IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Solutions d'entreprise Discussion :

Docker desktop ne sera plus gratuit pour les grosses entreprises : passage à 21 $ par utilisateur et par mois


Sujet :

Solutions d'entreprise

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    1 256
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 1 256
    Points : 38 254
    Points
    38 254
    Par défaut Docker desktop ne sera plus gratuit pour les grosses entreprises : passage à 21 $ par utilisateur et par mois
    Docker desktop ne sera plus gratuit pour les grosses entreprises : l’éditeur de l’outil d’automatisation du déploiement d’applications introduit une souscription mensuelle
    Qui varie de 5 à 21 $

    Docker va limiter l'utilisation de la version gratuite de son utilitaire Docker desktop aux particuliers ou aux petites entreprises. L'éditeur de la solution annonce l’introduction d’un abonnement mensuel pour les grosses entreprises. La nouvelle disposition prend effet dès le premier mars de l’année à venir. Elle soulève un certain nombre de questions quant à l’avenir de Docker desktop : les entreprises vont-elles se cantonner aux outils ligne de commande ? La chasse aux alternatives à code source ouverte est-elle ouverte ?

    Le plan Free s’appellera Personal à l’avenir. Désormais, l’éditeur de la solution d’automatisation de déploiement d’applications va requérir des entreprises de plus de 250 employés (ou qui font des chiffres d’affaire de plus de 10 millions de dollars l’année) de souscrire à un abonnement mensuel pour continuer à faire usage de Docker desktop. Trois options : Pro, Business ou Teams pour 5, 7 ou 21 $ (par utilisateur et par mois) de façon respective.

    Nom : 1.png
Affichages : 2150
Taille : 65,5 Ko

    La plateforme Docker comporte un certain nombre de composants dont Docker desktop n'est qu'une partie. Les images Docker définissent le contenu des conteneurs. Les conteneurs Docker sont des instances exécutables des images. Le démon Docker est une application en arrière-plan qui gère et exécute les images et les conteneurs Docker. Le client Docker est un utilitaire de ligne de commande qui appelle l'API du démon Docker. Les registres Docker contiennent des images, et le Docker Hub est un registre public largement utilisé. Une grande partie de Docker (mais pas Desktop) est open source sous la licence Apache v2.

    Docker Desktop est un outil graphique permettant de gérer divers composants et fonctions de Docker, notamment les conteneurs, les images, les volumes (stockage attaché aux conteneurs), les environnements de développement dans les conteneurs, etc. Alors que la plupart des composants Docker sont disponibles pour Windows, Mac et Linux et malgré le fait que la plupart des conteneurs Docker fonctionnent sur Linux, Docker desktop n'est disponible que pour Windows et Mac.

    Les nouveaux changements n’affectent pas les outils ligne de commande. C’est une alternative pour les entreprises qui ne seront pas désireuses de s’arrimer à l’abonnement pour continuer à faire usage de Docker desktop. Des situations de ce type sont également de nature à provoquer la chasse aux solutions équivalentes à code source ouvert. La liste est assez fournie sur cet axe : Bitnami Application Stacks, Podman, rkt, LXC Linux Containers, Singularity, etc.

    Source : Docker

    Et vous ?

    Faites-vous usage de Docker desktop en entreprise ? Quel impact ce changement pourrait avoir sur les flux de travail au sein de l’entreprise pour laquelle vous travaillez ?

    Voir aussi :

    Docker annonce la création du projet open source Moby qui permet de créer et partager des systèmes de conteneurs
    Microsoft rejoint la Cloud Native Computing Foundation comme membre Platinum pour accélérer le déploiement et l'adoption de Kubernetes
    Amazon Web Services devient membre Platinum de la Cloud Native Computing Foundation et rejoint Google, IBM, Microsoft et Alibaba
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Rédacteur

    Avatar de ok.Idriss
    Homme Profil pro
    IS Consultant
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    5 218
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : IS Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 5 218
    Points : 19 394
    Points
    19 394
    Par défaut
    Bonjour.

    Des situations de ce type sont également de nature à provoquer la chasse aux solutions équivalentes à code source ouvert.
    Il n'existe pas de solutions équivalentes à "code source ouvert" à Docker Desktop aujourd'hui. Je vois depuis 3 jours beaucoup de commentaires du type "faut passer à podman", "faut passer à LXC", K8S, ... sur les réseaux sociaux.

    Je tiens donc à faire une remise à niveau de certaines choses qui me paraissent massivement incomprises:

    1/ Le docker engine est toujours opensource et gratuit. Si vous êtes sous Linux, vous n'êtes probablement pas concernés par ce changement.

    2/ Il existe en effet pleins d'alternatives pour runner des conteneurs OCI mais c'est en fait hors sujets avec les problèmes qui s'annoncent pour les users de Docker Desktop et l'engine n'a jamais été le problème. Le problème étant le suivant : être capable de démarrer des conteneurs OCI sur des OS qui ne supportent pas les cname et cgroup (kernel darwin compris).

    C'est ça que fait précisément docker desktop: virtualiser Linux de façon masquée pour que vous ayez une sensation de performance proche d'un environnement de prod sous Linux

    Vous pouvez continuer d'utiliser docker ce ou passer à podman, ça n'est pas le sujet mais ça sera à vous de dealer avec la partie virtualisation de Linux. Sur macOS, virtualbox est gratuite et ne fonctionne que sur les modèles intels, pour les autres vous devrez payer Parallel Desktop ou VMWare fusion à des tarifs plus élevés que docker desktop pour une expérience utilisateur beaucoup plus mauvaise... sachant que les modèles intels sont sur le déclin et que tout les prochains modèles qui sortent sont sur Apple Silicon.

    J'ai testé pour vous podman machine qui gère "sois disant" la virtualisation, en fait il repose complètement sur virtualbox et donc ça plante lamentablement sur les M1

    Nom : E-NUmHcXoAgHEqO.jpeg
Affichages : 763
Taille : 234,8 Ko

    Le ticket est ouvert depuis 7 mois: https://www.virtualbox.org/ticket/20192 et voici leur seule réponse:

    Your observation is correct. VirtualBox works on Macs with Intel CPU only.
    [...]
    Regarding plans: not allowed to talk about the future (against Oracle policy).
    3/ L'autre aspect encore plus important que la virtualisation qu'il faut garder à l'esprit de ce qu'apporte docker desktop c'est l'interopérabilité des exécutables buildés sur différentes architectures: x86, arm32, aarch64, etc. En effet si vous passez sur podman avec une VM qui tourne en background, sur les modèles intels vous pourrez jouer avec vos conteneurs x86 qui sont ceux à destinations de vos environnements de prod (vous pourriez garder docker-ce sur votre VM avec un tunnel SSH, même résultat BTW) mais pour les Apple Silicon le travail qu'à fait docker Inc avec rosetta 2, vous ne pourrez pas en bénéficier. Autrement dit, vous ne pourrez avec un podman ne faire fonctionner que des conteneurs aarch64 et vous perdez l'intérêt majeur des conteneurs sur un poste de dev: reproduire un env proche de la prod en local !

    Je vous ait fait aussi l'expérience en utilisant Parallel Desktop:

    Nom : E-ONzafWQAEsoQ_.jpeg
Affichages : 754
Taille : 389,1 Ko

    Alors j'en vois déjà qui vont nous dire "ah mais en fait c'est Apple le problème, faut retourner sur PC avec Debian !", sachez toutefois que tout les constructeurs vont courir pour migrer sur ARM du aux différences de coûts de reviens. Microsoft l'a déjà annoncé, il y en aura surement d'autres et on va se retrouver avec une cohabitation durable ou il faudra qu'on gère de toute façon cette intéropérabilité d'une manière ou d'une autre. Et ça a pris presque 1 ans de travail à docker.

    Pour illustrer tout ceci, voici deux vidéo que j'ai fait cette semaine (dont une avant même cette annonce de Docker Inc):

    • IPC entre différents conteneurs buildés sur différentes architectures (raspberrypi 32 bits, CentOS amd64) et runnées sur un mac M1:
    • Et la vidéo des alternatives possibles à docker-desktop (qui n'en sont pas vraiment) suite à cette annonce:

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    756
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 756
    Points : 901
    Points
    901
    Par défaut
    Sous Windows on utilise the backend WSL2 qui donne d'excellente performance, personnellement je n'ai pas encore testé sur mon mac M1 mais vu que ça ne marche manifestement pas je ne vais pas tenter.

    Sous Windows Server le backend WSL2 fonctionne vraiment très bien, prochaine étape voir si je peux en // lancés des conteneurs Windows en utilisant le service de conteneur de l'OS. Il serait vraiment top de pouvoir avoir des conteneurs hétérogènes sur un seul système ça fait moins de maintenance.

  4. #4
    Rédacteur

    Avatar de ok.Idriss
    Homme Profil pro
    IS Consultant
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    5 218
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : IS Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 5 218
    Points : 19 394
    Points
    19 394
    Par défaut
    Pour celles et ceux qui n'ont pas trop besoin d'intéropérabilité dans leurs utilisations des conteneurs sur Apple Silicon (ce qui est rarement le cas car on a souvent besoin de pouvoir tester ce qu'on va envoyer en prod sur du cloud x86/amd64), on a un portage de podman-machine qui a été réalisé avec succès avec QEMU: https://github.com/simnalamburt/homebrew-x

    Code shell : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    brew install simnalamburt/x/podman-apple-silicon
    podman machine init
    podman machine start
    podman run -p 8080:80 docker.io/nginx

    Je me suis empressé de tester évidement et voici mon verdict: ça marche nickel avec des images aarch64 mais toujours pas interopérable avec les images x86 ou arm32 (pour les images à destination de raspberrypi en OS 32 bits):

    Nom : E-hJKivXMAAVOBb.jpeg
Affichages : 325
Taille : 84,5 Ko

    Mais bon c'est déjà un peu un bon début car on a de quoi faire tourner une VM Linux (Fedora) gratuitement. Il y a aussi Lima qui fonctionne assez bien avec un patch de QEMU que j'avais testé par le passé par contre impossible de faire tourner des conteneurs dedans, ça a peut-être évolué.

    Autre régression aussi pour moi: les IPC partagées ne semblent pas fonctionner entre les conteneurs.
    Testé avec ce projet: https://gitlab.comwork.io/oss/shmwrapper

    Donc conclusion: je continue de chercher pour des alternatives complète car je pense que ça reste plus safe de ne pas dépendre que d'un seul acteur mais toujours rien de convaincant pour l'instant. Une alternative convaincante étant une alternative qui permettra de tester des conteneurs avec des binaires buildés pour x86/amd64 pour être sûr que toutes les images à destination du cloud peuvent être debuggée et testée en local.

Discussions similaires

  1. L'outil Firebug ne sera plus maintenu pour les développeurs web
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 15
    Dernier message: 11/03/2018, 15h40
  2. logiciel gratuit pour les schémas
    Par zalalus dans le forum Autres Logiciels
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/08/2006, 19h36
  3. [EasyPHP] Est ce que EasyPHP est gratuit pour les entreprises ?
    Par lenouvo dans le forum EDI, CMS, Outils, Scripts et API
    Réponses: 16
    Dernier message: 27/10/2005, 15h14
  4. Icones gratuite pour les TToolButtons
    Par [R] dans le forum C++Builder
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/03/2005, 21h52

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo