IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Développement 2D, 3D et Jeux Discussion :

Mauvaise nouvelle pour Apple et Meta : les adolescents s'ennuient avec les casques de réalité virtuelle


Sujet :

Développement 2D, 3D et Jeux

  1. #41
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    915
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 915
    Points : 15 153
    Points
    15 153
    Par défaut L'usage prolongé des casques comme l'Apple Vision Pro provoque des maux de tête, des nausées et des malaises
    L'usage prolongé des casques comme le Vision Pro d'Apple provoque des maux de tête, des nausées et des malaises, et est très néfaste pour le bien-être mental, physique et social, selon une étude

    Un professeur de l'université de Stanford et dix autres chercheurs ont porté des lunettes d'ordinateur similaires au Vision Pro d'Apple et ont effectué leurs activités quotidiennes avec. Les effets provoqués par le fait de manger, de résoudre des puzzles et de jouer au ballon en portant des lunettes d'ordinateur étaient des maux de tête, des nausées et de l'inconfort. Un chercheur a déclaré qu'il était trop difficile de mettre une fourchette dans sa bouche tout en portant un ordinateur sur son visage et qu'il lui arrivait souvent de ne pas y arriver. La recherche a conclu que les casques d'ordinateur ne devraient pas être portés en permanence. Ils ne devraient être utilisés que lorsque l'utilisation d'un ordinateur, d'un téléphone portable ou de la télévision n'est pas possible.

    Jeremy Bailenson, professeur à l'université de Stanford, a déclaré qu'Apple Vision Pro est un bon outil, mais qu'il ne doit être utilisé que lorsque c'est nécessaire. C'est extrêmement mauvais pour notre bien-être mental, physique et social. Avant que les casques ne se généralisent, les entreprises devraient informer le public de leur utilisation et de leurs inconvénients majeurs. Nous n'avons pas prêté beaucoup d'attention à l'utilisation des smartphones et maintenant ils affectent activement notre capacité d'attention, notre santé et notre bien-être.


    Vision Pro et Quest 3 sont des types de casques qui transforment les images Internet en environnement physique. C'est comme une vidéo en temps réel où tout semble réel mais ne l'est pas. Après la sortie des lunettes Vision Pro, de nombreuses vidéos sont apparues sur l'internet où l'on voyait des personnes porter ces lunettes en se promenant dans des centres commerciaux et des gares, ou en conduisant des voitures. Cependant, l'utilisation des lunettes Vision Pro lors de ces activités peut être extrêmement dangereuse et Apple met en garde les utilisateurs à ce sujet. Jeremey Bailenson estime qu'Apple devrait s'efforcer de désactiver automatiquement les casques lorsqu'elle détecte que l'utilisateur est au volant ou dans une voiture en mouvement.

    Les recherches de Jeremey Bailenson ont montré que lorsque les chercheurs portaient les lunettes, principalement le Quest 3, leur environnement était déformé et ils commençaient à voir les humains dans leur vision comme des personnages. De cette manière, ils ne pouvaient pas faire la différence entre le vrai et le faux. Cependant, après avoir utilisé les lunettes à plusieurs reprises, les chercheurs se sont habitués aux distorsions sensorielles. Lorsqu'une personne utilise le casque, elle doit s'adapter à certains changements qui peuvent avoir des effets.


    Si une personne doit faire l'expérience de la réalité virtuelle, il est préférable qu'elle n'utilise le casque que pendant 30 minutes. Ensuite, elle doit faire une pause en buvant de l'eau et en parlant à quelqu'un. Les exercices pour les yeux et la marche vers une cible devraient également faire partie des activités après l'utilisation des lunettes. Cependant, M. Bailenson a déclaré qu'il craignait que les gens n'utilisent les lunettes à mauvais escient, comme ils le font avec leurs smartphones. Il a également précisé que l'utilisation d'un casque n'est pas gratuite, car elle peut également vous couper du monde réel.

    Source : "Seeing the World through Digital Prisms: Psychological Implications of Passthrough Video Usage in Mixed Reality" (étude de l'université de Stanford)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Trouvez-vous que les conclusions de cette étude de Stanford sont crédibles ou pertinentes ?

    Voir aussi :

    Cessez de porter des Vision Pro au volant de vos Tesla, martèlent les autorités américaines. Des vidéos virales montrent des automobilistes conduisant des Tesla en portant les casques d'Apple

    Le réalisateur James Cameron adore l'Apple Vision Pro, mais sera-t-il addictif ? Dans la mesure ou certains analystes partagent une perspective critique sur l'expérience avec le casque d'Apple
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #42
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 443
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 443
    Points : 197 563
    Points
    197 563
    Par défaut Les acheteurs du Vision Pro d'Apple contrariés de découvrir que le porno VR ne fonctionne pas
    Les acheteurs du Vision Pro d'Apple contrariés de découvrir que le porno VR ne fonctionne pas,
    l'appareil est qualifié de « ceinture de chasteté à 3 500 dollars »

    Le Vision Pro d'Apple, tant annoncé, a déçu un certain nombre d'acheteurs qui ont découvert que l'appareil, dont le prix est élevé, ne pouvait pas lire de contenu pornographique VR. Le Vision Pro empêche les utilisateurs d'accéder au contenu explicite immersif, ce qui a conduit un utilisateur frustré à le qualifier de « ceinture de chasteté à 3 500 dollars ». Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes discutent déjà de leurs tentatives de contourner ces mesures du Vision Pro.

    Le vendredi 2 février 2024, Apple a lancé son premier casque de réalité virtuelle, le Vision Pro, dans ses magasins du monde entier. Le Vision Pro est le pari le plus risqué d’Apple depuis l’introduction de l’iPhone il y a plus d’une décennie. Il se positionne comme un produit haut de gamme destiné aux professionnels et aux créateurs, mais aussi aux amateurs de divertissement immersif.

    Les utilisateurs peuvent disposer leurs applications où ils le souhaitent dans leur espace, et les redimensionner à la taille idéale, créant ainsi un espace de travail infini tout en restant présents dans le monde réel. Ils peuvent naviguer sur le web avec Safari, créer une liste de tâches avec Notes, discuter avec Messages, et passer facilement de l’une à l’autre avec un simple regard. Ils peuvent également transformer n’importe quelle pièce en leur propre cinéma personnel, en agrandissant leurs films, séries et jeux à la taille parfaite tout en se sentant partie prenante de l’action avec le son spatial. Et ils peuvent revivre leurs souvenirs comme jamais auparavant avec des photos et des vidéos spatiales en 3D, accompagnées d’un son spatial immersif.

    Mais il se heurte à la concurrence de Meta, l’ex-Facebook, qui propose son casque Quest Pro pour 999 dollars seulement. Ce casque, qui a déjà séduit plus de 20 millions d’utilisateurs, offre également la réalité virtuelle (ce dont Vision Pro est incapable pour le moment) en plus de la réalité augmentée. Il faut également compter sur une autonomie de plusieurs heures et d'un design plus léger.

    Apple mise sur sa réputation de qualité et d’innovation pour convaincre les consommateurs de débourser une somme aussi importante pour son casque. L'entreprise promet également de nombreuses applications et contenus exclusifs pour son casque, qui sera disponible aux États-Unis début 2024, puis dans d’autres pays plus tard dans l’année.

    Nom : restau.png
Affichages : 16223
Taille : 480,5 Ko

    Des interactions qui excluent le porno

    Compte tenu de la pudibonderie d'Apple, il est peu probable qu'un canal officiel de divertissement pour adultes soit approuvé pour être utilisé avec l'Apple Vision Pro. Mais les utilisateurs étaient impatients de voir s'il était possible de l'utiliser avec des plateformes établies qui partagent des vidéos en 3D d'accouplements humains.

    La réponse est, hélas, non. Vous pouvez voir un rhinocéros ou un dinosaure ultra-réaliste en 3D se dresser devant vous, mais une personne nue ? Ce n'est pas possible.

    Plus d'un propriétaire d'Apple Vision Pro était manifestement séduit par la perspective d'un sexe immersif en trois dimensions.

    « Je viens de précommander mon Apple Vision Pro. Le porno va devenir fou », a tweeté le Youtuber Tim Chantarangsu. Les gens comme lui ne se souciaient pas de jouer du piano virtuel ou d'avoir des pistes de F1 dans leur salon. Ils ne voulaient qu'une chose, et Apple la leur cache.

    Lorsque les premiers utilisateurs ont enfilé leur casque, l'excitation s'est rapidement transformée en consternation lorsqu'il est apparu que le Vision Pro, d'une valeur de 3 500 dollars, était incompatible avec le porno VR existant, largement standardisé.

    Les messages ont afflué, demandant où se trouvait tout le porno en 3D.

    Le manque de soutien est en partie dû à un problème technique.

    « Le Vision Pro ne lit pas les vidéos VR externes dans sa version standard », explique DeoVR, un site spécialisé dans les médias VR. « Il est capable de lire des contenus VR 8K, 60FPS, mais il n'y a pas de moyen simple de les transférer sur l'appareil ».

    « Il est possible de télécharger son propre contenu depuis DeoVR vers le casque à l'aide de Safari, mais il ne peut être affiché qu'à plat », poursuit DeoVR. « Il n'y a pas d'option pour VR180 ou toute autre forme d'affichage immersif ».

    La position historique d'Apple sur les contenus pour adultes, façonnée par la politique de Steve Jobs visant à bloquer le porno sur les plateformes de l'entreprise, a développé une autre couche de complexité. Malgré la prise en charge de la norme WebXR dans Safari, le contenu 3D ne semble pas fonctionner de manière optimale, ce qui a entraîné des dysfonctionnements, des expériences de non-plein écran ou des expériences plates pour ceux qui ont essayé de modifier les paramètres.

    Bien que les utilisateurs d'Apple Vision Pro ne puissent pas voir ce qu'ils veulent voir dans une gloire 3D spatiale et immersive, ils peuvent toujours lire des vidéos plates sur un écran virtuel massif. Au moins, ils peuvent disposer d'un cinéma porno personnel pour eux seuls.


    Il y a une solution - en quelque sorte

    Parmi les adeptes du porno VR, l'intérêt pour le jailbreaking du dernier appareil d'Apple est énorme, ce qui entraîne un piratage plus furieux qu'à l'époque de Saurik et de sa bande de nerds qui se battaient pour déraciner les iPhones de la vieille école.

    L'une des approches consiste à activer des paramètres spécifiques dans le navigateur Safari de la Vision Pro, fourni ici à des fins éducatives uniquement.

    En accédant à "Settings" > "Apps" > "Safari" > "Advanced" > "Feature Flags", les utilisateurs peuvent activer les modules WebXR Device API, Enhance API, WebXR Augmented Reality Module et WebXR Gamepads Module.

    Cette solution de contournement, bien qu'imparfaite, a été partiellement couronnée de succès, des sites comme VRPorn.com offrant une expérience plus immersive.

    Certains utilisateurs ont indiqué que le hack n'était pas efficace, tandis que d'autres ont assuré qu'ils avaient obtenu des résultats convenables.

    D'autres ont proposé de contourner le problème en se procurant un Google Cardboard bon marché ou une visionneuse VR pour téléphone portable de la vieille école, et en utilisant leur iPhone comme aux premiers jours du porno VR. Toutefois, la haute fidélité visuelle d'un Vision Pro aurait sans aucun doute permis de vivre une expérience d'un niveau supérieur.

    Conclusion

    Apple a désactivé la capacité de Safari à prendre en charge la visualisation de films pornographiques en VR sur son nouveau casque Vision Pro. Si Apple a depuis longtemps pour politique de ne pas autoriser les applications à contenu pornographique sur ses iPhone et iPad, l'entreprise n'a jamais tenté d'empêcher les utilisateurs d'accéder au contenu de leur choix sur leurs appareils via le web. Bien entendu, elle a encore moins de contrôle - dans l'état actuel des choses - sur ses Mac, qui, comme les autres PC, permettent aux utilisateurs d'installer leurs propres applications et de visionner le contenu de leur choix, de la manière qu'ils souhaitent.

    Si les utilisateurs du Vision Pro ne sont pas empêchés de regarder du porno avec Safari, Apple a bloqué la possibilité de regarder du porno en mode VR immersif, une fonction qui n'a pas été bloquée sur d'autres casques VR d'autres fabricants. Cela signifie que le Vision Pro est le premier « ordinateur spatial » au monde qui ne peut pas lire du porno spatial. Les utilisateurs peuvent toujours regarder du porno normal sur un écran « plat », mais les amateurs de porno immersif risquent de se sentir dépités, à plus d'un titre.

    Historiquement, l'industrie pornographique a été un moteur essentiel de l'adoption des nouvelles technologies par le grand public, mais il semble qu'Apple soit prêt à céder cette partie du marché à d'autres fabricants de casques.

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ? Une « ceinture de chasteté à 3 500 dollars » ?
    Apple devrait-il, selon vous, autoriser le contenu immersif pour adulte sur Vision Pro ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #43
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 031
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 031
    Points : 2 794
    Points
    2 794
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Apple devrait-il, selon vous, autoriser le contenu immersif pour adulte sur Vision Pro ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    Apple devrait laisser aux utilisateurs la propriété des objets qu'ils achètent, plutôt que de contrôler l'utilisateur sur un objet qu'il a payé (et très cher en plus).

  4. #44
    Expert éminent
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    SQL
    Inscrit en
    Février 2005
    Messages
    3 488
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : SQL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Février 2005
    Messages : 3 488
    Points : 6 037
    Points
    6 037
    Par défaut
    Le problème n'est pas tant que ça soit du porno, ce qui se pose comme problème est le faite qu'une entreprise décide de ce que vous pouvez regarder ou non. Donc de base, ce n'est pas une forme de censure, c'est simplement de la censure.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  5. #45
    Membre régulier Avatar de vivid
    Profil pro
    Inscrit en
    Février 2006
    Messages
    166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Février 2006
    Messages : 166
    Points : 119
    Points
    119
    Par défaut
    Un épisode de south park ?

  6. #46
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 443
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 443
    Points : 197 563
    Points
    197 563
    Par défaut Vision Pro d'Apple, un flop ? Les clients renvoient leurs casques et multiplient les critiques
    Vision Pro d'Apple, un flop ? Les clients renvoient leurs casques et multiplient les critiques,
    se plaignant entre autres d'inconfort, de mal de tête, de fatigue oculaire ou du manque d'applications

    Le Vision Pro, le casque de réalité mixte d’Apple, a été lancé en fanfare le 2 février 2024. Présenté comme le futur de l’informatique spatiale, le Vision Pro promet de remplacer un jour votre PC, en vous offrant une expérience immersive et interactive dans n’importe quel environnement. Mais après quelques semaines d’utilisation, de nombreux clients sont déçus et décident de renvoyer leur appareil. Quels sont les principaux reproches faits au Vision Pro ? Selon les témoignages recueillis sur les réseaux sociaux et les forums, les raisons sont multiples : le confort, le mal de tête, la fatigue oculaire, le manque d’applications, le prix élevé, l’isolation sociale, la stabilité du logiciel…

    À l'occasion de l'édition 2023 du WWDC, qui a eu lieu le 6 juin 2023, Apple a présenté le Vision Pro, qui était alors en développement en interne depuis une décennie. Tim Cook l'a présenté non pas comme un casque de réalité virtuelle, mais comme un « ordinateur spatial ».

    D'ailleurs, Apple a demandé aux développeurs de ne pas utiliser les termes AR (réalité augmentée), VR (réalité virtuelle), XR (réalité étendue) ou MR (réalité mixte) pour désigner les applications ciblant son casque, mais plutôt les appeler « applications d'informatique spatiale ».

    Fruit de sept années de développement, le Vision Pro se présente comme un casque léger et élégant, composé d’une pièce de verre laminé en trois dimensions qui s’adapte au visage, et d’un cadre en aluminium. Il intègre un ensemble de caméras et de capteurs avancés qui lui permettent de voir le monde clairement, de comprendre l’environnement et de détecter les gestes des mains. Il dispose également d’une paire d’écrans micro-OLED personnalisés qui offrent une résolution supérieure à celle d’une télévision 4K pour chaque œil, pour une meilleure clarté. Le son spatial est assuré par des haut-parleurs situés près des oreilles, qui se mêlent aux sons réels harmonieusement, selon Apple. Le casque est contrôlé par une couronne numérique qui permet d’accéder à la vue d’accueil et de régler le niveau d’immersion, et par un bouton supérieur qui permet de prendre des photos et des vidéos spatiales en 3D.

    « La création de notre premier ordinateur spatial a nécessité une invention dans presque toutes les facettes du système », a déclaré Mike Rockwell, vice-président du groupe de développement technologique d'Apple. « Grâce à une intégration étroite du matériel et des logiciels, nous avons conçu un ordinateur spatial autonome dans un facteur de forme portable compact qui est l'appareil électronique personnel le plus avancé jamais conçu ».


    Des retours qui se multiplient

    Les motifs qui reviennent

    Depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, nous observons une augmentation du nombre de propriétaires de Vision Pro qui déclarent renvoyer leur casque d'une valeur de 3 500 dollars. Apple autorise le retour de tout produit dans les 14 jours suivant l'achat.

    Le confort est l'une des raisons les plus citées pour les retours. Des personnes ont déclaré que le casque leur donnait des maux de tête et déclenchait le mal des transports. Le poids de l'appareil et le fait qu'il soit en grande partie chargé à l'avant constituent une autre plainte; le poids du Vision Pro oscille entre 600 et 650 grammes, c’est bien davantage que le Quest 3 et ses 515 grammes. De plus, le casque exerce une pression sur le visage et le nez, ce qui peut provoquer des douleurs et des rougeurs. Certains utilisateurs se plaignent également de la chaleur dégagée par le casque, qui peut rendre l’expérience inconfortable.

    Le mal de tête et la fatigue oculaire sont d’autres effets indésirables du Vision Pro. Le casque utilise un système de projection laser pour créer des images en 3D devant les yeux de l’utilisateur. Mais cette technologie peut causer du stress visuel, surtout si l’utilisateur regarde des écrans virtuels pendant de longues périodes. Certains utilisateurs rapportent avoir eu des nausées, des vertiges, des migraines, ou des troubles de la vision après avoir utilisé le Vision Pro.

    Le manque d’applications est un autre problème majeur du Vision Pro. Apple ne veut pas que le Vision Pro soit un casque de jeu comme ses concurrents. Au lieu de cela, le Vision Pro se positionne comme un compagnon de travail, qui permet d’accéder à des documents, des mails, des vidéos, ou des réunions en réalité mixte. Mais ces fonctionnalités sont encore limitées et peu adaptées aux besoins des utilisateurs. Beaucoup d’utilisateurs se demandent quel est l’intérêt du Vision Pro par rapport à un ordinateur portable ou une tablette.

    Le prix élevé du Vision Pro est un autre facteur de déception. Le prix de 3 499 $ concerne le modèle de 256 Go ; mais il y a deux autres configurations proposées : 3 699 $ (512 Go) et 3 899 $ (1 To). Le constructeur propose également une garantie AppleCare+ facturée 499 $ offrant un nombre de réparations illimité pour les dommages accidentels pendant 2 ans. Un Vision Pro « toutes options » avec 1 To de stockage et AppleCare+ revient à 4 574 $, rappelons qu’il s’agit d’un prix hors taxes.

    Les explications

    « Bien qu'il soit aussi magique à utiliser que je l'espérais, il était tout simplement trop inconfortable à porter, même pour de courtes périodes de temps, en raison du poids et de la conception de la sangle. Je voulais l'utiliser, mais je redoutais de le mettre », explique Parker Ortolani, qui a également posté un message sur le renvoi de l'appareil. « Il est tout simplement trop cher et trop lourd pour que j'essaie de m'habituer aux maux de tête constants et à la fatigue oculaire que je ressentais. Je reviendrai pour le prochain ».

    Nom : parker.png
Affichages : 7726
Taille : 347,9 Ko

    Ce n'est pas surprenant. Chaque corps humain est unique, ce qui pose un problème lorsqu'il s'agit de produire des vêtements pour le marché de masse. Le confort est inévitablement sacrifié, et cela affecte les gens de manière disproportionnée. Dans le cas des smartwatches, cela se résume souvent à la taille et au poids du boîtier par rapport au poignet. Dans le cas des bagues intelligentes, c'est la taille de votre doigt qui est en jeu. De nombreuses personnes sont malheureusement entre deux tailles ou ont des problèmes de gonflement des doigts. Pour les lunettes et les casques intelligents, un pont nasal trop bas peut signifier que l'appareil glisse sur le visage ou qu'il ne bloque pas suffisamment la lumière.

    Nom : oli.png
Affichages : 2397
Taille : 287,7 Ko

    Mais le matériel n'est pas le seul problème. Une autre plainte fréquente est que la Vision Pro n'offre pas une productivité suffisante par rapport à son prix. Un utilisateur a noté sur Threads que regarder les écrans Figma lui donnait des vertiges et que l'appareil n'était pas applicable à son travail. Un autre ingénieur a écrit sur la plateforme de médias sociaux X que « l'expérience de codage ne l'a pas convaincu » et que les problèmes de mise au point lui ont causé des maux de tête.

    « Si je ne l'utilise pas pour la productivité, si je ne l'aime pas pour le divertissement et s'il n'y a pas assez de jeux pour y jouer, je ne peux tout simplement pas justifier de le garder », a écrit un autre utilisateur.

    Pour Carter Gibson, cadre supérieur chargé de la gestion et de la modération des communautés chez Google, ce sont les détails qui comptent. Des choses comme la manipulation des fenêtres et la gestion des fichiers sont des obstacles à la productivité.

    « Il est difficile de faire du multitâche entre les "fenêtres" », a indiqué Gibson lors sur Threads. « Plusieurs types de fichiers ne sont tout simplement pas pris en charge par le Vision Pro. Je ne vois pas non plus en quoi la création d'une diapositive dans le VP serait moins énergivore qu'avec la souris et le clavier - même si l'on a l'impression d'être dans Minority Report ».

    Il est difficile de dire quel sera l'impact de ce sous-groupe d'utilisateurs précoces sur le Vision Pro à l'avenir. De nombreuses personnes qui ont déclaré qu'elles retourneraient l'appareil ont également indiqué qu'elles seraient impatientes d'essayer un Vision Pro de deuxième génération. D'autres ont souligné que ce n'était pas tant la technologie qui posait problème que l'absence d'une application phare ou de confort. Il est également difficile de dire à quel point ce phénomène est répandu. Si ces utilisateurs s'expriment sur les réseaux sociaux, nous n'avons aucune idée du taux de retour réel, ni des attentes internes d'Apple concernant le Vision Pro.


    Wall Street ne semblait pas très emballée à la présentation du casque d'Apple

    Apple a souligné la nouveauté des fonctionnalités de réalité augmentée du casque ainsi que les partenariats sportifs et de divertissement qu'il offrirait. L'appareil utilisera une nouvelle puce appelée R1 qui traitera les informations de ses capteurs en moins de temps qu'un clin d'œil, a déclaré Apple.

    Mais les annonces n'ont pas réussi à enthousiasmer Wall Street, qui avait fait monter les actions d'Apple à un niveau record avant le lancement. Le titre était en grande partie stable dans les échanges post-marché.

    « Les premiers utilisateurs riches et technophiles achèteront le Vision Pro en masse, mais il faudra encore des années pour déplacer l'aiguille pour le mammouth Apple », a déclaré David Rolfe, directeur des investissements de Wedgewood Partners, qui détient des actions Apple depuis 2005.

    Rolfe a déclaré qu'il n'y avait pas encore de marché de masse pour le casque, mais a salué les atouts technologiques du produit : « Les Apple Vision Pro me rappellent les tout premiers jours de la révolution de l'ordinateur personnel. Il a fallu de nombreuses années pour que le PC devienne un produit grand public. Même chose avec Vision Pro ».

    Dans sa différence visuelle la plus frappante avec les casques de Meta, l'appareil dispose également d'un écran extérieur qui montre les yeux de l'utilisateur aux personnes du monde extérieur.

    L'écran extérieur s'éteint lorsqu'un utilisateur est complètement immergé dans un monde virtuel. Lorsqu'une personne s'approche d'un utilisateur qui est en mode virtuel complet, le casque montrera à la fois l'utilisateur et la personne extérieure l'un à l'autre, une avancée en réalité augmentée par rapport aux appareils de Meta, qui affichent un flux vidéo plus basique du monde extérieur.


    Source : plaintes des utilisateurs (1, 2, 3)

    Et vous ?

    Que pensez-vous du Vision Pro ? L’avez-vous essayé ou envisagez-vous de l’acheter ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients du Vision Pro par rapport à la concurrence ?
    Que pensez-vous du retour d'expérience des utilisateurs qui l'ont essayé et préfèrent le retourner ? Lequel vous parle le mieux et pourquoi ?
    Comment le Vision Pro pourrait-il changer votre façon de travailler, d’apprendre, ou de vous divertir ?
    Quelles sont les applications ou les fonctionnalités que vous aimeriez voir sur le Vision Pro ?
    Comment le Vision Pro pourrait-il s’intégrer dans votre vie sociale ? Est-ce que le casque vous isole ou vous rapproche des autres ?

    Voir aussi :

    Lancement du casque de réalité mixte Apple Vision Pro, Apple n'a pas réussi à tout écouler le jour du lancement
    Les employés d'Apple ont été plus nombreux que les clients lors du lancement de Vision Pro sur Union Square à San Francisco, contrairement aux précédentes sorties des produits Apple
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #47
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 443
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 443
    Points : 197 563
    Points
    197 563
    Par défaut Après avoir essayé le Vision Pro d'Apple, Mark Zuckerberg déclare que le Quest 3 « est le meilleur produit »
    Après avoir essayé le Vision Pro d'Apple, Mark Zuckerberg déclare que le Quest 3 « est le meilleur produit, point final ».
    Un avis objectif ou une promotion voilée du Quest 3 ?

    Le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, a fait une déclaration surprenante dans une vidéo : il a affirmé que le Quest 3, le nouveau casque de réalité mixte de sa société, était supérieur au Vision Pro, le premier ordinateur spatial d’Apple. « J’ai eu l’occasion d’essayer le Vision Pro, et je dois dire que c’est un produit impressionnant. Apple a fait un travail remarquable pour créer une expérience immersive et intuitive. Mais je pense que le Quest 3 est le meilleur produit, point final », a déclaré Zuckerberg.

    Les avis sur le Vision Pro d'Apple fusent de toutes parts.

    Mark Zuckerberg, PDG de Meta, s'est joint au débat, étant donné les enjeux. Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram mardi, Zuckerberg donne son verdict officiel sur le Vision Pro par rapport au dernier casque Quest 3 de sa société : « Je ne pense pas seulement que Quest a le meilleur rapport qualité-prix, je pense que Quest est le meilleur produit, un point c'est tout ».

    Alors qu'il est filmé par le système vidéo de Quest 3 dans son salon, Mark Zuckerberg souligne les compromis faits par Apple pour intégrer l'écran le plus sophistiqué possible dans un appareil pouvant être porté sur la tête dans un format acceptable. Il explique que le Quest 3 pèse 120 grammes de moins, ce qui le rend plus confortable à porter plus longtemps. Il affirme également que le Quest 3 permet une plus grande liberté de mouvement grâce à l'absence de batterie filaire et à un champ de vision plus large que celui du Vision Pro.

    Il pense que l'option de contrôleurs manuels physiques et de suivi des mains pour la saisie est meilleure sur le Quest, bien qu'il dise être un fan du suivi des yeux pour certains cas d'utilisation et qu'il laisse entendre qu'il reviendra dans les futurs casques Meta après avoir fait ses débuts sur le Quest Pro. Il affirme que le Quest dispose d'une meilleure bibliothèque de contenus "immersifs" qu'Apple, ce qui est techniquement vrai pour l'instant, même s'il admet que le Vision Pro est un meilleur appareil de divertissement. Et puis il y a le fait que le Quest 3 est, comme le dit Zuckerberg, est « sept fois moins cher ».

    Nom : quest.png
Affichages : 102359
Taille : 226,8 Ko

    Les mots de Mark Zuckerberg

    J'ai enfin essayé le Vision Pro d'Apple et je dois dire qu'avant cela, je pensais que Quest serait le meilleur produit pour la plupart des gens, car il est vraiment bon et sept fois moins cher. Mais après l'avoir utilisé, je ne pense pas seulement que Quest est le meilleur rapport qualité-prix, je pense que Quest est le meilleur produit, point final. Et vous savez, les différentes entreprises ont pris des décisions de conception différentes pour les casques, elles ont des points forts différents, mais globalement, Quest est meilleur pour la grande majorité des choses que les gens utilisent avec la réalité mixte.

    Pour l'instant, mon ami Kenny est en train de capturer cette vidéo en réalité mixte haute résolution sur Quest. Nous sommes ici dans mon salon et vous pouvez voir ses fenêtres de navigation et tout ce qu'il a en cours d'exécution.

    Alors oui, Quest 3 permet un passage de haute qualité avec de grands écrans, tout comme Vision Pro, mais nous l'avons aussi conçu pour qu'il soit parfait pour beaucoup d'autres choses, comme se déplacer, jouer à des jeux, sortir avec des amis, faire de l'exercice, et plus encore. Je pense que Quest est beaucoup plus confortable; vous savez, nous l'avons conçu pour peser 120 g de moins ce qui fait une grande différence sur votre visage. De plus, il n'y a pas de fils qui vous gênent quand vous vous déplacez. Notre champ de vision est plus large et j'ai trouvé que notre écran était plus lumineux.

    J'ai également remarqué que le casque d'Apple a ce flou de mouvement lorsque vous vous déplacez, alors que sur le Quest c'est beaucoup plus net. L'écran d'Apple a une résolution plus élevée et c'est très agréable, mais j'ai été surpris par le nombre de compromis qu'ils ont dû faire sur la qualité de l'appareil, le confort, l'ergonomie et d'autres aspects de l'affichage et des artefacts pour arriver à cela. Quest prend en charge les contrôleurs de précision qui sont parfaits pour les jeux. Les deux casques prennent en charge le suivi des mains, mais j'ai trouvé que le nôtre était un peu plus précis.

    Le suivi des yeux d'Apple est d'Apple est vraiment agréable, nous avions en fait ces capteurs dans Quest Pro, nous les avons enlevés pour Quest 3 mais nous allons les réintroduire à l'avenir. C'est une interface agréable, mais elle n'est pas parfaite pour tout, notamment pour la saisie ou les tâches complexes. Vous aurez besoin de choses comme un clavier, des contrôleurs ou éventuellement une interface neuronale.

    La bibliothèque de contenu immersif de Quest est beaucoup plus profonde vous savez, nous travaillons avec des studios pour créer des jeux de réalité virtuelle et mixte et d'autres contenus depuis longtemps maintenant et si vous voulez regarder YouTube ou jouer à la Xbox sur un grand écran où que vous alliez, cela n'est disponible que sur Quest pour l'instant.

    Quand je regarde autour de moi, j'ai l'impression qu'il y a beaucoup de gens qui supposent que Vision Pro est de meilleure qualité parce qu'il s'agit d'Apple et qu'il coûte 3 000 $ de plus. Mais honnêtement, je suis assez surpris que Quest soit tellement meilleur pour la grande majorité des choses pour lesquelles les gens utilisent ces casques avec cette différence de prix. Je sais que certains fanboys s'énervent chaque fois que quelqu'un ose demander si Apple va être le leader dans une nouvelle catégorie, mais la réalité est que chaque génération d'informatique a un modèle ouvert et un modèle fermé. Oui, sur mobile, le modèle fermé d'Apple est le premier, mais ce n'est pas toujours comme ça si vous revenez à l'ère du PC, le modèle ouvert de Microsoft était le vainqueur. Et dans cette nouvelle génération, Meta sera le modèle ouvert et je veux vraiment m'assurer que le modèle ouvert l'emporte encore une fois, l'avenir n'est pas encore écrit.

    Je voudrais donc prendre un moment pour remercier tous ceux qui construisent avec nous depuis plus de dix ans, que ce soit pour Quest ou pour les lunettes Rayband Meta, qui marchent bien mieux que je ne l'espérais. Comme le dit le vieil adage, la meilleure façon de prédire l'avenir, c'est de l'inventer, alors à bientôt.


    Deux produits, deux philosophies ?

    Le Vision Pro, sorti le 2 février 2024, est le premier appareil d’Apple à intégrer les contenus numériques au monde réel, grâce à un système d’affichage ultra-haute résolution, une puce Apple conçue sur mesure et une interface utilisateur entièrement en trois dimensions. Le Quest 3, quant à lui, est le dernier-né de la gamme de casques VR de Meta, qui propose une diversité de jeux et d’expériences en réalité mixte. Le Quest 3 se distingue par ses deux caméras couleur RVB, sa résolution 4K+ et son audio 3D immersif.

    Les deux produits se positionnent comme des concurrents directs sur le marché de la réalité augmentée, qui devrait atteindre 72 milliards de dollars d’ici 2024, selon le cabinet d’études IDC. Les analystes s’attendent à ce que le Vision Pro et le Quest 3 se livrent une bataille acharnée pour séduire les consommateurs et les développeurs, en misant sur leurs atouts respectifs.

    « Le Vision Pro a l’avantage d’être le premier à proposer une informatique spatiale, qui change radicalement la façon dont les utilisateurs interagissent avec leurs applications préférées. Il bénéficie également de l’écosystème et de la réputation d’Apple, qui sont des facteurs de confiance et de fidélité. Le Quest 3, en revanche, mise sur son prix plus abordable, sa performance technique et sa compatibilité avec le métavers, qui est la vision de Meta pour l’avenir du web », explique Thomas Moreau, expert en réalité augmentée et fondateur de la start-up française Lumeen.

    Zuckerberg, qui a changé le nom de sa société de Facebook en Meta, a réaffirmé son ambition de créer le métavers, un univers virtuel partagé où les utilisateurs peuvent se connecter, travailler, jouer et apprendre. Il a déclaré que le Quest 3 était le casque idéal pour accéder au métavers, grâce à sa capacité à fusionner les espaces virtuels et physiques.

    « Le métavers est la prochaine frontière de l’informatique, et nous voulons que tout le monde puisse y participer. C’est pourquoi nous avons conçu le Quest 3 pour qu’il soit accessible, performant et polyvalent. Avec le Quest 3, vous pouvez transformer totalement votre espace de vie avec la réalité mixte, plonger en immersion totale grâce à des graphismes éblouissants, et profiter d’un catalogue de centaines d’applications captivantes », a-t-il déclaré.

    Le Vision Pro d'Apple est vendu au prix de 3 499 $ concerne le modèle de 256 Go ; mais il y a deux autres configurations proposées : 3 699 $ (512 Go) et 3 899 $ (1 To). Le prix d'entrée du Meta Quest 3 est de 499.99 $, soit 7 fois moins que le prix d'entrée du Vision Pro.


    Conclusion

    À la fin de la vidéo, Zuckerberg remercie son équipe qui construit des casques VR depuis très longtemps - un message qui semble contenir une ambiance de tranquillité.

    Il est vrai que Meta a une avance considérable et sera le leader incontesté des ventes de casques pendant un certain temps. On peut même affirmer, comme le fait Zuckerberg, qu'aujourd'hui, le Quest 3 est un meilleur casque pour la plupart des gens que le Vision Pro.

    Mais ce que Zuckerberg ne dit pas dans sa vidéo, c'est qu'Apple possède des avantages évidents en termes de matériel et d'écosystème de développeurs, ce dernier prenant du temps à se mettre en place avec une nouvelle catégorie de produits comme celle-ci. Meta est peut-être en train de pousser un soupir de soulagement. Mais il s'agit d'un jeu d'endurance. Et la guerre des casques ne fait que commencer...

    Sources : Mark Zuckerberg, Meta

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur la déclaration de Mark Zuckerberg ? Pensez-vous qu’il soit objectif ou biaisé ?
    Quels sont les critères qui vous semblent les plus importants pour choisir un casque de réalité augmentée ? La qualité, le prix, la compatibilité, le design, etc. ?
    Avez-vous déjà essayé le Vision Pro ou le Quest 3 ? Si oui, quelle a été votre expérience ? Si non, lequel vous tente le plus ?
    Quelles sont les applications ou les expériences que vous aimeriez voir ou créer en réalité augmentée ? Quels sont les domaines qui vous intéressent le plus : le divertissement, l’éducation, le travail, la santé, etc. ?
    Comment imaginez-vous le métavers, cet univers virtuel partagé dont parle Zuckerberg ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’un tel projet ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #48
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    Juin 2022
    Messages
    257
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2022
    Messages : 257
    Points : 901
    Points
    901
    Par défaut
    La seule chose que je reconnaitrais sur le Quest, c'est qu'il a déjà eu trois itérations et que même la première reste plutôt convaincante pour de la VR a un prix très peu élevé (400€ à l'époque).

    Pas étonnant que la première version du Vision Pro ne cartonne pas autant, l'inverse aurait été un miracle (et un miracle pas impossible, mais qui aurait été très intéressant).

  9. #49
    Expert confirmé Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Avril 2007
    Messages
    1 173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2007
    Messages : 1 173
    Points : 4 686
    Points
    4 686
    Par défaut
    Citation Envoyé par Prox_13 Voir le message
    Pas étonnant que la première version du Vision Pro ne cartonne pas autant, l'inverse aurait été un miracle (et un miracle pas impossible, mais qui aurait été très intéressant).
    Enfin, son prix est aussi rédhibitoire. Aussi bon qu'il soit, ça reste quasiment 2 fois le prix de mon PC. Je mettrais jamais autant dans du matériel aussi spécialisé.
    Pour moi c'est comme vendre une console de jeu à 3500 € et s'étonne que ça se vend moins bien que celles à 500 €. Même si elle est largement plus puissante. Ça reste très élitiste comme prix.

  10. #50
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    526
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 526
    Points : 9 653
    Points
    9 653
    Par défaut Les utilisateurs qui retournent leur Vision Pro le font parce qu'ils ne savent pas comment utiliser le casque
    Environ 30 % des utilisateurs qui retournent leur Vision Pro le font parce qu'ils ne comprennent pas comment utiliser le casque d'informatique spatiale d'Apple
    selon une analyse

    Les acheteurs du Vision Pro d'Apple semblent avoir des difficultés à appréhender le fonctionnement de l'informatique spatiale. C'est du moins ce qui ressort d'une analyse faite par Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple. Des rapports ont signalé que le taux de retour du Vision Pro est élevé malgré le battage médiatique dont il fait l'objet. L'analyse de Ming-Chi Kuo contredit ces rapports et évoque un taux de 1 %. Mais elle ajoute que jusqu'à 30 % des retours du Vision Pro d'Apple sont dus au fait que les utilisateurs ne savent pas comment configurer leur casque de 3 500 $. C'est un coup dur pour Apple qui ne cesse de vanter l'accessibilité de la technologie d'informatique spatiale.

    Au début du mois de février, les technophiles se sont fait entendre pour expliquer pourquoi ils renvoyaient leur Apple Vision Pro. Cependant, Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple, a constaté que près d'un tiers des retours sont dus au fait que les consommateurs ne parvenaient pas à configurer cette nouvelle technologie à 3 500 $. « Il est intéressant de noter qu'environ 20 à 30 % des utilisateurs qui retournent leurs produits le font parce qu'ils ne savent pas comment configurer le Vision Pro », affirme Kuo dans une note d'analyse traduite. Kuo précise que seulement 1 % des propriétaires de Vision Pro ont retourné leur casque.

    Selon Kuo, les utilisateurs ne savent pas comment utiliser le casque d'informatique spatiale d'Apple. Les produits Apple sont réputés pour leurs interfaces utilisateur intuitives, comme l'iPhone et le Mac, mais il semble que le Vision Pro ne soit pas à la hauteur sur ce point. "Intuitive by design" est le principal slogan d'Apple pour les ordinateurs Mac. « Le Mac est conçu pour être facile à apprendre et à utiliser, afin que vous puissiez faire plus que vous n'avez jamais imaginé », peut-on lire sur le site Web d'Apple. Mais le premier casque d'Apple présente des caractéristiques peu évidentes qui risquent de dérouter les utilisateurs.


    Le Vision Pro d'Apple ressemble à ce que l'on pourrait qualifier de casque de réalité mixte, car il prend en charge la réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA). Toutefois, Apple ne semble pas tout à fait d'accord avec cela et affirme que le Vision Pro est "un ordinateur spatial". L'informatique spatiale est un terme générique qui désigne la fusion du monde numérique et du monde physique de manière transparente. Mais personne ne semble d'accord sur la définition de l'informatique spatiale. Ce qu'Apple appelle un ordinateur spatial, certains l'appellent "réalité étendue", "informatique holographique", "métavers", etc.

    Lorsque vous enfilez le Vision Pro d'Apple, vous pouvez regarder un film à travers l'écran de votre visage et voir votre salon autour de vous. Vous pouvez ouvrir une application de recettes avec le casque d'Apple et positionner des minuteurs virtuels au-dessus de vos casseroles pendant que vous suivez les instructions. Cependant, vous ne voyez pas le monde réel. Au lieu de cela, vous voyez une vidéo en streaming presque en direct de votre salon ou de votre cuisine, avec des applications superposées. Le casque de réalité mixte Quest 3 de Meta, d'une valeur de 500 dollars, fonctionne également de la même manière.

    Apple affirme que le Vision Pro utilise une interface tridimensionnelle qui donne aux utilisateurs l'impression que le contenu numérique qu'ils visionnent, qu'il s'agisse d'un film ou de leur flux de médias sociaux, est présent dans leur monde physique, plutôt que limité à l'écran de leur téléphone ou de leur tablette. Si le Vision Pro combine des aspects de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle, son système d'exploitation unique, qui permet aux utilisateurs d'interagir avec les applications et de les contrôler avec leurs doigts et leurs yeux, est ce qui en fait un ordinateur spatial plutôt qu'un simple casque de réalité mixte.

    Autrement dit, le Vision Pro utilise la technologie de suivi des yeux pour contrôler un curseur dans le domaine de l'informatique spatiale d'Apple. Bien que l'on puisse s'attendre à ce que cela soit plus intuitif que l'utilisation d'une souris, il y a des limites à cela. Pour parcourir vos applications, vous devez appuyer sur un bouton physique du casque, ce qui vous fait sortir de l'expérience de l'informatique spatiale. Pour ouvrir votre centre de contrôle, vous devez lever les yeux vers une petite flèche au plafond. Et si vous oubliez votre mot de passe, vous devrez peut-être vous rendre dans un magasin Apple pour le réinitialiser.

    Pour 3 500 $, certains critiques estiment que le jeu n'en vaut pas la chandelle. Selon les critiques du Vision Pro, la technologie n'est pas mature et Apple utilise des termes complexes et difficiles à appréhender pour les profanes. « Je pense que l'objectif d'Apple est de mettre en avant le fait qu'il dispose de capacités supplémentaires en matière de productivité et de se démarquer de ses concurrents en le présentant différemment », note un critique. Apple présente le Vision Pro comme un ordinateur à part entière qui pourrait remplacer un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable, au lieu d'un simple appareil de divertissement.

    « La technologie d'Apple n'est tout simplement pas prête. Peut-être que nous ne sommes pas prêts non plus. En attendant, nous avons droit à des produits de compromis coûteux, décrits avec des mots absurdes, et à la promesse d'un avenir radieux. Imaginez que vous puissiez partager une vidéo de la fête d'anniversaire de votre enfant et que les autres aient l'impression d'y avoir assisté. C'est ce type d'expériences immersives en 3D par le biais d'ordinateurs discrets qu'Apple veut réaliser. Et ce que Mark Zuckerberg envisage. C'est aussi l'idée qui sous-tendait les Google Glass il y a une dizaine d'années », note un critique.

    Après avoir essayé le Vision Pro d'Apple au début du mois, Mark Zuckerberg, PDG de Meta, a déclaré que "le Quest 3 est le meilleur produit". Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, Zuckerberg a donné son verdict officiel sur le Vision Pro par rapport au dernier casque Quest 3 de sa société : « je ne pense pas seulement que le Quest a le meilleur rapport qualité/prix, je pense que le Quest est le meilleur produit, un point c'est tout ». Zuckerberg a laissé entendre que le Vision Pro est inutilement cher et pèse 120 grammes de plus que le Quest 3 de Meta, ce qui le rend moins confortable à porter sur une longue période.

