IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #141
    Modérateur
    Avatar de grunk
    Homme Profil pro
    Lead dév - Architecte
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    6 691
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Côte d'Or (Bourgogne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lead dév - Architecte
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 6 691
    Points : 20 227
    Points
    20 227
    Par défaut
    Citation Envoyé par electroremy Voir le message
    Nous sommes experts, c'est nous qui signons les rapports, si une expertise est mauvaise et/ou qu'il y a un accident sur un produit que nous avons certifié, c'est l'auteur du rapport qui voit sa responsabilité engagée. Certes, l'entreprise aura aussi une amende, mais l'auteur du rapport - le salarié donc - aura non seulement une grosse amende relativement à ses revenus mais dans certains cas de la prison ferme

    Parfois c'est injuste.
    Un collègue avait vérifié la sécurité d'une installation de télécommunications. Tout est OK, conforme.
    Un technicien de France Telecom était venu travailler dessus ensuite. Il allait repartir à la fin de sa journée mais c'est rendu compte qu'il avait oublié de faire un tout petit truc. Il est donc remonté au sommet du pylône mais sans ses EPI, sans son harnais antichute "pas le temps, pas la peine". Il a fait une chute mortelle de 30 mètres de haut. Mon collègue n'était pour rien dans l'accident, mais il a quand même écopé, à titre individuel, de 50.000€ d'amende et 6 mois de prison avec sursis ! Je ne me souvient plus de ce qu'a eu l'entreprise mais c'était totalement indolore pour elle.
    Ca me semble invraisemblable , quand tu es salarié il existe le principe d’irresponsabilité civile (quand il n'ya pas de faute manifeste).
    Que tu te fasse remercier suite à un problème admettons mais poursuivi personnellement
    Quel est l'intérêt d'être salarié a ce moment là si tu bosses pour quelqu'un qui n'assume pas les risques et ne fait que se rincer sur ton dos ?
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  2. #142
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 688
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 688
    Points : 18 670
    Points
    18 670
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Ca me semble invraisemblable
    Ouais ça parait bizarre, ou alors peut-être que l'entreprise avait un service juridique beaucoup plus fort que l'avocat de l'employé.
    L'entreprise préfère se défendre que de défendre un employé.

    L'entreprise n'est pas ton ami, l'entreprise veut juste faire le plus d'argent sur ton dos.
    Elle fait le maximum pour que le delta entre ce que l'employé rapporte à l'entreprise et ce que l'entreprise donne à l'employé soit le plus grand possible.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #143
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    Avril 2011
    Messages
    4 419
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 60
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2011
    Messages : 4 419
    Points : 9 923
    Points
    9 923
    Par défaut
    Citation Envoyé par grunk Voir le message
    Ca me semble invraisemblable , quand tu es salarié il existe le principe d’irresponsabilité civile (quand il n'ya pas de faute manifeste).
    Que tu te fasse remercier suite à un problème admettons mais poursuivi personnellement
    Quel est l'intérêt d'être salarié a ce moment là si tu bosses pour quelqu'un qui n'assume pas les risques et ne fait que se rincer sur ton dos ?
    C'est oublier l'affaire Jérôme KERVIEL et la SOCIETE GENERALE
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  4. #144
    Membre éprouvé Avatar de electroremy
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    Juin 2007
    Messages
    934
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2007
    Messages : 934
    Points : 1 276
    Points
    1 276
    Par défaut
    Citation Envoyé par virginieh Voir le message
    Pourquoi tu n'utilises pas ton exosquelette comme tous les employés du bâtiment français (source un sénateur, mais je sais plus lequel) ?
    Mais c'est de la triche

    Je suis un "vrai" moi
    - Je code à la main sans ChatGPT
    - Je soulève mes enclumes à la main

    Quand deux personnes échangent un euro, chacun repart avec un euro.
    Quand deux personnes échangent une idée, chacun repart avec deux idées.

  5. #145
    Expert éminent sénior

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    Mars 2020
    Messages
    838
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2020
    Messages : 838
    Points : 58 039
    Points
    58 039
    Par défaut La semaine de 4 jours améliore la qualité du sommeil pour 40 % des travailleurs.
    La semaine de 4 jours améliore la qualité du sommeil pour 40 % des travailleurs,
    d’après une récente enquête de l’organisme Autonomy

    Le concept d'une semaine de travail de quatre jours peut sembler étrange à certains, mais malgré cela, il a le potentiel d'offrir un certain nombre d'avantages différents aux personnes du monde entier. Un essai de la semaine de quatre jours a eu lieu au Royaume-Uni, et il a montré que les personnes qui peuvent travailler quatre jours par semaine au lieu de cinq finissent par mieux dormir que ce n'aurait été le cas autrement.

    Nom : Screenshot_2023-03-01 4 Day Work Week Improved Sleep Quality for 40% of Workers – Recherche Goog.png
Affichages : 2314
Taille : 282,5 Ko

    Tout cela étant dit, il est important de noter qu'une enquête menée, par Autonomy, auprès de quelque 2 900 travailleurs ayant participé à l'essai a révélé que 40 % d'entre eux ont bénéficié d'une meilleure qualité de sommeil. Toutefois, 15 % d'entre eux ont déclaré que la qualité de leur sommeil avait diminué, tandis que 45 % ont affirmé que la qualité de leur sommeil était restée plus ou moins la même qu'auparavant. Autonomy est un organisme de recherche indépendant qui crée des outils et des recherches fondés sur des données pour une planification économique durable.

    L'une des révélations les plus étonnantes de cette étude est qu'environ 92 % des entreprises ont déclaré qu'elles seraient prêtes à poursuivre la semaine de quatre jours parce que c'est le genre de chose qui pourrait potentiellement améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

    Elles ont probablement des raisons pratiques de vouloir conserver la semaine de travail écourtée et, compte tenu des avantages en matière de sommeil, cela pourrait en valoir la peine. Les entreprises peuvent perdre jusqu'à 1 967 dollars par travailleur et par an en raison de la fatigue, ce qui suggère qu'une semaine de quatre jours pourrait les aider à économiser de l'argent.

    38 % des travailleurs basés aux États-Unis déclarent être fatigués. 45 % des travailleurs participant à l'essai de la semaine de quatre jours ont déclaré qu'ils ne se sentaient pas aussi fatigués qu'avant. Cela pourrait se traduire par des avantages financiers considérables pour les entreprises qui sont prêtes à franchir le pas, et 18 entreprises au Royaume-Uni ont déjà décidé de le faire.

    Un Américain sur trois dort moins de 7 heures par nuit. Cela peut entraîner d'importants problèmes de santé à long terme. De tels résultats font apparaître la semaine de 40 heures comme un problème, puisqu'elle peut conduire à des choses comme une espérance de vie réduite.

    Source : Autonomy

    Et vous ?

    Que pensez-vous des résultats de cette enquête ? Les trouvez-vous pertinents?
    Quel commentaire faites-vous de l’expérience de la semaine de travail de 4 jours ?
    En tant que développeur êtes-vous pour ou contre la semaine de quatre jours ? Dans quelles mesures ?
    Que pensez-vous du modèle mis en place par le pays dans lequel vous travaillez ?

    Voir aussi :

    Le Royaume-Uni va tester la semaine de travail à 4 jours sur une période de 6 mois pour évaluer l'impact sur la productivité des travailleurs, et resserrer les liens entre membres de familles

    Microsoft a expérimenté une semaine de travail de 4 jours dans sa filiale japonaise. L'entreprise a noté une amélioration de 40 % de la productivité, et une satisfaction des employés

    La Belgique approuve la semaine de travail à quatre jours et donne le droit aux employés d'ignorer leurs patrons après les heures de travail, un mouvement mondial en faveur de la formule se dessine

    92% des entreprises britanniques qui ont testé la semaine de 4 jours pendant 6 mois veulent la conserver ainsi, notant entre autres des recettes stables ainsi que moins de démissions et d'absentéisme
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #146
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 189
    Points : 3 635
    Points
    3 635
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    La semaine de 4 jours améliore la qualité du sommeil pour 40 % des travailleurs
    Donc c'est bien (même si 40% c'est pas si important que ça.
    Toutefois, 15 % d'entre eux ont déclaré que la qualité de leur sommeil avait diminué
    Donc c'est mal pour un peu moins que la moitié de ceux pour qui c'est bien.
    Elles ont probablement des raisons pratiques de vouloir conserver la semaine de travail écourtée et, compte tenu des avantages en matière de sommeil, cela pourrait en valoir la peine
    Et tant pis pour les 15%.
    Que pensez-vous des résultats de cette enquête ? Les trouvez-vous pertinents?
    Les résultats je ne sais pas, mais l'interprétation est terrible.

    Personnellement la semaine de 4 jours avec maintien des heures est impossible.
    Je fais du sport le soir deux jours/semaine, si on m'impose des journées de 9h je dois arriver à 6h au travail au plus tard pour être prêt (physiquement et mentalement) à l'entrainement. C'est mort.

    C'est marrant comme on m'explique qu'avec la digitalisation on doit être capable de s'adapter et d'évoluer rapidement mais comme les entreprises ont tendance à vouloir imposer des vérité générale.
    La bonne solution n'est elle pas de proposer les deux contrats et que chacun prenne celui qui lui va le mieux?
    Bien sur que ça pose des difficultés parce que tout le monde ne se retrouve pas à la même cadence mais laissez nous 2 mois et les équipes se seront organisées et tout roulera naturellement dans 90% des équipes.

  7. #147
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Juillet 2021
    Messages
    85
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2021
    Messages : 85
    Points : 264
    Points
    264
    Par défaut
    Rester efficace et concentré sur de plus longues périodes donc ? Au détriment du temps consacré à la vie perso (sport, famille, loisirs divers...) qui contribue à l'équilibre d'une bonne santé (mentale notamment) ?
    Ben...non, pas pour moi en tout cas.

  8. #148
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 688
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 688
    Points : 18 670
    Points
    18 670
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    Un Américain sur trois dort moins de 7 heures par nuit. Cela peut entraîner d'importants problèmes de santé à long terme. De tels résultats font apparaître la semaine de 40 heures comme un problème, puisqu'elle peut conduire à des choses comme une espérance de vie réduite.
    40h par semaine c'est trop.
    Il y a moyen de produire plus en moins de temps et en s'usant moins vite.
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #149
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    La semaine de 4 jours, c'est bien.
    C'est un pas vers la décroissance (pas la décroissance dans le sens ou il faut produire moins, mais dans le sens ou il faut produire mieux et faire en sorte que les humains n'aient plus besoin de travailler).

    Cependant je reste convaincu que le modèle que j'ai dans mon entreprise est hautement plus favorable, c'est-à-dire :
    - Pas d'heures imposées.
    - Pas de jours de travails imposés.
    - Pas de projet chiffré sur un délais : on ne s'engage jamais à dire, vous l'aurez dans deux semaines, on fait l'inverse, on montre au jour le jour l'évolution de ce qui est demandé. Le client paient pour des features, on lui réalise ses features. Jamais de retard de paiement, jamais de retard de livraisons, ...
    - Bref : que du résultat et une liberté totale pour les développeurs.

    Bien évidemment ça, ça ne serait jamais possible dans un format d'ESN, qui sont là pour vendre du rêve avant tout et vivent grassement sur l'arnaque au délai (jamais respecté) et au TJM (moins cher que les autres, mais travail à la hauteur de ce TJM moins cher).

  10. #150
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 189
    Points : 3 635
    Points
    3 635
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Cependant je reste convaincu que le modèle que j'ai dans mon entreprise est hautement plus favorable, c'est-à-dire :
    - Pas d'heures imposées.
    - Pas de jours de travails imposés.
    - Pas de projet chiffré sur un délais : on ne s'engage jamais à dire, vous l'aurez dans deux semaines, on fait l'inverse, on montre au jour le jour l'évolution de ce qui est demandé. Le client paient pour des features, on lui réalise ses features. Jamais de retard de paiement, jamais de retard de livraisons, ...
    - Bref : que du résultat et une liberté totale pour les développeurs.
    Ce modèle dépend très largement du management.
    Dans certaines de mes vies passées ça serait l'enfer:
    - Pas d'heures imposées mais des heures surveillées et attention si tu en fait moins que les autres
    - Pas de jours de travails imposés mais tu es prié de venir chaque jour où ton manager y est y compris les samedis et dimanches
    Ce qui mène à deux destinations : la démission ou le burn out (PS : pour les managers les deux étaient favorables, la démission permet de se débarrasser des "fainéants" et le burn out garanti qu'on a exploité les autres à leur plein potentiels et de s'en débarrasser une fois qu'ils ont perdu tout potentiel de productivité)

    Je ne croit pas qu'un modèle est plus favorable qu'un autre, je penses qu'il est plus adapté à son environnement.

    Par exemple ton modèle ne me va pas du tout: J'ai besoin de beaucoup interagir avec mes interlocuteurs de visu (ce sont des producteurs et ce qui se dit à distance "n'existe pas"), avoir des jours et des heures qui ne leur correspond pas un minimum serait me rendre invisible à leurs yeux. Et rendre mon travail instantanément obsolète.

  11. #151
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Ce modèle dépend très largement du management.
    Dans certaines de mes vies passées ça serait l'enfer:
    - Pas d'heures imposées mais des heures surveillées et attention si tu en fait moins que les autres
    - Pas de jours de travails imposés mais tu es prié de venir chaque jour où ton manager y est y compris les samedis et dimanches
    Ce n'est pas comme ça que ça se passe chez nous.
    Certains bossent depuis d'autres pays (Japon, Canada, ...), et ont des plages horaires qui n'ont aucun rapports.
    D'autres bossent 3 jours par semaines, car en 3 jours ils font l'équivalent de 5.

    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Par exemple ton modèle ne me va pas du tout: J'ai besoin de beaucoup interagir avec mes interlocuteurs de visu (ce sont des producteurs et ce qui se dit à distance "n'existe pas"), avoir des jours et des heures qui ne leur correspond pas un minimum serait me rendre invisible à leurs yeux. Et rendre mon travail instantanément obsolète.
    Je le comprends, chacun est comme il est, certains sont comme toi, psychologiquement plus fragile et moins capable d'être en autonomie totale et donc, ont besoin des autres chaque jour.
    D'autres, c'est l'inverse.

    Dans tout les cas, dans le modèle que nous avons, ce sont des équipes maximum de 3 développeurs, et une homéostasie se met en place à chaque fois, qui fait que les gens se coordonne tout seul pour communiquer entre eux.

    Pas besoin de les forcer à venir à des jours précis et des horaires précis, quand on a affaire à des adultes et des pro. ils savent très bien le faire eux même.
    Etre totalement libre de s'organiser, ne veut pas dire que c'est la foire, par exemple nous sommes en no-estimate, ce sont les développeurs qui communiquent directement avec les clients dans ce format et les clients eux, sont sur des plages précises, maintenant c'est à chacun en responsabilité de s'organiser.

    Je constate après plus de 30 ans de métier, que plus on laisse de la liberté à un dev, plus il fait bien son travail.
    Bien évidement dans le lot il y aura toujours des développeurs qui ne sont pas fait pour faire ce boulot et sont incapable de se prendre en main.

  12. #152
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 189
    Points : 3 635
    Points
    3 635
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Je le comprends, chacun est comme il est, certains sont comme toi, psychologiquement plus fragile et moins capable d'être en autonomie totale et donc, ont besoin des autres chaque jour.
    D'autres, c'est l'inverse.
    Ce n'est pas moi mais ma fonction, mon travail dépend des autres et de leurs retours, notamment parce que je répond à une demande vague de leur part.
    C'est aussi eux : Ce sont des producteurs, ce qui n'est pas "physique" n'existe pas donc une réunion à distance faite n'a pas existé et donc les actions enregistrées ont disparues de leur tête.
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Pas besoin de les forcer à venir à des jours précis et des horaires précis, quand on a affaire à des adultes et des pro. ils savent très bien le faire eux même.
    En vrai on est plus ou moins dans la même situation, on a pas tous les mêmes horaires mais on gère notre travail en fonction de ça.
    Nous travaillons dans des environnements différents, chacun y a trouver son mode efficace. Maintenant il faut qu'on nous garantisse la capacité à le rester, chacun avec son origanisation.

    Ce que je veux dire est que , si on lui donne les bonnes conditions, chaque groupe (au sens le plus large possible) s'organise pour être efficace.
    Et aujourd'hui le monde du travail n'arrive pas à donner ces conditions parce qu'il est obsédé par les "règles générales" (il faut travailler 5 jours, il faut travailler 4 jours, il faut tout faire en télétravail, il faut interdire le télétravail etc).
    On a pas besoin de règles on a besoin d'un cadre suffisamment large pour que chacun s'y retrouve. Chaque groupe définira ensuite ses règles (parfois implicites) pour fonctionner efficacement.

    Et certains d'entre nous restons où nous sommes malgré des conditions défavorables parce qu'on a trouver l'équilibre dans tout ça et que c'est précieux.

  13. #153
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Je comprends ton argument, pas de soucis.

    Là ou je suis d'accord, c'est que développeur c'est un métier de toute manière particulier.
    Il se fait de deux manières :
    - Soit le développeur est en équipe et donc là, c'est très difficile, car il faut arriver à filtrer tous les développeurs qui ne sont pas fait pour être développeur d'un coté et il faut arriver à filtrer tous les développeurs (ou développeurs bien sûr, ou non genrée peut importe je m'en fiche) de l'autre, qui ne sont pas fait pour travailler en équipe.

    Sauf que ça, c'est la majorité des développeurs qui bossent en équipe : des gens qui déjà, à la base, ne sont pas fait pour être sociable. Ils sont dans le jugement de l'autre, ils sont dans la critique de l'autre, ils ne discute pas, ne se remettent pas en question, sont dans un rapport de force, ... bref : ils ne sont PAS fait pour bosser en équipe.

    En soit, ce n'est pas un problème, si sur le reste, ce profil de développeur est fait pour être développeur : c'est-à-dire, si techniquement ET intellectuellement, il est fait pour ça et aime ce job.

    Mais encore une fois, ça c'est la minorité des développeurs qui bossent en équipe.

    - Soit le développeur est solo et donc là, ça ne veut pas dire qu'il est asocial, c'est généralement le genre de profil trop bon pour être dans une équipe et qui n'arrive pas à exprimer son talent, soit, à cause d'un management qui existe alors que je n'ai de cesse de répéter que développeur et management, ça ne va pas ensemble, soit, parce qu'il est effectivement asocial et incapable de bosser en équipe.

    Dans ces deux cas, c'est là ou je tique par rapport à ton argumentaire, c'est que développeur en équipe ou pas, n'a pas besoin d'interaction autre, que sociale si il gère réellement son métier.
    Et les gens ne s'en rendent pas compte, mais ils sont drogué depuis l'enfance au besoin d'être avec les autres, à tel point, qu'il est difficile pour quelqu'un ayant fait un système scolaire classique, de ne pas tomber en dépression voir pire, s'il reste seul une semaine.

    Il y a une névrose généralisée qui est le reflet de notre société malade.
    On peut dire, "oui mais", l'humain est un animal sociale : non.

    L'humain est un animal ni social, ni asocial, c'est un animal qui s'adapte aux contextes et c'est ce qui en fait sa particularité : il arrive à se sortir de sa condition d'animal et à la déconstruire pour la repenser.

    Le rapport avec le métier de développeur ?
    Un développeur, avant d'être quelqu'un qui a besoin des autres, quelqu'un qui a besoin d'être dans une team, de voir des gens, ...
    C'est quelqu'un qui a besoin et DOIT être seul : seul face à la machine et seul face à son raisonnement.

    Et c'est bien là tout le problème des usines à devs comme les ESN qui profondément ne comprennent pas, ce métier et ne comprennent pas comment marche un développeur.

    Avant d'aller sur stackoverflow, avant d'aller demander à quelqu'un une réponse, etc. un développeur c'est avant tout, un ingénieur et donc il est là, pour imaginer et créer des choses qui n'existent pas. Des choses intangibles qui initialement n'existent que dans son esprit, des choses qui initialement n'ont jamais été faite.

    Et donc le rapport dans tout ça, c'est qu'avant de vouloir parler de "mon travail dépend des autres et de leurs retours, notamment parce que je répond à une demande vague de leur part", il faut déjà comprendre réellement ce métier, qui est bien au delà de ça et bien au delà des interactions.

    Le métier de développeur, c'est un métier, quoi qu'on en dise, profondément, de solitaire.
    Le développeur est seul face à son intelligence et à ses limites, face à la réalité qui fait qu'il fait parti des quelques un dans l'humanité fait pour faire ce métier ou non.

    La demande d'un client quelle soit vague ou non, ne changera jamais rien au fait que si tu travailles si quelque chose qui n'a jamais été fait avant, en tant que développeur, les autres n'apporterons jamais rien et n'y changerons rien au fait que c'est ton génie et ton intelligence, qui feront qui tu sera capable de créer du code qui vas faire prendre vie à un truc qui pourtant semblait être de la science fiction.

    Sans développeur : pas de fusée, pas train, pas de télévision, pas voiture, pas d'ordinateur, ...

    Tout ça pour dire que le métier de développeur est avant de penser à la vision d'un groupe, est un métier qui demande d'être solitaire (et non pas égoïste).
    Oui : il faut des développeurs réellement humain, capable d'empathie, capable de discuter avec les autres, capable d'échanger, de ne pas être dans le conflit, dans le "moi je sais mieux que toi, moi je moi je".
    Non : il ne faut pas des développeurs youtubeurs qui sont des sociopathes en puissance, incapable de vivre sans la présence des autres, voir, le besoin de reconnaissance et de briller aux yeux des autres.

    Encore une fois, le métier de développeur est lié à l'intelligence pure et dure, il n'est et ne sera jamais liés à cette nouvelle vague que les ESN ont construit : des espèces de youtudéveloppeurs.

  14. #154
    Membre expert Avatar de air-dex
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Août 2010
    Messages
    1 655
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Août 2010
    Messages : 1 655
    Points : 3 786
    Points
    3 786
    Par défaut Sociabilité non, concentration oui
    Je trouve que les termes social et asocial sont inappropriés pour parler des développeurs car ce n'est pas sur cela que le métier repose.

    Le terme clé est plutôt LA CONCENTRATION que la sociabilité. Le développement informatique est un domaine qui demande davantage de concentration qu'ailleurs pour être efficace. Pour qu'un développeur soit efficace, il a besoin d'être dans les meilleures dispositions possibles pour être concentré à sa tâche. Parce que comme dit par mon VDD, c'est un métier nécessitant de la réflexion et qu'il ne faut pas la perturber pour qu'elle soit efficace.

    C'est pour cela que le développeur lambda sur un projet n'a pas à être en contact direct avec le client pour tout et n'importe quoi, à moins d'être seul (ou presque) sur le projet et sauf en cas d'urgence parce qu'on a absolument besoin de son savoir sur quelque chose qui déconne en production. Il n'a pas à interrompre sa concentration dès que le client moufte pour tout et n'importe quoi. Il y a des commerciaux, des chefs de projet et des responsables d'exploitation pour ça, pour laisser au développeur toute la concentration nécessaire à sa tâche de développement. C'est en ça que certaines entreprises ne comprennent pas le métier. Ce n'est pas parce que le manager aime passer son temps en réunion ou au téléphone que ses développeurs se doivent obligatoirement de le faire aussi tout le temps et d'aimer ça. Idem avec l'administratif. Il y a un minimum syndical à faire (rendre des comptes sur ce que l'on fait et échanger sur l'avancement des projets), mais ça doit s'arrêter là.

    Par contre la concentration du développeur doit-elle obligatoirement rimer avec solitude ? La réponse est non. Un développeur a-t-il obligatoirement besoin d'être seul dans sa pièce de travail et le casque vissé sur les oreilles afin de pouvoir produire quelque chose, parce qu'il n'y aurait pas d'autres solutions pour pouvoir être concentré sur sa tâche ? Bien évidemment que non, et heureusement. Le développeur peut travailler en équipe et doit même le faire dans certains cas, parce qu'on est pas forcément seul sur un projet et qu'à un moment il faut bien mettre son travail en commun et qu'il faut savoir se parler pour continuer à tous tirer dans le même sens ou ne pas se marcher sur les pieds. Plusieurs développeurs peuvent réfléchir ensemble et être productifs ensemble, l'essentiel étant de ne pas briser leur dynamique de réflexion commune, càd de ne pas les déranger pour des choses qui n'en valent pas la peine.

    Il y a aussi la question du multitâche. Un développeur peut être multitâche et jongler sur plusieurs projets, à condition de lui laisser à chaque fois le temps de se concentrer sur ce qu'il fait lorsqu'il le fait. Passer 1x 2h sur un projet ce n'est pas la même chose que d'y passer 4 demi-heures ou 6x 20 minutes. Cela ne sert à rien de passer du temps sur un projet si c'est pour être systématiquement redéployé sur autre chose quand on vient à peine de réussir à se reconcentrer sur un projet. Ce multitâche nuisant est-il l'apanage du travail en équipe ? Non plus.

    De même qu'il faut savoir faire la différence entre autonomie et autarcie. Un bon développeur est un développeur autonome, qui sait appeler à l'aide quand il le faut. Ce n'est pas un solitaire restant seul à tout prix sur sa tâche en autarcie quitte à en devenir contre-productif, avec l'effet tunnel qui peut aller avec. Comme quoi la solitude en tant que telle n'est pas la vraie qualité du développeur.
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  15. #155
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 627
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 627
    Points : 201 156
    Points
    201 156
    Par défaut La semaine de 4 jours : les travailleurs sont plus efficaces et les entreprises ont gagné plus d'argent
    La semaine de 4 jours : les travailleurs qui l'ont testée sont plus heureux et plus efficaces et les entreprises ont gagné plus d'argent,
    un législateur voudrait l'intégrer dans la loi

    De nouvelles données provenant d'un projet pilote sur une semaine de travail de quatre jours examinent comment les travailleurs se sont comportés sous le test pendant un an. Les travailleurs étaient plus heureux et plus efficaces, et leurs entreprises ont fini par générer davantage de revenus. Le représentant Mark Takano veut faire passer dans la loi une semaine plus courte, car il estime que cette façon de procéder va perdurer.

    La semaine de quatre jours est une idée qui gagne en popularité dans le monde du travail. Il s’agit de réduire le temps de travail hebdomadaire de 40 à 32 heures, tout en conservant le même salaire et le même niveau de productivité. Quels sont les avantages d’une telle mesure pour les employés et les employeurs ? C’est ce qu’ont voulu savoir plusieurs études menées dans différents pays en 2022 et 2023.

    Les résultats sont surprenants : travailler moins permet de travailler mieux. En effet, les employés qui ont participé aux essais de la semaine de quatre jours ont rapporté une amélioration de leur santé physique et mentale, de leur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, et de leur satisfaction générale. Ils ont également fait preuve d'une plus grande efficacité, d'une meilleure organisation et d'une plus grande créativité dans leur travail.

    Les employeurs ont également tiré profit de la semaine de quatre jours. Ils ont constaté une augmentation de la productivité, une réduction du taux d'absentéisme, une amélioration du climat organisationnel et une diminution de l'empreinte carbone. Certains ont même enregistré une hausse de leurs revenus, grâce à une meilleure fidélisation de leurs clients et à une meilleure attractivité pour les talents.


    4 Days Week Global publie ses données

    Mercredi, 4 Day Week Global – une organisation à but non lucratif basée en Nouvelle-Zélande – a publié les résultats de son dernier volet de son programme pilote testant une semaine de travail de quatre jours dans les entreprises participantes de divers pays, dont les États-Unis, l'Australie et les États-Unis. Royaume. Il a constaté qu'après un an de test de la semaine raccourcie, il restait un succès retentissant.

    Selon ses statistiques, la semaine de travail de quatre jours est payante pour les travailleurs et leurs lieux de travail, et un législateur estime que cela signifie qu'il est temps que la semaine de 32 heures devienne une loi.

    Les travailleurs étaient plus efficaces, même lorsque l'intensité du travail diminuait. Ils ont travaillé moins et ont pu mieux maintenir leur équilibre travail-vie personnelle. Les revenus des entreprises participantes ont augmenté de 15 % et un tiers des employés ont déclaré qu'ils étaient moins susceptibles de quitter leur emploi.

    Le représentant démocrate Mark Takano, qui a dirigé un projet de loi visant à édicter une loi sur la semaine de travail de quatre jours, a salué les dernières conclusions du rapport : « La dernière étude de 4 Day Week Global montre clairement le besoin urgent de ma loi sur la semaine de travail de trente-deux heures », a déclaré Takano dans un communiqué. « La semaine de travail de quatre jours peut être mise en œuvre avec des impacts positifs sur les travailleurs et les entreprises, et cette étude approfondie renforce les commentaires des employés issus d'études d'essai plus courtes. La semaine de travail de quatre jours va perdurer ».

    En vertu de la législation de Takano, la loi sur les normes de travail équitables serait ajustée pour faire de la semaine de travail 32 heures ; les travailleurs deviendraient alors éligibles à une rémunération plus élevée des heures supplémentaires s'ils travaillaient plus de 32 heures. En 2022, le législateur avait déclaré : « Il y a une grande sorte d'ouverture pour que les gens voient cela comme faisant partie d'une nouvelle normalité, une nouvelle normalité qu'ils aimeraient construire ».

    Takano n'est pas le seul législateur à pousser les Américains à travailler moins d'heures chaque semaine. En février, le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, a écrit sur Twitter « qu'avec l'explosion de la technologie et l'augmentation de la productivité des travailleurs, il est temps de passer à une semaine de travail de quatre jours sans perte de salaire. Les travailleurs doivent bénéficier de la technologie, pas seulement des PDG d'entreprise ».

    Nom : bernie.png
Affichages : 18762
Taille : 330,5 Ko

    Il faisait référence aux résultats du programme pilote de décembre six mois plus tard, après quoi les revenus des entreprises participantes ont augmenté de 8,14 % et 67 % des employés ont déclaré se sentir moins épuisés, la journée supplémentaire leur permettant de faire de l'exercice et de dormir davantage.

    Compte tenu du succès du programme pilote, certaines entreprises américaines ont également commencé à tester l'idée. L'année dernière, par exemple, un Chick-fil-A en Floride a lancé une semaine de travail de trois jours et a reçu 400 candidatures pour un seul emploi.

    « Une préoccupation que nous entendons fréquemment est qu'il est impossible de maintenir les résultats de nos essais de six mois, car la nouveauté doit finir par s'estomper, mais nous voici un an plus tard avec des avantages qui ne font que croître », a déclaré Dale Whelehan, PDG de 4 Day Week Global, dans un communiqué. « C'est très prometteur pour la durabilité de ce modèle, et nous sommes impatients de suivre les expériences des entreprises dans le futur ».

    Comment les organisations qui ont participé au projet pilote se sont-elles adaptées ?

    Arrêt au cinquième jour

    L'entreprise arrête ses activités un jour supplémentaire par semaine. C'était un choix populaire dans les entreprises où la collaboration du personnel est plus importante que la couverture de cinq jours.

    Exemple : un studio de jeux vidéo a opté pour un arrêt au cinquième jour de la semaine, car il était important que le personnel soit présent en même temps pour la collaboration. Après avoir interrogé le personnel sur les préférences, le studio a décidé de suspendre le travail pour tout le monde le vendredi.

    L'alternance

    Le personnel prend des jours de congé en alternance : par exemple, le personnel peut être divisé en deux équipes, une équipe prenant le lundi comme jour de repos et l'autre le vendredi comme jour de repos. Ainsi, les bureaux ne seraient pas vides le vendredi. C'était un choix populaire dans les entreprises où une couverture de cinq jours était importante.

    Exemple : une agence de marketing numérique a organisé ses jours de congé en alternance à l'aide d'un système de « jumelage ». Les membres du personnel s'associent à un partenaire qui possède des connaissances et des compétences similaires. Les associés alternent leurs jours de repos, afin d'assurer une couverture de cinq jours des fonctions clefs.

    Décentralisé

    Différents départements fonctionnent selon des modèles de travail différents, ce qui peut entraîner un mélange des deux modèles ci-dessus. Cela peut également inclure d'autres dispositions, telles que certains membres du personnel travaillant l'équivalent de quatre jours sur cinq jours ouvrables plus courts. Un modèle décentralisé
    a été choisi dans des entreprises dont les services avaient des fonctions et des enjeux très contrastés.

    Exemple : une association de logement comprenait des départements spécialisés dans tous les domaines, de l'administration à la sensibilisation de la communauté et à la réparation des bâtiments. Chaque département a été invité à prendre l'initiative de concevoir un modèle de semaine de quatre jours adapté à ses propres besoins.

    Annualisé

    Le personnel travaille une semaine de travail moyenne de 32 heures, calculée sur le barème d'une année.

    Exemple : un restaurant dont l'activité est fortement saisonnière a choisi de piloter une semaine annualisée de quatre jours, avec des heures d'ouverture plus longues en été compensées par des heures d'ouverture plus courtes en hiver.

    Conditionnelle

    Le droit du personnel à la semaine de quatre jours est lié à un suivi continu des performances. Les cadres supérieurs de l'entreprise peuvent décider de suspendre temporairement la semaine de quatre jours pour certains services ou individus, s'il est prouvé que le personnel n'atteint pas les objectifs de performance convenus. Cela peut conduire à des situations inégales où certains membres du personnel/services continuent de travailler cinq jours sur des périodes de temps.

    Exemple : une entreprise adoptant un modèle décentralisé exigeait que chaque département s'accorde sur un ensemble d'indicateurs de performance clefs à respecter, afin de conserver une semaine de quatre jours. Cela signifiait que certains départements et individus sont entrés dans le projet pilote plus tard que d'autres, et certains ont été suspendus de la semaine de quatre jours pendant la période pilote de 6 mois.

    Nom : recherche.png
Affichages : 4717
Taille : 120,0 Ko

    Des expérimentations qui se multiplient en Europe et dans le monde

    Les expérimentations de la semaine de quatre jours se sont multipliées récemment en Europe, mais aussi aux États-Unis et au Canada ou encore en Australie et en Nouvelle-Zélande.

    En Espagne, le gouvernement espagnol a par exemple lancé fin 2022 un programme pilote destiné à aider les PME du secteur industriel à réduire le temps de travail hebdomadaire de leurs salariés sans baisser leurs salaires, dans le but de stimuler la productivité. Ce projet sera testé durant deux ans dans des entreprises souhaitant tester des réformes d'organisation susceptibles de « générer une hausse de productivité qui compense les surcoûts salariaux ». Les entreprises intéressées devront s'engager à réduire d'au moins 10 % le temps de travail hebdomadaire de leurs salariés, sur une période de deux ans. Cette mesure devra toucher au minimum 25 % de leurs employés.

    En France, le service public pourrait montrer l'exemple même si les débuts sont timides. Fin janvier, Gabriel Attal, ministre délégué aux Comptes publics, annonçait que les agents de l'Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d'allocations familiales (Urssaf) de Picardie pourraient tester pendant un an la semaine de 36 heures en quatre jours, une expérimentation sur le bien-être au travail.

    « Globalement, les Français sont favorables à plus de libertés dans leur organisation, même si tous n'ont pas envie de cumuler 35 heures sur quatre jours », déclarait alors Gabriel Attal au quotidien L'Opinion. « Je crois que beaucoup de Français aspirent aujourd'hui à travailler différemment », a estimé Gabriel Attal. « La semaine de 35 heures en quatre jours, que 10 000 Français expérimentent déjà dans des secteurs économiques très variés comme le recyclage industriel ou l'informatique, cela peut être moins de temps passé dans les transports, moins de stress, et finalement, plus de bien-être au travail ».

    Mais la perspective d'une semaine de travail de quatre jours ne fait pas l'unanimité

    Un internaute estime qu'au lieu que les législateurs tentent d'imposer la semaine de travail de 4 jours, il serait plus judicieux de laisser les entreprises décider de ce qui est meilleur pour elles.

    Un autre a déclaré : « Une clinique médicale ne devrait donc être ouverte que 4 jours par semaine ? Cela compromettrait les soins. S'il vous plaît, ne soyez pas si imprudent avec des commentaires comme ça. Peut-être qu'en politique, vous pouvez y parvenir, mais pas en médecine ».

    « Cela peut être adaptable dans de petits secteurs de l'économie, mais je travaille dans l'industrie alimentaire et vous ne mangerez pas très bien si nous ne travaillons que quatre jours par semaine ».

    Un autre rappelle que le passage à la semaine de 4 jours « ne profitera toujours qu'à certains travailleurs, pas à tout le monde, en particulier aux travailleurs sociaux non rémunérés ».

    Un autre a demandé comment feront les gens qui sont payés à l'heure : « Allez-vous obliger les entreprises à faire le calcul et à augmenter leurs salaires horaires pour les personnes travaillant 40 heures par semaine ou plus d'une heure à la fois ? Alors, comment cela s'applique-t-il aux heures supplémentaires ? »

    Source : 4DaysWeek

    Et vous ?

    Quelle est votre opinion sur la semaine de quatre jours ? Pensez-vous que c’est une bonne idée pour améliorer la qualité de vie et de travail ?
    Avez-vous déjà expérimenté la semaine de quatre jours dans votre entreprise ou dans votre secteur d’activité ? Si oui, quels ont été les avantages et les inconvénients ? Sinon, seriez-vous prêt à l’essayer ?
    Quels sont les obstacles ou les difficultés que vous envisagez pour mettre en place la semaine de quatre jours dans votre contexte professionnel? Comment les surmonter ?
    Quels sont les impacts de la semaine de quatre jours sur l’environnement, la société et l’économie ? Pensez-vous que ce modèle soit durable et équitable ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #156
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 688
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 688
    Points : 18 670
    Points
    18 670
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    La semaine de quatre jours est une idée qui gagne en popularité dans le monde du travail. Il s’agit de réduire le temps de travail hebdomadaire de 40 à 32 heures, tout en conservant le même salaire et le même niveau de productivité. Quels sont les avantages d’une telle mesure pour les employés et les employeurs? C’est ce qu’ont voulu savoir plusieurs études menées dans différents pays en 2022 et 2023.
    32h par semaine pour un ingénieur ça me parait intéressant.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Les résultats sont surprenants : travailler moins permet de travailler mieux. En effet, les employés qui ont participé aux essais de la semaine de quatre jours ont rapporté une amélioration de leur santé physique et mentale, de leur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, et de leur satisfaction générale. Ils ont également fait preuve d'une plus grande efficacité, d'une meilleure organisation et d'une plus grande créativité dans leur travail.
    Ouais quand tu as plus de repos tout va mieux.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Les travailleurs étaient plus efficaces, même lorsque l'intensité du travail diminuait. Ils ont travaillé moins et ont pu mieux maintenir leur équilibre travail-vie personnelle. Les revenus des entreprises participantes ont augmenté de 15 % et un tiers des employés ont déclaré qu'ils étaient moins susceptibles de quitter leur emploi.
    Apparemment il n'y a que des bons côtés à diminuer le temps de travail.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    En vertu de la législation de Takano, la loi sur les normes de travail équitables serait ajustée pour faire de la semaine de travail 32 heures; les travailleurs deviendraient alors éligibles à une rémunération plus élevée des heures supplémentaires s'ils travaillaient plus de 32 heures. En 2022, le législateur avait déclaré : « Il y a une grande sorte d'ouverture pour que les gens voient cela comme faisant partie d'une nouvelle normalité, une nouvelle normalité qu'ils aimeraient construire ».
    Ça me rappelle le "travaillez plus pour gagner plus" de Sarkozy.
    Je crois qu'il y avait une histoire comme quoi les heures supplémentaires n'étaient pas taxées de la même façon.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Un autre a déclaré : « Une clinique médicale ne devrait donc être ouverte que 4 jours par semaine ? Cela compromettrait les soins. S'il vous plaît ne soyez pas si imprudent avec des commentaires comme ça. Peut-être qu'en politique, vous pouvez y parvenir, mais pas en médecine ».
    C'est comme avec l'histoire des 35h en France, l'idée de base c'était "les travailleurs vont travailler moins longtemps donc il faudra embaucher plus de monde, ce qui va réduire le chômage".
    Dans une clinique tout le monde ne travail pas en même temps, un peu comme ça :
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Le personnel prend des jours de congé en alternance : par exemple, le personnel peut être divisé en deux équipes, une équipe prenant le lundi comme jour de repos et l'autre le vendredi comme jour de repos. Ainsi, les bureaux ne seraient pas vides le vendredi. C'était un choix populaire dans les entreprises où une couverture de cinq jours était importante.
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    « Cela peut être adaptable dans de petits secteurs de l'économie, mais je travaille dans l'industrie alimentaire et vous ne mangerez pas très bien si nous ne travaillons que quatre jours par semaine ».
    Encore une fois il suffit d'embaucher plus de monde (ou de payer beaucoup d'heures supplémentaires ).

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Un autre a demandé comment feront les gens qui sont payé de l'heure : « Allez-vous obliger les entreprises à faire le calcul et à augmenter leurs salaires horaires pour les personnes travaillant 40 heures par semaine ou plus d'une heure à la fois ? Alors, comment cela s'applique-t-il aux heures supplémentaires ? »
    Le prix d'une heure de travail va augmenter.
    Ce que quelqu'un gagnait en 40h, il va le gagner en 32h.
    Du coup si la personne continue de travailler 40h par semaine, elle va faire 8h supplémentaires payé plus.

    40x = 32y
    y = 40x/32
    y = 1,25x

    Le taux horaire augmente de 25%.
    40h avec le nouveaux taux horaire doit correspondre à 50h avec l'ancien taux horaire, si je ne me suis pas planté dans mes calculs.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Quelle est votre opinion sur la semaine de quatre jours? Pensez-vous que c’est une bonne idée pour améliorer la qualité de vie et de travail?
    Je pense que c'est une bonne idée, parce que les ingénieurs seront moins fatigué psychologiquement et physiquement.
    Ils produiront un meilleur travail en moins de temps et ils seront plus heureux. (enfin sauf ceux qui utilisent le bureau pour fuir leur famille)

    La productivité n'est pas linéaire.
    Si quelqu'un travail 35h par semaine, il ne produire pas le double si il travail 70h par semaine.

    Enfin sauf pour celui qui boss à l'usine peut-être. Parce que le moindre mouvement est optimisé, il n'y a pas moyen d'aller plus vite.
    Mais il va vite avoir des problèmes de santé si il travail 70h par semaine.
    Keith Flint 1969 - 2019

  17. #157
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 310
    Points : 4 216
    Points
    4 216
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Mais la perspective d'une semaine de travail de quatre jours ne fait pas l'unanimité

    Un internaute estime qu'au lieu que les législateurs tentent d'imposer la semaine de travail de 4 jours, il serait plus judicieux de laisser les entreprises décider de ce qui est meilleur pour elles.

    Un autre a déclaré : « Une clinique médicale ne devrait donc être ouverte que 4 jours par semaine ? Cela compromettrait les soins. S'il vous plaît ne soyez pas si imprudent avec des commentaires comme ça. Peut-être qu'en politique, vous pouvez y parvenir, mais pas en médecine ».

    « Cela peut être adaptable dans de petits secteurs de l'économie, mais je travaille dans l'industrie alimentaire et vous ne mangerez pas très bien si nous ne travaillons que quatre jours par semaine ».

    Un autre rappelle que le passage à la semaine de 4 jours « ne profitera toujours qu'à certains travailleurs, pas à tout le monde, en particulier aux travailleurs sociaux non rémunérés ».

    Un autre a demandé comment feront les gens qui sont payé de l'heure : « Allez-vous obliger les entreprises à faire le calcul et à augmenter leurs salaires horaires pour les personnes travaillant 40 heures par semaine ou plus d'une heure à la fois ? Alors, comment cela s'applique-t-il aux heures supplémentaires ? »

    Source : 4DaysWeek
    Il y a des métiers où c'est évidemment compliqué (le médical). Hors quand je vois les connaissances que j'ai dans ce milieu à faire du 7-8h à 21-22h (car maintenant il y a aussi une bonne heure de paperasse à faire chaque jour), je les soutiendrais dans leurs choix de faire 4 jours sur 5 par semaine ou de prendre plus de vacances. De toute façon, le but n'est plus de sauver des vies, il faut juste s'assurer que si les gens décèdent ça soit administrativement correct.
    Ces gens aiment leurs métiers mais le problème est ailleurs (formation longue, places +/- limités, 1/3 des gens qui ont fait médecine ne sont jamais inscrit à l'ordre des médecins, manque d'attractivité du secteur).

    Pour l'alimentaire ça dépends où :
    - l'agriculteur a des périodes intenses de travail et d'autres calme (hiver)
    - les usines agro-alimentaire n'offrent pas de bons salaires aux ouvriers et les problème de TMS sont fréquents sur les chaines
    - les grandes surfaces font beaucoup moins de marge qu'avant et les emplois sont précaires

    En freelance, je me fais des semaines de 4.5 jours et j'apprécie d'avoir ces quelques heures à faire des choses pour moi (musique, PC, RDV quand il y en a) avant de récupérer mes enfants.

    Après des années à mettre en avant la productivité, on paie les pots cassés qui avec le COVID a fait comprendre au gens que le travail n'est pas l'essentiel dans la vie.

  18. #158
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 868
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 868
    Points : 5 954
    Points
    5 954
    Par défaut
    Pourquoi ne pas établir la semaine de 1 jour?

    Les travailleurs seront encore plus efficaces et les entreprises gagneront encore plus d'argent!

  19. #159
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 688
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 688
    Points : 18 670
    Points
    18 670
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Pourquoi ne pas établir la semaine de 1 jour?
    Tu sonnes comme les gens qui étaient contre :
    - 1919 : Temps de travail loi du 17 avril 1919 sous la présidence de Clemenceau (radical-socialiste) instaurant la semaine de quarante-huit heures et la journée de huit heures
    - 1982 : Temps de travail ordonnance n°82-41 instituant la semaine de trente-neuf heures sous Mitterrand
    - 1998 : Temps de travail lois Aubry du 13 juin 1998 et du 19 janvier 2000 instituant la semaine de trente-cinq heures, socialiste.

    32h sur 4 jours c'est peut-être l'avenir.
    Ça permettrait aux travailleurs d'être plus efficace et plus heureux. (ou mieux payé pour ceux qui veulent faire des heures supplémentaires)

    Stress au travail : tout savoir sur le burn-out
    Keith Flint 1969 - 2019

  20. #160
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 868
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 868
    Points : 5 954
    Points
    5 954
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Tu sonnes comme les gens qui étaient contre :
    - 1919 : Temps de travail loi du 17 avril 1919 sous la présidence de Clemenceau (radical-socialiste) instaurant la semaine de quarante-huit heures et la journée de huit heures
    - 1982 : Temps de travail ordonnance n°82-41 instituant la semaine de trente-neuf heures sous Mitterrand
    - 1998 : Temps de travail lois Aubry du 13 juin 1998 et du 19 janvier 2000 instituant la semaine de trente-cinq heures, socialiste.

    32h sur 4 jours c'est peut-être l'avenir.
    Ça permettrait aux travailleurs d'être plus efficace et plus heureux. (ou mieux payé pour ceux qui veulent faire des heures supplémentaires)

    Stress au travail : tout savoir sur le burn-out
    35 heures qui a entrainé l'économie française à la catastrophe!!!

    Si c'était tellement une solution géniale, la totalité des pays du monde l'aurait adopté

    Il n'y a que les français pour se convaincre avec des théories bidons du style "la France est le pays le plus productif du monde". Heureusement que le français est habitué à se concentrer que sur son propre nombril et surtout à ne jamais se comparer avec le reste du monde et surtout pas avec les pays qui fonctionnent bien

    PS: L'introduction des 35 heures est l'un des principaux responsables de la transformation des hôpitaux français en dispensaires du tiers-monde! Ce n'est pas pour rien que les médecins, les infirmiers et infirmières quittent en nombre la France pour venir travailler dans d'autres pays comme la Belgique ou la Suisse... Vous savez des pays arriérés qui ne connaissent pas la semaine de 35 heures!!!

Discussions similaires

  1. Les travailleurs sont-ils plus productifs lorsqu’ils travaillent plus de 40 heures par semaine ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Débats sur le développement - Le Best Of
    Réponses: 84
    Dernier message: 12/10/2018, 14h03
  2. Réponses: 15
    Dernier message: 03/11/2015, 13h16
  3. Réponses: 83
    Dernier message: 15/02/2011, 12h43
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 28/01/2011, 18h46

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo