Les ransomwares ont augmenté de 62 % depuis 2019, avec un pic de 158 % en Amérique du Nord, les cybercriminels utilisant des tactiques plus sophistiquées et des variantes plus dangereuses, telles que Ryuk, d'après SonicWall

Le dernier rapport sur les cybermenaces de SonicWall souligne que le COVID-19 a offert aux auteurs de cyberattaques la possibilité de mener des attaques plus puissantes, plus agressives et plus nombreuses, en tirant parti de la peur et de l'incertitude des travailleurs à distance et mobiles qui naviguent sur les réseaux d'entreprise depuis leur domicile.

"2020 a offert une véritable tempête aux cybercriminels et un point de basculement critique pour la course aux cyberarmes", déclare Bill Conner, président et CEO de SonicWall. "La pandémie – ainsi que le travail à distance, un climat politique tendu, les prix records des cryptomonnaies et les acteurs de la menace qui militent pour le stockage et les outils dans le cloud – ont poussé l'efficacité et le volume des cyberattaques vers de nouveaux sommets. Ces derniers renseignements sur les menaces offrent un aperçu de la façon dont les cybercriminels ont modifié et affiné leurs tactiques, dressant un tableau de ce qu'ils font dans le contexte de l'avenir incertain qui s'annonce."


Nom : sonicwall.png
Affichages : 652
Taille : 2,8 Ko

Sonicwall a découvert 268 362 variantes de logiciels malveillants "jamais vus" en 2020, soit une augmentation de 74 % par rapport à l'année précédente, qui fait écho aux conclusions de HP publiées plus tôt dans la journée concernant l'augmentation des menaces inconnues.

Le passage au travail à domicile a également entraîné une augmentation de 67 % des fichiers Office malveillants en 2020, tandis que les PDF malveillants ont diminué de 22 %. Le cryptojacking a également fait un retour en force avec une augmentation de 28 %.

"Il n'y a pas de code de conduite en ce qui concerne les cybercriminels, leurs méthodes d'attaque et la sélection de leurs cibles", ajoute M. Conner. "La technologie évolue à un rythme sans précédent. Des menaces que l'on pensait n'exister que dans deux ou trois ans sont aujourd'hui une réalité, avec des outils de bricolage basés sur le cloud créant une armée de cybercriminels armés de la même force dévastatrice et du même impact qu'un État ou une entreprise criminelle plus importante. Les organisations doivent rester vigilantes et proactives dans le renforcement de leur posture de cybersécurité."

Source : SonicWall

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ?

Voir aussi :

29 % des menaces détectées entre octobre et décembre 2020 étaient auparavant inconnues, car les pirates renouvellent leurs tactiques pour échapper à la détection, selon un rapport de HP

68 % des organisations ont été confrontées au cryptominage malveillant au cours des neuf premiers mois de 2020, selon une étude de Cisco

Le piratage supposé du service de messagerie chiffrée Sky ECC a porté un coup majeur au crime organisé, cela a permis à la police belge de procéder à plusieurs arrestations à l'échelle du pays