Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #41
    Membre du Club
    le facteur psychologique des passagers...
    Si avant le check-in on annonce aux passagers que c'est un vol sans pilote, combien vont se désister ? Je crois surtout que c'est là qu'il y aura des mauvaises surprises !

  2. #42
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Kuki el gato Voir le message
    Si avant le check-in on annonce aux passagers que c'est un vol sans pilote, combien vont se désister ? Je crois surtout que c'est là qu'il y aura des mauvaises surprises !
    et a raison, je suis ingénieur en informatique et j'ai déjà développer des réseaux de neurones ou utiliser algo de machine learning dans scikit learn donc je connais un minimum ce domaine.
    et je peux affirmer à 100% qu'il est impossible de faire un logiciel safe à 100%, il y'aura toujours un bug qui fera planter l'avion. On le vois déjà dans l'aérospatial ou des bugs logiciels il y'en a tout le temps.
    heureusement dans le cas d'une sonde y'a pas d'humain et ont a souvent le temps pour fixer un bug et appliquer un patch correctif

  3. #43
    Membre à l'essai
    Fiabilité
    Bonjour,
    Je voudrais rappeler qu'en fait de fiabilité d'un système quelconque, l'opérateur humain est des éléments les moins fiables (0,5).

  4. #44
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par HerveB76 Voir le message
    Bonjour,
    Je voudrais rappeler qu'en fait de fiabilité d'un système quelconque, l'opérateur humain est des éléments les moins fiables (0,5).
    c'est pas faux pour gérer l'automatisme mais je te rappelle que l'homme est aujourd’hui le seul a avoir la flexibilité (de pensée et de mouvement/action) et la capacité pour gérer des situation anormales. Étrangement dans les usines, sur les routes comme dans l'espace, la maintenance et la gestion des accidents est encore gérée par des humains.
    C'est aujourd'hui le quasi seul rôle des pilotes d'avions, hormis le coté figuratif du folklore, et le retirer reste à mes yeux une énorme ânerie, malgré ton rappel.
    Il y a 10 sortes de personnes dans le monde : ceux qui comprennent le binaire et les autres

  5. #45
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par HerveB76 Voir le message
    Je voudrais rappeler qu'en fait de fiabilité d'un système quelconque, l'opérateur humain est des éléments les moins fiables (0,5).
    Oui, mais dans les situations totalement improbables, il s'en sort pas trop mal, et je me demande bien comment une IA aurait réagi dans une telle situation ? Deadlock ? Écran bleu ? Reboot continuel ?

    Bref…
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  6. #46
    Membre régulier
    Aucun problème pour monter dans un avion automatique.
    J'ai passé mon baptème de l'air sur un Nord-Atlas sur la base de Bricy air, quelques minutes avant j'avais vu les commandants de bord "gargouiller" les moteurs qui ne tournaient pas bien rond, et quand ça a décollé un peu plus on roulait sur l'herbe, après ça on est blindés!, même pas peur!, et si ça faisait une petite remise de 10% tant mieux.

  7. #47
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    les commandants de bord "gargouiller" les moteurs qui ne tournaient pas bien rond,
    Explique, pour ceux qui ne sont pas de la partie.
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  8. #48
    Membre régulier
    les commandants de bord "gargouiller" les moteurs
    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    Explique, pour ceux qui ne sont pas de la partie.
    Désolé pour ce mot approximatif, le nord-atlas c'est quelquepart l'ancêtre du dc10, un cercueil volant et les 2 commandants de bord les mains dans le cambouis pour lancer ces fichus moteurs tournant sur 3 pattes avec des ratés et la batterie au bout du rouleau à forces de tentatives. On n'imaginerait pas maintenant une seule seconde un transport de passagers avec des moteurs dans cet état, j'ai eu la peur de ma vie.

  9. #49
    Membre à l'essai
    100 millions à la poubelle?
    100% des compagnies aériennes qui en utilisent mettent actuellement leur A380 à la poubelle!
    Propos caricatural et outrancier s'il en est, d'abord ils ne partent pas à la poubelle, ensuite ce n'est pas 100% des compagnies qui s'en séparent, certaines en rachètent. Ils seraient plus juste de dire que les compagnies du golfe qui bénéficient d'un prix du kéro défiant toute concurrence rachètent les A380 dont se séparent Air France, Lufthansa et consorts.

    Un A380 d'occase ça vaut au minimum 100 millions : qui serait assez fou pour foutre 100 millions à la poubelle?

  10. #50
    Membre du Club
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Et chaque fois qu'il y aura une coupure de connexion, l'avion se plante au sol avec ses passagers et tu affiches sur l'écran du pilote assis derrière sa console "Crash over!"
    J'avoue que le problème des coupures de connexion serait à étudier sérieusement. Mais peut-être que des connexions sans fil peuvent être établies même avec un avion avec une fiabilité suffisante ? (si on considère par exemple les projets de satellites a basse altitude de Tesla ou Amazon, j'imagine que le client qui reste sur Terre souhaite tout de même avoir une certaine fiabilité pour sa connexion). Mais bon peut-être que ce ne sont pas du tout les mêmes exigences en termes de latence et niveau de disponibilité par exemple entre ces deux cas d'utilisation).

    Citation Envoyé par jpiotrowski
    Autant mettre le pilote dans l'avion !
    Oui mais a distance le pilote pourrait gérer les atterrissages de plusieurs avions successivement !

    Bon je réponds pour le principe et pour développer l'idée mais je sens que ça devient très difficilement défendable (mais n'empêche les technologies développées pour des prises de contrôle à distance de véhicules sur un mode alterné avec une IA, comme c'est le cas pour les drones par exemple, pourraient servir sur des moyens de transport moins "polémiques" car plus éloignés donc moins dangereux pour la vie humaine: transport spatial, maritime, autoroutier (sur des axes dédiés un jour pourquoi pas ?) (--Edit: aussi des applications sans doute dans l'industrie, l'agriculture--)

  11. #51
    Membre régulier
    'il est impossible de faire un logiciel safe à 100%,
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    et a raison, je suis ingénieur en informatique et j'ai déjà développer des réseaux de neurones ou utiliser algo de machine learning dans scikit learn donc je connais un minimum ce domaine.
    et je peux affirmer à 100% qu'il est impossible de faire un logiciel safe à 100%, il y'aura toujours un bug qui fera planter l'avion. On le vois déjà dans l'aérospatial ou des bugs logiciels il y'en a tout le temps.
    heureusement dans le cas d'une sonde y'a pas d'humain et ont a souvent le temps pour fixer un bug et appliquer un patch correctif
    Je suis totalement d'accord, sur les lignes de production dont je faisais la maintenance, chaque machine fonctionnait avec des automates des trucs rustiques et très rarement en panne, l'informatique ne servait qu'en supervision, c'est tout, c'était sous Windows en plus, le manque total de confiance un truc jamais sur de démarrer le lundi matin, quand c'était pas en train de réclamer des mises à jour inopportunes, ou des brevets non payés.

###raw>template_hook.ano_emploi###