IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #281
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    349
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 349
    Points : 1 242
    Points
    1 242
    Par défaut
    Il se fait vieux Poutine, il ne demande moins de 40k à Apple & Co?
    C'est l'appoint pour eux, ils refusent par principe.
    Il est loin le temps où Poutine ne laissait pas le cosignataire partir avec le stylo.

  2. #282
    Membre émérite Avatar de curt
    Homme Profil pro
    Ingénieur Etudes
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    1 512
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Etudes
    Secteur : Bâtiment Travaux Publics

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 1 512
    Points : 2 349
    Points
    2 349
    Par défaut
    Le régulateur russe Roskomnadzor a fait valoir que les trois sociétés ne respectaient pas... etc
    Il est vrai que le respect est l'image même de la Russie....
    LENINE réveille-toi ils sont devenus fous (M. SARDOU)
    Pas de demande par MP, sinon j'correctionne plus, j'dynamite, j'disperse, j'ventile !!!
    ---------------------------------------------------------------------
    Vous avez un talent insoupçonné... Faites-en profitez les autres. Un p'tit CLIC pour une grande cause.
    Et si vous faisiez un bon geste en 2022 ? Soyez utile, ça vous changera ! Moi, ça m’a changé !

  3. #283
    Membre expert
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    832
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 832
    Points : 3 550
    Points
    3 550
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Il se fait vieux Poutine, il ne demande moins de 40k à Apple & Co?
    C'est l'appoint pour eux, ils refusent par principe.
    Il est loin le temps où Poutine ne laissait pas le cosignataire partir avec le stylo.
    il a surtout compris que c'est pas en blablatant avec les faux cul d'occidentaux qu'il arrivera a quelques chose. Faire parler la poudre est plus efficace que de discuter.

    Notre cher Biden qui a fait la misère a saoudien pendant 2ans et lui fait un petit check la semaine dernière. Comment bâtir des contrats commerciaux et une relation de confiance avec des gens aussi "fiables" qui font la girouette tous les jours.
    Il est évident que dans quelques mois le Venezuela et l'Iran seront de nouveaux des "amis". Enfin j'espère pour eux qu'ils ne s'y tromperont pas.

    En France nous avons les mêmes évidement, aucune politique de long terme.

    Il nous faut réinventer un modèle de société garantissant la liberté des citoyens comme les pays nordique tout en aillant les politiques de long terme des dictatures russes et chinoise. Changer de "chef suprême" tous les 5ans ce ne marche pas, tout comme le garder 80ans.

  4. #284
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    349
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 349
    Points : 1 242
    Points
    1 242
    Par défaut
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    il a surtout compris que c'est pas en blablatant avec les faux cul d'occidentaux qu'il arrivera a quelques chose. Faire parler la poudre est plus efficace que de discuter.
    Faire parler la poudre?
    Il demande au GAFAM de la petite monnaie, il se ridiculise.
    Demande leur au moins des millions.
    Notre cher Biden qui a fait la misère a saoudien pendant 2ans et lui fait un petit check la semaine dernière. Comment bâtir des contrats commerciaux et une relation de confiance avec des gens aussi "fiables" qui font la girouette tous les jours.
    C'est hors sujet mais oui les USA décident de qui est gentil ou méchant et chacun peut changer de rôle assez vite suivant la situation.
    En France nous avons les mêmes évidement, aucune politique de long terme.
    Il nous faut réinventer un modèle de société garantissant la liberté des citoyens comme les pays nordique tout en aillant les politiques de long terme des dictatures russes et chinoise. Changer de "chef suprême" tous les 5ans ce ne marche pas, tout comme le garder 80ans.
    Oui nous vivons avec un système politique dysfonctionnel depuis longtemps.
    je ne suis pas sur que 5 ans soit si court que ça mais savoir que 2 ans sont consacrés à sa réélection fait qu'au final on en est à 3 ans de politique.
    Pour moi le plus gros problème est qu'on a un président qui impose une vision radicale qui est systématiquement rejetée par une opposition de principe. Et que tout ceci en considérant que la bonne décision est celle de celui qui a le plus de voix.
    La culture du compromis a disparu et les bonnes décisions avec. Au lieu de ça on est spectateur d'un pugilat où les gens ont oublié ce qu'ils défendent.

  5. #285
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 139
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 139
    Points : 172 082
    Points
    172 082
    Par défaut Moscou inflige une amende de 369 Ms Є à Google pour ne pas avoir restreint l'accès à des infos interdites
    Moscou inflige une amende de 369 millions d'euros à la filiale russe de Google pour avoir omis de restreindre l'accès à des informations
    considérées comme interdites dans le pays

    Un tribunal de Moscou a infligé une amende de 369 millions d'euros (21 milliards de roubles) sur Google LLC pour avoir omis de restreindre l'accès aux informations considérées comme interdites dans le pays.

    Plus précisément, selon une annonce de Roskomnadzor, le gendarme de l'Internet en Russie, Google et sa filiale YouTube n'ont pas réussi à supprimer les documents suivants même après plusieurs demandes du contrôleur informatique russe:
    • Des informations sur le cours de «l'opération militaire spéciale» en Ukraine, qui discrédite les forces armées de la Fédération de Russie.
    • Du contenu promouvant l'extrémisme et le terrorisme.
    • Du contenu promouvant des actes nocifs pour la vie et la santé des mineurs.
    • Des informations qui favorisent la participation à des actions de masse non autorisées.

    Citation Envoyé par Roskomnadzor
    Pour défaut répété de suppression des éléments interdits, le tribunal a infligé à Google une amende d'un montant de 21 077 392 317,8 roubles, calculée sur la base du chiffre d'affaires annuel russe de l'entreprise.

    Google et ses ressources d'information sont régulièrement tenus pour responsables administrativement des violations de la loi russe en cas de non-suppression d'informations interdites. Le montant total des amendes Google pour de telles infractions dépasse 7,2 milliards de roubles. Parmi celles-ci, 68 millions de roubles en vertu des parties 2 et 4 de l'art. 13.41 du Code des infractions administratives de la Fédération de Russie et une amende sur le chiffre d'affaires d'un montant de 7,22 milliards de roubles pour une récidive (l'amende a été récupérée auprès de l'entreprise).

    En outre, un certain nombre de mesures coercitives sont appliquées à l'encontre de Google pour des violations systématiques de la loi russe : information des internautes sur une violation par une société étrangère de la loi russe et interdiction de diffuser de la publicité de la société et de ses ressources d'information comme objet de publicité.
    Le Roskomnadzor a tenté au cours des derniers mois de faire respecter les sanctions en fonction de diverses parties du Code d'infractions administratives en Russie.

    Le mois dernier, l'organisation a infligé une amende de 68 millions de roubles (1,19 million d'euros) à Google LLC pour la énième fois pour ne pas supprimer les informations interdites. En raison des violations multiples de la même exigence légale, l'amende suivante serait fondée sur les revenus, atteignant jusqu'à 10% du chiffre d'affaires annuel de l'entreprise.

    Roskomnadzor précise que l'amende massive de 369 millions d'euros a en effet été calculée sur la base du chiffre d'affaires annuel de l'entreprise en Russie.

    En plus de l'amende, les utilisateurs russes de Google Search et YouTube verront désormais un avertissement concernant la violation de la loi et ne seront pas autorisés à placer des publicités ou à les utiliser comme sources d'information.

    La même mesure a été prise la semaine dernière contre Twitch Interactive, la populaire plate-forme de streaming, pour ne pas avoir retiré le matériel interdit par les autorités russes.

    Nom : PoutineB.png
Affichages : 1898
Taille : 494,7 Ko

    Statut de Google en Russie

    À la suite de l'invasion russe de l'Ukraine et des lois anti-fake news, la filiale russe de Google, Google LLC, a été forcée de déposer un bilan : « La saisie du compte bancaire de Google Russie par les autorités russes a rendu impossible le fonctionnement de notre bureau en Russie, notamment l'embauche et le paiement des employés basés en Russie, le paiement des fournisseurs et des vendeurs, et le respect d'autres obligations financières », a déclaré Google.

    En mars, Google a suspendu la vente de publicités en Russie peu après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. « Nous avons pris un certain nombre de mesures en réponse à l’opération militaire russe contre l'Ukraine. Nous avons interrompu toutes les ventes de produits en Russie. Nous avons arrêté toutes les exportations vers notre canal de vente dans le pays. Apple Pay et d'autres services ont été limités. RT News et Sputnik News ne sont plus disponibles en téléchargement sur l'App Store en dehors de la Russie. Nous avons désactivé le trafic et les incidents en direct dans Apple Maps en Ukraine par mesure de sécurité et de précaution pour les citoyens ukrainiens », indique la grande enseigne technologique américain.

    Google ne propose plus d'applications payantes ou de mises à jour d'applications payantes aux utilisateurs russes. Cela signifie que les utilisateurs ne peuvent pas acheter d'applications et de jeux, ni effectuer de paiements d'abonnement ou d'achats de biens numériques in-app en utilisant Google Play en Russie. « Dans le cadre de nos efforts de mise en conformité, Google Play bloque le téléchargement d'applications payantes et de mises à jour d'applications payantes en Russie à partir du 5 mai 2022 », précise Google dans un post.

    YouTube, propriété de Google, a également pris des mesures pour interdire les publicités sur les chaînes appartenant à des médias soutenus par l'État russe et a ensuite bloqué complètement ces chaînes. « En guise de suivi, nous étendons désormais cette mesure de suspension à toutes nos fonctionnalités de monétisation, y compris YouTube Premium, les adhésions aux chaînes, le Super Chat et les marchandises, pour les spectateurs en Russie », a déclaré YouTube dans un communiqué.

    En décembre dernier, la Russie a infligé à Google une amende de 7,2 milliards de roubles pour avoir omis à plusieurs reprises de supprimer des contenus jugés illégaux par la Russie. Cette amende représentait environ 8 % du chiffre d'affaires de Google en Russie.

    Un dépôt réglementaire a montré que Google Russie s'attend à déposer le bilan depuis le 22 mars. La division a réalisé un chiffre d'affaires de 2 milliards de dollars l'année dernière, mais cela n'a pas beaucoup d'importance lorsque les autorités vous prennent tout votre compte bancaire.

    En outre, une chaîne de télévision russe a déclaré que les autorités avaient saisi 1 milliard de roubles auprès de Google en avril après que ce dernier n'ait pas rétabli l'accès au compte YouTube de la chaîne. L'autorité russe de régulation des communications a également menacé Google d'une amende plus modeste de 8 millions de roubles après que la société eut supprimé des vidéos jugées illégales de YouTube.

    Jusqu'à présent, Google semble être la première grande entreprise technologique à déposer le bilan en Russie en raison de la guerre en Ukraine. D'autres entreprises, comme Apple, Meta et Microsoft, ont toutes suspendu leurs activités dans le pays, mais leurs filiales russes n'ont pas déclaré faillite. La startup de livraison de nourriture Buyk, soutenue par la Russie, a déposé le bilan en mars en raison des sanctions économiques imposées au pays. McDonald's a annoncé son intention de quitter la Russie et de vendre ses restaurants fast-food après plus de 30 ans de présence dans le pays.

    Bien que la Russie ne soit pas allée jusqu'à interdire les services de Google dans le pays, elle a interdit Facebook et Instagram, qui appartiennent à Meta. Google affirme que ses services gratuits seront toujours disponibles dans le pays. Contrairement à de nombreuses entreprises technologiques qui ont abandonné la Russie à la suite de son invasion de l'Ukraine, Google a essayé de continuer à faire des affaires dans le pays. Des produits phares comme Google Search, YouTube, Maps, Gmail et Google Play fonctionnent toujours en Russie.

    Source : Roskomnadzor

    Voir aussi :

    Google contraint de mettre fin à la vente d'applications Play Store en Russie, à partir du 5 mai 2022
    La Russie a infligé à Google une amende de 3 millions de roubles pour avoir enfreint la législation sur les données personnelles, a indiqué le tribunal de district Tagansky de Moscou
    Un tribunal russe a infligé une amende de 98 millions de dollars à Google et une autre de 27,15 millions de dollars à Meta, pour avoir omis de supprimer des contenus jugés illégaux par le pays
    YouTube et Google Play suspendent tous les services basés sur le paiement en Russie, y compris les abonnements, les sanctions occidentales commencent à poser des problèmes bancaires dans le pays
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #286
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 139
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 139
    Points : 172 082
    Points
    172 082
    Par défaut La Russie inflige une amende de 34 Ms de dollars à Google pour avoir enfreint les règles antitrust
    La Russie inflige une amende de 34 millions de dollars à Google pour avoir enfreint les règles de la concurrence,
    Moscou continue sa campagne contre les entreprises technologiques étrangères

    L'organisme russe de surveillance de la concurrence a infligé mardi à Google Alphabet une amende de 2 milliards de roubles (34,2 millions de dollars) pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché de l'hébergement vidéo, a indiqué le régulateur dans un communiqué. La décision est la dernière amende de plusieurs millions de dollars dans le cadre de la campagne de plus en plus affirmée de Moscou contre les entreprises technologiques étrangères. Le Service fédéral antimonopole (FAS) a déclaré que la société avait « abusé de sa position dominante sur le marché des services d'hébergement de vidéos YouTube », sans fournir de détails supplémentaires. « Nous étudierons le texte de la décision officielle pour définir nos prochaines étapes », a déclaré Google dans un communiqué. Google doit payer l'amende dans les deux mois suivant son entrée en vigueur, a déclaré le FAS.

    Depuis que Moscou a lancé ce qu'elle appelle son offensive militaire en Ukraine, elle a également accéléré les attaques contre les entreprises technologiques occidentales dans le but d'exercer un plus grand contrôle sur l'espace en ligne, notamment en aidant les acteurs nationaux à évincer leurs rivaux occidentaux. Gazprom Media - un conglomérat médiatique lié au géant gazier contrôlé par l'État Gazprom - a fortement promu RuTube, son alternative russe à YouTube, qui a connu une forte augmentation du trafic depuis février.


    Moscou a récemment adopté une position forte contre les grandes enseignes de la technologie. Cette amende de 34,2 millions de dollars n'est qu'une partie des nombreuses amendes de plusieurs millions de dollars précédemment infligées à Google et à d'autres entreprises technologiques.

    Plus tôt ce mois-ci, la Russie a infligé à Google une amende sans précédent de 21 milliards de roubles (plus de 387 millions de dollars) pour ne pas avoir supprimé le « contenu illégal » de Youtube.

    Citation Envoyé par Roskomnadzor
    Pour défaut répété de suppression des éléments interdits, le tribunal a infligé à Google une amende d'un montant de 21 077 392 317,8 roubles, calculée sur la base du chiffre d'affaires annuel russe de l'entreprise.

    Google et ses ressources d'information sont régulièrement tenus pour responsables administrativement des violations de la loi russe en cas de non-suppression d'informations interdites. Le montant total des amendes Google pour de telles infractions dépasse 7,2 milliards de roubles. Parmi celles-ci, 68 millions de roubles en vertu des parties 2 et 4 de l'art. 13.41 du Code des infractions administratives de la Fédération de Russie et une amende sur le chiffre d'affaires d'un montant de 7,22 milliards de roubles pour une récidive (l'amende a été récupérée auprès de l'entreprise).

    En outre, un certain nombre de mesures coercitives sont appliquées à l'encontre de Google pour des violations systématiques de la loi russe : information des internautes sur une violation par une société étrangère de la loi russe et interdiction de diffuser de la publicité de la société et de ses ressources d'information comme objet de publicité.
    Selon l'organisme de surveillance Roskomnadzor, le contenu illégal présumé incluait le discrédit des forces militaires russes, la promotion de l'extrémisme et du terrorisme, l'appel aux mineurs à participer à des manifestations non autorisées et des vidéos promouvant une attitude « indifférente » à la vie et à la mort des enfants.

    Le mois dernier, l'organisation a infligé une amende de 68 millions de roubles (1,19 million d'euros) à Google LLC pour la énième fois pour ne pas supprimer les informations interdites. En raison des violations multiples de la même exigence légale, l'amende suivante serait fondée sur les revenus, atteignant jusqu'à 10% du chiffre d'affaires annuel de l'entreprise.

    Roskomnadzor précise que l'amende massive de 387 millions de dollars a en effet été calculée sur la base du chiffre d'affaires annuel de l'entreprise en Russie.

    En plus de l'amende, les utilisateurs russes de Google Search et YouTube verront désormais un avertissement concernant la violation de la loi et ne seront pas autorisés à placer des publicités ou à les utiliser comme sources d'information. La même mesure a été prise une semaine avant contre Twitch Interactive, la populaire plate-forme de streaming, pour ne pas avoir retiré le matériel interdit par les autorités russes.

    Youtube s'est constamment impliqué dans la lutte contre la désinformation entourant la guerre en Ukraine sur sa plateforme, supprimant 9 000 chaînes et 70 000 vidéos depuis février. Certaines des chaînes supprimées incluent des sources d'information appartenant à l'État russe, telles que RT et Sputnik.

    « Dès que la guerre a éclaté, nous avons réalisé que c'était un moment extrêmement important pour nous de bien faire les choses en ce qui concerne notre responsabilité. Nous avons pris un certain nombre de décisions très difficiles », a déclaré Susan Wojcicki, PDG de YouTube, lors du Forum économique mondial annuel de Davos.

    Bien que les responsables russes aient nié à plusieurs reprises l'intention de bloquer Youtube, Igor Ashmanov, membre d'un Conseil de l'économie numérique basé à la Douma d'État, a déclaré que YouTube pourrait être bloqué en Russie d'ici l'automne. Cela, selon lui, sera possible dès que les alternatives russes, telles que Rutube, commenceront à « fonctionner correctement ».

    « Nous devons compter sur le fait que [YouTube] sera toujours bloqué. Le propriétaire vient de recevoir une nouvelle amende pour ne pas avoir supprimé de contenu [interdit]. Cela finira par se terminer. Je pense que cela se terminera à l'automne, lorsque Rutube commencera à fonctionner normalement, la vidéo dans VKontakte deviendra un hébergement plus ou moins indépendant. Lorsque ces services commenceront à fonctionner normalement, [YouTube] sera remplacé », aurait-il déclaré.

    Nom : poutine.png
Affichages : 1368
Taille : 406,0 Ko

    Statut de Google en Russie

    À la suite de l'invasion russe de l'Ukraine et des lois anti-fake news, la filiale russe de Google, Google LLC, a été forcée de déposer un bilan : « La saisie du compte bancaire de Google Russie par les autorités russes a rendu impossible le fonctionnement de notre bureau en Russie, notamment l'embauche et le paiement des employés basés en Russie, le paiement des fournisseurs et des vendeurs, et le respect d'autres obligations financières », a déclaré Google.

    En mars, Google a suspendu la vente de publicités en Russie peu après l'invasion de l'Ukraine par la Russie. « Nous avons pris un certain nombre de mesures en réponse à l’opération militaire russe contre l'Ukraine. Nous avons interrompu toutes les ventes de produits en Russie. Nous avons arrêté toutes les exportations vers notre canal de vente dans le pays. Apple Pay et d'autres services ont été limités. RT News et Sputnik News ne sont plus disponibles en téléchargement sur l'App Store en dehors de la Russie. Nous avons désactivé le trafic et les incidents en direct dans Apple Maps en Ukraine par mesure de sécurité et de précaution pour les citoyens ukrainiens », indique la grande enseigne technologique américain.

    Google ne propose plus d'applications payantes ou de mises à jour d'applications payantes aux utilisateurs russes. Cela signifie que les utilisateurs ne peuvent pas acheter d'applications et de jeux, ni effectuer de paiements d'abonnement ou d'achats de biens numériques in-app en utilisant Google Play en Russie. « Dans le cadre de nos efforts de mise en conformité, Google Play bloque le téléchargement d'applications payantes et de mises à jour d'applications payantes en Russie à partir du 5 mai 2022 », précise Google dans un post.

    YouTube, propriété de Google, a également pris des mesures pour interdire les publicités sur les chaînes appartenant à des médias soutenus par l'État russe et a ensuite bloqué complètement ces chaînes. « En guise de suivi, nous étendons désormais cette mesure de suspension à toutes nos fonctionnalités de monétisation, y compris YouTube Premium, les adhésions aux chaînes, le Super Chat et les marchandises, pour les spectateurs en Russie », a déclaré YouTube dans un communiqué.

    En décembre dernier, la Russie a infligé à Google une amende de 7,2 milliards de roubles pour avoir omis à plusieurs reprises de supprimer des contenus jugés illégaux par la Russie. Cette amende représentait environ 8 % du chiffre d'affaires de Google en Russie.

    Un dépôt réglementaire a montré que Google Russie s'attend à déposer le bilan depuis le 22 mars. La division a réalisé un chiffre d'affaires de 2 milliards de dollars l'année dernière, mais cela n'a pas beaucoup d'importance lorsque les autorités vous prennent tout votre compte bancaire.

    En outre, une chaîne de télévision russe a déclaré que les autorités avaient saisi 1 milliard de roubles auprès de Google en avril après que ce dernier n'ait pas rétabli l'accès au compte YouTube de la chaîne. L'autorité russe de régulation des communications a également menacé Google d'une amende plus modeste de 8 millions de roubles après que la société eut supprimé des vidéos jugées illégales de YouTube.

    Source : FAS

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #287
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2021
    Messages
    547
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2021
    Messages : 547
    Points : 1 500
    Points
    1 500
    Par défaut
    Citation Envoyé par Roskomnadzor
    Pour défaut répété de suppression des éléments interdits, le tribunal a infligé à Google une amende d'un montant de 21 077 392 317,8 roubles, calculée sur la base du chiffre d'affaires annuel russe de l'entreprise.

    Google et ses ressources d'information sont régulièrement tenus pour responsables administrativement des violations de la loi russe en cas de non-suppression d'informations interdites. Le montant total des amendes Google pour de telles infractions dépasse 7,2 milliards de roubles. Parmi celles-ci, 68 millions de roubles en vertu des parties 2 et 4 de l'art. 13.41 du Code des infractions administratives de la Fédération de Russie et une amende sur le chiffre d'affaires d'un montant de 7,22 milliards de roubles pour une récidive (l'amende a été récupérée auprès de l'entreprise).

    En outre, un certain nombre de mesures coercitives sont appliquées à l'encontre de Google pour des violations systématiques de la loi russe : information des internautes sur une violation par une société étrangère de la loi russe et interdiction de diffuser de la publicité de la société et de ses ressources d'information comme objet de publicité.
    Cela prouve que les plates-formes centralisatrices, même quand elles sont contre un état (ici la Russie, et tout le monde sait à quel point Google est contre), n'ont pas le choix de censurer du contenu. Il n'y a donc qu'une seule solution contre la censure : les plates-formes décentralisées.

  8. #288
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 139
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 139
    Points : 172 082
    Points
    172 082
    Par défaut Une « liste de courses » révèle la technologie de guerre dont la Russie a le plus « désespérément » besoin
    Une « liste de courses » qui a fuitée révèle la technologie de guerre dont la Russie a le plus « désespérément » besoin,
    l'Ukraine affirme que l'arsenal militaire russe a diminué de près de moitié.

    Cette semaine, le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal a déclaré qu'il s'attend à ce que la diminution de l'accès à la technologie soit la force motrice pour conjurer les attaques en cours de la Russie. Depuis qu'elle a envahi l'Ukraine, la Russie a passé des mois à brûler près de la moitié de la technologie militaire critique de son arsenal, et maintenant Politico a partagé une « liste de courses » divulguée de la technologie que la Russie cherche de toute urgence pour reconstituer son stock. « Selon nos informations, les Russes ont déjà dépensé près de la moitié... de leur arsenal d'armes », a déclaré Shmyhal à Politico.

    Parmi environ deux douzaines de technologies dont la Russie a « le plus désespérément » besoin pour continuer son offensive, figure des micropuces fabriquées par huit entreprises technologiques américaines auxquelles l'Amérique espère empêcher la Russie d'accéder par le biais de sanctions.

    Ces sociétés comprennent Marvell, Intel, Holt, ISSI, Microchip, Micron, Broadcom et Texas Instruments. Cependant, les sanctions ne peuvent aller que jusqu'à limiter la distribution de ces entreprises, car la Russie se tournera probablement vers des tiers ou des marchés non réglementés pour combler le vide.


    Ce sont les micropuces qui pourraient mettre un terme à l'offensive de Vladimir Poutine. Six mois après son invasion de l'Ukraine, la Russie serait étranglée par un grave déficit technologique infligé par les sanctions.

    Après avoir tiré bien plus de puissance de feu de leurs missiles qu'ils ne l'avaient prévu à l'origine, les soldats de Moscou s'appuieraient désormais de plus en plus sur d'anciens stocks de munitions primitives de l'ère soviétique, tandis que les forces ukrainiennes armées par l'Occident se battent pour renverser la vapeur dans une contre-offensive au sud avec des frappes ponctuelles sur des décharges de munitions et des infrastructures clés telles que des ponts.

    Kyiv est parfaitement consciente que l'issue de la guerre dépendra probablement de la question de savoir si la Russie trouvera un moyen de retrouver l'accès aux puces de haute technologie et s'efforce de s'assurer qu'elle ne les obtiendra pas. Afin de signaler le danger, l'Ukraine envoie des avertissements internationaux indiquant que le Kremlin a dressé des listes d'achats de semi-conducteurs, transformateurs, connecteurs, boîtiers, transistors, isolants et autres composants, la plupart fabriqués par des entreprises aux États-Unis, en Allemagne, aux Pays-Bas, le Royaume-Uni, Taïwan et au Japon, entre autres, dont il a besoin pour alimenter son effort de guerre.

    Le message est clair : ne laissez pas les Russes mettre la main sur ces gadgets.

    Poilitico a vu l'une des listes russes, qui est divisée en trois catégories prioritaires, des composants les plus critiques aux moins. Elle inclut même le prix par article que Moscou s'attend à payer, jusqu'au dernier kopeck. Bien que Politico n'ait pas pu vérifier de manière indépendante la provenance de la liste, deux experts des chaînes d'approvisionnement militaires ont confirmé qu'elle était conforme à d'autres résultats de recherche sur l'équipement et les besoins militaires de la Russie.

    À première vue, la Russie ne devrait pas être en mesure d'acquérir la technologie la plus sensible des listes. Avec seulement une technologie domestique très basique, le Kremlin s'est appuyé sur des acteurs clés aux États-Unis, dans l'UE et au Japon pour les semi-conducteurs au cours des dernières années et ceux-ci devraient être hors de portée grâce aux sanctions. La difficulté serait de savoir si un pays intermédiaire comme la Chine devait acheter des technologies, puis les revendre à Moscou. Dans les cas extrêmes, les Russes semblent récupérer les puces des appareils électroménagers comme les réfrigérateurs.

    Le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal a souligné que la guerre était arrivée à un point d'inflexion où l'avantage technologique s'avérait décisif.

    « Selon nos informations, les Russes ont déjà dépensé près de la moitié... de leur arsenal d'armement », a-t-il déclaré à Politico.

    Il a ajouté que l'Ukraine estimait que la Russie n'avait plus que « quatre douzaines » de missiles hypersoniques. « Ce sont ceux qui ont de la précision et de l'exactitude en raison des micropuces dont ils disposent. Mais à cause des sanctions imposées à la Russie, les livraisons de cet équipement à puce de haute technologie … se sont arrêtées et ils n'ont aucun moyen de reconstituer ces stocks ».

    Des puces, encore des puces

    Sur les 25 articles que la Russie recherche le plus désespérément, presque tous sont des micropuces fabriquées par les sociétés américaines Marvell, Intel, Holt, ISSI, Microchip, Micron, Broadcom et Texas Instruments. Pour compléter la liste, les puces de la société japonaise Renesas, qui a acquis la société américaine IDT*; l'allemand Infineon, qui a acquis la société américaine Cypress ; les microcircuits de la firme américaine Vicor ; et connecteurs de la société américaine AirBorn. Certains des articles peuvent être facilement trouvés chez les détaillants d'électronique en ligne, tandis que d'autres sont en rupture de stock depuis des mois en raison de la pénurie mondiale de micropuces.

    L'article le moins cher sur la liste des priorités, l'émetteur-récepteur Ethernet gigabit 88E1322-AO-BAM2I000 fabriqué par Marvell, peut apparemment être acheté par Moscou pour 430,83 roubles pièce, soit environ 7 €. L'article le plus cher, un réseau de portes programmables sur le terrain 10M04DCF256I7G fabriqué par Intel, peut être acheté à 66 815,77 roubles ou 1 107 € chacun, selon la liste (avant la pénurie de puces, il aurait coûté moins de 20 €).

    Nom : liste.png
Affichages : 9993
Taille : 40,9 Ko
    Priorité 1 (importance critique)

    En ce qui concerne la liste des priorités moyennes, des entreprises telles que l'allemand Harting et le néerlandais Nexperia (qui a été acquis par la société technologique chinoise Wingtech en 2019) figurent en bonne place. Les Russes sont à la recherche d'une gamme de boîtiers et de connecteurs Harting, selon la liste, y compris les 09 03 000 6201 et 09 03 000 6104, ainsi que les onduleurs 74LVC1G14GV, 125 de Nexperia/NXP et 74LVC244APW, 112 tampons octaux/pilotes de ligne.

    James Byrne, directeur du renseignement et de l'analyse open source au sein du principal groupe de réflexion sur la défense et la sécurité RUSI, a déclaré qu'il est probable que la Russie achète des stocks de puces électroniques occidentales et d'autres équipements essentiels depuis des années, mais qu'elle pourrait maintenant s'épuiser.

    Le programme d'approvisionnement militaire russe est « vaste, il est bien financé et ils ont une énorme base militaire et industrielle produisant des trucs », a déclaré Byrne. « Mais maintenant qu'ils en ont tellement dépensé en Ukraine, ils ont besoin d'un grand volume de nouveaux approvisionnements. Et les sanctions vont leur compliquer la tâche... Ils vont donc devoir prioriser les choses critiques, et c'est pourquoi nous voyons ces documents. Nous pensons évidemment qu'ils se bousculent pour sécuriser les approvisionnements ».

    La réaction de certaines entreprises concernées de l'industrie des puces

    « Nous prenons au sérieux notre responsabilité en tant que bonne entreprise citoyenne », a déclaré Brian Thorsen, porte-parole de Microchip. « Conformément aux lois sur l'exportation, et parce que les actions de la Russie contre l'Ukraine sont contraires à nos valeurs directrices, Microchip a cessé ses expéditions vers des clients en Russie, en Biélorussie et dans des régions sanctionnées en Ukraine ».

    « Depuis plus d'une décennie, toutes les ventes d'Intel en Russie passent par des distributeurs qui sont tenus de se conformer aux contrôles américains à l'exportation », a déclaré Penny Bruce, directrice des communications d'entreprise d'Intel. « Intel a suspendu toutes les livraisons aux clients en Russie et en Biélorussie et continuera de se conformer à toutes les réglementations et sanctions applicables à l'exportation dans les pays dans lesquels il opère. Cela inclut le respect des sanctions et des contrôles à l'exportation contre la Russie et la Biélorussie émis par les États-Unis et les nations alliées. »

    En mars, Marvell a publié une déclaration similaire adressée aux partenaires commerciaux*: « Marvell arrête toutes les transactions de ses produits directement et indirectement avec des clients basés en Russie, en Biélorussie, dans les régions de la République populaire de Donetsk (DNR) et de la République populaire de Luhansk (LNR) en Ukraine ».

    Politico a rapporté que certaines des pièces technologiques recherchées par la Russie pourraient encore être facilement accessibles et introduites clandestinement en Russie via des marchés en ligne non réglementés, mais d'autres produits sont depuis longtemps en rupture de stock dans le monde.

    Sans plus de micropuces - ainsi que d'autres articles sur la liste de courses du Kremlin comme « les semi-conducteurs, les transformateurs, les connecteurs, les boîtiers, les transistors, les isolants et d'autres composants » - la Russie pourrait perdre sa technologie de missile la plus puissante et peut-être même être forcée de se retirer du conflit.

    Des failles dans le blocus

    Depuis sa dernière invasion de l'Ukraine en février, les pays occidentaux ont renforcé les sanctions contre la Russie, ciblant de plus en plus ses chaînes d'approvisionnement de micropuces pour diminuer ses capacités militaires. Les nouvelles sanctions s'ajoutent à des années de contrôles plus stricts des ventes de puces - qui relèvent souvent des "biens à double usage" car elles sont utilisées à la fois dans des applications militaires et civiles - en vertu d'accords internationaux tels que l'arrangement de Wassenaar ainsi que de la législation européenne récente.

    Les experts avertissent que ces régimes de contrôle des exportations échouent trop souvent à arrêter les transferts de technologie vers des acteurs et des entités indésirables.

    « Une fois que les puces ont quitté l'usine, il est très difficile de savoir avec certitude où elles finissent », a déclaré Diederik Cops, chercheur principal en exportations et commerce d'armes au Flemish Peace Institute, un organisme de recherche lié au parlement flamand.

    Cops a déclaré que les entités russes fournissant l'armée disposaient de différentes manières pour acquérir des biens essentiels, allant de les acheter sur des marchés en ligne non réglementés à l'utilisation de boutiques tierces et de sociétés de boîtes aux lettres pour faire entrer en contrebande des kits de haute technologie dans le pays.

    « Des pays comme la Corée du Nord et l'Iran ont accumulé des années d'expertise pour contourner les sanctions. La Russie s'est sûrement préparée à y faire face au cours des derniers mois... Les Russes peuvent également s'appuyer sur une expertise historique pour mettre en place de tels canaux : c'était la routine pendant la guerre froide. Et il a de longues frontières avec les pays voisins et un vaste réseau d'États alliés avec lesquels travailler », a déclaré Cops.

    Les États-Unis, l'Europe et d'autres alliés occidentaux ont mis en place des régimes de licences pour empêcher les entreprises d'exporter de la technologie militaire potentielle à des clients qui pourraient être considérés comme un risque pour leur sécurité. Mais « c'est un énorme défi de surveiller les canaux de prolifération illégaux, et même les canaux légaux, pour voir qui est l'utilisateur final », a déclaré Cops.

    Les sanctions imposées depuis l'invasion de février visaient à combler les lacunes et à resserrer davantage la vis de l'armée russe.

    Source : Politico

    Et vous ?

    Cela vous semble-t-il crédible ? Pourquoi ?
    Quelle lecture en faites-vous ?

    Voir aussi :

    Les États-Unis restreignent le commerce avec quatre sociétés informatiques et d'autres entités, pour combattre les groupes de piratage russes
    Les États-Unis prévoient une contre-attaque cybernétique "agressive" contre la Russie, dans le cadre d'un changement majeur de tactique destiné à servir d'avertissement aux puissances rivales
    « La Russie est prête à extrader des cybercriminels vers les États-Unis sur une base réciproque », déclare Vladimir Poutine, avant le prochain échange sur la sécurité avec son homologue américain
    La Russie a été exclue de la réunion virtuelle de 30 pays pour lutter contre les ransomwares dirigée par les États-Unis, car les gangs de ransomware russes opéreraient avec l'approbation du Kremlin
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #289
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 819
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 819
    Points : 4 990
    Points
    4 990
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Des failles dans le blocus
    Le gros problème de l'occident c'est qu'elle se prend pour le monde. La faille est simplement là...il n'y a qu'un blocus occidental(isé), pas du monde.

  10. #290
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 258
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 258
    Points : 4 493
    Points
    4 493
    Par défaut
    Depuis quand un service secret partage les infos qu'il a volé à ses adversaires aux médias et à la populace en général?

    Et ben mon bon monsieur, depuis la guerre en Ukraine! Pas un jour sans que l'on nous abreuve d'une news percutante sur les maladies mortelles dont est victime le sieur Poutine ou l'état de délabrement de son armée...


    Perso, je n'aime pas être pris pour un con! Donc, j'invite Zelenski et autres comiques qu'ils soient occidentaux ou russes a garder leur info "secrètes" pour eux! Pour la bonne est simple raison que les info fournies avec tant de générosité à la populace sont en réalité que de la propagande!!!

    Définition du mot "propagande"? Action exercée sur l'opinion pour l'amener à avoir et à appuyer certaines idées


    PS: La réalité du terrain nous dira assez tôt ce qui est vrai et ce qui est faux: Soit on enterre Poutine avant l'hiver et les armées russes partent en courant direction Moscou, soit les russes vont nous pourrir les 10 prochains hivers!!!

    Pensée émue pour la France qui compte acheter l'électricité qui lui manque cet hiver à l'Allemagne qui elle compte acheter à la France l'électricité qui lui manque cet hiver avec la Suisse qui met tout le monde d'accord en se proposant d'acheter l'électricité qui lui manque cet hiver à la France ET à l'Allemagne

  11. #291
    Membre averti Avatar de zabibof
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    188
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 188
    Points : 342
    Points
    342
    Par défaut La moitié de combien ?
    Ils sont passés de à court de micro-puces, à à court de munitions à re-à court de micro-puces et dépensé la moitié de leur arsenal d'armes. Même pas sûr que cette dernière affirmation soit une bonne nouvelle, ça veut dire qu'ils peuvent tenir un autre 6 mois et ça dans l'hypothèse où pour une raison ou une autre, ils ne peuvent pas renouveler leur stock.

  12. #292
    Membre chevronné
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    447
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 447
    Points : 1 816
    Points
    1 816
    Par défaut
    Quelle lecture en faites-vous ?
    Même la France pour ses missiles a soit des stocks, soit des accès à des composants qui normalement la rendent relativement indépendante de nos alliés ultra-marins (juste au cas où ). Alors la Russie... je ne serais pas surpris que eux aussi aient pensé à être indépendants des USA pour fabriquer leurs missiles...

    Je ne vois pas de bonne issue à cette guerre. Les Américains sont prêts à se battre jusqu'au dernier Ukrainien ; les Ukrainiens veulent une victoire totale jusqu'en Crimée ; et les Russes sont trop engagés pour battre en retraite et accepter abandonner les territoires occupés. ça peut durer des années jusqu'à épuisement ou défaite d'un belligérant. Même s'ils n'avaient plus assez de puces pour faire des tirs précis, ça pourrait se finir dans des bombardements plus aveugles, comme autrefois.

  13. #293
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    131
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 131
    Points : 558
    Points
    558
    Par défaut
    Quand on en est réduit à quémander des drones à l'Iran, on peut se poser des questions sur les stocks de composants critiques pour l'industrie de défense russe.

    Poutine est un idiot, il dépense des centaines de milliards pour sa guerre alors qu'il aurait suffit d'en promettre la moitié à l'Ukraine sous forme d'investissements et d'énergie peu chère pour que ce pays revienne dans le giron de la CEI.

    Je ne vois pas de bonne issue à cette guerre. Les Américains sont prêts à se battre jusqu'au dernier Ukrainien ; les Ukrainiens veulent une victoire totale jusqu'en Crimée ; et les Russes sont trop engagés pour battre en retraite et accepter abandonner les territoires occupés. ça peut durer des années jusqu'à épuisement ou défaite d'un belligérant.
    Tout dépend du point de vue. La Chine voit les occidentaux s'affaiblir, la Russie se tourner vers elle pour ses achats (+40% en un an) tout en bénéficiant du gaz et du pétrole à moindre prix. Le vrai vainqueur est bien la Chine, ce qui n'est pas étonnant puisqu'ils sont à la fois intelligents et savent faire preuve de patience.

  14. #294
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 448
    Points : 735
    Points
    735
    Par défaut
    Bonsoir

    Une « liste de courses » qui a fuitée révèle la technologie de guerre dont la Russie a le plus « désespérément » besoin, l'Ukraine affirme que l'arsenal militaire russe a diminué de près de moitié.

    Cela vous semble-t-il crédible ?
    L'armement russe est encore très soviétisé ^^ Même chose en Ukraine . Faut pas croire, les deux pays utilisent encore le même matos

    Pourquoi ?
    Russie et Ukraine ont encore beaucoup de vieux matos de l'aire sovietique !

    Quelle lecture en faites-vous ?
    Que les 2 pays sont dans la desh . Forcement la guerre, c'est sale donc on a besoin de tout et de n'importe quoi . L'armement soviétique se trouve encore à la pelle.

  15. #295
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Webdesigner
    Inscrit en
    juin 2014
    Messages
    362
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 62
    Localisation : France, Hautes Pyrénées (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webdesigner
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : juin 2014
    Messages : 362
    Points : 715
    Points
    715
    Par défaut
    Citation Envoyé par herr_wann Voir le message
    La Chine voit les occidentaux s'affaiblir
    La Chine voit son principal client s'affaiblir. Je ne suis pas sûr qu'elle en soit très heureuse.
    Par contre, les grands gagnants dans cette affaire (et c'est peut-être pour cela qu'ils ont tout fait pour que cette guerre survienne), ce sont les États-Unis. Non seulement l'Europe (l'Allemagne principalement) se suicide en tant que concurrent économique, mais en plus elle dépense le peu qui lui reste en gaz de schiste américain. La Russie s'affaiblit également. La Chine ne se porte pas mieux. SI les 90% d'humains qui n'ont pas accepté de sanctionner la Russie ne se serrent pas davantage les coudes, Les USA vont obtenir une hégémonie mondiale comme ils n'en ont jamais eu.
    Tout cela est de toute façon d'une importance que très relative, le cours de l'histoire étant dorénavant porté par le changement climatique avec ses pertes économiques et agricoles, ses migrations, les conflits pour l'eau, etc. On n'a encore rien vu.

  16. #296
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    216
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 216
    Points : 516
    Points
    516
    Par défaut rationel economiquement parlant
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    C'est hallucinant de voir que l'Europe s'est mis comme ça dans une telle dépendance à la Russie avec par exemple le Gaz.
    non c est rationel economiquement parlant. Le gaz c est une techno bien maitrisée (contrairement au nucleaire par ex), qui peut etre mise en oeuvre rapidement (on a meme des centrales au gaz en kit !) et pour pas cher (si on compare avec un EPR).
    Le suel hic c est que personne il y a encore 2 ans pensait que Poutine allait la jouer a Adolf et envahir son voisin. Mais un bon point pour nous, contrairement a Munich (1938) on a pas baissé notre pantalon. Boris Johnson n est pas Chamberlain et meme si Macron n est pas a la pointe, il a evite de jouer au Daladier

  17. #297
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    216
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 216
    Points : 516
    Points
    516
    Par défaut a voir
    Citation Envoyé par domi65 Voir le message
    La Chine voit son principal client s'affaiblir. Je ne suis pas sûr qu'elle en soit très heureuse.
    Le principal client de la chine c est les USA. C est d ailleurs pourquoi les chinois ne soutiennent pas a fond les russes. Ils savent que livrer du materiel militaire (voire des "volontaires" comme en coree) serait s exposer a des sanctions US. Ce qui mettrait a bas l economie chinoise qui est tiree par les exportations
    Et ca serait fatal a Xi. Le PCC tient sa legitimité du succes economique (indiscutable, comparez la chine en 90 et maintenant).
    Si l economie chinoise sombre, le chomage explose, il va y avoir des emeutes. Ce qui risaue d aller bein plus loin que renvoyer Xi : une remise en question de la dictature du PCC

    Citation Envoyé par domi65 Voir le message
    Par contre, les grands gagnants dans cette affaire (et c'est peut-être pour cela qu'ils ont tout fait pour que cette guerre survienne), ce sont les États-Unis.
    D ou vient cette idee que la guerre etait voulue par les USA ? c est de la propagande russe !
    Le rival des USA depuis obama, c est la chine. la russie etait relegué au rang de puissance secondaire et la priorite c etait le pacifique, pas l europe

    Citation Envoyé par domi65 Voir le message
    Tout cela est de toute façon d'une importance que très relative, le cours de l'histoire étant dorénavant porté par le changement climatique avec ses pertes économiques et agricoles, ses migrations, les conflits pour l'eau, etc. On n'a encore rien vu.
    Ca va probablement se regler comme d habitude : guerre/famine/epidemie jusqu a ce que la population soit reduite au niveau supportable.
    Ce qui est amusant la dedans, c est que l europe va surement faire partie des perdants : population viellissante et divisee (bel exemple en suede aujourd hui). manque de courage (quand on voit qu en france certains chouinent car les piscines ferment, on se demande ce que ca va donner quand il n y aura plus assez a manger ou qu il faudra vivre sous les bombes)

  18. #298
    Membre chevronné
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    447
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 447
    Points : 1 816
    Points
    1 816
    Par défaut
    Citation Envoyé par cdubet Voir le message
    Le PCC tient sa legitimité du succes economique (indiscutable, comparez la chine en 90 et maintenant).
    Si l economie chinoise sombre, le chomage explose, il va y avoir des emeutes.
    ça, ça ressemble à de la pensée occidentale projetée sur un monde différent. La Chine a copié l'état totalitaire du PC stalinien, puis en a abandonné le communisme tout en gardant le côté sécuritaire. Dans ce genre de système, il reste la liberté de pensée, et c'est tout. En URSS, une simple critique murmurée devant un ami, devant tes enfants, suffisait à t'envoyer 10 ans dans un camp de travail (et en Chine, toute ta famille privée des acquis sociaux). Ce système horrible a été tué par le haut, car toute révolte populaire était impossible. D'autant que les chinois ne partagent pas forcément nos idée, et ceux que je connais trouvent que leur système de crédit social et leur état sont très bien.


    Citation Envoyé par cdubet Voir le message
    D ou vient cette idee que la guerre etait voulue par les USA ? c est de la propagande russe !
    Je ne sais pas, au hasard :
    * Dans les années 90, la Russie après avoir démantelé le pacte de Varsovie a montré une forte volonté de se rapprocher de l'Europe. Les Américains ont bloqué par tous les moyens ce rapprochement pacifiste et ont maintenu l'OTAN qui n'avait plus de raison d'être et ont maintenu le containement : c'est à ce moment là qu'ils ont semé les germes d'une nouvelle guerre froide dont on voit le résultat.
    * les accord (maintenant très documentés) de la fin de la guerre froide prévoyaient la dissolution du pacte de Varsovie, à condition que l'OTAN ne militarise par ces territoires. L'OTAN a inclus une partie de ces états et intégré une bonne partie des autres (ex, l'Ukraine est non incluse, mais complètement militarisée (formée et armée) par l'OTAN depuis 2014.
    * le gouvernement actuel de l'Ukraine est issu d'un coup d'état soutenu par l'Europe et les USA (2014)
    * la Finlande par ex. officiellement hors OTAN, participe aux manoeuvres de l'OTAN, possède des F35 qui sont le vecteur nucléaire de l'OTAN... bref, ils sont dans l'OTAN depuis un moment, il leur manque juste le statut.
    * L'OTAN est une structure "purement défensive" sous commandement direct américain, qui a bombardé la Serbie, servi à l'attaque américaine de l’Afghanistan, participé à la guerre en Lybie, est intervenue dans les eaux somaliennes, etc. Une partie en dehors du droit international. Donc, stratégiquement parlant, du point de vue russe, on peut comprendre qu'ils rechignent à être contenus sur leurs frontières par des armées nucléarisées qui reconnaissent l'ordre mélien (alias du plus fort)
    * Les USA ont utilisé à peu près tous les prétextes possibles pour mettre la Russie sous sanctions depuis presque 10 ans.
    * L'Ukraine n'a jamais respecté les accords de Minsk (qui visaient à éviter cette guerre) et menait une guerre contre les indépendantistes de l'est depuis 2014 dans l'indifférence totale de l'occident.
    * etc. (on peut continuer longtemps)

    Je ne dirais pas que les USA ont voulu cette guerre. Juste qu'ils ont beaucoup fait pour (mais c'est la Russie qui attaque), et qu'ils y ont beaucoup d'intérêt (toute l’Europe à leurs pieds, qui leur achète tout leur matériel militaire en abandonnant les programmes concurrents européens ; les prix des hydrocarbures sont enfin assez élevés pour sauver la filière de la fracturation hydraulique aux USA et en plus ils ont enfin trouvé un débouché pour leur GNL ; leur hégémonie est renforcée.)

  19. #299
    Membre averti Avatar de alexetgus
    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    novembre 2014
    Messages
    127
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2014
    Messages : 127
    Points : 312
    Points
    312
    Par défaut Pourvu que ça dure !
    Espérons que l'occident ne va pas lâcher ce pays si le conflit s'éternise.
    Ils ont absolument besoin de nous ! (enfin, plus des américains que des autres)

  20. #300
    Membre confirmé Avatar de pierre.E
    Homme Profil pro
    Développeur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    178
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur en systèmes embarqués
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 178
    Points : 454
    Points
    454
    Par défaut
    pour la guerre en urkraine ca va se terminer assez rapidement
    la russie gardera le donbass et la crimée en y installant arme nucléaire
    l urkraine gardera le reste
    la chine attendra d'etre superieure technologiquement aux usa avant de mettre la main sur taiwan
    pour le reste le futur n est pas ecrit
    pour l europe on devrait peut etre revoir notre modele de societé et etre plus frugale en energie mais c'est mal barré à moisn d'un homme politique providentiel mais soeur anne ne vois tu rien venir................

Discussions similaires

  1. Créer une liste de courses
    Par Roudoudou76 dans le forum Excel
    Réponses: 16
    Dernier message: 06/04/2022, 22h33
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 16/10/2021, 02h02
  3. Ressortir des données uniques d'une liste de course
    Par Bruno_C dans le forum Macros et VBA Excel
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/07/2017, 09h26
  4. Gérer une liste de courses à faire
    Par Roucoulette dans le forum Modélisation
    Réponses: 7
    Dernier message: 30/12/2010, 23h45

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo