Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Développement SQL Server Discussion :

[SQL Linux] Fonctionnalités de SQL Server sous Linux


Sujet :

Développement SQL Server

  1. #1
    Rédacteur

    [SQL Linux] Fonctionnalités de SQL Server sous Linux
    Depuis le MS Cloud Summit 2017 qui se tient en ce moment à Paris (24 et 25 janvier 2017), on en sait un peu plus des fonctionnalités qui seront disponible dans la version Linux de SQL Server, version qui sera aussi la prochaine à sortir (baptisé actuellement SQL Server VNext).
    Actuellement une bêta version 1.2 de SQL Server est disponible pour tests depuis vendredi 20 janvier à l’URL : https://www.microsoft.com/en-us/sql-...ncluding-Linux

    En fait nous devrions plutôt parler de ce qui n’y sera pas ! En effet, la plupart des fonctionnalités actuelles de la suite SQL Server (moteur relationnel SQL Server et l’Agent SQL, le moteur décisionnel et les outils de data mining SSAS, l’ETL Integration Services SSIS, et finalement l’outil d’édition de rapport « reporting services SSRS) vont se retrouver dans la version Linux, à quelques exceptions près en ce qui concerne le moteur relationnel :
    FILETABLE, c’est-à-dire la capacité pour une table SQL Server, de refléter le contenu d’une arborescence système (fichiers et répertoires) et d’y faire toutes opérations de fichiers et répertoires aussi bien côté SQL que OS, ne sera pas implémenté.
    SQL CLR, c’est-à-dire la capacité à créer des types objets et des routines en .net ne sera pas étendu au niveau « UNSAFE » qui permet l’accès à des ressources non contrôlables, tels que des pointeurs mémoire. Cependant le niveau SAFE est parfaitement opérationnel et compatible binairement.



    A contrario, certaines fonctionnalités seront disponibles de manière partielle dans un premier temps. C’est le cas de AlwaysOn, dont le basculement automatique en cas de panne ne sera pas intégré à SQL Server, mais dépendra d’un système externe. La version suivante, ou peut être un Service Pack, corrigera le tir afin d’intégrer complément le basculement automatique à SQL Server.

    Reste le cas des « stretch tables », c’est-à-dire des bases hybrides ayant la majeure partie de leur données en local et une partie dans le cloud, qui, aux dires de Microsoft sera pleinement opérationnel dans la VNext.

    Dans la diapositive, ci-dessous, on voit les fonctionnalités actuellement opérationnelles dans la version 1.2, et celle qui sont planifiées pour la finale.



    Pour comprendre comment en si peu de temps, Microsoft à réussit le tour de force de faire passer son logiciel phare d’un OS Windows à Linux, il faut comprendre comment est bâtit SQL Server et qu’est ce qui a pu permettre une telle transition.
    En fait, SQL Server intègre son propre système d’exploitation appelé SOS pour SQL Operating System, qui s’occupe de gérer les threads et le pooling des connexions, la mémoire utilisée et les accès disques. À quelques exceptions près, seuls ces derniers utilisent des routines internes de Windows, sans passer par les primitives ordinaires liées aux opérations sur les fichiers. Il a donc suffit de rajouter une couche d’abstraction (SQL PAL : SQL Platform Abstraction Layer) permettant de faire l’interface entre SQL OS et le système d’exploitation sur lequel repose l’instance SQL Server pour résoudre le problème. Bien entendu l’éditeur de Redmond, travaille d’arrache-pied pour diminuer le plus possible les temps d’accès aux fichiers et aux disques (IO) afin que les performances soient au moins aussi bonnes que celles actuelles sous Windows.



    Ceci permet d’ailleurs quelques fonctionnalités inter-systèmes très intéressantes tels que la compatibilité binaires des sauvegardes ou encore la possibilité d’un PRA/PCA via ALwaysOn avec, d’un côté des machines Windows, et de l’autre des machines Linux !

    Actuellement, aux dires de Tobias Ternström plus d’un million de tests ont été entrepris pour vérifier la qualité de la solution Linux ! Et il se pourrait même que la version Linux, sorte en avance…

    Quant aux aspects « Open Source » de SQL Server ne vous y trompez pas. Le produit ne sera pas gratuit. La même licence s’appliquera indifféremment que vous l’installiez sous Linux ou Windows… En revanche, comme Microsoft est actuellement l’un des plus gros contributeurs du libre, les outils libres et gratuits pour coopérer avec SQL Server sont légion…



    Question : qu’attendez-vous pour vous mettre à SQL Server sous Linux ?

    Voir aussi :

    Pourquoi passer à SQL Server 2017 sur Linux ?
    Migrez d'Oracle sur Linux vers SQL Server 2017 sur Linux et recevez des licences gratuites
    Découvrez le rapport Magic Quadrant de Gartner sur les SGBD
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  2. #2
    Modérateur

    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Question : qu’attendez-vous pour vous mettre à SQL Server sous Linux ?
    Heuu, de passer à Linux ?
    C'est ça, j'ai bon ?

    Trève de plaisanterie. Je pense que c'est une très grande avancé que SQL Server passe sous Linux. Il s'ouvre ainsi le marché des derniers serveurs encore sous Linux (de moins en moins chaque jours, mais il en reste) et les derniers réticents ne pourront plus utiliser l'argument d'être obligé de basculer sous Windows Server.

    Maintenant, Microsoft va être attendu au tournant, ils n'ont pas intérêt à se planter.

    Par contre, c'est la concurrence qui doit faire grise mine, déjà que SQL Server leur dame le pion sur de plus en plus de marché, c'est encore un marché de plus en moins, comme dirait l'autre.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  3. #3
    Expert éminent
    Qu'est-ce que j'attends pour passer en Linux ? D'avoir fait des tests et le go du boss.
    Et d'avoir rafraichi mes connaissances Linux !
    C'est Oracle qui doit trouver ça moyennement drôle !
    les règles du forum - mode d'emploi du forum
    Aucun navigateur ne propose d'extension boule-de-cristal : postez votre code et vos messages d'erreurs. (Rappel : "ça ne marche pas" n'est pas un message d'erreur)
    JE NE RÉPONDS PAS aux questions techniques par message privé.

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ Voir le message
    C'est Oracle qui doit trouver ça moyennement drôle !
    Quel doux euphémisme...
    Microsoft devrait faire un carnage, SQL Server est un très très bon produit (c'est pas SQLpro qui devrait me contredire ;-)).
    Le passage dans le monde Linux est une excellente nouvelle même si le moteur reste payant. Avec une politique de licence compréhensible et sans rats morts dans les placards (...Oracle ), MS devrait filer de l'urticaire aux pingouins à pas mal de concurrents.
    Et si en plus, ils pondent une politique de prix agressive, je vous dis pas le nombre de migrations à venir ne serait-ce que pour la tranquillité d'esprit. J'en ai discuté avec un client qui à son infra principalement sous Linux et harmoniser les SGBDR l'intéresse au plus haut point.
    Vu les capacités du moteur, je pense même que les hébergeurs pourraient rapidement proposer des solutions à base de SQLServer sans avoir à se payer en plus une instance Windows Server.

    Bref, si les p'tits gars de MS ne se ratent pas, je vais sortir ma boule de cristal et leur prédire un vrai succès vu la robustesse et la qualité de leur produit.

  5. #5
    Rédacteur

    Fait chier ! Il va falloir que j’apprenne Linux ...

    A +
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  6. #6
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    c'est encore un marché de plus en moins, comme dirait l'autre.
    J'aime bien cette formule et en plus elle est réversible : c'est encore un marché de moins en plus, ça marche aussi

  7. #7
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Fait chier ! Il va falloir que j’apprenne Linux ...

    A +
    Facile, tu as des formations sur video2brain ou LinkedIn Learning
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  8. #8
    Modérateur

    Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
    J'aime bien cette formule et en plus elle est réversible : c'est encore un marché de moins en plus, ça marche aussi
    Oui, elle est vieille comme le monde mais a toujours autant d'effets
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  9. #9
    Modérateur

    Je viens de l'installer en test au taf, ça fais le job, quelques soucis avec les types spatial, mais c'est juste un poc.

  10. #10
    Rédacteur

    Citation Envoyé par MaitrePylos Voir le message
    ...quelques soucis avec les types spatial....
    ça m'intéresse ton retour d'expérience sur ce sujet, car je voulais tester la partie spatiale. Quel problème as tu rencontré ?

    A +
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  11. #11
    Membre du Club
    La transition vers la plateforme Linux n'était jamais assez simple, certes est un véritable exploit sachant que la majorité des services ont été immigrés. Reste pour SQL CLR, je me demande si cette fonctionnalité sera prise en change dans les versions ultérieures ?

  12. #12
    Modérateur

    D'après Microsoft, la totalité des fonctionnalités seront pris en charge à terme, à l'exception peut-être de celle permettant de monter une arborescence de dossiers et fichiers comme une base de données.

    Maintenant les fonctionnalités manquante dans cette première version, le seront-elle dans la prochaine, dans 2, 3 versions, on verra en temps voulu. Ça dépendra des possibilités et de l'envergure du travail, mais aussi surtout de la demande à commencer par l'accueil de cette version-ci.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  13. #13
    Rédacteur

    Citation Envoyé par Abdellah2010 Voir le message
    La transition vers la plateforme Linux n'était jamais assez simple, certes est un véritable exploit sachant que la majorité des services ont été immigrés. Reste pour SQL CLR, je me demande si cette fonctionnalité sera prise en change dans les versions ultérieures ?
    Elle l'est déjà. Nous avons vu un démo au Cloud Summit cette semaine. Néanmoins le niveau UNSAFE ne sera pas supporté, comme déjà dit.

    A +
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  14. #14
    Modérateur

    n ET
    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    ça m'intéresse ton retour d'expérience sur ce sujet, car je voulais tester la partie spatiale. Quel problème as tu rencontré ?

    A +
    En fait, on va refactoriser une appli, notre principal contrainte est que nos vm sont sous Linux, et du coup en terme de DB, SqlSvr deviens un bon candidat dans notre réflexion.
    Donc j'ai monté un sqlsvr sous Linux et tenté une migration de MariaDB à l'arrache avec les outils fournit par MS (MySQLToSQL).
    J'ai bien récupéré le schéma de Mariadb (Tables et Vues, pas regardé pour trigers), ce qui est déjà top , mais au lors de la migration des datas, j'ai été bloqué par un type GEOMETRY et je n'ai pas été plus loin pour le moment.

    Je vais essayer de mettre la main sur un ETL FME, pour explorer la transformation.

  15. #15
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Abdellah2010 Voir le message
    La transition vers la plateforme Linux n'était jamais assez simple, certes est un véritable exploit sachant que la majorité des services ont été immigrés. Reste pour SQL CLR, je me demande si cette fonctionnalité sera prise en change dans les versions ultérieures ?
    Il n'y a que le niveau unsafe qui n'est pas supporté cela n'est pas étonnant il n'y a pas de plateforme d'abstraction aussi poussé que COM sur linux. Du genre exposé les apis système par méta donnés sous linux comment dire ... y'a du dev à faire et pas du petit. Passer d'un type int32 à l'équivalent en non managé automatiquement etc. tu peux te gratter sur le manchot pour le moment.

  16. #16
    Rédacteur

    Citation Envoyé par MaitrePylos Voir le message
    Donc j'ai monté un sqlsvr sous Linux et tenté une migration de MariaDB à l'arrache avec les outils fournit par MS (MySQLToSQL).
    J'ai bien récupéré le schéma de Mariadb (Tables et Vues, pas regardé pour trigers), ce qui est déjà top , mais au lors de la migration des datas, j'ai été bloqué par un type GEOMETRY et je n'ai pas été plus loin pour le moment.
    Ha ben oui, les fonctions spatiales de MySQL sont buguées et le type de données est spécifique... et limité (2 D).... Une grosse merde de plus pour MySQL/mariaDB ! Pourquoi n'as tu pas pris PostgreSQL ? Qui lui à une vrai e extension spatiale et l'une des plus riche ??? En sus je viens de faire un benchmark entre SQL Server et PG sur le spatial et malgré tout il s'en tire pas mal !

    Pour l'ETL, pourquoi ne pas utiliser SSIS celui intégré à SQL Server ? C'est le plus puissant au monde actuellement...


    A +
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  17. #17
    Membre averti
    perfs perfs perfs
    Il va y avoir une phase de stabilisation (à priori assez courte visiblement) mais ce qui poussera les migrations ce sont les perfs.

    Ce serait intéressant de voir des comparatifs.
    Déjà pour des cas de tests assez simple dans un premier temps : par exemple ceux qui peuvent clairement mettre en évidence une différence sur les IO notamment.

    La logique veut qu'avec une couche d'abstraction supplémentaire, la vitesse maximale théorique est celle sans cette couche...

  18. #18
    Modérateur

    Citation Envoyé par SQLpro Voir le message
    Ha ben oui, les fonctions spatiales de MySQL sont buguées et le type de données est spécifique... et limité (2 D).... Une grosse merde de plus pour MySQL/mariaDB ! Pourquoi n'as tu pas pris PostgreSQL ? Qui lui à une vrai e extension spatiale et l'une des plus riche ??? En sus je viens de faire un benchmark entre SQL Server et PG sur le spatial et malgré tout il s'en tire pas mal !

    Pour l'ETL, pourquoi ne pas utiliser SSIS celui intégré à SQL Server ? C'est le plus puissant au monde actuellement...


    A +
    Pour PostgresSQL, je suis d'accord, mais dans mon cas c'est une dette technique (je suis le petit nouveau dans la boite).
    Je ne connais pas SSIS, mes compétences sont Talend et FME, mais je jette un oeil pour voir.

    Merci pour les pistes.

  19. #19
    Membre expert
    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Heuu, de passer à Linux ?
    C'est ça, j'ai bon ?

    Trève de plaisanterie. Je pense que c'est une très grande avancé que SQL Server passe sous Linux. Il s'ouvre ainsi le marché des derniers serveurs encore sous Linux (de moins en moins chaque jours, mais il en reste) et les derniers réticents ne pourront plus utiliser l'argument d'être obligé de basculer sous Windows Server.
    C'est de l'humour ?

    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message

    Maintenant, Microsoft va être attendu au tournant, ils n'ont pas intérêt à se planter.

    Par contre, c'est la concurrence qui doit faire grise mine, déjà que SQL Server leur dame le pion sur de plus en plus de marché, c'est encore un marché de plus en moins, comme dirait l'autre.
    Si c'est le cas c'est au moins du 14° degré !!!

    Blague à part la seule information dans ce post c'est qu'il y aurait encore des serveurs sous Windows... !!!!
    Pour ma part je croyais que ça n'existait même plus....

  20. #20
    Modérateur

    Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message

    Blague à part la seule information dans ce post c'est qu'il y aurait encore des serveurs sous Windows... !!!!
    Non seulement, oui, désolé de te l'apprendre, il y a encore des serveurs sous Windows Server, mais en plus leur parts de marché est en progression depuis plusieurs années et rien n'indique pour le moment que les choses vont changer à court terme.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire