Cinq tendances technologiques stratégiques en ingénierie logicielle pour 2024 : 58% des personnes interrogées ont déclaré que leur organisation utilise ou prévoit d'utiliser l'IA générative, d'après Gartner.

Gartner identifie les cinq principales tendances technologiques stratégiques dans le domaine de l'ingénierie logicielle pour 2024

Gartner a annoncé les cinq principales tendances technologiques stratégiques dans le domaine de l'ingénierie logicielle pour 2024 et au-delà. Atteindre les objectifs commerciaux est l'un des trois principaux objectifs de performance pour 65 % des responsables de l'ingénierie logicielle, selon une enquête de Gartner menée auprès de 300 responsables d'équipes d'ingénierie logicielle et de développement d'applications aux États-Unis et au Royaume-Uni au quatrième trimestre 2023. En investissant dans des technologies de rupture, les responsables de l'ingénierie logicielle peuvent donner à leurs équipes les moyens d'atteindre les objectifs de l'entreprise en matière de productivité, de durabilité et de croissance.

"Les tendances technologiques identifiées par Gartner aident déjà les premiers utilisateurs à atteindre leurs objectifs commerciaux", a déclaré Joachim Herschmann, VP Analyst chez Gartner. "Ces outils et pratiques disruptifs permettent aux équipes d'ingénierie logicielle de fournir des applications de haute qualité et évolutives alimentées par l'IA, tout en réduisant le labeur et les frictions dans le cycle de vie du développement logiciel (SDLC), améliorant ainsi l'expérience et la productivité des développeurs."

Les cinq principales tendances technologiques stratégiques pour l'ingénierie logicielle en 2024 sont les suivantes :

Nom : 1.jpg
Affichages : 4529
Taille : 33,4 Ko

Intelligence en matière d'ingénierie logicielle

Les plateformes d'intelligence en ingénierie logicielle fournissent une vue unifiée et transparente des processus d'ingénierie qui aide les dirigeants à comprendre et à mesurer non seulement la vitesse et le flux, mais aussi la qualité, l'efficacité organisationnelle et la valeur commerciale.

Gartner prévoit que d'ici 2027, 50 % des organisations d'ingénierie logicielle utiliseront des plateformes d'intelligence logicielle pour mesurer et augmenter la productivité des développeurs, contre 5 % en 2024.


Développement amélioré par l'IA

Les responsables de l'ingénierie logicielle ont besoin d'un moyen rentable d'aider leurs équipes à créer des logiciels plus rapidement. Selon l'étude Gartner, 58 % des personnes interrogées ont déclaré que leur organisation utilisait ou prévoyait d'utiliser l'IA générative au cours des 12 prochains mois pour contrôler ou réduire les coûts.

Le développement augmenté par l'IA consiste à utiliser des technologies d'IA, telles que l'IA générative et l'apprentissage automatique, pour aider les ingénieurs en logiciel à concevoir, coder et tester des applications. Les outils de développement augmentés par l'IA s'intègrent à l'environnement de développement de l'ingénieur logiciel pour produire le code de l'application, permettre la transformation de la conception en code et améliorer les capacités de test de l'application.

"Investir dans le développement augmenté par l'IA aidera les responsables de l'ingénierie logicielle à stimuler la productivité des développeurs et à contrôler les coûts, et peut également améliorer la capacité de leurs équipes à fournir une plus grande valeur ajoutée", a déclaré M. Herschmann.


Ingénierie logicielle écologique

L'ingénierie logicielle écologique est la discipline qui consiste à créer des logiciels économes en carbone et conscients de leur impact sur l'environnement. La construction de logiciels verts implique des choix écoénergétiques pour l'architecture et les modèles de conception, les algorithmes, les structures de données, les langages de programmation, les moteurs d'exécution des langages et l'infrastructure.

Gartner prévoit que d'ici 2027, 30 % des grandes entreprises mondiales incluront la durabilité des logiciels dans leurs exigences non fonctionnelles, contre moins de 10 % en 2024.

L'utilisation de charges de travail lourdes augmente l'empreinte carbone d'une organisation, et les applications génératives basées sur l'IA sont particulièrement gourmandes en énergie, de sorte que la mise en œuvre d'une ingénierie logicielle écologique aidera les organisations à donner la priorité à leurs objectifs de durabilité.


Ingénierie de plateforme

L'ingénierie des plateformes réduit la charge cognitive des développeurs en offrant des capacités sous-jacentes via des portails de développeurs internes et des plateformes que plusieurs équipes de produits peuvent utiliser. Ces plateformes offrent une "voie pavée" convaincante pour le développement de logiciels, ce qui permet aux développeurs de gagner du temps et d'être plus satisfaits de leur travail.

Gartner prévoit que d'ici 2026, 80 % des grandes organisations d'ingénierie logicielle mettront en place des équipes d'ingénierie de plateforme, contre 45 % en 2022.


Environnements de développement en nuage

Les environnements de développement dans le cloud offrent un accès distant et prêt à l'emploi à un environnement de développement hébergé dans le cloud, avec un minimum d'efforts pour l'installation et la configuration. Ce découplage entre l'espace de travail de développement et le poste de travail physique permet une expérience de développement cohérente et sans friction, ainsi qu'une intégration plus rapide des développeurs.

Source : Gartner

Et vous ?

Pensez-vous que ces prévisions sont crédibles ou pertinentes ?
Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

75 % des ingénieurs logiciels d'entreprise utiliseront des assistants de code IA d'ici 2028 contre moins de 10 % au début de 2023, selon Gartner

Gartner identifie les 10 principales tendances technologiques stratégiques pour 2024 : les responsables informatiques sont dans une position unique pour établir stratégiquement une feuille de route

Après ChatGPT, c'est au tour de l'IA d'ingénierie logicielle Devin de secouer la filière du développement de logiciels : elle peut sonner la fin du besoin de codeurs humains, selon des analystes