Facebook annonce une série de modifications importantes dans l'utilisation de ses API,
dans l'optique d'améliorer la confidentialité sur sa plateforme

Facebook a annoncé qu'il va limiter la façon dont les développeurs peuvent utiliser les API sur sa plateforme, poursuivant ainsi ses efforts pour améliorer la confidentialité et la sécurité des utilisateurs.

Ces changements surviennent alors que le réseau social fait face à ce qui peut sans doute être considéré comme la plus grosse crise de son histoire suite à la vague de scandales qui a suivi l’épisode Cambridge Analytica. Voici un sommaire des changements amorcés par Facebook avant l’édition 2018 de la F8, sa conférence dédiée aux développeurs.

API Events (dépréciation) : à compter du jour de cette annonce, autoriser une application à confirmer un événement Facebook au nom de l'utilisateur sera déprécié.

Facebook Analytics (dépréciation) : le 1er août 2018, deux points de terminaison utilisés par Facebook Analytics seront dépréciés : la métrique app_event dans l'API App Insights et les applications_analytics_app_events_exports dans l'API graphique.

Facebook Login (dépréciation) : l’autorisation publish_actions sera dépréciée. Cette autorisation permettait aux applications de publier sur Facebook en tant qu'utilisateur connecté. Les applications créées à partir dès le moment de cette annonce n'auront plus accès à cette autorisation. Les applications créées avant cette annonce, qui ont déjà été approuvées pour requérir publish_actions peuvent continuer à le faire jusqu'au 1er août 2018. Aucune autre application ne sera autorisée à utiliser publish_actions via l'examen des applications. Les développeurs utilisant publish_actions sont encouragés à passer aux boîtes de dialogue de partage Facebook pour le Web, iOS et Android.

API Live

Mises à jour :
  • dès le 1er août 2018, l'autorisation Live API publish_actions, qui permet à une application de publier au nom de ses utilisateurs, sera réservée aux partenaires approuvés. Un nouveau modèle d'autorisation permettant aux applications de publier des vidéos sur les groupes et le scénario de leur utilisateur sera créé à la place ;
  • l'accès aux API Pages nécessite une nouvelle soumission de l'application pour révision avant le 1er août 2018. Cela sera nécessaire pour continuer à publier des vidéos en direct et en VOD sur des pages, ainsi que des informations de lecture.

Dépréciation : le 1er mai 2019, le protocole RTMP (Real-Time Messaging Protocol) sera abandonné depuis les API Live, GoLive Dialog et Publisher. RTMPS (RTMP sur une connexion TLS / SSL) continuera d'être pris en charge.

Nom : facebook_dev.png
Affichages : 2026
Taille : 22,9 Ko

API Pages

Mises à jour :
  • Facebook a fixé les limites d'appel à 200 / page / application / heure pour les applications en mode développement ;
  • l'API Pages migre vers l'ID de page (PSID) au lieu de l'ID de l'application (ASID). Les développeurs auront six mois pour effectuer la migration une fois que l'examen de l'application aura repris ;
  • les autorisations manage_page seront requises pour le point de terminaison Page / tagged.

Dépréciations :
  • les applications en mode développement auront uniquement accès aux informations pour les utilisateurs disposant de rôles d'administrateur, de développeur ou de testeur dans l'application ;
  • le point de terminaison page / photos? Type = tagged, qui partage des photos dont une page a été marquée depuis le montage d'une personne, ne sera plus disponible ;
  • le ciblage organique (restrictions post-niveau) basé sur le sexe et la langue sera déprécié le 1er août 2018 pour les publications créées via des applications tierces. La synchronisation d'âge sera disponible sous une forme limitée, c'est-à-dire que la spécification de age_max sera obsolète, et age_min ne peut être réglé qu'à 13, 17, 18, 19 ou 21.

Plateforme Messenger (dépréciation) : le 1er août 2018, Messenger Expressions SDK, qui permettait aux applications d'associer le nom et le logo de leurs applications à des images, des vidéos, des GIF et des clips audio partagés par des personnes avec leurs amis, sera déprécié.

Il y a environ trois semaines, Facebook avait annoncé plusieurs autres limitations de ses API ainsi qu’un nouveau processus d'examen des applications.

Reconnaissant que ces changements peuvent perturber la façon dont certaines entreprises fonctionnent, Facebook a indiqué aux développeurs un formulaire à remplir pour indiquer tous les problèmes urgents que ce changement pourrait engendrer.

formulaire Facebook

Source : Facebook

Et vous ?

Pensez-vous que la limitation de ces API contribue significativement à améliorer la sécurité et la confidentialité des utilisateurs Facebook ?

Voir aussi :

Facebook décide de mettre à jour sa politique de confidentialité en prélude à la mise en place du GDPR en Europe, d'après un communiqué
Facebook publie d'excellents résultats pour le premier trimestre de son année fiscale et compte encore plus d'utilisateurs