    En plus, Zuckerberg a critiqué les compromis faits par Apple pour intégrer l'écran le plus sophistiqué possible dans un appareil pouvant être porté sur la tête dans un format acceptable. Dans son récent rapport, l'analyste d'Apple indique également que la demande pour le Vision Pro est en train de ralentir. Les délais de livraison du premier casque d'Apple ont été ramenés à 3-5 jours, alors qu'ils étaient estimés à plus d'un mois lors des précommandes. Selon Kuo, Apple devrait vendre plus de Vision Pro cette année que ce que l'entreprise avait initialement prévu, même s'il semble qu'il s'agisse encore d'un marché de niche.

    Kuo se penche également sur les futures itérations de l'Apple Vision Pro, déclarant qu'Apple prend actuellement en compte les commentaires des utilisateurs. Bien qu'une deuxième génération de Vision Pro soit prévue, la production ne devrait commencer que fin 2025 ou début 2026, et il s'agira probablement d'une légère révision, axée sur l'efficacité plutôt que sur une refonte totale des spécifications du casque. Selon Kuo, Apple pourrait ne pas commercialiser un modèle de masse moins cher avant 2027.

    Source : Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des conclusions de l'analyste d'Apple sur les retours du Vision Pro ?
    Pourquoi Apple décrit-il le Vision Pro comme un ordinateur spatial plutôt que comme un casque de réalité virtuelle ou mixte ?
    Selon vous, à quoi la technologie d'informatique spatiale fait-elle référence ? Pourquoi sa définition ne fait-elle pas l'objet d'un consensus ?

    Voir aussi

    Après avoir essayé le Vision Pro d'Apple, Mark Zuckerberg déclare que le Quest 3 « est le meilleur produit, point final ». Un avis objectif ou une promotion voilée du Quest 3 ?

    L'usage prolongé des casques comme le Vision Pro d'Apple provoque des maux de tête, des nausées et des malaises et est très néfaste pour le bien-être mental, physique et social, selon une étude

    Apple Vision Pro, un flop ? Les clients renvoient leurs casques et multiplient les critiques, se plaignant entre autres d'inconfort, de mal de tête, de fatigue oculaire ou du manque d'applications

  11. #51
    Expert éminent
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    SQL
    Inscrit en
    Février 2005
    Messages
    3 488
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : SQL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Février 2005
    Messages : 3 488
    Points : 6 037
    Points
    6 037
    Par défaut
    Citation Envoyé par Prox_13 Voir le message
    La seule chose que je reconnaitrais sur le Quest, c'est qu'il a déjà eu trois itérations et que même la première reste plutôt convaincante pour de la VR a un prix très peu élevé (400€ à l'époque).

    Pas étonnant que la première version du Vision Pro ne cartonne pas autant, l'inverse aurait été un miracle (et un miracle pas impossible, mais qui aurait été très intéressant).
    Pas une excuse, ce n'est pas comme si la technologie des casques VR est nouveau. Ils regardent ce que fait la concurrence depuis quelques années (qui ont essuyé les plâtres) et essaient de faire mieux en évitant les erreurs déjà remonté par eux.
    Je pense qu'il y a eu un excès d'orgueil. l'Image d'Apple est très bien côté aux Etats-Unis et en le vendant à ce prix là, cela allait induire l'idée, au consommateur américain, que c'est un casque révolutionnaire qui va casser mettre à plat la concurrence au vu du prix.
    Ce n'est pas un bide, c'est leur début, c'est juste que les premiers retours font dire qu'ils ont commis des erreurs de débutant ou d'orgueil et Mark a bien raison face à Apple.

    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    Enfin, son prix est aussi rédhibitoire. Aussi bon qu'il soit, ça reste quasiment 2 fois le prix de mon PC. Je mettrais jamais autant dans du matériel aussi spécialisé.
    Pour moi c'est comme vendre une console de jeu à 3500 € et s'étonne que ça se vend moins bien que celles à 500 €. Même si elle est largement plus puissante. Ça reste très élitiste comme prix.
    Et encore, 3500€ sans jeux ou exclu intéressant. On ne peut même pas dire qu'i y a un effet Neo Geo.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  12. #52
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 412
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 412
    Points : 5 589
    Points
    5 589
    Par défaut
    attention pour le prix, comme pour les voiture électrique à +50k, vous faite l'erreur de raisonner comme un francais.

    tous le monde sur terre ne gagne pas heureusement que 2000€ (salaire médian en france et c'est le salaire de beaucoup de dev bac+5).
    un ingénieur a geneve gagne 150k d'€, à singapour pareil, aux usa je cite google: "Le salaire annuel moyen pour un Software Engineer, New York, États-Unis, est de 157 237 $US"

    bref notre petit salaire de pays du tier monde oui 3500$ c'est cher, mais avec plus de 10000€ par mois c'est une autre perspective.

  13. #53
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Network game programmer
    Inscrit en
    Juin 2010
    Messages
    7 115
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Network game programmer

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2010
    Messages : 7 115
    Points : 32 965
    Points
    32 965
    Billets dans le blog
    4
    Par défaut
    Est-ce qu'ils ne comprennent pas son utilisation ou n'en ont aucune utilité ?
    Perso ce truc me parait au mieux gadget.
    La VR ne m'intéresse pas particulièrement de base, alors la VR hors de prix m'en touche carrément une sans bouger l'autre.
    Et c'est pas la publicité où on voit une famille avec un parent le porter qui va me faire changer d'avis.
    À la limite ça pourrait me suggérer une utilisation professionnelle de prise de vues, pour remplacer une grosse caméra ou appareil photo, permettre d'intégrer plus d'options pour ceux-ci en direct. Mais ça me montre pas une utilisation quotidienne ou en famille.
    Voire, à l'heure où la majorité font la guerre aux écrans, se plaignent de voir des personnes sur leur téléphone à tout moment, faire une publicité avec un parent qui porte son casque pendant un évènement familial (un repas ou anniversaire de mémoire ?), me parait vraiment aller à contre-courant et se tirer une balle dans le pied.
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  14. #54
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 412
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 412
    Points : 5 589
    Points
    5 589
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    Est-ce qu'ils ne comprennent pas son utilisation ou n'en ont aucune utilité ?
    Perso ce truc me parait au mieux gadget.
    La VR ne m'intéresse pas particulièrement de base, alors la VR hors de prix m'en touche carrément une sans bouger l'autre.
    Et c'est pas la publicité où on voit une famille avec un parent le porter qui va me faire changer d'avis.
    À la limite ça pourrait me suggérer une utilisation professionnelle de prise de vues, pour remplacer une grosse caméra ou appareil photo, permettre d'intégrer plus d'options pour ceux-ci en direct. Mais ça me montre pas une utilisation quotidienne ou en famille.
    Voire, à l'heure où la majorité font la guerre aux écrans, se plaignent de voir des personnes sur leur téléphone à tout moment, faire une publicité avec un parent qui porte son casque pendant un évènement familial (un repas ou anniversaire de mémoire ?), me parait vraiment aller à contre-courant et se tirer une balle dans le pied.
    il y'a une utilité certaines pour les entreprises et certains métiers. a l'armée pour les simulations, a des techniciens de pointes qui pourrait avoir des informations en temps réel sous les yeux plutôt que de lire une tablette a coté...etc.
    mais dans tous les cas on reste sur un marché de niche.

    pour le grand publique je ne vois pas l'interet, même pour le gaming (cible que apple boude) c'est loins d'etre aussi utile d'une manette ou qu'une souris (pour les fps et rts), soit doit être fun de temps en temps pour du flight simulator mais ca se porte pas long temps. je me vois pas faire une longue session de gaming avec ca (poids, mal de crane, aux yeux...)
    on reste sur du gadget qui se porte pas longtemps, donc demander un prix très cher ça va en faire piquer beaucoup.

    pour l'informatique spatial par contre je n'y crois pas du tous, je me vois mal faire un powerpoint ou écrire du code avec, j'ai 2 grands écrans de 40 pouces et ca me va tres bien, il existe même les samsung odyssey de 50 pouces pour des écrans xxl.
    porter un casque pour ca c'est absolument pas pratique.

    pour regarder un film, autre usage que apple vends, même chose, j'ai un video projecteur à la maison, je regarde un film sur grand écran avec ma copine, chose impossible avec un casque, et même problème dans tous les cas, faut pouvoir le supporter pendant 2h (durée d'un film).


    un usage intéressant, serait dans une voiture, comme les pilote d'avion chasse, avoir un écrans avec des informations comme la direction à prendre, la vitesse... ce serait plus pratique que regarder un écran derrière le volant ou a coté. Mais un casque a trop d'inconvénient (poids...), des lunettes connecté par contre ce serait pas mal.

    on en arrive toujours à la meme conclusion, un casque ca ne va pas, trop gros, trop invasif, et faudrait une simple paire de lunette comme des google glass. mais pas pour faire de l'informatique spatial, faire du power point ou du C++ dedans ce doit etre un enfer. Mais pour conduire, pour marcher dans une ville qu'on connait pas avec du texte qui s'affiche pres des monument, quand on répare une voiture ou un lave linge ou des infos sur les composants s'afficherait...etc.

  15. #55
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 443
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 443
    Points : 197 563
    Points
    197 563
    Par défaut Des chirurgiens réalisent la première opération au Royaume-Uni à l'aide du casque Vision Pro d'Apple
    Des chirurgiens réalisent la première opération au Royaume-Uni à l'aide du casque Vision Pro d'Apple,
    marquant une avancée significative dans l’utilisation de la réalité mixte dans le domaine médical

    Pour la première fois au Royaume-Uni, une équipe de chirurgiens a utilisé le casque Vision Pro d’Apple lors d’une intervention chirurgicale, marquant une avancée significative dans l’utilisation de la réalité mixte dans le domaine médical. L’opération a été réalisée à l’hôpital privé Cromwell de Londres, où une infirmière de bloc opératoire a assisté le chirurgien en utilisant le Vision Pro pour préparer l’intervention, suivre la procédure et choisir les bons outils. Il a permis à l’équipe chirurgicale de naviguer dans l’opération en réalité augmentée, offrant une visibilité et une précision accrues.

    Le Vision Pro d'Apple a peut-être ses détracteurs, notamment en raison de son prix de 3 500 dollars, mais son utilisation dans les entreprises et dans d'autres secteurs non liés à la consommation pourrait être révolutionnaire. Au Royaume-Uni, par exemple, des chirurgiens ont effectué la première opération du pays en utilisant le casque de réalité mixte.

    Apple espère que l'industrie médicale sera l'un des domaines où la Vision Pro rencontrera le plus de succès. La profession étudie l'utilisation de la réalité mixte dans certains domaines et, selon certains analystes, le casque d'Apple pourrait changer la donne.

    Lors d'une récente opération visant à réparer la colonne vertébrale d'un patient à l'hôpital privé Cromwell de Londres, une infirmière travaillant aux côtés du chirurgien a utilisé le Vision Pro pour l'aider à se préparer, à suivre la procédure et à choisir les bons outils. Il s'agit de la première opération au Royaume-Uni au cours de laquelle le Vision Pro a été utilisé.

    Le logiciel fonctionnant sur le casque d'Apple pendant l'opération provient de la société américaine eXeX, qui a créé des programmes similaires pour le HoloLens de Microsoft. Selon le communiqué de presse, il offre aux infirmières et aux techniciens un accès holographique et sans contact à la préparation chirurgicale et aux guides de procédure dans le champ stérile de la salle d'opération. Le logiciel permet également de suivre chaque étape d'une opération et de mesurer le déroulement de l'opération par rapport à des procédures antérieures réalisées par d'autres chirurgiens :

    Le logiciel d'eXeX avec l'Apple Vision Pro offre aux infirmières et aux techniciens un accès holographique et sans contact à l'équipement chirurgical et aux guides de procédure depuis le champ stérile de la salle d'opération, ce qui était impossible auparavant. Ces capacités permettent à l'équipe chirurgicale de mieux comprendre les outils, l'équipement, le plan d'approvisionnement et la séquence d'utilisation pour chaque opération. La plateforme a montré qu'elle augmentait considérablement l'efficacité de l'exécution chirurgicale et, grâce à la précision prévisible de l'équipement et du flux de travail, qu'elle améliorait indirectement les résultats pour les patients.
    Nom : pro.png
Affichages : 6019
Taille : 459,4 Ko

    Suvi Verho, infirmière en chef à l'hôpital London Independent, a déclaré que cette technologie changeait la donne, ajoutant : « Elle élimine l'erreur humaine. Elle élimine les conjectures ». « Elle donne confiance en la chirurgie ».

    Le logiciel d'IA sous-jacent prend également note de chaque étape de l'opération et, à l'avenir, mesurera son efficacité par rapport à des procédures similaires réalisées par d'autres chirurgiens.

    Syed Aftab, le chirurgien qui a réalisé l'opération, a déclaré que le logiciel avait le pouvoir de transformer une infirmière de bloc opératoire avec laquelle il n'avait jamais travaillé - ce qui arrive régulièrement - en une personne ayant dix ans d'expérience. Il a ajouté que cette technologie permettrait à son équipe chirurgicale de devenir l'équivalent d'une équipe de ravitaillement en Formule 1 : « C'est l'idée : peu importe que vous n'ayez jamais été dans un stand de ravitaillement de votre vie. Il suffit de mettre le casque ».

    L'opération intervient alors que le ministre des finances a appelé la semaine dernière les services de santé à adopter l'IA.

    Une première au Royaume-Uni, mais pas dans le monde

    Alors que cette opération marque la première utilisation du Vision Pro au Royaume-Uni, le dispositif avait déjà été utilisé dans une salle d’opération le mois dernier, seulement trois jours après sa sortie, par le neurochirurgien renommé Dr. Robert Masson lors de plusieurs chirurgies de reconstruction de la colonne vertébrale

    En utilisant le logiciel d'eXeX, le Dr Masson a réalisé avec succès une série d'interventions chirurgicales mini-invasives sur la colonne vertébrale avec l'application eXeX fonctionnant de manière transparente sur l'Apple Vision Pro, démontrant que l'appareil Apple peut bien fonctionner en donnant à l'équipe chirurgicale un jumeau numérique de l'organisation, de la configuration et du flux de travail de l'intervention chirurgicale. L'intégration du logiciel eXeX à l'Apple Vision Pro témoigne d'une adaptation remarquable de la plateforme eXeX, tout en améliorant le flux de l'équipe dans la gestion de la symphonie complexe de l'organisation des ressources et de la synchronisation.

    « Nous sommes dans une nouvelle ère de la chirurgie et, pour la première fois, nos équipes chirurgicales bénéficient de l'éclat d'un guidage visuel holographique et de cartes, améliorant l'orientation visuospatiale et temporelle pour chaque équipe chirurgicale et pour chaque opération dans toutes les spécialités », a déclaré Robert Masson, médecin, quelques instants après avoir terminé la cinquième opération de la journée avec son équipe. « La plateforme eXeX, enrichie par l'intelligence artificielle, est conçue non pas comme un dispositif médical mais comme un outil organisationnel et logistique. Elle vise à rationaliser la gestion de dizaines de milliers d'articles, y compris l'équipement, les outils, les technologies, les consommables, les implants et les produits chirurgicaux. En tant que chirurgien, il m'est invisible, à l'exception du calme extrême, de la tranquillité et de l'absence d'effort surréaliste du travail prévisible et sans distraction de mon équipe », a déclaré le Dr Masson.

    Le Dr Masson a plus de 36 ans d'expérience en neurochirurgie et en médecine sportive de la colonne vertébrale. Il a été un pionnier dans l'expérimentation de nouveaux produits et techniques chirurgicaux, de technologies habilitantes et de procédures mini-invasives de chirurgie de la colonne vertébrale. Il a réalisé plus de 13 000 interventions chirurgicales et formé plus de 1 500 chirurgiens au cours de sa longue carrière. Il dirige aujourd'hui eXeX dans le but d'apporter une révision technologique au flux de travail chirurgical dans les salles d'opération du monde entier.

    Le Vision Pro est testé dans différents domaines par plusieurs organismes de soins de santé dans le monde. Outre l'aide à la chirurgie, il est également utilisé pour la radiologie, le suivi des patients, l'enseignement et la planification médicale, la thérapie et la détection des signes précoces de maladies.

    Cette première opération britannique avec le casque Vision Pro d’Apple représente donc un jalon important dans l’intégration de la technologie de réalité mixte dans les soins de santé, promettant de transformer la manière dont les interventions chirurgicales sont planifiées et exécutées.

    Source : Daily Mail

    Et vous ?

    Quel impact pensez-vous que la réalité mixte aura sur l’avenir de la chirurgie ?
    Le coût élevé des technologies comme le casque Vision Pro d’Apple justifie-t-il les avantages potentiels en termes de précision et de sécurité des opérations ?
    Comment la réalité mixte pourrait-elle transformer d’autres domaines des soins de santé en dehors de la chirurgie ?
    Quelles sont les implications éthiques de l’utilisation de la réalité augmentée dans les procédures médicales ?
    Pensez-vous que l’adoption de ces technologies avancées pourrait creuser l’écart entre les soins de santé dans les pays développés et en développement ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #56
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 443
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 443
    Points : 197 563
    Points
    197 563
    Par défaut Mauvaise nouvelle pour Apple et Meta : les adolescents s'ennuient avec les casques de réalité virtuelle
    Mauvaise nouvelle pour Apple et Meta : les adolescents s'ennuient avec les casques de réalité virtuelle.
    De nombreux jeunes n'utilisent pas les casques de réalité virtuelle qu'ils possèdent, selon une enquête de Piper Sandler

    Les casques de réalité virtuelle peinent encore à démontrer leur utilité. On pourrait penser que les adolescents sont les premiers à adopter des appareils tels que l'Apple Vision Pro et le Meta's Quest. Pourtant, une nouvelle enquête de Piper Sandler montre que 56 % des adolescents qui possèdent un appareil de réalité virtuelle, comme le Vision Pro d'Apple ou le Quest de Meta, admettent qu’ils les utilisent rarement. Cette tendance est d’autant plus surprenante que ces groupes d’âges sont généralement considérés comme des adopteurs précoces de nouvelles technologies.

    À l'occasion de l'édition 2023 du WWDC, qui a eu lieu le 6 juin 2023, Apple a présenté le Vision Pro, qui était alors en développement en interne depuis une décennie. Tim Cook l'a présenté non pas comme un casque de réalité virtuelle, mais comme un « ordinateur spatial ». D'ailleurs, Apple a demandé aux développeurs de ne pas utiliser les termes AR (réalité augmentée), VR (réalité virtuelle), XR (réalité étendue) ou MR (réalité mixte) pour désigner les applications ciblant son casque, mais plutôt les appeler « applications d'informatique spatiale ».

    Fruit de sept années de développement, le Vision Pro se présente comme un casque léger et élégant, composé d’une pièce de verre laminé en trois dimensions qui s’adapte au visage, et d’un cadre en aluminium. Il intègre un ensemble de caméras et de capteurs avancés qui lui permettent de voir le monde clairement, de comprendre l’environnement et de détecter les gestes des mains. Il dispose également d’une paire d’écrans micro-OLED personnalisés qui offrent une résolution supérieure à celle d’une télévision 4K pour chaque œil, pour une meilleure clarté. Le son spatial est assuré par des haut-parleurs situés près des oreilles, qui se mêlent aux sons réels harmonieusement, selon Apple. Le casque est contrôlé par une couronne numérique qui permet d’accéder à la vue d’accueil et de régler le niveau d’immersion, et par un bouton supérieur qui permet de prendre des photos et des vidéos spatiales en 3D.

    Il a été lancé en fanfare le 2 février 2024.


    De son côté, Meta a dévoilé son casque de réalité mixte Quest 3. Sur ce dispositif, la technologie Meta Reality permet de mélanger de manière transparente un monde physique avec un monde virtuel. Ces nouvelles expériences vont au-delà de la réalité mixte actuelle en comprenant et en réagissant intelligemment aux objets de votre espace physique et en vous permettant de naviguer dans cet espace de manière naturelle et intuitive, ce qui était pratiquement impossible auparavant.

    Les adolescents ne sont pas très emballés

    Le Vision Pro d’Apple a été accueilli avec optimisme par les analystes techniques malgré les moqueries sur son apparence et son prix élevé. Vendu à partir de 3 499 dollars, le casque VR d’Apple doit encore prouver son utilité pratique. Les adolescents, qui devraient être les premiers à adopter de tels dispositifs, semblent indifférents à l’égard des appareils qu’ils possèdent déjà. Meta, de son côté, a vendu plus de 20 millions de ses casques Quest depuis 2023, qui commencent à environ 500 dollars pour le dernier né de cette famille.

    Cependant, l’utilisation effective de ces casques reste modeste. En effet, le rapport semi-annuel de Piper indique que 33 % des adolescents déclarent posséder un dispositif VR de quelque sorte, mais 56 % d’entre eux disent qu’ils l’utilisent rarement (ce pourcentage a augmenté par rapport à 48 % il y a deux ans). L'entreprise a interrogé 6 020 adolescents américains âgés en moyenne de 16,1 ans.

    Nom : pipler.png
Affichages : 10175
Taille : 147,2 Ko

    Cette désaffection pour les lunettes VR soulève des questions sur l’avenir de cette technologie. Est-ce que le coût élevé des dispositifs haut de gamme comme le Vision Pro d’Apple est un facteur dissuasif ? Ou est-ce que le manque de contenu engageant et d’applications pratiques limite l’intérêt des utilisateurs ?

    Quoi qu’il en soit, les fabricants de dispositifs VR devront redoubler d’efforts pour créer des expériences plus captivantes et pertinentes si ils veulent séduire et retenir les jeunes utilisateurs. Peut-être que l’avenir de la VR réside dans des jeux et des applications qui offrent des expériences plus complètes et immersives, capables de rivaliser avec les consoles traditionnelles et les smartphones. C'est en tout cas ce que suggèrent les données de Piper qui indique que les personnes interrogées dans le cadre de son enquête s'attendent à dépenser 225 dollars en jeux vidéo au cours du seul premier semestre 2024. Il s'agit maintenant de les inciter à dépenser cet argent et ce temps sur un dispositif VR plutôt que sur une console ou leur téléphone.

    Pour l’instant, il semble que la réalité virtuelle n’ait pas encore trouvé sa place dans le quotidien des adolescents, et Apple comme Meta devront innover pour transformer cette tendance en opportunité de croissance.

    Source : rapport de Piper Sandler

    Et vous ?

    Trouvez-vous les résultats de cette enquêtes crédibles ? Surprenants ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    Pensez-vous que le coût élevé des lunettes VR est le principal obstacle à leur adoption par les jeunes ?
    Quel type de contenu ou d’expériences VR pourrait selon vous susciter davantage l’intérêt des adolescents ?
    Les lunettes VR actuelles répondent-elles à vos attentes en termes de qualité et d’expérience utilisateur ?
    Comment les entreprises comme Apple et Meta pourraient-elles améliorer leurs dispositifs VR pour les rendre plus attrayants pour les jeunes ?
    La réalité virtuelle a-t-elle un avenir dans l’éducation ou d’autres domaines en dehors du divertissement ?
    Avez-vous des suggestions d’applications pratiques pour les lunettes VR qui pourraient enrichir le quotidien ?
    Est-ce que la réalité virtuelle est juste une mode passagère ou voyez-vous un potentiel à long terme pour cette technologie ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #57
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    Octobre 2019
    Messages
    1 412
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : .
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2019
    Messages : 1 412
    Points : 5 589
    Points
    5 589
    Par défaut
    C'est comme donner un serveur linux à un ado, il va se faire chier.
    Le apple vision est surement un formidable outil professionnels pour répondre à certains usages précis et de niche.

    Mais faut être complétement con pour croire que le grand publique va l'acheter et aimer regarder une série apple tv, surfer sur le net ou faire du montage photo avec un casque VR/AR.

    A la rigueur certains jeux videos, mais le prix... et de toute façon les jeux videos sur macos c'est un peu le désert...
    Pour du gaming il est préférable de se rabattre sur un casque pc ou le sony psvr.

    Pour une entreprise, pour former un technicien a réparer une éolienne je dis pas par contre ca doit avoir un intérêt.

    La Nasa et l'ESA ont des pisines avec la reproduction de l'iss, le casque est un bon complétement, mais nul doute qu'ils ont déja des casque VR. Le apple vision peut offrir une meilleur qualité d'image cependant.

  18. #58
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Network game programmer
    Inscrit en
    Juin 2010
    Messages
    7 115
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Network game programmer

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2010
    Messages : 7 115
    Points : 32 965
    Points
    32 965
    Billets dans le blog
    4
    Par défaut
    Plutôt que des chiffres se voulant alarmants, j'aimerais bien savoir ce que font les utilisateurs fréquents de ce device.
    Perso je n'y vois aucun intérêt grand public, et encore moins de manière régulière.
    Dans un cadre gaming ? Mais les jeux sont peu nombreux et faut supporter de porter le casque toute la session. Mais Apple c'est pas non plus très réputé comme plateforme gaming il me semble.
    Pour regarder vidéos etc ? Pourquoi pas, mais je suis pas encore convaincu que ce soit super confortable passée une certaine durée.
    Pour l'utilisation informatique en générale, est-ce plus pratique qu'un clavier / souris ? Et si tu veux montrer quelque chose à une autre personne ? Tu prêtes ton casque ?
    J'ai beau réfléchir, je vois pas en quoi ce casque n'est pas un gadget et son échec auprès du grand public tout sauf une surprise.
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  19. #59
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Back-End
    Inscrit en
    Août 2021
    Messages
    40
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 51
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Back-End
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : Août 2021
    Messages : 40
    Points : 90
    Points
    90
    Par défaut
    a 3 499 dollars, combien d'ado/parents peuvent se permettre ...
    et en plus l'ennui !

    ça me fait penser a une voiture Apple ....

  20. #60
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 783
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 783
    Points : 5 727
    Points
    5 727
    Par défaut
    On a beau se nommer Apple ou Meta, il y a un élément clé que ces "grands penseurs" n'ont pas encore intégré: A part quelques individus, la plupart des gens ne veulent pas porter sur eux un dispositif qui les gêne...

    Pensée émue pour les 2 ou 3 comiques qui se traînent à longueur de journée avec une oreillette à l'oreille alors qu'ils ne reçoivent pas le moindre coup de téléphone de la journée.

    Tous ces trucs et machins ne sont que des gadgets qui ont la longévité d'un été, cela va des lunettes 3D en carton aux casques virtuelles à 3 000 euro!

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 21/03/2019, 01h21
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 02/05/2018, 13h38
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 20/06/2017, 21h47
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2016, 03h59
  5. Réponses: 4
    Dernier message: 19/03/2014, 18h34

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo