidé de mettre en place une nouvelle API, baptisée Decahose.

    Cette API a permis aux chercheurs d'obtenir des données en masse et d'obtenir 10 % de tous les messages de l'application sur une base quotidienne. Elle pouvait être obtenue moyennant une redevance de 200 dollars par mois, tandis qu'elle était gratuite pour certains.

    Nom : twitter-money.jpg
Affichages : 1242
Taille : 14,7 Ko

    Mais Musk n'était pas content et dans un passé récent, nous avons vu la plateforme augmenter les prix de l'API de manière significative, ce qui a vraiment perturbé les entreprises et les chercheurs qui participaient à l'intérêt de l'application.

    En février de cette année, nous avons entendu parler d'un autre retard important dans la mise en œuvre par Twitter d'une politique de hausse des prix et si vous vouliez des données, vous deviez les payer. Certains utilisateurs, y compris des clients de premier plan comme WordPress, ont été invités à payer des frais chaque mois, ce qui les a amenés à prendre du recul et à quitter l'application.

    Avec le temps, les choses ont continué à empirer. L'application a bien accordé un avantage à l'API dans la catégorie "urgence" en supprimant les frais, mais il s'agit là d'un cas exceptionnel. De nombreuses personnes n'ont pas apprécié et ont été contrariées par la nouvelle politique de Musk.

    Il est choquant de constater que les chercheurs universitaires doivent payer 42 000 dollars par mois pour avoir accès à seulement 0,3 % de tous les articles publiés quotidiennement. Pendant ce temps, les chercheurs ont conclu que l'entreprise les forcerait à publier des captures d'écran montrant la suppression de données.

    Il est important de mentionner que de telles affirmations faisaient également partie du contrat lorsque les chercheurs ont signé le Decahose. Mais comme pour d'autres éléments, des composantes intégrales telles que l'examen minutieux et la transparence n'ont pas été accueillies comme elles l'étaient auparavant.

    Nombreux sont ceux qui considèrent qu'il s'agit d'une situation où l'on brûle les livres et beaucoup de personnes ont participé à des études qui montrent ce qui s'est réellement passé avec la plateforme au cours des dernières années. Le fait que cette situation prenne le devant de la scène à ce stade est donc un coup dur et affecterait également la transparence de l'application.

    Source : email de Twitter

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ? Trouvez-vous que ces informations sont pertinentes ?

    Selon vous, les chercheurs universitaires devraient-ils être tenus de payer une redevance mensuelle pour accéder aux données de Twitter ?

    D'après vous, est-il justifié que Twitter applique des prix d'accès à son API dans des proportions aussi importantes ?

    Selon vous, l'approche d'Elon Musk consistant à restreindre l'accès aux données de Twitter pour les chercheurs universitaires nuit-elle à la transparence ?

    Voir aussi

    L'API de Twitter coûtera au moins 42 000 $ par mois ou 500 000 $ par an pour accéder à 0,3 % des tweets de la plateforme, les chercheurs estiment que le prix est excessif pour trop peu de données

    Les changements apportés à l'algorithme Twitter « amplifient la colère et l'animosité », selon des chercheurs qui ont constaté que les fils d'actualités mettent l'accent sur le « contenu émotionnel »

    Twitter tente de regagner la confiance des développeurs en lançant un niveau d'API coûteux pour les startups, le plan coûterait la somme astronomique de 5 000 dollars par mois

    Twitter annonce une nouvelle tarification de son API avec trois niveaux d'accès, suscitant la colère des développeurs. Certains envisagent de répercuter les frais sur les utilisateurs

    WordPress lâche Twitter: la faute à l'API hors de prix d'Elon Musk. Twitter continue de perdre le soutien vital des grandes entreprises
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #8
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 162
    Points : 3 577
    Points
    3 577
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anthony Voir le message
    Selon vous, l'approche d'Elon Musk consistant à restreindre l'accès aux données de Twitter pour les chercheurs universitaires nuit-elle à la transparence ?
    Après le défenseur de la liberté d'expression absolue qui censure voilà casper le fantôme qui veut que tout soit transparent qui battit la muraille de Chine autour de son système.
    Et à 42k/mois je ne crois pas qu'il cherche l'argent mais juste à chasser tout le monde. Quel institut de recherche peut payer ça? A part Cambridge analitica et consorts?

    Musk met en place une situation totallitaire, qu'il ne se plaigne pas que certains groupes qui y ont un rôle important partent, et qu'on ne vienne pas ensuite dire que ça vient de quelques gauchistes (pseudo)radicaux.
    Il ne fait pas de cadeau à celle qui va lui succéder...

  9. #9
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 546
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 546
    Points : 199 536
    Points
    199 536
    Par défaut Le compte X japonais de prévention des catastrophes ne peut plus publier, il a atteint la limite de l'API
    Le compte japonais de prévention des catastrophes X/Twitter ne peut plus publier des informations vitales après avoir atteint la limite de l'API,
    le pays a été frappé par une vague de séismes le 1er janvier 2024

    Le compte Twitter de prévention des catastrophes japonaises X, qui diffuse des informations sur les alertes au tsunami, aux séismes et aux éruptions volcaniques, a été temporairement suspendu après avoir atteint la limite de l’API du réseau social. Ce problème est survenu après qu’une série de séismes, dont un de magnitude 7,6, a secoué le Japon le 1er janvier 2024, provoquant des avertissements de tsunami dans certaines régions.

    Le Japon a ordonné des évacuations dans plusieurs préfectures à la suite d'un fort séisme, qui a atteint une magnitude de 7,6 dans la région de Noto, dans la préfecture d'Ishikawa. Suite à cela, des avertissements de vagues pouvant atteindre 5 m ont été émis, et les résidents ont reçu l'ordre d'évacuer immédiatement.

    Les préfectures voisines ont également reçu des avertissements, une grande partie de la côte ouest du Japon étant soumise à un avis d'évacuation. Le compte de prévention des catastrophes « NERV » propose des avertissements de tremblements de terre et des rapports de catastrophe, le compte tenant les résidents japonais informés en anglais et en japonais sur X. Le nom NERV vient de l’anime japonais Neon Genesis Evangelion, dont le fondateur de l’application est un grand fan.

    Désormais, l’application est confrontée à d’importantes limitations de débit d’API en raison des nouvelles politiques mises en avant sous la propriété d’Elon Musk de la plateforme. Il ne peut plus publier de mises à jour sur ses abonnés combinés de plus de deux millions d'utilisateurs.

    Nom : nerv.png
Affichages : 3297
Taille : 258,7 Ko

    Un changement dans les formules des API de X/Twitter

    La saga API de Twitter a commencé lorsque la société a annoncé en février 2023 qu'elle mettait fin à l'accès gratuit à l'API en quelques jours seulement. Après de vives critiques, Elon Musk a déclaré que la société fournirait un niveau gratuit aux bots fournissant du « bon contenu ». Plus tard, il a déclaré que le niveau de base commencerait à 100 $ par mois sans donner de détails sur le niveau d'accès. Le 13 février, la société a déclaré avoir retardé le lancement de « quelques jours de plus ». Plus de 45 jours plus tard, la société a finalement fourni des informations sur les nouvelles API.

    Fin mars, Twitter a annoncé ses nouvelles structures de prix API. Ces trois niveaux incluent un niveau gratuit principalement destiné aux robots de publication de contenu, un niveau de base de 100 $ par mois et un niveau d'entreprise plus onéreux. La société a déclaré que l'abonnement à n'importe quel niveau permet d'accéder gratuitement à l'API Ads.

    Twitter a mentionné qu'elle allait supprimer les anciens niveaux d'accès, notamment Standard (pour la v1.1), Essential et Elevated (pour la v2) et Premium en fin avril. Les utilisateurs disposaient donc d'une période de grâce de 30 jours.

    Voici un résumé des trois remplaçants :
    • Gratuit : accès en écriture seule avec la possibilité de publier 1 500 tweets par mois sans frais ;
    • Basique : un abonnement de 100 $ par mois pour les amateurs avec la possibilité de publier 3 000 tweets par mois au niveau de l'utilisateur ou 50 000 tweets par mois au niveau de l'application. La limite de lecture est de 10 000 tweets ;
    • Entreprise : promet d'offrir « un accès de niveau commercial qui répond à vos besoins spécifiques et à ceux de vos clients » ainsi que « des services gérés [depuis] une équipe de compte dédiée ». Aucun prix spécifique n'a été indiqué, mais Platformer avait précédemment signalé qu'un « plan d'entreprise à faible coût » pouvait coûter jusqu'à 42 000 dollars par mois.


    Nom : forfaits.png
Affichages : 2323
Taille : 206,1 Ko

    La nouvelle offre d'API ressemble à une ponction d'argent. Le niveau gratuit ne fournit que 1 500 demandes de publication par mois ainsi qu'un accès à la connexion avec Twitter. Le niveau de base (qui est considéré comme ciblant « les amateurs ou les étudiants ») fournit 50 000 demandes de publication et 10 000 demandes de lecture par application et par mois. Les développeurs qui souhaitent accéder à plus de données devront demander un accès d'entreprise, qui coûterait 42 000 dollars par mois.

    Auparavant, avec l'introduction de la v2 en 2020, Twitter offrait plusieurs niveaux d'accès aux développeurs comme Essential et Elevated qui pouvaient leur donner accès à 500 000 à 2 millions de tweets par mois. Désormais, les créateurs d'applications qui entrent dans cette catégorie d'utilisation devront souscrire au plan d'entreprise.

    Certains développeurs qui ont essayé de s'abonner au nouveau niveau de base ont découvert qu'ils avaient déjà atteint la limite. C'est le cas de celui-ci qui déclare : « J'étais prêt à payer 100 $/mois pour l'API Twitter. Mais ce ne sont que 10 000 tweets qui ne peuvent pas prendre en charge Tweet HP. C'est peut-être la fin de la route ».

    NERV est sous le plan API « Basic » de X, où elle peut publier 100 messages en 24 heures.

    Cela coûte environ 100 $, tandis que le prochain palier oblige les utilisateurs à payer environ 5 000 $ par mois pour l'utilisation de son API. En raison du fonctionnement à perte de NERV, la société a choisi de ne pas souscrire au niveau supérieur.

    La société a répondu à deux questions. Tout d'abord :

    Question : Pourquoi ne pas utiliser d’autres plateformes de médias sociaux ?

    NERV : Nous avançons en partant du principe que nos opérations devraient passer de plateformes gérées par d'autres sociétés à celles sous notre contrôle. Notre application fonctionne bien sûr sur Apple et Google mais celles-ci sont différentes au niveau des contraintes API. En revanche, la distribution sur ActivityPub est l'endroit où nous pouvons gérer notre contenu en toute indépendance. Pour cette raison, les demandes visant à déplacer nos opérations sur différentes plateformes n'aboutiront finalement qu'au même résultat que cette fois-ci et ne seront donc pas prises en compte. Comme les publications de la NERV sont toujours accessibles via les réseaux sociaux liés à ActivityPub, nous prévoyons de continuer à les partager.

    Quelle est la situation avec le plan API de X ?

    Actuellement, nous souscrivons au « Plan Basic » de l’API. Avec le plan de base, nous avons droit à 100 postes par 24 heures pour le coût de 100 $ (aux tarifs actuels, cela équivaut à 14 236 ¥). Le plan au-dessus est le « plan Pro » qui coûte 5 000 $ (711 715 ¥) par mois. Nos opérations fonctionnent avec un budget consacré à diverses études et projets de développement.

    Ce mois-ci, nous nous retrouvons dans le rouge à hauteur de 6 000 000 ¥, ce qui peut difficilement être qualifié de bonne situation financière alors que nous poursuivons nos opérations. Si nous passons au plan Pro, nous encourrons un coût de plus de 8 540 000 ¥ par an. Nous avons décidé que si nous devions dépenser plus de 700 000 ¥ par mois, il serait préférable que cet argent serve au développement de notre application NERV et au renforcement de nos serveurs ActivityPub au lieu de l'API de X. Par conséquent, nous commençons à réduire nos publications sur X.

    Une alternative basée sur des applications disponibles sur Android et iOS

    Les problèmes de la NERV avec les contraintes de l'API de X ont commencé le 1er août, lorsqu'elle a annoncé qu'elle n'était « plus en mesure de faire des publications automatiques en raison de contraintes de l'API ».

    Heureusement, les créateurs de l'application NERV, Gehirn Inc, ont créé une alternative basée sur une application permettant aux utilisateurs d'obtenir des informations en temps réel, ainsi que de gérer un compte Mastodon. Mais cela n’a pas empêché certains utilisateurs de demander à Elon Musk de lever les restrictions API pour l’application NERV. Ces appels sont même parvenus aux oreilles de l'employé japonais de X, Ryuji M, directeur de Next chez X au Japon et en Corée.

    Quoiqu'il en soit, NERV a recommandé aux utilisateurs de télécharger l'application suite à la limite rencontrée : « Nos comptes semblent avoir été limités en raison de la publication fréquente de mises à jour d'informations concernant le tremblement de terre et le tsunami d'Ishikawa. Nous vous recommandons fortement de télécharger l'application NERV Disaster Prevention afin de continuer à recevoir des mises à jour ».

    NERV offre des informations très précises pour la prévention des catastrophes et X offre un moyen rapide de consulter des informations mises à jour dans un emplacement centralisé lors de ces événements. Mais depuis que les nouvelles limitations de l’API de X ont frappé la plate-forme, il semble que pour l’instant, les utilisateurs devront peut-être chercher ailleurs les informations potentiellement vitales.

    Son compte X n’est pas le seul à avoir été affecté par la limite de l’API de Twitter. D’autres comptes liés à la prévention des catastrophes, tels que le compte de l’Agence météorologique japonaise et le compte du Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique, ont également connu des problèmes similaires. Certains utilisateurs de Twitter ont exprimé leur frustration et leur inquiétude face à cette situation, soulignant l’importance de ces comptes pour la sécurité publique.

    C'est d'ailleurs l’agence météorologique japonaise qui a prévenu que des vagues de plus de cinq mètres de haut pourraient déferler sur la zone. De son côté, le Centre d’alerte aux tsunamis du Pacifique a indiqué que « de dangereuses vagues de tsunami […] sont possibles dans un rayon de 300 km autour de l’épicentre le long des côtes du Japon ».

    Sources : NERV, plan tarifaire de NERV sur X

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la limite de l’API de Twitter pour les comptes liés à de l'utilité publique en général et dans la prévention des catastrophes en particulier ? Est-elle trop stricte, trop laxiste ou adaptée ?
    Quelles sont les autres sources d’information officielles que vous consultez en cas d’urgence ? Faites-vous confiance aux informations diffusées sur les réseaux sociaux ?
    Seriez-vous prêt à télécharger une application de ce genre, préférez-vous avoir des informations en temps réels sur les réseaux sociaux comme X/Twitter, Facebook, etc. ou alors attendez-vous des alertes à la télé ou à la radio ? Quels outils vous semblent les plus pertinents ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #10
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Septembre 2014
    Messages
    209
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2014
    Messages : 209
    Points : 728
    Points
    728
    Par défaut
    Ils peuvent sinon utiliser plusieurs comptes X différents, pour chaque grande région du Japon.
    S'ils ont 3 comptes par exemple, ils peuvent publier 300 messages par jour et c'est un peu plus ciblé aux habitants de chaque région

  11. #11
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 162
    Points : 3 577
    Points
    3 577
    Par défaut
    Poussons le cynisme un peu plus loin : C'est une question vitale? Pourquoi les détenteurs de ce compte ne payent pas le forfait? Quel est le prix d'une vie pour eux?

    Ceci dit c'est précisément le cas où demander un dérogation à X/Musk peut se justifier.
    Et si Musk répond par mes questions précédentes, on peut lui retourner.

    Liège a subit une belle inondation en 2021, j'ai reçu une alerte par SMS et via le "bouche à oreille" sur les réseaux sociaux. La multiplication des canaux de communications est primordiale pour ce genre d'évènements et la diffusion sur les RS ne devrait pas dépendre que des individus. Tous les corps d'urgences devraient avoir un canal d'urgence et d'information libre.

  12. #12
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Urbaniste
    Inscrit en
    Août 2023
    Messages
    386
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Urbaniste

    Informations forums :
    Inscription : Août 2023
    Messages : 386
    Points : 792
    Points
    792
    Par défaut
    Bonjour,

    https://fr.wikipedia.org/wiki/J-Alert

    Bonne journée.

Discussions similaires

  1. [iOS 4.x] Apple censure une nouvelle application de son AppStore
    Par Gordon Fowler dans le forum Apple
    Réponses: 215
    Dernier message: 03/12/2010, 11h52
  2. Réponses: 8
    Dernier message: 11/07/2010, 02h03
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 20/08/2009, 18h01
  4. IBM annonce une nouvelle version de DB2
    Par Fleur-Anne.Blain dans le forum DB2
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/07/2009, 21h36
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 27/05/2009, 00h45

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo