IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 887
    Points : 36 967
    Points
    36 967
    Par défaut Unitree présente son agent humanoïde G1 : livré à partir de 16 000 $, le robot alimenté à l'IA est polyvalent
    Le robot d'Unitree est le premier humanoïde à faire un saut périlleux arrière sans système hydraulique,
    malgré son coût de 90 000 dollars et sa commercialisation à venir dans 10 ans

    Le dernier exploit de la société chinoise Unitree dans le domaine des robots humanoïdes est impressionnant : leur dernier modèle, le H1, a réussi le tout premier saut périlleux arrière debout sans recourir à un système hydraulique. Contrairement à d'autres robots qui utilisent des systèmes hydrauliques complexes, le H1 se fie uniquement à des moteurs électriques pour accomplir cette prouesse.

    Doté de moteurs à articulation électrique M107 et d'une configuration complexe de degrés de liberté au niveau des jambes, ce robot a été entraîné grâce à une simulation d'apprentissage par renforcement pour maîtriser cette manœuvre acrobatique, avec un succès presque parfait. Bien que cet exploit soit visuellement impressionnant, ses applications pratiques semblent pour l'instant limitées, bien que le H1 ait déjà démontré des capacités telles que la marche rapide, la montée d'escaliers et même la danse.


    Nom : Unitree.jpg
Affichages : 24484
Taille : 33,2 Ko

    Malgré son prix estimé à 90 000 dollars et son potentiel de commercialisation dans les 10 prochaines années, le H1 représente un pas en avant dans le développement des robots humanoïdes, avec des fonctionnalités telles qu'une vitesse prévue de 5 m/s, une batterie remplaçable et des capteurs sophistiqués pour interagir avec son environnement.

    Après avoir établi un nouveau record du monde de vitesse pour les robots humanoïdes au début du mois, la société chinoise Unitree en revendique un autre. Son dernier robot bipède H1 est le premier à effectuer un saut périlleux arrière debout sans l'aide d'un système hydraulique. Certes, des humanoïdes comme Atlas de Boston Dynamics réussissent des sauts périlleux arrière depuis quelques années, mais ils utilisent des systèmes hydrauliques lourds et susceptibles de fuir pour s'élancer dans les airs, faire un saut périlleux arrière et atterrir ensuite sur leurs deux pieds.

    Boston Dynamics et Unitree : La course à l'innovation dans la robotique

    Boston Dynamics a récemment présenté ses dernières innovations. D'abord avec la version améliorée du robot quadrupède SpotMini, qui dans une vidéo publiée en début de semaine, démontre une agilité gracieuse. Aujourd'hui, l'entreprise dévoile le nouveau modèle de sa gamme de robots Atlas, capable de réaliser des acrobaties impressionnantes.

    Il y a peu, le robot Atlas, développé avec le soutien de la DARPA et présenté lors du DARPA Robotics Challenge 2015, fascinait par sa capacité à marcher et à monter les escaliers sans assistance. Avec le temps, il a évolué pour effectuer des tâches plus complexes telles que l'équilibre sur une jambe et le nettoyage, grâce à de nouveaux systèmes hydrauliques et capteurs internes. Cependant, sa mobilité restait limitée.

    En parallèle, le robot H1 d'Unitree a réussi un exploit notable en réalisant un saut périlleux arrière sans système hydraulique, marquant ainsi une avancée significative dans la robotique. Bien que cela soit impressionnant, il est important de noter que d'autres robots, comme l'Atlas de Boston Dynamics, ont déjà accompli des prouesses similaires en utilisant des systèmes hydrauliques. Le H1 offre un potentiel prometteur avec sa technologie innovante et ses capacités en développement, telles que sa vitesse et ses capacités de détection avancées. Cependant, malgré ces progrès, les applications pratiques des robots dans le monde réel demeurent un défi à relever.

    L'exploit du robot humanoïde H1 de Unitree est indéniablement impressionnant, mais il est essentiel de le considérer dans le contexte plus large de la robotique. Le H1 a réalisé le premier saut périlleux arrière debout sans système hydraulique, ce qui représente une avancée technologique significative. Cependant, il est à noter que d'autres robots, comme le célèbre Atlas de Boston Dynamics, ont déjà réalisé des sauts similaires en utilisant des systèmes hydrauliques.


    L'utilisation exclusive de moteurs électriques par le H1 est certainement louable pour sa simplicité et sa fiabilité potentielle, mais cela ne suffit pas à lui conférer un avantage déterminant sur ses concurrents. En outre, bien que le H1 ait été entraîné avec succès à effectuer cette manœuvre acrobatique grâce à une simulation d'apprentissage par renforcement, il est essentiel de souligner que la véritable valeur d'un robot réside dans ses applications pratiques et son utilité dans le monde réel.

    À cet égard, il est difficile de ne pas remarquer que les applications concrètes du H1 semblent pour l'instant relativement limitées. La marche rapide, la montée d'escaliers et même la danse sont certainement des prouesses impressionnantes, mais elles ne constituent pas nécessairement des avancées révolutionnaires dans le domaine de la robotique humanoïde.

    De plus, malgré ses fonctionnalités telles qu'une vitesse prévue de 5 m/s, une batterie remplaçable et des capteurs sophistiqués, le prix estimé à 90 000 dollars du H1 soulève des questions sur sa viabilité économique et son accessibilité pour un large éventail d'applications.

    Source : Vidéo

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Le saut périlleux arrière est-il une fonctionnalité essentielle pour un robot humanoïde, ou s'agit-il davantage d'une démonstration de capacités techniques ?

    Voir aussi :

    La première usine de production en série de robots humanoïdes est sur le point d'ouvrir ses portes aux États-Unis, suscitant davantage de préoccupations sur l'automatisation massive des emplois

    Les robots humanoïdes dans l'espace, la prochaine frontière : la NASA teste Valkyrie, un robot humanoïde conçu pour fonctionner dans des environnements dégradés ou endommagés par l'ingénierie humaine
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 817
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 817
    Points : 5 842
    Points
    5 842
    Par défaut
    90 000 dollars pour faire des sauts périlleux?

    Super! J'espère que pour ce prix, il peut aussi porter un nez rouge pour agrémenter le spectacle

    Une fois de plus l'intérêt de l'info n'est pas dans le "saut périlleux" mais dans le prix du "sauteur"...


    Prédire que bientôt tous les ménages auront leur robot humanoïde personnel relève de la fable!!!

    Et que l'on ne vienne pas me dire qu'avec le temps, les coûts baisseront de manière drastique. Et là ce n'est pas une prédiction, mais une réalité qui le prouve; Les robots industriels qui existent depuis plus de 40 ans et qui sont mille fois plus simple qu'un robot humanoïde coûtent toujours en bras à l'achat (prix comparable à une limousine haut de gamme) et tout autant en frais de maintenance et d'exploitation!!!

  3. #3
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Chef opérateur son
    Inscrit en
    Mars 2024
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef opérateur son

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2024
    Messages : 1
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Le coût des robots dans l'industrie reste élevé car il fait toujours gagner de l'argent a ceux qui l'achètent en augmentant la productivité de l'usine ou simplement en remplaçant un emploi. Mais pour les particuliers, il est certain que les coûts vont baisser. D'ailleurs Unitree vend déjà sur son site un robot quadrupède à partir de 1600$...pas vraiment hors de prix, non?

  4. #4
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 534
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 534
    Points : 199 227
    Points
    199 227
    Par défaut Unitree présente son agent humanoïde G1 : livré à partir de 16 000 $, le robot alimenté à l'IA est polyvalent
    Unitree présente son agent humanoïde G1 : livré à partir de 16 000 dollars, le robot alimenté à l'IA est polyvalent,
    et semble beaucoup plus complet que le H1, montrant ses compétences à la maison et sur le lieu de travail

    Le développement d'humanoïdes par la société chinoise de robotique Unitree se poursuit à un rythme soutenu. Après son entrée dans la mêlée l'année dernière, son robot H1 à la démarche rapide a récemment appris à faire des sauts périlleux arrière. Aujourd'hui, l'humanoïde sans visage et sans main est rejoint par un robot polyvalent impressionnant.

    Jusqu'à récemment, Unitree semblait se concentrer sur le développement de robots-chiens toujours plus performants, tels que les Go2 et B2. Ses quadrupèdes disponibles dans le commerce ont depuis servi de base à des applications plutôt inquiétantes - comme le Thermonator lance-flammes et la fois où les Marines américains ont attaché un lance-roquettes d'arme antichar légère M72 sur son dos.

    Lorsque le H1 s'est lancé dans la course aux humanoïdes, le développement d'autres entreprises telles que Boston Dynamics, Figure, Sanctuary AI et Tesla était déjà bien avancé. Mais Unitree a rattrapé son retard assez rapidement et vient de publier les premiers détails sur son deuxième modèle, l'agent humanoïde G1.


    Alors que le prix du H1 était fixé à 90 000 dollars, avec un délai d'attente pouvant aller jusqu'à 10 ans, le G1 est proposé à un prix nettement inférieur, à savoir 16 000 dollars (prix de départ). C'est encore beaucoup d'argent, mais c'est une bonne affaire pour ceux qui cherchent un robot pour les aider, pour travailler sur une chaîne de montage ou pour faire de la recherche.

    Sans doute inspiré par la vidéo de lancement quelque peu effrayante du nouvel humanoïde Atlas de Boston Dynamics, le dernier homme de fer blanc d'Unitree commence sa démonstration vidéo en ayant l'air d'une victime de robocide, mais il recule ensuite ses jambes et se lève pour montrer ses « mouvements articulaires extra larges ».

    Le G1 semble beaucoup plus complet que le H1 qui l'a précédé, puisqu'il a été doté d'un casque et d'un visage éclairé (équipé de capteurs LiDAR 3D et d'une caméra de profondeur), ainsi que de mains robotisées semblables à celles d'un humain pour les exercices au sol et de pinces à trois doigts pour montrer ses compétences à la maison et sur le lieu de travail. Il est également capable de prendre des coups, se remettant bien des coups de pied et de poing brutaux d'une personne dont il se souviendra sans doute après le soulèvement des robots.

    Unitree indique que le robot sera formé dans un environnement simulé à l'aide de l'apprentissage par renforcement et en copiant les autres, toutes les nouvelles compétences étant vraisemblablement transmises à chaque humanoïde par voie hertzienne. Les cerveaux de traitement bénéficient de huit cœurs haute performance, ainsi que du Wi-Fi 6 et du Bluetooth 5.2. Ses articulations présentent entre 23 et 43 degrés de liberté au total et produisent un couple maximal de 120 Nm. Sa vitesse de course est de 2 mètres par seconde et l'autonomie de la batterie de 9 000 mAh est estimée à environ 2 heures par charge. Il pèse environ 35 kg (bien que la page produit indique 47 kg) et peut se replier pour atteindre des dimensions de 690 x 450 x 300 mm (27 x 17,7 x 11,8 pouces) afin d'être transporté de manière compacte.

    Unitree fabrique un G1 standard et un modèle éducatif amélioré, et la vidéo indique que certaines des fonctions présentées sont encore en cours de développement. Néanmoins, il s'agit d'un début impressionnant pour l'agent humanoïde G1.

    Nom : uni.png
Affichages : 5965
Taille : 65,0 Ko

    Caractéristiques clés du Unitree G1
    • Mouvement articulaire extra large : Le G1 dispose de 23 à 43 moteurs articulaires, permettant des mouvements plus amples et plus fluides que ceux des humains.
    • Contrôle de force des mains habiles : Grâce à des mains dextres contrôlées par la force, le G1 peut manipuler divers objets avec précision.
    • Apprentissage par imitation et renforcement : Le G1 est alimenté par l’IA et peut apprendre en observant et en imitant les actions humaines.
    • Modèle du monde robotique : Ensemble, créons un modèle du monde pour le G1, lui permettant d’interagir de manière plus intelligente avec son environnement.
    • UnifoLM (Unitree Robot Unified Large Model) : Cette technologie ouvre la voie à une nouvelle ère d’intelligence artificielle.

    Spécifications techniques
    • Dimensions mécaniques :
      • Hauteur, largeur et épaisseur (debout) : 1270 x 450 x 200 mm
      • Hauteur, largeur et épaisseur (plié) : 690 x 450 x 300 mm
    • Poids (avec batterie) : Environ 35 kg
    • Degrés de liberté totaux (articulations) : 23
    • Degrés de liberté de la jambe unique : 6
    • Degrés de liberté de la taille : 1 (avec option de 2 degrés de liberté supplémentaires)
    • Degrés de liberté du bras unique : 5
    • Degrés de liberté de la main unique : 7 (avec option de contrôle de force de la main à trois doigts)
    • Maximum de couple de l’articulation du genou : 90 N.m
    • Charge maximale du bras : Environ 2 kg
    • Longueur du mollet + cuisse : 0,6 m
    • Envergure du bras : Environ 0,45 m
    • Espace de mouvement articulaire extra large :
      • Articulation z de la taille : ±155°
      • Articulation du genou : 0~165°
      • Articulation de la hanche : P±154°, R-30~+170°, Y±158°
    • Caractéristiques électriques :
      • Alimentation : Batterie lithium 13 cellules
      • Puissance de calcul de base : CPU haute performance 8 cœurs
      • Capteurs : Caméra de profondeur + LiDAR 3D
      • Connectivité : WiFi 6, Bluetooth 5.2
    • Accessoires :
      • Module de calcul élevé (NVIDIA Jetson Orin en option)
      • Batterie intelligente (libération rapide) : 9000 mAh
      • Chargeur : 54V 5A
      • Contrôleur manuel
    • Mise à niveau intelligente OTA : Oui
    • Garantie : 1 an

    Boston Dynamics et Unitree : La course à l'innovation dans la robotique

    Après avoir captivé l'internet par ses prouesses d'agilité et ses chorégraphies hydrauliques, le nouveau modèle d'Atlas bouscule enfin la course des robots humanoïdes. Selon la société, cette nouvelle itération d'Atlas abandonne le système hydraulique et opte pour un système entièrement électrique. « Nous voulions avoir une machine qui, lorsque nous l'avons annoncée, a dit au monde que Boston Dynamics venait de remettre la barre pour les humanoïdes », a déclaré Robert Playter, PDG de Boston Dynamics, au Boston Globe.

    Si le nouvel Atlas et l'ancien partagent le même nom, ils ne pourraient pas être plus différents en matière de construction. L'ancien Atlas - une plate-forme de recherche et une sensation virale qui pouvait se déplacer sur presque tous les terrains, faire des saltos arrière et ramasser des objets lourds - était alimenté par un système hydraulique lourd et compliqué. Le nouvel Atlas est entièrement électrique et semble n'avoir qu'une fraction de la taille et du poids de la version hydraulique. Il a également l'air d'un produit, avec des couvercles autour des principaux composants et des touches de design conviviales, comme un voyant d'état géant dans la tête et un bouton d'alimentation lumineux qui semble tout droit sorti de la chaîne de montage Spot.

    L'Atlas hydraulique est mis hors service pour faire place à la version tout électrique. L'entreprise a publié une dernière vidéo d'adieu pour le modèle hydraulique sur sa page YouTube, retraçant l'histoire du projet. L'Atlas a réalisé de nombreuses prouesses au fil des ans, mais il a fallu beaucoup apprendre pour y parvenir, notamment en prenant des claques absolument épouvantables, qui sont mises en évidence dans la vidéo. La vidéo semble faire tout son possible pour montrer à quel point les systèmes hydrauliques peuvent être encombrants. À un moment donné, on a l'impression que le pied d'Atlas se brise complètement et que du liquide hydraulique jaillit sur le sol. À d'autres moments, le robot a une fuite, et un fin brouillard de liquide à haute pression se répand partout tandis que le robot devient mou. Le liquide a une teinte rouge, ce qui, avec un peu d'imagination, peut donner un aspect assez sanglant !


    En parallèle, le robot H1 d'Unitree a réussi un exploit notable en réalisant un saut périlleux arrière sans système hydraulique, marquant ainsi une avancée significative dans la robotique. Bien que cela soit impressionnant, il est important de noter que d'autres robots, comme l'Atlas de Boston Dynamics, ont déjà accompli des prouesses similaires en utilisant des systèmes hydrauliques. Le H1 offre un potentiel prometteur avec sa technologie innovante et ses capacités en développement, telles que sa vitesse et ses capacités de détection avancées. Cependant, malgré ces progrès, les applications pratiques des robots dans le monde réel demeurent un défi à relever.

    Même si Unitree propose son G1 6 fois moins cher que le grand modèle Unitree H1 (qui est uniquement destiné à la recherche), le G1 ne sera pas mis en vente avant un certain moment. La startup chinoise a indiqué que le robot devra d’abord être formé dans un environnement simulé via l’apprentissage par renforcement (Machine Learning) et en copiant directement d’autres robots.

    Source : Unitree

    Et vous ?

    Quelles applications pratiques envisagez-vous pour l’Unitree G1 dans votre secteur d’activité ?
    Comment l’intégration de l’IA dans des robots comme l’Unitree G1 pourrait-elle transformer notre quotidien ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients potentiels de l’utilisation d’agents humanoïdes dans des environnements professionnels et domestiques ?
    Pensez-vous que le prix de 16 000 $ est justifié pour les capacités offertes par l’Unitree G1 ?
    Quelles mesures de sécurité devraient être mises en place pour assurer une cohabitation harmonieuse entre les humains et les robots humanoïdes ?
    En termes de vie privée, quelles préoccupations avez-vous concernant l’utilisation d’agents humanoïdes dotés d’une IA avancée ?
    Comment l’Unitree G1 pourrait-il influencer l’avenir du travail et la répartition des tâches entre humains et robots ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #5
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    bricoleur par les mots
    Inscrit en
    Avril 2015
    Messages
    717
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France, Seine Maritime (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : bricoleur par les mots
    Secteur : Distribution

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2015
    Messages : 717
    Points : 1 605
    Points
    1 605
    Par défaut
    super casse noix je le veux.
    Plus vite encore plus vite toujours plus vite.

Discussions similaires

  1. [Débutant] Avoir le son d'un caractére à partir de son code ASCII
    Par chems007 dans le forum MATLAB
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/02/2013, 16h30
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 09/11/2012, 05h16
  3. [MPD] Concevoir à partir d'un MPD pour obtenir un MCD c'est mal ?
    Par CUCARACHA dans le forum Schéma
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/01/2012, 23h32
  4. Réponses: 13
    Dernier message: 14/10/2011, 16h13
  5. Réponses: 4
    Dernier message: 06/10/2011, 01h00

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo