IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Conception Web Discussion :

Puter : un environnement de bureau open source accessible via un navigateur Web et conçu pour être extensible


Sujet :

Conception Web

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    512
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 512
    Points : 9 419
    Points
    9 419
    Par défaut Puter : un environnement de bureau open source accessible via un navigateur Web et conçu pour être extensible
    Puter : un environnement de bureau open source accessible via un navigateur Web et conçu pour être hautement extensible
    mais le projet est controversé et son utilité est remise en cause

    L'auteur de Puter annonce qu'après 3 ans de développement et l'acquisition de plus d'un million d'utilisateurs, son projet est devenu open source. Il s'agit d'un instrument que son auteur lui-même appelle "Internet OS", car il intègre les fonctionnalités d'un système d'exploitation avancé accessible via un navigateur Web. Le développeur, un certain Nariman J., affirme que le projet vient de rentrer dans sa phase bêta et est construit avec les technologies Vanilla JavaScript (Vanilla JS) et jQuery. Bien que Puter semble avoir été bien accueilli, le choix de jQuery dans la construction du projet est critiqué par des détracteurs qui estiment que la bibliothèque est dépassée.

    Puter est un environnement de bureau open source avancé accessible via un navigateur qui, selon l'auteur, est conçu pour être riche en fonctionnalités, rapide et hautement extensible. Il peut être utilisé pour créer des environnements de bureau à distance ou servir d'interface pour des services de stockage en cloud, des serveurs à distance, des plateformes d'hébergement Web, etc. Le développeur le présente comme étant un système d'exploitation Internet (Internet OS), un type de système d'exploitation conçu pour exécuter l'ensemble de ses applications et services via un client Internet, généralement un navigateur Web.

    Puter, initialement développé par son auteur comme un projet personnel, est maintenant open source et publié sur GitHub. Selon des critiques, Puter offre non seulement un environnement de bureau avancé dans le navigateur, mais son nouveau statut de produit open source augmente encore plus sa valeur, ce qui en fait une ressource puissante et accessible pour la communauté des développeurs. L'un d'entre eux a écrit : « ses performances, sa flexibilité et sa communauté active font de Puter une option attrayante pour tous ceux qui recherchent une alternative innovante et personnalisable dans le paysage du bureau ».

    Nom : kijuh.png
Affichages : 144807
Taille : 330,3 Ko

    Pour certains, Puter est un exemple de ce que les Chromebook auraient dû être : « c'est ce que j'imaginais que les Chromebooks auraient dû être. Puter ressemble à un ordinateur dans le cloud ». Bien que l'idée d'un ordinateur dans un navigateur puisse emballer certains, elle est critiquée par d'autres qui n'en voient tout simplement pas l'utilité : « j'ai vu de nombreuses versions de cette idée au fil des ans. Il s'agit probablement d'un projet bien fait et amusant à développer, mais je ne comprends pas cette fascination pour cette idée d'imitation d'un système d'exploitation de bureau dans un onglet de navigateur Web ».

    « J'essaie encore de comprendre ce qu'est Puter, et pour quels cas d'utilisation il apporte de la valeur. Est-il correct de dire qu'il s'agit d'une interface graphique qui s'exécute dans le navigateur (spécifiquement dans un seul onglet), qui a l'apparence d'un environnement de bureau, et qui implémente également une interface vers un environnement de stockage spécifique dans le cloud ? », s'interroge un utilisateur. « Ces types de systèmes sont intéressants, mais je me demande s'il existe un cas d'utilisation où vous les préféreriez à celui à partir duquel vous naviguez », peut-on lire également dans les commentaires.

    « Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ils se lancent tous dans une démonstration classique de l'OS, avec toujours la même suite d'application de base (Note, Paint, Photo…). Pourquoi ne pas créer des applications SaaS (complexes, mais spécifiques) qui s'appuient sur les paradigmes de conception de l'OS (barre des tâches, fenêtres, notifications, bureau, icônes, etc.) à l'intérieur du même onglet ? Il s'agit probablement ici d'une perte de temps totale », affirme un autre commentateur. Par contre, sur le référentiel GitHub du projet, le développeur liste de nombreux cas d'utilisation suivants pour Puter, notamment :

    • une alternative à Dropbox, Google Drive, OneDrive, etc. avec une nouvelle interface et des fonctionnalités puissantes ;
    • un environnement de bureau à distance pour les serveurs et les postes de travail ;
    • une plateforme pour construire et héberger des sites Web, des applications Web et des jeux ;
    • un projet et une communauté open source pour apprendre le développement Web, le cloud computing, les systèmes distribués, etc.


    Par ailleurs, un autre aspect du projet qui fait l'objet de controverses est le choix de jQuery dans la construction. Selon le développeur, pour des raisons de performance, Puter est développé en utilisant du code JavaScript et jQuery simple au lieu de s'appuyer sur des frameworks comme React, Angular, Vue, etc. « En outre, nous aimerions éviter les abstractions complexes et rester en contrôle de l'ensemble de la pile, autant que possible », indique le dépôt GitHub de Puter. Cette déclaration a suscité des réactions mitigées dans les commentaires, certains approuvant l'idée et d'autres estimant que la bibliothèque est dépassée.

    Certains développeurs affirment que jQuery n'est plus nécessaire dans le développement Web moderne, car nombre de ses fonctionnalités sont désormais intégrées dans les navigateurs Web modernes. Ils soulignent en outre que jQuery peut ajouter une surcharge inutile aux pages Web, et que sa syntaxe peut être verbeuse et difficile à lire. Dans le même temps, d'autres affirment que jQuery a toujours sa place dans le développement Web moderne. Ils soulignent qu'il permet de gagner du temps et d'économiser des efforts, en particulier lorsqu'on travaille avec du code ancien (hérité) ou des navigateurs plus anciens.

    Ils notent également que la syntaxe de jQuery est familière à de nombreux développeurs et qu'elle peut être plus facile à lire et à écrire que le code JavaScript natif. De plus, plusieurs rapports sur l'état de JavaScript montrent que jQuery est toujours utilisé par les développeurs professionnels. Ainsi, bien que certains développeurs puissent affirmer que jQuery est dépassé et inutile dans le développement Web moderne, les données suggèrent que la bibliothèque a toujours une présence significative dans l'industrie. Dans les commentaires sur Puter, certains affirment que le choix de jQuery devrait faciliter la contribution au projet.

    Le dépôt GitHub du projet indique : « l'ordinateur interagit directement avec le DOM et jQuery fournit une API élégante et puissante pour manipuler le DOM, gérer les événements et bien plus encore. Il est également rapide, mature et éprouvé ». Puter a été publié sous licence AGPL-3.0. Le développeur indique que Puter compte désormais plus d'un million d'utilisateurs.

    Sources : Puter, dépôt GitHub de Puter

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'environnement de bureau Puter ?
    Selon vous, ce projet est-il utile ? Que pensez-vous des critiques à ce sujet ?
    Que pensez-vous des différents cas d'utilisation cités par le développeur pour Puter ?
    Que pensez-vous du choix de jQuery pour la construction de Puter ? Pourquoi cela fait-il l'objet de débat ?

    Voir aussi

    Lancement de jQuery v4.0 Beta, cette nouvelle version de la bibliothèque JavaScript ne prend plus en charge les versions d'Internet Explorer antérieures à 11

    Ubuntu 12.10 brise la barrière entre PC et Web, Quantal Quetzal sort avec sa déclinaison serveur

    L'impact de la suppression de jQuery sur les performances Web : l'expérience de GOV.UK, site Web d'information du secteur public du Royaume-Uni

  2. #2
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Juillet 2007
    Messages
    884
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2007
    Messages : 884
    Points : 2 018
    Points
    2 018
    Par défaut
    Il y a eu une période ou on a tous pensé que les webOS allaient percé (Je me souviens d'EyeOS) et finalement ce sont les application "cloud" qui ont pris la place avec pour clé de lien le SSO. Reste que l'OS est un principe familier à tous et qui a ses avantages : l’interaction et les liens sont plus simple à mettre en place, on a pas de limitations par le système puisque l'on a tout en "local" (alertes, popup, changement de fenêtre... ). Ce système à aussi de grosses limites : La non universalité : Si les utilisateurs veulent rester sur leur système une application concurrente sera obligé de payer la taxe du webOS. En plus, l'OS se doit de tout redéveloppé. Reste qu'avec le web moderne c'est relativement simple (Beaucoup plus qu'à l'époque en tout cas).

    Alors oui je pense qu'il y a une place pour le webOS surtout Puter car il est Open-Source. Cependant je ne pense pas que ce soit l'avenir. Quelque part ChromeOS est un webOS...

    Après sur les choix techniques du développeur, j'ai envie de dire, c'est lui qui voit. Oui je n'aurais pas pris JQuery. Mais c'est anecdotique.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  3. #3
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Avril 2012
    Messages
    51
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2012
    Messages : 51
    Points : 186
    Points
    186
    Par défaut
    > « c'est ce que j'imaginais que les Chromebooks auraient dû être. Puter ressemble à un ordinateur dans le cloud »

    Ben non pas du tout... C'est dans le navigateur mais ça s'exécute toujours sur le CPU et la RAM d'une machine physique (celle de l'utilisateur de surcroît). Des ordinateurs dans le cloud ça existe depuis très longtemps, ça s'appelle Citrix ou Shadow.

Discussions similaires

  1. Un développeur passe 3 ans à travailler sur un jeu pour n'en vendre que 4 copies
    Par Coriolan dans le forum Développement 2D, 3D et Jeux
    Réponses: 58
    Dernier message: 14/01/2020, 22h29
  2. Réponses: 10
    Dernier message: 05/11/2013, 17h07
  3. Plus d'un million d'utilisateurs pour Microsoft Dynamics CRM
    Par Marc Lussac dans le forum Microsoft Dynamics CRM
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/09/2009, 14h14
  4. Plus d'un million d'utilisateurs pour Microsoft Dynamics CRM
    Par Marc Lussac dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/07/2009, 03h31
  5. Réponses: 20
    Dernier message: 15/08/2007, 04h14

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo