IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #641
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    2 361
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 2 361
    Points : 4 665
    Points
    4 665
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    ...
    premier ou second degré, tu soulèves un point que je trouve intéressant sur la position des dévs aujourd'hui, et j'ai eu l'occasion d'en discuter avec des business analystes et des traders :
    imaginons que demain tous les b.a. ou tous les traders tombent malades, la boite continuera à tourner, mais si c'est les dévs, je ne donne pas cher du nombre de jour avant que la boite ne mette la clé sous la porte ;
    et durant ma carrière, j'ai plus vu de dévs devenir b.a. ou trader que l'inverse.

    dans mon premier taf en bfi, mon n+3 ou 4 râlait à qui voulait l'entendre que l'informatique, ça ne servait à rien en finance, j'étais mal luné ce jour là, je lui ai retourné que vu qu'il n'était pas au téléphone à négocier le prix de tonnes de tulipes, c'est grâce à moi qu'il a un job, de 1) il n'a pas apprécié, de 2) il a été foutu dehors peu de temps après, ça montre la couleur des choses XD

  2. #642
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    146
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 146
    Points : 396
    Points
    396
    Par défaut
    Elon Musk évoque sa présence permanente dans les usines de Tesla (à laquelle il attribue la survie de l’entreprise) comme justificatif à son positionnement.
    Merci pour lui, il doit avoir une armée de petites gens qui s'occupent de ses affaires privées courantes pendant ce temps. Quel modèle de succès! Je fais n'importe quoi, c'est les autres qui trinquent.

  3. #643
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 454
    Points : 219
    Points
    219
    Par défaut
    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    premier ou second degré, tu soulèves un point que je trouve intéressant sur la position des dévs aujourd'hui, et j'ai eu l'occasion d'en discuter avec des business analystes et des traders :
    imaginons que demain tous les b.a. ou tous les traders tombent malades, la boite continuera à tourner, mais si c'est les dévs, je ne donne pas cher du nombre de jour avant que la boite ne mette la clé sous la porte ;
    et durant ma carrière, j'ai plus vu de dévs devenir b.a. ou trader que l'inverse.

    dans mon premier taf en bfi, mon n+3 ou 4 râlait à qui voulait l'entendre que l'informatique, ça ne servait à rien en finance, j'étais mal luné ce jour là, je lui ai retourné que vu qu'il n'était pas au téléphone à négocier le prix de tonnes de tulipes, c'est grâce à moi qu'il a un job, de 1) il n'a pas apprécié, de 2) il a été foutu dehors peu de temps après, ça montre la couleur des choses XD
    Je te rejoins, et je vais même etre plus extrême, le monde entier tourne grâce aux devs et donc on va avoir besoin non pas de plus en plus devs, car il y a ce qu'il faut sur le marché et il est même plus que saturé.
    Il va y avoir besoin de bon dev et là, c'est pas la même chose, notamment, car c'est pas le même tarif.

    J'ai eu affaire à moulte reprises aux trolls qui se prétendent dev après être sorti des formations Openclassroom, O'clock et autres farces et attrapes et franchement, ça me fait peur.

    J'ai sa sensation que le problème actuel est la cohabitation douloureuse entre un "vieux" monde, qui veut absolument transformer le métier de développeur en l'équivalent d'un CAP coiffure afin de pouvoir payer toujours le moins cher possible les devs et donc, fait tout ce qu'il peut pour faire émerger ces formations bidons, et la réalité du marché ou les devs doivent de plus en plus sortir d'études supérieures réelles

  4. #644
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 166
    Points : 269
    Points
    269
    Par défaut
    Quelle lecture faites-vous de la situation ?
    60 jours d'indemnité et ne plus avoir à travailler pour Musk, le rêve. Je plains vraiment les 50% de malchanceux qui ne seront pas renvoyés.

  5. #645
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    454
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 454
    Points : 219
    Points
    219
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
    60 jours d'indemnité et ne plus avoir à travailler pour Musk, le rêve. Je plains vraiment les 50% de malchanceux qui ne seront pas renvoyés.
    Je trouvais bizarre d'avoir des dislicks sans raison sur mes posts, je comprends mieux pourquoi, Trollmops a encore frappé.

  6. #646
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 295
    Points
    1 295
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Change de média, dés le début Pfizer, et les autres labos,
    Non ce n'est pas le cas: Pfizer a même tenté de cacher le résultat de leurs recherches internes pendant 75 ans.

    Judge scraps 75-year FDA timeline to release Pfizer vaccine safety data, giving agency eight months
    https://www.washingtonexaminer.com/p...y-eight-months


    Ben Shapiro, who has been an outspoken advocate for the Covid-19 mRNA vaccines, said during his show on Tuesday that he, like many others around the world, had been lied to regarding the efficacy of the vaccines, specifically with regard to their ability to prevent transmission of the novel coronavirus.
    https://adversereactionreport.com/op...for-covid-vax/



    Si vous ne voulez pas écouter l'ensemble de ses conneries, sauter directement à 8 minutes pour avoir la preuve.


    Et si ce n'est pas assez clair pour vous, écoutez celui-ci.

  7. #647
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 211
    Points
    59 211
    Par défaut Twitter fait l'objet d'un recours collectif pour des licenciements massifs d'employés sans préavis approprié
    Twitter fait l'objet d'un recours collectif pour des licenciements massifs d'employés sans un préavis de 60 jours comme l'exige la loi
    les plaignants réclament le paiement des salaires dus

    Les licenciements tant redoutés ont finalement lieu vendredi chez Twitter, qui appartient au milliardaire Elon Musk depuis un peu plus d'une semaine. Toutefois, ils ont suscité une action en justice de la part des employés et un appel au boycott de la part des annonceurs. Déposée au nom de cinq plaignants nommés, et de toutes les autres personnes se trouvant dans la ligne de mire de Musk, la plainte accuse Twitter d'avoir licencié des employés sans le préavis de 60 jours prévu par la loi WARN (Worker Adjustment and Retraining Notification) Act pour les licenciements collectifs. D'autres entreprises de Musk font également face à des plaintes similaires.

    La plainte a été déposée jeudi, alors que l'on apprenait que la société de médias sociaux allait procéder à des licenciements massifs vendredi en début de journée afin de réduire ses coûts en supprimant 3 700 emplois. Selon un tweet de Yoel Roth, responsable de la sécurité et de l'intégrité de Twitter, la division chargée de surveiller les tweets pour y déceler la violence, la haine et d'autres contenus interdits, cela représente environ 50 % du personnel. La plainte allègue que Twitter a commencé ses licenciements le 1er novembre, lorsqu'elle a licencié le principal plaignant dans le procès, Emmanuel Cornet, sans lui fournir le préavis écrit approprié.

    Ce qui est en violation des lois américaines et californiennes. La loi WARN note que la vente d'une entreprise entraînant des licenciements collectifs ou des fermetures d'usines est incluse - en d'autres termes, la loi WARN s'applique aux licenciements de Twitter, quelle que soit la façon dont on tranche la situation. D'autres plaignants - Justine De Caires, Jessica Pan et Grae Kindel - ont déclaré avoir été licenciés le jeudi 3 novembre par verrouillage de leur compte. L'action en justice ajoute en outre que le département du développement de l'emploi de Californie n'a pas reçu d'avis concernant les licenciements massifs qui ont commencé vendredi.

    Nom : dsf.png
Affichages : 1866
Taille : 66,1 Ko

    Bien qu'ils aient déjà perdu leur emploi, la plainte allègue que les cinq plaignants "sont très inquiets que Twitter poursuive ces licenciements sans fournir le préavis requis". Les plaignants demandent que Twitter et son propriétaire soient contraints de se conformer aux lois WARN fédérale et californienne, qui prévoient toutes deux une période de notification obligatoire de 60 jours avant les licenciements collectifs. Les plaignants demandent également des dommages et intérêts compensatoires, y compris les dépenses et les salaires dus. Selon les analystes, ces dispositions ne constituent pas une grosse demande de la part de la loi WARN.

    Elles seraient conformes aux sanctions prévues par le ministère américain du Travail en cas de violation de la loi. Cette dernière stipule que toute entreprise reconnue coupable de violation de la loi WARN "est responsable envers chaque employé lésé d'un montant comprenant les arriérés de salaire et les avantages sociaux pour la période de violation, jusqu'à 60 jours". C'est beaucoup d'argent qui est dû à beaucoup d'employés si Musk ne parvient pas à s'en sortir - il suffit de l'ajouter à la montagne de dettes que lui et ses financiers ont contractées avec l'achat, ce qui est certainement excellent pour l'avenir de la place publique privée d'Internet.

    Dans le même temps, la plainte rappelle au tribunal que Musk a déjà licencié des employés sans préavis, faisant référence aux licenciements de Tesla. Tesla, dont Musk le principal actionnaire, a été poursuivi par d'anciens employés après un licenciement collectif en juin 2022. Dans cette affaire, Musk a ordonné aux dirigeants de Tesla de mettre en pause toutes les embauches et de se préparer à des suppressions de postes. Les employés n'ont jamais été prévenus et des centaines d'entre eux auraient été licenciés quelques semaines plus tard. Les avocats représentant deux travailleurs de Tesla ont intenté un procès contre Tesla pour non-respect de la loi WARN.

    En 2014, des employés de SpaceX ont intenté une action en justice à la suite d'un licenciement collectif dans l'usine de l'entreprise à Hawthorne, en Californie. SpaceX a réglé son litige WARN en 2016 avec un versement de 4 millions de dollars réparti entre 4 100 employés. La nouvelle action contre Twitter indique que selon les termes de l'accord de rachat, Musk avait accepté de maintenir inchangés la rémunération et les avantages des employés. Cela signifie que les employés licenciés devraient recevoir 60 jours de salaire et la valeur en espèces des actions qu'ils devaient recevoir dans les trois mois suivants leur dernière date de travail dans l'entreprise.

    « Elon Musk, l'homme le plus riche du monde, a clairement indiqué qu'il pensait que se conformer aux lois fédérales sur le travail était "insignifiant". Nous avons déposé cette plainte fédérale pour nous assurer que Twitter doit être tenu responsable de nos lois et pour empêcher les employés de Twitter de renoncer à leurs droits sans le savoir. Les employés doivent être très prudents avant de signer ce qu'on leur propose. Nous sommes prêts à déposer des plaintes au nom des employés de Twitter qui sont licenciés sans préavis ni indemnité de licenciement », a déclaré Shannon Liss-Riordan, l'un des avocats qui ont déposé la plainte.

    « Par ailleurs, nous enquêtons pour savoir si Twitter a tenté de se soustraire à ses obligations de paiement des stock-options qu'il doit aux employés en les licenciant maintenant », a-t-elle ajouté. Selon les critiques, le processus de licenciement de l'entreprise a été chaotique et mené à froid. Au lieu d'être informés personnellement, les employés de Twitter ont été informés qu'ils recevraient un e-mail avec une mise à jour de leur statut d'emploi le vendredi à 9h. S'ils avaient toujours un emploi, l'e-mail arriverait dans leur boîte de réception professionnelle. Sinon ils recevraient un courriel personnel, l'accès aux systèmes internes ayant été coupé.

    Un certain nombre d'employés de Twitter dans le monde ont déjà posté des tweets indiquant qu'ils ont été licenciés et partagent leurs sympathies avec leurs collègues "tweeps". Twitter a également fermé temporairement ses bureaux pendant la durée des licenciements en désactivant l'accès aux badges. La transition s'est faite dans la confusion pour le personnel de Twitter. Il a été rapporté que le nouveau propriétaire de Twitter n'avait pas officiellement communiqué avec les employés après la clôture de la transaction le 27 octobre, ce qui a conduit le personnel à apprendre les événements en suivant les tweets de Musk, par le biais de chats privés, etc.

    Immédiatement après le rachat, Musk a licencié le PDG Parag Agrawal, le directeur financier Ned Segal, le directeur juridique Sean Edgett et le responsable de la politique juridique, de la confiance et de la sécurité Vijaya Gadde. La directrice des consommateurs Sarah Personette et la directrice des ressources humaines et de la diversité Dalana Brand ont remis leur démission le jour suivant. De même, Nick Caldwell, directeur général des technologies de base, Leslie Berland, directrice du marketing, Jay Sullivan, responsable des produits de Twitter, et Jean-Philippe Maheu, vice-président des ventes mondiales, ont également quitté l'entreprise.

    L'entreprise a annulé sa prochaine conférence pour les développeurs, Chirp, et il semble que le responsable de la plateforme des développeurs de Twitter, Amir Shevat, soit également parti, car il a tweeté qu'il était "mieux dehors que dedans" et a remercié la communauté des développeurs pour l'incroyable voyage qu'elle a vécu. En plus de réduire le nombre d'employés, Musk a également remanié le produit de Twitter à un rythme rapide. En début de semaine, il a annoncé son intention de promulguer une nouvelle version de l'abonnement payant Twitter Blue, qui coûtera 8 dollars par mois.

    Il offrira aux utilisateurs la coche de vérification, moins de publicités et la possibilité de publier des vidéos plus longues. La société prévoirait également de fermer son produit d'écriture longue Notes et son produit de newsletter Revue, qui a été acquis en 2021. Des tweets indiquent que le personnel qui travaillait sur Twitter Communities a également été licencié, ce qui suggère que ce produit pourrait également être fermé.

    Source : Document de la plainte (PDF)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Le personnel de Twitter a reçu l'ordre de travailler 84 heures par semaine et les managers ont dormi au bureau le week-end, alors qu'ils s'efforçaient de respecter les délais serrés d'Elon Musk

    Twitter a temporairement fermé ses bureaux et coupé l'accès aux systèmes internes vendredi, après avoir dit aux employés qu'ils seraient informés par e-mail dans la journée de leur licenciement

    Elon Musk va supprimer la moitié des emplois chez Twitter et mettre fin au télétravail pour les autres, car il est pour un retour au bureau sous peine de licenciement

    D'autres cadres de Twitter quittent l'entreprise, dont la responsable de la clientèle et chef de la publicité, la directrice des ressources humaines, affaiblissant ainsi l'équipe dirigeante
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #648
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 310
    Points : 175 552
    Points
    175 552
    Par défaut L'équipe d'IA éthique de Twitter fait partie du personnel qui a été licencié
    L'équipe d'IA éthique de Twitter fait partie du personnel qui a été licencié
    Elle était chargée d'analyser les algorithmes de Twitter pour réduire les cas de partialité, préjudice et abus

    Twitter a commencé ses licenciements massifs très attendus en s'attaquant à ses principaux détracteurs internes. L'équipe Ethical AI de Twitter, selon d'anciens employés, n'est plus.

    Plusieurs membres de l'équipe d'apprentissage automatique, d'éthique, de transparence et de responsabilité (META pour Machine Learning, Ethics, Transparency and Accountability) de Twitter, y compris son ancien chef, ont publié sur Twitter qu'ils n'étaient plus dans l'entreprise. Au moins un des anciens travailleurs a suggéré que toute l'équipe était dissoute. Les licenciements apparents qui affectent le groupe de surveillance interne le plus puissant de l'entreprise surviennent alors que des milliers d'autres se préparent à des réductions susceptibles d'affecter environ la moitié du personnel de l'entreprise selon des rapports précédents.

    Via des tweets, plusieurs membres de l'équipe META ont indiqué qu'ils sont touchés par les licenciements. Le chef de META, Rumman Chowdhury, a publié une capture d'écran montrant qu'elle était apparemment éjectée de son compte de messagerie Twitter avec pour légende t : « Cela a-t-il déjà commencé ? Bonne veille de licenciement ! » Rumman Chowdhury, qui a dirigé un certain nombre d'initiatives de transparence au sein de l'entreprise, notamment le lancement d'un premier défi de prime de biais algorithmique en son genre, a poursuivi en disant : « Ce n'est définitivement que le début de la descente de ce site ».

    Nom : rumman.png
Affichages : 4063
Taille : 230,6 Ko

    D'autres anciens membres de l'équipe META ont déclaré qu'ils avaient également été licenciés, l'ancienne Senior Engineering Manager, Joan Deitchman, déclarant que « l'équipe n'est plus ». D'ailleurs, le nom de l'équipe META n'était pas non plus répertorié sur la page carrière de Twitter au moment de la rédaction.

    Nom : meta.png
Affichages : 4033
Taille : 70,8 Ko

    Sur Twitter, elle a partagé le dernier message qu'elle avait publié sur le Slack interne de Twitter :

    « à quiconque se retrouve sur ce canal Slack après aujourd'hui, sachez que c'était une équipe spéciale. Une qui se serrait les coudes, pleine d'intégrité, prête à se lever pour faire la bonne chose. Il n'y aura probablement plus une équipe comme META. Pour ceux qui ont participé au voyage, gardez la tête haute ! Allez de l'avant et continuez ce travail critique ».

    Nom : johan.png
Affichages : 4034
Taille : 138,1 Ko

    « L'équipe qui recherchait et poussait pour la transparence algorithmique et le choix algorithmique », a écrit Deitchman, « L'équipe qui étudiait l'amplification algorithmique. L'équipe qui inventait et construisait des outils et des méthodologies d'IA éthiques. Cette équipe n'est plus ».

    Nom : plus.png
Affichages : 4027
Taille : 30,0 Ko

    Loin d'être la seule équipe concernée

    META a été créé l'année dernière avec la tâche explicite d'auditer les algorithmes de Twitter pour enquêter sur les préjudices et les biais potentiels involontaires. Les recherches de l'équipe ont conduit à de réels changements sur Twitter. Dans un cas, l'entreprise a cessé d'utiliser un algorithme de recadrage automatisé après que les chercheurs de META ont trouvé des preuves qu'elle exprimait des préjugés raciaux. META, qui s'est formé dans les mois qui ont suivi le licenciement controversé par Google du co-leader de son équipe d'IA éthique, était unique car il recherchait activement des ingénieurs et des chercheurs de haut niveau et respectés qui critiquaient ouvertement les effets de la Big Tech sur la société.

    Le groupe a été largement salué par les chercheurs en intelligence artificielle et les critiques technologiques comme un symbole significatif de transparence et de responsabilité au sein d'une grande entreprise technologique qui, au mieux, pouvait identifier les problèmes nuisibles et aider à rétablir la confiance dégradante des utilisateurs. Twitter, sous la direction de Musk, semble considérer ces efforts comme des redondances.

    META n'était pas la seule équipe qui étudiait les dommages à être éliminée. Vendredi, l'ancienne avocate des droits de l'homme de Twitter, Shannon Raj Singh, a révélé que l'entreprise avait licencié et dissous toute son équipe des droits de l'homme. Cette équipe a joué un rôle crucial dans les enquêtes sur les abus liés à Twitter dans le monde, en particulier ceux qui affectent les journalistes, les militants et les dissidents politiques.

    Nom : raj.png
Affichages : 4021
Taille : 31,8 Ko

    Citation Envoyé par Shannon Raj Singh
    Hier était mon dernier jour sur Twitter : toute l'équipe des droits de l'homme a été retirée de l'entreprise.

    Je suis extrêmement fier du travail que nous avons accompli pour mettre en œuvre les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme, pour protéger les personnes à risque dans les conflits et crises mondiaux, notamment en Éthiopie, en Afghanistan et en Ukraine, et pour défendre les besoins des personnes particulièrement à risque d'abus des droits humains en raison de leur présence sur les réseaux sociaux, tels que les journalistes et les défenseurs des droits de l'homme.

    Je serai éternellement reconnaissante d'avoir eu le privilège de travailler avec @cynthiamw @heysarah et @EstherOhrt dans l'équipe des droits de l'homme, ainsi qu'avec tant d'autres personnes brillantes et axées sur la mission dans toute l'entreprise.

    Si vous entendez parler d'opportunités pour lesquelles je pourrais convenir, je vous serais reconnaissant de me les transmettre. Et n'oubliez pas non plus les autres anciens Tweeps : ce sont des personnes résilientes, réfléchies et fondées sur des principes qui ont beaucoup à offrir. J'irais à la bataille pour n'importe lequel d'entre eux et j'ai hâte de voir ce qu'ils feront ensuite.
    Bien que l'image complète de la purge de l'ère Musk de Twitter reste floue, elle s'étend clairement bien au-delà de l'équipe META.

    Limiter les dépenses

    Les quelque 7 500 employés de Twitter ont reçu un e-mail les alertant de licenciements imminents jeudi soir, selon des informations parues dans le New York Times. Les travailleurs ont reçu l'ordre de rester à la maison du bureau vendredi pendant que les licenciements se poursuivaient.

    « Dans un effort pour placer Twitter sur une voie saine, nous passerons par le difficile processus de réduction de notre main-d'œuvre mondiale », pouvait-on lire dans l'e-mail. « Nous reconnaissons que cela aura un impact sur un certain nombre de personnes qui ont apporté de précieuses contributions à Twitter, mais cette action est malheureusement nécessaire pour assurer le succès de l'entreprise à l'avenir ».

    Musk, qui a finalisé son acquisition de la société la semaine dernière, avait auparavant envisagé de licencier jusqu'à 75% du personnel de la société selon le Washington Post, avant de finalement décidé de réduire ce pourcentage. Désormais, des e-mails internes suggéreraient qu'environ la moitié des employés de l'entreprise pourraient perdre leur emploi.

    La plupart de ces licenciements sont faits au nom de la réduction radicale des coûts. En plus des licenciements de personnel, Musk aurait demandé au personnel de trouver jusqu'à 1 milliard de dollars par an d'économies sur les coûts d'infrastructure, rapporte Reuters. Musk souhaite réaliser entre 1,5 et 3 millions de dollars d'économies par jour sur les serveurs et les services cloud, ce qui, selon le rapport, risque de mettre à rude épreuve Twitter lors d'événements à fort trafic.

    Des licenciements massifs sans préavis

    Twitter fait l'objet d'un recours collectif pour des licenciements massifs d'employés sans un préavis de 60 jours comme l'exige la loi. La plainte a été déposée jeudi, alors que l'on apprenait que la société de médias sociaux allait procéder à des licenciements massifs vendredi en début de journée afin de réduire ses coûts en supprimant 3 700 emplois. Selon un tweet de Yoel Roth, responsable de la sécurité et de l'intégrité de Twitter, la division chargée de surveiller les tweets pour y déceler la violence, la haine et d'autres contenus interdits, cela représente environ 50 % du personnel. La plainte allègue que Twitter a commencé ses licenciements le 1er novembre, lorsqu'elle a licencié le principal plaignant dans le procès, Emmanuel Cornet, sans lui fournir le préavis écrit approprié.

    Ce qui est en violation des lois américaines et californiennes. La loi WARN note que la vente d'une entreprise entraînant des licenciements collectifs ou des fermetures d'usines est incluse - en d'autres termes, la loi WARN s'applique aux licenciements de Twitter, quelle que soit la façon dont on tranche la situation. D'autres plaignants - Justine De Caires, Jessica Pan et Grae Kindel - ont déclaré avoir été licenciés le jeudi 3 novembre par verrouillage de leur compte. L'action en justice ajoute en outre que le département du développement de l'emploi de Californie n'a pas reçu d'avis concernant les licenciements massifs qui ont commencé vendredi.

    Bien qu'ils aient déjà perdu leur emploi, la plainte allègue que les cinq plaignants "sont très inquiets que Twitter poursuive ces licenciements sans fournir le préavis requis". Les plaignants demandent que Twitter et son propriétaire soient contraints de se conformer aux lois WARN fédérale et californienne, qui prévoient toutes deux une période de notification obligatoire de 60 jours avant les licenciements collectifs. Les plaignants demandent également des dommages et intérêts compensatoires, y compris les dépenses et les salaires dus. Selon les analystes, ces dispositions ne constituent pas une grosse demande de la part de la loi WARN.

    Elles seraient conformes aux sanctions prévues par le ministère américain du Travail en cas de violation de la loi. Cette dernière stipule que toute entreprise reconnue coupable de violation de la loi WARN "est responsable envers chaque employé lésé d'un montant comprenant les arriérés de salaire et les avantages sociaux pour la période de violation, jusqu'à 60 jours". C'est beaucoup d'argent qui est dû à beaucoup d'employés si Musk ne parvient pas à s'en sortir - il suffit de l'ajouter à la montagne de dettes que lui et ses financiers ont contractées avec l'achat, ce qui est certainement excellent pour l'avenir de la place publique privée d'Internet.

    Dans le même temps, la plainte rappelle au tribunal que Musk a déjà licencié des employés sans préavis, faisant référence aux licenciements de Tesla. Tesla, dont Musk le principal actionnaire, a été poursuivi par d'anciens employés après un licenciement collectif en juin 2022. Dans cette affaire, Musk a ordonné aux dirigeants de Tesla de mettre en pause toutes les embauches et de se préparer à des suppressions de postes. Les employés n'ont jamais été prévenus et des centaines d'entre eux auraient été licenciés quelques semaines plus tard. Les avocats représentant deux travailleurs de Tesla ont intenté un procès contre Tesla pour non-respect de la loi WARN.

    En 2014, des employés de SpaceX ont intenté une action en justice à la suite d'un licenciement collectif dans l'usine de l'entreprise à Hawthorne, en Californie. SpaceX a réglé son litige WARN en 2016 avec un versement de 4 millions de dollars réparti entre 4 100 employés. La nouvelle action contre Twitter indique que selon les termes de l'accord de rachat, Musk avait accepté de maintenir inchangés la rémunération et les avantages des employés. Cela signifie que les employés licenciés devraient recevoir 60 jours de salaire et la valeur en espèces des actions qu'ils devaient recevoir dans les trois mois suivants leur dernière date de travail dans l'entreprise.

    « Elon Musk, l'homme le plus riche du monde, a clairement indiqué qu'il pensait que se conformer aux lois fédérales sur le travail était "insignifiant". Nous avons déposé cette plainte fédérale pour nous assurer que Twitter doit être tenu responsable de nos lois et pour empêcher les employés de Twitter de renoncer à leurs droits sans le savoir. Les employés doivent être très prudents avant de signer ce qu'on leur propose. Nous sommes prêts à déposer des plaintes au nom des employés de Twitter qui sont licenciés sans préavis ni indemnité de licenciement », a déclaré Shannon Liss-Riordan, l'un des avocats qui ont déposé la plainte.

    « Par ailleurs, nous enquêtons pour savoir si Twitter a tenté de se soustraire à ses obligations de paiement des stock-options qu'il doit aux employés en les licenciant maintenant », a-t-elle ajouté. Selon les critiques, le processus de licenciement de l'entreprise a été chaotique et mené à froid. Au lieu d'être informés personnellement, les employés de Twitter ont été informés qu'ils recevraient un e-mail avec une mise à jour de leur statut d'emploi le vendredi à 9h. S'ils avaient toujours un emploi, l'e-mail arriverait dans leur boîte de réception professionnelle. Sinon ils recevraient un courriel personnel, l'accès aux systèmes internes ayant été coupé.

    Sources : tweets de l'équipe (1, 2, 3), carrière chez Twitter (recherche META)

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de la situation ?
    Que pensez-vous des cibles de ces licenciements comme toute l'équipe d'IA éthique de Twitter ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #649
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 166
    Points : 269
    Points
    269
    Par défaut
    Ce genre de situation ne devrait pas pouvoir arriver dans un pays civilisé.

  10. #650
    Membre expert
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    888
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 888
    Points : 3 250
    Points
    3 250
    Par défaut
    Compte tenu de ce qui se diffusait allègrement sur tuitteur et du profil un peu trop politiquement orienté des comptes systématiquement bannis : Bien sûr que si.

  11. #651
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 166
    Points : 269
    Points
    269
    Par défaut
    Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
    Compte tenu de ce qui se diffusait allègrement sur tuitteur et du profil un peu trop politiquement orienté des comptes systématiquement bannis : Bien sûr que si.
    "Bouhhhh tous ces méchants gauchistes qui nous banissent parce qu'on tient des propos haineux et des appels à la violence, c'est scandale !"

  12. #652
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Graphic Programmer
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 398
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Graphic Programmer
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 398
    Points : 3 403
    Points
    3 403
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
    Ce genre de situation ne devrait pas pouvoir arriver dans un pays civilisé.
    pour que ta phrase ait du sens il faudrait que tu dise ce qu'est pour toi un "pays civilisé" ?

  13. #653
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 166
    Points : 269
    Points
    269
    Par défaut
    Toutes les véritables démocraties qui respectent à peu près leurs citoyens. Donc pas la Corée du Nord, la Russie ou la Chine par exemple.

  14. #654
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    2 361
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 2 361
    Points : 4 665
    Points
    4 665
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
    "Bouhhhh tous ces méchants gauchistes qui nous banissent parce qu'on tient des propos haineux et des appels à la violence, c'est scandale !"
    de la part du camp qui lui est véritablement raciste, qui souhaite la mort de ses opposants politiques, rétabli les ségrégations raciales, je trouve ça cocasse ...
    ha mais non, j'oubliais, c'est le camp du bien, donc ils ont le droit

  15. #655
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    79
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 79
    Points : 126
    Points
    126
    Par défaut
    Il faut garder à l'esprit que tous ces gens gagnent entre 200k et 500k par an. Je ne pense pas qu'il soit utile d'avoir des préavis où des protections à ce niveau de rémunération

  16. #656
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 166
    Points : 269
    Points
    269
    Par défaut
    Citation Envoyé par GATEN Voir le message
    Il faut garder à l'esprit que tous ces gens gagnent entre 200k et 500k par an. Je ne pense pas qu'il soit utile d'avoir des préavis où des protections à ce niveau de rémunération
    C'est plus une question de principe et de justice sociale que de cas individuels. Je doute de plus que les 7500 employés de Twitter soient à ce niveau de rémunération.

    Et s'ils n'ont pas besoin de protection à ce niveau de rémunération, que dire alors de Musk ? On ne peut pas dire que rentabiliser l'investissement le plus vite possible soit une question de survie immédiate pour lui.

  17. #657
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    février 2018
    Messages
    34
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2018
    Messages : 34
    Points : 208
    Points
    208
    Par défaut
    Citation Envoyé par GATEN Voir le message
    Il faut garder à l'esprit que tous ces gens gagnent entre 200k et 500k par an. Je ne pense pas qu'il soit utile d'avoir des préavis où des protections à ce niveau de rémunération
    Il faut garder à l'esprit que tous ces gens gagnent entre 200k et 500k par an parce qu’ils le méritent et ont contribué au succès de twitter. Je pense qu'il est utile d'avoir des préavis où des protections sans tenir compte du niveau de rémunération pour des raisons d’égalité devant la loi.

    fixed et de rien

  18. #658
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 295
    Points
    1 295
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message

    Si tu me demandes si telle ou telle substance est dangereuse, qu'est-ce que je peux dire ? Même si tu me donnes des études scientifiques sur le sujet, je n'ai pas les aptitudes suffisantes pour en tirer les conclusions correctes, surtout si plusieurs études aboutissent à des résultats différents. Je suis bien obligé de me reporter sur un consensus qui aura été établi par la communauté scientifique qui aura épluché ces études pour trier celles à la méthodologie correcte.
    Si le produit est certifié. Cela veut dire que toute les méthodes connues pour s'assurer qu'il ne représente pas un risque. Donc on peut établir qu'un produit certifié est à faible risque. Et si ce processus de certification élimine en moyenne 80% des produits testés. On peut logiquement conclure qu'un produit expérimental est à haut risque. Donc en théorie, un consommateur n'a qu'à s'assurer que le produit est certifié.

  19. #659
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 295
    Points
    1 295
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par GATEN Voir le message
    Il faut garder à l'esprit que tous ces gens gagnent entre 200k et 500k par an. Je ne pense pas qu'il soit utile d'avoir des préavis où des protections à ce niveau de rémunération
    En plus, que cela fait des mois que Musk a annoncé qu'il allait orienté sa plate-forme comme une entreprise de service de communication. Une compagnie qui offre un service téléphonique n'a pas de comité de censure ou de comité des droits de l’homme.

  20. #660
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    1 493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 1 493
    Points : 1 295
    Points
    1 295
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nym4x Voir le message
    Il faut garder à l'esprit que tous ces gens gagnent entre 200k et 500k par an parce qu’ils le méritent et ont contribué au succès de twitter.
    Bien jusqu'à maintenant c'est plutôt les gens qui ont contribué à la faillite de l'entreprise qui ont été mit à la porte.

Discussions similaires

  1. Réponses: 13
    Dernier message: 07/10/2022, 11h01
  2. L'IA de génération de texte d'Elon Musk trop dangereuse pour être rendue publique
    Par Stan Adkens dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/06/2020, 20h41
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2019, 18h43
  4. Réponses: 47
    Dernier message: 08/08/2018, 13h24
  5. Réponses: 10
    Dernier message: 25/07/2017, 12h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo