Watson IA bientôt disponible partout,
IBM compte externaliser son service vers les autres clouds concurrents

Lors de l’événement IBM Think qui a démarré hier à San Francisco, la firme a saisi l’occasion pour annoncer qu’il rendra disponible IBM Watson IA au sein des autres clouds publics, privés ou hybrides comme Microsoft Azure, Google Cloud ou encore AWS. Cette portabilité va permettre aux clients des autres clouds concurrents de bénéficier des fonctionnalités de Watson, a indiqué l’entreprise. Watson est un supercalculateur IBM qui combine l'intelligence artificielle et un logiciel analytique sophistiqué pour des performances optimales en tant que répondeur automatique à une question. Le superordinateur porte le nom du fondateur d’IBM, Thomas J. Watson.

En d’autres termes, IBM Watson IA est un système informatique de question-réponse capable de répondre à des questions posées dans le langage naturel. Le système informatique a été initialement développé pour répondre aux questions du jeu télévisé Jeopardy. En 2011, IBM Watson IA a concouru pour Jeopardy contre les champions légendaires Brad Rutter et Ken Jenning remportant le premier prix d'un million de dollars. C’est compte tenu des nombreuses caractéristiques et fonctionnalités dont dispose IBM Watson IA que la firme a décidé de rendre son IA disponible aux entreprises de tous les niveaux afin de leur permettre d’insuffler une intelligence artificielle à leurs applications.

Pour ce faire, IBM a intégré toute une série de microservices Watson sur IBM Cloud Private for Data (ICP for Data), son architecture d’informations ouverte et native sur le cloud pour IA. Ces services viennent s’ajouter à d’autres services existants déjà, notamment Watson Machine Learning et Watson Studio. Il s’agit des microservices Watson Assistant et Watson OpenScale pour renforcer l’analyse de données et faciliter la prise de décision pour les entreprises. Il a également précisé que dans les prochains mois, d’autres services comme Watson Knowledge Studio et Watson Natural Language Understanding se verront ajouter à ICP for Data.

Nom : p1.png
Affichages : 2845
Taille : 75,6 Ko

Le microservice Watson Assistant est un outil d'intelligence artificielle d'IBM pour la création d'interfaces de conversation dans les applications et les périphériques. Plus avancé qu'un chatbot traditionnel, Watson Assistant détermine intelligemment quand il faut rechercher un résultat, quand demander des éclaircissements à l'utilisateur et quand décharger l'utilisateur sur un humain pour obtenir une assistance personnelle. En outre, Watson Assistant Discovery Extension permet aux organisations de déverrouiller des informations cachées dans des données et des documents non structurés.

Watson OpenScale quant à lui, décrit IBM, est une plateforme d'IA ouverte pour la gestion de plusieurs instances d'IA, peu importe où elles ont été développées. De plus, IBM ajoute que ces deux nouveaux microservices de Watson intégrés à ICP for Data, sont conçus avec des technologies open source et facilement évolutifs dans des environnements clouds. Ils sont, continue-t-il, basés sur la technologie open source Kubernetes et peuvent être exécutés sur IBM Cloud, ainsi que dans d'autres environnements publics, hybrides ou multicloud. À la question de connaître les réels objectifs derrière cette externalisation de ses services d’IA, l’entreprise répond qu’elle souhaite donner la possibilité à toutes les entreprises d'ajouter une couche d’IA à leurs travaux quotidiens.

Tout ceci, à un moment où l’IA s’impose de plus en plus comme une solution incontournable dans l’analyse de données, l’établissement des statistiques, la prise de décision, etc., a rappelé la firme. « Les entreprises sont en train de moderniser leurs architectures de données, englobant différents échelons de l'IA, afin de collecter, d'organiser et d'analyser des données, pour finalement les infuser avec de l'IA. Toutefois, même les entreprises qui ont gravi les échelons de l'IA sont confrontées à un environnement dans lequel leurs données sont réparties dans divers environnements : clouds publics (avec de nombreux fournisseurs), clouds privés et déploiements traditionnels sur site. À l'heure actuelle, si une organisation déploie et exécute une IA dans ces environnements, elle est obligée d'utiliser l'IA de ce fournisseur de cloud. Il s'agit d'un blocage des vendeurs modernes qui peut freiner l'innovation et empêcher les entreprises de faire évoluer leur intelligence artificielle dans leurs entreprises », a déclaré Rob Thomas, directeur général d’IBM Data et IA.

La concurrence semble donc devenir plus grandissante dans le domaine du cloud computing puisque, rappelons-le, Microsoft a également annoncé à la fin de la semaine passée, un renforcement de sa plateforme de cloud computing Microsoft Azure Analytics avec des mises à jour pour deux de ses services. Il s’agit des services Azure Data Explorer (ADX) et Azure Data Lake Storage (ADLS). « Grâce à ces mises à jour, Azure va continuer d'être le meilleur cloud pour les analyses, avec un rapport qualité/prix et une sécurité inégalés », avait déclaré Jurgen Willis, responsable de la gestion des produits Azure Engineering.

Rappelons qu'Azure Data Explorer (ADX) est un service d'analyse de données rapide et entièrement géré pour l'analyse en temps réel de grands volumes de données provenant d'applications, de sites Web, de dispositifs IoT, et plus encore. Il vous permet, selon Microsoft, d’une part d’exécuter des requêtes et explorer de façon itérative les données à la volée pour améliorer les produits et l'expérience client puis, de surveiller les périphériques et stimuler les opérations. D’autre part, il vous permet d’identifier rapidement les modèles, les anomalies et les tendances dans vos données. La firme de Redmond assure que son outil est capable d’interroger 1 milliard d'enregistrements en moins d’une seconde sans qu'aucune modification de données ou de métadonnées ne soit requise.

Azure Data Lake Storage Gen2 quant à lui, est une solution Data Lake hautement scalable et économique pour l’analyse Big Data. Elle combine, selon Microsoft, la puissance d’un système de fichiers de haute performance à l’échelle massive et la rentabilité qui vous permettront d’obtenir des insights (solutions à un problème donné) rapidement. Data Lake Storage Gen2 étend les fonctionnalités de Stockage Blob Azure et est optimisé pour les charges de travail analytiques. Data Lake Storage Gen2 est le Data Lake le plus complet disponible, d’après les propos de la firme. Cette mise à jour que propose Microsoft pour ce service qu’il appelle « le Data Lake sans compromis », lui permet de prendre en charge les opérations automatiques sur les fichiers et les dossiers.

Source : IBM

Et vous ?

Que pensez-vous de cette annonce d'IBM ?
Par l'externalisation de Watson IA, IBM prend-il une avance sur ses concurrents ? Pourquoi ?

Voir aussi

Microsoft annonce deux nouvelles mises à jour pour sa plateforme Azure analytics et met en avant un meilleur rapport qualité/prix

L'IBM Watson AI XPRIZE European Forum débarque en France le 13 novembre : une compétition en IA et des interventions d'experts du domaine

Watson, l'Intelligence artificielle d'IBM découvre chez une patiente une leucémie rare qui n'avait pas pu être détectée par les médecins