Le manque de capacités d'automatisation pour la gestion des performances informatiques coûte en moyenne 46 millions de dollars par an aux entreprises, selon une étude de Digital Enterprise Journal

Le manque d'automatisation coûte des millions aux entreprises, alors que 57 % des entreprises considèrent l'automatisation comme le principal moyen de combler le déficit de compétences en matière de modernisation de la gestion des opérations informatiques.

Le rapport du cabinet d'études Digital Enterprise Journal révèle également une augmentation de 54 % du coût d'une heure d'indisponibilité des services informatiques depuis 2019. En outre, 68 % du temps des équipes informatiques est consacré à des tâches qui ne contribuent pas aux résultats commerciaux clés.

Nom : by-the-numbers-696x392.png
Affichages : 2331
Taille : 109,9 Ko

L'étude basée sur les réponses de plus de 3 300 organisations suggère qu'il n'existe pas de " solution miracle " pour gérer les performances informatiques et que les organisations doivent trouver le bon mélange de capacités qui est le plus adapté pour créer de la valeur commerciale. Cependant, l'étude montre également que l'identification de cette combinaison s'avère plus difficile que jamais. La meilleure approche pour rassembler toutes les pièces d'un puzzle est de commencer par une vue d'ensemble, c'est-à-dire de définir les résultats commerciaux souhaités et de travailler à rebours pour trouver les compétences et les fournisseurs qui correspondent le mieux aux objectifs spécifiques des organisations.

Nom : innovation.png
Affichages : 826
Taille : 18,6 Ko

"Nous assistons à une tempête parfaite de changements à la fois sur les marchés technologiques et commerciaux, et les exigences des utilisateurs en matière de gestion des performances informatiques évoluent de plus en plus. Les organisations comprennent l'impact croissant de leurs approches de la performance informatique sur les principaux objectifs commerciaux et cherchent à mieux aligner les équipes, les outils et les processus ", déclare Bojan Simic, président et analyste en chef du Digital Enterprise Journal. "Cette étude montre qu'utiliser la technologie comme un avantage concurrentiel n'est plus facultatif et que les organisations doivent intégrer un contexte commercial dans chaque aspect de leurs stratégies de performance informatique. Les organisations utilisatrices demandent de plus en plus aux fournisseurs de technologies de répondre à la question " Et alors ? " et de relier l'informatique aux résultats de l'entreprise de manière claire, mesurable et transparente. "

Nom : Image2.png
Affichages : 835
Taille : 25,8 Ko

Source : Digital Enterprise Journal

Et vous ?

Trouvez-vous ce rapport pertinent ?
Qu'en est-il au sein de votre organisation ?

Voir aussi :

Le manque d'automatisation entrave la gestion des certificats numériques, 36 % des professionnels de l'informatique utilisent encore des feuilles de calcul Excel pour le faire, selon GlobalSign

Une plus grande automatisation est nécessaire pour accélérer le développement de logiciels sécurisés, selon une étude de Security Compass

Deux tiers des travailleurs dont les emplois sont les plus menacés par l'automatisation n'en sont pas conscients, d'après un rapport

Pour 76 % des responsables informatiques, les environnements mutli-cloud et multi-outils ont atteint un point de rupture critique, 88 % évoquent la nécessité d'interconnecter toutes les plate-formes