IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 420
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 420
    Points : 197 151
    Points
    197 151
    Par défaut Proxmox introduit un nouvel assistant d'importation pour faciliter la migration des machines virtuelles VMware
    Proxmox introduit un nouvel assistant d'importation visant à faciliter la migration des machines virtuelles VMware,
    suite au chaos engendré après le rachat de VMware par Broadcom dont l'explosion des coûts de renouvellement de vSphere

    Proxmox a introduit un nouvel assistant d’importation pour Proxmox Virtual Environment (VE), visant à simplifier le processus de migration pour l’importation des machines virtuelles VMware ESXi. Cette nouvelle fonctionnalité arrive à un moment important dans l’industrie, car elle vise à faciliter la transition pour les organisations cherchant à s’éloigner de vSphere de VMware en raison des coûts de renouvellement élevés.

    Broadcom a finalisé le rachat de VMware pour 61 milliards de dollars en novembre dernier. Le rachat a été suivi rapidement d'annonces sur la manière dont Broadcom prévoit de réorganiser la société de virtualisation en plusieurs divisions. Un mois plus tard, Broadcom a annoncé la fin des licences perpétuelles de VMware et le passage aux souscriptions à des abonnements. Dans un article publié le 15 janvier, VMware a confirmé qu'il met fin à un large éventail de produits en « fin de disponibilité » et que « ces produits ne sont plus disponibles à l'achat ». Après l'acquisition, Broadcom a laissé entendre qu'il mettrait en œuvre une politique de rationalisation et de simplification du portefeuille de VMware. Par conséquent, le portefeuille de la société de virtualisation sera réduit à quelques offres qui, selon Broadcom, seront axées sur sa meilleure technologie.

    VMware a dressé la liste des 56 produits et plateformes VMware qui disparaissent : « toutes les options de licence - y compris les licences perpétuelles, les licences de support et d'abonnement (SnS), les licences SaaS/hébergées et les abonnements, ainsi que toutes les éditions, suites et paramètres de tarification de chaque produit, sauf indication contraire - sont incluses dans cette annonce. Ces produits ne sont plus disponibles à l'achat ». VMware (Broadcom) a également déclaré dans sa courte note : « à l'avenir, au moment du renouvellement, les clients se verront proposer les meilleurs produits d'abonnement pour répondre à leurs besoins ».

    Les décisions impopulaires ne se sont pas limitées là : Broadcom a décidé de supprimer la version gratuite du logiciel de virtualisation ESXi. La version gratuite d'ESXi était utilisée par les bricoleurs et les amateurs, mais Broadcom ne veut que des clients payants désormais.

    Suite au rachat, Dell a opté pour mettre fin à son accord de distribution. Pour sa part, le CISPE (Cloud Infrastructure Services Providers in Europe) dénonce les changements apportés par Broadcom aux licences logicielles de VMware. Le groupe industriel s'oppose à ce qu'il décrit comme une annulation unilatérale par Broadcom des conditions de licence pour des logiciels de virtualisation essentiels. Il affirme que « Broadcom rançonne le secteur du cloud en agissant de la sorte » et avertit que ces activités pourraient décimer le marché européen du cloud. Le CISPE demande une pause dans les résiliations de contrats et appelle les régulateurs européens à mener une enquête minutieuse sur les accords de licence logicielle de VMware et Broadcom.

    Nom : end.png
Affichages : 28450
Taille : 45,1 Ko

    Un assistant qui arrive à point nommé ?

    C'est dans ce contexte qu'a été présenté le nouvel assistant d'importation de Proxmox. Il est intégré au système de stockage existant de Proxmox VE, permettant une intégration directe dans l’API et l’interface utilisateur basée sur le Web de la plateforme. Il offre aux utilisateurs la possibilité d’importer des machines virtuelles VMware ESXi dans leur intégralité, traduisant la plupart des paramètres de configuration d’origine de la VM vers le modèle de configuration de Proxmox VE (tout en minimisant les temps d’arrêt).

    Actuellement, l’assistant d’importation est en version de prévisualisation technique, ayant été ajouté pendant le cycle de développement de Proxmox VE 8.2. Bien qu’il soit encore en développement actif, les premiers rapports suggèrent que l’assistant est stable et prometteur pour des améliorations futures, notamment l’ajout prévu de la prise en charge d’autres sources d’importation telles que les fichiers OVF/OVA.

    Nom : importation.png
Affichages : 8942
Taille : 32,3 Ko

    Pour utiliser cette nouvelle fonctionnalité, les utilisateurs doivent d’abord configurer un nouveau stockage pour une source d’importation via l’interface Web de Proxmox VE. Après cette configuration, ils peuvent sélectionner le nouveau stockage, afficher toutes les machines virtuelles disponibles éligibles à l’importation et lancer le processus d’importation avec des options pour ajuster certains paramètres. Des modifications avancées peuvent être apportées après l’importation, garantissant aux utilisateurs la flexibilité d’affiner leurs configurations de machines virtuelles.

    À l’heure actuelle, l’assistant d’importation prend en charge les versions ESXi de 6.5 à 8.0, avec certaines limitations concernant le stockage vSAN et les implications de performance lors de l’utilisation d’un vCenter comme source d’importation. Il est accessible en mettant à jour Proxmox VE vers des versions spécifiques des packages pve-manager et libpve-storage-perl, disponibles dans les référentiels pvetest et pve-no-subscription.

    Cet outil témoigne de l’engagement de Proxmox à fournir des solutions de virtualisation accessibles et open-source. En utilisant l’API officielle d’ESXi et en implémentant un système de fichiers dans l’espace utilisateur avec une mise en cache optimisée en Rust (un langage de programmation sûr, rapide et moderne idéal pour les tâches de niveau système), Proxmox vise à garantir que cette nouvelle fonctionnalité peut être intégrée en douceur dans son écosystème plus large.

    Proxmox VE 8.1 améliorations et fonctionnalités

    En novembre, Proxmox Server Solutions a publié la version 8.1 de sa plateforme de gestion de la virtualisation des serveurs, Proxmox Virtual Environment (VE). Cette dernière itération s'appuie sur les solides fondations établies par la version 8.0, qui a introduit des technologies telles que QEMU 7.1 et LXC 5, ainsi que la prise en charge de Ceph Quincy 17.2.

    La nouvelle version apporte un grand nombre d'améliorations, de corrections de bogues et, notamment, des fonctionnalités clés telles que la compatibilité Secure Boot et une pile SDN (Software-defined Network) complète. Proxmox VE 8.1 représente une mise à jour substantielle, améliorant la sécurité, les capacités réseau et les performances globales de la plateforme :
    • L'une des principales avancées de Proxmox VE 8.1 est la prise en charge de Secure Boot. Ce protocole de sécurité est essentiel pour protéger le processus de démarrage des ordinateurs, en veillant à ce que seuls les logiciels dotés d'une signature numérique valide soient exécutés au cours du démarrage. Grâce à l'inclusion d'un chargeur de démarrage signé, Proxmox VE peut désormais être installé de manière transparente dans des environnements où Secure Boot est actif, ce qui constitue une étape importante dans l'amélioration des capacités de sécurité de la plateforme.
    • Un autre point fort de cette version est l'intégration de la technologie SDN (Software-defined Network). Désormais un composant central, le SDN dans Proxmox VE permet aux utilisateurs de créer des zones et des réseaux virtuels (VNets) directement à partir de l'interface web. Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour gérer des configurations de réseau complexes et des configurations multitenants. La flexibilité et l'évolutivité offertes par le SDN permettent de répondre aux divers besoins des entreprises, qu'il s'agisse de réseaux privés sur des nœuds individuels ou de réseaux superposés étendus sur plusieurs clusters.
    • La version 8.1 introduit également un nouveau système de notification flexible. Ce système adopte une approche basée sur la correspondance pour l'acheminement des notifications, ce qui permet aux utilisateurs de définir des cibles spécifiques pour différents types de notifications. Cette mise à jour offre aux administrateurs une plus grande précision dans la spécification des règles de notification, ce qui se traduit par des alertes mieux adaptées aux divers besoins opérationnels.

    Poursuivant sa prise en charge des solutions de stockage de pointe, Proxmox VE 8.1 ajoute la prise en charge de Ceph Reef 18.2.0, tout en maintenant la compatibilité avec Ceph Quincy 17.2.7. Ceph Reef apporte des défauts améliorés qui améliorent les performances et augmentent les vitesses de lecture, offrant un backend de stockage robuste et évolutif pour les environnements virtualisés.

    Proxmox VE 8.1 est basé sur Debian 12.2 ("Bookworm") et utilise le noyau Linux 6.5 comme valeur stable par défaut. Il intègre ZFS 2.2.0, y compris les corrections de bogues critiques de la version 2.2.1, ce qui garantit un système de fichiers fiable et performant. La plateforme reste libre et open-source, distribuée sous la licence publique générale GNU Affero, v3.

    Source : Proxmox

    Et vous ?

    Que pensez-vous des décisions de Broadcom suite aux rachats de VMware ? Laquelle/lesquelles vous semble la/les plus impopulaire(s) et ou vous affecte ?
    Une situation qui pourrait profiter à la concurrence ? Dans quelle mesure ?
    Avez-vous déjà utilisé Proxmox VE pour gérer vos machines virtuelles ? Partagez vos expériences et vos préférences.
    Quelles sont les principales raisons pour lesquelles vous envisageriez de migrer depuis VMware ESXi vers Proxmox VE ? Coûts, fonctionnalités, performances, etc. ?
    Quelles sont les fonctionnalités que vous aimeriez voir ajoutées à l’assistant d’importation de Proxmox ? Y a-t-il des améliorations spécifiques que vous attendez ?
    Pensez-vous que les solutions open-source comme Proxmox sont l’avenir de la virtualisation ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    Quelles sont vos impressions générales sur l’intégration de Rust dans le développement de Proxmox VE ? Croyez-vous que cela améliore la stabilité et les performances ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #22
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    Août 2011
    Messages
    17 417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2011
    Messages : 17 417
    Points : 43 010
    Points
    43 010
    Par défaut
    Quelles sont les fonctionnalités que vous aimeriez voir ajoutées à l’assistant d’importation de Proxmox ?
    La possibilité d'effectuer une migration à chaud.

    Pensez-vous que les solutions open-source comme Proxmox sont l’avenir de la virtualisation ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
    Si les solutions payantes apportent un plus, pourquoi ne pas les utiliser ? Mais dans le cas de petite structure, avec quelques VM sur un seul hyperviseur : aucun intérêt. Et certaines solutions payantes tierces pouvant se greffer à Esx sont plus efficace dans certains cas que ce qui est proposé par VMWare. (rapport qualité/prix, complexité).

    Avec Hyper-V, on a une solution native pour les environnements Microsoft, avec KVM on a une solution pour environnements Linux, Proxmox étant un frontend utilisant KVM.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  3. #23
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    Mars 2024
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2024
    Messages : 2
    Points : 4
    Points
    4
    Par défaut Proxmox, une réponse à VM Ware
    Proxmox, la migration d'une VM s'effectue à chaud au sein d'un cluster et l'utilisation d'un stockage de type CEPH. Cette opération est aussi simple que de la création. Si l'option haute disponibilité est configurée, cela procure l'avantage que si un nœud (serveur) tombe en panne pour une raison quelconque, les machines virtuelles de ce serveur se déplaceront automatiquement vers un autre nœud. Pour ce faire, ils utilisent le quorum (un vote est effectué et le gagnant obtient les machines virtuelles du nœud défaillant).

    L'autre avantage provient des conteneurs LXC pour des services de type Linux, la gestion du service a une faible emprunte sur les performances globales. Cela change de VM Ware et au-delà de Docker.

    Après la migration d'une infrastructure VM Ware vers une plate-forme matérielle plus récente, assurant la production, les anciens matériels sont conservés à titre de développement, d'intégration et de recette, seul VM Ware a cédé la place à Proxmox 8 qui a migré et repris les VM. Celles sous Windows sont restées, les VM Linux sont converties en conteneur. A la vue des performances obtenues par cette plate-forme, VM Ware sera remis en cause lors de la prochaine migration matérielle.

    Cette migration a demandé pas mal d'huile de coude, par le changement des paradigmes, des habitudes, etc.

  4. #24
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    Août 2011
    Messages
    17 417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2011
    Messages : 17 417
    Points : 43 010
    Points
    43 010
    Par défaut
    a migration d'une VM s'effectue à chaud au sein d'un cluster et l'utilisation d'un stockage de type CEPH.
    Cette option existe également avec VMWare et VSphere mais pas en gratuit.

    Ma remarque était sur la migration d'une VM Esx vers Proxmox qui ne peut pas se faire à chaud apperement, la VM peut être migrée de ESX vers Proxmox mais doit être à l'arrêt.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  5. #25
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    Mars 2024
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2024
    Messages : 2
    Points : 4
    Points
    4
    Par défaut Proxmox, un nouvel outil d'import ESXi
    Proxmox a surpris juste avant Pâques 2024 en publiant un nouvel assistant d'importation pour convertir les machines virtuelles VMware en Proxmox. Le nouvel assistant est disponible à partir de l'interface Web, ce qui rend le processus de conversion beaucoup plus facile et simple.

    Le package Proxmox ajouté est pve-esxi-import-tools et a été développé pour Proxmox 8.2, mais dans le référentiel de test, il est déjà disponible. La condition est que votre serveur Proxmox soit au niveau de 8.1.10 minimum, et vous devez ajouter le dépôt de test. Ensuite, il suffit d'ajouter le référentiel ESXi à l’environnement de stockage de Proxmox. Sur le coté gauche apparaît le stockage ESXi, en l'ouvrant, à droite s'affichent toutes les VM disponibles. Il suffit d'en sélectionner une, de cliquer le bouton « import » et de suivre le guide pour l'importer.

  6. #26
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Septembre 2014
    Messages
    207
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2014
    Messages : 207
    Points : 725
    Points
    725
    Par défaut
    C'est devenu n'importe quoi cette histoire de licences VMWare...
    OVH a par exemple annoncé l'augmentation d'environ 50% de son offre Private Cloud VMWare

  7. #27
    Expert confirmé
    Avatar de shenron666
    Homme Profil pro
    avancé
    Inscrit en
    Avril 2005
    Messages
    2 524
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : avancé

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2005
    Messages : 2 524
    Points : 5 182
    Points
    5 182
    Par défaut
    La difficulté rencontrée par nombre d'entreprises face à l'attitude de Broadcom est une trop forte dépendance à une technologie propriétaire d'un fournisseur.
    Bon courage pour changer/migrer mais la concurrence est là, et Broadcom s'en mordra les doigts dans un avenir proche
    Tutoriels OpenGL
    Je ne répondrai à aucune question en MP
    - Si c'est simple tu dis que c'est compliqué et tu le fait
    - Si c'est compliqué tu dis que c'est simple et tu le sous-traite ou le fait faire par un stagiaire.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 26/08/2021, 11h46
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 28/10/2020, 12h21
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 25/10/2019, 04h14
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 29/07/2017, 22h41
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 26/02/2009, 22h06

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo