IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Les femmes se désintéressent-elles de l’industrie de la technologie ?

  1. #21
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    74
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 74
    Points : 129
    Points
    129
    Par défaut
    Qu’en pensez-vous ? Les femmes se désintéressent-elles de l’industrie de la technologie ?
    Dans les années 60-70, les comics était loin d'être populaires.
    Maintenant, on a le droit à toute une panoplie de film connus de tous reprenant les héros de ces BD.
    Je pense que beaucoups de grands "mouvements" d'aujourd'hui ont connu leurs marginaux d'hier.
    Et puis n'oublions pas l'influence des parents sur les études de l'enfant.
    Une bonne partie n'étant pas familiarisée avec la technologie, il n'orienterons peut-être pas leur enfant vers ce domaine.
    En somme je ne pense pas que les femmes ne s'en désintéressent pas, au contraire.
    Il existe juste des freins tels que les préjugés.
    Les quelques demoiselles que j'ai rencontré pendant mes études disent qu'elles ne devait même pas partir dans ce domaine, or maintenant elles y restent.

    Constatez-vous cette même chute du nombre d’étudiantes ou de salariées en informatique ?
    Pour ma part :
    1 demoiselle sur 22 élèves en première et terminal (sciences de l'ingénieur)
    4 demoiselles sur 63 élèves en DUT
    Mais comme je l'ai dit plus haut, ce n'est pas en une année que ça va grimper, et comme il a aussi été dit sur le post, on ne peut pas non plus parler de chute.

    Qu’est-ce qui peut, selon vous, expliquer ces résultats obtenus dans le rapport ?
    Parlons des écoles puisque j'y suis encore, ça tombe bien une nouvelle année se profile à l'horizon.
    En fouillant un peu sur internet, j'ai remarqué qu'il est difficile de visualiser l'enseignement proposé par certaines écoles de mon coin.
    Pour certaines écoles, j'ai même eu l'impression de me lancer à l'aveugle puisque pour trois spécialités proposées, on pouvais lire le même pavé de texte malgré la différence flagrante entre ces trois domaines.
    Mon avis d'étudiant serais donc de dire que la communication laisse parfois à désirer et qu'il est normal de voir des élèves choisir la sécurité.

    Bref, toute cette lecture n'est que mon avis personnel sur le sujet après mes 4 années d'études dans le domaine.
    Qu 'est-ce qu'y a, qu'est-ce t'as à me r'garder ?
    - Quoi j 'ai pôs l'droit d'te r'garder !?
    - T 'as pôs aut' chose à foutre !?
    - Nan ! A part r'garder ta tête de con, j'ai pôs aut' chose à foutre !

  2. #22
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    335
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 335
    Points : 709
    Points
    709
    Par défaut
    Normal que les femmes ne s'interresse pas à ces domaines là. C'est d'une nature biologique à savoir que les femmes sont plus enclins à s'intéresser à des choses portant sur autrui/la famille à contrario de l'homme qui s’intéresse à des choses plus global comme le fonctionnement du monde.

    On le voit très bien dans les proportions de certain métier comme par exemple infirmière/sage femme qui est plébiscité par les femmes et boudé par les hommes tandis que des métiers de l'ingénierie de construction est essentiellement composé d'homme.

  3. #23
    Membre éprouvé Avatar de I_believe_in_code
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    219
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 43
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 219
    Points : 1 051
    Points
    1 051
    Par défaut
    Je plaide pour qu'on arrête de parler des femmes comme si elles constituaient une minorité malheureuse, superficielle et conne.

    Un être humain sur deux (environ) est une femme, et nous vivons dans une société où une femme peut exercer autant de métiers différents qu'un homme.

    Il existe des femmes qui encadrent d'autres personnes, des femmes chef d'entreprise, des femmes qui, lorsqu'il s'agit d'abattre (symboliquement) un adversaire, se montrent aussi brutales que des hommes (pour ne pas dire aussi tarées)

    Bref, que vous soyiez mâle ou femelle, suivez vos aspirations, et laissez les prétendus "scientifiques" qui savent mieux que vous ce que vous voulez continuer à ennuyer les mouches.

  4. #24
    Membre averti
    Inscrit en
    juin 2011
    Messages
    258
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2011
    Messages : 258
    Points : 333
    Points
    333
    Par défaut
    Je ne comprends pas les stats sur les femmes qui quittent le secteur.

    Un pourcentage d'entre elles vont à la concurrence... Euh, c'est pas le même secteur?

    Si dans les stats ils comptent celles qui ont perdu perdu leur job ou changé d'entreprise, en effet c'est pas étonnant qu'il y en ait 50%, surtout aux USA.

  5. #25
    Membre actif
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    311
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 311
    Points : 238
    Points
    238
    Par défaut
    Je pense que ces stats prouvent bien la situation actuelle.
    Il faut arrêter de chercher du pourquoi du comment les femmes n'aiment pas les technologies mais , comprendre pourquoi plutôt.

    D'après ce que je vois de mes yeux , les femmes n'aiment pas l'abstraction , les femmes n'aiment pas analyser et comprendre , se casser la tête.

    Bien que je ne généralise pas et je sais que certaines femmes peuvent être aussi doué que des hommes voir plus , mais ça reste une minorité et en général ces femmes là , ont un certain goût avec les maths , l'analyse depuis petite.

    Je pense que de par sa nature une femme , n'aime pas bidouiller et que les femmes aiment le côté social mais l'environnement de la femme fait , qu'ils n'aiment pas ce secteur.

    D'ailleurs , quand on aperçoit une femme informaticienne, la réaction des personnes est toujours étrange.

    Les hommes aussi n'aiment pas certains métiers , les hommes adorent résoudre des problèmes , à part exception.

  6. #26
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    527
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 527
    Points : 1 450
    Points
    1 450
    Par défaut
    Citation Envoyé par coolspot Voir le message
    Normal que les femmes ne s'interresse pas à ces domaines là. C'est d'une nature biologique à savoir que les femmes sont plus enclins à s'intéresser à des choses portant sur autrui/la famille à contrario de l'homme qui s’intéresse à des choses plus global comme le fonctionnement du monde.
    Sérieusement ce serait possible d'arrêter (toi et d'autres, dès qu'il y a un sujet sur la place des femmes dans nos métiers) de balancer de telles âneries dignes du 19ème siècle? La "nature biologique" des femmes aurait-elle changé depuis 20 ans pour qu'on assiste à une baisse de leur présence dans l'informatique? Ce serait mieux de réfléchir un peu avant d'écrire, à moins que vous vouliez qu'on s'amuse à gloser nous aussi sur la "nature biologique" de certains posteurs ici!

  7. #27
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    328
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 328
    Points : 664
    Points
    664
    Par défaut
    la nature féminine ne s'accorde tout simplement pas avec l'esprit du métier.
    Avant, on croyait que la nature féminine s'accordait uniquement avec la lessive, la vaisselle, la bouffe et les couches des drôles. Y a du progrès sur ce forum...
    xD

    La vraie question est : Comment notre secteur fait-il pour être aussi innovant avec des esprits aussi rétrogrades ???
    =>

    Cdlmt

  8. #28
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    661
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Réunion

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 661
    Points : 1 498
    Points
    1 498
    Par défaut
    Normal que les femmes ne s'interresse pas à ces domaines là. C'est d'une nature biologique à savoir que les femmes sont plus enclins à s'intéresser à des choses portant sur autrui/la famille à contrario de l'homme qui s’intéresse à des choses plus global comme le fonctionnement du monde.

    On le voit très bien dans les proportions de certain métier comme par exemple infirmière/sage femme qui est plébiscité par les femmes et boudé par les hommes tandis que des métiers de l'ingénierie de construction est essentiellement composé d'homme.
    J'allais justement poster la même chose.
    Il faut regarder ce qu'il se passe en Suède, l'égalité des sexes y est portée à son paroxysme à tel point qu'ils leur bourrent le crâne dès le plus jeune âge avec la théorie du genre en éssayant de leur faire croire que la seule différence entre l'homme et la femme est physique.
    Et pourtant ils constatent que les femmes persistent à faire des "métiers de femmes" et les hommes des "métiers d'hommes".
    Je vous conseille de regarder le documentaire qui a été fait à ce sujet, il doit trainer sur Youtube.

  9. #29
    Membre éprouvé Avatar de Grom61736
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    169
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 169
    Points : 1 147
    Points
    1 147
    Par défaut
    Citation Envoyé par hn2k5 Voir le message
    La vraie question est : Comment notre secteur fait-il pour être aussi innovant avec des esprits aussi rétrogrades ???
    Ca a fait ma journée


    Sinon, c'est un cercle vicieux. Il y a beaucoup d'homme donc une femme devra bosser plus qu'un mec pour avoir la même considération.
    Il faut pas qu'elle soit jolie car sinon la considération professionnelle diminue aussi.
    Et vu qu'il y a plus d'homme, cela veut dire que le marché est plein d'homme donc tu peux faire sentir à la femme que si tu es enceinte, tu n'auras aucune possibilité d'évolution de carrière par la suite.

    Quand je discute avec des gens qui ont monté leur boite, c'est
    - "j'engagerais jamais une femme (tant que la boite est petite) car j'en ai chié pour dégouter un client, j'ai abaissé les prix et le timing donc timing ultra-serré et les femmes ça tombe enceinte donc je perds une de mes 3 ressources et timing foutu".

    Et ici au boulot malgré que c'est une grosse boite et client final (donc à priori moins stressée sur ça), un chef a lancé à une de ses subordonnée que "Quoi ? Pourtant tu avais assuré que tu voulais que 2 enfants !!".

  10. #30
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    328
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 328
    Points : 664
    Points
    664
    Par défaut
    Il faut regarder ce qu'il se passe en Suède, l'égalité des sexes y est portée à son paroxysme à tel point qu'ils leur bourrent le crâne dès le plus jeune âge avec la théorie du genre en essayant de leur faire croire que la seule différence entre l'homme et la femme est physique.
    Du coup chez nous, on continue à nous bourrer le crâne avec la théorie inverse.
    Et bien soit ! Ménage, lessive, vaisselle, éducation des gosses, ...
    Et puis comme elles ont le droit de travailler maintenant, elles vont pas rester "à rien foutre" à la maison pendant qu'on ramène la caillasse, nous les hommes.

    Allez bash bash bash !!

    Cdlmt

  11. #31
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    661
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Réunion

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 661
    Points : 1 498
    Points
    1 498
    Par défaut
    Tu déforme mes propos là....
    Je ne suis pas en train de te dire que les femmes ne doivent pas travailler, je suis en train de dire que les femmes sont généralement plus interessées par les métiers relationnels et les hommes par les métiers technique.

  12. #32
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    328
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 328
    Points : 664
    Points
    664
    Par défaut
    J'ai exagéré en effet, mais pour montrer que notre modèle n'est pas forcément le bon, et que le modèle suédois n'est pas forcément mauvais sous prétexte qu'il y a des inconvénients pour certains.
    La preuve, le modèle patriarcal qui existait en France a évolué durant les dernières décennies, depuis les années 60-70. Pour certains pas assez d'ailleurs.
    Et on envisagerait difficilement de nos jours d'enfermer une femme au foyer comme on le faisait auparavant.
    On ne peut donc pas parler de "bourrage de crâne" pour le modèle suédois et de vérité éternelle pour un modèle du genre "les métiers d'hommes/les métiers de femmes", qui a pris un coup de vieux ces dernières décennies.
    Par ailleurs, parler de "nature masculine ou féminine" sans compétence particulière en biologie ou en génétique, sans étayer par des résultats d'études, des publications scientifiques, ça vaut pas plus qu'une discussion au PMU du coin. Qui n'est pas si différent que ça d'un forum internet d'ailleurs...
    ;-)

    Cdlmt

  13. #33
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    527
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 527
    Points : 1 450
    Points
    1 450
    Par défaut
    Citation Envoyé par bombseb Voir le message
    Tu déforme mes propos là....
    Je ne suis pas en train de te dire que les femmes ne doivent pas travailler, je suis en train de dire que les femmes sont généralement plus interessées par les métiers relationnels et les hommes par les métiers technique.
    En soit, si on regarde les statistiques, c'est juste, mais dire que cela est déterminée par la nature biologique des femmes est juste ridicule (par exemple la première personne à avoir pondu un algorithme est une femme...). Bref, il s'agit d'un fait social (c'est même juste la base de la sociologie, je te conseillerais d'en lire quelques ouvrages, ça décille un peu...), reste à déterminer toutes les causes de ces attitudes, ce qui n'est pas simple (la grossesse est sûrement une des explications plausibles pour ce qui du secteur informatique à partir du moment où de nombreux services informatiques anciennement internes aux entreprises ont été externalisés dans les SSII, où la productivité et compétitivité attendue laisse peu de place au facteur humain).

  14. #34
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    661
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Réunion

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 661
    Points : 1 498
    Points
    1 498
    Par défaut
    On ne peut donc pas parler de "bourrage de crâne" pour le modèle suédois et de vérité éternelle pour un modèle du genre "les métiers d'hommes/les métiers de femmes", qui a pris un coup de vieux ces dernières décennies
    Le bourrage de crâne dont je parlais c'est celui de la théorie du genre en Suède (et bientôt en France). En gros la théorie du genre dit que la seule différence entre homme & femme est uniquement physique.
    Et quand je dis que c'est du bourrage de crânes regardes le documentaire dont je parlais c'est édifiant. Ils parlent même d'obliger les hommes à uriner assis au nom de "l'égalité homme/femme".

    Bref, il s'agit d'un fait social
    C'est un fait social dont la cause est biologique et c'est pas moi qui le dis. J'essayerais de retrouver le docu ce soir et de le poster ici.

  15. #35
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    527
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 527
    Points : 1 450
    Points
    1 450
    Par défaut
    Citation Envoyé par bombseb Voir le message
    En gros la théorie du genre dit que la seule différence entre homme & femme est uniquement physique.
    "En gros", tu dis n'importe quoi car la théorie (qui est plus un concept) du genre postule justement que la différence physique entre hommes et femme est très faible et que la différence la plus importante est sociale (ou culturelle si tu préfères). Le reste c'est de la politique et on n'est pas à l'abri d'abus d'interprétation.

    Citation Envoyé par bombseb Voir le message
    C'est un fait social dont la cause est biologique et c'est pas moi qui le dis. J'essayerais de retrouver le docu ce soir et de le poster ici.
    Ah oui j'ai hâte de voir qui dit ça... Sinon par définition, au delà du fait que l'on soit des animaux (relativement intelligents et... sociaux), un fait social se détache de l'inné (le "biologique" donc) puisque c'est... social et culturel. CQFD.

  16. #36
    Expert confirmé Avatar de ManusDei
    Homme Profil pro
    vilain troll de l'UE
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    1 616
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : vilain troll de l'UE

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 1 616
    Points : 4 288
    Points
    4 288
    Par défaut
    Citation Envoyé par bombseb Voir le message
    Le bourrage de crâne dont je parlais c'est celui de la théorie du genre en Suède (et bientôt en France). En gros la théorie du genre dit que la seule différence entre homme & femme est uniquement physique.
    Et quand je dis que c'est du bourrage de crânes regardes le documentaire dont je parlais c'est édifiant. Ils parlent même d'obliger les hommes à uriner assis au nom de "l'égalité homme/femme".



    C'est un fait social dont la cause est biologique et c'est pas moi qui le dis. J'essayerais de retrouver le docu ce soir et de le poster ici.
    http://www.developpez.net/forums/d13...z/#post7335341

    Et il y a d'autres posts dans la discussion qui parlent de la "théorie du genre".

    @xelab : faut voir pour la différence entre "fait social" et biologique. Les hormones ont pas mal d'effet sur l'action sociale des personnes (mâles ou femelles) qu'on ne comprend pas vraiment pour l'instant.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  17. #37
    Membre averti Avatar de marts
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    233
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 233
    Points : 403
    Points
    403
    Par défaut
    Citation Envoyé par xelab Voir le message
    En soit, si on regarde les statistiques, c'est juste, mais dire que cela est déterminée par la nature biologique des femmes est juste ridicule (par exemple la première personne à avoir pondu un algorithme est une femme...). Bref, il s'agit d'un fait social (c'est même juste la base de la sociologie, je te conseillerais d'en lire quelques ouvrages, ça décille un peu...), reste à déterminer toutes les causes de ces attitudes, ce qui n'est pas simple (la grossesse est sûrement une des explications plausibles pour ce qui du secteur informatique à partir du moment où de nombreux services informatiques anciennement internes aux entreprises ont été externalisés dans les SSII, où la productivité et compétitivité attendue laisse peu de place au facteur humain).
    Le fait que ce soit une femme qui ait créé le premier algorithme ne prouve absolument pas que la cause du faible nombre de femmes dans les technologies n'est pas biologique.
    En déduire que "Bref, il s'agit d'un fait social" est du sophisme pur et dur.
    Car rien n'est binaire quand on parle de nature humaine, rien n'est tout noir ou tout blanc, on ne peux évoquer que des tendances générales.

    Et tous les secteurs d'activité ont la pression de la productivité, ce n'est pas propre aux technologies. Il est donc peu probable que la grossesse soit une raison significative.
    11001.00101.10010.10000.00111

  18. #38
    Membre averti Avatar de marts
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    233
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 233
    Points : 403
    Points
    403
    Par défaut
    Citation Envoyé par hn2k5 Voir le message
    Avant, on croyait que la nature féminine s'accordait uniquement avec la lessive, la vaisselle, la bouffe et les couches des drôles. Y a du progrès sur ce forum...
    Tu ne cites qu'un bout de ma phrase, et en soi ça dit tout autre chose que ce que disait la phrase complète.
    Ou comment transformer un questionnement scientifique en une affirmation infondée.
    Soit c'est exprès et tu es d'une grande malhonnêteté intellectuelle, soit tu es simplement bête et tu n'as pas compris ce que j'ai dit.

    Citation Envoyé par marts Voir le message
    il se pourrait bien que [...] la nature féminine ne s'accorde tout simplement pas avec l'esprit du métier
    11001.00101.10010.10000.00111

  19. #39
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    328
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 328
    Points : 664
    Points
    664
    Par défaut
    Très intéressant ce post, ManusDei.
    Il existe quand même énormément de constats sur le lavage de cerveau qu'on subit tout au long de notre vie à propos des genres.
    On pourrait d'ailleurs le mettre en parallèle avec les propagandes en tout genre qu'on peut trouver dans nos sociétés, on en reviendra je pense à tout ce qui touche au commerce.
    Tous les magazines féminins conseillent sur le maquillage, les régimes, et tous les sujets bidons récurrents. Sur acrimed.org par ex. - ça m'a fait marrer car c'était d'une bêtise vraiment hallucinante, le niveau zéro du marketing -, j'ai pu lire une critique d'une publicité sur un stylo rose pour les filles.
    Les magazines masculins traitent de sujets tout aussi stéréotypés, à l'exception de qqs uns qui traitent par exemple de soins du corps (et qu'on qualifie de modernes car apportant une touche féminine - la mode, les soins du corps (sic...) - dans un magazine masculin).
    Ce qu'on retrouve par ailleurs dans tous ces magazines, c'est l'omniprésence de produits commerciaux. Le but de ces médias n'étant rien d'autre que de nous faire acheter des produits de consommation.

    J'ai l'impression qu'on est dans un cercle vicieux puisque notre environnement (nos parents, les médias, la société, ...) perpétue lui-même les stéréotypes, qui à la base - il me semble - ont été instaurés pour assurer la domination masculine. Je repense, à chaque débat de ce genre, à la belle-mère d'un ami qui dit que son petit-fils joue "à un jeu de filles, oooooh !!" lorsqu'il touche à une dinette... C'est une machine qui s'alimente toute seule.

    On commence néanmoins à s'éloigner du PMU avec votre post. Merci donc.


    Cdlmt

  20. #40
    Membre actif
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    311
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 311
    Points : 238
    Points
    238
    Par défaut
    De toute manière , les faits sont là , la majorité des femmes n'aiment pas la technique et je crois que la raison principale est la suivante :

    Je pense malgré tout , que les femmes sont capables de faire un métier lié aux technologies mais , que l'environnement social fait qu'elles ne sont pas poussées vers cette voie , avez-vous vues beaucoup de parents qui disent à leurs filles , hé Clémentine tu peux me réparer le pc ? , tu peux changer de pile , etc ? non , les femmes sont éduquées comme des femmes et les hommes comme des hommes.

    Pour rectifier le tire , faudrait déjà changer les mentalités , ce qui est difficile, à commercer par les parents , je n'ose imaginer dire à son père , je vais faire l'informatique , je doute que les parents ne trouvent pas ça louche qu'une fille se dirige vers une telle branche.

    La plupart des filles , que je vois en math et informatique c'est parce qu'elles ont été éduquées pour aimer cela.

    Cependant , je reste persuadé qu'une femme n'est pas très technique et qu'elles n'aiment pas ça , par nature un gars aime chercher le pourquoi du comment , ce qui n'est pas le cas d'une femme.

Discussions similaires

  1. Réponses: 15
    Dernier message: 03/12/2014, 17h46
  2. Application : Les procedures stockées sont-elles inévitables ?
    Par nytmare dans le forum Décisions SGBD
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/11/2006, 18h49
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 19/08/2006, 22h58

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo