Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 11 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 214
  1. #1
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 511
    Points : 51 019
    Points
    51 019

    Par défaut Google menace de ne plus indexer la presse française

    Google menace de ne plus indexer la presse française
    si une taxe sur le référencement venait à être votée

    Google vient de lancer un ultimatum à la presse française et au gouvernement en menaçant de déréférencer les contenus des éditeurs en cas d’adoption de la taxe Google.

    L'Association de la presse d'information politique et générale (IPG) et le Syndicat de la presse quotidienne nationale ont adressé en septembre dernier une ébauche d’un projet de loi au gouvernement français, visant à l’instauration d’une taxe Google.

    Ceux-ci estiment que le géant de la recherche tire profit de leurs contenus et actualités pour enrichir son moteur de recherche, permettant à celui-ci de générer des gains publicitaires dont la presse française ne profite pas suffisamment.

    En cas de vote de ce projet de loi, Google ou tout autre moteur de recherche devra payer en cas de lecture d’un article vers lequel celui-ci aura redirigé un internaute, une sorte de prolongation du droit d’auteur comme il en existe dans la musique ou le cinéma.

    Le projet a été bien accueilli par la ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti, qui estime même que l’idée est « extrêmement pertinente ».

    Sauf que, Google n’a pas l’intention de se plier à cette règle et dans un courrier adressé à plusieurs cabinets ministériels dont l’AFP a obtenu une copie, le géant de la recherche menace de ne plus référencer les sites français s’il arrive que cette taxe soit instaurée.

    La firme estime que la naissance d’une telle taxe mettrait en cause son existence même et serait un frein à l’innovation.

    « En soumettant le référencement à rémunération et en punissant le défaut de versement de celle-ci de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende, cela ne ferait que multiplier les conflits et ralentir Internet » écrit Google, qui au passage rappelle qu’il « redirige quatre milliards de clics par mois vers les pages internet des éditeurs français ».

    Un projet de loi dans le même sens est également en cours d’étude par le gouvernement allemand, qui rencontrera la France pour aborder le sujet ces jours-ci.



    Source : AFP


    Et vous ?

    Trouvez-vous juste cette revendication de la presse française ?

    Quelles seront les conséquences si Google arrête d’indexer celle-ci ?
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Membre émérite Avatar de GeoTrouvePas
    Homme Profil pro TrouvePas Géo
    Factotum
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme TrouvePas Géo
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Factotum
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 129
    Points : 827
    Points
    827

    Par défaut

    Et est ce que la presse française va rémunérer Google pour tous le trafic apporté ?

    Outre ce mauvais esprit, je ne sais pas trop ce qu'il faut en penser. A priori, je dirais qu'ils n'existerait pas l'un sans l'autre. Je consulte Google Actualités tous les midis et sans ça, je ne pense pas que je visiterai aussi souvent le site du Figaro, de l'Express ou du Monde.

    De mon propre point de vue, en étant référencés ces journaux gagnent en trafic et en donc en revenus publicitaires.

    On est donc déjà dans une relation gagnant / gagnant.

  3. #3
    Membre actif
    Homme Profil pro Stéphane Gillet
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Stéphane Gillet
    Âge : 41
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 61
    Points : 162
    Points
    162

    Par défaut

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

    Trouvez-vous juste cette revendication de la presse française ?
    Pas vraiment, je suis de l'avis de GeoTrouvePas "Et est ce que la presse française va rémunérer Google pour tous les trafic apporté ?"

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Quelles seront les conséquences si Google arrête d’indexe celle-ci ?
    Ils sauront si réellement Google leur apportait quelque chose

    Par contre j’entends souvent dire que Google ne paye pas d’impôts sur ce qu'il gagne en France. La, je trouverai normal que ce qui est gagné en France soit imposé en France.

  4. #4
    Membre actif Avatar de Elros
    Homme Profil pro Romain Gereaud
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    98
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Romain Gereaud
    Âge : 25
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 98
    Points : 154
    Points
    154

    Par défaut

    En lisant le projet de loi, j'ai l'impression que les maisons de presse veulent le beurre et l'argent du beurre. Et par la même occasion, je suis d'accord avec le commentaire ci-dessus. Les web-journaux auraient un traffic moins important sans l'indexation dans Google Actualités.

  5. #5
    Nouveau Membre du Club
    Homme Profil pro
    Freelancer
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelancer

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 25
    Points : 36
    Points
    36

    Par défaut

    Citation Envoyé par GeoTrouvePas Voir le message
    Et est ce que la presse française va rémunérer Google pour tous le trafic apporté ?

    Outre ce mauvais esprit, je ne sais pas trop ce qu'il faut en penser. A priori, je dirais qu'ils n'existerait pas l'un sans l'autre. Je consulte Google Actualités tous les midis et sans ça, je ne pense pas que je visiterai aussi souvent le site du Figaro, de l'Express ou du Monde.

    De mon propre point de vue, en étant référencés ces journaux gagnent en trafic et en donc en revenus publicitaires.

    On est donc déjà dans une relation gagnant / gagnant.
    Du même avis, La presse française ne pourrait pas survivre sans le premier référenceur du Web ...

  6. #6
    Membre expérimenté
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    376
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 376
    Points : 538
    Points
    538

    Par défaut

    Et pourquoi ça ne serait appliqué qu'à la presse ? Soit cette loi passe pour l'ensemble des sites de la toile, soit pour aucun... c'est quoi ces traitements de faveur ?

    Je rigolerais bien que Google ne les référence plus, ça leur apprendra !

  7. #7
    Membre du Club
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 8
    Points : 47
    Points
    47

    Par défaut

    Je peux très bien comprendre l'avis des précédents commentaires mais je ne peux pas non plus défendre la position de Google. En effet ça me plaît pas du tout qu'une grosse compagnie comme celle-ci se fasse tellement d'argent et qui ne paye qu'aux alentours des 8% d'impôts grâce à tous ses paradis fiscaux.

  8. #8
    Expert Confirmé Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    1 546
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 1 546
    Points : 2 654
    Points
    2 654

    Par défaut

    Citation Envoyé par MikePombal Voir le message
    Je peux très bien comprendre l'avis des précédents commentaires mais je ne peux pas non plus défendre la position de Google. En effet ça me plaît pas du tout qu'une grosse compagnie comme celle-ci se fasse tellement d'argent et qui ne paye qu'aux alentours des 8% d'impôts grâce à tous ses paradis fiscaux.
    Dans ces cas-là tu peux râler contre toutes les sociétés cotés en bourse, qui s'arrangent pour payer le moins possible d'impôts, grâce à ces paradis fiscaux.

    Pour ce qui est du sujet de base, je pense que la Presse essaie de se faire du fric à peu de frais. Mais, à trop vouloir... on finit par tout perdre.

    Quant au gouvernement français, je pense qu'il voit là une manière comme une autre de gagner quelques sous en plus, dans ces temps de vaches maigres, toute idée est bonne à prendre.
    Citations :
    Le scientifique lira des centaines de livres au cours de sa vie et restera persuadé qu'il lui reste beaucoup à apprendre.
    Un religieux n'en lira qu'un et sera persuadé d'avoir tout compris.

    Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. (Sénèque)

  9. #9
    Membre du Club
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 8
    Points : 47
    Points
    47

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Dans ces cas-là tu peux râler contre toutes les sociétés cotés en bourse, qui s'arrangent pour payer le moins possible d'impôts, grâce à ces paradis fiscaux.
    :
    Je parlais de Google car c'est le visé de cet article, mais je suis tout à fait d'accord avec toi ce sont toutes les grosses boîtes qui profitent de cette situation. Donc oui je "râle" contre toutes celles-ci

  10. #10
    Membre actif
    Homme Profil pro Alex Barféty
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    39
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Alex Barféty
    Âge : 25
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 39
    Points : 160
    Points
    160

    Par défaut

    Citation Envoyé par MikePombal Voir le message
    Je peux très bien comprendre l'avis des précédents commentaires mais je ne peux pas non plus défendre la position de Google. En effet ça me plaît pas du tout qu'une grosse compagnie comme celle-ci se fasse tellement d'argent et qui ne paye qu'aux alentours des 8% d'impôts grâce à tous ses paradis fiscaux.
    C'est quoi le rapport entre la presse et les impôts de Google ?

    Et si on fait une taxe pour "compenser" ce "manque", pourquoi la presse devrait être la seule bénéficiaire ?

    La presse (et le gouvernement) joue au con (s'il veulent pas être référencer, 2 lignes de robot.txt suffisent). Google aurais raison de les déréférencer. Le comportement de la presse va à l'encontre de la manière dont s'est construit le web.

  11. #11
    Membre chevronné Avatar de Pilru
    Homme Profil pro
    Dev ASP.NET/jQuery ; Admin ORACLE
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    474
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev ASP.NET/jQuery ; Admin ORACLE

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 474
    Points : 726
    Points
    726

    Par défaut

    Trouvez-vous juste cette revendication de la presse française ?
    C'est totalement mesquin car en étant référencés par Google, les sites de la presse française récupèrent du traffic sur leur pages gratuites remplies de pub.
    Maintenant, que Google fasse du chantage me gène aussi...

  12. #12
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    8 921
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 8 921
    Points : 13 357
    Points
    13 357

    Par défaut

    Ça n'a rien de chantage. Avant, le web était fait de telle sorte que pour organiser son référencement, on ne devait rien à personne. Le coût, c'est le coût du travail lui-même.

    Si cela se met à changer, il est normal de choisir entre payer les sommes demandées, ou cesser de toucher à ce qu'il faut payer pour le toucher. Google choisit simplement un autre choix que de payer les gens qui demandent des sous. Soit dit en passant, ce faisant, il se trouve qu'il respectent en effet ce qui a fait l'essor du web et de leur business plan : traiter les informations accessibles, ne nécessite pas de payer pour, pour personne.

  13. #13
    Membre du Club
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 8
    Points : 47
    Points
    47

    Par défaut

    Citation Envoyé par AlexRNL Voir le message
    Et si on fait une taxe pour "compenser" ce "manque", pourquoi la presse devrait être la seule bénéficiaire ?
    D'accord avec toi que la presse ne devrait pas être seule bénéficiaire.

    Autre chose, on parle souvent de la position forte que Google a, mais je pense que ça ne sera pas aussi facile pour cette compagnie de simplement "déréférencer" car si son moteur de recherche est celui que j'utilise le plus souvent c'est tout simplement parce qu'il me montre ce que je veux voir. À partir du moment oú il retire toutes références sur la presse française à quoi me servira-t-il si je recherche une information spécifique à la France. Sauf si je recherche comment cette information est vue en dehors de la France.

  14. #14
    Membre du Club
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    26
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 26
    Points : 49
    Points
    49

    Par défaut

    Trouvez-vous juste cette revendication de la presse française ?
    C'est du n'importe quoi; pour sortir du contexte de moteur de recherche, ces sites là peuvent être visités gratuitement par les internautes, d'ailleurs plus il y d'internaute plus ils gagnent, de la publicité, image et notoriété ...

    Donc Google leur rapporte de l'argent en orientant les internautes à ces sites.

    Quelles seront les conséquences si Google arrête d’indexer celle-ci ?
    Ils vont perdre en nombre de lecteur, moins de pub.


    Personnellement je ne visite ces sites LeFigaro, Le Monde etc... qu'à travers les actualités de Google que je visite chaque jour pour voir les news.

  15. #15
    Candidat au titre de Membre du Club
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 8
    Points : 11
    Points
    11

    Par défaut

    Alors oui et re-oui.

    Google devrait payer la France pour recenser ces produits.
    Mais la France se doit également de payer le recensement de ses produits.

    Je penses qu'on va y perdre ^^

  16. #16
    Membre émérite Avatar de GeoTrouvePas
    Homme Profil pro TrouvePas Géo
    Factotum
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    129
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme TrouvePas Géo
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Factotum
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 129
    Points : 827
    Points
    827

    Par défaut

    Est ce que notre site favori (Developpez pour ce qui n'auraient pas compris) va toucher des millions de la part de Google lorsqu'il sera en tête des recherches sur les tutos, les forums, l'actu informatique etc... ?

    Je ne vois pas de quelle particularité la presse française dispose pour que son référencement son rémunéré. Qu'a - t - elle de plus que des sites comme Developpez, Wikipédia ou un blog ?

  17. #17
    Membre régulier
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    46
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 46
    Points : 79
    Points
    79

    Par défaut

    Citation Envoyé par GeoTrouvePas Voir le message
    Qu'a - t - elle de plus que des sites comme Developpez, Wikipédia ou un blog ?
    Un lobby
    Jean-claude

  18. #18
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    494
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 494
    Points : 264
    Points
    264

    Par défaut

    Google est une entreprise privée qui propose des services, si les services proposés ne correspondent pas à leurs besoins ils peuvent partir.

    J'aimerai que Google les dé-référence (vu que je n'utilise pas Google actualité je m'en moque un peu )
    Codez toujours en pensant que celui qui maintiendra votre code est un psychopathe qui connait votre adresse.

  19. #19
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    494
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 494
    Points : 264
    Points
    264

    Par défaut

    Chère Mr Google,

    Vous m'apportez chaque mois un grand nombre de visiteurs et je vous en remercie.

    Cependant, j'aimerai également que vous me rémunérez.


    Cordialement

    La presse française
    Codez toujours en pensant que celui qui maintiendra votre code est un psychopathe qui connait votre adresse.

  20. #20
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Citation Envoyé par Pilru Voir le message
    C'est totalement mesquin car en étant référencés par Google, les sites de la presse française récupèrent du traffic sur leur pages gratuites remplies de pub.
    Les revenus des titres de presse écrite, c'est surtout la vente du support papier et la publicité qu'on y trouve. Ce fait quelques années qu'ils se disent qu'ils vont gagner leur vie sur la publicité en ligne, ce n'est pas le cas: le prix (réel) baisse au fur et à mesure que l'audience monte.

    Et ces prix de la pub internet s'effondrent parce que le gros du revenu est capté par... Google, sur la base, en particulier, du traffic qu'il obtient en redirigeant vers des sites d'information. Elimine demain les "supports papier" de la page Google Actualités, et je te parie que le traffic s'effondre.

    C'est le fond du problème. La presse a investi dans des "éditions web", dans l'espoir de développer son revenu, ou au moins de compenser la baisse des ventes papier. Elle observe aujourd'hui que les recettes ne sont pas au rendez vous, parce que Google "vampirise" une grande partie du marché publicitaire web. Donc la presse se tourne vers Google pour partager les bénéfices..

    Et à mon avis, ce n'est que le début. Au fond, ce que Google casse, c'est le modèle économique des médias libres, et plus généralement des "fournisseurs de contenu". Les médias sont financés par la publicité qu'ils tirent de leur audience, qui finance la production d'un contenu qui crée cette audience. Si une part importante des revenus publicitaires est captée par Google, un intermédiaire, le système ne fonctionne plus.

    Francois

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •