Les médias sociaux peuvent mettre les jeunes en danger, avertit le Dr Vivek Murthy, chirurgien général
aux États-Unis

Les médias sociaux peuvent présenter un risque réel pour la santé mentale des enfants et des adolescents en raison de la manière dont leur cerveau est affecté par le temps qu'ils passent à les utiliser, avertit le chirurgien général des États-Unis dans un nouvel avis publié il y a peu.

« Les adolescents qui utilisent les médias sociaux plus de trois heures par jour courent deux fois plus de risques de souffrir de dépression et de symptômes d'anxiété, ce qui est particulièrement inquiétant étant donné que les enfants utilisent les médias sociaux en moyenne trois heures et demie par jour », a déclaré le Dr Vivek Murthy, chirurgien général, à Steve Inskeep, animateur de Morning Edition.

Nom : Screenshot_2023-05-25 Social media can put young people in danger, U S surgeon general warns – R.png
Affichages : 2112
Taille : 499,2 Ko

Selon l'avis, 95 % des adolescents âgés de 13 à 17 ans déclarent utiliser une application de médias sociaux, et plus d'un tiers d'entre eux disent l'utiliser « presque constamment ». L'avis sur les médias sociaux et la santé mentale des jeunes indique que les médias sociaux peuvent perpétuer « l'insatisfaction corporelle, les comportements alimentaires désordonnés, les comparaisons sociales et le manque d'estime de soi, en particulier chez les adolescentes ».

Près d'un adolescent sur trois déclare utiliser des écrans jusqu'à minuit ou plus tard, selon l'avis. Et la plupart d'entre eux utilisent les médias sociaux pendant ce temps.

Les enfants et les adolescents disposent-ils de protections adéquates pour les médias sociaux ? Les données révèlent qu'il n'y a pas encore assez de preuves pour se prononcer clairement. « Ce que nous devons savoir, ce n'est pas seulement l'étendue de l'impact, mais aussi quels enfants sont les plus touchés en termes d'avantages et d'inconvénients », a déclaré Murthy.

Il a appelé les entreprises technologiques, les chercheurs, les familles et les décideurs politiques à redoubler d'efforts pour comprendre les vulnérabilités auxquelles sont confrontés les jeunes et à définir des normes pour les aider à rester en sécurité et en bonne santé. « J'appelle les entreprises technologiques et les décideurs politiques à prendre des mesures spécifiques, car nous avons besoin de normes de sécurité pour les médias sociaux », a déclaré me Dr Murthy.

Source : Social Media and Youth Mental Health

Et vous ?

Que pensez-vous des propos du Dr Vivek Murthy ? Partagez-vous son opinion ?

Voir aussi :

« Treize ans, c'est trop tôt » : l'âge minimum de 13 ans sur les réseaux sociaux devrait être relevé, selon un responsable de la santé dans l'administration Biden

La Californie abandonne un projet de loi qui aurait permis de tenir les médias sociaux responsables de la dépendance des enfants, suite à la forte pression du lobbying de Meta, Twitter et Snap

Un projet de loi texan prévoit d'interdire l'utilisation des médias sociaux aux enfants de moins de 18 ans, et les parents pourraient demander le retrait de leurs enfants des plateformes sociales

Une étude révèle les principales inquiétudes des parents concernant les réseaux sociaux, qui seraient conçus pour exploiter les vulnérabilités humaines et donc des adolescents