La crise sanitaire a fortement renforcé les liens entre la Tech et les Français : pour 68 % d'entre eux, la technologie a amélioré leur quotidien depuis le début de la crise, une étude menée par Oracle et Odoxa

La crise sanitaire et la distanciation physique ont accéléré la place du numérique dans le quotidien des Français, propulsant à un niveau sans précédent l’utilisation et la démocratisation de certaines technologies : le paiement sans contact a ainsi été utilisé par 82 % des sondés depuis le début de la pandémie, suivi des plateformes de rendez-vous médicaux (67 %) et des services en ligne de l’Etat (56 %).

Parmi les différentes Techs à la disposition des Français depuis le début de la crise sanitaire, c’est le paiement sans contact qui s’est le plus diffusé dans la population. 82 % des Français l’ont utilisé avec la crise sanitaire dont 42 % qui l’ont plus utilisé qu’auparavant.
Les plateformes de prise de rendez-vous médicaux type Doctolib se sont aussi intégrées très largement dans les usages des Français : 67 % les ont utilisées depuis le début de la crise sanitaire, dont 26 % qui l’ont fait plus qu’auparavant.
Face à la fermeture de nombreux espaces publics, les services en ligne de l’État se sont aussi installés dans le quotidien des Français, plus de la moitié
d’entre eux (56 %) les ont expérimentés depuis mars 2020.

Notons aussi que plus de la moitié des Français (51 %) ont utilisé les logiciels et applications de visioconférence sur cette période, ceux-ci ayant fortement émergé avec la crise sanitaire, un niveau d’utilisation majoritaire qui monte même à 88 % chez les cadres, 75 % chez les 18-24 ans et 69 % chez les 25-34 ans.

Nom : oracle.png
Affichages : 507
Taille : 89,4 Ko

Le paiement sans contact (51 %), Tech jugée la plus utile avec la crise sanitaire, devant les plateformes de prise de rendez-vous médicaux (35 %), le drive ou le click and collect(21 %) et les logiciels et applications de visioconférence (21 %)

Interrogés sur les Techs qu’ils ont jugées les plus utiles depuis le début de la crise sanitaire, les préférences exprimées par les Français semblent consacrer les solutions permettant de limiter les contacts avec tous types de surfaces / personnes et de pallier les contraintes sanitaires de distanciation et de confinement.

Ainsi, le paiement sans contact (51 %), particulièrement protecteur dans les achats quotidiens, est la Tech qu’ils ont jugée la plus utile, devant les plateformes de prise de rendez-vous médicaux (35 %). Ces technologies devancent le drive ou le click and collect (21 %), qui permet de raccourcir le temps de présence en magasin, ainsi que les solutions de visioconférence (21 %) dont les capacités à maintenir le lien social ont été fortement appréciées dans les périodes de confinement alors que ces logiciels se sont également substitués aux réunions physiques dans le champ professionnel.

Nom : oracle.png
Affichages : 455
Taille : 66,1 Ko

Les liens entre les Français et la Tech sortent renforcés de la crise sanitaire : 80 % d’entre eux jugent que la technologie s’est mise efficacement au service des usagers, 71 % qu’ils voient mieux ce que la technologie peut apporter de positif, 68 % estiment que la technologie a amélioré leur quotidien et 56 % qu’ils ont progressé dans leur utilisation des nouvelles technologies

Alors que la crise sanitaire a fortement modifié notre quotidien à travers des mesures restrictives, un rapport contraint à l’espace public et un impact négatif sur la vie sociale, il semble que cette période inédite a renforcé le lien entre la Tech et les Français. Les Français en conviennent, cette crise sanitaire a changé leur regard sur la technologie : 80 % estiment qu’elle s’est mise efficacement au service des usagers et surtout 71 % qu’ils voient mieux ce que la technologie peut apporter de positif. Et la technologie s’est également mieux intégrée dans leur vie et leurs usages : 68 % des Français valident qu’elle a amélioré leur quotidien et 56 % qu’ils ont progressé dans leur utilisation des nouvelles technologies.

Nom : oracle.png
Affichages : 462
Taille : 56,4 Ko

Dans les prochaines années, la Tech paraît attendue en priorité dans un rôle de protection : 61 % des Français souhaitent en priorité qu’elle permette de renforcer la Cybersécurité et la protection des données et 42 % de mieux réguler les réseaux sociaux

Dans les enquêtes d’opinion, les Français expriment depuis de nombreux mois un besoin de protection multidimensionnel face aux menaces sanitaires, sécuritaires, environnementales et économiques notamment. Et leurs attentes à l’égard de la Tech semblent également se situer sur ce champ.

En priorité, pour les prochaines années, ils attendent que la Tech permette de renforcer la Cybersécurité et la protection des données (61 %) ou encore qu’elle réussisse à mieux réguler les réseaux sociaux (42 %). Dans un même ordre d’idée, elle doit offrir aux salariés la possibilité de mieux télétravailler (37 %), avoir pour objectif de réduire l’empreinte carbone du numérique (25 %) ainsi que d’améliorer l’inclusion numérique (18 %).

Les souhaits relatifs à des innovations technologiques ressortent à des niveaux plus bas. 19 % des Français disent que l’objectif des prochaines années pour la Tech doit être de poursuivre la digitalisation des services publics, 17 % quelle doit améliorer les parcours clients en magasin, 16 % qu’elle doit permettre de développer la télémédecine, 11 % de réussir le lancement de la 5G et 9 % d’intensifier le recours à l’intelligence artificielle.

Ainsi, les résultats du sondage montrent non seulement une diffusion importante de la technologie dans le quotidien des Français depuis le début de la crise sanitaire mais aussi que la Tech, dont l’apport est plébiscité, est attendue dans un rôle protecteur pour les prochaines années. Pour autant, les Français ont tant été séduits par sa capacité à se mettre au service des usagers ces derniers mois que, bien qu’ils ne l’expriment pas directement, ils seront probablement très satisfaits de voir la Tech progresser encore dans sa capacité à innover pour faciliter et améliorer leur quotidien.

Nom : oracle.png
Affichages : 454
Taille : 74,3 Ko


Commentaires de Patrick Waché, Strategic Clients Director Oracle France

Nom : patrick.jpg
Affichages : 455
Taille : 23,6 Ko

La crise que nous traversons aura permis d’accélérer et d’installer de façon durable l’adoption de services digitaux légitimés par les conditions sanitaires. Cet Observatoire de la Tech réalisé en partenariat avec Odoxa révèle les grandes tendances issues de la crise. Le paiement sans contact s’est vu le plus utilisé, 82 % des Français y ont en effet eu recours depuis le début de la crise, suivi par l’utilisation des plateformes de RDV médicaux pour 67 % ou encore des services en ligne de l’Etat pour 56 %.

2020 aura révélé une certaine prise de conscience de la part des Français, aujourd’hui plus enclins à admettre que la Technologie est devenue un des fondements du bien commun des citoyens. L’Observatoire de la Tech révèle que 80 % des Français déclarent que la Technologie s’est mise efficacement au service des usagers, et attendent, pour 61 % des répondants, que la Tech permette de renforcer la Cybersécurité et la protection des données. La sécurité est devenue un sujet majeur, nous pouvons faire état de cette prise de conscience chez tous nos clients et elle s’est d’ailleurs accentuée sur ces 5 dernières années. Pour répondre aux enjeux de protection des données, de sécurité, de souveraineté de nos clients et du marché plus globalement, Oracle a rejoint récemment le mouvement
Tech4Good. Notre objectif est de continuer à nous engager pour une Tech plus durable, plus respectueuse des libertés et des droits de chacun.

À cet effet, le 18 novembre dernier, nous annoncions qu’Oracle devenait également membre Day1 de Gaia-X. Ce projet est une coopération ouverte et transparente avec les grands acteurs technologiques mondiaux où nous contribuons à leurs côtés à la conception d’un « cloud de confiance » et à l’accélération de la transformation numérique de l’Europe. Et c’est aussi dans cette perspective que nous poursuivons l’ouverture de data centers en Europe, nous venons d’ailleurs d’annoncer l’ouverture de notre premier data center en France, et plus précisément à Marseille.


Source : Oracle

Et vous ?

Quel est votre avis devant les résultats de cette étude ? Les trouvez-vous pertinents ?
Quelle importance tient la technologie dans votre quotidien depuis le début de la pandémie ?
Existe-t-il des difficultés particulières que vous rencontrez quant à l'utilisation de ces technologies ?

Voir aussi :

Les applications de téléconférence et les nouvelles technologies font l'objet d'une forte demande, dans le contexte de l'épidémie de coronavirus

Quel changement induira le coronavirus dans la société ? En dehors du télétravail, la pandémie accélérera l'intégration des technologies numériques et Internet, selon des experts