IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #721
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    744
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 744
    Points : 2 031
    Points
    2 031
    Par défaut
    Elon Musk n'interdit pas les parodie mais il faut que ça soit explicitement marqué que ça en est une. La dessus, je ne vous pas ou est le problème. C'est même plutôt du bon sens.

  2. #722
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Architecte matériel
    Inscrit en
    octobre 2022
    Messages
    66
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte matériel

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2022
    Messages : 66
    Points : 17
    Points
    17
    Par défaut
    Nous sommes dans un monde capitaliste être milliardaire c'est le summum de la réussite dans ce monde.

    Les gens ne vont pas cracher sur la réussite c'est pourquoi les milliardaires sont adulés.

  3. #723
    Futur Membre du Club
    Femme Profil pro
    Ingénieur commercial
    Inscrit en
    juillet 2022
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 42
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur commercial
    Secteur : Distribution

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2022
    Messages : 3
    Points : 7
    Points
    7
    Par défaut
    la confiance dégradante des utilisateurs
    En quoi la confiance des utilisateurs est dégradante ?

  4. #724
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 289
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 289
    Points : 175 204
    Points
    175 204
    Par défaut Elon Musk est-il brillant ou alors totalement inapte ? Les experts sont divisés sur son style de management
    Elon Musk est-il brillant ou alors totalement inapte ? Les experts sont divisés sur son style de management
    suite à l'acquisition de Twitter

    Différents analystes ont été interpellés pour donner leur avis sur les actions réalisées par Elon Musk avec Twitter depuis qu'il en a pris la tête. Pour sa part, James Hayton, professeur d'innovation et d'entrepreneuriat à la Warwick Business School, a soutenu la décision de licenciement d'employés prise par Elon Musk en insistant sur l'importance de prendre le contrôle total de l'organisation par mesure de sécurité.

    Au contraire, William Klepper, professeur de gestion à la Columbia Business School, a défini Musk comme brillant, mais a condamné son approche en la décrivant comme « une étude de cas de leadership défaillant ». Klepper a souligné son comportement incohérent lors de l'achat de l'entreprise et a qualifié son action d'imprévisible. Il a également critiqué son style autocratique, car il ne laisse aucune place à la critique constructive.


    Le 28 octobre, Twitter a connu son nouveau PDG, Elon Musk, suite à un accord de rachat de 44 milliards de dollars. La nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre, le public étant désireux de savoir quelles décisions le milliardaire de la tech prendrait et s'il serait à mesure de redresser la barre d'une entreprise déjà en difficultés.

    Elon Musk a ajouté l'entreprise Twitter à son empire commercial après des mois d'escarmouches juridiques. Il a célébré l'événement en licenciant des membres de la direction. Musk a licencié Parag Agrawal, qui a succédé à Jack Dorsey en tant que PDG de Twitter et le directeur financier Ned Segal, tous deux présents dans le bâtiment au moment des faits et escortés par la sécurité, selon Reuters. Vijaya Gadde, le responsable politique de l'entreprise, que Musk avait publiquement critiqué, a également été évincé. Sean Edgett, le directeur juridique, est également parti, rapporte le New York Times. Sarah Personette, responsable de la clientèle, a également été licenciée. Les cadres ont été grassement payés : Agrawal a reçu 38,7 millions de dollars, Segal 25,4 millions de dollars, Gadde 12,5 millions de dollars et Personette, qui a tweeté hier qu'elle était ravie du rachat par Musk, a reçu 11,2 millions de dollars.

    Musk a initialement proposé de racheter Twitter en avril, puis a changé d'avis et a tenté de faire marche arrière en mai. Il a ensuite changé d'avis une nouvelle fois le 4 octobre, en déposant une lettre auprès de la Securities and Exchange Commission affirmant son engagement envers l'accord initial. Musk devrait s'adresser aux employés de Twitter aujourd’hui , maintenant que son rachat pour 44 milliards de dollars est conclu.

    Ses employés de confiance

    Le nouveau propriétaire de Twitter a pris avec lui plus de 50 de ses employés Tesla de confiance, principalement des ingénieurs logiciels de l'équipe Autopilot. Les employés des autres sociétés de Musk sont désormais autorisés à travailler chez Twitter, dont plus de 50 de Tesla, deux de la Boring Company (qui construit des tunnels souterrains) et un de Neuralink (qui développe une interface cerveau-machine).

    Certains des amis, conseillers et bailleurs de fonds de Musk, dont le chef de son family office Jared Birchall, le business angel Jason Calacanis et le directeur de l'exploitation fondateur de PayPal et capital-risqueur David Sacks, sont également impliqués. Il en va de même pour deux personnes qui partagent le nom de famille de Musk, James et Andrew Musk, qui ont travaillé respectivement chez Palantir et Neuralink.

    Parmi les dizaines de personnes qu'Elon Musk a recrutées spécifiquement auprès de Tesla figurent : le directeur du développement logiciel Ashok Elluswamy, le directeur de l'ingénierie du pilote automatique et de TeslaBot Milan Kovac, le directeur principal de l'ingénierie logicielle Maha Virduhagiri; Pete Scheutzow, senior staff technical program manager, et Jake Nocon, qui fait partie de l'unité de surveillance de Tesla, en tant que responsable principal du renseignement de sécurité.

    Nocon travaillait auparavant pour Uber et Nisos, une société de sécurité qui avait un contrat de plusieurs millions de dollars avec Tesla pour identifier les menaces internes et surveiller les critiques de la société.

    Chez Twitter, Musk compte sur ses lieutenants et ses loyalistes pour décider qui et quoi retrancher ou garder sur le réseau social.

    Il les presse également d'apprendre tout ce qu'ils peuvent sur Twitter le plus rapidement possible, du code source à la modération du contenu et aux exigences de confidentialité des données, afin qu'il puisse repenser la plate-forme, ont déclaré plusieurs employés de Twitter au cours du week-end.

    Musk s'est présenté comme un absolutiste de la liberté d'expression, mais il doit équilibrer ces souhaits avec les lois et les réalités commerciales. Il a déclaré dans une lettre ouverte aux annonceurs la semaine dernière alors qu'il reprenait l'entreprise: « Twitter ne peut évidemment pas devenir un enfer libre pour tous, où tout peut être dit sans conséquence ».

    Nom : musk.png
Affichages : 10257
Taille : 314,2 Ko

    Des délais serrés

    Plusieurs employés de Twitter ont déclaré au cours du week-end que les employés de Tesla actuellement sur Twitter ont été impliqués dans la révision du code sur le réseau social, même si leurs compétences acquises en travaillant sur Autopilot et d'autres logiciels et matériels Tesla ne chevauchent pas directement les langages et les systèmes utilisés pour construire et entretenir le réseau social. Ces employés ont demandé à ne pas être nommés, car ils ne sont pas autorisés à parler à la presse de questions internes et craignent des représailles.

    Par exemple, la plupart des ingénieurs des constructeurs automobiles, même l'avant-gardiste Tesla, n'ont aucune expérience dans la conception et l'exploitation de moteurs de recherche et de plates-formes largement accessibles au public.

    Twitter a plusieurs bases de code avec des millions de lignes de code dans chacune, et une myriade de 10 millions ou même 100 millions ou plus de systèmes de requêtes par seconde (RPS) qui le sous-tendent. Chez Tesla, Python est l'un des langages de script préférés, et chez Twitter, les programmeurs ont largement utilisé Scala.

    Twitter est également plus exposé aux réglementations internationales concernant le discours de haine et la confidentialité des données, par exemple, en particulier le règlement général sur la protection des données de l'Union européenne.

    Les employés de Twitter qui étaient là avant que Musk ne prenne le relais ont déclaré qu'on leur avait demandé de montrer à ses équipes toutes sortes de documentations techniques, de justifier leur travail et celui de leurs équipes, et d'expliquer leur valeur au sein de l'entreprise. La menace de licenciement plane s'ils n'impressionnent pas, ont-ils déclaré.

    50% du personnel a été remercié, puis des dizaines ont été rappelées

    Twitter a récemment licencié 50% de ses employés, y compris les employés de l'équipe de confiance et de sécurité, a déclaré le responsable de la sécurité et de l'intégrité de l'entreprise, Yoel Roth, dans un tweet : « La réduction de nos ressources humaines d'hier a touché environ 15 % de notre organisation Trust & Safety (contre environ 50 % de licenciements à l'échelle de l'entreprise), notre personnel de modération de première ligne subissant le moins d'impact ».

    Nom : yoel.png
Affichages : 2771
Taille : 15,2 Ko

    Plusieurs membres de l'équipe d'apprentissage automatique, d'éthique, de transparence et de responsabilité (META pour Machine Learning, Ethics, Transparency and Accountability) de Twitter, y compris son ancien chef, ont publié sur Twitter qu'ils n'étaient plus dans l'entreprise. Au moins un des anciens travailleurs a suggéré que toute l'équipe était dissoute.

    Après avoir licencié environ la moitié de l'entreprise, Twitter s'adresse à des dizaines d'employés qui ont perdu leur emploi et leur demande de revenir.

    Certains de ceux à qui on demande de revenir ont été licenciés par erreur, selon deux personnes familières avec les décisions. D'autres ont été licenciés avant que la direction ne se rende compte que leur travail et leur expérience pourraient être nécessaires pour créer les nouvelles fonctionnalités envisagées par Musk, ont déclaré les personnes, demandant à ne pas être identifiées en train de discuter d'informations privées.

    Twitter s'est séparé de près de 3 700 personnes la semaine dernière par e-mail afin de réduire les coûts après l'acquisition de Musk, qui a été clôturée fin octobre. De nombreux employés ont appris qu'ils avaient perdu leur emploi après que leur accès aux systèmes de l'entreprise, comme la messagerie électronique et Slack, ait été soudainement suspendu. Les demandes de retour des employés montrent à quel point le processus était précipité et chaotique.

    Le projet de Twitter de réembaucher des travailleurs a d'abord été signalé par Casey Newton, un journaliste du New York Times : « Plusieurs sources indiquent dans les chats Twitteret Blind que la société a commencé à contacter certaines personnes qu'elle a licenciées hier pour leur demander de revenir. Oups ! »

    Nom : casey.png
Affichages : 2774
Taille : 22,0 Ko

    De son côté, Elon Musk a tenté de justifier la décision de se séparer d'autant d'employés : « En ce qui concerne la réduction des effectifs de Twitter, malheureusement, il n'y a pas d'autre choix lorsque l'entreprise perd plus de 4 millions de dollars par jour. Toutes les personnes sorties se sont vu offrir 3 mois d'indemnité de départ, soit 50 % de plus que l'exigence légale ».

    Nom : elon.png
Affichages : 2778
Taille : 25,7 Ko

    Que pensent les analystes des débuts d'Elon Musk avec la gestion de Twitter ?

    Les actions de Musk ont suscité des critiques, mais « il n'est pas rare de prendre des mesures drastiques lorsqu'une entreprise ne parvient pas à réaliser son potentiel », a déclaré James Hayton, professeur d'innovation et d'entrepreneuriat à la Warwick Business School. Twitter est sous-performant par rapport à ses homologues plus importants qui ont déjà gelé les embauches ou supprimé des emplois – et il est probablement sage de réduire les effectifs, a-t-il déclaré.

    « Vous licencieriez évidemment le PDG dans ce scénario », a ajouté Hayton. « Vous devez prendre le pouvoir et prendre le contrôle de l'organisation, ce qui est très difficile à faire si vous ne licenciez pas ces cadres supérieurs. La centralisation du contrôle est essentielle si vous essayez de vous engager dans un changement rapide et peut-être impopulaire. Ces choses ont du sens, même si elles ne sont pas agréables ».

    Il a ajouté: « Ce sera un choc, mais il vaut mieux retirer le pansement rapidement, plutôt que de laisser les choses s'envenimer ».

    « Pas bon pour le leadership ou la gestion »

    L'approche de Musk en matière de gestion est « une étude de cas de leadership raté », comme l'a décrit William Klepper, professeur de gestion qui donne un cours de leadership exécutif à la Columbia Business School.

    Il a décrit Musk comme un grand « agent de changement » et un « génie », mais « qui n'excelle pas dans le leadership ou la gestion ».

    Il a souligné la relation épineuse entre Musk et les dirigeants désormais licenciés de Twitter, lorsque le milliardaire a d'abord accepté d'acheter l'entreprise pour 44 milliards de dollars, puis a retiré son offre. Son indécision a incité Twitter à poursuivre Musk en justice et il a accepté d'acheter l'entreprise au prix d'origine en octobre.

    La saga de six mois a montré « qu'il ne s'en tient pas à sa parole », a regretté Klepper, ajoutant que les décisions de Musk sont « tout simplement trop erratiques pour y mettre du poids ».

    « Sa parole extériorise simplement sa pensée actuelle, donc je ne pense pas qu'il y ait de la crédibilité dans ce qu'il dit. Je pense que cela est devenu clair dans la façon dont il a évolué dans la relation avec Twitter », a-t-il déclaré.

    Pour Klepper, le style autocratique de Musk ne laisse aucune place à la critique constructive.

    « Maintenant, beaucoup de gens admirent cela parce que cela apparaît comme un commandement fort, une sorte de leader de contrôle, et je peux comprendre que lorsque la testostérone coule, cela puisse être attrayant pour les gens », a-t-il déclaré. « Mais il n'a pas ce que j'appellerais une bonne santé pour une organisation au fil du temps ».

    Le meilleur poste de travail de Musk ? Directeur de l'innovation

    Musk ferait mieux de servir de « directeur de l'innovation » dans son conglomérat d'entreprises, y compris Twitter, selon Klepper. Il devrait ensuite embaucher des personnes possédant de solides compétences en leadership et en gestion pour occuper les postes de direction.

    Hayton, d'autre part, pense qu'il est clair que Musk peut diriger directement, soulignant sa capacité à embaucher les meilleurs talents technologiques pour exécuter ses grandes visions, par exemple, sa société spatiale SpaceX.

    Et vous ?

    Partagez-vous le point de vue du professeur James Hayton, qui approuve les licenciements et la prise de pouvoir d'Elon Musk, ou plutôt du professeur William Klepper, qui rappelle les incohérences durant la saga de rachat et note que le style de gestion autocratique de Twitter ne laisse pas la place à une critique constructive ?
    Partagez-vous les propos du professeur qui voit en Elon Musk un grand « agent de changement » et un « génie », mais « qui n'excelle pas dans le leadership ou la gestion » ?
    Que pensez-vous de la proposition d'Elon Musk comme directeur de l'innovation et non PDG ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  5. #725
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 324
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 324
    Points : 4 584
    Points
    4 584
    Par défaut
    Les seuls faits dont on peut être sûr:

    1. Aucun des experts qui s'expriment n'a fondé une entreprise, et encore moins des entreprises, qui ont eu le succès de celles de Musk

    2. La réussite d'une entreprise ne dépend pas que de la qualité de son créateur mais le plus souvent de la chance (il faut développer le bon produit, au bon moment, un bon endroit et rencontrer les bonnes personnes).

    3. Musk est peut-être un imbécile mais, à la différence des "experts", il a mis en pratique la célèbre de citation de Michel Audiard, dialoguiste de génie du cinéma français des années 60, "un con qui marche ira toujours plus loin qu'un intellectuel qui reste assis"

  6. #726
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 353
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 353
    Points : 6 938
    Points
    6 938
    Par défaut
    Je ne sais pas trop.

    Si on regarde on a
    tesla, sa réussite la plus médiatique qui est considéré comme une bulle financière depuis 2 ou 3 ans.
    Starlink qui n'a pas de modèle financier bénéficiaire, et qui pose de nombreux problèmes politiques
    Space x qui fonctionne plutôt pas mal.
    L Hyperloop qui est en train de faire un flop
    Les tunnels qui s'arrêtent aussi.
    Twitter qui défie tous les pronostic en matière de management RH violent et inneficace.

    Au final, le seul projet qui tient la route c'est space x, financé massivement par l'état américain.
    Et je ne sais pas où la politique de RH actuelle va les mener... On entre dans la période où les salariés essentiels qui ont lancé la boîte vont partir pour capitaliser sur cette expérience... Les récentes frasques de Musk n'aidant pas a les retenir.

  7. #727
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 907
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 907
    Points : 17 273
    Points
    17 273
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Partagez-vous les propos du professeur qui voit en Elon Musk un grand « agent de changement » et un « génie », mais « qui n'excelle pas dans le leadership ou la gestion » ?
    J'ai également l'impression que la gestion ce n'est pas son truc.
    Ça ne doit pas être marrant de bosser pour lui.
    Mais bon au final ça change rien, les gens qui bossent dans les entreprises comme The Boring Company, Neuralink, OpenAI, etc, réussissent à produire des bons trucs.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Que pensez-vous de la proposition d'Elon Musk comme directeur de l'innovation et non PDG ?
    Ça ne sert à rien de parler de ça.
    Plus Elon Musk entendra cette critique plus il aura envie d'être PDG.

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Les tunnels qui s'arrêtent aussi.
    Apparemment la société The Boring Company est toujours active.

    ====
    Il parait que Twitter a battu son record de fréquentation récemment.
    https://twitter.com/elonmusk/status/1589784134691741696
    Twitter usage is at an all-time high lol
    https://twitter.com/elonmusk/status/1589784884666859520
    I just hope the servers don’t melt!
    En ce moment les médias parlent beaucoup de Twitter, mais bon ça finira par passer avec le temps.
    Keith Flint 1969 - 2019

  8. #728
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2008
    Messages
    145
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2008
    Messages : 145
    Points : 394
    Points
    394
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Elon Musk est-il brillant ou alors totalement inapte ? Les experts sont divisés sur son style de management

    Hayton, d'autre part, pense qu'il est clair que Musk peut diriger directement, soulignant sa capacité à embaucher les meilleurs talents technologiques pour exécuter ses grandes visions, par exemple, sa société spatiale SpaceX.

    Et vous ?
    Peut-être aussi qu'avec SpaceX, il n'est pas en roue libre et qu'il a la NASA et l'administration aux fesses qui ne dirigent pas leurs affaires en faisant les clowns sur Twitter?

  9. #729
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 162
    Points : 262
    Points
    262
    Par défaut
    Il me paraît plus qu'évident qu'il est incompétent et je dirais qu'on peut se permettre de supposer une instabilité psychologique non négligeable.

  10. #730
    Membre actif

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    53
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 53
    Points : 274
    Points
    274
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Que c'est navrant de voir des personnes critiquer alors qu'ils sont incapables d'accomplir un millième de ce que Musk a fait...
    Je ne suis pas pour autant un fanboy et je n'ai pas de Tesla

  11. #731
    Membre expert
    Profil pro
    undef
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Lot (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : undef

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 887
    Points : 3 244
    Points
    3 244
    Par défaut
    Comme tous les milliardaires, c'est surtout un type qui a eu la chance d'être au bon endroit, au bon moment. Compétences et travail sont surévalués pour des raisons idéologiques. La vie reste avant tout une affaire de hasard.

  12. #732
    Membre éclairé
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    288
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 288
    Points : 855
    Points
    855
    Par défaut
    Citation Envoyé par juju26 Voir le message
    Que c'est navrant de voir des personnes critiquer alors qu'ils sont incapables d'accomplir un millième de ce que Musk a fait...
    Je ne suis pas pour autant un fanboy et je n'ai pas de Tesla
    Mais du coup cela veut dire ne pas avoir d'avis sportif, pas d'avis culturel, pas d'avis politique ou en économie ?
    Sinon on est plusieurs ici à faire du management (et certainement des personnes ayant aussi des connaissances en gestion/rh etc) donc à pouvoir parler du management d'elon musk.
    Faites attention, quand une démocratie est malade, le fascisme vient à son chevet, mais ce n’est pas pour prendre de ses nouvelles… »

    Albert Camus

  13. #733
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 54
    Points : 149
    Points
    149
    Par défaut
    je veux bien être inapte et créer des entreprises comme Tesla ou SpaceX

  14. #734
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 907
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 907
    Points : 17 273
    Points
    17 273
    Par défaut
    Citation Envoyé par noremorse Voir le message
    créer des entreprises comme Tesla ou SpaceX
    Je ne sais pas pour SpaceX par contre je sais qu'il n'a pas créé Tesla.
    La société existait sans lui.
    Keith Flint 1969 - 2019

  15. #735
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 162
    Points : 262
    Points
    262
    Par défaut
    Il y a plein de gens complètement incompétents qui ont réussi dans la vie tout comme il y a encore beaucoup plus de gens extrêmement compétents qui ont essayé et échoué, mais on ne se souvient pas d'eux. La vie est en immense majorité une loterie, c'est étudié, chiffré.

  16. #736
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 722
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 722
    Points : 58 895
    Points
    58 895
    Par défaut Elon Musk aurait discuté de la possibilité de mettre l'ensemble de Twitter derrière un paywall
    Elon Musk aurait discuté de la possibilité de mettre l'ensemble de Twitter derrière un paywall,
    mais des experts craignent que cette initiative nuise à la plateforme de médias sociaux

    Elon Musk, le nouveau propriétaire de Twitter, envisagerait de mettre toute la plateforme derrière un paywall. Le changement potentiel serait encore à l'étude, l'une des questions étant de savoir si tous les utilisateurs seront confrontés à l'éventuel paywall. La rumeur indique que Twitter pourrait être gratuit pendant un certain temps chaque mois, avant que ne soit mis en place un système de paiement mesuré. Mais alors que Musk cherche désespérément de nouvelles sources de revenus pour la plateforme qu'il a acquise à 44 milliards de dollars, les experts estiment qu'un tel changement pourrait avoir un impact négatif sur l'entreprise.

    Tout le monde - y compris, le grand public, les employés restants de Twitter et plusieurs de ses co-investisseurs - ignore toujours la réelle feuille de route de Musk pour Twitter. Depuis le rachat fin octobre, la direction a été marquée par des licenciements massifs, des pauses de dépenses de certains annonceurs et une confusion sur les changements de politique de la plateforme. Mais la nouvelle information de ce début de semaine concerne une potentielle transformation de Twitter en une plateforme accessible uniquement via un abonnement. Des personnes au fait du dossier auraient déclaré que le sérieux de ce projet n'était pas clair.

    Elles auraient ajouté qu'une telle mesure, si elle était mise en œuvre, "ne semblait pas imminente". Pour l'instant, un tel système est encore loin d'être mis en œuvre, car la plupart des membres de l'équipe travaillant sur Twitter Blue, le service payant de l'entreprise, se concentrent sur le projet de Musk de faire payer 8 dollars par mois pour la vérification. Mais, cela montre comment Musk fait des pieds et des mains pour rentabiliser rapidement son investissement de 44 milliards de dollars dans Twitter. Il a récemment déclaré que Twitter avait déjà connu une baisse "massive" de ses revenus, certains annonceurs ayant interrompu leurs dépenses.

    Nom : erte.png
Affichages : 1236
Taille : 238,8 Ko

    Selon certaines sources, l'accord de 44 milliards de dollars conclu par Musk pour acheter le réseau social comprenait des prêts bancaires qui coûteront à l'entreprise 1 milliard de dollars d'intérêts annuels. Musk a récemment déclaré que Twitter perdait 4 millions de dollars par jour. Twitter a reporté ses projets de vérification payante jusqu'après les élections de mi-mandat aux États-Unis, après que des employés ont déclaré que cela pourrait entraîner une augmentation de la désinformation. En outre, le nouveau propriétaire de Twitter a pu constater la confusion qui règne autour des changements apportés à la vérification au cours du week-end.

    Certains comptes vérifiés se sont moqués de lui en changeant leur nom d'utilisateur et leur photo de profil. Le vrai Musk a alors tweeté que tous les imitateurs seraient bannis s'ils n'étaient pas clairement identifiés comme des parodies. Une personne au courant des plans a déclaré que Musk et l'un de ses proches conseillers, le capital-risqueur David Sacks, ont discuté de l'idée de mettre l'ensemble de Twitter derrière un paywall lors de réunions ces derniers jours. La mise en place d'un paywall à l'échelle de la plateforme est la dernière réflexion de Musk sur la manière de créer de nouvelles sources de revenus pour Twitter.

    Lundi, Musk a déclaré que l'utilisation de Twitter avait atteint un niveau record, mais que la plateforme avait également vu de nombreux utilisateurs la quitter. Le MIT Technology Review a rapporté la semaine dernière qu'environ 1,3 million de comptes ont été désactivés ou suspendus depuis la prise de contrôle par Musk. Pendant ce temps, certaines célébrités quittent la plateforme pour protester contre son nouveau propriétaire, le mannequin Gigi Hadid la qualifiant de "cloaque de la haine et du sectarisme". General Mills, Audi et Pfizer font partie des entreprises qui ont annoncé qu'elles ne feraient plus de publicité sur Twitter.

    Les licenciements menés par Musk vendredi ont été brutaux pour toutes les personnes concernées - y compris celles qui ont participé à leur planification, dont beaucoup ont elles-mêmes perdu leur emploi. Si le processus variait selon les équipes, certains managers ont été invités à soumettre à l'équipe de Musk deux phrases sur tous leurs subordonnés directs : une phrase expliquant ce que faisait l'employé, et une phrase justifiant le maintien de son emploi chez Twitter. Selon les rapports, les managers agonisaient sur les décisions et jouaient des coudes avec leurs pairs dans le but de préserver l'emploi des plus vulnérables d'entre eux.

    Il s'agissait de femmes enceintes, employés atteints de cancer et travailleurs sous visa, entre autres. Certaines équipes auraient subi plus de coupes que d'autres ; et plusieurs auraient été entièrement éliminées. Mais il s'est avéré que l'entreprise est allée trop loin. Quelques heures après les licenciements, certains managers avaient déjà reçu l'ordre de demander à certains employés licenciés s'ils voulaient récupérer leur ancien poste. Cela a commencé par une rumeur sur Blind, l'application où les employés de diverses entreprises peuvent discuter anonymement avec leurs collègues. Mais elle a été postée dans les canaux publics de Slack.

    « Désolé de @- tout le monde ce week-end, mais je voulais faire passer le message que nous avons la possibilité de demander aux personnes qui ont été mises à pied si elles reviendront. J'ai besoin de rassembler des noms et des justifications d'ici dimanche à 16h PST. Je vais faire des recherches, mais si l'un d'entre vous a été en contact avec des personnes qui pourraient revenir et qui, selon nous, nous aideront, veuillez les nommer avant 16h. Je pense que nous pourrions avoir besoin d'aide pour Android et iOS », peut-on lire dans un message de ce type envoyé par un responsable aux employés.

    La société aurait contacté les ingénieurs et les concepteurs au cours de la journée écoulée pour tenter de les faire revenir. Certains employés craignent que si Twitter ne parvient pas à les faire revenir volontairement, l'entreprise annule officiellement l'avis de licenciement qu'ils ont reçu vendredi. En vertu de la loi WARN, les entreprises comptant plus de 100 employés à temps plein sont tenues de donner un préavis de 60 jours si elles licencient 33 % ou plus de leur personnel. Chez Twitter, ce préavis comprenait la promesse de payer les employés pendant les 60 jours suivants et de leur accorder un mois d'indemnités de licenciement.

    Aujourd'hui, les travailleurs craignent que s'ils refusent de revenir volontairement, Twitter les licencie pour abandon de poste, les privant ainsi de ce qui aurait été trois mois de salaire. Certains employés ont commencé à consulter des avocats pour connaître leurs options au cas où ils seraient rappelés. D'autres sont en révolte ouverte, tweetant des fils publics sur les différents aspects de l'organisation qui ont été brisés après le désastre du processus de licenciement de Musk. Pendant ce temps, les cadres restants se préparent à une charge de travail beaucoup plus importante que celle à laquelle ils étaient habitués.

    Ce week-end, Jack Dorsey, cofondateur et ancien PDG de Twitter, a affirmé qu'il était responsable du ressentiment des employés de Twitter qui ont perdu leur travail lors de la purge menée par Elon Musk. Dorsey, qui a subitement quitté son poste de PDG en octobre 2021 pour se concentrer sur l'univers des cryptomonnaies, s'est excusé d'avoir fait croître Twitter "trop rapidement". Selon lui, c'est ce qui a occasionné la situation dans laquelle se trouvent aujourd'hui les employés licenciés et ceux travaillant encore pour l'entreprise.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'idée de mettre l'ensemble de Twitter derrière un paywall ?
    Seriez-vous prêt à payer pour avoir accès au Twitter d'Elon Musk ?
    Ce projet rendrait-il le réseau social meilleur qu'il ne l'était avant le rachat ?
    Selon vous, quels impacts un tel changement pourrait-il avoir sur le réseau social ?

    Voir aussi

    Elon Musk est-il brillant ou alors totalement inapte ? Les experts sont divisés sur son style de management suite à l'acquisition de Twitter

    Jack Dorsey, cofondateur et ancien PDG de Twitter, affirme qu'il est responsable des licenciements massifs menés par Elon Musk, il s'excuse d'avoir trop augmenté la taille de l'entreprise

    Elon Musk met sur place une nouvelle politique de suspension définitive pour usurpation d'identité, à cause des comptes qui le parodient, sans attendre la mise en place du conseil de modération
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #737
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 289
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 289
    Points : 175 204
    Points
    175 204
    Par défaut Twitter publie de nouvelles règles dans lesquelles il a supprimé ses politiques en matière de désinformation
    Twitter publie de nouvelles règles dans lesquelles il a supprimé ses politiques en matière de désinformation,
    une décision qui apporte encore plus de confusion auprès des utilisateurs

    Les règles de Twitter sous le nouveau PDG Elon Musk publiées lundi n'incluent pas de politiques sur la désinformation. Elon Musk a déclaré que les règles « évolueront avec le temps », mais telles qu'elles se présentent lundi, elles semblent offrir un squelette de politiques de sécurité plus simple que ce qui existait auparavant. Les nouvelles règles interdisent des actions telles que la glorification de la violence, la promotion du terrorisme, l'exploitation sexuelle des enfants et le harcèlement ciblé. Elles cherchent également à empêcher les utilisateurs de se faire passer pour d'autres et de publier les informations privées d'autres personnes.

    Pendant des années, Twitter a été un chef de file dans la lutte contre la désinformation et la protection des élections. Il était souvent en avance sur ses pairs dans la création et l'application de nouvelles politiques, et c'était la première grande plate-forme à avoir banni l'ancien président Donald Trump après l'insurrection du Capitole, forçant les autres à lui emboîter le pas.

    Mais les inquiétudes grandissent quant au fait que le tumulte au sein de Twitter au cours de la première semaine suivant son acquisition par Elon Musk pourrait affaiblir ses garanties pour les élections de mi-mandat.

    Le Twitter de Musk a licencié des milliers d'employés dans toute l'entreprise la semaine dernière, les réductions du personnel ont affecté ses équipes de politique publique et de confiance et de sécurité, et des réductions importantes ont été faite dans la curation team, qui contribue à faire remonter des informations fiables sur la plate-forme sur les élections et autres événements d'actualité. Le chaos n'a été amplifié qu'au cours du week-end lorsque Twitter a semblé vouloir déployer pour la première fois, puis a décidé de reporter un plan controversé permettant à tout utilisateur de payer 8 dollars pour bénéficier du badge "vérifié" (une proposition qui, selon les critiques, aurait provoqué une confusion sur les comptes et les tweets dans lesquels les utilisateurs pourraient faire confiance).

    Musk a promis de ne modifier aucune des politiques de contenu de Twitter avant la fin des élections de mi-mandat. Mais les changements qu'il a déjà apportés à l'entreprise les ont affaiblies et rendues vulnérables, a déclaré Paul Barrett, directeur adjoint du Stern Center for Business and Human Rights de l'Université de New York.

    « L'ouragan de catégorie 5 induit par Musk sur Twitter a le potentiel de perturber les élections de mi-mandat », a déclaré Barrett, « parce qu'un grand nombre d'employés de Twitter qui, autrement, prêteraient attention à l'utilisation abusive de la plate-forme ont déjà été licenciés, craignent d'être les prochains sur le billot, ou sont distraits par le sort des collègues qui sont conduits à la porte ».

    Tout a commencé par les parodies du compte d'Elon Musk...

    Elon Musk a déclaré que les comptes Twitter se livrant à l'usurpation d'identité sans préciser clairement qu'il s'agissait d'une parodie seront définitivement suspendus. Twitter avait précédemment émis un avertissement avant de suspendre les comptes, mais il n'y aurait désormais aucun avertissement, a-t-il annoncé. Un certain nombre de comptes qui ont changé leur nom en Elon Musk et se sont moqués du milliardaire ont déjà été suspendus ou placés derrière un panneau d'avertissement.

    Le Twitter d'Elon Musk a une nouvelle règle à suivre pour tous ceux qui ont un compte sur Twitter, comme il l'a annoncé à partir de son propre compte :

    Citation Envoyé par Elon Musk
    À l'avenir, la poignée des utilisateurs de Twitter se livrant à l'usurpation d'identité sans spécifier clairement "parodie" sera définitivement bannie.

    Auparavant, nous émettions un avertissement avant la suspension, mais maintenant que nous déployons une vérification généralisée, il n'y aura pas d'avertissement. Cela sera clairement identifié comme une condition pour s'inscrire à Twitter Blue. Tout changement de nom entraînera la perte temporaire de la coche vérifiée.
    Nom : elon.png
Affichages : 1484
Taille : 19,3 Ko

    Plusieurs comptes qui avaient changé de nom pour refléter celui du nouveau propriétaire de Twitter ont été suspendus ou placés derrière un panneau d'avertissement, notamment ceux de la comédienne américaine Kathy Griffin et de l'ancien joueur de la NFL Chris Kluwe.

    D'autres comptes, dont un parodiant l'ancien président américain Donald Trump par le comédien Tim Heidecker, doivent encore être suspendus.

    Musk a précédemment déclaré qu'il s'opposait aux suspensions définitives de Twitter, y compris celle du compte officiel de Trump. Musk a déclaré la semaine dernière que les comptes suspendus ne seraient pas rétablis tant qu'il n'y aurait pas « un processus clair pour le faire ». Il a précisé qu'il ne suspendait pas le compte qui suivait son avion privé.

    ...et a conduit à une modification des politiques d'utilisation de Twitter

    Les nouvelles « règles de Twitter » n'incluent pas certaines des politiques que la plate-forme avait en place avant que Musk ne reprenne la société dans le cadre de son acquisition de 44 milliards de dollars, y compris des règles pour atténuer la désinformation sur COVID-19 ou la désinformation de crise sur les zones en conflit, comme que l'Ukraine. Les règles stipulent que les utilisateurs ne peuvent pas utiliser les services de Twitter « dans le but de manipuler ou d'interférer dans l'élection d'autres processus civiques ».

    Dans un billet de blog d'août, la société a défini des règles supplémentaires en place avant les élections, notamment l'étiquetage des « informations trompeuses » et la direction des utilisateurs vers des informations sur le vote avec des étiquettes. Ces règles ne semblaient pas être incluses dans les règles publiées lundi.

    Citation Envoyé par règles de Twitter

    L'objectif de Twitter est d'être au service de la conversation publique. La violence, le harcèlement et les autres types de comportements similaires découragent les personnes de s'exprimer et diminuent au bout du compte la valeur de la conversation publique mondiale. Nos règles visent à garantir que tout un chacun puisse participer à la conversation publique librement et en toute sécurité.

    Sécurité

    Violence : il est interdit de menacer de recourir à la violence à l'encontre d'une personne ou d'un groupe de personnes. Nous interdisons également toute apologie de la violence. Découvrez nos politiques en matière de menaces violentes et d'apologie de la violence.

    Terrorisme/extrémisme violent : il est interdit de proférer des menaces de terrorisme ou d'extrémisme violent, ainsi que d'y inciter.

    Exploitation sexuelle des enfants : nous avons une politique de tolérance zéro pour l'exploitation sexuelle des enfants sur Twitter.

    Comportement inapproprié/harcèlement : il est interdit de se livrer à du harcèlement ciblé d'autres personnes, ainsi que d'inciter à le faire. Cela inclut le fait de souhaiter ou d'espérer qu'une personne subisse une blessure physique.

    Conduite haineuse : il est interdit de menacer d'autres personnes, de les harceler et d'inciter à la violence envers elles sur la base de critères de race, d'origine ethnique, de nationalité, de caste, d'orientation sexuelle, de sexe, d'identité sexuelle, d'appartenance religieuse, d'âge, de handicap ou de maladie grave.

    Auteurs d'attaques violentes : nous supprimerons tous les comptes gérés par des auteurs individuels d'attaques terroristes, extrémistes violentes ou violentes de masse, et pouvons également supprimer les Tweets diffusant des manifestes ou d'autres contenus réalisés par les auteurs.

    Suicide ou conduite autodestructrice : il est interdit de promouvoir ou d'encourager le suicide ou les conduites autodestructrices.

    Médias sensibles, notamment violence explicite et contenus pour adultes : il est interdit de publier des médias excessivement sanglants et de partager des contenus violents ou pour adultes dans des vidéos en direct ou dans des images de profil ou de bannière. Les médias montrant des violences et/ou agressions sexuelles sont également interdits.

    Biens ou services illégaux ou réglementés : il est interdit d'utiliser notre service à des fins illicites ou pour la poursuite d'activités illégales. Cela inclut la vente et l'achat de biens ou services illégaux, ainsi que de certains types de biens ou services réglementés, et la facilitation de telles transactions.

    Confidentialité

    Informations privées : il est interdit de publier ou de poster des informations privées d'autres personnes (telles que des adresses et numéros de téléphone personnels) sans leur autorisation ou leur consentement exprès. Nous interdisons également de menacer de dévoiler des informations privées ou d'inciter d'autres personnes à le faire.

    Nudité non consensuelle : il est interdit de publier ou de partager des photos ou vidéos intimes d'une personne réalisées ou diffusées sans son consentement.

    Authenticité

    Manipulation de la plate-forme et spam : il est interdit d'utiliser les services de Twitter d'une manière qui vise à supprimer ou à amplifier artificiellement des informations, et d'adopter un comportement qui manipule ou perturbe l'expérience des utilisateurs.

    Intégrité civique : Il est interdit d'utiliser les services de Twitter dans le but de manipuler des élections ou d'interférer dans des élections ou dans d'autres processus civiques. Cela inclut la publication ou le partage de contenu susceptible d'empêcher la participation des électeurs ou de tromper les personnes sur les modalités de participation à un processus civique, notamment le moment et l'endroit où il a lieu.

    Identités fallacieuses et trompeuses : il est interdit de se faire passer pour des personnes, des groupes ou des organisations d'une manière qui entraîne une méprise, une confusion ou une duperie des autres. Vous ne devez pas non plus utiliser de fausse identité d'une façon qui perturbe l'expérience des autres utilisateurs de Twitter.

    Médias synthétiques ou manipulés : il est interdit de partager des médias synthétiques ou manipulés à des fins de tromperie et susceptibles de causer des préjudices. Par ailleurs, nous pouvons marquer les Tweets contenant des médias synthétiques et manipulés, afin de fournir plus de contexte et de permettre aux utilisateurs de juger de leur authenticité.

    Droits d'auteur et marques déposées : il est interdit d'enfreindre les droits de propriété intellectuelle d'autrui, notamment les droits d'auteur et les marques déposées. Découvrez notre politique en matière de marques déposées et notre politique en matière de droits d'auteur.

    Application des politiques et appels

    Découvrez notre approche de l'application de nos politiques, notamment les conséquences potentielles des infractions à ces règles ou des tentatives de contournement des mesures prises, ainsi que la procédure d'appel.

    Publicités de tiers dans le contenu vidéo

    Il est interdit d'envoyer, de publier ou d'afficher sur nos services ou via ces derniers du contenu vidéo comportant des publicités de tiers, telles que des annonces vidéo pre‑roll ou des images de sponsoring, sans notre accord préalable.
    En réponse à un journaliste sur Twitter pour savoir si les nouvelles règles signifient que Twitter n'applique plus ses politiques relatives à la désinformation, le responsable de la sécurité et de l'intégrité de Twitter, Yoel Roth, a répondu "non".

    Le déploiement intervient dans un contexte d'inquiétudes généralisées des groupes de défenses des droits civiques concernant le risque d'augmentation des discours de haine et de désinformation sur Twitter sous Musk, sur la base des commentaires précédents du PDG qui a indiqué vouloir implémenter sa vision d'une plate-forme de « liberté d'expression » avec moins de mesures de modération de contenu en place.

    Même avant de changer officiellement les politiques de Twitter, les dirigeants des groupes de défense ont critiqué les décisions de Musk de licencier le personnel de Twitter. Ils ont déclaré que ces changements de personnel rendraient difficile pour Twitter de modérer le contenu à un niveau acceptable, même si Musk ne modifiait pas les politiques.

    Source : Twitter

    Et vous ?

    Que pensez-vous du fait que Twitter ait supprimé la désinformation de ses politiques d'utilisation ?
    Êtes-vous surpris de voir l'entreprise le faire ? Dans quelle mesure ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #738
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    518
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 518
    Points : 844
    Points
    844
    Par défaut
    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
    Je dirais qu'on peut se permettre de supposer une instabilité psychologique non négligeable.
    Sais tu que Elon Musk est Autiste Asperger ? Tu vas t'attirer les foudres de neuro-atypiques de se forum en l'insultant de la sorte .

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    je sais qu'il n'a pas créé Tesla.
    La société existait sans lui.
    Exact . A l'origine Tesla c'était des voitures thermiques : https://www.google.fr/search?q=tesla...h=969&biw=1873 , proche de la Lotus au Opel Elise

  19. #739
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2021
    Messages
    162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 41
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2021
    Messages : 162
    Points : 262
    Points
    262
    Par défaut
    Citation Envoyé par sanderbe Voir le message
    Sais tu que Elon Musk est Autiste Asperger ? Tu vas t'attirer les foudres de neuro-atypiques de se forum en l'insultant de la sorte .
    Je ne m'attaquais pas à ses traits autistiques (que j'ignorais) mais à son comportement erratique et irrationnel.

  20. #740
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    73
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 73
    Points : 65
    Points
    65
    Par défaut
    Citation Envoyé par sanderbe Voir le message
    Exact . A l'origine Tesla c'était des voitures thermiques : https://www.google.fr/search?q=tesla...h=969&biw=1873 , proche de la Lotus au Opel Elise
    Je pense que tu a mal compris, à l'origine Tesla c’était de prendre le chassie d'une voiture thermique (une Lotus Elise) et dit coller un moteur électrique.

Discussions similaires

  1. Réponses: 13
    Dernier message: 07/10/2022, 11h01
  2. L'IA de génération de texte d'Elon Musk trop dangereuse pour être rendue publique
    Par Stan Adkens dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/06/2020, 20h41
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2019, 18h43
  4. Réponses: 47
    Dernier message: 08/08/2018, 13h24
  5. Réponses: 10
    Dernier message: 25/07/2017, 12h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo