1. #1
    Rédacteur

    Avatar de Matthieu Brucher
    Profil pro
    Développeur HPC
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    9 804
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 35
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur HPC
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 9 804
    Points : 21 935
    Points
    21 935

    Par défaut [Débat] MERISE versus UML ? Avenir de MERISE ?

    Bonjour,

    La méthode MERISE est-elle encore utilisée? A-t-elle de l'avenir?

    Merci.

    PS : Rubrique MERISE & Rubrique UML.

  2. #2
    Inactif
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 51
    Points : 57
    Points
    57

    Par défaut

    A mon humble avis, à peu près tout le monde c'est retrouvé sur UML, au moins en ce qui concerne les methodes objet. Il existe (existait ?) enormement d'autres methodes objets, comme Merise Objet, dont on n'entend plus beaucoup parler. Il ne faut pas oublier que le U de UML signifie "Unified", ce qui montre bien la volonté federatrice de ce formalisme.

  3. #3
    Membre confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 113
    Points : 468
    Points
    468

    Par défaut

    Merise vs UML ?
    Je réponds globalement aux deux questions posées sur ce thème par alexor.patator

    1/ Méthode ?
    Les "méthodologues" disent qu'une méthode, pour être opérationnelle, doit avoir 3 composantes:
    - une démarche (les étapes, phases et tâches de mise en oeuvre)
    - des formalismes (les modélisations et les techniques de transformation)
    - une organisation et des moyens de mise en oeuvre
    Merise s'est attachée, en son temps, à proposer un ensemble "cohérent" sur ces trois composantes. Certaines ont vieilli et ont du être réactualisées (la démarche), d'autre "tiennent encore la route" (les modélisations).
    UML se positionne exclusivement comme un ensemble de formalismes. Il faut y associer une démarche et une organisation (RUP de Rational par exemple) pour constituer une méthode.

    2/ Méthode pour ?
    Merise se positionne comme une méthode de conception de SI organisationnel, plus tournée vers la compréhension et la formalisation des besoins du métier que vers la réalisation de logiciel. En sens, Merise se réclame plus de l'ingéniérie du SI métier que du génie logiciel. Jamais Merise ne s'est voulu une méthode de développement de logiciel ni de programmation.
    UML, de par son origine (la programmation objet) s'affirme comme un ensemble de formalismes pour la conception de logiciel à base de langage objet.
    De mon point de vue, sur la seule partie des formalismes,
    Merise est encore tout à fait valable pour:
    - la modélisation des données en vue de la construction d'une base de données relationnelle,
    - la modélisation des processus métiers d'un SI automatisé en partie par du logiciel,
    - la formalisation des besoins utilisateur dans le cadre de cahier des charge utilisateur, en vue de la conception d'un logiciel adapté.

    UML est idéal pour :
    - concevoir et déployer une architecture logiciel développée dans un langage objet (Java, C++, VB.net)

    Certes UML, dans sa volonté "unificatrice" a proposé des formalismes
    - pour modéliser les données (le modèle de classe réduit sans méthodes et stéréotypé en entités), mais avec des lacunes que ne présentait pas l'entité relation de Merise
    - pour modéliser le fonctionnement métier (le diagramme d'activité et de cas d'utilisation) qui sont des formalismes très anciens qu'avait, en son temps, amélioré Merise...

    A mon avis, Merise et UML sont techniquement complémentaires.
    Si l'on considère que le SI est modélisable comme deux sous-systèmes inclus l'un dans l'autre: le SIO (système d'information organisationnel) représentant le métier, englobant le SII (système d'information informatisé) représentant l'application informatique associée.
    Merise est adaptée au SIO, UML au SII. Maintenant, selon le positionnement de chacun (consultant, analyste métier, concepteur de logiciel, développeur), on s'appuiera plus ou moins sur chaque partie de méthode.

    Quand à Merise Objet, c'était une tentative d'apporter une réponse merisienne à la partie SII, révolutionnée par la programmation objet et l'émergence des formalismes précurseurs (OMT, Booch, ...). C'était à mon avis inutile; il aurait mieux valu mettre en valeur la complémentarité plutôt que de vouloir couvrir l'ensemble du terrain.

    3/ Une méthode "unifiée"
    A ma connaissance, aucune critique scientifique n'a été faite aux formalismes de Merise, sur leur cible (le SIO et la conception de bases de données relationnelles). Deux critiques majeures:
    - la démarche préconisée dans les premières versions (aujourd'hui discutable) mais qui a été réactualisé et adaptée dans les années 90 (sans aucun écho malheureusement...)
    - son aspect franco- français ou francophone (chacun appréciera suivant sa sensibilité...)

    De toute façon, l'unification a été faite à l'initiative du lobbying des éditeurs d'outils anglo-américain. Je sais de quoi je parle; je l'ai vécu dans les conférences ad-hoc ! Quand à la
    la volonté federatrice de ce formalisme
    , fédératrice ?, ce n'est pas exactement le terme que j'utiliserais... Mais on va m'accuser d'anti-américanisme primaire...

    En conclusion, je suis pour Merise + UML, chacun dans la partie où il excelle.
    Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
    Et les mots pour le dire arrivent aisément.
    L'Art poétique - Nicolas Boileau (1636-1711)

  4. #4
    Inactif
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 51
    Points : 57
    Points
    57

    Par défaut

    D'accord avec toi. Reste à voir si UML et Merise sont bien adapté l'un à l'autre. D'autres methodes specifiquement construites sur UML, comme RUP, sont peut-etre plus adaptées à UML. Quelle place reste-t-il alors à Merise Objet ?

  5. #5
    Membre confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 113
    Points : 468
    Points
    468

    Par défaut

    Citation Envoyé par Traroth
    D'autres methodes specifiquement construites sur UML, comme RUP, sont peut-etre plus adaptées à UML.
    Je croyais avoir bien distingué dans une méthode la composante Démarche de la composante Formalismes.
    RUP est la démarche adaptée à UML. Merise comportait sa (ou ses) démarches et ses formalismes.
    Les formalismes Merise et UML sont complémentaires. Il faudrait (se)développer une démarche qui permettrait de mettre en continuité ces deux formalisations.
    Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
    Et les mots pour le dire arrivent aisément.
    L'Art poétique - Nicolas Boileau (1636-1711)

  6. #6
    Inactif
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 51
    Points : 57
    Points
    57

    Par défaut

    Contrairement à ce que tu dis, Merise ambitionne de modeliser l'ensemble d'un SI : Aspect operationnel et informatique, traitements et données.
    UML, c'est different, c'est à chacun de definir ses besoins de modélisation, UML n'étant q'un langage (formalisme, si tu preferes).
    RUP est une methode adaptée à UML. Il en existe d'autres. Pourquoi réinventer la roue et chercher à adapter Merise à UML ?

  7. #7
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2003
    Messages
    33
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2003
    Messages : 33
    Points : 21
    Points
    21

    Par défaut

    Tous le monde est d'accord, UML et Merise n'ont pas les mêmes objectifs, ou du moins les même finalités.
    Pour résumer, on fait des programmes avec UML et des bases de données avec Merise.
    Les bases de données Objet ont tentés leur apparition, mais les géants, du milieu des bdd (Oracle notemment) ont mangés ses pti nouvos, qui auraient pu leur faire de l'ombre. Ca aurait pu provoquer notemment la disparition (prématurée ??) de Merise, qui aurait été remplacé donc par UML, mais non. Par contre, le SQL3 (Objet-Relationnel) est un compromis des deux mondes, et là, je ne sais trop que dire sur la manière de modéliser ça...
    I can change the world, with my own two hands...

  8. #8
    Membre confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 113
    Points : 468
    Points
    468

    Par défaut

    Citation Envoyé par nawac
    Pour résumer, on fait des programmes avec UML et des bases de données avec Merise.
    et également des processus métier (BPM) avec Merise.
    Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
    Et les mots pour le dire arrivent aisément.
    L'Art poétique - Nicolas Boileau (1636-1711)

  9. #9
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de fadace
    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    4 039
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 4 039
    Points : 17 377
    Points
    17 377
    Billets dans le blog
    9

    Par défaut

    Citation Envoyé par Nanci
    Pour résumer, on fait des programmes avec UML et des bases de données avec Merise.
    Citation Envoyé par nawac
    et également des processus métier (BPM) avec Merise.

    ... d'où l'avantage d'utiliser des outils permettant de faire les 3 avec un référenciel commun... du genre PowerDesigner/PowerAMC...
    Sr DBA Oracle / MS-SQL / MySQL / Postgresql / SAP-Sybase / Informix / DB2

    N'oublie pas de consulter mes articles, mon blog, les cours et les FAQ SGBD

    Attention : pas de réponse technique par MP : pensez aux autres, passez par les forums !

  10. #10
    Membre confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 113
    Points : 468
    Points
    468

    Par défaut

    d'où l'avantage d'utiliser des outils permettant de faire les 3 avec un référenciel commun... du genre PowerDesigner/PowerAMC...
    et également Win'Design... qui fait tout aussi bien, moins cher et ... encore français.
    A chacun son lobbying !
    Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement,
    Et les mots pour le dire arrivent aisément.
    L'Art poétique - Nicolas Boileau (1636-1711)

  11. #11
    Membre régulier
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 61
    Points : 72
    Points
    72

    Par défaut

    MERISE est une méthode.
    UML est un langage.
    Par conséquent, ils ne sont pas comparables...

    Pour la formation UML : Cours et tutoriels pour apprendre UML : http://uml.developpez.com/cours/

  12. #12
    Inactif
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    33
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 33
    Points : 22
    Points
    22

    Par défaut

    En effet on peut utiliser UML à travers une demarche MERISE.

    De plus j'ai eu des cours D'uml et de merise séparément.
    Le zen nous ramene, par notre travail sur nous-memes,
    au monde ordinaire pour devenir tout simplement des gens ordinaires.

  13. #13
    Futur Membre du Club

    Inscrit en
    novembre 2002
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2002
    Messages : 2
    Points : 8
    Points
    8

    Par défaut

    J'en suis à la 5eme entreprise ou j'ai eu la chance de pouvoir mettre en oeuvre une méthode Merise visant à démontrer/réparer l'intégralité des problèmes récurrents liés à la base de donnée..

    Pourquoi autant d'informaticiens (90%) passent à coté de cette étape indispensable de conception d'un modèle de donnée conforme à la réalité industrielle ?

    1) Il faut réflechir (c'est dur pour certains..)
    2) Il faut auditer l'intégralité des utilisateurs. (c'est chiant pour les geeks)

    Merise intervient pour prévenir près de 83% de l'origine des erreurs en génie logiciel:

    56% Définition des besoins
    27% Conception

    Le reste:
    7% Code
    10% Autres
    (Source T. DeMarco)

    Vous trouverez facilement de la Doc sur Merise sur google mais aussi sur developpez.com

  14. #14
    Nouveau Candidat au Club
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1

    Par défaut

    En parlant d'UML et Merise

    Est il possible de faire un projet UML faisant appel à une base de données

    si oui, avez vous des liens ou exemples pouvant réaliser de tels projets ?


    Pour moi l'uml n'est utile que pour realiser des projets non BDD, et dans le cas contraire utiliser merise

    Mais utiliser les 2 en meme temps me semble difficile

  15. #15
    Membre confirmé Avatar de elbj
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    371
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Services à domicile

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 371
    Points : 557
    Points
    557

    Par défaut Complémentarité

    Bonjour à tous

    Je rejoins les avis comme quoi la méthode MERISE et l'analyse UML sont complémentaires. J'aimerai apporter une précision. MERISE regroupe deux choses : la partie Données et la partie Traitement.

    Pour ma part il me semble que la gestion des Traitements de MERISE est largement surpassée par l'analyse UML. Par contre cette dernière n'est pas en mesure de rivaliser avec la partie Données.

    En effet, MERISE est une méthode et apporte donc un processus d'analyse fiable et stable pour créer des bases de données. J'utilise donc celle-ci pour créer la structure de mes BdD. Néanmoins dans mon application ce seront des classes spécifiques qui permettront de gérer ces données.

    Exemple : si j'ai une table FILMS (IDFilm, Titre, Année) dans ma base de données, j'aurai certainement des instances d'une classe FILM (Titre,Année) au sein d'une Collection et dont les index dans celle-ci seront deux d'IDFilm.

    On a donc quasiment une classe spécifique pour chaque table de la base de données et destinée à recevoir les infos de celle-ci pour être manipulées dans l'application.

    Voilou

    Bonne journée

    Christophe "BJ" BREYSSE
    Christophe B.

  16. #16
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    29
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 29
    Points : 20
    Points
    20

    Par défaut

    Bonjour,

    Tout d'abord je ne suis pas une informaticienne mais seulement une bio-info (ce qui joue peut-être), mais nos profs nous ont tous dit "Merise est un ancêtre". Nous faisons toutes nos bases de données (relationnelles ou objet) en utilisant de l'UML à la base pour analyser notre projet.

    En bio-info nous devon faire l'intermédiaire entre les biologistes et les info (parfois faire de l'informatique nous mêmes), et donc l'important pour nous et de pouvoir se faire comprendre par tout le monde, et c'est ce que permet l'UML d'après nos profs (et pour ce que j'ai testé c'est vrai)

    Je ne sais pas si on nous a dit ça en supposant que c'était suffisant pour des bio-info mais tous les informaticiens que je connais disent la même chose...

  17. #17
    Membre confirmé Avatar de elbj
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    371
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Services à domicile

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 371
    Points : 557
    Points
    557

    Par défaut Merise et UML

    Le jour où les Bases de Donnée Objet seront fiables alors UML pourra être entièrement utilisé. Jusque là une base de donnée solide se construit avec Merise. Même si c'est à partir d'une analyse UML.
    Christophe B.

  18. #18
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 10
    Points : 5
    Points
    5

    Par défaut

    oui comme il l'a été dit dans les messages précédents, Merise et UML n'ont pas la meme finalité et sont à mon avis compélmentaire.

    En bio-info nous devon faire l'intermédiaire entre les biologistes et les info (parfois faire de l'informatique nous mêmes), et donc l'important pour nous et de pouvoir se faire comprendre par tout le monde
    Par expérience Merise permet également de se faire aisément comprendre...

    J'utilise Merise pour analyser les différents flux d'informations et identifier les acteurs afin de concevoir les base de données. Et j'utilise UML à l'étape suivante quand je batis les classes qui me seront utiles tout au long du processus de developpement.

    Donc de là à dire que Merise est un ancêtre... Pour tes professeurs je pense plutot que c'est une question d'affinité.

  19. #19
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 31
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 9
    Points : 7
    Points
    7

    Par défaut

    Un petit mot au sujet de UML et les bases de données relationnelles : j'ai passé un an à modélier les bases que j'utilise avec UML et je n'ai jamais eu aucun problème. Avec quelques notions de l'algorithme de normalisation d'une base de données tout se passe à peu prêt bien.

    Pourtant j'ai vu également Merise (MCD, MCT, MOD, MOT) et j'ai trouvé ça bien moins pratique pour modéliser la bd.

  20. #20
    Rédacteur
    Avatar de pcaboche
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    2 784
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : Singapour

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 2 784
    Points : 9 479
    Points
    9 479

    Par défaut

    Bonjour,

    Je suis tombé par hasard sur ce débat et je souhaiterais apporter mon point de vue sur Merise.

    Merise est une méthode apparue dans les années 70/80 et cela se ressent au niveau du cycle de dévelloppement utilisé:
    - recueuillir les besoins du client
    - procéder à l'analyse dans son ensemble (données + traitement): MCD, MCT
    - tenir compte des réalités techniques, telles que l'espace de stockage après analyse: MLD, MLT
    - implémenter (niveau physique)

    Un tel processus de développement se rapproche d'un cycle de développement en cascade (on procède une phase après l'autre) ou du cycle en V (on procède une phase après l'autre avec une correspondance entre l'analyse du besoin et les recettes, l'implémentation et les tests...)

    L'inconvénient d'un tel cycle est que ce n'est qu'arrivé en phase d'implémentation que l'on s'aperçoit de certaines réalités techniques, auxquelles on ne s'attendait pas au niveau de l'analyse (le fameux principe: "en théorie, théorie et pratique se confondent; en pratique, ce n'est jamais le cas !")

    Je suis jeune (certains diront "inexpérimenté", c'est eux que ça regarde) avec une formation dans les domaines des Bases de Données et du Génie Logiciel. Les gens de ma génération ont tendance à privilégier les cycles de type "itératifs" (prototypage, eXtreme Programming...), d'où un cycle de développement comme suit:
    - on recueille les besions clients
    - on analyse ces besoins
    - on analyse de manière détaillée une partie spécifique de ces besoins (ceux liés à un module particulier)
    - on procède à la conception
    - on implémente (prototype)
    - on vérifie que le prototype obtenu réponde correctement aux besoins exprimés (+ tests d'intégrité, de performances, volumétrie). A ce niveau, on se rend compte des difficultés techniques liées à certains SGBD (*)
    - si certains problèmes apparaissent au niveau du prototype (d'ordre technique ou conceptuel), on retourne en phase de conception pour corriger ces problème
    - sinon, on continue le développement du module
    - on passe au module suivant quand on a fini

    Ce cycle permet en outre de présenter des prototypes partiellement fonctionnel au client. Ceci a l'avantage de:
    - rassurer le client (qui voit concrètement comment se déroule le projet et comment est utilisé son argent)
    - confirmer que le produit répond bien au besoin (la plupart du temps, le client n'a qu'une vague idée de ce qu'il veut vraiment, ou bien ses exigences sont tout simplement irréalisables...)
    - rassurer les concepteurs/développeurs, qui ont l'impression de bien avancer dans la réalisation de leur produit (ce qui est le cas!) et qui sont moins stressés face aux risques de problèmes liés à l'implémentation (puisque ces problèmes sont abordés dès le départ)

    Attention: je ne remets pas en cause les méthode de conception Merise, notamment au niveau de l'organisation des données, car je les trouve très bonnes. Je voulais juste apporter mon point de vue sur le cycle de développement.

    ---
    (*) avec Merise, en théorie, le choix du SGBD se fait au niveau organisationnel (donc très tard); dans la pratique ce choix et fait bien avant (dès l'étude du besoin), en raison des contraintes de coûts, des systèmes déjà mis en place, des "habitudes", etc.
    "On en a vu poser les armes avant de se tirer une balle dans le pied..."
    -- pydévelop

    Derniers articles:

    (SQL Server) Introduction à la gestion des droits
    (UML) Souplesse et modularité grâce aux Design Patterns
    (UML) Le Pattern Etat
    Autres articles...

Discussions similaires

  1. [Méthodes]Conception d'un SI avec Merise ou UML
    Par bagman dans le forum Méthodes
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/06/2008, 20h33
  2. comment passer ed Merise a UMl
    Par anis_el_madani dans le forum UML
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/07/2007, 13h47
  3. Merise ET UML : faisable?
    Par Doudd@ dans le forum Merise
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/12/2006, 00h12

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo