+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    306
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 306
    Points : 7 637
    Points
    7 637

    Par défaut Google envisagerait l'acquisition de l'activité smartphone de HTC

    Google envisagerait l'acquisition de l'activité smartphone de HTC
    Et serait en train de finaliser les pourparlers avec le fabricant de smartphones

    Les smartphones HTC ont perdu un peu de leur prestige au fil des années. À cause de cela, la marque taïwanaise a de plus en plus de mal à s’imposer dans un marché hautement concurrentiel sur lequel Samsung, Huawei et Apple semblent avoir la main mise. HTC a peut-être perdu de sa superbe, mais il ne faut pas oublier que c’est la société taïwanaise qui a créé les premiers smartphones au monde tournant sous Android (le HTC G1 ou HTC Dream en 2008), bien avant qu’Apple ou Samsung ou Sony ne commencent à s’intéresser à ce marché. HTC a été choisi en 2005 par Microsoft comme partenaire pour le développement de Windows Mobile et proposé de nombreux téléphones intelligents utilisant ce système d’exploitation.

    D’après les informations relayées par les médias CNBC et Business Insider, les négociations entamées entre HTC et Google au sujet d’une éventuelle reprise de l’activité smartphone du groupe taïwanais seraient à leur stade final. Il semble, en effet, que le géant technologique américain est particulièrement intéressé par l’acquisition de la division smartphones du groupe taïwanais. Cependant, rien ne permet encore de confirmer les véritables intentions de la firme de Mountain View à l’égard de la société HTC. Google pourrait envisager de racheter intégralement l’activité smartphone du groupe taïwanais ou alors envisager de nouer un partenariat stratégique plus poussé avec ce dernier, par exemple, en lui octroyant des fonds pour soutenir ses programmes de développement.

    Il faut signaler que le groupe HTC opère actuellement sur deux secteurs bien distincts. D’un côté, il y a sa division dédiée aux smartphones et d’un autre, il y a sa division dédiée aux casques de réalité virtuelle. HTC jouit d’une solide expérience et pourrait aider Google à rationaliser le processus de création de nouveaux smartphones capables de mettre un peu de pression sur la concurrence.

    Le rapprochement pressenti entre les deux firmes technologiques n’est pas anodin puisqu’elles collaborent déjà depuis plusieurs années sur le marché des tablettes et des smartphones. Il faut rappeler que c’est à HTC que Google avait confié la tâche de concevoir les premières versions de ses « smartphones maison » Nexus One (en 2010), Pixel et Pixel XL (en 2016). D’ailleurs, la société taïwanaise devrait encore travailler avec l’éditeur d’Android afin de fabriquer le smartphone Pixel de seconde génération. C’est également HTC qui a conçu pour la firme de Mountain View la tablette Nexus 9 (en 2014).

    Nom : 0.jpg
Affichages : 1085
Taille : 37,7 Ko

    Si cette nouvelle venait à être confirmée, il est possible que Google fasse un remake de son aventure avec la société technologique Motorola. Pour rappel, l’éditeur d’Android a décidé en 2011 de racheter l’entreprise Motorola pour 12,5 milliards USD dans le but de satisfaire ses ambitions matérielles. Motorola a ainsi pu continuer à produire des téléphones intelligents sous sa propre marque tout en se repositionnant sur le secteur des smartphones d’entrée et de milieu de gamme. En fin de compte, la firme technologique américaine a revendu sa filiale Motorola au chinois Lenovo pour 2,9 milliards USD en 2014.

    L’analyste d’UBS, Eric J. Sheridan, s’est employé à faire ressortir dans une note les raisons qui pourraient motiver Google à s’impliquer davantage dans le matériel. Selon lui, d’un point de vue purement stratégique, posséder et exploiter sa propre division d’exploitation mobile permettrait au géant d’Internet de surmonter certains des défis stratégiques majeurs auxquels son industrie informatique mobile pourrait faire face en favorisant notamment une intégration plus poussée entre les composants matériels et logiciels de ses produits à l’image de ce que fait Apple avec ses iPhone et son système d’exploitation iOS.


    Source : Business Insider, CNBC

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    HTC lance la publicité dans l'univers virtuel des utilisateurs de son casque Vive, les annonceurs ne paieront que pour les publicités réellement vues
    Développement d'applications mobiles : Google fait l'acquisition de LaunchKit, une startup spécialisée en boîte à outils pour développeurs
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    3 113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 3 113
    Points : 70 561
    Points
    70 561

    Par défaut Google s'offre des ingénieurs de HTC et une licence pour utiliser sa propriété intellectuelle

    Google s'offre des ingénieurs de HTC et une licence pour utiliser sa propriété intellectuelle,
    afin de poursuivre sa conquête du marché du smartphone

    Pendant un moment, les rumeurs selon lesquelles Google allait racheter HTC sont allées bon train. Plusieurs avaient vu cette coopération potentielle d’un bon œil : le constructeur HTC a su se faire un nom dans le marché du smartphone et Google tente de s’y faire une place. Les deux entreprises ont levé le voile des spéculations en annonçant un accord qu’elles ont conclu : Google a décidé de racheter une partie de la division mobile de HTC.

    Dans un billet de blog, Rick Osterloh, Senior Vice President, Hardware chez Google, s’est chargé d’annoncer cette opération :

    « L'automne dernier, nous avons présenté notre première famille de produits Made by Google, y compris les smartphones Pixel, Google Home, Google Wifi, Daydream View et Chromecast Ultra, et nous nous préparons à dévoiler notre deuxième génération de produits le 4 octobre. Nous sommes ravis de la gamme 2017, mais encore plus inspirés par ce qui sera en magasin dans les cinq, dix et vingt ans à venir. Créer de beaux produits sur lesquels les gens comptent chaque jour est un voyage, et nous investissons à long terme.

    « C'est pourquoi nous avons signé un accord avec HTC, un leader de l'électronique grand public, qui sera encore plus moteur d'innovations produites dans les années à venir. Avec cet accord, une équipe de talent de HTC rejoindra Google, notamment la division responsable du hardware. Ces futurs Googlers sont des gens incroyables avec lesquels nous travaillons déjà de près sur la ligne de smartphones Pixel, et nous sommes ravis de voir ce que nous pouvons faire ensemble en tant qu'équipe. L'accord comprend également une licence non exclusive pour la propriété intellectuelle HTC. »

    De son côté, HTC explique dans un communiqué que « Google et HTC Corporation ont annoncé aujourd'hui un accord définitif en vertu duquel certains employés de HTC - dont beaucoup travaillent déjà avec Google pour développer des smartphones Pixel - rejoindront Google. HTC recevra 1,1 milliard de dollars en espèces auprès de Google dans le cadre de la transaction. Séparément, Google recevra une licence non exclusive pour la propriété intellectuelle (IP) de HTC. L'accord témoigne de la relation stratégique d'une décennie entre HTC et Google sur le développement de smartphones haut de gamme. »

    En outre, « Cet accord prend également en charge la stratégie continue de smartphones de marque de HTC, permettant un portefeuille de produits plus rationalisé, une plus grande efficacité opérationnelle et une flexibilité financière. HTC continuera d'avoir les meilleurs talents d'ingénierie de la classe, qui travaillent actuellement sur le prochain téléphone phare, suite au lancement réussi du HTC U11 plus tôt cette année. HTC continuera également à développer l'écosystème de réalité virtuelle pour développer son activité VIVE, tout en investissant dans d'autres technologies de prochaine génération, y compris l'Internet des objets, la réalité augmentée et l’intelligence artificielle. »

    En somme, contre 1,1 milliard de dollars, Google va acquérir une équipe d’ingénieurs de HTC et avoir accès à sa propriété intellectuelle.

    Rick n’a pas manqué de rappeler l’histoire entre HTC et Google, voulant sans doute montrer la pertinence de ce choix pour l’entreprise qui compte se lancer dans l’aventure du smartphone : « À bien des égards, cet accord témoigne de la longue histoire de travail d'équipe entre HTC et Google. Ensemble, nous avons réalisé plusieurs premières de l'industrie mobile, y compris le tout premier smartphone Android, le HTC Dream, également connu sous le nom de T-Mobile G1 (j'ai adoré le mien !), ainsi que le Nexus One en 2010, la tablette Nexus 9 en 2014 et le premier smartphone Pixel l'année dernière. »

    L'acquisition d’une équipe de HTC peut être vue comme un signe indiquant que Google veut mettre le paquet sur ses projets de production de son propre hardware. Les dirigeants de l'entreprise ont déclaré qu'il était important de coupler étroitement son logiciel d'intelligence artificielle, comme l'Assistant Google contrôlé par la voix, avec une gamme de dispositifs.

    Apple a adopté une stratégie similaire depuis des années. Étant donné que l’éditeur d’iOS est aux commandes de tout ce qui concerne son smartphone, du logiciel au matériel, cela facilite par exemple l’ajout de nouvelles fonctionnalités sur ces dispositifs telles que les fonctions de réalité augmentée. Des arguments qui peuvent donc peser en faveur de l’éditeur une fois le dispositif mis sur le marché face à la concurrence.

    C'est la deuxième fois que Google fait un gros achat impliquant un fabricant de smartphones. Il y a six ans, Google a annoncé le rachat, à hauteur de 12,5 milliards de dollars, de Motorola Mobility. « Ensemble, nous créerons des expériences d'utilisateurs incroyables sur l'écosystème Android au bénéfice des consommateurs, des partenaires et des développeurs partout dans le monde », a déclaré le PFG de Google, Larry Page.

    Source : Google, New York Times

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #3
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant en alternance
    Inscrit en
    avril 2015
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 22
    Localisation : France, Gard (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant en alternance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2015
    Messages : 7
    Points : 43
    Points
    43

    Par défaut Avis

    A voir quelle sera la ligne directrice de ces smartphones et quelles vont être les produits proposées par cette collaboration. Mais face à Samsung et Apple je me demande quels moyens ils vont mettre en place pour bien se positionner sur le marcher.

  4. #4
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    20
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 20
    Points : 41
    Points
    41

    Par défaut

    Et comme Samsung et Apple, ils vont faire croire à des simples d'esprit que leurs smartphones ne sont plus du haut de gammes mais du "premium" pour les vendre 1500 boules ?

  5. #5
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    77
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 77
    Points : 37
    Points
    37

    Par défaut

    Ca m'étonnerais fort ! Moi je pense plutot qu'ils vont se positionner entre les deux, de maniere à se positionner sans pour autant passer pour du "low cost"

    Moi je mise sur des smartphones aux alentours de 600e

  6. #6
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 23
    Localisation : France, Corse (Corse)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Boutique - Magasin

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1

    Par défaut Vive la production à moindre cout !

    Google qui achète HTC = pas obligé de produire sur le sol américain comme le souhaite Mr Trump !
    Google et ses stratégies ^^

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 20/09/2016, 14h57
  2. Réponses: 11
    Dernier message: 15/05/2015, 23h50
  3. Réponses: 8
    Dernier message: 17/10/2014, 18h46
  4. WebService Google sur builder 5?
    Par billuh dans le forum C++Builder
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/11/2002, 20h43
  5. Acquisition sonore
    Par Rodrigue dans le forum DirectX
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/08/2002, 22h21

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo