IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

NVIDIA construit un jumeau numérique de la Terre, afin de lutter contre le changement climatique


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 887
    Points : 36 995
    Points
    36 995
    Par défaut NVIDIA construit un jumeau numérique de la Terre, afin de lutter contre le changement climatique
    NVIDIA prévoit de construire un jumeau numérique de la Terre, afin de lutter contre le changement climatique
    en prédisant l'avenir et en tirant parti des vitesses de calcul alimentées par l'IA

    Le PDG de Nvidia, Jensen Huang, a vanté de nombreuses technologies susceptibles de changer le monde lors de son discours d'ouverture de la GPU Technology Conference (GTC). « Nous allons construire un jumeau numérique pour simuler et prédire le changement climatique. Ce nouveau superordinateur sera E2, Terre 2, le jumeau numérique de la Terre, qui exécutera la physique de l'IA créée par Modulus à une vitesse un million de fois supérieure dans l'Omnivers. Toutes les technologies que nous avons inventées jusqu'à présent sont nécessaires pour rendre E2 possible. Je ne peux pas imaginer une nouvelle plus grande et plus importante », a déclaré Jensen Huang.

    Earth 2 est censé être la prochaine étape après Cambridge-1, le superordinateur de 100 millions de dollars que Nvidia a lancé en juin et mis à la disposition des chercheurs en soins de santé au Royaume-Uni. Nvidia a poursuivi cet effort en partenariat avec les chercheurs universitaires, avec la participation de GSK et AstraZeneca. Les exemples actuels de NVIDIA incluent l'accélération de la découverte de médicaments, la simulation précise du changement climatique et l'avenir de la fabrication.

    Nom : E2.jpg
Affichages : 44572
Taille : 23,6 Ko

    Utiliser des jumeaux numériques de la Terre pour modéliser les améliorations du monde réel

    Découverte de médicaments

    Les chercheurs de NVIDIA, de CalTech et de la startup Entos ont mélangé l'apprentissage automatique et la physique pour créer OrbNet, accélérant les simulations moléculaires de plusieurs ordres de grandeur. Entos peut ainsi accélérer de 1 000 fois ses simulations de découverte de médicaments, en réalisant en trois heures ce qui aurait pris plus de trois mois.Definit comme une chimie révolutionnaire pilotée par l'IA pour la médecine, Entos combine l'apprentissage automatique et la chimie automatisée pour révolutionner la conception de petites molécules thérapeutiques.

    Le changement climatique

    Lors de son discours d'ouverture de la GPU Technology, Jensen Huang a annoncé son intention de construire Earth 2, un jumeau numérique de la Terre dans NVIDIA Omniverse. Notons que NVIDIA Omniverse est une plateforme de développement de référence en temps réel évolutive et multi-GPU pour la simulation 3D et la collaboration de conception, et basée sur la description universelle de scènes de Pixar et la technologie NVIDIA RTX.

    Le superordinateur d'IA le plus puissant du monde sera dédié à la simulation de modèles climatiques qui prédisent les impacts du réchauffement climatique dans différents endroits du globe. Comprendre ces changements au fil du temps peut aider l'humanité à planifier et à atténuer ces changements au niveau régional.
    Selon Nvidia, la simulation du climat est beaucoup plus difficile que la simulation météorologique, qui modélise en grande partie la physique de l'atmosphère et l'exactitude du modèle peut être validée tous les quelques jours.

    Les prévisions climatiques à long terme doivent modéliser la physique de l'atmosphère terrestre, des océans et des eaux, de la glace, de la terre, des activités humaines et de toutes leurs interactions. En outre, des résolutions de simulation d’un à dix mètres sont nécessaires pour intégrer des effets tels que les nuages de basse atmosphère qui réfléchissent le rayonnement solaire vers l'espace.

    L’entreprise s'attaque à ce problème en utilisant son nouveau Framework Modulus pour le développement de modèles d'apprentissage automatique en physique. Des progrès s'imposent, étant donné la rapidité avec laquelle le climat de la Terre change, par exemple avec les sécheresses dues à l'évaporation et les réservoirs d'eau potable qui ont baissé de 150 pieds.

    La fabrication du futur

    La Terre n'est pas le premier projet de jumeau numérique rendu possible par NVIDIA. Les chercheurs construisent déjà des jumeaux numériques des villes et d'usines. La frontière de la simulation est encore jeune et pleine de potentiel, attendant le catalyseur que les augmentations massives de l'informatique fourniront.

    Actuellement, le Dr Johan Barthelemy, directeur du Digital Living Lab de l'université de Wollongong, travaille sur un assortiment de projets, dont une application de vision par ordinateur pour les voies navigables intelligentes qui détecte le blocage des eaux de pluie en temps réel, aidant ainsi les villes à prévenir les problèmes à l'échelle de la ville.

    Un autre projet, en cours de déploiement dans plusieurs villes, est un logiciel de caméra IA qui détecte et signale les actes de violence dans les trains de Sydney grâce à une modélisation agressive de la position. Le travail de Johan Barthelemy est interdisciplinaire et couvre une variété d'industries. En tant que directeur du Digital Living Lab de l'université de Wollongong, il a pour objectif de proposer des solutions innovantes en matière d'intelligence artificielle, dans le respect de l'éthique et de la vie privée.

    Une plateforme AIoT pour la surveillance à distance de l'environnement terrestre de l'Antarctique est également en préparation. Construite autour d'un ordinateur de pointe NVIDIA Jetson Xavier NX, la plateforme sera utilisée pour surveiller l'évolution des lits de mousse, leur santé étant un indicateur précoce de l'impact du changement climatique. Les données recueillies alimenteront également divers modèles développés par la communauté de chercheurs Securing Antarctica's Environmental Future, en particulier des modèles d'hydrologie et de microclimat.

    Des images inédites du SRAS-CoV-2

    Les chercheurs de NVIDIA et 14 partenaires ont développé avec succès une plateforme pour explorer la composition, la structure et la dynamique des aérosols et des virus aérosolisés au niveau atomique. Ce travail surpasse la capacité précédemment limitée d'examiner les aérosols au niveau atomique et moléculaire, ce qui obscurcit notre compréhension de la transmission par voie aérienne. Grâce à cette plateforme, l'équipe a fait une série de découvertes inédites concernant la variante Delta du SRAS-CoV-2

    Nom : Cov 2.jpg
Affichages : 5959
Taille : 18,7 Ko

    Ces percées étendent considérablement les capacités de la microscopie computationnelle multi-échelle dans les méthodes expérimentales. L'impact complet du projet n'a pas encore été réalisé.

    Reconnaissance des espèces, surveillance de l'environnement et flux adaptatif

    Albert Bifet est le directeur à l'Institut d'intelligence artificielle de l'Université de Waikato, et Professeur de Big Data à l'Institut Télécom de Paris, dirige un programme de science des données utilisant un NVIDIA DGX A100 pour construire des modèles d'apprentissage profond sur la reconnaissance des espèces. Il développe une nouvelle bibliothèque d'apprentissage automatique en Python appelée River pour l'apprentissage automatique en ligne/en continu, et construit un nouveau dépôt de données pour améliorer la reproductibilité dans la science des données environnementales.

    Imagerie médicale, robots thérapeutiques et détection de la dépression en langage naturel

    L'année dernière, le Dr. Ekapol Chuangsuwanich et son équipe ont mis au point l'architecture PYLON, qui permet d'apprendre la localisation précise d'un objet au niveau du pixel à partir d'une simple annotation au niveau de l'image. Cette architecture est déployée dans les hôpitaux de Thaïlande pour fournir des évaluations rapides de la gravité du COVID-19 et pour faciliter le dépistage de la tuberculose dans les communautés à haut risque.

    En outre, il travaille sur des robots pour reconnaissance automatique de la parole et à usage médical, notamment un robot d'aide à l'orthophonie et un robot de centre d'appels doté d'une fonction de détection de la dépression. Ces projets ont été créés à l'aide du framework NVIDIA NeMo et déployés sur des appareils NVIDIA Jetson Nano. Les intérêts actuels du Dr. Ekapol Chuangsuwanich se situent dans le domaine de l'imagerie médicale, notamment la technologie des radiographies thoraciques et de l'histopathologie.


    Les superordinateurs d'aujourd'hui sont généralement construits à partir de grands réseaux de serveurs fonctionnant sous Linux, reliés entre eux par des interconnexions très rapides. Alors que les centres de supercalculateurs commencent à ouvrir l'accès à un plus grand nombre de chercheurs et que les fournisseurs de cloud computing commencent à offrir des services de supercalculateurs la plateforme Quantum-2 de Nvidia, disponible dès maintenant, offre un changement important dans l'architecture des supercalculateurs, a déclaré Huang.

    « Quantum-2 est la première plateforme de mise en réseau à offrir les performances d'un superordinateur et la partageabilité du cloud computing, a déclaré Huang. Cela n'a jamais été possible auparavant. Jusqu'à Quantum-2, vous obteniez soit des performances élevées de type bare metal, soit une multilocation sécurisée, mais jamais les deux. Avec Quantum-2, votre précieux supercalculateur sera "cloud-native" et bien mieux utilisé ».

    La société de processeurs graphiques n’est pas à sa première prouesse. En août de cette année, Nvidia a inséré une réplique virtuelle de son PDG dans un discours liminaire. L’entreprise a révélé dans un billet de blog que son PDG Jensen Huang n'avait pas fait la présentation principale lors de la conférence GTC de l'entreprise en avril.

    Au moins une partie était en fait dirigée par une réplique virtuelle de Huang, créée en numérisant Huang avec un camion plein d'appareils photo, puis en l'animant à l'aide d'une IA, selon la société. La cuisine de Huang, qui est devenue le lieu de discussion de Nvidia avec les clients et les investisseurs depuis le début de la pandémie, a également été entièrement générée par ordinateur.

    Source : NVIDIA

    Et vous ?

    Quelle appréciation faites-vous de ces travaux de NVIDIA ?

    Voir aussi :

    Nvidia a créé une réplique virtuelle de son PDG Jensen Huang qui a présenté une partie de la conférence, durant laquelle a été évoqué son Omniverse en avril 2021

    Le limiteur de minage de NVIDIA est annoncé pour la mi-mai, il sera amélioré par le nouveau pilote GeForce 466.24

    NVIDIA bloque le minage de cryptomonnaies sur les cartes RTX 3080 et 3070, afin de les rendre plus accessibles aux joueurs sur PC

    Nvidia et Valve apportent le DLSS, cette technologie permet aux gamers d'obtenir plus de performances sous Linux, Nvidia contre AMD sous Linux pour le bien de la communauté
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé

    Homme Profil pro
    Consultant ERP
    Inscrit en
    Janvier 2013
    Messages
    372
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant ERP
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2013
    Messages : 372
    Points : 1 202
    Points
    1 202
    Par défaut
    Oui oui c'est ça Jensen

  3. #3
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    Septembre 2012
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2012
    Messages : 192
    Points : 312
    Points
    312
    Par défaut
    Je ne vois pas comment un jumeau numérique pourrait lutter contre le changement climatique. Il pourrait tout au plus, s'il est parfait, dire s'il n'est pas trop tard pour agir.


    La Chine et l'Inde ont explosé le RECORD des émissions à effet de serre l'année dernière et sont en passe de le dépasser cette année. Les usines tournent à plein régime et d'autres sont en construction pour pallier les pénuries face à la demande des consommateurs où l'argent coule à flot. Le quoi qu'il en coûte prend tout son sens économique, mais non durable.

    Il vaudrait mieux approvisionner un fond pour faire face aux catastrophes naturelles à venir et, s'il n'est pas trop tard, aider la Chine et l'Inde en leur vendant de l'hydrogène moins cher que le charbon.

  4. #4
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    Avril 2013
    Messages
    106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2013
    Messages : 106
    Points : 380
    Points
    380
    Par défaut
    Pour être totalement transparent et cohérent dans leur démarches, il faudrait qu'ils fournissent un bilan de l'impact sur le climat (bilan carbone etc) de l'élaboration de leur modèle numérique et de toutes les simulations/prédictions qu'ils vont faire.

  5. #5
    Membre actif
    Avatar de Aiigl59
    Homme Profil pro
    Freelance
    Inscrit en
    Janvier 2008
    Messages
    90
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Jura (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2008
    Messages : 90
    Points : 264
    Points
    264
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Totalement à coté de la plaque !
    C'est avec ce genre d'Aneries purement procrastines qu'on va encore gaspiller des ressources vitales (énergies) qui pourraient servir à soigner / nourrir des millions de vies...
    C'est comme brûler des ressources pour soit disant calculer (encore faut-il que ces calculs soient justes) combien il en reste... un contre-sens total.

  6. #6
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    1 047
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 1 047
    Points : 73 259
    Points
    73 259
    Par défaut NVIDIA annonce le jumeau numérique du climat de la Terre
    NVIDIA annonce le jumeau numérique du climat de la Terre : les API cloud de Earth-2 utilisent l'IA pour accélérer la création de simulations et la visualisation du climat et de la météo mondiale.

    Le fabricant de puces Nvidia a présenté un clone de notre planète entière qui pourrait aider les météorologues à simuler et à visualiser les modèles météorologiques mondiaux à une "échelle sans précédent". Le "jumeau numérique du climat de la Terre", baptisé Earth-2, a été conçu pour aider à récupérer une partie des pertes économiques causées par les conditions météorologiques extrêmes dues au changement climatique.

    Les clients peuvent accéder au jumeau numérique par l'intermédiaire d'une API, ce qui permet à "pratiquement n'importe quel utilisateur de créer des émulations alimentées par l'IA afin d'accélérer la fourniture de simulations interactives à haute résolution, allant de l'atmosphère globale et de la couverture nuageuse locale aux typhons et aux turbulences".

    L'entreprise espère contribuer à l'amélioration des systèmes d'alerte précoce en cas de catastrophe naturelle et à l'amélioration des prévisions météorologiques, et ce en quelques secondes, au lieu des "minutes ou des heures nécessaires à la modélisation traditionnelle pilotée par le processeur".

    Nvidia affirme que la nouvelle plateforme est à la fois 1000 fois plus rapide à générer des images prédictives que les modèles actuels et 3000 fois plus économe en énergie grâce à un modèle d'IA génératif appelé CorrDiff.

    "Les catastrophes climatiques sont désormais normales : sécheresses historiques, ouragans catastrophiques et inondations générationnelles font la une des journaux à une fréquence alarmante", a déclaré le fondateur et PDG de Nvidia, Jensen Huang, dans un communiqué. "Les API cloud de Earth-2 visent à nous aider à mieux nous préparer aux conditions météorologiques extrêmes et à nous inciter à agir pour les atténuer."


    Jumeau numérique du climat de la Terre

    Pour accélérer les efforts de lutte contre les pertes économiques de 140 milliards de dollars dues aux conditions météorologiques extrêmes provoquées par le changement climatique, NVIDIA a annoncé sa plateforme cloud de jumeau numérique climatique Earth-2 pour simuler et visualiser le temps et le climat à une échelle sans précédent.

    Faisant partie des microservices NVIDIA CUDA-X, les nouvelles API cloud de Earth-2 sur NVIDIA DGX Cloud permettent à pratiquement n'importe quel utilisateur de créer des émulations alimentées par l'IA pour accélérer la fourniture de simulations interactives en haute résolution, allant de l'atmosphère globale et de la couverture nuageuse locale aux typhons et aux turbulences.

    Associées à des données propriétaires détenues par des entreprises du secteur des technologies climatiques, qui pèse 20 milliards de dollars, les interfaces de programmation d'applications Earth-2 aident les utilisateurs à diffuser des alertes et des prévisions actualisées en quelques secondes, contre des minutes ou des heures pour les modélisations traditionnelles basées sur des processeurs.

    Une IA générative révolutionnaire pour la technologie climatique

    Les API de Earth-2 proposent des modèles d'IA et utilisent un nouveau modèle d'IA générative de NVIDIA appelé CorrDiff, utilisant une modélisation de diffusion de pointe, qui génère des images d'une résolution 12,5 fois supérieure à celle des modèles numériques actuels, 1 000 fois plus rapidement et 3 000 fois plus efficacement en termes de consommation d'énergie. Il corrige les inexactitudes des prévisions à résolution grossière et synthétise les paramètres essentiels à la prise de décision. CorrDiff est un modèle d'IA générative unique en son genre qui permet d'obtenir une super-résolution, de synthétiser de nouvelles mesures présentant un intérêt pour les parties prenantes et d'apprendre la physique des conditions météorologiques locales à petite échelle à partir d'ensembles de données à haute résolution.

    L'administration météorologique centrale de Taïwan prévoit d'utiliser ces modèles de diffusion pour prévoir avec plus de précision les lieux d'arrivée des typhons. Lorsqu'une alerte au typhon est lancée, la priorité est de minimiser le nombre de victimes en procédant à des évacuations précoces sur la base d'informations de qualité générées par les agences concernées, notamment le Centre national de science et de technologie pour la réduction des catastrophes (NCDR) de Taïwan. Au cours de la dernière décennie, le nombre de décès dus aux typhons a diminué.

    "Taïwan est un élément essentiel de la chaîne d'approvisionnement mondiale, et l'analyse des risques d'inondation et la préparation à l'évacuation sont au cœur de notre mandat", a déclaré Chia-Ping Cheng, administrateur de la CWA.

    Avec plus de 136 typhons qui ont frappé l'île depuis 2000, l'utilisation de Earth-2 pour atténuer ces impacts est essentielle pour améliorer la qualité et la résolution de l'informatique des catastrophes, a déclaré la NCDR.

    Un autre élément clé des API cloud de Earth-2 est NVIDIA Omniverse, une plate-forme informatique qui permet aux individus et aux équipes de développer des flux de travail et des applications 3D basés sur l'Universal Scene Description (OpenUSD).

    The Weather Company, leader mondial de la prévision et de la connaissance des données météorologiques, prévoit d'intégrer ses données météorologiques et ses outils Weatherverse à Omniverse, ce qui permettra aux clients construisant des jumeaux numériques de mieux comprendre et visualiser l'impact des conditions météorologiques réelles pour la première fois. The Weather Company prévoit également d'explorer l'utilisation de l'IA générative basée sur les scores de NVIDIA pour ses services Weatherverse, sa solution Weather Engine pour l'intelligence météorologique au niveau de l'entreprise et ses nouveaux produits de modélisation météorologique en haute résolution.

    "Pour aider à relever efficacement les défis actuels et futurs liés à la météo et au climat, il est plus que jamais essentiel d'incorporer des données météorologiques réelles fiables et à l'échelle mondiale dans des environnements de jumeaux numériques pour mieux analyser, planifier et simuler les impacts de la météo ", a déclaré Sheri Bachstein, CEO de The Weather Company. "Nous travaillons avec NVIDIA depuis des années sur l'accélération GPU de GRAF, notre système propriétaire de modélisation météorologique, et nous prévoyons d'adopter les API de Earth-2 pour créer des simulations de plus haute résolution, économes en énergie et à moindre coût ".

    Parmi les autres utilisateurs précoces des API Earth-2, on trouve des sociétés de plates-formes d'analyse météorologique comme Spire et Meteomatics, qui peuvent s'appuyer sur leurs sources de données propriétaires et l'assimilation de données pour produire des prévisions précises, ainsi que les startups Tomorrow.io, north.io et ClimaSens, qui explorent de nouvelles solutions pour les applications de la technologie climatique.


    Calculs alimentés par NVIDIA DGX Cloud

    Les API Earth-2 utilisent DGX Cloud pour fournir une accélération complète des solutions climatiques et météorologiques. Cela inclut des pipelines d'IA optimaux pour des modèles tels que FourCastNet, GraphCast et Deep Learning Weather Prediction. Il s'agit également de l'accélération GPU des modèles de prévision météorologique numérique comme ICON sur les derniers systèmes NVIDIA Grace Hopper. Fonctionnant sur les supercalculateurs NVIDIA DGX GH200, HGX H100 et OVX, Earth-2 peut fournir une voie pour simuler et visualiser les simulations climatiques mondiales à une vitesse et à une échelle sans précédent.

    A propos de NVIDIA

    Depuis sa création en 1993, NVIDIA a été un pionnier de l'informatique accélérée. L'invention du GPU par la société en 1999 a déclenché la croissance du marché des jeux sur PC, redéfini l'infographie et ouvert l'ère de l'IA moderne. NVIDIA est aujourd'hui une société d'infrastructure informatique complète avec des offres à l'échelle du centre de données qui remodèlent l'industrie.

    Source : NVIDIA

    Et vous ?

    Pensez-vous que ce projet est crédible ou pertinent ?
    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    NVIDIA prévoit de construire un jumeau numérique de la Terre, afin de lutter contre le changement climatique, en prédisant l'avenir et en tirant parti de vitesses de calcul alimentées par l'IA

    Nvidia dévoile le GPU Blackwell B200, la "puce la plus puissante au monde" pour l'IA qui "réduit les coûts et la consommation d'énergie jusqu'à 25 fois" par rapport à un H100, selon Nvidia

    L'IA DeepMind GraphCast de Google surpasse le modèle de prévision météorologique de référence mondiale pour la première fois, ce qui constitue une avancée majeure pour les prévisions précises
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 23/08/2021, 14h27
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 05/10/2020, 15h53
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 03/12/2018, 17h24
  4. Réponses: 52
    Dernier message: 09/03/2010, 10h42
  5. nvidia mesa et linux
    Par Cypher dans le forum GLUT
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/08/2002, 21h02

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo