Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    L'utilisation de Teams bondit de 50 % et se chiffre désormais à 115 millions d'utilisateurs actifs par jour
    Microsoft fait mieux que les attentes des analystes avec 37,2 milliards de dollars de revenus en un trimestre,
    l'utilisation de Teams bondit de 50 % et se chiffre désormais à 115 millions d'utilisateurs actifs par jour

    Microsoft a publié les résultats du premier trimestre de son année fiscale 2021 qui s'est achevé le 30 septembre 2020. Rappelons que l'année fiscale (encore appelée l'exercice fiscal ou l'exercice comptable) est une période délimitée au cours de laquelle une entreprise enregistre tous les faits économiques qui concourent à l'élaboration de sa comptabilité. Elle ne correspond donc pas nécessairement à l'année civile qui commence au 1er janvier et se termine au 31 décembre.

    L'entreprise a annoncé les résultats suivants :
    • Les revenus ont atteint les 37,2 milliards de dollars et ont augmenté de 12 %.
    • Le bénéfice d'exploitation était de 15,9 milliards de dollars et a augmenté de 25 %.
    • Le bénéfice net était de 13,9 milliards de dollars et a augmenté de 30 %.
    • Le bénéfice dilué par action était de 1,82 USD et a augmenté de 32 %.

    « La prochaine décennie de performance économique pour chaque entreprise sera définie par la vitesse de leur transformation numérique », a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft. « Nous innovons sur l'ensemble de notre pile technologique moderne pour aider nos clients de tous les secteurs à améliorer le délai de rentabilisation, à augmenter l'agilité et à réduire les coûts. »

    « La demande pour nos offres cloud a conduit à un bon début d'exercice avec notre chiffre d'affaires cloud commercial générant 15,2 milliards de dollars, en hausse de 31 % d'une année sur l'autre », a déclaré Amy Hood, vice-présidente exécutive et directrice financière de Microsoft. « Nous continuons d'investir contre l'opportunité importante qui nous attend de stimuler la croissance à long terme. »

    Les trois groupes d’exploitation de la société ont donc connu une croissance d’une année à l’autre. Les analystes s'attendaient à ce que Microsoft réalise un chiffre d'affaires de 35,7 milliards de dollars et un bénéfice par action de 1,54 $. L'entreprise a ainsi facilement dépassé les attentes, suggérant que certaines unités (mais pas toutes) bénéficient des effets de la pandémie. Microsoft a retourné 9,5 milliards de dollars aux actionnaires sous forme de rachats d'actions et de dividendes au cours du trimestre.


    Dans le détail

    Le chiffre d'affaires de la productivité et des processus commerciaux s'est élevé à 12,3 milliards de dollars et a augmenté de 11 %, avec les faits saillants commerciaux suivants :
    • Le chiffre d'affaires des produits Office Commercial et des services cloud a augmenté de 9% grâce à la croissance des revenus d'Office 365 Commercial de 21% (+ 20% à taux de change constant)
    • Le chiffre d'affaires des produits Office Consumer et des services cloud a augmenté de 13 % et le nombre d'abonnés Microsoft 365 Consumer a augmenté à 45,3 millions
    • Les revenus de LinkedIn ont augmenté de 16 %
    • Le chiffre d'affaires des produits Dynamics et des services cloud a augmenté de 19 % (+ 18 % à taux de change constant) grâce à une croissance du chiffre d'affaires de Dynamics 365 de 38 % (en hausse de 37 % à taux de change constant)

    Le chiffre d'affaires d'Intelligent Cloud s'est élevé à 13,0 milliards de dollars et a augmenté de 20 % (en hausse de 19 % à taux de change constant), avec les faits marquants suivants:
    • Le chiffre d'affaires des produits serveurs et des services cloud a augmenté de 22 % (+ 21 % à taux de change constant) grâce à une croissance du chiffre d'affaires d'Azure de 48 % (+ 47 % à taux de change constant)

    Le chiffre d'affaires de More Personal Computing s'est élevé à 11,8 milliards de dollars et a augmenté de 6 %, avec les faits saillants commerciaux suivants:
    • Les revenus OEM Windows ont diminué de 5 %
    • Le chiffre d'affaires des produits Windows Commercial et des services cloud a augmenté de 13% (+ 12 % à taux de change constant)
    • Les revenus du contenu et des services Xbox ont augmenté de 30 %
    • Le chiffre d'affaires Surface a augmenté de 37 % (+ 36 % à taux de change constant)
    • Les revenus publicitaires sur le Réseau de Recherche hors coûts d'acquisition de trafic ont baissé de 10 % (en baisse de 11 % en monnaie constante)



    Impact du COVID-19 sur le trimestre

    Microsoft est la première des grandes enseignes technologiques à publier des résultats pour un deuxième trimestre complet pendant la pandémie de coronavirus. Au cours des deux derniers trimestres, Microsoft a déclaré que le COVID-19 avait un impact net minimal sur le chiffre d'affaires total de l'entreprise. Cette fois, Microsoft a simplement déclaré que « son objectif reste d'assurer la sécurité de nos employés, de s'efforcer de protéger la santé et le bien-être des communautés dans lesquelles nous opérons, et de fournir la technologie et les ressources à nos clients et partenaires pour les aider à faire leur meilleur travail à distance. » En effet, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a parlé de « transformation numérique » et n’a même pas mentionné le virus.

    Une augmentation des revenus de 48% pour Azure est une bonne nouvelle pour l'entreprise. La croissance d'Azure est en baisse constante: 76 % au deuxième trimestre 2019, 73 % au troisième trimestre 2019, 64 % au quatrième trimestre 2019 et 59 % au premier trimestre 2020. Elle a légèrement rebondi à 62 % au deuxième trimestre 2020, mais est revenue à 59 % au troisième trimestre 2020, puis est tombée à 47 % au quatrième trimestre 2020. Le ralentissement de la croissance est normal si l'on se réfère à la taille Azure et si la pandémie a accéléré la tendance à la hausse, elle semble s'être calmée.

    Une utilisation accrue du cloud, mais une croissance plus lente des revenus signifie que recruter de nouveaux clients et facturer les clients existants n'est pas aussi simple pendant la pandémie. Microsoft n'indique pas les chiffres exacts des revenus Azure, ce qui évitera probablement les comparaisons avec le leader du secteur AWS.

    Microsoft Teams

    Microsoft Teams est une application de communication collaborative propriétaire officiellement lancée par Microsoft en novembre 2016. Le service s'intègre à la suite Microsoft Office 365 et Skype et propose des extensions pouvant être intégrées à des produits autres que Microsoft.

    Microsoft Teams continue de surfer sur la vague de travail à distance et des cours en ligne déclenchée par la pandémie de coronavirus. Lors de la conférence téléphonique de Microsoft sur les résultats du premier trimestre de son année fiscale 2021, le PDG Satya Nadella a déclaré que Microsoft Teams avait dépassé les 115 millions d'utilisateurs actifs quotidiens. Cela représente une augmentation de 53 % par rapport aux 75 millions d’utilisateurs actifs quotidiens en avril. Il y a environ 15 mois, Microsoft Teams ne comptait que 13 millions d'utilisateurs actifs par jour.

    « Teams compte désormais plus de 115 millions d'utilisateurs actifs par jour », a déclaré Nadella. « Nous constatons une utilisation et une intensité accrues à mesure que les gens communiquent, collaborent et co-rédigent du contenu tout au long du travail, de la vie et de l'apprentissage. Les utilisateurs de Microsoft 365 ont généré plus de 30 milliards de minutes de collaboration en une seule journée ce trimestre. »

    Microsoft Teams est l’outil de collaboration basé sur le chat Office 365 de l’entreprise qui est en concurrence avec Slack, Facebook Workplace, Google Chat / Meet et même Zoom. Google Meet a vu 100 millions de participants à une réunion en une seule journée, Teams a vu plus de 200 millions de participants à une réunion et Zoom a vu 300 millions de participants à une réunion par jour (contrairement aux utilisateurs actifs quotidiens, les « participants à la réunion » peuvent compter le même utilisateur plusieurs fois).

    Depuis 2018, Microsoft Teams est l'application commerciale de l'entreprise à la croissance la plus rapide, bien avant que ne débutent les mesures de confinement qui ont entraîné une augmentation des statistiques du travail à distance et de l'apprentissage en ligne. En mai, Jeff Teper de Microsoft a déclaré que Teams aurait une croissance « encore plus importante que Windows ».


    Une multitude de nouvelles fonctionnalités

    Microsoft a agi rapidement pour capitaliser sur la nouvelle norme de travail à distance. Lors de sa conférence des développeurs Build 2020 en mai, la société a donné aux développeurs d'entreprise de nouveaux outils pour créer des applications Teams. Et lors de sa conférence des partenaires Inspire 2020 en juillet, Microsoft a lancé Dataflex, une base de données relationnelle qui permet aux développeurs d'entreprise de créer, déployer et gérer des applications et des chatbots Power Platform sans quitter Teams. Plus récemment, lors de sa conférence Ignite 2020 IT Pros en septembre, la société a parlé de santé mentale et a promis des fonctionnalités telles que les trajets virtuels et la méditation Headspace.

    Lors de l'appel avec les actionnaires, Nadella a souligné la rapidité avec laquelle les fonctionnalités sont ajoutées à Teams. « Nous accélérons notre innovation tant pour les travailleurs de première ligne que pour les travailleurs du savoir, avec plus de 100 nouvelles capacités au cours des six derniers mois, y compris des salles de sous-commission, des récapitulatifs de réunions, la planification des équipes et des événements numériques à grande échelle, jusqu'à 20 000 participants, pour aider les gens à transcender le temps et la distance. La santé et le bien-être des employés sont au cœur des préoccupations de chaque PDG. Nous innovons avec de nouvelles expériences pour aider les gens à donner la priorité au bien-être dans le flux de travail. Les nouvelles informations dans Teams fournissent des actions recommandées personnalisées, ce qui permet aux employés de créer plus facilement des habitudes de travail saines et aux dirigeants de créer des équipes hautement performantes. »

    Microsoft ajoutait déjà des fonctionnalités à Teams à un rythme soutenu, mais la croissance des utilisateurs en 2020 semble avoir fait passer le développement à une vitesse encore plus élevée. Beaucoup ont observé (à tort ou à raison ?) que Microsoft est passé du statut de « suiveur » de Slack à « leader en termes de nouvelles fonctionnalités ». Néanmoins, en juillet, Slack a déposé une plainte antitrust en UE contre Microsoft pour avoir regroupé Teams avec Office.

    De nombreuses parts potentielles de marché à gagner

    Microsoft définit les utilisateurs actifs journaliers de Teams comme « le nombre maximum d'utilisateurs quotidiens effectuant une action intentionnelle sur une période de 24 heures sur le client desktop, le client mobile et le client Web. Les actions intentionnelles incluent l'envoi ou la réponse à une conversation, la participation à une réunion ou l'ouverture d'un fichier dans Teams. Les actions passives telles que le démarrage automatique, la réduction d'un écran ou la fermeture de l'application ne sont pas incluses ».

    Au troisième trimestre 2020 de Microsoft, Nadella a signalé 258 millions de postes Office 365 payés. Il est difficile de déterminer combien d’entre eux sont également des utilisateurs Teams étant donné la différence entre les utilisateurs quotidiens et mensuels. De plus, Microsoft propose une version gratuite de Teams et prépare une version grand public de cet outil. Néanmoins, étant donné que Teams est avant tout un outil professionnel, il est clair qu'il y a encore de nombreuses parts potentielles de marché à gagner pour l'application.

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Utilisez-vous une plateforme de collaboration ? Si oui, laquelle ?
    Que pensez-vous de Microsoft Teams ? De Slack ?
    Selon vous, Microsoft Teams aurait-il grignoté des parts de marché qui auraient pu aller à Skype ?
    Avec le projet de sortie d'une version grand public de Microsoft Teams, Skype serait-il en danger ? Dans quelle mesure ?

    Voir aussi :

    Microsoft Teams va désormais s'intégrer à GitHub pour vous aider à gérer les projets de développement. L'application est disponible sur l'App Store de Microsoft Teams en Public Preview
    Un ex-ingénieur de Cisco admet avoir supprimé 456 VM utilisées pour exécuter l'application WebEx Teams, Cisco a dépensé 1,4 million de dollars en temps d'employés pour restaurer les dommages causés
    Google amorce la fusion de Meet, Chat et Rooms dans Gmail pour ses clients G Suite pour affronter Microsoft Teams et Slack
    Le grand vainqueur de la confrontation entre Slack et Microsoft à propos de Teams en Europe pourrait être Google, qui se prépare à les affronter sur ce terrain
    Slack porte plainte contre Microsoft auprès de Bruxelles pour pratiques anticoncurrentielles, l'accusant d'avoir illégalement lié son produit Teams à sa suite Office pour éliminer ses concurrents
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé
    Utilisez-vous une plateforme de collaboration ? Si oui, laquelle ?
    Teams (pro), Discord et le forum/chat Developpez (loisir)

    Que pensez-vous de Microsoft Teams ? De Slack ?
    Slack, jamais utilisé.
    Teams J'aime pas trop, je préférais skype (version pro) niveau gestion des contacts, ui, ... par contre actuellement Teams est plus stable.
    Teams c'est 1Go de ram en standby, une UI style metro, des changement de comportement impromptus, ...

    Selon vous, Microsoft Teams aurait-il grignoté des parts de marché qui auraient pu aller à Skype ?
    Compte tenu du choix de migration skype vers teams (choix entreprise) c'est environ 100 000 utilisateurs "grignotés".
    Hors milieux pro, je ne sais pas, je sais que je n'y toucherai probablement pas personnellement.
    Avec le projet de sortie d'une version grand public de Microsoft Teams, Skype serait-il en danger ? Dans quelle mesure ?
    Pour moi, Microsoft a déjà tuer skype "grand public". vers 2015 si mes souvenirs sont bon (gros changement d'UI, UX et gestion des contacts).
    Je n'ai pas suivi depuis, j'ai simplement abandonné l'outil. Si je devais abandonner discord ou avoir une alternative, zoom m'a paru pas mal.
    Je le verrais plus comme le vrai danger.

  3. #3
    Candidat au Club
    Selon vous, Microsoft Teams aurait-il grignoté des parts de marché qui auraient pu aller à Skype ?
    Avec le projet de sortie d'une version grand public de Microsoft Teams, Skype serait-il en danger ? Dans quelle mesure ?
    Cela fais pas mal de temps que Skype a du se réorienter vers le marché plus professionnel qu'il ne l'était avant, Discord a pris beaucoup de sa part de marché dans le perso.
    Le hic c'est que Microsoft a du coup deux solutions extrêmement similaire orienté vers le même marché professionnel/entreprise. Même si les deux logiciels dispose encore chacun d'un bon nombre d'utilisateurs, il faudra bien a un moment ou un autre que Microsoft fasse sa transition vers Teams, car nettement plus en concordance avec ses autres projets e donc plus apte a se développer.

###raw>template_hook.ano_emploi###