IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #961
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    janvier 2021
    Messages
    396
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2021
    Messages : 396
    Points : 733
    Points
    733
    Par défaut
    Le bateau continue de prendre l'eau et bien sûr de s'enfoncer.

  2. #962
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    août 2018
    Messages
    288
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : août 2018
    Messages : 288
    Points : 824
    Points
    824
    Par défaut
    Celui que l'on décrit comme un esclavagiste des temps modernes risque bien d'y perdre des plumes, oups pardon des milliards...

  3. #963
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 926
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 926
    Points : 17 309
    Points
    17 309
    Par défaut
    Ne vous réjouissez pas trop vite. Twitter pourrait survivre puis prospérer.
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #964
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 299
    Points : 175 408
    Points
    175 408
    Par défaut Elon Musk demande aux développeurs logiciels de le rencontrer en personne au siège de Twitter
    Elon Musk demande aux développeurs logiciels de prendre un avion et le rencontrer en personne au siège de Twitter,
    pour l'aider à « mieux comprendre » la pile technologique de Twitter

    Tard jeudi, Twitter a envoyé un e-mail aux employés de l'entreprise indiquant que ses bureaux seraient fermés de vendredi à lundi et que l'accès par badge serait coupé pendant cette fermeture temporaire. Puis, Elon Musk a envoyé un e-mail demandant à « quiconque écrit réellement des logiciels » de le rencontrer dans les locaux de Twitter l'après-midi. Cependant, il leur a d'abord demandé de lui envoyer un rapport de haut niveau sur le meilleur code sur lequel ils ont travaillé au cours des six derniers mois.

    Un autre exode d'employés est en cours chez Twitter, car de nombreux travailleurs ont rejeté les conditions proposées par Elon Musk pour rester dans l'entreprise, choisissant plutôt de partir. Des centaines d'employés restants de Twitter ont démissionné avant la réinitialisation culturelle « extrêmement hardcore » de l'entreprise par Elon Musk, selon des messages internes sur Slack et des tweets d'employés. Des employés de Twitter ont commencé à poster l'émoji de salut, qui est devenu un signal indiquant que quelqu'un quitte l'entreprise. Dans la foulée, Musk a envoyé de nouveaux courriels aux employés de Twitter : Musk met au défi les managers d'approuver le travail à distance à leurs propres risques.

    Cette nouvelle purge dans les rangs de Twitter intervient après que Musk a récemment licencié des dizaines d'employés qui l'ont critiqué ou se sont moqués de lui dans des tweets et des messages internes. Musk a ensuite fixé la date limite de jeudi à 17 heures, heure américaine, pour que tous les employés répondent "oui" sur un formulaire Google s'ils veulent rester pour ce qu'il appelle "Twitter 2.0" ; sinon, vendredi serait leur dernier jour de travail et ils recevront une indemnité de départ. Après l'expiration du délai, des centaines d'employés ont rapidement commencé à poster des messages d'adieu et des émojis de salut dans le Slack de Twitter, annonçant qu'ils avaient dit non à l'ultimatum de Musk.

    Twitter comptait environ 2 900 employés restants avant la date limite de jeudi, à cause d'Elon Musk qui a licencié sans cérémonie environ la moitié de l'effectif de 7 500 personnes lorsqu'il a pris les rênes de l'entreprise et aux démissions qui ont suivi. Les employés restants et ceux qui ont quitté Twitter ont déclaré que, compte tenu de l'ampleur des démissions cette semaine, ils s'attendent à ce que la plateforme commence à se briser bientôt. L'un d'entre eux a déclaré qu'ils ont vu des « ingénieurs légendaires » et d'autres qu'ils admirent partir les uns après les autres. « On a l'impression que toutes les personnes qui ont rendu cet endroit incroyable sont en train de partir. Il sera extrêmement difficile pour Twitter de s'en remettre, peu importe à quel point les gens qui restent essaient d'être hardcore », a déclaré l'employé de Twitter.

    De multiples équipes d'ingénierie « cruciales » au sein de Twitter ont démissionné complètement ou presque, a déclaré un autre employé qui a requis l'anonymat pour parler étant donné qu'il n'a pas la permission de Musk. Par exemple, l'équipe qui maintient les bibliothèques du système central de Twitter que chaque ingénieur de l'entreprise utilise est partie après jeudi. « Vous ne pouvez pas faire fonctionner Twitter sans cette équipe », a déclaré l'employé.

    Musk et son équipe seraient terrifiés à l'idée d'un sabotage

    Selon le rédacteur en chef de Platformer, Twitter « a alerté les employés qu'avec effet immédiat, tous les immeubles de bureaux sont temporairement fermés et l'accès par badge est suspendu ». Les bureaux de Twitter devraient rouvrir lundi à tout ce qui reste de ses effectifs. : « Les bureaux rouvriront le 21 novembre. En attendant : "Veuillez continuer à vous conformer à la politique de l'entreprise en vous abstenant de discuter des informations confidentielles de l'entreprise sur les réseaux sociaux, avec la presse ou ailleurs" ».

    Zoë Schiffer a indiqué que « Jusqu'à présent, aucun [compte professionnel] d'employé de Twitter n'a été désactivé, même ceux qui ont publiquement démissionné. Musk et son équipe n'ont recueilli que la liste des "oui" - des employés qui ont déclaré vouloir faire partie de Twitter 2.0. Ils essaient toujours de savoir qui est sorti ».

    Nom : zoe.png
Affichages : 3665
Taille : 44,3 Ko

    Aucun motif n'a été rendu public, mais Zoë Schiffer a poursuivi en rapportant « Nous entendons dire que c'est parce qu'Elon Musk et son équipe sont terrifiés à l'idée que les employés sabotent l'entreprise. De plus, ils essaient toujours de déterminer pour quels employés de Twitter ils doivent couper l'accès ».

    Le nombre exact de membres du personnel qui ont survécu à l'élimination de Musk au début du mois - et ont choisi de ne pas démissionner dans les jours qui ont suivi - n'est pas clair, mais les estimations tournaient autour de 3 000 travailleurs juste avant la date limite, selon un journaliste. Plusieurs équipes d'ingénierie « critiques » ont démissionné dans leur intégralité jeudi, selon lui. Parmi ceux qui étaient partis figuraient l'ingénieur Web en chef de Twitter et l'équipe de concepteurs derrière le désastreux service d'abonnement Blue de Musk.

    « Cela va ressembler à une entreprise très différente demain », a-t-elle tweeté.

    Un ancien employé a déclaré jeudi au Washington Post que l'éviscération de la main-d'œuvre avait laissé plusieurs systèmes intégrés au fonctionnement de la plate-forme à deux, un ou zéro ingénieur. « Je connais six systèmes critiques qui n'ont plus d'ingénieurs », a déclaré un ancien employé. « Il n'y a même plus un squelette d'équipe qui gère le système. Il continuera à rouler en roue libre jusqu'à ce qu'il se heurte à quelque chose, puis il s'arrêtera ».

    Changement de stratégie d'Elon Musk

    Elon Musk recherche l'aide de tous les employés restants sur Twitter qui pourraient être en mesure d'effectuer un travail technique, demandant même aux gens de se rendre à San Francisco pour le rencontrer.

    Dans une série d'e-mails envoyés vendredi, Musk a demandé à rencontrer « quiconque écrit réellement des logiciels » vendredi après-midi. Il a demandé à ces collaborateurs de faire la queue au 10e étage du siège social de Twitter à San Francisco, où il travaille depuis qu'il a repris l'entreprise il y a environ trois semaines, à 14 heures Pacific Time (PT). Les employés ont d'abord été invités à envoyer à Musk un « résumé sous forme de liste à puces » par e-mail du code qu'ils ont écrit ces six derniers mois, ainsi que « jusqu'à 10 captures d'écran des lignes de votre code le plus saillant ».

    « Il y aura de courts entretiens techniques qui me permettront de mieux comprendre la pile technologique de Twitter », a écrit Musk dans la note précédente.

    Ensuite, Musk a demandé à tous les employés qui pourraient se trouver en dehors de San Francisco de « se rendre à SF pour être présents en personne » pour des réunions avec lui. Les responsables de Twitter ont déclaré aux employés restants qui devaient se rendre par avion pour rencontrer Musk qu'ils pourraient en assumer le coût.

    Les e-mails soulignent à quel point les rangs de Twitter ont été creusés par la combinaison des licenciements de Musk.

    Une grande partie de l'organisation financière de Twitter, y compris son service de paie, a quitté l'entreprise jeudi en réponse à un ultimatum d'Elon Musk qui s'est visiblement retourné contre lui. Outre le service de la paie, l'équipe de Twitter chargée de la fiscalité américaine et l'équipe chargée de l'information financière ont également démissionné, ont déclaré deux personnes au fait de la question. Ces trois segments de l'entreprise font partie de l'organisation financière et comptable de Twitter. Bien que la comptabilité ait été « moins touchée » par les démissions de jeudi, cette partie de l'organisation est également plus petite maintenant, a déclaré l'une des personnes.

    Les employés devraient être payés à nouveau la semaine prochaine, selon un ancien employé. Si ces paiements ont probablement déjà été approuvés, la prochaine série de paiements ne l'aura pas été, selon cette personne. « Que se passera-t-il dans deux semaines ? Quand tous ceux qui peuvent approuver quelque chose seront partis », a demandé la personne.

    Le service des communications de Twitter est également effectivement fermé et son service de sécurité de l'information – les travailleurs chargés de protéger les données des utilisateurs – n'existe pratiquement plus, a déclaré un ancien travailleur.

    Nom : elon.png
Affichages : 2511
Taille : 10,7 Ko

    Vous trouverez ci-dessous des copies complètes des e-mails du vendredi de Musk au personnel de Twitter :

    Citation Envoyé par Courriel un
    Quiconque écrit réellement des logiciels, veuillez vous présenter au 10e étage à 14 heures aujourd'hui.

    Avant de le faire, veuillez envoyer par e-mail un résumé sous forme de liste à puces de ce que vos commandes de code ont réalisé au cours des 6 derniers mois environ, ainsi que jusqu'à 10 captures d'écran des lignes de votre code le plus saillant.

    Merci,
    Elon
    Citation Envoyé par Courriel deux
    Si vous travaillez à distance, veuillez néanmoins envoyer la demande ci-dessous par e-mail et j'essaierai de vous parler par vidéo. Seuls ceux qui ne peuvent pas se rendre physiquement au siège de Twitter ou qui ont une urgence familiale sont excusés.

    Ce seront de courts entretiens techniques qui me permettront de mieux comprendre la pile technologique de Twitter.

    Merci,
    Elon
    Citation Envoyé par Courriel trois
    Si possible, je vous serais reconnaissant si vous pouviez prendre un vol pour SF pour être présent en personne. Je serai au siège de Twitter jusqu'à minuit, puis de retour demain matin.
    Et vous ?

    Comment analysez-vous les agissements d'Elon Musk dans sa gestion de Twitter ?

    Voir aussi :

    Des centaines d'employés refusent de faire partie de l'équipe Twitter à la culture de travail "extrêmement hardcore", Musk met au défi les managers d'approuver le télétravail à leurs propres risques
    Twitter aux salariés : tous les bureaux sont fermés et l'accès par badge suspendu. Elon Musk et son équipe seraient « terrifiés à l'idée que des employés sabotent l'entreprise »
    Elon Musk demande aux employés de Twitter de s'engager dans une culture de travail "extrêmement hardcore" ou de partir, les employés ont jusqu'à demain à 17h pour se décider
    Elon Musk déclare lors d'un témoignage dans le cadre d'un procès qu'il ne veut pas être PDG de Twitter ni d'aucune autre entreprise
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #965
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Graphic Programmer
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 398
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Graphic Programmer
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 398
    Points : 3 403
    Points
    3 403
    Par défaut
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Pas tout a fait.

    Starlink vise aussi les particuliers... Même si leur modèle b2b me paraît plus prometteur. Avions paquebots...

    Après c'est pas 200 000 dollar qui vont faire du bien à twitter...
    qui parle de starlink ?

  6. #966
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 355
    Points : 6 944
    Points
    6 944
    Par défaut
    Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
    qui parle de starlink ?
    Les pubs achetées par Space x étaient pour promouvoir le service starlink.

  7. #967
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2022
    Messages
    452
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 42
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : août 2022
    Messages : 452
    Points : 223
    Points
    223
    Par défaut
    J'ai rien contre Elon Musk, je suis même totalement pour, en tant que scientifique, la conquête martienne.

    Mais clairement ça se voit qu'il ne sait pas programmer et qu'il ne connait pas grand chose aux problématiques du monde du logiciel ...
    Demandez des captures d'écran du code, sommer les devs de faire des choses comme si c'était des exécutants, et j'en passe de ce que je lis, c'est sûrement la pire des choses possibles à faire.

    Déjà, parce qu'un développeur, c'est le haut de la pyramide, lui donner des ordres va à l'encontre de ce qu'il fait comme métier : il est là pour réfléchir, analyser et prendre des décisions, il n'est pas là pour obéir et appliquer des choses.
    Ca, ça marche peut être dans les ESN, avec les devs en carton ultra spécialisé formé chez Openclassroom, mais pas dans la vraie vie.

    Ensuite, parce qu'un développeur, c'est un créatif et, créativité et autorité, ne marcherons jamais.

    Enfin, parce que c'est penser le monde du dev à travers Twitter, comme de l'usine à code et, est ce qu'il ne faut surtout pas faire ...
    Jusqu'ici je le soutiens, mais là, ça commence vraiment à sentir mauvais ...

  8. #968
    Membre actif
    Profil pro
    DSI
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : DSI

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 83
    Points : 277
    Points
    277
    Par défaut Par solidarité, je désactive mon compte Twitter.
    Par solidarité, je désactive mon compte Twitter.

  9. #969
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 355
    Points : 6 944
    Points
    6 944
    Par défaut
    Au passage ça commence à râler chez les employés de twitter en Europe.
    Il semble que recevoir un email disant

    Conformément à votre volonté exprimée en ne cliquant pas sur "yes" dans l'email... Vous êtes licencié avec un préavis de 3 mois...

    Ne soit pas une procédure de licenciement valide.

    Sans rire.

    Au passage ça démontre encore le modèle toxique de management.
    Alors qu'il devrait s'activer a réussir la séparation avec les employés et gérer la boîte... Pour lui éviter de perdre des centaines de millions en procès... Il joue a faire de la code review.

    Dans les 2 cas il n'a pas a jouer les petites mains.. mais a mettre en place des moyens pour que ça fonctionne.

    Son incapacité a le faire est assez affligeante.


    En même temps... Ça occupe vachement cette nouvelle série. Y a plein de rebondissement je trouve!

  10. #970
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    77
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 77
    Points : 116
    Points
    116
    Par défaut
    Je vois ce feuilleton comme une expérience sociale

  11. #971
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    522
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 522
    Points : 855
    Points
    855
    Par défaut
    Bonsoir

    Twitter perd son service de paie et d'autres employés du secteur financier dans le cadre de "l'exode massif" de son personnel qui rend l'avenir de Twitter est incertain

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Lol ils sont en train de flinguer le service RH . Le service RH c'est juste le minimum pour faire tourner une boite en plus . Apparement la compta est aussi impacté ^^

    Elon Musk demande aux développeurs logiciels de prendre un avion et le rencontrer en personne au siège de Twitter, pour l'aider à « mieux comprendre » la pile technologique de Twitter

    Comment analysez-vous les agissements d'Elon Musk dans sa gestion de Twitter ?
    Au contraire, quelqu'un qui n'y connait rien peut justement , "apprendre" ou découvrir ce qu'il y a sous le capot. J'aimerai bien que mon patron viennent voir ce qu'il y a sous le capot de ce que je fais . Pour lui expliquer comment cela fonctionne. Qu'il puisse être renseigné et j'en passe.

    S'intéresser à sa boite c'est une minimume ... on ne fait pas que encaisser des $$$ / €€€

  12. #972
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 54
    Points : 149
    Points
    149
    Par défaut
    Par solidarité, je reviens sur Twitter

  13. #973
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 299
    Points : 175 408
    Points
    175 408
    Par défaut Elon Musk restaure le compte de Donald Trump après un sondage réalisé auprès de ses abonnés
    Elon Musk restaure le compte de Donald Trump après un sondage réalisé auprès de ses abonnés
    mais Trump indique n'avoir « aucun intérêt » à revenir sur Twitter, préférant rester sur son réseau social Truth Social

    Donald Trump est autorisé à rejoindre Twitter, a annoncé Elon Musk. Musk a justifié cette décision en se basant sur les résultats de son propre sondage Twitter personnel. Le compte @realDonaldTrump et ses tweets sont à nouveau entièrement visibles, quelques jours seulement après que Trump a confirmé qu'il se présenterait à nouveau à la présidence en 2024. Donald Trump a déclaré samedi qu'il n'avait aucun intérêt à revenir sur Twitter alors même qu'une faible majorité a voté en faveur de la réintégration de l'ancien président américain, qui a été banni du service de médias sociaux pour incitation à la violence, dans un sondage organisé par le nouveau propriétaire Elon Musk.

    Pendant son séjour à la Maison-Blanche, Donald Trump s'est servi de Twitter pour communiquer de manière plus fréquente que son prédécesseur Barack Obama l'a fait. Entre tweets agressifs, comiques et décisions politiques, le président avait pris l'habitude de tout annoncer sur sa page Twitter. Et même si certains de ses messages n'étaient parfois pas totalement en accord avec les politiques de la plateforme, le président bénéficiait d'une certaine immunité pour s'exprimer librement. En effet, durant sa présidence, Trump a été un tweeter notoirement provocateur.

    Nom : trump.png
Affichages : 1224
Taille : 120,4 Ko

    Trump a flirté avec les interdictions et les suspensions à plusieurs reprises jusqu'à son retrait effectif de la plateforme. Par exemple, en mai 2020, Twitter a caché un des tweets de Trump, car il violait l'une de leurs règles de longue date interdisant la glorification de la violence. Après les manifestations de masse qui ont eu lieu aux États-Unis à la suite du meurtre de George Floyd, le président a menacé « d'envoyer la Garde nationale » et a ajouté un avertissement selon lequel « lorsque les pillages commencent, les tirs commencent ».

    Pour un compte normal, cela entraînerait une suspension, mais Twitter a fait une exception. Une des justifications de Twitter pour garder le tweet de Trump et le cacher, plutôt que de le suspendre entièrement, était que le président américain était un individu « digne d'intérêt », pour lequel ils font des exceptions. Une personne « digne d'intérêt » est considérée comme un fonctionnaire élu ayant plus de 250 000 partisans. Mais le géant des médias sociaux a déclaré à l'époque qu'après le départ de Trump en janvier, il perdrait cette distinction.

    Trump a redéfini la politique en utilisant Twitter pour contourner les canaux officiels et les médias traditionnels. Ainsi, à la suite de l'élection présidentielle du 3 novembre 2020, Trump s'est donc également servi du média pour contester les résultats. De la proclamation des résultats jusqu'à son départ de la Maison-Blanche, Trump n'a jamais reconnu sa défaite à l'élection présidentielle. Il a longuement déclaré que le suffrage avait été volé et invitait ses partisans via Twitter à protester contre la supposée manipulation dont ils ont été victimes.

    La contestation de Donald Trump et de ses partisans a conduit à l'émeute du Capitole du 6 janvier 2021, et même si l'implication directe de l'ancien président n'était pas encore prouvée, Twitter a jugé que ces messages étaient assez incitatifs pour pousser ses supporters à prendre d'assaut le Capitole. Résultat, Trump a été retiré de la plateforme le 8 janvier 2021. La veille, Facebook avait fait de même. Les responsables de Twitter ont jugé que les posts de Trump pendant les émeutes du Capitole le 6 janvier ont incité à la violence, ce qui constitue une violation des conditions de service de la plateforme.

    Citation Envoyé par Twitter
    Après un examen attentif des récents Tweets du compte @realDonaldTrump et du contexte qui les entoure – en particulier la manière dont ils sont reçus et interprétés sur et hors de Twitter – nous avons suspendu définitivement le compte en raison du risque d'incitation à la violence.

    Dans le contexte des évènements horribles de cette semaine, nous avons clairement indiqué mercredi que des violations supplémentaires des règles de Twitter entraîneraient potentiellement cette ligne de conduite. Notre cadre d’intérêt public existe pour permettre au public d’entendre directement les représentants élus et les dirigeants mondiaux. Il repose sur le principe que le peuple a le droit de demander des comptes au pouvoir.

    Cependant, nous avons clairement indiqué il y a des années que ces comptes ne sont pas entièrement au-dessus de nos règles et ne peuvent pas utiliser Twitter pour inciter à la violence, entre autres. Nous continuerons de faire preuve de transparence concernant nos politiques et leur application
    En février 2021, dans une interview accordée au média américain CNBC par Ned Segal, qui était alors le directeur financier de Twitter, celui-ci a affirmé que : lorsqu'un utilisateur, quel que soit sa nature ou son titre, est retiré de la plateforme, il le reste pour toujours. Il confirme ainsi que Donald Trump qui a été retiré de Twitter le 8 janvier dernier le restera à vie, même s'il venait à être réélu président des États-Unis en 2024.

    Nom : vie.png
Affichages : 1220
Taille : 316,2 Ko

    Vient alors Elon Musk qui réactive son compte, évoquant le « vote populaire »

    Peu de temps après avoir pris le contrôle du réseau social, Elon Musk a déclaré qu'il ne rétablirait aucun compte suspendu définitivement tant que la société n'aurait pas mis en place et convoqué un conseil de modération de contenu avec « des points de vue très divers ». Après trois semaines à la tête de Twitter, Elon Musk n’a toujours pas mis en place ce fameux conseil éthique. D'ailleurs, il prend les décisions importantes lui-même, directement ou sous couverture.

    Une illustration de la dernière stratégie a eu lieu vendredi, lorsqu'il a décidé d'interroger ses propres abonnés sur Twitter : « Réintégration de l'ancien président Trump », a-t-il tweeté, à côté d'un sondage avec des boutons pour choisir « Oui » ou « Non ». Elon Musk a d'ailleurs influencé le vote, en laissant entendre que la gauche avait créé des robots pour cliquer massivement sur « Non ».

    Rappelons que le milliardaire a tenté de se retirer de l'accord de rachat de Twitter en affirmant que jusqu'à 20% des comptes Twitter étaient faux, et il a un jour suggéré que les bots étaient responsables des résultats de son sondage controversé sur la Russie et l'Ukraine.

    Nom : attaque.png
Affichages : 1220
Taille : 13,5 Ko

    À la suite de ce sondage, le « Oui » l'a emporté par une mince marge de 52 à 48. Par la suite, il a écrit « Vox Populi, Vox Dei » (littéralement « la voix du peuple est la voix de Dieu »). Quelques minutes après le message d'Elon Musk, le compte de Donald Trump était de nouveau visible, le dernier tweet datant du 8 janvier 2021.

    Nom : reinstaller.png
Affichages : 1219
Taille : 15,0 Ko

    Plus de 134 millions de personnes ont vu le sondage, selon Musk, bien qu'il n'y ait eu qu'un peu plus de 15 millions de réponses. Cela suggérerait qu'environ 11% de ceux qui l'ont vu ont cliqué sur l'un des boutons.

    Nous ne saurons probablement jamais si Musk a réellement pris la décision sur la base du sondage ou s'il s'était déjà résolu à réactiver le compte de l'ancien locataire de la Maison-Blanche. Pour mémoire, en novembre 2021, il a vendu 10% de ses actions Tesla après avoir interrogé ses abonnés, et la majorité a répondu qu'il devrait le faire. À l'époque, il écrivait: « Je respecterai les résultats de ce sondage, quelle que soit la manière dont il se déroulera ». Mais le Wall Street Journal a révélé qu'il avait déjà pris la décision de vendre ces actions en septembre, deux mois plus tôt, dans le cadre d'un plan de négociation prédéfini destiné à empêcher les dirigeants de commettre des délits d'initiés.

    La réaction de Donald Trump

    Après avoir été éjecté de Twitter, Trump a annoncé son intention de lancer sa propre plateforme de réseau social, TRUTH Social, qui, selon lui, « tiendra tête aux entreprises Big Tech » telles que Twitter et Facebook qui l'ont exclu de leurs plateformes. Il a déclaré que cette plateforme s'opposerait à la tyrannie des grandes entreprises technologiques, qu'il accuse de réduire au silence les voix opposées aux États-Unis.

    « Twitter s'immisce maintenant dans l'élection présidentielle de 2020. Ils disent que ma déclaration sur les bulletins de vote par correspondance, qui entraîneront une corruption et une fraude massives, est incorrecte, sur la base d'une vérification des faits par Fake News. Twitter étouffe complètement la liberté d'expression et en tant que président, je ne permettrai pas que cela se produise ! » Avait lancé Donald Trump, qui avait mal digéré le fait que son réseau social préféré décide désormais de le traiter comme un citoyen lambda en essayant de le remettre à l'ordre.

    Lancée le 21 février, Truth Social a connu des vertes et des pas mûres : six semaines après son lancement, l'application était qualifiée de désastre.

    L'application Truth Social qui ressemble énormément à Twitter, s'est trouvée pendant un certain temps en tête des téléchargements de l'App Store. Mais le magasin d'applications en ligne d'Apple, a eu un certain nombre de problèmes techniques l'ont rendue inaccessible pour beaucoup d'internautes. Plusieurs raisons expliquent cela : en plus de n'être disponible qu'aux États-Unis, Truth Social ne fonctionne que sur iOS, le système d'exploitation des smartphones d'Apple. Elle n'est pas non plus opérationnelle sur navigateur web, ce qui pourrait pourtant permettre aux utilisateurs de smartphones Android de s'y rendre. « Cela a été un désastre », a déclaré Joshua Tucker, directeur du Center for Social Media and Politics de NYU.

    En outre, lors de son lancement, l'application avait rencontré un certain nombre de soucis techniques. En a résulté une longue liste d'attente pour s'y inscrire. Cette dernière ne semble aujourd'hui pas avoir évolué, comptant au moins un million et demi de personnes. Certains estiment que le plus grand problème de Truth Social est toutefois l’absence de sa star. Donald Trump n’y a toujours rien publié. Les autres grandes figures du trumpisme se contentent, elles, d’y recopier leurs messages Twitter. Dans ces conditions, difficile de convaincre leurs partisans de migrer sur un autre réseau, aussi « libre » soit-il.

    En août, il a été porté à la connaissance du public que l'application n'était même pas disponible sur Play Store. Devin Nunes, le PDG de Truth Social a déclaré lors d’une interview que la disponibilité du nouveau réseau social sur le Play Store dépendait de Google : « Nous attendons qu’ils nous approuvent. Je ne sais pas ce qui prend autant de temps. Ils peuvent l’approuver et demain il démarrera pour toutes les personnes qui ont maintenant précommandé. Et je dois dire que nous sommes disponibles en précommande sur Google Play Store. Mais ce serait bien s’ils nous approuvaient. Et comme vous le savez, nous avons construit cela à partir de zéro brique par brique afin que nous ne puissions pas être rejetés. Mais les entreprises avec lesquelles nous devons travailler sont Apple et Google. Tout le monde regarde parce qu’ils ont le monopole sur ces marchés. Google a le monopole avec son Play Store et Apple évidemment avec son iPhone. Nous avons eu beaucoup de succès avec Apple. Avec Google, on attend simplement », a déclaré Devin Nunes.

    Un représentant de Google a fait la déclaration suivante : « Le 19 août, nous avons informé Truth Social de plusieurs violations des politiques standards dans leur soumission d’application actuelle et avons réitéré que le fait d’avoir des systèmes efficaces pour modérer le contenu généré par l’utilisateur est un indispensable de nos conditions d’utilisation pour toute application qui veut démarrer sur Google Play ». Et d’ajouter que « la semaine dernière, Truth Social a répondu en reconnaissant nos remarques et en disant qu’ils travaillaient à résoudre ces problèmes ». À en juger par cette déclaration, le problème résiderait donc dans l’incapacité de Truth Social à modérer suffisamment et efficacement les contenus sur sa plateforme. L’entreprise voudrait-elle donc forcer la validation de son application ? Selon certaines indiscrétions, les préoccupations de Google concernent des contenus tels que des menaces physiques et des incitations à la violence. Nous soulignons que pour ce qui concerne la modération Truth l’applique sur sa plateforme. Mais, selon certains utilisateurs et même Hunt-Majer, chercheuse en responsabilité Big Tech chez Public Citizen, cette modération reste ciblée, car après avoir a écrit « l’avortement, c’est la santé », la chercheuse a rapidement découvert que sa publication faisait l’objet d’un shadow banning (qui pourrait être traduit par bannissement furtif, ce qui signifie qu’après sa publication, elle ne pouvait le trouver nulle part sur le site Web). En outre, un article sur Blake Shelton en faveur de la possession d’armes à feu a été « banni furtivement », ont découvert les utilisateurs.

    Les problèmes semblent avoir été résolus puisque l'application est disponible sur le Play Store depuis octobre.


    Malgré tout, Donald Trump prétend ne pas vouloir revenir sur Twitter et encourage ses partisans à venir (ou rester) sur Truth Social

    Donald Trump a déclaré samedi qu'il n'avait aucun intérêt à revenir sur Twitter : « Je ne vois aucune raison de le faire », a déclaré l'ancien président par vidéo lorsqu'on lui a demandé s'il prévoyait de revenir sur Twitter par un panel lors de la réunion annuelle des dirigeants de la Coalition juive républicaine.

    Il a dit qu'il s'en tiendrait à sa nouvelle plate-forme Truth Social, l'application développée par sa startup Trump Media & Technology Group (TMTG), qui, selon lui, avait un meilleur engagement des utilisateurs que Twitter et se débrouillait « phénoménalement bien ».

    Trump, qui a lancé mardi une offre pour regagner la Maison Blanche en 2024, a fait l'éloge de Musk et a déclaré qu'il l'avait toujours aimé. Mais Trump a également déclaré que Twitter souffrait de bots, de faux comptes et que les problèmes auxquels il était confronté étaient « incroyables ».

    Si Trump revenait sur Twitter, cette décision soulèverait des questions sur son engagement envers Truth Social, qui a été lancé sur l'App Store d'Apple en février et sur le Play Store de Google en octobre. Trump compte quelque 4,57 millions de followers sur Truth Social.

    Truth Social est la principale source de communication directe de Trump avec ses abonnés depuis qu'il a commencé à publier régulièrement sur l'application en mai. Il a utilisé Truth Social pour promouvoir ses alliés, critiquer les opposants et défendre sa réputation dans le contexte d'un examen juridique par des enquêteurs d'État, du Congrès et fédéraux.

    Son accord avec la société permet cependant à Trump de s'engager largement sur d'autres plateformes. Trump est obligé de donner à Truth Social une exclusivité de six heures sur n'importe quel message – mais est libre de publier « des messages politiques, des collectes de fonds politiques ou des votes » sur n'importe quel site, à tout moment, selon un dossier de la SEC datant de mai.

    Sources : Elon Musk, réaction de Donald Trump (vidéo dans le texte)

    Et vous ?

    Êtes-vous surpris de voir le compte de Donald Trump rétabli ? Que pensez-vous de la manière dont cet évènement a été géré (vote d'Elon Musk au lieu de la décision du conseil de modération - qui n'est toujours pas formé - ) ?
    Pensez-vous qu'Elon Musk avait déjà pris cette décision avant le vote comme il l'a fait pour la vente de ses actions Tesla ? Pourquoi ?
    Une manière de détourner l'opinion publique des gros problèmes fonctionnels de Twitter notamment avec des équipes entières qui ont démissionné ?
    Que pensez-vous d'une telle décision du point de vue des annonceurs ? Susceptible de les rendre frileux ?
    Comprenez-vous pourquoi Donald Trump indique n'avoir aucun intérêt à reprendre ses activités sur Twitter ? Peut-il, selon vous, se le permettre étant donné le contexte (préparation des prochaines élections présidentielles américaines) ? Pourquoi ?

    Voir aussi :

    Twitter confirme que Donald Trump ne tweetera plus jamais. L'ancien président américain est banni à vie de la plateforme même s'il décide de briguer à nouveau une fonction publique
    L'ancien président américain Donald Trump lance TRUTH Social, un nouveau réseau social à la gloire de Trump
    L'application Truth Social de Trump n'est pas approuvée sur Google Play Store. Le réseau social est également à court d'argent et a du mal à trouver de nouveaux utilisateurs
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #974
    Membre actif Avatar de nl.smart
    Homme Profil pro
    ouvrier
    Inscrit en
    avril 2019
    Messages
    88
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : ouvrier
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : avril 2019
    Messages : 88
    Points : 294
    Points
    294
    Par défaut Donald, ils écriront à ta place des tweet !
    Bonjour,

    Donald, dis-toi que si tu n'écris pas de tweet, ils écriront des tweet à ta place !

    Le ministère de la vérité s'en chargera aux US.

    Dans l'hexagone on a le notre !
    https://mrmondialisation.org/creatio...-verite-vraie/

    Georges Orwell, quand tu nous tiens !

    à+

  15. #975
    Chroniqueuse Actualités

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    mars 2020
    Messages
    558
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : mars 2020
    Messages : 558
    Points : 10 087
    Points
    10 087
    Par défaut Elon Musk affirme que Twitter en a fini avec les licenciements et qu'il est prêt à embaucher à nouveau.
    Elon Musk affirme que Twitter en a fini avec les licenciements et qu'il est prêt à embaucher à nouveau,
    Twitter qui avait près de 7 500 employés avant Musk, aujourd'hui, en compte environ 2 700

    Après avoir licencié environ deux tiers des 7 500 employés de la plateforme en seulement trois semaines après sa prise de pouvoir, le PDG de Twitter, Elon Musk, a déclaré que l'entreprise en avait fini avec les licenciements et qu'elle embauchait à nouveau. Lors d'une réunion avec les employés, Musk a également affirmé que Twitter recrute activement pour des postes d'ingénieurs et de commerciaux. Il a également demandé aux employés de recommander des candidats potentiels.

    Nom : Screenshot_2022-11-19 twitter business insider Twitter loses payroll department, – Recherche Goo.png
Affichages : 1959
Taille : 339,3 Ko

    Au cours d'une réunion générale avec les employés de Twitter aujourd'hui, Musk a déclaré que l'entreprise en avait fini avec les licenciements et qu'elle recrutait activement pour des postes dans les domaines de l'ingénierie et des ventes. Ses commentaires ont été faits le jour même où une vague non spécifiée de coupes a touché le département des ventes de Twitter, qui a perdu presque tous ses cadres supérieurs depuis que Musk en a pris la direction.

    Musk n'a pas précisé le type de postes d'ingénieurs ou de commerciaux pour lesquels Twitter recrute, et la société n'a actuellement aucun poste à pourvoir sur son site Web. « En termes d'embauches critiques, je dirais que les personnes qui sont excellentes pour écrire des logiciels sont la plus haute priorité », a-t-il déclaré lors de la réunion. Il a été rapporté la semaine dernière que les recruteurs de Twitter contactaient déjà les ingénieurs pour leur demander de rejoindre "Twitter 2.0 - an Elon company".

    La réunion de lundi était la première fois que les employés de Twitter entendaient Musk depuis qu'il leur a demandé de choisir de rester pour sa réinitialisation culturelle "extrêmement hardcore", ce qui a conduit à environ 1 000 démissions la semaine dernière. Tout en répondant aux questions des employés pendant environ une demi-heure depuis le siège de Twitter à San Francisco, Musk a déclaré qu'il n'y avait "aucun plan" pour déplacer le siège de Twitter au Texas comme il l'a fait avec Tesla, mais qu'il pourrait être logique d'avoir un "double siège" en Californie et au Texas. « Si nous voulons déplacer le siège social au Texas, je pense que cela jouerait dans l'idée que Twitter est passé de gauche à droite, ce qui n'est pas le cas. Il ne s'agit pas d'une prise de contrôle de Twitter par la droite. Il s'agit d'une prise de contrôle de Twitter par une aile modérée », a-t-il déclaré aux employés.

    Musk a poursuivi en disant que, « pour être la place publique numérique, nous devons représenter des personnes ayant un large éventail de points de vue, même si nous ne sommes pas d'accord avec ces points de vue ». Il n'a pas abordé le licenciement de dizaines d'employés pour avoir publié des tweets et des messages Slack le critiquant au cours des deux dernières semaines.

    Il a reconnu que la réorganisation en cours de l'entreprise « comportera beaucoup d'erreurs » mais « se stabilisera avec le temps ». En réponse à une question d'un employé, il a déclaré que « des parties importantes de la pile technologique doivent être reconstruites à partir de zéro » et, à un autre moment de la réunion, il a suggéré que ce serait une bonne idée de « décentraliser quelque peu les choses » en créant des équipes d'ingénieurs au Japon, en Inde, en Indonésie et au Brésil.

    L'utilisation historiquement forte de Twitter au Japon a été spécifiquement mentionnée par Musk comme ce à quoi l'entreprise devrait aspirer « idéalement dans tous les pays sans exception ». « On pourrait croire que Twitter est centré sur les États-Unis, mais en réalité, il est centré sur le Japon. Il y a à peu près le même nombre d'utilisateurs actifs quotidiens au Japon qu'aux États-Unis, malgré le fait que le Japon a un tiers de la population des États-Unis a-t-il déclaré ».

    En réponse à une question sur la rémunération des employés, Musk a réaffirmé que les employés recevront des stock-options dans Twitter et pourront les encaisser régulièrement comme chez SpaceX, son autre entreprise également privée. « La façon dont les choses fonctionnent chez SpaceX pour obtenir des liquidités est que tous les six mois, il y a un événement de liquidité où la société rachète des actions et nous invitons également de nouveaux investisseurs à acheter des actions. Et nous serons en mesure de faire fonctionner Twitter de la même manière », a-t-il déclaré.

    Quiconque entre aujourd'hui chez Twitter travaille dans une entreprise beaucoup plus petite qu'avant l'arrivée de Musk. Bien que le nombre exact de départs sous sa direction ne soit pas clair, il y avait près de 7 400 personnes ayant accès aux systèmes internes de Twitter avant qu'il ne licencie environ la moitié de l'entreprise. Ce nombre, qui exclut les milliers de contractants externes que Musk a également supprimés, est depuis tombé à un peu plus de 2 700 personnes au moment de la mise sous presse, selon deux personnes qui ont vu les chiffres.

    Parmi les départs, on compte des ingénieurs de longue date, dont certains ont plus de dix ans d'expérience dans l'entreprise, ainsi qu'une liste croissante de dirigeants d'entreprise. Le PDG, le directeur financier et le directeur juridique de Twitter ont tous été écartés dès le premier jour de Musk. Les principaux responsables de la publicité et des partenariats de contenu de Twitter ont démissionné ou ont été licenciés. Et plusieurs équipes "critiques" ont été complètement vidées de leur substance par les licenciements et les démissions, selon des employés actuels et anciens.

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Twitter perd son service de paie et d'autres employés du secteur financier dans le cadre de "l'exode massif" de son personnel qui rend l'avenir de Twitter est incertain

    Elon Musk licencie un ingénieur qui l'a corrigé sur Twitter Eric Frohnhoefer, le développeur, avait remis publiquement en question l'évaluation de Musk dans un tweet d'excuses

    Elon Musk propose de transformer Twitter en banque pour éviter la faillite. Musk vise à augmenter le nombre d'utilisateurs de Twitter d'un milliard, puis à lier les comptes aux cartes de débit

    Elon Musk demande aux employés de Twitter de s'engager dans une culture de travail "extrêmement hardcore" ou de partir, les employés ont jusqu'à demain à 17h pour se décider

    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  16. #976
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 926
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 926
    Points : 17 309
    Points
    17 309
    Par défaut
    Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
    Qu’en pensez-vous ?
    Peut-être qu'Elon Musk n'aimait pas l'idéologie des anciens employés de Twitter.
    Keith Flint 1969 - 2019

  17. #977
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 417
    Points : 1 219
    Points
    1 219
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Peut-être qu'Elon Musk n'aimait pas l'idéologie des anciens employés de Twitter.
    Censure ? Ou juste un énorme égo de la part d'un énième enfant né milliardaire ?

    Autant, l'ancienne censure était clairement expliquée dans les CG de Twitter, les gens jouaient avec et parfois se brulaient, autant l'égo de Musk est juste pas mesurable, il banni du moment qu'il à envie de prouver un point, il est bien moins permissif pour le coup, donc ça me fait doucement glousser tous les lécheurs de bottes qu'il se traine en ce moment.

  18. #978
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 299
    Points : 175 408
    Points
    175 408
    Par défaut Un ingénieur fiabilité de site présente des dizaines de scénarios qui pourraient signer la fin de Twitter
    Un ingénieur fiabilité de site présente des dizaines de scénarios qui pourraient signer la fin de Twitter,
    suite à la réduction drastique des employés dans l'entreprise par Elon Musk

    Face aux licenciements et départs massifs de Twitter, plusieurs personnes ont estimé que Twitter était condamné. Pour tenter d'en expliquer la raison, un ingénieur en fiabilité de site (SRE) ayant plus de 10 ans d'expérience dans l'industrie a présenté des dizaines de scénarios qui seraient, selon lui, de réelles menaces pour l'intégrité de Twitter dans les semaines à venir.

    « Pour donner du contexte, j'ai vu une variante de chacun de ces problèmes constituer une menace sérieuse pour une application d'un milliard d'utilisateurs. J'ai même causé quelques-uns des plus techniques. J'ai été impliqué dans le triage ou la réparation encore plus ».


    Ingénieur SRE, qu'est-ce que c'est ?

    Un ingénieur en fiabilité de site, ou SRE, est un rôle qui englobe à la fois des aspects de l’ingénierie logicielle et des opérations / infrastructures. Il englobe également une stratégie et un ensemble de pratiques et de principes à travers les offres de services et est étroitement lié à DevOps et aux opérations. Le terme ingénierie de fiabilité de site a vu le jour chez Google en 2003 lorsqu’une équipe de fiabilité de site a été créée. À cette époque, l’équipe était composée d’ingénieurs logiciels. Depuis lors, le concept d’ingénierie de fiabilité de site a évolué et a fait son chemin dans l’industrie plus large du développement de logiciels et est maintenant son propre rôle au sein des organisations.

    Les ingénieurs en fiabilité du site comblent le fossé entre les opérations et les développeurs de logiciels. Bien qu’il n’existe pas d’approche unique de ce qu’un ingénieur en fiabilité de site fait d’une organisation à l’autre, de manière générale, la responsabilité d’un ingénieur en fiabilité de site peut englober un large éventail d’objectifs, tels que la gestion et la surveillance de la disponibilité du système, la latence, les performances, l’efficacité, la réponse aux incidents, ainsi que la planification de la capacité des services d’une organisation.

    Nom : un.png
Affichages : 1356
Taille : 29,8 Ko

    Quelques scénarios qui sont de réelles menaces à l'intégrité du site, selon un ingénieur en fiabilité de site

    1) Un disque dur aléatoire se remplit. Vous n'avez aucune idée à quel point il est courant qu'un seul boîtier flexible provoque des pannes en cascade dans les systèmes, même ceux bien conçus et tolérants aux pannes avec une maintenance active. Où est la boîte ? Qu'est-ce qui le remplit ? Qui va comprendre ça ?

    2) Un problème physique avec le réseau supprime un DC [ndlr. Data Center]. Je suppose que Twitter est principalement sur site, et j'ai vu ce qui se passe lorsqu'un arbre détruit une ligne de fibre critique lors d'un grand événement d'actualité.

    Nom : deux.png
Affichages : 1341
Taille : 24,1 Ko

    3) Une mauvaise poussée de code fait planter le site. Empêcher cela était mon travail quotidien, et je peux vous dire que c'est l'un des scénarios les plus effrayants pour toute équipe SRE, qui le serait encore plus pour une équipe complètement en sous-effectif et épuisée.

    4) Une mauvaise poussée de code fait planter le site d'une manière qui gâche également la possibilité de pousser un nouveau code. C'est le scénario cauchemardesque pour des équipes comme la mienne. Quand quelque chose comme ça se produit, tout le monde met la main à la pâte. Sans une compréhension approfondie des systèmes, vous pourriez ne jamais récupérer.

    Incidents critiques

    5) Mystère SEV [ndlr. un incident critique]. Soudain, le site s'assombrit. Le tableau de bord est rouge. Tout semble foutu. Il n'y a aucune indication pourquoi. Vous devez faire appel aux gros canons. Les équipes dont les noms se terminent par Foundation. Qui sont-ils? Comment les appelez-vous ?

    6) La base de données est foutue. Tout est en feu. Qui est l'expert qui doit gérer une telle situation ?

    7) Quelqu'un, disons, tout à fait hypothétiquement, @wongmjane, trouve une faille de sécurité critique dans votre application iOS. Vous devez proposer rapidement un correctif. Vous avez une équipe d'experts qui savent comment naviguer dans la bureaucratie kafkaïenne d'Apple pour les mises à jour d'applications, n'est-ce pas ? J'espère que vous en avez une.

    8) Quelqu'un remarque qu'il est possible de lire les DM de quelqu'un d'autre en chargeant une URL particulière. Il s'agit d'un problème critique SEV1 [ndlr. Un incident critique à très fort impact. Par exemple : un service orienté client comme Jira est en panne pour tous les clients] et vous avez besoin de personnes qui comprennent parfaitement comment fonctionnent vos abstractions de confidentialité et comment les corriger.

    9) Le site est hors ligne à 4h du matin, vous n'avez aucune idée de ce qui ne va pas. Vous avez besoin d'un IMOC (Incident Manager On Call) qui sait qui réveiller, pourquoi et comment. Quelqu'un qui comprend vos systèmes, peut synthétiser les informations à la vitesse de l'éclair et coordonner un effort de récupération.

    10) Le système que vous utilisez pour trouver d'autres systèmes tombe en panne en interne. Aucun de vos systèmes ne peut communiquer entre eux. Le site et tous vos outils échouent immédiatement. Les outils dont vous avez besoin pour annuler le changement de rupture ne répondent pas. Pouvez-vous comprendre ceci avec une équipe squelettique ?

    Et d'autres problèmes

    11) Il est 17h un vendredi. Les tableaux de bord passent tous au rouge en même temps. La flotte Web connaît des redémarrages en cascade. Les disques se remplissent depuis mercredi. Il y a eu des centaines de changements de code sur plusieurs systèmes de verrouillage mercredi. Renversez l'un d'entre eux à vos risques et périls...

    12) Oh zut. Vous en avez annulé un. Désormais, les tweets de chaque compte suspendus sont visibles par tous. Les gens pourraient littéralement se faire assassiner avec des machettes au-dessus de leurs postes. Ce n'est pas une hypothèse. Il est maintenant 21h. Le site est foutu. Qui allez-vous appeler ?

    Nom : trois.png
Affichages : 1339
Taille : 28,9 Ko

    13) Le système qui garantit que les changements de serveur peuvent être transmis en toute sécurité à la production est défaillant. Vous avez, disons, 30 000 tests qui doivent être exécutés pour garantir la confidentialité/la sécurité/la conformité/la fiabilité. L'un des tests est à l'origine des échecs. Pouvez-vous trouver lequel ? C'est aussi la coupe du monde. De plus le site est en panne.

    Se conformer aux lois

    14) Un utilisateur aux Philippines est sur le point de publier CEI sur la plate-forme. Vous ne pouvez pas laisser ce contenu en place. Vos employés ont-ils des relations avec les forces de l'ordre aux Philippines ? Vos systèmes de modération de contenu fonctionnent-ils ? Avez-vous vos modérateurs ?

    Nom : quatre.png
Affichages : 1342
Taille : 27,9 Ko

    15) Le FBI veut inspecter le contenu des messages privés de quelqu'un qu'il pense être sur le point de commettre le 11 septembre 2 : Atomic Boogaloo. Avez-vous un système pour leur accorder l'accès ? Leur refusez-vous l'accès ? Comment savez-vous que c'est vraiment eux ?

    16) Vous leur accordez l'accès. Maintenant, quelqu'un d'un pays connu pour ses horribles violations des droits de l'homme frappe à la porte. Ils ont une citation à comparaître d'apparence officielle. Les laissez-vous voir les message privé d'un dissident ? Pouvez-vous expliquer pourquoi ? Vous devrez peut-être le faire, devant un tribunal très officiel quelque part en Europe.

    17) Un autre pays vous dit qu'il veut que toutes vos données sur ses utilisateurs soient stockées sur des serveurs dans son pays. Avez-vous des experts en politiques dans ce pays ? Avez-vous beaucoup d'avocats très motivés ? Avez-vous un ingénieur infra qui sait comment partitionner vos données de la sorte ?

    18) RGPD. Vous êtes trouvé en infraction. Il a fallu des mois à une équipe de centaines d'ingénieurs, d'avocats, d'experts en politiques, de concepteurs et de gestionnaires « d'ingénierie hardcore » pour être en conformité en premier lieu. Comment gérez-vous la situation ? Je vous assure que ne pas le faire coûtera plus cher que l'effectif d'une organisation.

    Un manque d'employés

    19) Une fois par jour, tous les jours, à 00h13, un service spécifique dans votre pipeline de données ralentit à un rythme absolu. Cela ne semble pas causer de problèmes, mais vous êtes un peu inquiet car cela semble empirer. Attribuez-vous un SRE pour jeter un coup d'œil ? Vous en reste-t-il ?

    20) Le service que vous utilisez pour découvrir d'autres services fonctionne bien, mais l'un de vos meilleurs ingénieurs effectue des calculs et se rend compte qu'il ne s'adaptera pas à plus d'utilisateurs et à plus de services, et (hypothétiquement) vous souhaitez créer une super-application appelée X. Est-ce que vous la réécrivez ? Qu'est-ce que vous faites ?

    21) Vous décidez de la réécrire. 8 mois plus tard (lol) votre nouveau système est prêt à accueillir ses premiers utilisateurs. Qui coordonne la migration ? Comprennent-ils vraiment les systèmes complexes ? Sont-ils bons avec les gens ? Peuvent-ils procéder à l'exécution ? Ont-ils la connaissance du domaine dont ils ont besoin ?

    22) Vous venez d'embaucher un super directeur technique de Microsoft pour une organisation centrale. Lentement, la productivité de leur organisation ralentit et l'attrition grimpe très haut. Le directeur jure que tout va bien. Si vous licenciez le directeur, l'un de vos vice-présidents a soudainement environ 18 rapports. Qu'est-ce que vous faites ?

    23) Un ingénieur vient de lancer une commande pour redémarrer la flotte. Oups, il n'a pas utilisé --slow. Maintenant, tous vos caches sont vides. Tous. Chaque demande va directement à la corbeille. Les bases de données sont toutes surchargées instantanément, certaines commencent à OOM et redémarrent en boucle... Comment rechargez-vous le cache ?

    Gestion des évènements

    24) Coupe du monde. C'est l'événement déterminant. Nous avions l'habitude d'organiser des soirées de surveillance pour les cartes routières. La quantité de trafic que votre site reçoit en une semaine est époustouflante. C'est en énormes rafales. Il teste chaque système que vous avez jusqu'à ses limites. Si l'un se casse, espérons qu'ils ne tombent pas en cascade. Mais ça sera le cas

    25) Saint-Sylvestre, côte est des États-Unis. Chaque année. Je me souviens d'être assis à l'extérieur du bureau, des feux d'artifice explosant au loin, appelant frénétiquement les gens à prendre des vidéos. Tout le monde poste des vidéos de leurs feux d'artifice. Tout le monde. Il remplira les disques et testera votre bande passante jusqu'à la limite.

    26) Je l'ai déjà dit, mais... CEI. Si vous le gérez mal, si vos responsables politiques et vos avocats ne sont pas au top, vous allez vous faire démolir devant le Congrès, devant des juges, dans les journaux du soir, des endroits où vous ne voulez pas être si vous dirigez une entreprise de médias sociaux.

    Sécurité physique

    27) Sécurité physique de vos bureaux. Les gardes de sécurité m'ont dit qu'ils gardaient de longues listes de fous, les mémorisaient. Les gens veulent tuer Zuck. Comme un meurtre rituel dans la baignoire. Ils se présentent au bureau tout le temps. Votre équipe de sécurité est-elle dotée de personnel et prête ?

    28) Génocide. Les gens utilisent votre plate-forme pour orchestrer des meurtres de masse, à la machette dans les églises. Et vite. Rapide comme l'éclair. Vous devez être préparé avant. Si vous n'avez pas d'équipe qui sait comment détecter et arrêter ça au plus vite, vous allez être traîné à La Haye.

    29) Rébellion. Des millions de personnes utiliseront votre plateforme pour orchestrer une rébellion contre leur gouvernement. Utilisez-vous les outils de #28 pour les arrêter ? Laissez-vous les choses se passer ? Comment vous décidez-vous? Et si vous les laissiez faire et que la même chose se produise la semaine prochaine dans un pays que vous aimez vraiment ?

    30) Facteur de bus. Supposons qu'il vous reste 3 SRE de niveau senior+ dans votre organisation Core Services. Ils sont absolument indispensables, pour des raisons que vous pouvez déduire d'en haut. Comment les gardez-vous tous en vie ? Peuvent-ils être dans le même avion ? Quel est le plan d'urgence s'ils le font tous de toute façon ?

    Intrusion dans le réseau d'entreprise

    31) Envahisseurs. Un seul boîtier de votre centre de données est connecté par erreur à l'Internet public et oublié pendant des années (cela arrive vraiment, vraiment, vraiment, je le promets). Quelqu'un ouvre la boîte. Il pénètre vos systèmes. Comment le détectez-vous ? Que faites-vous une fois que vous l'avez détecté ?

    32) Envahisseurs : les plus silencieux. Ils sont dans votre réseau. Ils ne font que regarder et attendre. Ne rien faire. Je vous promets qu'une grande organisation de sécurité pourrait même ne pas détecter cela. S'il ne vous en reste plus un bon... Quels dégâts peuvent être causés par l'observation ? Données de carte de crédit ? Mots de passe ? Messages privés ?

    33) Envahisseurs : Acteurs étatiques. Le PCC vient d'avoir accès à vos systèmes. S'il réussit, il est là pour rester. Comment votre équipe de sécurité le découvrira-t-elle ? Comment trouvera-t-elle et éliminera les portes dérobées ? Comment allez-vous protéger les messages privés et les tweets privés des utilisateurs ? Si vous ne le faites pas, des gens pourraient mourir.

    34) Envahisseurs : les chaotiques. Ils sont là pour faire des putains de dégâts. Ils pourraient supprimer des données, redémarrer la flotte de caches et fermer le site pendant des semaines, publier des menaces nucléaires comme le POTUS... Vous feriez mieux d'avoir une grande équipe de sécurité talentueuse et expérimentée si vous voulez être prêt.

    35) Au sujet des envahisseurs... Comment se porte la sécurité informatique de votre entreprise ? Il est facile de ne penser qu'à la flotte de production, mais que se passe-t-il si l'ordinateur portable d'un ingénieur est volé dans sa Camry ? Pouvez-vous le détecter avant qu'il ne soit signalé ? Pouvez-vous verrouiller et effacer à distance ? Invalider ses clés ?

    Modération

    36) Et encore une fois, comment va cette équipe de sécurité physique ? Quelqu'un essaiera absolument de brancher un Raspberry Pi sur votre réseau d'entreprise. C'est à 100 % certain. Ils essaieront d'usurper le wifi. Micros dans les bureaux exécutifs. Comme dans un film d'espionnage des années 1960. Je ne plaisante pas.

    37) Modération du contenu. Vous avez besoin de 3 choses : une équipe géante de personnes vérifiant les rapports 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, une autre équipe travaillant sur des outils pour aider cette équipe et des rendez-vous réguliers en psychiatrie pour la première équipe. Sans blague, encore une fois. L'humanité est SOMBRE. Vos modérateurs peuvent et vont se suicider.

    38) Oups ! Vous n'avez pas embauché une équipe de modération de contenu. Votre site est plein de choses très désagréables. Tout le monde part parce que c'est si désagréable, ou (pire pour vous personnellement) vous êtes traîné devant les tribunaux pour avoir enfreint toutes sortes de lois sur la décence, le piratage et la confidentialité/le harcèlement.

    39) Oups ! Vous n'avez pas embauché une équipe pour créer des outils pour vos modérateurs de contenu. Ils sont complètement submergés par les millions de rapports. Ils s'épuisent, vous ne pouvez pas les remplacer assez rapidement, et #38 arrive quand même

    Source : différents scénarios auxquels pourrait être confronté Twitter

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces scénarios ?
    Lesquels vous semblent les plus probables ?
    Y en a-t-il qui vous paraissent exagérés ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #979
    Nouveau Candidat au Club
    Inscrit en
    décembre 2005
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2005
    Messages : 3
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Ah quel plaisir d'entendre de moins en moins les haineux des premiers jours du rachat de Twitter par Musk. Et oui, comme vous le savez si vous travaillez dans des grands comptes, le nombre d'employés par service n'indique en rien une capacité de performance pour ces services, bien au contraire.
    Il vaut mieux quelques très bons ingénieurs qu'une centaine d'assistés n'avançant pas tant qu'on leur indique pas où aller exactement.

  20. #980
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    août 2021
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : août 2021
    Messages : 83
    Points : 197
    Points
    197
    Par défaut
    Il y'a des personnes récemment licenciées qu pourraient être de bons candidats. Ils ont aussi de l'expérience avec le système twitter

Discussions similaires

  1. Réponses: 13
    Dernier message: 07/10/2022, 11h01
  2. L'IA de génération de texte d'Elon Musk trop dangereuse pour être rendue publique
    Par Stan Adkens dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/06/2020, 20h41
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2019, 18h43
  4. Réponses: 47
    Dernier message: 08/08/2018, 13h24
  5. Réponses: 10
    Dernier message: 25/07/2017, 12h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo