Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Sondage : quelles sont les pires erreurs à éviter dans le cadre d’un entretien d’embauche ?
    Sondage : quelles sont les pires erreurs à éviter dans le cadre d’un entretien d’embauche dans la filière informatique ?
    Partagez vos avis

    Gilbert Gauthier – travailleur de la filière informatique dont les premières expériences avec le développement informatique remontent désormais à près de 40 ans – a, il y a quelques années, échoué à un entretien d’embauche chez Google. Le récit du déroulement de l’entretien est disponible. Ce dernier semble établir que son échec n’est pas la conséquence d’un manque de compétences de sa part. En tout cas, il est l’illustration parfaite de ce qu’une entrevue d’embauche peut être éprouvante surtout si l’on s’y est mal préparé. Vient alors la question de savoir quelles sont les erreurs à éviter pour réussir cet exercice.


    Ne pas être à l’heure à l’entrevue

    Le retard est un bon indicateur de ce que le postulant manque d’organisation et peut-être même de sens des responsabilités. La question qui en découle est : s’il arrive en retard lors de l’entrevue d’embauche sera-t-il à l’heure au travail ?

    Le postulant se doit de prendre à l’avance les indications nécessaires pour se rendre à l’entretien et demander où il peut garer sa voiture. Il doit penser à prévoir une marge de temps conséquente le jour de l’entrevue.

    Négliger sa préparation pour l’entretien

    Cela est susceptible de donner l’impression que le postulant manque d’intérêt pour l’entreprise pour laquelle il candidate pourtant. La préparation à l’entrevue d’embauche touche d’abord à la description du poste pour lequel l’on se déplace ainsi que son CV et son parcours. Elle touche ensuite aux aspects techniques comme les algorithmes et structures de données de base, mais également aux aspects comportementaux en lien avec des situations de travail antérieures : la fois où le postulant a mené un projet qui dépassait les délais, comment l'a-t-il abordé ? Qu'a-t-il fait ? Quel a été le résultat ? Qu'a-t-il appris ?

    Faire preuve d’arrogance

    La confiance en soi n’a rien de mauvais. L’erreur est plutôt d’être trop vantard dans ses propos et de prendre tout le mérite des réussites dans ses anciens emplois. Le recruteur pourrait ainsi percevoir le postulant pour quelqu’un de difficile à vivre au quotidien dans le travail et comme un mauvais joueur d’équipe. Il faut que le postulant sache faire la différence entre confiance en soi et l’arrogance.

    Ne pas garder l’intérêt de l’interlocuteur vif

    Tout bon entretien est une voie à double sens, un processus où l'examinateur et le candidat collaborent pendant toute la durée de l'entretien. Et comme ils collaborent, il est très important pour le postulant d’être capable de maintenir l’intérêt et même l'engagement de l'autre partie. Dans le cas des développeurs qui ont souvent affaire au tableau banc, l’une des façons d’y parvenir pourrait être de proposer ses solutions à des problèmes de façon à être audible par l’examinateur.

    Manifester un intérêt excessif pour l’argent lors de l’entrevue d’embauche

    Les employeurs sont généralement rebutés par les travailleurs pour qui l’argent semble la seule motivation. Le postulant doit donc éviter de demander d’entrée de jeu en quoi consisteront son salaire et ses avantages sociaux. La question du salaire est délicate. Le postulant doit se montrer flexible et laisser l’entrevue progresser avant de la soulever. Les négociations restent possibles sur cet axe une fois l’emploi acquis. Si l’entreprise souhaite vraiment compter le postulant dans ses rangs, une certaine marge de manœuvre reste alors disponible.

    Se montrer critique à l’égard de ses précédents employeurs de son patron

    Le candidat qui se montre critique à l’endroit d’un employeur précédent a peu de chances de s’attirer les bonnes grâces d’un autre. Il risque de donner l’impression de propager des commérages. Pire encore, s’il sollicite un emploi dans la même industrie, l’examinateur pourrait très bien connaître la personne qu’il cherche à salir. À la question de savoir si le postulant a vécu une situation difficile au travail, il faut qu’il reste succinct et positif, qu’il prenne à son compte une partie des responsabilités du problème et qu’il décrive les solutions qu’il a adoptées.

    Mentir

    Il peut être tentant, si non de mentir, d’au moins embellir ses compétences et expériences passées. Un recruteur expérimenté aura néanmoins beaucoup de facilité à cerner un candidat qui ment dans ses propos. Le postulant doit donc toujours être le plus honnête possible. En effet, si cela ne se voit pas pendant l’entrevue, l’étape des références pourrait venir infirmer ce qui a été dit au recruteur. Si le cas est avéré, la candidature sera vite exclue du processus.

    Ignorer ses erreurs

    La question « quels sont vos points faibles » est un classique des entrevues d’embauche. Au moment d’y répondre le mieux est de jouer la carte de l’honnêteté. L’employeur potentiel a ainsi l’assurance que le postulant est honnête et conscient de ses limites.

    Ne poser aucune question

    À la fin de l’entretien, le postulant ne doit pas rester muet. N’avoir aucune question est inadmissible pour plusieurs recruteurs, car cela démontre un manque d’intérêt envers la compagnie. Le recruteur veut embaucher un candidat dynamique et stimulant. Poser des questions générales sur la compagnie et consulter le site web est un minimum pour alimenter la conversation.

    Ne pas s’habiller de façon convenable

    Peu importe le type d’emploi convoité, avoir une apparence soignée est impératif. Nul besoin d’être en complet cravate pour un travail qui ne l’exige pas, mais des vêtements sales ou troués, ce n’est clairement pas non plus recommandé.

    Et vous ?

    Quelles sont les pires erreurs que vous vous rappelez avoir commises lors d’entretien d’embauche au cours de votre carrière informatique ?

    Voir aussi :

    Trolldi: 12 signes qui indiquent que vous devriez quitter votre emploi, partagez votre avis
    La bulle technologique de la Silicon Valley est plus grande qu'elle ne l'était en 2000, mais sa fin approche selon des analystes
    La Silicon Valley premier eldorado des informaticiens ? Issus du Canada ou de la France, ils n'auraient d'yeux que pour les States
    Dix géants de la Silicon Valley regroupés autour du RGS réaffirment leur opposition à la loi anti-chiffrement, et s'accordent sur six principes
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent
    Quelqu'un fait l'exercice inverse ? A savoir les pires erreurs d'un recruteur à un entretien d'embauche ?

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  3. #3
    Membre habitué
    Recruteur : Pourquoi avoir choisi notre entreprise ?
    Candidat : Parce que vous recrutez
    Recruteur : Que pouvez-vous apporter à l'entreprise ?
    Candidat : Un nouvel employé

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    À la fin de l’entretien, le postulant ne doit pas rester muet. N’avoir aucune question est inadmissible pour plusieurs recruteurs, car cela démontre un manque d’intérêt envers la compagnie. Le recruteur veut embaucher un candidat dynamique et stimulant. Poser des questions générales sur la compagnie et consulter le site web est un minimum pour alimenter la conversation.
    Aaaaah.
    Je n'ai jamais réussi à trouver une question à poser.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Nul besoin d’être en complet cravate pour un travail qui ne l’exige pas, mais des vêtements sales ou troués, ce n’est clairement pas non plus recommandé.
    J'ai une chemise pour les mariages, les enterrements, les entretiens d'embauche, etc.
    Par contre pour les entretiens Skype avec des SSII j'en ai plus rien à foutre, ce sont elles qui veulent absolument me placer chez un client donc elles ne bloqueront jamais la dessus, c'est pas l'entretien avec le client, c'est un entretien avec un commercial (ou un technicien si vous avez de la chance)…

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Cela est susceptible de donner l’impression que le postulant manque d’intérêt pour l’entreprise pour laquelle il candidate pourtant.
    Quand une SSII essaie de te recruter c'est elle qui te présente l'entreprise.
    J'oublie les SSII qui m'ont déjà contacté et elles oublient qu'elles m'ont déjà contacté. Du coup il y a des présentations que j'ai du voir plusieurs fois. (je vérifie quand même, ça ferait chier de remplir 2 fois le même dossier de compétence)

    Quand je postulais pour des entreprises je faisais le travail, j'essayais de retenir les infos de l'entreprise.
    Je suis bien content de ne pas être en recherche d'emploi car c'est l'horreur absolue.
    Keith Flint 1969 - 2019

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Bref, il faut apprendre à faire semblant d'avoir un intérêt pour l'entreprise
    Citation Envoyé par Un expert en programmation
    D'ailleurs il croit toujours que le JS c'est de la POO

  6. #6
    Expert éminent
    Ryu, très mauvais choix de s'en foutre de ta présentation pour les SSII.

    Soit tu veux y aller, et tu devrais faire le maximum pour récupérer le maximum de salaire et avoir accès aux meilleures projets / clients
    Soit tu ne veux pas et dans ce cas la tu ne devrais même pas faire l'entretien.

    Change ta tenue en entretien, et tu pourra demander entre 10 et 25% de salaire en plus.(poste plus qualifié)



    Pour moi, le plus important quand on recrute c'est :
    - est ce que ce mec va s'intégrer a l'équipe, est ce un gros con, est ce que je veux le voir tous les jours pendant 5 ans.
    - Est ce que cette personne va apporter quelque chose à l'équipe. enthousiasme, répondant, technologie, etc..

    En subsidiaire, est ce que la personne est capable de faire des compromis et comprend que la vie c'est pas noir ou blanc. (cette techno est la meilleure, mais on préfère ne pas avoir plus de n techno à maintenir dans l'équipe par exemple)
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    très mauvais choix de s'en foutre de ta présentation pour les SSII.
    1. C'est le premier entretien Skype.
    2. Parfois elle n'ont même pas de client derrière, c'est juste pour te mettre dans leur base de données
    3. Leur intérêt c'est de te caser chez un client, donc elles sont généralement enthousiaste et espèrent sincèrement réussir à te placer quelque part
    4. Je leur ai rien demandé, c'est elles qui m'appellent et qui veulent me faire passer un entretien
    5. J'ai passé des dizaines et des dizaines d'entretiens pour rien (heureusement j'étais déjà en poste quelque part)

    De toute façon le vrai bon conseil c'est de s'habiller comme le recruteur. Si tu te passes l'entretien dans une startup qui veut faire jeune et dynamique, ils vont être en t-shirt les types. Tu marqueras plus de point avec un t-shirt Geek qu'avec une cravate. Il faut aller sur le site officiel regarder les photos des employés.
    Avant je faisais un effort de présentation, mais au bout d'un moment j'en avais plus rien à foutre. Au moins c'est honnête comme démarche, t'essaies pas de te faire passer pour quelqu'un d'autre, des recruteurs peuvent apprécier, cela dit là on parle d'SSII donc elles sont ultra hypocrite et superficielle, je ne supporte plus leur discours "l'humain au centre" et toutes ces conneries.

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Change ta tenue en entretien, et tu pourra demander entre 10 et 25% de salaire en plus.(poste plus qualifié)
    J'en ai rien à foutre du salaire je veux juste le travail.
    Si j'étais intéressé par l'argent j'irais travailler en Suisse et mon salaire serait automatiquement multiplié par 3 ou 4.
    Et c'est quoi ce truc hyper superficiel ? Il y a vraiment des connards de recruteurs qui te proposent moins d'argent parce que tu n'as pas de cravate ?
    C'est pour ça qu'il est important que tout le monde partage le montant de son salaire, comme ça il y a moyen de demander "Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Pourquoi je gagne moins que les autres alors que j'ai le même niveau d'étude et autant d'expérience qu'eux ?! Je suis juste moins bon qu'eux en négociations salariales !".
    Keith Flint 1969 - 2019

  8. #8
    Membre chevronné
    C'est pour ça qu'il est important que tout le monde partage le montant de son salaire, comme ça il y a moyen de demander "Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Pourquoi je gagne moins que les autres alors que j'ai le même niveau d'étude et autant d'expérience qu'eux ?! Je suis juste moins bon qu'eux en négociations salariales !".
    Il y a beaucoup de chose dans la vie qui ont une valeur "élastique" selon la négociation commerciale et beaucoup de chose se discute (en fait c'est même le contraire qui est l'exception...).
    Après tout quand je fais un appel d'offre, j'ai bien des prix différents pour un même cahier des charges.

    Par contre je suis d'accord que l'habit ne fait le moine (en tout cas pas entièrement).

    Autrement tu vas faire fonctionnaire si tu veux un salaire déterminer en fonction de paramètre rigide (et même là, les grilles de salaires ont souvent une marge).

    - est ce que ce mec va s'intégrer a l'équipe, est ce un gros con, est ce que je veux le voir tous les jours pendant 5 ans.
    Ça c'est clairement un critère très important, enfin si "celui qui va te voir tous les jours pendant 5 ans." a un mot à dire dans le processus de recrutement (ce qui est souvent le cas dans notre métier). Maintenant personne n'a envie de cacher ma personnalité sur les 5 ans non plus, donc on a contrôle limité sur ce point.

  9. #9
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    J'en ai rien à foutre du salaire je veux juste le travail.
    Si j'étais intéressé par l'argent j'irais travailler en Suisse et mon salaire serait automatiquement multiplié par 3 ou 4.
    Il y a une nuance entre être sous payé et chercher le salaire le plus élevé possible.

  10. #10
    Membre éprouvé
    Pas du tout d'accord avec la 4 et la 9. Si c'est des questions juste pour poser des questions je vois même pas le but d'y répondre

    D'ailleurs en règle générale quand une boite offre des avantages c'est plutôt eux qui te le martèlent sans arrêt.

  11. #11
    Modérateur

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Aaaaah.
    Je n'ai jamais réussi à trouver une question à poser.
    Pourtant il y'en à un paquet qui impacte directement ton travail de tous les jours, par exemple :

    Sur quel matériel les employés travaillent t'ils ?
    Serais je administrateur de mon poste ?
    Suis je libre dans le choix de mes outils ?
    Comment se passe l'onboarding ?
    Avez vous des process de CI/CD ?
    L'équipe est elle dans la mouvance devops /devsecops ?
    etc ..

    Ca serait dommage de se retrouver à bosser sur des terminaux où tu peux même pas brancher une clé USB où le seul ide autorisé date d'il y'a 15 ans et que tu dois merger ton code à coup de patch manuellement.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  12. #12
    Expert éminent
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Ca serait dommage de se retrouver à bosser sur des terminaux où tu peux même pas brancher une clé USB où le seul ide autorisé date d'il y'a 15 ans et que tu dois merger ton code à coup de patch manuellement.
    Oh ! J'ai presque reconnu mon job !

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  13. #13
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Pourtant il y'en à un paquet qui impacte directement ton travail de tous les jours, par exemple :

    Sur quel matériel les employés travaillent t'ils ?
    Serais je administrateur de mon poste ?
    Suis je libre dans le choix de mes outils ?
    Comment se passe l'onboarding ?
    Avez vous des process de CI/CD ?
    L'équipe est elle dans la mouvance devops /devsecops ?
    etc ..
    "Pourquoi avez-vous retenu ma candidature ?" est aussi une bonne question. Elle permet notamment de comprendre ce qui a intéressé le recruteur, et préparer le prochain entretien.

  14. #14
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Darkzinus Voir le message
    Il y a une nuance entre être sous payé et chercher le salaire le plus élevé possible.
    Ah ouais…
    Moi j'ai réussi à avoir le salaire le plus bas de l'entreprise.
    Au moins je peux servir d'exemple pour montrer que les hommes ne gagnent pas automatiquement plus que les femmes.

    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Pourtant il y'en à un paquet qui impacte directement ton travail de tous les jours, par exemple :
    Merci, c'est effectivement des questions intéressantes.
    Il faut que je note ça pour l'utiliser lors de mes prochaines entretiens d'embauche.
    La personne qui gère l'entretien ne sera probablement pas capable de me répondre, ce qui peut être marrant. (le problème c'est que ça ne fonctionne pas avec une SSII vu que souvent elles n'ont pas de plateau, donc à moins qu'elle te parle déjà d'une mission précise chez un client, il n'y a pas trop de question technique à poser)

    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    D'ailleurs en règle générale quand une boite offre des avantages c'est plutôt eux qui te le martèlent sans arrêt.
    Ouais surtout les SSII. Augmentez mon salaire brut, j'en ai rien à foutre de vos tickets restaurants, du comité d'entreprise et de toute ces conneries ! (bon là de toute façon c'est le mode survie donc pas d'augmentation cette année, j'aurais pas les traditionnels 50€ brut)
    Keith Flint 1969 - 2019

  15. #15
    Membre habitué
    Manifester un intérêt excessif pour l’argent lors de l’entrevue d’embauche
    C'est vrai, moi je contourne la question par le golden hello

    Vu les principaux critères retenus pour la filière, je comprends pourquoi y a tant de projets informatiques qui foirent On se croirait dans les assurances.

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Dans le développement, ce sont souvent plutôt les entreprises qui viennent nous chercher que l'inverse, donc ce sont plutôt elle qui ont intérêt à se rendre attractive.
    Citation Envoyé par Un expert en programmation
    D'ailleurs il croit toujours que le JS c'est de la POO

  17. #17
    Expert éminent
    Oui, la ssii vient te chercher.
    Mais elle a une fourchette de salaire possible, et une marge au dessus pour les coups de coeurs.

    Donc soit tu donnes tout, soit tu perds ton temps.

    Pour ma part je sélectionne les entretiens que j accepte, mais je donne tout.
    Du coup j ai 25 à 30% de réussite et des postes à responsabilité.

    Une chose que l on ma dit un jour... il est plus facile de faire enlever une cravate à quelqu un que de lui dire mettre.

    Ça veut dire que si ton client est un peu prout prout, le mec en tee shirt c est pas gagné.
    De la même manière une startup ou tu arrive en pantalon chemise propre, tu ne feras pas tâche même si le mec est geek en face. Balance un ou deux signaux geek ou des références et ça passe tout seul. Ou même pose lui la question d ou il a trouvé son tee shirt que tu trouves sympa à la fin de manière informelle en parlant d un que tu as.

    Bref, c est pas grand chose mais ça rapporte beaucoup.

    Vous pensez
    Est ce que je vais avoir le poste.

    Moi je pense... comme je vais avoir le poste, comment je peux être embauche direct comme un senior au salaire de mon chef.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Pour trouver des idées de question, on peut partir du test de Joël : https://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_Joël - c'est un peu daté, mais la plupart des points restent valides, si on les retravaille un peu.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  19. #19
    Membre expert
    Bonsoir,

    Quelles sont les pires erreurs que vous vous rappelez avoir commises lors d’entretien d’embauche au cours de votre carrière de développeur informatique ?
    J'ai passé 2 entretiens ou je n'ai pas reconnu de suite dans les 2 cas le recruteur qui venait d'une autre ESN/SS2I.

    Une autre fois j'ai passé un entretien dans une grosse administration (caisse locale), qui ne communique pas sur ces chiffres à l'échelle de la caisse ... En entretien ils ont essayé de me cuisiner en me reprochant de pas a voir cherché suffisamment . J'avais des chiffres partiels,nationaux et plus à jour ...

    Une autre fois j'ai du stopper en urgence un process de recrutement, l'ESN voulait m'envoyer chez un client ou j'avais déjà travaillé directement. Problème dans l'entreprise en question, mentalité exécrable , flicage , infantilisation des presta/cdd/intérimaires , refus de la direction de mettre à disposition les outils adéquates , entreprise en difficulté financière ... J'ai prétexté une excuse bidon pour ne pas passer l'entretien physique.

    Une autre aussi , une boite marketing me fait une offre alléchante au cours d'un salon de l'emploi. Après recherche d'informations sur l'entreprise j’apprends par voie de presse , que celle ci a des procès en cours dans 3 pays dont la France, pour pratique commercial litigieuse et frauduleuse ... J'ai prétexté une excuse bidon pour ne pas passer l'entretien physique.

  20. #20
    Membre confirmé
    Aaaaah.
    Je n'ai jamais réussi à trouver une question à poser.
    amha il vaut mieux poser des questions qui ne sont pas d'ordre factuels, et qui peuvent amener un échange, du style : "comment voyez-vous la croissance du marché, blablabla, et la place de l'entreprise..."

    après si les questions posées sont trop factuelles et "basiques" on retombe dans l'erreur #2
    laloune
    Consultant B.I.
    Spécialité(s): Excel, SQL, Business Intelligence (Jedox Palo, Talend)

    "A problem worthy of attack proves its worth by fighting back." Piet Hein

###raw>template_hook.ano_emploi###