IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Emploi Discussion :

Une étude de Google affirme que les craintes de voir l'IA tuer la demande de main-d'œuvre sont exagérées


Sujet :

Emploi

  1. #41
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 812
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 812
    Points : 5 827
    Points
    5 827
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    BHL a été l'élève de Derrida et Althusser....seriez-vous capable de nous parler de la "déconstruction" terme inventé par Heidegger mais théorisé par Derrida ?
    Pas besoin d'être élève de Derrida et de Althusser ou de ma boulangère Mme Michu pour parler de "déconstruction"... Ce mot est dans la bouche de la totalité des "wokistes"

    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    vous-même seriez vous capable de suivre des études de philosophie et d'obtenir l'agrégation ?
    Faites-vous pas de souci pour mon niveau d'étude... Je n'ai rien à envier à des études de philosophie mais à la différence de BHL, je n'étale pas au monde mon cursus universitaire. Et en connaissez-vous la raison?

    J'ai eu l'occasion de constater que chez les "élites" sortis des plus hautes études, il y a autant de con que partout ailleurs... Et oui, cher monsieur, ce n'est pas parce que l'on réussit des hautes études que cela fait de vous un malin...

  2. #42
    Membre chevronné Avatar de petitours
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement matériel électronique
    Inscrit en
    Février 2003
    Messages
    1 946
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement matériel électronique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Février 2003
    Messages : 1 946
    Points : 2 056
    Points
    2 056
    Par défaut
    «pourrait remplacer toutes les formes de travail »

    Il a jamais du faire grand chose de ses 10 doigts ce pauvre homme nuisible à la société
    Il y a 10 sortes de personnes dans le monde : ceux qui comprennent le binaire et les autres

  3. #43
    Membre chevronné
    Avatar de olsimare
    Inscrit en
    Décembre 2006
    Messages
    1 179
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2006
    Messages : 1 179
    Points : 1 776
    Points
    1 776
    Par défaut
    Si l'IA pouvait remplacer tous les gars qui trouvent que l'IA c'est super pour gagner en productivité au détriment de personnes réelles, moi je dis ok.
    Bon à savoir : la touche F1 ne sert pas à commander des places pour le grand prix de Belgique.

  4. #44
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    584
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 584
    Points : 10 639
    Points
    10 639
    Par défaut Une étude de Google affirme que les craintes de voir l'IA tuer la demande de main-d'œuvre sont exagérées
    Une étude de Google affirme que les craintes de voir l'IA tuer la demande de main-d'œuvre sont probablement exagérées
    elle devrait avoir un impact limité à court terme en raison de ses limites

    Google publie une nouvelle étude qui suggère que les capacités actuelles de l'IA sont exagérées et qu'elle est encore loin de pouvoir remplacer une bonne partie de la main-d'œuvre mondiale comme certains veulent le faire croire. Mais encore, le rapport insiste sur le fait que cela ne devrait pas changer à court terme en raison des limites de la technologie. Il indique que l'IA n'est pas encore en mesure d'effectuer de manière fiable un travail en plusieurs étapes qui impliquent de la planification, du raisonnement ou de la mémoire. Le rapport est avant tout un retour à la réalité dans un contexte de battage médiatique incessant sur l'IA générative et ses capacités réelles.

    Les économistes utilisent l'expression "technologie à usage général" pour décrire les innovations susceptibles d'affecter l'ensemble d'une économie, comme le moteur électrique dans les années 1800 ou l'IA générative aujourd'hui. Andrew McAfee, premier chercheur invité pour la technologie et la société chez Google et chercheur principal au MIT, examine ce concept dans un nouveau rapport intitulé "Generally Faster: The economic impact of Generative AI", publié le 25 avril par Google. Le rapport s'appuie sur ses recherches sur l'IA qui, selon lui, a la capacité de transformer positivement les économies et les sociétés à l'avenir.

    Nom : 3.png
Affichages : 5371
Taille : 155,3 Ko

    Goldman Sachs prévoit que l'IA commencera à avoir un impact mesurable sur le PIB des États-Unis en 2027, et que d'autres pays ressentiront ces effets les années suivantes. Selon Goldman Sachs , l'IA pourrait à terme automatiser environ 25 % des tâches dans les économies avancées et 10 à 20 % du travail dans les économies émergentes. Plus en détail, les économistes de la banque d'investissement s'attendent à ce que l'IA remplace les humains dans 46 % des tâches administratives, 44 % des emplois juridiques et 37 % des professions de l'architecture et de l'ingénierie. Ce qui a préoccupé les travailleurs.

    En somme, environ 300 millions d'emplois pourraient être supprimés par l'IA dans les années à venir, ce qui, selon les économistes de Goldman Sachs, signifie que l'IA générative est en bonne voie pour bouleverser fondamentalement le travail tel que nous le connaissons. Mais McAfee ne partage pas cet avis et trouve que ces prédictions sont exagérées. « Les craintes d'une chute aussi brutale de la demande de main-d'œuvre sont probablement exagérées. L'histoire des technologies à usage général montre que la croissance qu'elles entraînent s'accompagne d'une forte demande de main-d'œuvre », a déclaré le chercheur.

    L'étude cite des travaux antérieurs réalisés en 2023. Ils consistaient à soumettre des centaines de questions exigeant les compétences susmentionnées à la fois à des humains et à des systèmes d'IA jugés très performants. En moyenne, les humains ont obtenu 92 % de bonnes réponses, alors que les machines n'en ont obtenu que 15 %. Néanmoins, l'étude indique que l'IA générative est en passe de s'améliorer rapidement grâce à des recherches intensives visant à comprendre comment remédier à ses faiblesses. McAfee suggère que l'IA devrait se diffuser plus rapidement dans la société que les précédentes innovations.

    Nom : 4.png
Affichages : 1032
Taille : 152,1 Ko

    Dans son rapport, McAfee explore les implications de l'IA générative dans la croissance économique, en examinant tous les aspects, de ses effets possibles sur les compétences professionnelles et les salaires à la façon dont elle peut transformer des industries entières, en passant par ses risques et ses pièges potentiels. Les précédentes technologies à usage général ont apporté leurs changements au fil des décennies. Mais il prévoit que les effets de l'IA générative se feront sentir plus rapidement en raison de sa capacité à se diffuser rapidement via l'Internet et de sa facilité d'utilisation grâce à son interface en langage naturel.

    Citation Envoyé par Andrew McAfee

    Les précédentes technologies à usage général ont mis des décennies à stimuler des économies entières. Le moteur électrique, par exemple, a été breveté aux États-Unis en 1837 et la première centrale électrique d'Edison a commencé à fonctionner en 1881. Mais l'électrification n'a commencé à avoir un effet positif significatif sur la productivité des usines américaines que dans les années 1920.

    Le changement a été lent, car ces technologies se sont diffusées lentement, nécessitant souvent de nouvelles infrastructures telles que des routes et des réseaux de transmission électriques. En outre, leurs avantages les plus importants ne sont apparus que lorsque les utilisateurs ont eu le temps de trouver des innovations complémentaires et de les mettre en place.

    Cependant, il y a des raisons de croire que les effets de l'IA générative se manifesteront plus rapidement que ceux des précédentes technologies à usage général. Une grande partie de l'infrastructure nécessaire est déjà en place. Une fois les nouveaux systèmes d'IA générative développés, ils peuvent être déployés dans le monde entier aussi rapidement que les pages Web et les applications.

    Un nombre important et croissant d'applications puissantes utilisant cette technologie sont immédiatement disponibles gratuitement pour toute personne disposant d'un appareil connecté à Internet. D'autres sont disponibles sur abonnement. Cette large disponibilité s'applique à la fois aux utilisateurs finaux de la technologie et aux développeurs qui souhaitent créer de nouveaux outils à l'aide de celle-ci.

    En outre, comme l'IA générative continue de s'améliorer rapidement, bon nombre de ces améliorations se propageront à l'échelle mondiale dès qu'elles seront publiées.
    Pour illustrer ses propos, le chercheur a cité les résultats de quelques études antérieures. Une étude réalisée en 2023 auprès de 14 000 utilisateurs exerçant diverses professions dans 14 pays a révélé que 28 % des personnes interrogées utilisent déjà l'IA générative au travail, même sans avoir un grand soutien de la part de leur organisation. Parmi les utilisateurs de l'IA générative, 55 % avaient travaillé avec des outils non approuvés et 40 % avec des outils interdits. Au moins 71 % des utilisateurs ont déclaré que la technologie les rendait plus productifs et 58 % d'entre eux ont indiqué qu'ils se sentaient plus engagés grâce à elle.

    Dans certaines professions, l'utilisation de l'IA générative est déjà presque universelle. En juin 2023, 92 % des programmeurs interrogés l'utilisaient au travail. McAfee a déclaré que l'IA permet déjà de réaliser d'importants gains de productivité, qui augmenteront et se répandront à mesure que les personnes et les organisations proposeront des innovations complémentaires qui tireront parti des capacités de l'IA générative. En conséquence, la productivité globale s'améliorera, ce qui se traduira par une accélération de la croissance économique. Outre l'accélération de la croissance, l'IA générative apportera d'autres changements.

    Nom : Capture d'écran 2024-05-01 224204.png
Affichages : 1053
Taille : 184,5 Ko

    Elle réduira la demande pour certaines compétences, augmentera la demande pour d'autres et créera une demande pour des compétences entièrement nouvelles. Selon l'étude, si la technologie n'entraîne pas un "chômage massif", il existe suffisamment de preuves qu'elle pourrait contribuer à "vider" la main-d'œuvre des emplois les mieux rémunérés. « Pour tout le travail effectué dans une économie moderne, on constate que l'IA générative affecte davantage les tâches effectuées par les diplômés de l'enseignement supérieur que celles effectuées par les seuls diplômés de l'enseignement secondaire », indique le rapport.

    La technologie pourrait également perturber la concurrence entre les entreprises. Le rapport indique que l'IA générative pourrait renforcer les capacités d'un petit groupe de "superstars" dans un secteur donné, de manière à leur permettre de surpasser leurs rivaux. « Les entreprises en place en perte de vitesse procéderont à des licenciements et le nombre de personnes devant trouver un nouvel emploi et acquérir de nouvelles compétences augmentera. Mais d'après les recherches, les entreprises qui ont investi massivement dans l'apprentissage automatique ne sont pas celles qui procèdent à des licenciements, a-t-il écrit.

    Cette déclaration de McAfee semble toutefois en contraste avec ce qui s'observe dans l'industrie et même chez le parrain de son étude. De nombreuses entreprises technologiques ayant investi dans l'IA ont licencié des dizaines de milliers d'employés au cours des derniers douze derniers mois. Google a licencié plus 12 000 employés l'année dernière et les licenciements se poursuivent cette année. Google a licencié récemment du personnel des équipes Flutter, Dart et Python. La rumeur indique que Google a licencié toute l'équipe Python aux États-Unis pour la remplacer par une main-d'œuvre moins chère à Munich, en Allemagne.

    Selon plusieurs rapports, les entreprises technologiques procèdent à des licenciements pour réaliser des économies et réaffecter les ressources financières aux projets d'IA. D'autres acteurs importants de la course à l'IA, comme Meta, Amazon et Microsoft, ont également licencié des milliers d'emplois ces derniers mois.

    Source : rapport de l'étude (PDF)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des conclusions de l'étude Andrew McAfee parrainée par Google ?
    Partagez-vous son avis selon lequel les craintes liées à l'impact de l'IA sur la main-d'œuvre sont exagérées ?
    Selon vous, comment l'IA générative pourrait-elle impacter la main-d'œuvre dans les années à venir ?
    Quels sont les emplois les plus exposés à l'IA et quels sont ceux que la technologie ne pourra pas remplacer ?
    Que pensez-vous des rapports qui affirment que l'IA pourrait également remplacer les programmeurs à l'avenir ?

    Voir aussi

    Une étude de Goldman Sachs affirme que l'IA pourrait automatiser 25 % des emplois actuels dans le monde, les économistes, les employés administratifs et les avocats devraient être les plus touchés

    Google licencie du personnel des équipes Flutter, Dart et Python. L'entreprise aurait licencié toute l'équipe Python aux États-Unis pour la remplacer par une « main-d'œuvre moins chère » à Munich

    L'intelligence artificielle créera des « perturbations de l'emploi » à long terme, affirme le PDG d'un cabinet de Big Four

  5. #45
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Robotique
    Inscrit en
    Août 2007
    Messages
    639
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Robotique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2007
    Messages : 639
    Points : 1 316
    Points
    1 316
    Par défaut
    Dixit google qui vire du monde et délocalise à tour de bras ...

  6. #46
    Expert éminent sénior
    Avatar de Escapetiger
    Homme Profil pro
    Administrateur système Unix - Linux
    Inscrit en
    Juillet 2012
    Messages
    1 482
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur système Unix - Linux

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2012
    Messages : 1 482
    Points : 11 100
    Points
    11 100
    « Developpez.com est un groupe international de bénévoles dont la motivation est l'entraide au sens large » (incl. forums developpez.net)
    Club des professionnels en informatique

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 16/06/2022, 16h22
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2022, 05h04
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 15/08/2021, 10h30
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 14/12/2018, 18h17
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 14/08/2018, 15h08

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo