Le marché mondial des technologies de développement low-code devrait atteindre 26,9 milliards de $ en 2023, soit une augmentation de 19,6 % par rapport à 2022, selon Gartner

Les technologues d'affaires, l'hyperautomatisation et la composabilité stimuleront l'adoption des technologies low-code jusqu'en 2026.

Selon les dernières prévisions de Gartner, Inc., le marché mondial des technologies de développement low-code devrait atteindre 26,9 milliards de dollars en 2023, soit une augmentation de 19,6 % par rapport à 2022. Une augmentation des technologues d'affaires et un nombre croissant d'initiatives d'hyperautomatisation et d'affaires composables à l'échelle de l'entreprise seront les principaux moteurs de l'accélération de l'adoption des technologies low-code jusqu'en 2026.

"Les organisations se tournent de plus en plus vers les technologies de développement low-code pour répondre aux demandes croissantes de rapidité de livraison des applications et de flux d'automatisation hautement personnalisés", a déclaré Varsha Mehta, spécialiste principal des études de marché chez Gartner. "Équiper à la fois les développeurs informatiques professionnels et les personas non informatiques - les technologues d'affaires - avec divers outils low-code permet aux organisations d'atteindre le niveau de compétence numérique et la vitesse de livraison requis pour l'environnement agile moderne."

Les plates-formes d'applications low-code (LCAP) devraient être la plus grande composante du marché des technologies de développement low-code, avec une croissance de 25 % pour atteindre près de 10 milliards de dollars en 2023 (voir tableau 1).*

Nom : gartner.png
Affichages : 1200
Taille : 40,9 Ko

Si les LCAP constituent le plus grand segment du marché, la plateforme de développement d'automatisation citoyenne (CADP) devrait connaître la croissance la plus rapide, avec une prévision de croissance de 30,2 % pour 2023. Les cas d'utilisation typiques de CADP comprennent l'automatisation des flux de travail, la création de formulaires Web, le rapprochement des données et du contenu entre plusieurs applications de logiciel-service et la création de rapports et de visualisations de données.

"Le coût élevé des talents technologiques et l'augmentation de la main-d'œuvre hybride ou sans frontières contribueront à l'adoption des technologies low-code", a déclaré Jason Wong, vice-président analyste distingué chez Gartner. "Habilités par les fonctionnalités intuitives, flexibles et de plus en plus puissantes des outils de développement low-code, les technologues d'entreprise et les personas technologues citoyens développent des solutions légères pour répondre aux besoins des unités commerciales en matière de productivité, d'efficacité et d'agilité accrues - souvent en tant qu'équipes de fusion."

Gartner prévoit que d'ici 2026, les développeurs n'appartenant pas aux départements informatiques officiels représenteront au moins 80 % de la base d'utilisateurs des outils de développement low-code, contre 60 % en 2021.

Source : Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous de ces prévisions de Gartner ?
Le marché du low-code en croissance est-ce une hypothèse crédible ou pas selon vous ?
Avez-vous déjà rencontré le low code dans votre carrière et quelle est votre expérience ?


Voir aussi :

Le Low-Code et le No-Code amélioreraient le travail des développeurs selon Outsystems, toutefois, certains développeurs trouvent qu'ils manquent de flexibilité et de sécurité

Seuls 7 % des développeurs sont susceptibles d'utiliser des outils low-code ou no-code pour entamer un projet d'application web en 2022, d'après un sondage*: Quel avenir pour ces outils ?

Le low-code est susceptible de remplacer le codage traditionnel d'ici 2024, selon une étude de Mendix, un éditeur de solutions low-code, qui ravive le débat sur l'avenir du métier de développeur

80 % des technologies pourraient être créées par des professionnels extérieurs à l'informatique d'ici 2024, grâce aux outils low-code, selon Gartner