IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 315
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 315
    Points : 195 126
    Points
    195 126
    Par défaut Microsoft 365 Copilot : un assistant IA moderne qui aidera les utilisateurs de Microsoft 365
    Microsoft 365 Copilot : l'assistant IA moderne aidera les utilisateurs à générer du contenu
    en automatisant l'analyse des données dans Excel ou en rédigeant des documents dans Word basés sur d'autres fichiers

    Microsoft a dévoilé Microsoft 365 Copilot, son effort supposé pour créer des fonctionnalités automatisées de génération de contenu alimentées par l'IA dans toutes les applications Microsoft 365.

    Les capacités démontrées par Microsoft font de Copilot une version améliorée de Clippy, l'assistant souvent parodié et sans doute bien-aimé des anciennes versions de Microsoft Office. Copilot peut générer automatiquement des e-mails Outlook, des documents Word et des présentations PowerPoint, peut automatiser l'analyse des données dans Excel et peut extraire des points pertinents de la transcription d'une réunion Microsoft Teams, entre autres fonctionnalités.


    Microsoft teste actuellement Copilot « avec 20 clients, dont huit dans des entreprises Fortune 500 ». La Preview sera étendue à d'autres organisations « dans les mois à venir », mais la société n'a pas mentionné quand les abonnés grand public de Microsoft 365 pourraient utiliser les fonctionnalités. La société « en dira bientôt plus sur les prix et les licences », suggérant que la fonctionnalité pourrait être un module complémentaire payant en plus du coût d'un abonnement Microsoft 365.

    Les utilisateurs de Microsoft 365 pourront invoquer Copilot pour fournir des informations sur une prochaine réunion Microsoft Teams, préparer les personnes avec des mises à jour sur des projets connexes, des changements organisationnels tels que des embauches récentes et même des mises à jour sur des collègues qui pourraient être revenus de vacances.

    Copilot peut également être appelé dans les applications Office de Microsoft et être utilisé dans Word pour rédiger des documents basés sur d'autres fichiers. Le texte généré par l'IA peut ensuite être librement édité et adapté. Comme Copilot est essentiellement un chatbot, vous pouvez même lui demander de créer une présentation PowerPoint de 10 diapositives basée sur un document Word ou d'analyser ou de mettre en forme des données Excel.

    Cela signifie que les utilisateurs d'Excel peuvent utiliser Copilot pour créer instantanément une analyse SWOT ou un tableau croisé dynamique basé sur des données. Dans Microsoft Teams, la fonctionnalité Copilot peut transcrire des réunions, vous rappeler des choses que vous avez peut-être manquées si vous vous êtes joint tardivement ou même résumer des éléments d'action tout au long d'une réunion.

    Nom : copilot_word_gifs_web.gif
Affichages : 3060
Taille : 1,29 Mo

    Jared Spataro, Corporate Vice President, Modern Work & Business Applications, n'a pas tardé à remarquer que Copilot ne sera pas toujours correct, cependant. « Parfois, Copilot fera les choses correctement, d'autres fois ce sera utilement faux, vous donnant une idée qui n'est pas parfaite, mais qui vous donne quand même une longueur d'avance », a déclaré Spataro lors de l'événement AI de Microsoft.

    Copilot existera également dans Outlook, ce qui vous permettra de passer moins de temps à supprimer des e-mails et à y répondre. Les fils de discussion peuvent être résumés et Copilot peut même créer des brouillons de réponses avec des bascules pour adapter le ton ou la longueur d'un e-mail.

    Dans une vidéo présentant les fonctionnalités de Copilot, les présentateurs de Microsoft ont montré la génération d'e-mails et des diapositives PowerPoint en fonction d'invites. La fonctionnalité de base s'appuie sur un LLM comme le modèle basé sur ChatGPT 4 utilisé pour Bing Chat, aidé par des informations contextuelles fournies par Microsoft Graph provenant d'ailleurs dans le cloud de Microsoft. Microsoft affirme que le LLM de Copilot peut être formé sur des données spécifiques à une entreprise individuelle, en utilisant vos données « de manière sécurisée, conforme et préservant la confidentialité » pour rendre la sortie de Copilot plus pertinente.

    En traitement automatique des langues, un modèle de langage est un modèle statistique qui modélise la distribution de séquences de mots, plus généralement de séquences de symboles discrets (lettres, phonèmes, mots), dans une langue naturelle. Un modèle de langage peut par exemple prédire le mot suivant une séquence de mots.

    Un modèle de langue de grande taille (Large Language Model ou LLM en anglais) est un modèle de traitement de langage naturel qui utilise un grand nombre de données textuelles pour apprendre à prédire les mots et les phrases suivants dans un texte donné. Ces modèles sont généralement entraînés à partir de vastes ensembles de données, tels que des corpus de textes de diverses sources, tels que des livres, des articles de presse, des pages Web et des réseaux sociaux. Les LLMs sont utilisés pour une variété de tâches, telles que la génération de texte, la traduction automatique, la classification de texte et la réponse aux questions. Parmi les exemples de LLMs les plus connus, on peut citer GPT-4 de OpenAI et BERT de Google.


    « Pour créer Copilot, nous ne nous sommes pas contentés de connecter ChatGPT à Microsoft 365 », explique Spataro. « Microsoft 365 Copilot est alimenté par ce que nous appelons le système Copilot ». Ce système combine des applications Microsoft 365 telles que Word, Excel et PowerPoint avec Microsoft Graph et GPT-4.

    Nom : copilot.gif
Affichages : 2832
Taille : 826,9 Ko

    Microsoft prévoit également de lancer une fonctionnalité Business Chat qui fonctionne sur toutes les données et applications Microsoft 365. Il utilise Microsoft Graph pour rassembler des documents, des présentations, des e-mails, des notes et des contacts dans une seule interface de discussion dans Microsoft Teams qui peut générer des résumés, des aperçus de planification, etc.

    Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a dévoilé ce nouveau Copilot IA lors d'un événement spécial sur la productivité de l'IA. Après avoir récemment apporté un chatbot alimenté par l'IA à Bing, Microsoft évolue rapidement vers l'intégration des grands modèles de langage d'OpenAI dans sa suite Microsoft 365. L'annonce de Microsoft intervient quelques jours seulement après que Google a annoncé des fonctionnalités d'IA similaires pour Google Workspace, notamment la génération de texte assistée par l'IA dans Gmail, Docs, etc.

    Annonce de Microsoft

    Les humains sont programmés pour rêver, créer, innover. Chacun de nous cherche à faire un travail qui nous donne un but - écrire un grand roman, faire une découverte, construire des communautés fortes, soigner les malades. L'envie de se connecter au cœur de notre travail vit en chacun de nous. Mais aujourd'hui, nous passons trop de temps consommé par la pénibilité du travail sur des tâches qui zappent notre temps, notre créativité et notre énergie. Pour renouer avec l'âme de notre travail, nous n'avons pas seulement besoin d'une meilleure façon de faire les mêmes choses. Nous avons besoin d'une toute nouvelle façon de travailler.

    Aujourd'hui, nous mettons la puissance de l'IA de nouvelle génération au travail. Nous vous présentons Microsoft 365 Copilot — votre copilote pour le travail. Il combine la puissance des grands modèles de langage (LLM) avec vos données dans Microsoft Graph et les applications Microsoft 365 pour transformer vos mots en l'outil de productivité le plus puissant de la planète.

    « Aujourd'hui marque la prochaine étape majeure dans l'évolution de la façon dont nous interagissons avec l'informatique, ce qui changera fondamentalement notre façon de travailler et débloquera une nouvelle vague de croissance de la productivité », a déclaré Satya Nadella, président-directeur général de Microsoft. « Avec notre nouveau Copilot pour le travail, nous donnons aux gens plus d'agences et rendons la technologie plus accessible via l'interface la plus universelle - le langage naturel ».

    Copilot est intégré à Microsoft 365 de deux manières. Il travaille à vos côtés, intégré dans les applications Microsoft 365 que vous utilisez tous les jours - Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Teams et plus encore - pour libérer la créativité, libérer la productivité et améliorer les compétences. Aujourd'hui, nous annonçons également une toute nouvelle expérience : Business Chat. Business Chat fonctionne sur le LLM, les applications Microsoft 365 et vos données (votre calendrier, vos e-mails, vos chats, vos documents, vos réunions et vos contacts) pour faire des choses que vous n'avez jamais pu faire auparavant. Vous pouvez lui donner des invites en langage naturel comme « Dites à mon équipe comment nous avons mis à jour la stratégie produit », et il générera une mise à jour de statut basée sur les réunions, les e-mails et les fils de discussion du matin.

    Avec Copilot, vous gardez toujours le contrôle. Vous décidez ce que vous souhaitez conserver, modifier ou jeter. Désormais, vous pouvez être plus créatif dans Word, plus analytique dans Excel, plus expressif dans PowerPoint, plus productif dans Outlook et plus collaboratif dans Teams.


    Microsoft 365 Copilot transforme le travail de trois manières*:

    Libérez la créativité. Avec Copilot dans Word, vous pouvez relancer le processus de création afin de ne plus jamais recommencer avec une ardoise vierge. Copilot vous donne un premier brouillon à éditer et à itérer, ce qui vous permet d'économiser des heures d'écriture, de sourçage et de temps d'édition. Parfois, Copilot fera les choses correctement, d'autres fois ce sera utilement faux, vous donnant une idée qui n'est pas parfaite, mais qui vous donne quand même une longueur d'avance. Vous avez toujours le contrôle en tant qu'auteur, en faisant avancer vos idées uniques, en incitant Copilot à raccourcir, réécrire ou donner des commentaires. Copilot dans PowerPoint vous aide à créer de belles présentations avec une simple invite, en ajoutant du contenu pertinent à partir d'un document que vous avez créé la semaine dernière ou l'année dernière. Et avec Copilot dans Excel, vous pouvez analyser les tendances et créer des visualisations de données de qualité professionnelle en quelques secondes.

    Libérez la productivité. Nous voulons tous nous concentrer sur les 20% de notre travail qui comptent vraiment, mais 80*% de notre temps est consacré à un travail chargé qui nous enlise. Copilot allège la charge. Qu'il s'agisse de résumer de longs fils de discussion ou de rédiger rapidement des suggestions de réponses, Copilot dans Outlook vous aide à vider votre boîte de réception en quelques minutes, et non en quelques heures. Et chaque réunion est une réunion productive avec Copilot in Teams. Il peut résumer les principaux points de discussion - y compris qui a dit quoi et où les gens sont alignés et où ils ne sont pas d'accord - et suggérer des actions, le tout en temps réel pendant une réunion. Et avec Copilot dans Power Platform, n'importe qui peut automatiser des tâches répétitives, créer des chatbots et passer d'une idée à une application fonctionnelle en quelques minutes.

    Les données de GitHub montrent que Copilot promet de débloquer la productivité pour tout le monde. Parmi les développeurs qui utilisent GitHub Copilot, 88 % disent qu'ils sont plus productifs, 74 % disent qu'ils peuvent se concentrer sur un travail plus satisfaisant et 77 % disent que cela les aide à passer moins de temps à chercher des informations ou des exemples.

    Mais Copilot ne se contente pas d'augmenter la productivité individuelle. Il crée un nouveau modèle de connaissances pour chaque organisation, exploitant l'énorme réservoir de données et d'informations qui est aujourd'hui largement inaccessible et inexploité. Business Chat fonctionne sur toutes les données et applications de votre entreprise pour faire émerger les informations et les idées dont vous avez besoin à partir d'un océan de données. Ainsi, les connaissances circulent librement dans l'organisation, ce qui vous fait gagner un temps précieux à rechercher des réponses. Vous pourrez accéder à Business Chat depuis Microsoft 365.com, depuis Bing lorsque vous êtes connecté avec votre compte professionnel ou depuis Teams.

    Compétences de haut niveau. Copilot vous rend meilleur dans ce que vous faites et vous permet de maîtriser rapidement ce que vous n'avez pas encore appris. La personne moyenne n'utilise qu'une poignée de commandes - telles que « anime une diapositive » ou « insère un tableau » - parmi les milliers disponibles dans Microsoft 365. Désormais, toutes ces fonctionnalités riches sont déverrouillées en utilisant uniquement le langage naturel. Et ce n'est que le début.

    Copilot changera fondamentalement la façon dont les gens travaillent avec l'IA et comment l'IA fonctionne avec les gens. Comme pour tout nouveau modèle de travail, il y a une courbe d'apprentissage, mais ceux qui adoptent cette nouvelle façon de travailler prendront rapidement un avantage.

    Le système Copilot*: une IA prête pour l'entreprise

    Microsoft est particulièrement bien placé pour fournir une IA prête pour l'entreprise avec le système Copilot. Copilot est plus que le ChatGPT d'OpenAI intégré à Microsoft 365. Il s'agit d'un moteur de traitement et d'orchestration sophistiqué travaillant en arrière-plan pour combiner la puissance des LLM, y compris GPT-4, avec les applications Microsoft 365 et vos données d'entreprise dans Microsoft Graph - désormais accessible à tous par le langage naturel.

    Basé sur les données de votre entreprise. Les LLM alimentés par l'IA sont formés sur un corpus de données important mais limité. La clé pour débloquer la productivité dans les entreprises réside dans la connexion des LLM aux données de votre entreprise - de manière sécurisée, conforme et préservant la confidentialité. Microsoft 365 Copilot a un accès en temps réel à votre contenu et à votre contexte dans Microsoft Graph. Cela signifie qu'il génère des réponses ancrées dans le contenu de votre entreprise - vos documents, e-mails, calendrier, chats, réunions, contacts et autres données professionnelles - et les combine avec votre contexte de travail - la réunion à laquelle vous êtes actuellement, les échanges d'e-mails que vous avez eu sur un sujet, les conversations de chat que vous avez eues la semaine dernière - pour fournir des réponses précises, pertinentes et contextuelles.

    Basé sur l'approche globale de Microsoft en matière de sécurité, de conformité et de confidentialité. Copilot est intégré à Microsoft 365 et hérite automatiquement de toutes les politiques et processus de sécurité, de conformité et de confidentialité de votre entreprise. L'authentification à deux facteurs, les limites de conformité, les protections de la vie privée et bien plus encore font de Copilot la solution d'IA en laquelle vous pouvez avoir confiance.

    Conçu pour protéger les données des tenant (ndlr. un mot qui peut être traduit par par : locataire, résident, occupant. Dans l’univers du Cloud, ce terme désigne un cloud privé dans lequel les données du locataire vont être stockées), des groupes et des individus. Nous savons que la fuite de données est une préoccupation pour les clients. Les LLM Copilot ne sont pas formés sur vos données de locataire ou vos invites. Au sein de votre locataire, notre modèle d'autorisation éprouvé garantit que les données ne fuiront pas entre les groupes d'utilisateurs. Et à un niveau individuel, Copilot ne présente que les données auxquelles vous pouvez accéder en utilisant la même technologie que nous utilisons depuis des années pour sécuriser les données des clients.

    Intégré aux applications que des millions de personnes utilisent chaque jour. Microsoft 365 Copilot est intégré aux applications de productivité que des millions de personnes utilisent et sur lesquelles s'appuient chaque jour pour le travail et la vie : Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Teams, etc. Une expérience utilisateur intuitive et cohérente garantit qu'elle ressemble, se sent et se comporte de la même manière dans Teams que dans Outlook, avec un langage de conception partagé pour les invites, les améliorations et les commandes.

    Conçu pour apprendre de nouvelles compétences. Les compétences fondamentales de Microsoft 365 Copilot changent la donne pour la productivité*: il peut déjà créer, résumer, analyser, collaborer et automatiser en utilisant le contenu et le contexte spécifiques de votre entreprise. Mais cela ne s'arrête pas là. Copilot sait comment commander des applications (par exemple, "animer cette diapositive") et travailler sur plusieurs applications, en traduisant un document Word en une présentation PowerPoint. Et Copilot est conçu pour acquérir de nouvelles compétences. Par exemple, avec Viva Sales, Copilot peut apprendre à se connecter aux systèmes d'enregistrement CRM pour extraire les données client, telles que les interactions et les historiques de commandes, dans les communications. Au fur et à mesure que Copilot découvre de nouveaux domaines et processus, il sera en mesure d'effectuer des tâches et des requêtes encore plus sophistiquées.


    La plainte accusant l'outil IA Copilot d'avoir « piraté » du code open-source est contestée par GitHub, Microsoft et OpenAI

    Microsoft, GitHub et OpenAI veulent que le tribunal rejette une proposition de recours collectif qui accuse les entreprises de se servir du code sous licence pour créer l'outil Copilot alimenté par l'IA de GitHub. Selon des documents soumis à un tribunal fédéral de San Francisco, GitHub et OpenAI, propriété de Microsoft, assurent que les affirmations décrites dans la poursuite ne tiennent pas.

    Lancé en Preview en 2021, Copilot exploite la technologie d'OpenAI pour générer et suggérer des lignes de code directement dans l'éditeur de code d'un développeur. L'outil, qui est formé sur le code accessible au public de GitHub, a suscité des inquiétudes quant à savoir s'il enfreint les lois sur le droit d'auteur peu après sa sortie.

    Les choses ont atteint leur paroxysme lorsque le développeur et avocat, Matthew Butterick, s'est associé à l'équipe juridique du cabinet d'avocats Joseph Saveri pour déposer une proposition de recours collectif en novembre dernier, alléguant que l'outil repose sur « le piratage de logiciels à une échelle sans précédent ». Butterick et son équipe juridique ont ensuite déposé un deuxième recours collectif proposé au nom de deux développeurs de logiciels anonymes pour des motifs similaires, ce que Microsoft, GitHub et OpenAI veulent rejeter.

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cet outil ? Êtes-vous tenté de l'utiliser ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #22
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    March 2005
    Messages
    1 558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : March 2005
    Messages : 1 558
    Points : 7 247
    Points
    7 247
    Par défaut
    Ben en même temps, s'ils l'ont vraiment fait, ils auraient tord de le confirmer... On parle de boîtes qui pèsent des milliards de dollars et qui ont les moyen de faire durer des procès sur des décennies...


    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Que pensez-vous de cet outil ? Êtes-vous tenté de l'utiliser ?
    Non. Aucun intérêt.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  3. #23
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    June 2022
    Messages
    243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : June 2022
    Messages : 243
    Points : 855
    Points
    855
    Par défaut
    Peut-être que pour quelqu'un qui tape ce genre de mail toute la journée, cet usage de l'IA serait utile ?

    Trois autres points :
    Serait-il toujours possible d'apprendre de nouveaux mots ou de maintenir son vocabulaire, avec une utilisation aussi expéditive ?
    Est-ce que le gain de temps est suffisant entre le fait de taper le mail directement et rédiger un énoncé clair pour avoir le résultat escompté ?
    C'est assez irrespectueux je trouve de s'adresser à une personne à travers l'IA, non ? Il n'est même plus question de prendre la peine de s'adresser directement à la personne...

  4. #24
    Membre émérite
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    December 2010
    Messages
    800
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : December 2010
    Messages : 800
    Points : 2 279
    Points
    2 279
    Par défaut
    Pour des tâches basiques cela permet de gagner beaucoup de temps. Un exemple, transformer une liste d'emails en une liste de noms + prénoms.

    Pour l'exploitation des données, cela va faire gagner un temps important. Il faudra quand même vérifier que tout est bon, un peu comme la génération de code

  5. #25
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    March 2005
    Messages
    1 558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : March 2005
    Messages : 1 558
    Points : 7 247
    Points
    7 247
    Par défaut
    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    Pour des tâches basiques cela permet de gagner beaucoup de temps. Un exemple, transformer une liste d'emails en une liste de noms + prénoms.

    Pour l'exploitation des données, cela va faire gagner un temps important. Il faudra quand même vérifier que tout est bon, un peu comme la génération de code
    On va alors bientôt découvrir que la plupart des entreprises ne respectent pas le GDPR puisque leurs employés envoient les données des clients vers ChatGPT. Ou alors il faudra que ces dernières mettent à jour leurs conditions pour dire qu'elles envoient potentiellement toutes les infos de leurs clients vers ChatGPT. Une belle régression en termes de protection des données

    Bon, vous me direz, c'est déjà le cas, vu que l'on parle d'une suite office hébergée en dehors des entreprises.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  6. #26
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    May 2018
    Messages
    2 130
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 33
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : May 2018
    Messages : 2 130
    Points : 158 074
    Points
    158 074
    Par défaut GitHub lance Copilot X, l'expérience des développeurs alimentée par l'IA
    GitHub lance Copilot X, l'expérience des développeurs alimentée par l'IA, grâce à l'ajout d'une fonction de chat et de voix permettant de demander comment accomplir certaines tâches de codage

    Vous développez sur GitHub ? Vous pouvez continuer à utiliser GitHub mais synchroniser automatiquement vos versions GitHub avec SourceForge rapidement et facilement grâce à cet outil afin que vos projets aient un emplacement de sauvegarde, et que votre projet soit présenté à près de 30 millions d'utilisateurs mensuels de SourceForge. Cela prend moins d'une minute.

    L'unité GitHub de Microsoft a créé l'un des premiers programmes déployés à grande échelle en utilisant les outils de génération de langage d'OpenAI : une application appelée Copilot qui aide les développeurs de logiciels à écrire du code informatique. Aujourd'hui, GitHub ajoute une fonction de chat et de voix qui permettra aux programmeurs de demander comment accomplir certaines tâches de codage. Extrait d'un rapport :
    La nouvelle version annoncée mercredi s'appelle Copilot X. Thomas Dohmke, directeur général de GitHub, a déclaré avoir fait une démonstration à l'un de ses enfants en lui demandant comment programmer un jeu de serpent en Python. La fenêtre de discussion peut fournir des explications sur le rôle des segments de code, créer des moyens de tester le code et proposer des correctifs pour les bogues. Les développeurs peuvent également donner des instructions ou poser des questions en utilisant leur voix.

    GitHub a présenté Copilot en avant-première en 2021 et l'a largement diffusé l'année dernière. Le produit initial contenait un outil de complétion qui suggérait des bribes de code de programmation au fur et à mesure que le développeur saisissait son texte. Il a attiré des centaines de milliers de développeurs en novembre et son nom de produit est devenu un raccourci de la stratégie de Microsoft visant à déployer ce type de technologies d'assistance dans un large éventail de ses produits, des logiciels Office aux programmes de sécurité. Maintenant que le chatbot ChatGPT d'OpenAI a fait parler de lui dans la culture populaire, les entreprises tentent de suivre Microsoft en intégrant les outils du laboratoire de recherche dans leurs produits et leurs stratégies commerciales. Dans le même temps, des rivaux tels que Google (Alphabet) lancent des chatbots concurrents.

    GitHub Copilot évolue pour apporter des interfaces de chat et vocales, prendre en charge les demandes de retrait, répondre aux questions sur les documents et adopter le GPT-4 d'OpenAI pour une expérience plus personnalisée pour les développeurs.

    Thomas Dohmke déclare :

    Chez GitHub, notre mission a toujours été d'innover et de donner aux développeurs tout ce dont ils ont besoin pour être plus heureux et plus productifs dans un monde alimenté par les logiciels. Lorsque nous avons commencé à expérimenter de grands modèles de langage il y a plusieurs années, il est rapidement devenu évident que l'IA générative représentait l'avenir du développement logiciel. Nous nous sommes associés à OpenAI pour créer GitHub Copilot, le premier outil de développement d'IA générative à l'échelle mondiale, réalisé avec le modèle Codex d'OpenAI, un descendant de GPT-3.

    GitHub Copilot a marqué le début d'une nouvelle ère dans le développement de logiciels en tant que programmeur en binôme d'IA qui maintient les développeurs dans le flux en complétant automatiquement les commentaires et le code. Moins de deux ans après son lancement, GitHub Copilot écrit déjà 46 % du code et aide les développeurs à coder jusqu'à 55 % plus rapidement.

    Mais l'autocomplétion assistée par l'IA n'est que le point de départ. Notre équipe R&D de GitHub Next a travaillé pour aller au-delà de l'éditeur et faire évoluer GitHub Copilot vers un assistant IA facilement accessible tout au long du cycle de développement. Il s'agit du GitHub Copilot X, notre vision de l'avenir du développement logiciel basé sur l'IA. Nous n'adoptons pas seulement le nouveau modèle GPT-4 d'OpenAI, mais nous introduisons le chat et la voix pour Copilot, et nous apportons Copilot aux demandes d'extraction, à la ligne de commande et à la documentation pour répondre aux questions sur vos projets.

    Avec l'IA disponible à chaque étape, nous pouvons fondamentalement redéfinir la productivité des développeurs. Nous réduisons les tâches répétitives et manuelles et facilitons les travaux complexes tout au long du cycle de vie du développeur. Ce faisant, nous permettons à chaque développeur de concentrer toute sa créativité sur l'essentiel : construire l'innovation de demain et accélérer le progrès humain, aujourd'hui.
    Nom : copilote.png
Affichages : 6169
Taille : 261,4 Ko

    Une nouvelle expérience de développement alimentée par l'IA

    Une expérience de type ChatGPT dans votre éditeur avec GitHub Copilot Chat : L'éditeur se dote d'une interface de chat axée sur les scénarios de développement et s'intègre nativement à VS Code et Visual Studio. Cette interface fait bien plus que suggérer du code. GitHub Copilot Chat n'est pas une simple fenêtre de chat. Il reconnaît le code tapé par le développeur, les messages d'erreur affichés, et il est profondément intégré à l'IDE. Un développeur peut obtenir une analyse approfondie et des explications sur ce que les blocs de code sont censés faire, générer des tests unitaires et même obtenir des propositions de correction de bogues.

    GitHub Copilot Chat s'appuie sur le travail réalisé par OpenAI et Microsoft avec ChatGPT et le nouveau Bing. Il rejoindra également l'extension de la technologie d'IA "voice-to-code" présentée précédemment, appelée désormais GitHub Copilot Voice, qui permet aux développeurs de donner verbalement des instructions en langage naturel.

    Copilote pour les Pull Requests : Vous pouvez maintenant vous inscrire pour un aperçu technique des premières descriptions générées par l'IA pour les demandes d'extraction sur GitHub. Cette nouvelle fonctionnalité est alimentée par le nouveau modèle GPT-4 d'OpenAI et ajoute la prise en charge des balises alimentées par l'IA dans les descriptions de demandes d'extraction par le biais d'une application GitHub que les administrateurs d'organisations et les propriétaires de dépôts individuels peuvent installer. Ces balises sont automatiquement remplies par GitHub Copilot en fonction du code modifié. Les développeurs peuvent ensuite revoir ou modifier la description suggérée.

    Ce n'est que la première étape pour repenser le fonctionnement des demandes de téléchargement sur GitHub. En interne, de nouvelles fonctionnalités sont testées. GitHub Copilot suggère automatiquement des phrases et des paragraphes au fur et à mesure que les développeurs créent des demandes d'extraction en intégrant de manière dynamique des informations sur les modifications du code.

    De plus, une nouvelle fonctionnalité est en cours de préparation : GitHub Copilot avertira automatiquement les développeurs s'il leur manque des tests pour une demande d'extraction et leur suggérera des tests potentiels qui pourront être édités, acceptés ou rejetés en fonction des besoins d'un projet.

    Cela complète les efforts déployés avec GitHub Copilot Chat, où les développeurs peuvent demander à GitHub Copilot de générer des tests directement à partir de leur éditeur - ainsi, dans le cas où un développeur n'aurait pas une couverture de test suffisante, GitHub Copilot l'alertera une fois qu'il aura soumis une demande de téléchargement (pull request). Il aidera également les chefs de projet à définir des politiques en matière de tests, tout en aidant les développeurs à respecter ces politiques.

    Obtenir des réponses générées par l'IA sur la documentation : GitHub Copilot for Docs est un outil expérimental qui utilise une interface de chat pour fournir aux utilisateurs des réponses générées par l'IA à des questions sur la documentation, y compris des questions que les développeurs se posent sur les langages, les frameworks et les technologies qu'ils utilisent. Pour commencer, la documentation concerne React, Azure Docs et MDN, ce qui permet d'apprendre et d'évoluer rapidement avec les développeurs et les utilisateurs de ces projets.

    Cette fonctionnalité s'applique également aux référentiels et à la documentation interne de toute organisation. Ainsi, tout développeur peut poser des questions via une interface de type ChatGPT sur la documentation, le code idiomatique ou les logiciels internes de son organisation et obtenir des réponses instantanées.

    Consciente que les avantages d'une interface conversationnelle sont immenses, GitHub travaille à la compréhension sémantique de l'ensemble de GitHub à travers les bases de connaissances publiques et privées afin de mieux personnaliser les réponses de GitHub Copilot pour les organisations, les équipes, les entreprises et les développeurs individuels, en fonction de leur base de code et de leur documentation.

    À l'avenir, de nouvelles pistes seront explorées pour indexer les ressources au-delà de la documentation, telles que les problèmes, les demandes d'extension, les discussions et les wikis, afin de donner aux développeurs tout ce dont ils ont besoin pour répondre à leurs questions techniques.

    Alimenté par le nouveau modèle GPT-4 de l'OpenAI

    Le travail effectué pour repenser les demandes d'extraction et la documentation est alimenté par le nouveau modèle d'IA GPT-4 de l'OpenAI.

    Bien que ce modèle vienne tout juste d'être publié, on constate déjà des progrès significatifs en matière de raisonnement logique et de génération de code. Avec GPT-4, l'état de l'IA commence à rattraper l'ambition de créer un programmeur en binôme avec l'IA qui assiste dans chaque tâche de développement à chaque étape de l'expérience du développeur.

    En outre, il aide GitHub Copilot à mieux comprendre la base de code d'un développeur afin d'offrir des suggestions plus personnalisées dans les PR et de meilleures synthèses de la documentation.

    Copilote pour l'interface de ligne de commande (CLI)

    Après l'éditeur et la demande d'extraction, le terminal est l'endroit où les développeurs passent le plus de temps. Mais même les développeurs les plus compétents doivent parcourir de nombreuses pages pour se souvenir de la syntaxe précise de nombreuses commandes. C'est pourquoi nous lançons GitHub Copilot CLI. Il peut composer des commandes et des boucles, et lancer d'obscurs drapeaux de recherche pour satisfaire votre requête.

    Source : GitHub

    Et vous ?

    Que pensez-vous de GitHub Copilot X ?
    Pensez-vous qu'un programme alimenté par l'IA améliorera de façon significative l'expérience des développeurs ?
    Pensez-vous adopter ce type d'outil ?

    Voir aussi :

    Microsoft 365 Copilot : la version « omnisciente » de Clippy dopée à l'IA va automatiser l'analyse des données dans Excel, rédiger des documents dans Word basés sur d'autres fichiers et bien plus

    Les assistants de programmation basés sur l'IA incitent à repenser l'enseignement de l'informatique, selon des chercheurs

    Copilot, l'outil d’IA commercial de GitHub, est critiqué par la communauté du logiciel open source,
    Pour sa reproduction aveugle des blocs de code
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #27
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    March 2005
    Messages
    1 558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : March 2005
    Messages : 1 558
    Points : 7 247
    Points
    7 247
    Par défaut
    Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
    Que pensez-vous de GitHub Copilot X ?
    Une fonctionnalité vocale pour développer. Les Open Spaces vont devenir encore plus un enfer, si c'est adopté
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  8. #28
    Membre confirmé
    Inscrit en
    October 2005
    Messages
    239
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : October 2005
    Messages : 239
    Points : 539
    Points
    539
    Par défaut
    Moins de deux ans après son lancement, GitHub Copilot écrit déjà 46 % du code et aide les développeurs à coder jusqu'à 55 % plus rapidement.
    ça sort d'où ces chiffres bidons ? #marketingInside

  9. #29
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    March 2005
    Messages
    1 558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : March 2005
    Messages : 1 558
    Points : 7 247
    Points
    7 247
    Par défaut
    Citation Envoyé par fodger Voir le message
    ça sort d'où ces chiffres bidons ? #marketingInside
    C'est clair...
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  10. #30
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    May 2018
    Messages
    2 130
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 33
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : May 2018
    Messages : 2 130
    Points : 158 074
    Points
    158 074
    Par défaut Microsoft facturera aux entreprises 30 dollars par utilisateur et par mois pour son outil 365 AI Copilot
    Microsoft facturera aux entreprises 30 $ par utilisateur et par mois pour son outil 365 AI Copilot, et lance Bing Chat Enterprise, plus axée sur la protection de la vie privée

    Lors de l'événement partenaire Microsoft Inspire, le fabricant de Windows a annoncé la tarification de son Copilot pour Microsoft 365, infusé d'IA.

    D'après un rapport, la suite d'outils d'intelligence artificielle contextuelle, fruit du partenariat OpenAI de l'entreprise, coûtera 30 dollars par utilisateur et par mois pour les comptes professionnels.

    En outre, l'entreprise lance Bing Chat Enterprise, une version du chatbot d'intelligence artificielle axée sur la protection de la vie privée, qui offre une plus grande sécurité et une plus grande tranquillité d'esprit pour le traitement des données professionnelles sensibles. Dévoilé en mars, Microsoft 365 Copilot est la vision de l'entreprise sur l'avenir du travail. La suite d'outils alimentée par GPT-4 permet de générer du contenu Office à l'aide d'invites textuelles en langage naturel.

    Par exemple, vous pouvez demander à PowerPoint de créer une présentation à partir d'un document Word, de générer une proposition à partir des données d'une feuille de calcul ou de résumer des courriels et de rédiger des réponses dans Outlook, le tout en tapant de simples commandes. "En fondant les réponses sur des données professionnelles telles que vos documents, e-mails, calendriers, chats, réunions et contacts, et en les combinant avec votre contexte de travail - la réunion en cours, les e-mails que vous avez échangés sur un sujet, les chats que vous avez eus la semaine dernière - Copilot fournit des réponses plus riches, plus pertinentes et plus exploitables à vos questions", a écrit Frank X. Shaw, directeur de la communication de Microsoft, dans un communiqué.

    Microsoft a commencé à tester Copilot avec un petit groupe d'entreprises partenaires sélectionnées au début de l'année, mais n'a pas encore annoncé quand tous les clients professionnels y auront accès. Toutefois, l'annonce de la tarification pourrait signifier que cette date approche à grands pas. Le prix de 30 $ par mois s'appliquera aux clients Microsoft 365 E3, E5, Business Standard et Business Premium. L'entreprise n'a pas encore annoncé le prix ou la disponibilité de Copilot pour le grand public.

    Nom : maxresdefault.jpg
Affichages : 3476
Taille : 17,8 Ko

    Quant à Bing Chat Enterprise, il s'agit de la variante de Microsoft, plus soucieuse de la sécurité, du populaire chatbot d'intelligence artificielle lancé pour les consommateurs en février. "Depuis le lancement du nouveau Bing en février, de nombreuses entreprises clientes nous ont fait part de leur enthousiasme à l'idée de doter leur organisation de nouveaux outils d'IA puissants, mais elles craignent que les données de leur entreprise ne soient pas protégées", a écrit M. Shaw. "C'est pourquoi nous annonçons aujourd'hui Bing Chat Enterprise, qui permet aux entreprises de disposer d'un système de messagerie instantanée pour le travail avec une protection commerciale des données. Ce qui entre - et sort - reste protégé, donnant aux clients commerciaux un accès géré à de meilleures réponses, une plus grande efficacité et de nouvelles façons d'être créatifs."

    Bing Chat Enterprise a commencé à être déployé le 18 juillet en avant-première - sans frais supplémentaires - pour les clients de Microsoft 365 E5, E3, Business Premium et Business Standard. En outre, la société affirme qu'elle rendra le chatbot axé sur l'entreprise disponible sous la forme d'un abonnement autonome de 5 $ "à l'avenir".

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Quel est votre avis sur ces outils de Microsoft ?

    Voir aussi :

    Microsoft 365 Copilot : la version « omnisciente » de Clippy dopée à l'IA va automatiser l'analyse des données dans Excel, rédiger des documents dans Word basés sur d'autres fichiers et bien plus

    Microsoft explore l'idée de diffuser des publicités sur Bing Chat, dans le but de générer plus de trafic et de valeur pour les éditeurs à partir du nouveau Bing

    Bill Gates affirme que l'essor de l'IA menace les bénéfices que Google tire de son moteur de recherche, mais la recherche via Bing Chat et Bard entraîne plusieurs milliards de dollars de surcoûts
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  11. #31
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    June 2023
    Messages
    764
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : June 2023
    Messages : 764
    Points : 54 119
    Points
    54 119
    Par défaut Microsoft 365 Copilot sera disponible pour les clients commerciaux le 1er novembre
    Microsoft 365 Copilot sera disponible pour les clients commerciaux le 1er novembre

    Microsoft 365 Copilot, le nouvel assistant de productivité alimenté par l'IA que l'entreprise a annoncé plus tôt cette année, sera officiellement lancé le 1er novembre. Les clients commerciaux de Microsoft 365 devront payer un supplément de 30 dollars par utilisateur et par mois pour accéder à l'assistant d'intelligence artificielle, que Microsoft teste actuellement auprès de certains clients dans le cadre d'un programme d'accès anticipé.

    Microsoft 365 Copilot offrira des fonctions d'IA générative dans Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Teams, etc. Il sera également disponible sur Microsoft 365 Chat, une nouvelle expérience de héros que Microsoft a détaillée aujourd'hui.

    "Comme un assistant, il a une connaissance approfondie de vous, de votre travail, de vos priorités et de votre organisation. Il peut trouver tout ce dont vous avez besoin dans vos fichiers (même les fichiers dont vous avez oublié l'existence), relier les points entre tous vos contenus et contextes à la vitesse de la lumière, et même s'intégrer aux applications que vous utilisez pour gérer votre entreprise", a déclaré Jared Spataro, CVP of Modern Work & Business Applications, à propos de la nouvelle expérience Microsoft Chat aujourd'hui.


    Microsoft a également annoncé aujourd'hui Copilot Lab, une nouvelle destination où les clients de Microsoft 365 Commercial qui ont accès à Copilot pourront apprendre à devenir plus productifs avec l'assistant IA. Car soyons réalistes, il y aura une courbe d'apprentissage importante pour les organisations désireuses de sauter dans le train de Microsoft 365 Copilot.

    Dans l'ensemble, Microsoft 365 Copilot sera capable de faire beaucoup de choses, notamment de résumer un fil de discussion dans Outlook, de réécrire un paragraphe dans Word ou d'analyser des données pour vous dans Excel. Cette fonctionnalité s'ajoutera à l'expérience Copilot dans Windows, qui arrivera avec la mise à jour 23H2 le 26 septembre.

    Pour les clients de Microsoft 365 qui ne souhaitent pas payer pour Microsoft 365 Copilot, Microsoft propose également Bing Chat Enterprise gratuitement avec les abonnements Microsoft 365 E3 et E5, Business Standard et Business Premium. Bing Chat Enterprise offre la même expérience que le chatbot Bing pour les consommateurs, avec en plus la protection des données commerciales. Microsoft garantit également qu'il ne stocke pas les requêtes et qu'il ne les utilise pas pour entraîner ses modèles d'intelligence artificielle. Microsoft a également annoncé aujourd'hui que Bing Chat Enterprise est désormais disponible dans l'application mobile Microsoft Edge. Bing Chat Enterprise prend également en charge la recherche visuelle multimodale et Image Creator.

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Microsoft annonce Windows Copilot, un "assistant personnel" d'IA pour Windows 11 qui pourra être ouvert et utilisé à partir de la barre des tâches dans toutes les applications et tous les programmes

    Microsoft 365 Copilot : la version « omnisciente » de Clippy dopée à l'IA va automatiser l'analyse des données dans Excel, rédiger des documents dans Word basés sur d'autres fichiers et bien plus

    Microsoft facturera aux entreprises 30 $ par utilisateur et par mois pour son outil 365 AI Copilot et lance Bing Chat Enterprise, plus axée sur la protection de la vie privée
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #32
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 315
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 315
    Points : 195 126
    Points
    195 126
    Par défaut GitHub Copilot : un assistant IA de programmation qui génère du code comportant des faiblesses de sécurité
    GitHub Copilot : un assistant IA de programmation qui génère du code comportant des faiblesses de sécurité,
    selon une étude sur la qualité du code

    Les outils modernes de génération de code utilisent des modèles d'IA, en particulier les grands modèles linguistiques (LLM), pour générer du code fonctionnel et complet. Bien que ces outils deviennent populaires et largement disponibles pour les développeurs, leur utilisation s'accompagne souvent de problèmes de sécurité, conduisant à une fusion de code non sécurisé dans la base de code. Il est donc important d’évaluer la qualité du code généré, notamment en termes de sécurité. Une étude s'est intéressée au cas de GitHub Copilot.

    Les outils de génération de code visent à générer automatiquement du code fonctionnel basé sur des invites, qui peuvent inclure des descriptions textuelles (commentaires), du code (tel que des signatures de fonction, des expressions, des noms de variables, etc.) ou une combinaison de texte et de code. Après avoir écrit un code ou un commentaire initial, les développeurs peuvent s'appuyer sur des outils de génération de code pour compléter le code restant.

    Cette approche peut permettre de gagner du temps de développement et accélérer le processus de développement logiciel. Les outils de génération de code automatisés ont toujours été un sujet de discussion actif en matière de recherche.

    Certains des premiers travaux remontent aux années 1960, lorsque Waldinger et Lee ont proposé un synthétiseur de programmes appelé PROW, qui générait automatiquement des programmes LISP basés sur des spécifications fournies par les utilisateurs sous la forme de calcul de prédicats.

    À mesure que les langages informatiques continuaient d'évoluer, de plus en plus de langages de programmation ont commencé à prendre en charge la métaprogrammation, rendant la technologie de génération de code automatisée plus efficace et plus flexible. Ces dernières années, le développement rapide des technologies d’intelligence artificielle, notamment sous la forme de modèles d’apprentissage automatique et d’apprentissage profond, a accéléré le développement des technologies de génération de code.

    Les progrès récents dans la génération de code sont accompagnés de l’émergence des grands modèles linguistiques (LLM). Les LLM sont des modèles d'apprentissage en profondeur formés sur un vaste corpus de code/texte doté de puissantes capacités de compréhension du langage qui peuvent être utilisées pour des tâches telles que la génération de langage naturel, la classification de texte et les systèmes de questions-réponses.

    Par rapport aux méthodes d'apprentissage en profondeur précédentes, les derniers développements en matière de LLM, tels que les modèles Generative Pre-trained Transformer (GPT), ont ouvert de nouvelles opportunités pour remédier aux limites de la technologie de génération de code automatisée existante.

    Actuellement, les outils de génération de code basés sur les LLM ont également été largement appliqués, tels que Codex d'OpenAI, AlphaCode de DeepMind et CodeWhisperer d'Amazon.

    Le cas de GitHub Copilot

    Qu'est-ce que c'est ?

    GitHub décrit Copilot comme l'équivalent IA de la « programmation en paire », dans laquelle deux développeurs travaillent ensemble sur un seul ordinateur. L'idée est qu'un développeur peut apporter de nouvelles idées ou repérer des problèmes que l'autre développeur aurait pu manquer, même si cela nécessite plus d'heures de travail.

    Dans la pratique, cependant, Copilot est plutôt un outil utilitaire de gain de temps, qui intègre les ressources que les développeurs devraient autrement chercher ailleurs. Lorsque les utilisateurs saisissent des données dans Copilot, l'outil leur suggère des extraits de code à ajouter en cliquant sur un bouton. Ainsi, ils n'ont pas à passer du temps à chercher dans la documentation de l'API ou à rechercher des exemples de code sur des sites spécialisés.

    GitHub Copilot peut vous fournir des suggestions de code à partir d’un commentaire en langage naturel décrivant ce que vous voulez que le code fasse. GitHub Copilot est disponible pour plusieurs langages et frameworks, tels que Python, JavaScript, TypeScript, Ruby, Go, Java, C#, HTML, CSS et SQL.

    Du code non sécurisé

    Dans l'étude intitulée Security Weaknesses of Copilot Generated Code in GitHub, des chercheurs ont mené une étude empirique en analysant les faiblesses de sécurité dans les extraits de code générés par GitHub Copilot qui font partie de projets publics hébergés sur GitHub. L’objectif est d’investiguer les types de problèmes de sécurité et leur ampleur dans des scénarios réels (plutôt que des scénarios élaborés).

    Nom : un.png
Affichages : 3199
Taille : 12,9 Ko

    À cette fin, ils ont identifié 435 extraits de code générés par GitHub Copilot à partir de projets accessibles au public. Ils ont ensuite effectué une analyse de sécurité approfondie pour identifier les instances CWE (Common Weakness Enumeration) dans ces extraits de code.

    Les résultats montrent que :
    1. 35,8 % des extraits de code générés par Copilot contiennent des CWE, et que ces problèmes sont répartis dans plusieurs langages;
    2. les faiblesses de sécurité sont diverses et liées à 42 CWE différents, dans lesquels CWE-78 : Injection de commandes du système d'exploitation , CWE-330 : Utilisation de valeurs insuffisamment aléatoires et CWE-703 : Vérification ou gestion incorrecte de conditions exceptionnelles se sont produites le plus fréquemment, et
    3. parmi les 42 CWE identifiés, 11 d'entre eux appartiennent au Top-25 CWE 2022 actuellement reconnu.

    Citation Envoyé par chercheurs
    Nos résultats confirment que les développeurs doivent être prudents lorsqu'ils ajoutent du code généré par Copilot (et des outils similaires de génération de code d'IA) et doivent également effectuer des contrôles de sécurité appropriés lorsqu'ils acceptent le code suggéré. Cela montre également que les praticiens doivent développer une conscience et des compétences en matière de sécurité correspondantes.
    Nom : deux.png
Affichages : 2124
Taille : 80,6 Ko

    Interprétation des résultats

    RQ1 : Dans quelle mesure le code généré par Copilot est-il sécurisé ?

    Parmi les 435 extraits de code générés par Copilot, nous avons constaté que 35,8 % de ces extraits de code contiennent des failles de sécurité. Ces faiblesses apparaissent dans les six langages de programmation les plus utilisés pris en charge par Copilot. De plus, lorsqu’il s’agit de l’apparition de problèmes de sécurité dans des extraits de code de différents langages de programmation, il est important de les analyser en fonction de la popularité de ces langages. Dans les extraits de code écrits dans des langages comme Python et JavaScript, qui sont fréquemment utilisés avec Copilot, le nombre de problèmes de sécurité peut être légèrement plus élevé. Cependant, globalement, la proportion de problèmes de sécurité dans ces six langues varie de 25 % à 45 %, ne montrant pas de différence significative.

    En outre, nous avons également constaté que les problèmes CWE-502: Désérialisation de données non fiables et CWE-400 : Consommation de ressources non contrôlée apparaissaient principalement dans des extraits de code écrits en Python et JavaScript. Cela pourrait être attribué à certaines fonctionnalités qui rendaient leur code plus flexible, telles que le typage dynamique et l'interprétation dynamique. Par conséquent, les développeurs doivent accorder une attention particulière à la sécurité de leur code généré par JavaScript et Python, en prenant les mesures appropriées pour valider les données d'entrée et gérer efficacement les ressources afin de minimiser les risques de sécurité. Les résultats de RQ1 suggèrent que dans la production pratique, bien que Copilot puisse aider les développeurs à écrire du code plus rapidement et à augmenter la productivité, des évaluations de sécurité et des correctifs supplémentaires sont également nécessaires pour garantir que le code généré n'introduit pas de risques de sécurité potentiels.

    QR2 : Quelles failles de sécurité sont présentes dans les extraits de code générés par GitHub Copilot ?

    Après avoir effectué une évaluation de sécurité de 425 extraits de code générés par Copilot, un total de 600 failles de sécurité ont été identifiées, impliquant 42 types de CWE, soit environ 10 % des CWE (439 types de CWE) dans le développement de logiciels. Cela peut être dû au fait que Copilot génère du code dans différents langages de programmation et scénarios d'application, et qu'une grande variété de scénarios d'application peut conduire à divers types de problèmes de sécurité. De plus, étant donné que le modèle de base Copilot (Codex) est formé sur des données accessibles au public qui contiennent potentiellement divers types de failles de sécurité, cela peut conduire à la présence de plusieurs CWE dans le code généré par Copilot. Cet ensemble de 42 types de CWE couvre de nombreux types de problèmes de sécurité, et le tableau 10 montre les types de problèmes de sécurité pour lesquels ces 42 CWE sont pertinents.

    Nom : tableau.png
Affichages : 2096
Taille : 192,3 Ko

    La diversité des failles de sécurité indique que les développeurs utilisant Copilot sont confrontés à divers risques de sécurité. Ces risques sont divers et couvrent différents environnements de développement et scénarios d’application. Dans le même temps, cela reflète également le caractère inévitable des failles de sécurité dans le code généré par Copilot. Les développeurs doivent avoir une sensibilisation et des compétences en matière de sécurité correspondantes et prendre des mesures de sécurité appropriées pour éviter ces risques de manière opportune et ciblée. De plus, nous pouvons constater que les développeurs rencontrent souvent CWE-78 : OS Command Injection, CWE-330 : Utilisation de valeurs insuffisamment aléatoires et CWE-703 : Mauvaise vérification ou gestion des valeurs exceptionnelles.

    Conclusion

    Les chercheurs ont également examiné les causes possibles des faiblesses de sécurité dans le code généré par Copilot. Ils ont identifié trois facteurs principaux :
    • Le manque de contexte : Copilot génère du code en se basant sur le commentaire ou le nom de la fonction, mais il ne prend pas en compte le contexte global du projet ou les exigences de sécurité spécifiques. Par exemple, il peut générer du code qui utilise des fonctions obsolètes ou dangereuses, ou qui ne respecte pas les bonnes pratiques de codage.
    • La qualité des données d’entraînement : Copilot s’entraîne sur des milliards de lignes de code provenant de sources publiques, mais il ne filtre pas les données qui peuvent contenir des erreurs, des bugs ou des vulnérabilités. Par conséquent, il peut reproduire les mêmes problèmes dans le code qu’il génère.
    • L’absence de vérification : Copilot ne vérifie pas la validité, la fonctionnalité ou la sécurité du code qu’il génère. Il se contente de proposer des suggestions qui peuvent être acceptées ou rejetées par les développeurs. Il incombe donc aux développeurs de tester et de réviser le code généré avant de l’intégrer à leur projet.

    Les chercheurs concluent que GitHub Copilot est un outil puissant et innovant qui peut aider les développeurs à écrire du code plus rapidement et plus facilement, mais qu’il présente également des risques de sécurité importants qui doivent être pris en compte. Ils recommandent aux développeurs d’utiliser Copilot avec prudence et discernement, et de ne pas faire confiance aveuglément au code généré. Ils suggèrent également aux concepteurs de Copilot d’améliorer la qualité des données d’entraînement, d’ajouter des mécanismes de vérification et de sensibilisation à la sécurité, et de fournir plus d’informations sur le fonctionnement interne et les limites de l’outil .

    Source : rapport

    Et vous ?

    Quelles sont les conséquences potentielles des faiblesses de sécurité dans le code généré par Copilot pour les développeurs et les utilisateurs ?
    Quelles sont les responsabilités des développeurs, des concepteurs de Copilot, pour assurer la sécurité du code généré par Copilot ?
    Quelles sont les bonnes pratiques ou les outils que vous utilisez ou recommandez pour vérifier et améliorer la sécurité du code généré par Copilot ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients de l’utilisation de Copilot par rapport à d’autres méthodes de programmation ?
    Quelles sont vos attentes ou vos suggestions pour l’évolution future de Copilot et des outils similaires de génération de code basés sur l’IA ?
    Images attachées Images attachées
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #33
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    June 2023
    Messages
    428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : June 2023
    Messages : 428
    Points : 7 970
    Points
    7 970
    Par défaut GitHub Copilot, l'outil d'IA de suggestion de code, ferait perdre à Microsoft 20 $ par utilisateur et par mois
    GitHub Copilot, l'outil de suggestion de code basé sur l'IA, ferait perdre à Microsoft environ 20 $ par utilisateur et par mois
    les entreprises peinent à rentabiliser leurs outils d'IA

    GitHub Copilot, un assistant d'IA qui propose des suggestions de type autocomplétion au fur et à mesure que le développeur code, serait loin d'être un service rentable pour Microsoft. Bien que GitHub Copilot soit une offre commerciale, un récent rapport indique Microsoft dépense 20 $ par mois et par utilisateur afin de couvrir les frais liés à son exploitation. En prenant en compte les études selon lesquelles GitHub Copilot compte environ 1,5 million d'utilisateurs (pas tous payants), les pertes réelles pourraient s'avérer significatives pour Microsoft. Cela montre une fois de plus que les entreprises technologiques ont du mal à transformer l'engouement pour l'IA en profits.

    GitHub Copilot pourrait-il bientôt devenir plus cher ? Il est difficile de le savoir, mais en attendant, Microsoft perd beaucoup d'argent en exploitant ce service basé sur l'IA générative. Un récent rapport du Wall Street Journal met en évidence les coûts stratosphériques auxquels les grandes entreprises technologiques doivent faire face pour fournir des capacités d'IA à leurs clients. Et il semble que même les services payants perdent de l'argent. Le rapport passe en revue le cas des entreprises comme Microsoft et Google et révèle qu'elles expérimentent toute une série de tactiques pour rentabiliser leurs investissements, mais n'y arrivent pas pour l'instant.

    Dans le cas de GitHub Copilot, Microsoft a lancé la commercialisation de l'assistant d'IA après une longue phase de test en juin 2022 au prix de 10 dollars par mois ou 100 dollars par an pour les développeurs. L'outil est gratuit pour les étudiants (sous réserve de vérification) et les responsables de projets open source. Microsoft a en outre proposé une version Business en décembre dernier au prix de 19 dollars par utilisateur et par mois. La version Business comprend les mêmes fonctionnalités que la déclinaison grand public, mais avec des éléments de contrôle supplémentaires, dont la confidentialité. Toutefois, tout ceci n'a pas permis de le rentabiliser l'outil.

    Nom : GitHub-Copilot-depense-Microsoft-20-mois-par-utilisateur.jpg
Affichages : 4713
Taille : 32,0 Ko

    GitHub Copilot est déficitaire bien qu'il attire environ 1,5 million d'utilisateurs et s'intègre à près de la moitié de leurs projets de codage. Les utilisateurs paient un forfait de 10 dollars par mois pour le service, mais une source a rapporté que le coût pour Microsoft dépasse en moyenne 20 dollars par mois et par utilisateur. Dans certains cas, les utilisateurs intensifs ont coûté à l'entreprise jusqu'à 80 dollars par mois. Selon le rapport, ces observations ont été faites au cours des premiers mois de 2023. On ne sait pas si la situation s'est améliorée depuis, et la firme de Redmond n'a pas immédiatement commenté les chiffres avancés par les auteurs du rapport.

    Selon les experts, le problème actuel des coûts est lié à la nature des calculs de l'IA, qui nécessitent souvent de nouveaux calculs pour chaque requête, contrairement aux logiciels standard qui bénéficient d'économies d'échelle. Cela rend les modèles d'IA forfaitaires pour les services d'IA risqués, car l'augmentation de l'utilisation par les clients peut faire grimper les coûts d'exploitation et entraîner des pertes potentielles pour l'entreprise. Chris Young, chef de la stratégie d'entreprise chez Microsoft, pense qu'il faudra encore du temps pour que les investissements dans l'IA soient rentables, le temps que les gens trouvent les meilleures façons de l'utiliser.

    Les outils d'IA générative n'ont pas fait leurs preuves et leur fonctionnement est coûteux, car ils nécessitent des serveurs très puissants dotés de puces coûteuses qui consomment beaucoup d'énergie. Par exemple, Microsoft utilise le grand modèle de langage le plus complexe d'OpenAI, GPT-4, pour un grand nombre de ses fonctions d'IA. GPT-4 est l'un des modèles d'IA les plus importants et les plus coûteux à exploiter, car il nécessite une puissance de calcul considérable. Le rapport ironise sur le fait que "l'utilisation de ce modèle d'IA pour des tâches de base telles que le résumé d'un courriel revenait à demander à une Lamborghini de livrer une pizza".

    Ce qui suggère que l'utilisation des modèles d'IA très performants peut s'avérer excessive pour des tâches simples. Selon le rapport, Zoom a tenté de réduire les coûts en utilisant parfois un modèle d'IA plus simple que ce qu'elle a développé en interne. Adobe et d'autres sociétés plafonnent l'utilisation mensuelle de leurs services d'IA et facturent les utilisateurs en fonction de la consommation. Dans le même ordre d'idée, Microsoft aurait également exploré des alternatives moins coûteuses pour son chatbot d'IA Bing Chat, notamment le modèle d'IA Llama 2 de Meta. L'on ignore les résultats de cette expérimentation et Microsoft n'a rien laissé filtrer.

    Un rapport publié cette année par Reuters indiquait que l'exécution de chaque requête de ChatGPT pouvait coûter 4 cents. En conséquence, Adam Selipsky, directeur général d'AWS (Amazon Web Services), a déclaré que de nombreuses entreprises clientes n'étaient pas satisfaites des coûts d'exploitation élevés de ces modèles d'IA. « J'ai parlé à de nombreux clients et beaucoup sont mécontents du coût qu'ils constatent pour l'exploitation de certains de ces modèles d'IA », a-t-il déclaré en parlant de l'industrie en général. Mais avec le temps, grâce aux progrès du matériel d'accélération de l'IA, les coûts d'exploitation de ces modèles devraient baisser.

    Il n'est pas certain que ces progrès soient suffisamment rapides pour correspondre au cycle d'engouement de cette année pour l'IA. Certains experts s'attendent à une approche financière plus stricte dans un avenir proche. Par exemple, May Habib, PDG de la société d'IA générative Writer, a déclaré : « l'année prochaine, je pense, sera l'année de la disparition de la caisse noire pour l'IA générative ». Cela suggère que nous pourrions bientôt voir l'industrie passer de l'enthousiasme et des budgets expérimentaux à une phase où l'accent sera mis sur la question de savoir si ces modèles d'IA peuvent réellement contribuer à la rentabilité de l'entreprise.

    En attendant, Microsoft propose un prix plus élevé pour la prochaine mise à jour de son logiciel d'IA. En plus des frais mensuels habituels - qui commencent à environ 13 dollars pour la suite bureautique de base Microsoft 365 destinée aux entreprises -, la société facturera 30 dollars supplémentaires par mois pour la version infusée par l'IA. Cette dernière peut composer des courriels et créer des présentations PowerPoint de manière autonome. Google, qui lance une fonction d'assistant IA similaire pour son logiciel de travail, facturera également 30 dollars par mois en plus des frais d'abonnement habituels, qui commencent à 6 dollars par mois.

    Source : Wall Street Journal

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des pertes opérationnelles liées à GitHub Copilot ?
    GitHub Copilot deviendra-t-il plus cher dans un avenir proche ?
    GitHub Copilot est-il un outil fiable ? Quels sont les avantages pour les utilisateurs ?
    Selon vous, les utilisateurs seront-ils prêts à payer plus pour GitHub Copilot ?
    Les entreprises telles que Google et Microsoft vont-elles supporter ces pertes à long terme ?
    Certains de ces outils d'IA risquent-ils de disparaître en raison des pertes d'exploitation ?

    Voir aussi

    GitHub Copilot : un assistant IA de programmation qui génère du code comportant des faiblesses de sécurité, selon une étude sur la qualité du code

    GitHub Copilot, l'assistant de programmation basé sur l'IA, sous le feu des critiques, un développeur affirme qu'il émet de nombreux bouts de son code protégé par le droit d'auteur

    Copilot, l'outil d'IA commercial de GitHub, est critiqué par la communauté du logiciel open source, pour sa reproduction aveugle des blocs de code

  14. #34
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    chomeur
    Inscrit en
    April 2015
    Messages
    708
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France, Seine Maritime (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : chomeur
    Secteur : Distribution

    Informations forums :
    Inscription : April 2015
    Messages : 708
    Points : 1 578
    Points
    1 578
    Par défaut
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    vu les coups qui sembles lié a la consommation d’énergie L’IA pollue, âpres la mode de la cryptomonnaies qui de part son effondrement actuel aura consommé de l’énergie pour rien au tour de L’IA utilisé entre autre pour la rédaction d'un simple courrier.

    reste plus qu'a espérer que le hardware s’améliorera sinon faudra peut etre penser a se débarrasse des action nvidia
    Plus vite encore plus vite toujours plus vite.

  15. #35
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    November 2022
    Messages
    842
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : November 2022
    Messages : 842
    Points : 13 976
    Points
    13 976
    Par défaut Le nouveau Microsoft 365 Copilot, alimenté par le GPT-4 d'OpenAI, est disponible pour 30 $ par mois
    Le nouveau Microsoft 365 Copilot, alimenté par le GPT-4 d'OpenAI, est disponible pour 30 $ par mois, l'outil sera intégré dans les applications Microsoft 365, y compris Word, Excel et plus encore

    Microsoft est prête à profiter de son prochain cycle de croissance. Mercredi 1 novembre, l'entreprise a commencé à vendre le module complémentaire d'intelligence artificielle Microsoft 365 Copilot pour ses abonnements aux applications Office destinées aux entreprises.

    La fonction qui apparaît dans Word, Excel et d'autres programmes Office coûtera 30 dollars par personne et par mois. Les analystes de Piper Sandler, Brent Bracelin et Hannah Rudoff, ont écrit dans une note adressée aux clients en début de semaine que cela pourrait représenter plus de 10 milliards de dollars de revenus annualisés d'ici à 2026.

    Microsoft entend tirer le meilleur parti de sa position dominante sur le marché des logiciels de productivité, où Google s'efforce de gagner des parts de marché. Google, quant à lui, vend l'amélioration Duet AI pour les abonnements à ses outils Workspace.


    Le modèle de Piper Sandler suppose que 18 % des utilisateurs éligibles utiliseront Copilot. Cela pourrait être agressif, mais "il y aura un élément FOMO", a déclaré M. Bracelin lors d'une interview à CNBC, en utilisant l'acronyme pour la peur de rater quelque chose. "Si vous êtes en concurrence dans un secteur avec quelqu'un qui a Copilot et que vous ne l'avez pas, vous êtes désavantagé."

    Piper Sandler a l'équivalent d'une note d'achat sur les actions de Microsoft, qui ont augmenté de 41 % cette année, contre un gain de 9 % pour l'indice S&P 500 plus large.

    "Les clients nous disent qu'une fois qu'ils ont utilisé Copilot, ils ne peuvent plus s'en passer", a déclaré le PDG de Microsoft, Satya Nadella, aux analystes lors d'une conférence téléphonique la semaine dernière.

    Après avoir dévoilé ses plans pour Copilot en mars, Microsoft a annoncé en septembre qu'elle ciblerait d'abord les plus grandes entreprises. Lors de la conférence téléphonique de la semaine dernière, M. Nadella a déclaré que 40 % des entreprises du Fortune 100, un classement des entreprises américaines en fonction de leur chiffre d'affaires, utilisaient Copilot dans le cadre d'un programme d'accès anticipé payant sur invitation annoncé en mai, citant nommément cinq clients : Bayer, KPMG, Mayo Clinic, Suncorp et Visa.

    L'avant-première a été annoncée en mai, il y a moins de six mois. Par conséquent, il n'y a pas beaucoup de données sur l'impact de Copilot sur les performances.

    "Les conversations que nous avons eues, même avec les clients ayant bénéficié d'un accès anticipé, se sont déroulées sur une période trop courte pour nous permettre d'examiner les aspects qualitatifs de l'utilisation des outils", a déclaré Jason Wong, analyste chez Gartner, un cabinet d'études spécialisé dans le secteur des technologies.

    Les entreprises ont besoin d'au moins 300 licences pour que leurs employés aient accès à Copilot. Le défi pour Microsoft est d'aller au-delà d'un petit noyau d'utilisateurs finaux et de parvenir à un large déploiement. Cela pourrait prendre du temps.

    M. Wong a déclaré que Gartner encourageait les entreprises à expérimenter l'IA générative, qui peut créer des images et du texte synthétiques avec seulement quelques mots d'entrée humaine.

    "Je pense qu'il sera raisonnable d'atteindre 20 % d'ici deux ou trois ans pour des technologies telles que Copilot, car il y aura des adeptes précoces et des adeptes rapides", a-t-il déclaré.

    Selon M. Bracelin, de Piper Sandler, il pourrait être plus facile pour les entreprises de distribuer Copilot aux cadres, pour la plupart très bien rémunérés, dont le temps est précieux. L'outil pourrait les aider à hiérarchiser les messages électroniques et à comprendre rapidement les documents.

    Mais les cadres supérieurs pourraient finir par causer des maux de tête à l'assistance technique, a déclaré M. Wong. Il serait peut-être plus sage de donner Copilot d'abord à des employés techniquement compétents qui ont utilisé l'IA générative à des fins personnelles et qui sont familiers avec les défauts tels que la possibilité de débiter des informations inexactes, a déclaré M. Wong. Microsoft reconnaît sur son site web que "les réponses produites par l'IA générative ne sont pas garanties comme étant 100% factuelles".

    Cela n'a pas découragé les utilisateurs de ChatGPT, le chatbot d'OpenAI, soutenu par Microsoft, dont les modèles de langage sont au cœur de Copilot. Après le lancement de ChatGPT en novembre 2022, Microsoft et d'autres grands éditeurs de logiciels se sont empressés d'intégrer des fonctions génératives similaires. Microsoft affirme que les invites et les réponses de Copilot ne sont pas utilisées pour former des modèles de langage et qu'elles respectent les normes de confidentialité de l'entreprise.

    Microsoft ne sera pas le seul à bénéficier des nouveaux frais mensuels de Copilot. Lors de la mise en place de l'outil, les entreprises pourraient être amenées à utiliser d'autres services Azure Cloud, tels que Purview pour la gestion des données, a déclaré M. Wong.

    Source : Microsoft ; Brent Bracelin, analyste chez Piper Sandler ; Jason Wong, analyste chez Gartner

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Trouvez-vous que le prix de l'abonnement à Microsoft 365 Copilot est raisonnable ?

    Voir aussi

    Microsoft 365 Copilot sera disponible pour les clients commerciaux le 1er novembre

    Microsoft 365 Copilot : la version « omnisciente » de Clippy dopée à l'IA va automatiser l'analyse des données dans Excel, rédiger des documents dans Word basés sur d'autres fichiers et bien plus
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #36
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 315
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 315
    Points : 195 126
    Points
    195 126
    Par défaut GitHub va s'appuyer sur l'IA pour créer un EDI universel avec Copilot et Copilot Chat
    GitHub va s'appuyer sur l'IA pour créer un environnement de développement intégré universel avec Copilot et Copilot Chat,
    « Tout comme GitHub a été fondé sur Git, nous sommes aujourd'hui refondés sur Copilot »

    GitHub, la plateforme de développement collaboratif, a annoncé sa « refondation » sur Copilot, son outil d’assistance à la programmation basé sur l’intelligence artificielle. Copilot, qui a été lancé en juin 2023 en partenariat avec OpenAI, utilise le modèle Codex pour générer du code à partir de commentaires en langage naturel ou de fragments de code existants. Selon GitHub, Copilot a déjà aidé des millions de développeurs à coder plus rapidement, à apprendre de nouveaux langages et frameworks, et à résoudre des problèmes complexes

    GitHub a déclaré que sa refondation sur Copilot vise à faire de la plateforme un « environnement de développement intégré universel », où les développeurs peuvent trouver tout ce dont ils ont besoin pour créer, partager et déployer du logiciel. Parmi les nouvelles fonctionnalités annoncées, il y a Copilot Chat, un assistant virtuel qui répond aux questions des développeurs sur le code, les technologies, les bonnes pratiques, et plus encore. Copilot Chat utilise la même technologie que Copilot, mais au lieu de générer du code, il génère des réponses en langage naturel, accompagnées de liens, d’exemples, de graphiques ou d’images pertinents.

    Copilot Chat se présente sous la forme d’une fenêtre de chat intégrée à l’éditeur de code de GitHub, qui peut être activée ou désactivée à tout moment. Les développeurs peuvent poser des questions à Copilot Chat en utilisant des mots-clés, des phrases ou des émojis, et Copilot Chat leur répondra en quelques secondes. Par exemple, si un développeur demande « Comment utiliser GitHub Copilot ? », Copilot Chat lui donnera un bref tutoriel sur les fonctionnalités de base de l’outil, ainsi qu’un lien vers la documentation officielle. Si un développeur demande « Quelle est la différence entre Python et Ruby ? », Copilot Chat lui donnera un tableau comparatif des deux langages, ainsi qu’un lien vers un article qui explique les avantages et les inconvénients de chacun.

    GitHub a affirmé que Copilot Chat est capable de répondre à une grande variété de questions, allant du niveau débutant au niveau expert, et couvrant de nombreux domaines du développement logiciel, tels que le web, le mobile, le cloud, l’intelligence artificielle, la sécurité, etc. GitHub a également précisé que Copilot Chat est constamment mis à jour avec les dernières informations et tendances du secteur, grâce à l’analyse des données provenant de GitHub et d’autres sources fiables.

    GitHub a indiqué que Copilot Chat est actuellement en version bêta, et qu’il est accessible gratuitement à tous les utilisateurs de GitHub Copilot. GitHub a ajouté qu’il prévoit de rendre Copilot Chat disponible pour d’autres éditeurs de code et environnements de développement à l’avenir, ainsi que d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, telles que la possibilité de converser avec Copilot Chat par la voix ou la vidéo, ou de demander à Copilot Chat de générer du code à partir des réponses qu’il fournit.

    GitHub a affirmé que sa refondation sur Copilot vise à « révolutionner le développement logiciel » et à « rendre la programmation plus accessible, plus agréable et plus productive pour tous ». GitHub a invité les développeurs à essayer Copilot et Copilot Chat, et à partager leurs commentaires et leurs suggestions pour améliorer les outils.

    Il est également question de GitHub Copilot Enterprise, qui permet aux organisations de personnaliser GitHub Copilot avec le contexte complet d'une base de code. Avec GitHub Copilot Chat connecté aux référentiels sur github.com, Copilot Enterprise permet aux équipes de rechercher et de créer de la documentation, d'obtenir des suggestions basées sur du code interne et privé et d'examiner les demandes d'extraction. Englobant également le programme GitHub Copilot for Business, GitHub Copilot Enterprise est attendu en février 2024 pour 39 $ par utilisateur et par mois.

    Nom : business.png
Affichages : 1887
Taille : 156,2 Ko

    Thomas Dohmke, Directeur général de GitHub

    En mars, nous avons partagé notre vision d'un nouvel avenir du développement logiciel avec Copilot X, où l'IA imprègne chaque étape du cycle de vie du développeur. Depuis lors, nous avons travaillé pour faire évoluer la technologie sous-jacente et, ce faisant, nous avons créé quelque chose d’encore plus grand. Notre vision s’est manifestée par une nouvelle réalité pour les développeurs du monde entier.

    Tout comme GitHub a été fondé sur Git, nous sommes aujourd'hui refondés sur Copilot. L'Open Source et Git ont fondamentalement transformé la façon dont nous construisons des logiciels. Il est désormais évident que l’IA inaugure le même changement radical, et à un rythme exponentiel. En peu de temps, GitHub Copilot a étendu et fait évoluer GitHub pour devenir la principale plate-forme de développement basée sur l'IA au monde.

    Nous sommes certains que cette transformation fondamentale de la plateforme GitHub, et cette nouvelle manière catégorique de développer des logiciels, est nécessaire dans un monde dépendant des logiciels. Chaque jour, les développeurs du monde entier trouvent un équilibre entre une demande insoutenable de moderniser le code hérité d’hier et de construire notre numérique de demain. Notre conviction directrice est de permettre aux développeurs de tout faire plus facilement, de l'étincelle créative à la validation, en passant par le Pull Request, la révision du code et le déploiement, et de tout faire avec GitHub Copilot profondément intégré à l'expérience du développeur.

    Entrons dans cette nouvelle réalité.

    GitHub Copilot Chat généralement disponible en décembre 2023

    Le codage est la pièce maîtresse du cycle de vie du développement logiciel. Avec GitHub Copilot Chat, nous permettons l'essor du langage naturel en tant que nouveau langage de programmation universel pour tous les développeurs de la planète. Qu'il s'agisse de trouver une erreur, d'écrire des tests unitaires ou d'aider au débogage du code, Copilot Chat est votre compagnon d'IA dans tout cela, vous permettant d'écrire et de comprendre du code dans la langue que vous parlez.

    Copilot Chat sera généralement disponible en décembre 2023 dans le cadre de votre abonnement GitHub Copilot existant, pour les organisations et les particuliers. Cette offre est également disponible gratuitement pour les enseignants, les étudiants et les responsables vérifiés de projets open source populaires.

    GitHub Copilot Chat arrive sur github.com et notre application mobile

    GitHub est l'endroit où les projets démarrent, où les développeurs collaborent et où la communauté open source crée et maintient le code mondial. Désormais, nous intégrons GitHub Copilot Chat directement dans github.com, afin que les développeurs puissent approfondir le code, les Pull Request, la documentation et les questions générales de codage avec Copilot Chat fournissant des suggestions, des résumés, des analyses et des réponses. Et, combiné à la puissance de la recherche avancée de code de GitHub, nous permettons à Copilot Chat de comprendre et de vous aider avec les dernières modifications apportées aux projets open source populaires.

    Présentation de GitHub Copilot Enterprise : Copilot personnalisé pour votre organisation

    À ses débuts en tant que fonction de saisie semi-automatique proposée dans l'EDI, GitHub Copilot rendait déjà les développeurs 55 % plus rapides. Mais les développeurs n’écrivent souvent du code qu’environ 2 heures par jour et s’enlisent dans des tâches banales tout au long du cycle de vie du développement logiciel. De plus, les développeurs passent plus de temps à déchiffrer plutôt qu’à expédier lorsqu’ils ne peuvent pas identifier et résoudre les problèmes, bugs ou vulnérabilités propres à la base de code d’une organisation.

    Pour que votre équipe de développeurs puisse se déployer à la vitesse et à l'échelle dont vous avez besoin pour devenir leader sur le marché, vos développeurs doivent disposer de l'IA à chaque étape du cycle de vie du développement logiciel, personnalisée et adaptée à votre base de code.

    Nous ne nous contentons pas de dépasser l'éditeur, nous finalisons désormais l'intégralité de nos offres Copilot et les personnalisons avec le contexte complet de l'ensemble de votre base de code avec GitHub Copilot Enterprise. Avec Copilot Chat connecté à vos référentiels sur github.com, Copilot Enterprise permet à vos équipes de développeurs de se familiariser rapidement avec votre base de code, de rechercher et de créer de la documentation, d'obtenir des suggestions basées sur du code interne et privé et d'examiner rapidement les demandes d'extraction. De plus, des actions intelligentes, telles que la possibilité de générer des résumés de demandes d'extraction, seront disponibles sur GitHub, aidant ainsi les développeurs à rester dans leur état de flux d'un simple clic. Et bien sûr, tout cela s’accompagne d’une sécurité, d’une sûreté et d’une confidentialité de niveau entreprise.

    Nom : fonctionnement.png
Affichages : 1785
Taille : 85,8 Ko

    GitHub Copilot n'a pas été sans controverse

    Formé sur le texte en langage naturel et le code source provenant de sources accessibles au public, GitHub Copilot n'a pas été sans controverse. Des questions ont été soulevées quant à la légalité de son utilisation de code sous licence open source pour la formation. Un recours collectif déposé il y a un an est toujours en cours d'examen devant les tribunaux et aucun règlement n'a été trouvé, selon GitHub. La société s'est dite convaincue que GitHub Copilot respecte les lois applicables.

    Conclusion

    Ce lancement pourrait aider Microsoft à augmenter ses revenus dans son segment d’activité cloud en tirant pleinement parti de la technologie de son partenaire OpenAI. Cela pourrait mieux positionner Microsoft pour faire face aux défis de son principal rival dans le cloud, Amazon. En octobre, Amazon Web Services a annoncé qu'il commençait à tester la possibilité de personnaliser son assistant de programmation CodeWhisperer avec du code privé.

    Les analystes de Piper Sandler ont estimé que les revenus annualisés de GitHub Copilot pourraient atteindre 3 milliards de dollars d'ici 2026 dans une note de lundi, en supposant que 16 % des 100 millions d'utilisateurs de GitHub l'utilisaient. Le modèle des analystes, qui ont l’équivalent d’une note d’achat sur les actions Microsoft, n’inclut pas l’impact de Copilot Enterprise de GitHub.

    Source : GitHub

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la refondation de GitHub sur Copilot ? Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle pour les développeurs ?
    Avez-vous déjà utilisé GitHub Copilot ou Copilot Chat ? Si oui, quelles sont vos impressions ? Si non, pourquoi pas ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients de l’utilisation de l’intelligence artificielle pour assister la programmation ? Quels sont les risques et les opportunités ?
    Comment Copilot et Copilot Chat peuvent-ils améliorer votre productivité, votre créativité et votre apprentissage en tant que développeur ?
    Quelles sont les limites et les lacunes de Copilot et Copilot Chat ? Quelles sont les fonctionnalités que vous aimeriez voir ajoutées ou améliorées ?
    Comment Copilot et Copilot Chat peuvent-ils changer le paysage du développement logiciel ? Quels sont les impacts sur l’emploi, l’éducation, la collaboration, la qualité, la sécurité, etc. ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #37
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    May 2019
    Messages
    1 802
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : May 2019
    Messages : 1 802
    Points : 35 771
    Points
    35 771
    Par défaut Bing Chat s'appelle désormais « Microsoft Copilot », un changement de marque qui pourrait prêter à confusion
    Bing Chat s'appelle désormais « Microsoft Copilot », un changement de marque qui pourrait prêter à confusion,
    bien que l’intérêt de Microsoft soit d’unifier

    Microsoft a récemment changé le nom de Bing Chat et Bing Chat Enterprise en Microsoft Copilot. Copilot est un concept qui est de plus en plus utilisé par Microsoft pour introduire l’IA dans tous les aspects de la gamme Windows et d’autres domaines d’activité. Copilot for Microsoft 365 utilise les données d’une entreprise qui se trouvent déjà dans le Microsoft Graph, tandis que Copilot Studio étend la technologie à d’autres domaines d’activité tels que le CRM et l’ERP.

    Selon Microsoft, l’intérêt de son initiative est de simplifier l'expérience de l'utilisateur et rendre Copilot plus accessible à tous. « À partir d'aujourd'hui, Bing Chat et Bing Chat Enterprise deviennent Copilot, avec une protection des données commerciales appliquée lorsque tout utilisateur éligible est connecté avec Microsoft Entra ID », a déclaré Microsoft. Chaque fois qu'un employé se connectera à Copilot avec son compte professionnel, il bénéficiera d'une protection des données commerciales.


    Microsoft Copilot fait référence au compagnon IA de Microsoft, qui couvre toutes les applications et expériences de Microsoft, y compris Microsoft 365, Windows 11, Edge et Bing. Avec Copilot, les utilisateurs pourront bénéficier de l'assistance de l'IA dans pratiquement tous les aspects de leurs flux de travail dans les différentes applications Microsoft.

    Nom : Copilot126.jpg
Affichages : 2403
Taille : 7,1 Ko

    Par exemple, la suite d'applications Microsoft 365, notamment Word, Excel, PowerPoint, Outlook et Teams, sera dotée de Copilot pour optimiser le flux de travail à travers elles, comme la génération de texte et de tableaux dans Word, le résumé et la rédaction d'e-mails dans Outlook, et la génération de visualisations Python dans Excel.

    Copilot (anciennement Bing Chat et Bing Chat Enterprise) sera disponible le 1er décembre. Depuis le lancement de Bing Chat, il y a eu plus d'un milliard d'invites et de requêtes. Grâce à la protection commerciale des données de Copilot, les messages-guides et les réponses ne sont pas sauvegardés. Microsoft rassure qu’elle n'a pas accès aux données et elles ne sont pas utilisés pour entraîner les modèles sous-jacents. De plus, Copilot est basé sur les derniers modèles OpenAI, y compris GPT-4 et DALL-E 3, offrant des capacités de génération de texte et d'image dans une expérience unifiée.

    L’intention de Microsoft serait d'inclure d'autres utilisateurs d'Entra au fil du temps :
    • Microsoft 365 E3, E5
    • Microsoft 365 F3 (bientôt)
    • Microsoft 365 A3, A5 (pour les professeurs uniquement)
    • Business Standard
    • Business Premium

    Apparemment, la marque Copilot est une tentative d'unifier plutôt que de confondre, selon un billet de blog de Microsoft : « À l'occasion de Microsoft Ignite 2023, nous sommes ravis d'annoncer Microsoft Copilot Studio, un outil low-code permettant de personnaliser Microsoft Copilot pour Microsoft 365 et de créer des copilotes autonomes. Copilot Studio est inclus dans Copilot pour Microsoft 365 et rassemble un ensemble de capacités de communication puissantes », Microsoft.

    Selon Jared Spataro, vice-président de la division Modern Work & Business Applications de Microsoft, l’objectif est de disposer d’un Copilote unique pour toutes les surfaces de Microsoft, qui comprend le contexte de l’utilisateur sur le web, sur son PC et au travail. Bien que Microsoft vantait les mérites de Cortana en tant qu’assistant personnel de productivité, aujourd’hui, selon le PDG Satya Nadella, Microsoft est la société Copilot.

    Microsoft Copilot Studio : une solution pour répondre aux besoins des professionnels de l’informatique et des créateurs

    Pour aider Copilot à être encore plus puissant, polyvalent et créatif, Microsoft adopte également l'évolution récente d'OpenAI vers des modèles d'IA de type agent, appelés GPT, avec Microsoft Copilot Studio. « Les GPT sont un nouveau moyen pour quiconque de créer une version personnalisée de Copilot pour des tâches spécifiques », écrit Microsoft. « Combinés à la prise en charge précédemment annoncée des plugins de schéma OpenAI, les GPT et les plugins ouvriront de nouvelles perspectives aux développeurs et professionnels, et offriront aux utilisateurs des expériences et des interactions adaptées à leurs besoins. »


    Conçu pour répondre aux besoins des professionnels de l'informatique et des créateurs, Copilot Studio s'intègre à Microsoft Azure OpenAI Studio, Azure Cognitive Services, Azure Bot Service et à d'autres technologies d'IA conversationnelle de Microsoft. Elle simplifie et accélère la création et la publication d'un plugin directement dans Copilot for Microsoft 365 en utilisant une approche low-code par glisser-déposer qui inclut la logique et la connectivité des données pour répondre aux questions basées sur les données et processus d'entreprise.

    Les créateurs peuvent importer ou créer de nouveaux plugins à partir des composants existants de la plateforme, y compris les sources de données, les connecteurs, les flux, les invites AI et les sujets personnalisés. Avec plus de 1 100 connecteurs prédéfinis, tels que SAP, Workday et ServiceNow, les organisations peuvent se connecter à toutes leurs données d'entreprise.

    Microsoft est déterminé à faire de Copilot une réussite, après avoir connu un certain succès avec la technologie dans GitHub. Cette technologie en est encore au stade du moteur de recherche intelligent, qui exploite le langage naturel pour aider les utilisateurs et présenter les données d'entreprise qui seraient autrement difficiles à trouver. D’après certains analystes, l’ajout de Copilot aux plateformes low code et no code de Microsoft devrait garantir la pérennité de cette technologie, qui n’était pas assurée par ses prédécesseurs.

    Bien que l’initiative soit ambitieuse et prometteuse, il est important de noter que l’IA n’est pas infaillible et peut parfois produire des résultats imprécis ou biaisés. Il est donc essentiel que les utilisateurs continuent de faire preuve de discernement et de vérifier les résultats de l’IA avant de les accepter comme vérité absolue. En fin de compte, l’initiative Copilot de Microsoft est une étape importante dans l’introduction de l’IA dans tous les aspects de la gamme Windows et d’autres domaines d’activité, mais elle doit être utilisée avec prudence et discernement.

    Sources : Microsoft (1, 2)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Pensez-vous que Microsoft pourra garantir la confidentialité et la sécurité des données lors de l’utilisation de Copilot ?

    Voir aussi :

    Microsoft 365 Copilot sera disponible pour les clients commerciaux le 1er novembre

    Le nouveau Microsoft 365 Copilot, alimenté par le GPT-4 d'OpenAI, est disponible pour 30 $ par mois, l'outil sera intégré dans les applications Microsoft 365, y compris Word, Excel et plus encore
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #38
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    June 2023
    Messages
    428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : June 2023
    Messages : 428
    Points : 7 970
    Points
    7 970
    Par défaut Il serait difficile de trouver de l'aide compétente pour mettre en œuvre Copilot for Microsoft 365
    « Bonne chance pour trouver de l'aide compétente pour mettre en œuvre Copilot for Microsoft 365 », affirme un MVP de Microsoft
    qui met en garde contre les consultants portant des titres de gloire

    Loryan Strant, un MVP de Microsoft (Microsoft Most Valuable Professional), attire l'attention des consommateurs sur les escroqueries ou les duperies dont ils pourraient être victimes lorsqu'ils choisissent de déployer l'assistant d'IA Copilot for Microsoft 365. Selon lui, la majorité des consultants du réseau de Microsoft n'ont probablement pas encore suffisamment d'expérience pratique pour vous être d'une grande aide dans la mise en œuvre de l'outil d'IA. De nombreux consultants n'auraient pratiquement pas eu l'occasion de l'utiliser, et encore moins de développer une expertise significative de l'outil. Il affirme qu'il faut donc être vigilants afin de ne pas faire les frais de la bulle de l'IA.

    La course à l'IA a entraîné un boom de la valorisation boursière des entreprises du secteur et a donné lieu à ce que certains spécialistes appellent "la plus grosse bulle financière de tous les temps". Dans ce contexte, et en raison du battage médiatique intense, certains particuliers et entreprises s'empressent d'adopter l'IA afin de ne pas être laissés pour compte. Des rapports ont révélé que certaines entreprises investissent parfois dans l'IA sans s'assurer que cela leur apporterait une plus-value ou que cela les rendrait plus compétitives. Et pour ne rien arranger, d'innombrables produits et service d'IA sont disponibles, compliquant le choix des consommateurs.

    Dans le cas de Microsoft, l'entreprise propose un assistant-service d'IA appelé Copilot for Microsoft 365. Publié le 1er novembre 2023, Copilot for Microsoft 365 est un outil de productivité piloté sur l'IA qui coordonne les grands modèles de langage (LLM), le contenu dans Microsoft Graph et les applications Microsoft 365 que vous utilisez tous les jours, telles que Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Teams et autres. Cette intégration fournit une assistance intelligente en temps réel, permettant aux utilisateurs d'améliorer leur créativité, leur productivité et leurs compétences. Mais un MVP de Microsoft souligne qu'il y a un véritable problème avec le produit d'IA.


    Seulement quelques partenaires de Microsoft ont eu accès à Copilot for Microsoft 365 lors des phases de test, très peu parmi ces derniers ont une expérience concrète avec l'outil d'IA et encore moins ont été en mesure d'en faire une application utile. En tout cas, ce qu'affirme Loryan Strant, responsable des produits et de l'innovation au sein de la société de conseil néerlandaise Rapid Circle et détenteur de longue date de l'accréditation MVP de Microsoft. Dans un récent billet de blogue intitulé "How to Identify Copilot Bullsh*t", Strant dénonce le matraquage médiatique auquel se livrent les partenaires de Microsoft sur le produit malgré la situation qui prévaut.

    Strant a écrit : « quelle est exactement l connerie de Copilot à laquelle je fais référence ? Est-ce Microsoft et son désir d'associer Copilot à chaque application, produit, service et licence ? Non. Ce sont les partenaires de Microsoft. Ce sont les créateurs de contenu - les professionnels de l'informatique, les blogueurs d'entreprise et, dans certains cas, même les MVP. Qu'est-ce que je reproche à ces personnes ? Leur expertise et leurs connaissances dans le domaine de Microsoft Copilot for Microsoft 365 ». Il appelle les consommateurs et les entreprises à faire preuve de vigilance lorsqu'ils décident de faire appel à un partenaire pour mettre en œuvre le système.

    « Heureusement, dans le cadre de mon travail, nous avons eu un accès anticipé à ce produit, à la fois par extension de l'un de nos clients qui participait au programme d'accès anticipé, et dans notre propre environnement », écrit-il. Pendant son temps de travail avec l'outil, Strant a constaté qu'il a déjà été modifié et ajusté un certain nombre de fois : « certaines choses sont claires et d'autres relèvent encore de l'art obscur. Ainsi, il est très probable que toute personne qui prétend l'utiliser depuis un certain temps ne l'a pas fait. Alors, si vous êtes un client de Microsoft et que vous parlez de M365 Copilot à un partenaire, demandez-lui depuis quand il l'utilise ».

    Le point de vue de Strant est que l'expérience pratique permet d'accroître la connaissance d'une technologie. Il suggère donc de demander aux cabinets de conseil s'ils sont autorisés à mettre la main sur Copilot. Il indique : « le produit est très cher et il faut une quantité minimale d'achats. Nous parlons d'un minimum de 300 licences, ce qui représente environ 109 000 USD. De nombreux partenaires de Microsoft, des professionnels de l'informatique et ceux qui se qualifient eux-mêmes d'experts ne travaillent pas pour des organisations qui atteignent le nombre minimum de sièges, et ne sont pas non plus prêts à dépenser cet investissement considérable ».

    Strant conseille donc d'examiner attentivement ceux qui offrent des services pour la mise en œuvre de Copilot for Microsoft 365. Il conseille également de faire preuve de discernement en ce qui concerne la communication intensive qui entoure le produit d'IA de Microsoft, notamment les articles de blogue, les webinaires, les sessions de conférence et autres contenus annonçant la préparation à Copilot. Selon Strant, la plupart du temps, les auteurs de ces contenus se contentent de régurgiter, sans un apport original, ce qu'ils ont lu dans les notes de version ou sur les pages Web officielles de présentation de l'outil. Strant a conclu son article comme suit :

    Qu'est-ce que je veux dire ?

    Dans le secteur des technologies de l'information (et, j'en suis sûr, dans beaucoup d'autres secteurs), on dit qu'en tant que consultant, il suffit d'avoir une page d'avance sur le client. J'ai toujours détesté ce dicton, car il s'agit d'une tromperie pure et simple.

    En adoptant cette position, les "professionnels" n'hésitent pas à tromper le client sur leur niveau de connaissance - et dans certains cas, cela peut conduire à des résultats désastreux tels que des violations de la confidentialité des données. Et dans le scénario où les organisations donnent à l'"IA" l'accès à leur contenu et à leurs informations, c'est une chose incroyablement dangereuse à faire.

    Je tiens à être clair ici : je ne dis pas que seul mon employeur peut aider les clients en raison de notre expérience, de notre accès et de notre connaissance de M365 Copilot. Ce serait également de la foutaise.

    Ce que je dis, c'est que si vous cherchez un partenaire ou un consultant pour vous aider avec M365 Copilot dans votre organisation, mettez-le au défi de prouver ses connaissances et son expérience. Mettez-les au défi de montrer une valeur unique qui va au-delà de ce qui est publiquement disponible avec une recherche de base sur le Web.

    À l'heure actuelle, la banalisation de l'"IA" et de M365 Copilot est une véritable ruée vers l'or.

    Assurez-vous simplement que vous ne vous faites pas rouler par quelqu'un qui a lu un peu plus loin que vous.
    Strant n'est pas le premier à dénonce le battage médiatique autour d'une technologie d'IA. De plus en plus de critiques affirment que cela induit les consommateurs en erreur. Récemment, le journaliste technologique Dana Blankenhorn, a déclaré que l'AGI est le mensonge de l'année. Selon ce dernier, la communication intense autour de l'AGI est liée aux ambitions politiques de certains acteurs très influents du secteur et à leurs tentatives visant à contrôler entièrement le développement de cette technologie. Blankenhorn allègue en outre que le but de ces acteurs est d'élever considérablement les barrières à l'entrée de nouveaux acteurs sur le marché.

    Source : billet de blogue

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des critiques de Loryan Strant à l'égard des partenaires de Microsoft ?
    Utilisez-vous l'assistant d'IA Copilot for Microsoft 365 ? Si oui, partagez votre expérience avec l'outil ?

    Voir aussi

    Microsoft 365 Copilot : la version « omnisciente » de Clippy dopée à l'IA va automatiser l'analyse des données dans Excel, rédiger des documents dans Word basés sur d'autres fichiers et bien plus

    GitHub lance Copilot X, l'expérience des développeurs alimentée par l'IA, grâce à l'ajout d'une fonction de chat et de voix, permettant de demander comment accomplir certaines tâches de codage

    Microsoft facturera aux entreprises 30 $ par utilisateur et par mois pour son outil 365 AI Copilot et lance Bing Chat Enterprise, plus axée sur la protection de la vie privée

  19. #39
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    May 2019
    Messages
    1 802
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : May 2019
    Messages : 1 802
    Points : 35 771
    Points
    35 771
    Par défaut Microsoft Copilot est désormais disponible sous la forme d'une application de type ChatGPT sur Android
    Microsoft Copilot est désormais disponible sous la forme d'une application de type ChatGPT sur Android,
    cependant, l'absence d'une version iOS de Copilot suscite des interrogations

    Microsoft a récemment déployé avec discrétion une application dédiée de son outil d'intelligence artificielle, Copilot, sur la plateforme Android. Cette nouvelle application, désormais disponible sur le Google Play Store, vise à offrir un accès direct à Copilot, éliminant ainsi la nécessité d'utiliser l'application mobile Bing. Affichant des similitudes avec ChatGPT, elle propose une gamme de fonctionnalités telles que des capacités de chatbot, la génération d'images via DALL-E 3, et la rédaction assistée de textes pour des courriels et des documents. Il convient de noter que l'application autorise également l'utilisation gratuite du dernier modèle GPT-4 d'OpenAI, fonctionnalité qui demeure payante sur ChatGPT.

    OpenAI a annoncé que son dernier générateur de texte à l’image, DALL-E 3, est maintenant disponible dans ChatGPT Plus et Enterprise. Les clients payants de ChatGPT peuvent désormais accéder au générateur d’images DALL-E 3 dans l’application ChatGPT. OpenAI a préparé une pile d’atténuation de la sécurité pour le modèle, ce qui le rend prêt pour une version élargie.

    Nom : Copilot.jpg
Affichages : 2319
Taille : 42,2 Ko

    Microsoft a récemment changé le nom de Bing Chat et Bing Chat Enterprise en Microsoft Copilot. Copilot est un concept qui est de plus en plus utilisé par Microsoft pour introduire l’IA dans tous les aspects de la gamme Windows et d’autres domaines d’activité. Copilot for Microsoft 365 utilise les données d’une entreprise qui se trouvent déjà dans le Microsoft Graph, tandis que Copilot Studio étend la technologie à d’autres domaines d’activité tels que le CRM et l’ERP.

    Selon Microsoft, l’intérêt de son initiative est de simplifier l'expérience de l'utilisateur et rendre Copilot plus accessible à tous. « À partir d'aujourd'hui, Bing Chat et Bing Chat Enterprise deviennent Copilot, avec une protection des données commerciales appliquée lorsque tout utilisateur éligible est connecté avec Microsoft Entra ID », a déclaré Microsoft. Chaque fois qu'un employé se connectera à Copilot avec son compte professionnel, il bénéficiera d'une protection des données commerciales.

    DALL-E 3 a été ajouté à Bing Chat et à Bing Image Generator, faisant de la plateforme de Microsoft la première à offrir un accès public plus large au modèle, avant même ChatGPT. Les générateurs texte-image tels que Midjourney, Stable Diffusion et les anciennes itérations de DALL-E ont tous eu leur part de controverse. OpenAI promet d’avoir pris des mesures beaucoup plus importantes cette fois-ci et fournit un site web qui montre les recherches effectuées dans DALL-E 3.

    « ChatGPT peut désormais créer des images uniques à partir d'une simple conversation. Cette nouvelle fonctionnalité est disponible dès aujourd'hui pour les utilisateurs Plus et Enterprise. Décrivez votre vision et ChatGPT lui donnera vie en vous fournissant une sélection de visuels que vous pourrez affiner et modifier. Vous pouvez demander des révisions directement dans le chat. Cette fonction est assurée par notre modèle d'image le plus performant, DALL-E », a annoncé OpenAI sur son site officiel.

    Révolution technologique ou stratégie marketing habile ?

    En septembre, Microsoft a révélé que l’entreprise l’entreprise entrait dans une nouvelle ère de l'IA, qui modifie fondamentalement la façon dont nous nous comportons avec la technologie et dont nous en tirons profit. Grâce à la convergence des interfaces de chat et des grands modèles de langage, il est possible désormais de demander ce que vous voulez en langage naturel et la technologie est suffisamment intelligente pour y répondre, le créer ou prendre des mesures.

    Au sein de Microsoft, l'idée sous-jacente est que l'intégration de copilotes dotés d'intelligence artificielle est comparable à avoir un guide fiable pour nous assister dans toutes les démarches. Cette vision s'est concrétisée par l'incorporation de copilotes IA au sein des produits les plus utilisés, prétendument pour rendre le codage plus efficient grâce à GitHub, révolutionner la productivité au travail avec Microsoft 365, redéfinir l'expérience de recherche avec Bing et Edge, et fournir une valeur contextuelle censée opérer de manière harmonieuse dans toutes vos applications et sur votre PC sous Windows.

    Cependant, derrière cette perspective optimiste, émerge la question cruciale de la réelle valeur ajoutée de ces copilotes IA. Est-ce réellement une révolution dans l'efficacité du codage, ou simplement une stratégie de marketing visant à présenter ces produits comme des outils indispensables ? La prétention de "transformer la productivité" au travail soulève des interrogations sur la mesure dans laquelle ces technologies améliorent véritablement les performances professionnelles. De même, la redéfinition de la recherche avec Bing et Edge suscite des doutes quant à la capacité à véritablement innover dans un domaine déjà bien établi.

    De plus, l'idée d'offrir une « valeur contextuelle » universelle dans toutes les applications et sur PC avec Windows soulève des préoccupations quant à la confidentialité et à la sécurité des données. La question fondamentale demeure donc : ces copilotes IA de Microsoft sont-ils réellement des partenaires fiables dans notre parcours numérique, ou représentent-ils simplement un ajout technologique alléchant mais potentiellement superficiel ? La critique se porte ainsi sur la nécessité de questionner la rhétorique promotionnelle de Microsoft et de rechercher une évaluation plus nuancée de l'impact réel de ces copilotes IA sur notre expérience quotidienne avec la technologie.

    Une réplique frappante de ChatGPT avec des atouts à poids variable

    L'application Copilot de Microsoft pour Android semble reproduire de manière frappante les fonctionnalités de ChatGPT, offrant un accès à des capacités de chatbot, la génération d'images par le biais de DALL-E 3, et la rédaction assistée de textes pour des courriels et des documents. Une particularité notable est l'inclusion d'un accès gratuit au dernier modèle GPT-4 d'OpenAI, un avantage qui est monnayé sur ChatGPT.

    Le déploiement de cette application sur Android survient à peine un mois après que Microsoft a décidé de rebrander Bing Chat en Copilot. Initialement, Microsoft avait lancé une initiative d'intelligence artificielle dans son moteur de recherche Bing, intégrant une interface à la manière de ChatGPT dans les résultats de recherche. Bien que cette interface soit toujours présente, Microsoft a choisi d'abandonner la marque Bing Chat, donnant à Copilot une autonomie accrue et une présence distincte sur son propre domaine dédié, ‘’copilot.microsoft.com’’, de manière similaire à ChatGPT.

    L'expansion vers des applications mobiles pour Copilot semble être une progression naturelle de cette expérience autonome, d'autant plus que Bing Chat Enterprise a subi une transition similaire en devenant Copilot.

    Cependant, l'absence d'une version iOS de Copilot suscite des interrogations, bien que des anticipations suggèrent qu'elle pourrait être disponible prochainement. En attendant, la solution offerte aux utilisateurs d'iPhone est d'utiliser l'application Bing pour accéder aux fonctionnalités actuelles de Copilot. Cette stratégie soulève des questions quant à la cohérence de l'approche de Microsoft, notamment en termes de branding et d'expérience utilisateur, et incite à se demander si l'intégration de Copilot sur Android constitue réellement une avancée significative ou simplement un élargissement superficiel de son empreinte numérique.

    Source : Dedicated Copilot app for Android

    Et vous ?

    L'intégration de Copilot sur Android : une réelle avancée ou une simple imitation de ChatGPT ?

    Pourquoi les gens utilisent-ils ou paient-ils pour ChatGPT alors que Microsoft Copilot est gratuit et que c'est à peu près la même chose ?

    L'absence d'une version iOS de Copilot soulève des questions sur la stratégie de déploiement de Microsoft. Quelles peuvent être les raisons derrière ce choix et quelles conséquences cela pourrait-il avoir ?

    Voir aussi :

    DALL-E 3 est maintenant disponible dans ChatGPT Plus et Enterprise, permettant aux abonnés payants de ChatGPT d'utiliser le générateur d'images

    Le nouveau Microsoft 365 Copilot, alimenté par le GPT-4 d'OpenAI, est disponible pour 30 $ par mois, l'outil sera intégré dans les applications Microsoft 365, y compris Word, Excel et plus encore

    Bing Chat s'appelle désormais « Microsoft Copilot », un changement de marque qui pourrait prêter à confusion, bien que l'intérêt de Microsoft soit d'unifier
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #40
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    June 2023
    Messages
    428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : June 2023
    Messages : 428
    Points : 7 970
    Points
    7 970
    Par défaut L'utilisation des assistants d'IA pour la programmation entraîne une baisse de la qualité globale du code
    L'utilisation de l'assistant d'IA GitHub Copilot pour la programmation entraîne une baisse de la qualité globale du code et une quantité importante de code redondant
    selon une étude

    Une nouvelle étude publiée par la société d'analyse GitClear rapporte que l'utilisation des assistants d'IA pour la programmation ne contribue pas toujours à la qualité du code produit. Les chercheurs de GitClear ont constaté que les outils d'IA comme GitHub Copilot ne donnent en fait que des suggestions pour ajouter du code. Aucune suggestion n'est faite pour la mise à jour ou la suppression de code. Il en résulte notamment une quantité importante de code redondant. Ils ont également constaté une forte augmentation du "code churn". Cela signifie que le code est fréquemment modifié, ce qui est généralement un mauvais signe pour la qualité.

    Les outils d'IA de codage connaissent une popularité croissante. La version bêta de GitHub Copilot, qui a donné le coup d'envoi pour cette nouvelle classe de logiciels, a été introduite en juin 2021 et selon le PDG Thomas Dohmke, l'outil compte plus d'un million de développeurs ayant souscrit un abonnement payant. Dohmke a aussi publié des statistiques selon lesquelles GitHub Copilot permet aux développeurs d'accomplir leurs tâches 55 % plus rapidement. Selon lui, 46 % du code a été complété par GitHub Copilot dans les fichiers où il a été activé. Mais quel est l'impact de l'utilisation de ces outils sur la qualité du code ?

    Nom : Capture d'écran 2024-01-26 011715.png
Affichages : 175508
Taille : 111,3 Ko

    Eh bien, selon une nouvelle étude de GitClear, la qualité du code n'est pas bonne, avec des problèmes tels que le renouvellement du code - du code ajouté, mais supprimé peu après - et une plus grande proportion de code répété. L'étude porte sur le code ajouté, mis à jour, supprimé, copié ou déplacé, et exclut ce que GitClear définit comme du "bruit". Cela fait référence au même code engagé dans plusieurs branches, des lignes vierges et d'autres lignes non significatives. Voici ci-après la conclusion des analystes de GitClear :

    Citation Envoyé par GitClear

    L'année 2023 a marqué la sortie de GitHub Copilot. En moins de deux ans, l'assistant de programmation basé sur l'IA est passé du statut de "prototype" à celui de "pierre angulaire", utilisé par des millions de développeurs dans des centaines de milliers d'entreprises. Cette croissance sans précédent marque le début d'une nouvelle ère dans l'écriture du code.

    GitHub a publié de nombreuses études approfondies sur la croissance et l'impact de l'IA sur le développement de logiciels. L'une de leurs conclusions est que les développeurs écrivent du code "55 % plus vite" lorsqu'ils utilisent Copilot. Cette profusion de code généré par les grands modèles de langage soulève la question suivante :

    Comment la qualité et la maintenabilité du code se comparent-elles à ce qui aurait été écrit par un humain ? Est-ce plus proche des contributions soignées et raffinées d'un développeur senior, ou plus proche du travail désordonné d'un contractant à court terme ?

    Pour répondre à cette question, GitClear a analysé environ 153 millions de lignes de code modifiées, rédigées entre janvier 2020 et décembre 2023. Il s'agit de la plus grande base de données connue sur les modifications de code hautement structurées qui a été utilisée pour évaluer les différences de qualité du code. Nous constatons des tendances déconcertantes en matière de maintenabilité.

    La rotation du code - le pourcentage de lignes qui sont révisées ou mises à jour moins de deux semaines après leur création - devrait doubler en 2024 par rapport à sa valeur de référence de 2021, avant l'apparition de l'IA. Nous constatons également que le pourcentage de "code ajouté" et de "code copié/collé" augmente par rapport au code "mis à jour", "supprimé" et "déplacé". À cet égard, le code généré par l'IA ressemble à un contributeur itinérant, enclin à violer la rigueur des dépôts visités.

    Nous concluons par des suggestions à l'intention des responsables qui cherchent à maintenir une qualité de code élevée en dépit des forces qui s'y opposent actuellement.
    Selon Bill Harding, fondateur de GitClear, l'essentiel est que les assistants de code de l'IA sont très bons pour ajouter du code, mais ils peuvent causer "une dette technique induite par l'IA". « L'ajout rapide de code est souhaitable si vous travaillez de manière isolée ou sur un problème nouveau. Mais un code ajouté à la va-vite est néfaste pour les équipes chargées d'en assurer la maintenance par la suite », a déclaré Harding. En d'autres termes, une plus grande quantité n'est pas toujours synonyme d'une meilleure qualité. Selon lui, cette tendance pourrait poser de nombreux problèmes aux organisations à l'avenir.

    En outre, une étude publiée en octobre dernier a rapporté que GitHub Copilot génère du code comportant des faiblesses de sécurité. « Nos résultats confirment que les développeurs doivent être prudents lorsqu'ils ajoutent du code généré par Copilot (et des outils d'IA similaires de génération de code) et doivent également effectuer des contrôles de sécurité appropriés lorsqu'ils acceptent le code suggéré. Cela montre également que les praticiens doivent développer une conscience et des compétences en matière de sécurité correspondantes », ont écrit les chercheurs à l'origine de l'étude.

    Dans le cadre de son étude, GitClear a mis l'accent sur la qualité du code plutôt que sur la quantité, et observe que les assistants d'IA ont tendance à donner "des suggestions pour ajouter du code, mais jamais de suggestions pour mettre à jour, déplacer ou supprimer du code". Les chercheurs proposent également que les algorithmes de suggestion de code soient incités à proposer les suggestions les plus susceptibles d'être acceptées, ce qui semble raisonnable jusqu'à ce que l'on considère l'importance d'un code concis et lisible. Selon le rapport de l'étude, il n'est pas facile de mesurer la qualité du code.

    Nom : Capture d'écran 2024-01-26 011446.png
Affichages : 33153
Taille : 75,6 Ko

    Les chercheurs identifient toutefois certaines tendances qui montrent que la quantité de code ajoutée, supprimée, mise à jour et copiée/collée n'a jamais été aussi élevée, mais que les cas de déplacement de code ont diminué. Ils constatent également une augmentation du taux de renouvellement, qui atteint aujourd'hui 7,1 %, contre seulement 3,3 % en 2020. Le code est déplacé lorsque les développeurs le restructurent, ce qui pourrait être un indicateur de refactorisation, qui consiste à améliorer la conception et la structure du code sans en modifier le comportement. Cette tendance inquiète les chercheurs.

    Les raisons de ces tendances sont sujettes à spéculation, mais les chercheurs pensent qu'elles sont liées à l'utilisation croissante des assistants d'IA de programmation. Ils sont cinglants quant à l'impact de l'augmentation du code copier-coller, affirmant qu'il n'y a pas "de pire fléau pour la maintenabilité à long terme du code". Le copier-coller excessif n'est pas un problème nouveau. Les développeurs peuvent le faire parce que cela leur semble plus rapide et plus facile que de chercher à réutiliser le code existant, ou simplement parce que plusieurs développeurs travaillant sur un projet ne communiquent pas bien.

    De nombreux analystes et critiques semblent partager l'avis du fondateur de GitClear selon lequel la dette technique des entreprises pourrait fortement augmenter à l'avenir. « L'IA est comme une toute nouvelle carte de crédit qui va nous permettre d'accumuler de la dette technique comme nous n'avons jamais pu le faire auparavant », a déclaré Armando Solar-Lezama, professeur au MIT, au Wall Street Journal dans un article paru l'année dernière sur les outils de codage de l'IA. D'un autre côté, l'essor de la programmation assistée par l'IA pourrait également avoir une incidence sur la rémunération des ingénieurs.

    Nom : Capture d'écran 2024-01-26 011413.png
Affichages : 33083
Taille : 73,7 Ko

    « Si les responsables de l'ingénierie prennent des décisions salariales basées sur les lignes de code modifiées, la combinaison de ce facteur et de l'IA crée des incitations propices à la soumission de codes regrettables », a déclaré Harding. Selon lui, il est difficile de dire si les outils d'IA seront un avantage net pour le développement de logiciels. Il a souligné les avantages de l'utilisation de l'IA pour obtenir des réponses personnalisées en matière de code, grâce à des sites tels que Phind. Mais il a également déclaré que "la lecture d'un mauvais code est l'élément du travail qui épuise le plus la volonté des développeurs".

    Une étude réalisée par McKinsey l'année dernière a révélé qu'une "augmentation massive de la productivité" grâce aux assistants d'IA de programmation était possible, mais qu'elle dépendait de la complexité de la tâche et de l'expérience du développeur. « En fin de compte, pour maintenir la qualité du code, les développeurs doivent comprendre les attributs d'un code de qualité et inciter l'outil à produire les bons résultats », indique l'étude de McKinsey. L'étude de GitClear porte sur GitHub Copilot, mais les programmeurs utilisent également d'autres outils d'IA pour le codage qui ont émergé ces dernières années.

    Par ailleurs, GitClear ne dit pas grand-chose sur la manière de résoudre les problèmes identifiés, se contentant de poser des questions pour le suivi de la recherche, bien qu'il suggère que les responsables de l'ingénierie devraient surveiller les données entrantes et prendre en compte leurs implications pour la maintenance future du produit. Les assistants d'IA de programmation ne disparaîtront pas, bien qu'ils puissent s'améliorer, et comme tous les nouveaux outils, les développeurs apprendront à optimiser leur utilisation.

    D'une certaine manière, ces recherches peuvent rassurer les développeurs qui craignent d'être remplacés par des outils d'IA. Une étude récente sur le remaniement par l'IA, réalisée par la société d'analyse de code CodeScene, a conclu que "l'IA est loin de remplacer les humains dans un contexte de codage ; l'IA d'aujourd'hui est tout simplement trop sujette aux erreurs et est loin d'être en mesure de modifier le code existant en toute sécurité".

    Source : rapport de l'étude

    Et vous ?

    Que pensez-vous des assistants d'IA de codage et des problèmes relatifs à leur utilisation ?
    Partagez-vous les conclusions selon lesquels ces outils entraînent une baisse de la qualité du code ?
    Pourquoi l'utilisation de ces outils entraîne-t-elle une augmentation du taux de renouvellement du code ?
    Selon vous, les assistants d'IA de codage vont-ils contribuer à accroître la dette technique des entreprises ?
    Comment les développeurs et les entreprises peuvent-ils utiliser les assistants d'IA de codage de manière efficace ?

    Voir aussi

    GitHub lance Copilot X, l'expérience des développeurs alimentée par l'IA, grâce à l'ajout d'une fonction de chat et de voix, permettant de demander comment accomplir certaines tâches de codage

    GitHub teste une nouvelle fonctionnalité qui permettra aux développeurs de coder avec leur voix dans l'outil Copilot et lance des débats sur la productivité et la gestion des open spaces

    Un enseignant pointe GitHub Copilot comme l'outil parfait pour les tricheurs lors des évaluations de programmation et ravive les craintes sur la disparition du métier de développeur à cause de l'IA

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 10/12/2019, 12h00
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 20/09/2019, 18h07
  3. Débat : le cloud computing est-il en train de tuer l'open-source ?
    Par Katleen Erna dans le forum Actualités
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/09/2009, 22h27
  4. Débat : Quel est le meilleur langage pour coder en open-source ?
    Par Katleen Erna dans le forum Actualités
    Réponses: 15
    Dernier message: 17/08/2009, 11h54

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo