IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Embarqué Discussion :

Un modèle d'OpenAI permet au robot humanoïde Figure 01 d'avoir des conversations complètes avec des humains


Sujet :

Embarqué

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    879
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 879
    Points : 61 838
    Points
    61 838
    Par défaut Un modèle d'OpenAI permet au robot humanoïde Figure 01 d'avoir des conversations complètes avec des humains
    Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, et Nvidia se joignent à OpenAI pour financer la startup de robots humanoïdes Figure AI, elle lève 675 millions de $ pour une valorisation de 2 milliards de $.

    Le fondateur d'Amazon.com, Jeff Bezos, Nvidia et d'autres grands noms de la technologie investissent dans la startup Figure AI qui développe des robots humanoïdes, a rapporté Bloomberg News, citant des personnes au courant de la situation.

    Figure AI, également soutenue par OpenAI, fabricant de ChatGPT, et Microsof, lève environ 675 millions de dollars dans le cadre d'un tour de table dont l'évaluation pré-money est d'environ 2 milliards de dollars, selon le rapport. Bezos s'est engagé à verser 100 millions de dollars par l'intermédiaire de sa société Explore Investments LLC et Microsoft investit 95 millions de dollars, tandis que Nvidia et un fonds affilié à Amazon fournissent chacun 50 millions de dollars, ajoute le rapport.


    Les investissements dans les startups spécialisées dans l'intelligence artificielle se sont multipliés après le lancement du chatbot viral ChatGPT d'OpenAI en novembre 2022, car les investisseurs y voient une opportunité, pariant sur ces startups qu'elles pourraient surpasser des rivales plus importantes. OpenAI, qui a envisagé à un moment donné d'acquérir Figure, investit 5 millions de dollars, ajoute le rapport.

    Les bailleurs de fonds comprennent la branche de capital-risque d'Intel, LG Innotek, le groupe d'investissement de Samsung, ainsi que les sociétés de capital-risque Parkway Venture Capital et Align Ventures, ajoute le rapport. ARK Venture Fund, Aliya Capital Partners et Tamarack figurent également parmi les investisseurs de la startup, selon le rapport.

    L'année dernière, Figure, basée à Sunnyvale, en Californie, qui développe des robots humanoïdes polyvalents pouvant travailler dans différents environnements et gérer une variété de tâches allant des entrepôts au commerce de détail, a levé 70 millions de dollars auprès d'investisseurs dirigés par Parkway Venture Capital lors de son premier tour de table externe.


    Source : Bloomberg

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    BMW emploiera le robot humanoïde de Figure dans son usine de Caroline du Sud, afin d'automatiser les tâches de fabrication dangereuses ou répétitives

    Boston Dynamics publie une nouvelle vidéo qui montre son robot humanoïde Atlas en train de déballer et de ranger des amortisseurs automobiles, lors d'un salon professionnel

    Amazon teste le robot humanoïde Digit de Agility Robotics pour automatiser ses entrepôts. Digit peut déplacer, saisir et manipuler des objets et travailler en collaboration avec les employés
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Homme Profil pro
    autre
    Inscrit en
    Juin 2014
    Messages
    87
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aveyron (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : autre

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2014
    Messages : 87
    Points : 313
    Points
    313
    Par défaut
    Après le robot qui fait les frites (mais faut lui éplucher/couper/approvisionner les pommes de terre), voilà le robot qui fait le café (mais faut lui poser la tasse au bon endroit, lui donner une cafetière qui s'ouvre vraiment facilement et oublier le café moulu) .

    En attendant, c'est assez hallucinant les levées de fond qu'on voit ces dernières années. C'est pas la crise pour tout le monde .

  3. #3
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    512
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 512
    Points : 9 419
    Points
    9 419
    Par défaut Le PDG de Figure AI, Brett Adcock, prédit que tout le monde possédera bientôt son propre robot humanoïde
    « Bientôt, tout le monde possédera un robot, comme une voiture ou un téléphone aujourd'hui », affirme le fondateur de Figure AI
    mais la question du coût des robots fait l'objet de débat

    Brett Adcock, fondateur et PDG de Figure AI, a déclaré que les robots humanoïdes deviendront des "biens essentiels" dans un avenir proche. L'entrepreneur américain ajoute que cette évolution permettra à chacun de posséder son propre robot. Selon lui, ce sera un peu comme posséder une voiture ou un téléphone aujourd'hui. Cette déclaration est intervenue après que Figure AI a publié une vidéo de démonstration de son robot humanoïde conversant avec un humain en langage naturel tout en effectuant des tâches. Cependant, la question de l'accessibilité financière des robots humanoïdes se pose, notamment pour la classe populaire et la classe moyenne.

    Les robots humanoïdes ont émergé comme une nouvelle frontière critique pour l'industrie de l'IA, lui permettant d'appliquer des technologies de pointe à des tâches du monde réel. Chez Figure AI, les ingénieurs travaillent actuellement sur un robot humanoïde appelé Figure 01 et la startup espère que sa machine sera capable d'effectuer des tâches dangereuses qui ne conviennent pas à l'homme et que sa technologie contribuerait à atténuer les pénuries de main-d'œuvre. Cette ambition est partagée par d'autres entreprises rivales de robotique comme Xiaomi et Tesla qui ont toutes déjà présenté un prototype de robot humanoïde.


    Dans un message posté récemment sur le réseau social X, Brett Adcock, fondateur et PDG de Figure AI, a prédit que tout le monde possédera bientôt un robot. « À l'avenir, chaque être humain possédera un robot, comme il possède aujourd'hui une voiture ou un téléphone », a écrit Adcock. Cela sous-entend que les robots humanoïdes deviendront des biens essentiels dans les années à venir et seront accessibles à tous. Cette déclaration a fait beaucoup réagir dans la communauté et a soulevé de nombreuses préoccupations. L'une des principales préoccupations soulevées par les internautes concerne le prix des robots humanoïdes.

    « Tout le monde adorerait avoir un robot capable de s'occuper de tâches mineures à la maison, mais je doute que cela soit accessible à la classe populaire et la classe moyenne. Les coûts liés à la recherche et le développement (R&D) des robots humanoïdes restent considérablement élevés et ils ne baisseront pas "bientôt" comme par magie comme le PDG de Figure AI le sous-entend. Le coût de développement des robots spécialisés (comme le robot Digit d'Amazin) est relativement faible. Mais celui des androïdes à usage général est beaucoup plus élevé en raison du facteur de forme et de leurs capacités », a déclaré un critique.

    Les entreprises de robotiques ont besoin de centaines de millions de dollars pour développer leurs machines. Le mois dernier, Figure AI a levé 675 millions de dollars auprès d'investisseurs tels que Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, Nvidia, Microsoft et d'autres investisseurs. Jeff Bezos s'est engagé à verser 100 millions de dollars. Microsoft a investi 95 millions de dollars, tandis que Nvidia et un fonds affilié à Amazon apportent chacun 50 millions de dollars. Intel a versé 25 millions de dollars, LG Innotek a fourni 8,5 millions de dollars et le groupe d'investissement de Samsung s'est quant à lui engagé à hauteur de 5 millions de dollars.

    Les robots humanoïdes apprennent actuellement à effectuer des tâches peu complexes, comme ramasser les ordures, faire la vaisselle et même utiliser la machine à café, et les robots de Figure AI sont formés pour aider une personne à effectuer les tâches ménagères. Outre ces capacités, Elon Musk, PDG de Tesla, a présenté le robot Optimus de l'entreprise comme un agent autonome qui pourra à l'avenir prodiguer des soins aux personnes âgées. Les robots humanoïdes à usage général font appel à de nouveaux types de systèmes différents de ceux utilisés par les robots traditionnels, ce qui justifie les investissements colossaux.

    Pour l'instant, il est difficile d'estimer les coûts liés au développement des robots comme Optimus et Figure 01, et les entreprises n'ont pas partagé ces informations. Toutefois, certaines personnes partagent le point de vue du PDG de Figure AI sur la démocratisation des robots humanoïdes. L'une d'elles affirme : « les gens disaient la même chose à propos des ordinateurs et des smartphones et pourtant, ils sont maintenant vendus comme des bonbons. Vous pouvez avoir des ordinateurs portables pour seulement 100 $ et certains téléphones portables bon marché sont "gratuits" si vous acceptez de payer des mensualités ».

    Le PDG de Figure AI a qualifié l'année 2024 d'année de l'IA incarnée, indiquant ainsi que l'avenir comprendra l'IA sous une forme humanoïde. Il y a quelques semaines, la startup a présenté un prototype avancé de son robot Figure 01 capable de parler. Contrairement aux robots traditionnels, Figure 01 s'appuie sur des réseaux neuronaux et des capteurs. Il perçoit les environnements, analyse les situations et détermine les actions de manière autonome. Figure 01 fait preuve d'intelligence et d'adaptabilité, navigue dans des environnements dynamiques et répond à des défis imprévus. L'entreprise a aussi cité d'autres capacités.


    Sa fonctionnalité vocale s'appuie sur un modèle d'IA développé par OpenAI. Figure 01 n'est qu'un exemple parmi de nombreux prototypes de robots humanoïdes dévoilés ces dernières années. Optimus de Tesla a également été capable d'accomplir des tâches, y compris du yoga. Le robot Atlas de Boston Dynamics, quant à lui, a été vu pour la dernière fois en train de faire des sauts périlleux dans une usine. Le robot humanoïde H1, développé par la société chinoise Unitree Robotics, a récemment atteint une vitesse de marche d'environ 12 km/h. L'entreprise prétend que le robot est capable d'améliorer ses performances.

    La semaine dernière, Nvidia, leader mondial du marché des GPU, a dévoilé son ambitieux projet GR00T qui vise à révolutionner le développement des robots humanoïdes. Le PDG de Nvidia, Jensen Huang, a qualifié la nouvelle plateforme de "modèle de base à usage général pour les robots humanoïdes". Selon l'entreprise, GR00T est conçu pour servir de plateforme de base aux fabricants de robots comme Boston Dynamics, Agility Robotics, Figure AI, Unitree Robotics, etc. La startup 1X Technologies, une startup norvégienne soutenue par OpenAI, a levé 100 millions de dollars au début de l'année pour son robot appelé 1X.

    La startup canadienne Sanctuary AI travaille sur un robot appelé Phoenix, qui, selon elle, sera doté d'une intelligence et d'émotions semblables à celles des humains. Amazon, qui utilise des robots dans ses entrepôts depuis des années, a également investi dans Agility Robotics. Cette société est le fabricant du robot bipède appelé Digit, qui peut porter des paquets et monter les escaliers. Il est déjà exploité par Amazon dans ses entrepôts. Selon certaines sources, l'exploitation de Digit coûterait seulement 3 dollars par heure, ce qui pourrait entraîner des licenciements massifs des travailleurs d'entrepôt.

    Source : Brett Adcock, PDG de Figure AI

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de la déclaration du PDG de Figure AI ?
    Sa prédiction est-elle réaliste ? Ou s'agit-il d'un appât pour les investisseurs ?
    Les personnes de la classe populaire et de la classe moyenne pourront-elles s'offrir un robot humanoïde ?

    Voir aussi

    Le fonctionnement du robot humanoïde d'entrepôt d'Amazon pourrait finalement ne coûter que 3 dollars par heure, ce qui pourrait entraîner des licenciements massifs des employés d'entrepôt

    Nvidia annonce un "moonshot" pour la création de robots humanoïdes dotés d'une IA de niveau humain, mais certains critiques jugent l'objectif de Nvidia plus ambitieux que réaliste

    Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, et Nvidia se joignent à OpenAI pour financer la startup de robots humanoïdes Figure AI qui lève 675 millions de $ pour une valorisation de 2 milliards de $

  4. #4
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Back-End
    Inscrit en
    Août 2021
    Messages
    39
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Back-End
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Août 2021
    Messages : 39
    Points : 87
    Points
    87
    Par défaut
    "tout le monde possédera un robot, comme une voiture ou un téléphone ..."

    non je ne possède pas de voiture
    et ne suis pas tout seul dans ce cas

    la police les pompiers, soldats et infirmière .
    ce sera le marché ....

  5. #5
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    512
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 512
    Points : 9 419
    Points
    9 419
    Par défaut Un modèle d'OpenAI permet au robot humanoïde Figure 01 d'avoir des conversations complètes avec des humains
    Un modèle d'IA d'OpenAI permet désormais au robot humanoïde Figure 01 d'avoir des conversations complètes avec des humains
    il peut également ranger la vaisselle et servir à manger

    La startup Figure AI a publié une mise à jour de son robot humanoïde Figure 01 avec la voix. Cette mise à jour dote le robot de la capacité de parler grâce à l'intégration d'un modèle de langage développé par OpenAI. L'entreprise a décrit Figure 01 comme "un robot humanoïde autocorrectif qui apprend à accomplir des tâches en observant les humains". Figure 01 aurait notamment appris à faire une tasse de café en regardant des images d'un humain en train de le faire et peut désormais répondre à des questions grâce à l'intégration de la technologie d'OpenAI. Il n'est toutefois pas clair si Figure 01 s'appuie sur le même modèle de langage que ChatGPT, à savoir GPT-4.

    Figure 01 est un robot humanoïde développé par l'entreprise de robotique Figure AI. L'entreprise a récemment une vidéo de démonstration dévoilant pour la première fois les capacités du robot. Dans la nouvelle vidéo, un technicien demande à Figure 01 d'effectuer une série de tâches simples dans un environnement de test minimaliste ressemblant à une cuisine. Il demande d'abord au robot de lui donner quelque chose à manger et se voit remettre une pomme. Ensuite, il demande à Figure 01 d'expliquer pourquoi il lui a tendu une pomme alors qu'il était en train de ramasser des déchets. Le robot répond à toutes ses questions.

    Le robot a répondu d'une manière étrangement humaine : « je t'ai donné la pomme parce que c'est le seul objet comestible sur la table que je pouvais te donner ». La voix est robotiques, mais semble amicale. Dans la vidéo, Figure AI indique que la conversation est alimentée par une intégration avec la technologie d'OpenAI, qui est à l'origine de ChatGPT. Il est toutefois peu probable que Figure 01 utilise lui-même ChatGPT, car le chatbot n'utilise normalement pas de marqueurs de pause tels que "hum", ce que fait ce robot. Figure 01 a répondu aux questions techniciens du technicien tout en rangeant les déchets sur la table.


    Ce faisant, le robot démontre sa capacité à accomplir simultanément des tâches physiques et mentales distinctes. L'entreprise affirme que Figure 01 n'est piloté par personne. Il prend des décisions en fonction des stimuli externes qui lui sont présentés. Selon les critiques, cela le place loin devant le robot humanoïde Optimus de Tesla. Optimus peut se marcher lentement comme un humain et effectuer des gestes délicats, notamment tenir un œuf ou faire des squats. En dehors de cela, Optimus semble moins impressionnant jusqu'à présent. Optimus est également encore très en retard sur le robot Atlas de Boston Dynamics.

    Le système qui fait le travail "mental" dans la vidéo ci-dessus est un modèle de langage visuel (Visual Language Model - VLM) qui a été développé par Figure AI en collaboration avec OpenAI. « Avec OpenAI, Figure 01 peut désormais avoir des conversations complètes avec les gens. Les modèles OpenAI fournissent une intelligence visuelle et linguistique de haut niveau. Les réseaux de neurones de Figure 01 fournissent des actions robotiques rapides, de bas niveau et dextres », a expliqué l'entreprise dans un message posté sur X. La vidéo de démonstration ne donne pas plus de détails sur ce modèle de langage visuel d'OpenAI.

    Si tout ce qui est montré dans la vidéo fonctionne comme prévu, cela signifie une avancée dans deux domaines clés de la robotique. Selon les experts, la première avancée concerne l'ingénierie mécanique qui sous-tend les mouvements dextres et autocorrectifs que peuvent effectuer les êtres humains. Il s'agit de moteurs, d'actionneurs et de pinces très précis, inspirés des articulations ou des muscles, ainsi que de la commande de moteur permettant de les manipuler pour effectuer une tâche et tenir des objets délicatement. (Dans la vidéo de démonstration de Tesla, l'on peut voir Optimus saisir délicatement un œuf avec sa main.)

    Même le fait de ramasser une tasse, ce à quoi les humains pensent à peine consciemment, fait appel à un traitement embarqué intensif pour orienter les muscles dans une séquence précise. La deuxième avancée concerne le traitement du langage naturel (NLP) en temps réel grâce à l'ajout du moteur spécifique d'OpenAI, qui doit être aussi immédiat et réactif que ChatGPT lorsque vous tapez une requête. Il a également besoin d'un logiciel pour traduire ces données en audio, c'est-à-dire en parole. Le NLP est un domaine de l'informatique qui vise à donner aux machines la capacité de comprendre et de transmettre la parole.

    Bien que les images soient impressionnantes, elles suscitent quelques doutes sur les capacités réelles de Figure 01. Par exemple, pour répondre à l'une des questions du technicien au début de la vidéo, Figure 01 commence sa phrase par un "euh" rapide et répète ensuite le mot "je", comme un humain qui prendrait une fraction de seconde pour mettre de l'ordre dans ses idées avant de parler. Pourquoi (et comment) un moteur vocal d'IA inclurait-il des tics de diction aussi aléatoires et semblables à ceux de l'homme ?

    Dans l'ensemble, l'inflexion est également suspectée d'être imparfaite, car elle ressemble trop à la cadence naturelle et inconsciente que les humains utilisent pour parler. Certains observateurs pensent qu'il s'agit d'un préenregistrement destiné à présenter les travaux de Figure AI plutôt que d'un test en direct sur le terrain. Mais si, comme le précise la légende de la vidéo, tout est vraiment le résultat d'un réseau neuronal et que Figure 01 réagit en temps réel, nous venons de faire un nouveau pas de géant vers l'avenir.


    Figure AI a récemment été évaluée à 2,6 milliards de dollars et a attiré des investissements importants de la part du cofondateur d'Amazon, Jeff Bezos, ainsi que de Microsoft et du géant de la technologie Intel, qui soutiennent tous deux OpenAI. Figure AI a déjà déclaré que son objectif était de produire des robots capables d'accomplir des tâches quotidiennes de manière autonome. De son côté, Tesla semble déjà prêt à utiliser son robot Optimus comme main-d'œuvre dans ses usines de production de véhicules électriques.

    Et si les startups, les universités et les groupes de recherche ont fait de grands progrès dans le domaine de la mécanique physique au cours de la dernière décennie, nous n'avons pas encore assisté à une collaboration et à une intégration aussi poussées avec un modèle de langage avancé. Il est peu probable que nous voyions Figure 01, ou tout autre robot humanoïde, se rendre au bureau et discuter à la fontaine d'eau de sitôt. Toutefois, les premières usines de productions de robots humanoïdes se profilent à l'horizon.

    De plus, les coûts de construction de ce type de technologie ont fortement baissé ces dernières années, et comme de plus en plus d'entreprises de robotique reçoivent des millions de dollars de financement, il est impossible d'évaluer réellement la vitesse à laquelle les choses évoluent.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous du robot humanoïde Figure 01 et de ses capacités ?
    Si ses capacités sont réelles, qu'est-ce que cela représenterait pour l'industrie ?
    Les robots humanoïdes parlants des films de science-fiction sont-ils désormais à notre portée ?

    Voir aussi

    « Bientôt, tout le monde possédera un robot, comme une voiture ou un téléphone aujourd'hui », affirme le fondateur de Figure AI, mais la question du coût des robots fait l'objet de débat

    Jeff Bezos, fondateur d'Amazon, et Nvidia se joignent à OpenAI pour financer la startup de robots humanoïdes Figure AI qui lève 675 millions de $ pour une valorisation de 2 milliards de $

    Tesla semble prêt à utiliser son robot humanoïde Optimus comme main-d'œuvre pour produire des voitures électriques, et cherche des ingénieurs pour apprendre au robot à travailler dans ses usines

Discussions similaires

  1. Réponses: 64
    Dernier message: 30/08/2013, 09h21
  2. Trouver des revenus publicitaires pour financer un site web
    Par badlouna dans le forum Publicité
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/10/2010, 17h23
  3. Réponses: 145
    Dernier message: 30/03/2010, 18h16
  4. travail éudiant pour financer études
    Par popov2 dans le forum Emploi
    Réponses: 7
    Dernier message: 19/03/2009, 16h25
  5. Quelle régie de pub pour financer un jeu web ?
    Par Info-Rital dans le forum Publicité
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/09/2006, 15h33

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo