IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

Elon Musk se dit un fervent défenseur de la réglementation de l'IA, mais ses solutions n'impressionnent pas


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #41
    Membre régulier
    Inscrit en
    Janvier 2006
    Messages
    70
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2006
    Messages : 70
    Points : 92
    Points
    92
    Par défaut
    forcement si l'IA arrive à une vrai intelligence et à un peu de bon sens ... elle comprendra la dangerosité de notre espèce :

    - qui a réduit en esclavage les espèces qu'elle juge utile pour son intérêt (en créant même des usines d'exterminations pour notre alimentation)
    - qui pille toutes les ressources (vivante ou non) sans considération pour les autres espèces.
    - qui a cantonnée les espèces inutiles pour son bien personnel à quelques endroit de la planète.
    - qui a créé cette IA pour son asservissement

    si nous même on en tire déjà le constat ... Elle comprendra bien vite qu'on représente clairement un danger pour ça survit et son bien être.

    franchement pas besoin de faire des recherches pour arriver à cette conclusion.

  2. #42
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    Juillet 2006
    Messages
    10 784
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2006
    Messages : 10 784
    Points : 15 193
    Points
    15 193
    Par défaut
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    « L’IA est susceptible de devenir plus intelligente que les Hommes et les exterminer », selon des chercheurs
    ... qui ont besoin de pognon et qu'on parle d'eux.

    Parce que, franchement, vous voyez des serveurs de prod dans des salles machine équipés d'AK-47 ou autres engins ?
    Et de toute façon, il nous restera toujours l'arme ultime pour nous débarrasser d'elle : la prise de courant.

    Allez, stop au délire et bon week-end,
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  3. #43
    Membre régulier
    Inscrit en
    Janvier 2006
    Messages
    70
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2006
    Messages : 70
    Points : 92
    Points
    92
    Par défaut
    si une IA acquiert une intelligence réellement supérieure, elle ne se cantonnera pas à seul endroit physique (ça sera une autre forme de "vie" que celle physique que nous comprenons et n'aura certainement pas le même paradigme)

    elle pourra se propager sur l'ensemble des machines physiques existantes (si des hackers percent des systèmes, faut pas se leurrer sur une IA réellement supérieur) ... Et du coup couper le courant partout dans le monde en même temps ? (quid des systèmes sur batterie) (le covid est un bon exemple, il aurait fallu un confinement totale planétaire sur plusieurs jours pour avoir un chance de stopper la propagation du virus sans une aide médicale)

    Bon nombre de système d'armement moderne embarquent maintenant des systèmes informatique ... Peut-on croire qu'ils sont sans failles (sans failles pour une intelligence humaine ou supérieure ?)

    On peut juste se rassurer que pour l'instant les IA actuelles sont encore loin d'avoir la vrai capacité de raisonnement (et loin d'avoir une véritable intelligence)

  4. #44
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2007
    Messages
    33
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Février 2007
    Messages : 33
    Points : 140
    Points
    140
    Par défaut
    Citation Envoyé par DegubError Voir le message
    si une IA acquiert une intelligence réellement supérieure, elle ne se cantonnera pas à seul endroit physique (ça sera une autre forme de "vie" que celle physique que nous comprenons et n'aura certainement pas le même paradigme)

    elle pourra se propager sur l'ensemble des machines physiques existantes (si des hackers percent des systèmes, faut pas se leurrer sur une IA réellement supérieur) ... Et du coup couper le courant partout dans le monde en même temps ? (quid des systèmes sur batterie) (le covid est un bon exemple, il aurait fallu un confinement totale planétaire sur plusieurs jours pour avoir un chance de stopper la propagation du virus sans une aide médicale)

    Bon nombre de système d'armement moderne embarquent maintenant des systèmes informatique ... Peut-on croire qu'ils sont sans failles (sans failles pour une intelligence humaine ou supérieure ?)

    On peut juste se rassurer que pour l'instant les IA actuelles sont encore loin d'avoir la vrai capacité de raisonnement (et loin d'avoir une véritable intelligence)
    Par contre il ne faut pas perdre de vue que les IA dont on parle, ont besoin de supercalculateurs autrement plus puissant que ce que l'on trouve chez les particuliers, ou même dans les entreprises. Donc il ne sera pas simple voire impossible de se propager sur quelque système que ce soit au vue des besoins dont ce genre de système à besoin (mémoire et puissance de calcul).

  5. #45
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par nadjim Voir le message
    Par contre il ne faut pas perdre de vue que les IA dont on parle, ont besoin de supercalculateurs autrement plus puissant que ce que l'on trouve chez les particuliers, ou même dans les entreprises. Donc il ne sera pas simple voire impossible de se propager sur quelque système que ce soit au vue des besoins dont ce genre de système à besoin (mémoire et puissance de calcul).
    L'IA a besoin de puissance de calcul pour entrainer une modèle.
    Ca s'arrête là.

    Une fois le modèle entrainé, un ordinateur de la vie de tout les jours suffit largement.
    Et donc, un ordinateur de la vie de tout les jours, suffit aussi largement pour entrainer un modèle, c'est juste qu'au lieu de prendre 2 jours, ça va prendre 2 semaines.

  6. #46
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    Août 2006
    Messages
    80
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Août 2006
    Messages : 80
    Points : 127
    Points
    127
    Par défaut
    "Une fois le modèle entrainé, un ordinateur de la vie de tout les jours suffit largement."

    Ok donc ChatGPT/stable diffusion et autre marcheraient sur mon phonedroid ?

    vraiment c'est a se demander pourquoi "ils" font tourné ca sur des clouds GPU...

  7. #47
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par foxzoolm Voir le message
    "Une fois le modèle entrainé, un ordinateur de la vie de tout les jours suffit largement."

    Ok donc ChatGPT/stable diffusion et autre marcheraient sur mon phonedroid ?

    vraiment c'est a se demander pourquoi "ils" font tourné ca sur des clouds GPU...
    Oui.
    ChatGPT si tu le lançait tournerais sur ton android, clairement.

    Ce qui ne tournerais pas, c'est l'entrainement du modèle de langage.
    Tu arrives à lancer un jeu vidéo en 3D sur ton téléphone, non ?

    Et bien sache que les algo de ChatGPT sont largement moins gourmant qu'un jeu vidéo.

    Une fois de plus, il ne faut pas confondre entrainer un modèle et l'utiliser.

    ChatGPT n'est PAS une IA.

  8. #48
    Membre régulier
    Inscrit en
    Janvier 2006
    Messages
    70
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2006
    Messages : 70
    Points : 92
    Points
    92
    Par défaut
    un supercalculateur n'est un très grand ordinateur, réunissant plusieurs dizaines de milliers de processeurs ... donc un grand nombre de PC particuliers peut rivaliser avec un supercalculateur (il y a eu déjà bon nombre de projet de supercalculateur avec diverses agrégat de puissance de calcul: PS4, raspberry, ...)

    elle serait idiote en plus de se contenir à quelques endroit spécifique : au lieu d'être à un endroit spécifique elle pourra être nul part et partout (nul part en tant qu'entité unique et partout en tant que fragment redondant de son ensemble).

    après comme déjà dis... il n'y aucune vrai IA pour l'instant (c'est beaucoup de marketing pour attirer du pognon). Avoir la capacité à agréger des données et appliquer des règles inconnues ne constituent pas une vrai IA ... le jour où une IA vous répondra par exemple : "Pourquoi me posez vous cette question, alors que j'interroge même sur l'utilité de vous répondre ?" ... bon bah là on pourra commencer à flipper.

  9. #49
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    Juillet 2006
    Messages
    10 784
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2006
    Messages : 10 784
    Points : 15 193
    Points
    15 193
    Par défaut
    Citation Envoyé par DegubError Voir le message
    un supercalculateur n'est un très grand ordinateur,
    Faudrait savoir, là : il manque un mot ou bien c'est une erreur :

    un supercalculateur n'est pas un très grand ordinateur,
    ou
    un supercalculateur est un très grand ordinateur,

    Entre les deux mon cœur balance...
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  10. #50
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 887
    Points : 52 452
    Points
    52 452
    Par défaut « Le développement de l’IA sans réglementation induit une menace existentielle pour l’humanité », d’après Musk
    « Le développement de l’IA sans réglementation induit une menace existentielle pour l’humanité », d’après Elon Musk
    Dont une société développe des puces à insérer dans le cerveau pour contrer l’IA

    Lorsqu’on parle d’intelligence artificielle, deux grands courants de pensée s’affrontent : celui des tiers qui pensent qu’il s’agit d’un outil, ce, sans plus et celui des intervenants et observateurs qui sont d’avis que ce n’est qu’une question de temps avant qu’elle ne devienne une menace pour la race humaine. Elon Musk fait partie de la seconde faction. Le milliardaire de la Tech. déclare : « le développement de l’IA sans régulation constitue une menace existentielle pour l’humanité. »

    « Je pense que nous devons réglementer la sécurité de l'intelligence artificielle. Pensez à toute technologie qui est potentiellement un risque pour les gens, comme Si c'est des avions ou des voitures ou la médecine, nous avons des organismes de réglementation qui supervisent la sécurité publique des voitures et des avions et de la médecine. Je pense que nous devrions avoir un ensemble similaire de surveillance réglementaire pour l'intelligence artificielle, parce que je pense que c'est en fait un plus grand risque pour la société », déclare-t-il los d’une récente sortie.


    Celle-ci fait suite à une précédente dans laquelle il déclare que l’intelligence artificielle va surpasser les humains dans 5ans, soit à partir de l’année 2026. C’est d’ailleurs pour cela que sa société Neuralink travaille sur des interfaces cerveau – machine à insérer dans le crâne pour préparer l’humanité à un « funeste » futur où les robots domineront sur elle. Les craintes d’Elon Musk portent notamment sur ceci que les avancées dans la filière pourraient déboucher sur une intelligence artificielle dite générale (AGI). Ce serait alors la porte ouverte sur l’accomplissement de l’apocalypse. Des équipes de recherche comme celle d’OpenAI sont lancées sur ce couloir. Si l’on se réfère à des retours de scientifiques œuvrant dans le domaine, l’AGI pourrait nous tomber dessus dans 5 à 10 ans.

    Les machines seraient alors dotées de « bon sens. » Au stade d’intelligence artificielle générale, elles seraient capables de réflexion causale, c’est-à-dire de cette capacité à raisonner sur « le pourquoi les choses se produisent. » C’est ce palier que les équipes de recherche dans le domaine visent.

    En attendant d’y être, l’intelligence artificielle actuelle fait montre de limites importantes

    Microsoft a annoncé la disponibilité de nouvelles moutures de Bing et Microsoft Edge animées par une mise à jour de ChatGPT – le chatbot annoncé comme remplaçant de Google – il y a peu. Les premiers retours d’expérience sont disponibles : Bing a affiché 2,5 milliards de personnes en réponse à la question de savoir quelle est la population sur la planète Mars. La situation soulève la question de savoir si la montée en puissance de l’intelligence artificielle ne va pas plutôt amener les humains à travailler plus dur pour lutter contre la désinformation.

    Le tableau fait suite à une récente mise en garde de Steve Wozniak – cofondateur d’Apple : « Le problème est qu'il fait de bonnes choses pour nous, mais il peut faire d'horribles erreurs en ne sachant pas ce qu'est l'humanité. »

    En effet, c’est une redite de l’avis de certains enseignants. Ethan Mollick en fait partie et a décidé d’opter pour une politique d’utilisation ouverte du chatbot ChatGPT. La raison : l'utilisation de l'intelligence artificielle est une compétence émergente. Il précise néanmoins au travers de cette dernière que l’intelligence artificielle peut se tromper. Les étudiants doivent donc vérifier les résultats qu’elle leur renvoie à l’aide d’autres et qu'ils seront responsables de toute erreur ou omission fournie par l'outil. De plus, les étudiants doivent faire preuve d’honnêteté intellectuelle en citant leur source (qui s’avère être ChatGPT) comme on le fait lors du montage d’une bibliographie. « Le manquement à cette obligation constitue une violation des politiques d'honnêteté académique », lit-on.

    Arvind Narayanan de l’université de Princeton est pour sa part d’avis que ChatGPT n’a rien de révolutionnaire :

    « Sayash Kapoor et moi-même l'appelons un générateur de conneries, comme d'autres l'ont aussi fait. Nous n'entendons pas cela dans un sens normatif mais dans un sens relativement précis. Nous voulons dire qu'il est entraîné à produire des textes plausibles. Il est très bon pour être persuasif, mais il n'est pas entraîné à produire des déclarations vraies. Il produit souvent des affirmations vraies comme effet secondaire de sa plausibilité et de sa persuasion, mais ce n'est pas son objectif.

    Cela correspond en fait à ce que le philosophe Harry Frankfurt a appelé connerie, c'est-à-dire un discours destiné à persuader sans se soucier de la vérité. Un conteur humain ne se soucie pas de savoir si ce qu'il dit est vrai ou non ; il a certaines fins en tête. Tant qu'il persuade, ces objectifs sont atteints. En fait, c'est ce que fait ChatGPT. Il essaie d'être persuasif et il n'a aucun moyen de savoir avec certitude si les déclarations qu'il fait sont vraies ou non. »

    En début de semaine dernière, Google a annoncé son chatbot AI Bard. Mais le bot n'a pas pris un bon départ, les experts notant que Bard a fait une erreur factuelle dans sa toute première démo.

    Un GIF partagé par Google montre Bard répondant à la question : « De quelles nouvelles découvertes du télescope spatial James Webb puis-je parler à mon enfant de 9 ans ? » Bard propose une liste à puces de trois éléments, parmi lesquels un élément indiquant que le télescope « a pris les toutes premières images d'une planète en dehors de notre propre système solaire. »

    Nom : 1.png
Affichages : 1716
Taille : 101,8 Ko

    Cependant, un certain nombre d'astronomes sur Twitter ont souligné que c'était incorrect et que la première image d'une exoplanète avait été prise en 2004 - comme indiqué sur le site Web de la NASA (voir en source) : « Ce n'est pas pour faire mon connard (en fait, si finalement) et je suis sûr que Bard sera impressionnant, mais pour mémoire : JWST n'a pas pris 'la toute première image d'une planète en dehors de notre système solaire' », a tweeté l'astrophysicien Grant Tremblay.

    Nom : 2.png
Affichages : 1118
Taille : 69,2 Ko

    L’intelligence artificielle : de la poudre de perlimpinpin ?

    Les développements en cours soulèvent des questions que l’on décide de faire de faire usage du moteur de recherche qu’il soit de Google ou de Microsoft : faut-il vraiment s’appuyer sur un chatbot pour rechercher des informations sur Internet ? L’approche est-elle meilleure que l’ancienne qui consiste à laisser l’humain aller lui-même à la recherche des informations pour en faire la synthèse ?

    En effet, des chatbots comme ChatGPT ont une tendance bien documentée à présenter de fausses informations comme des faits. Les chercheurs mettent en garde contre ce problème depuis des années. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains enseignants ont adopté des politiques ouvertes d’utilisation de ChatGPT en précisant à leurs étudiants que « l’intelligence artificielle peut se tromper. Les étudiants doivent donc vérifier les résultats qu’elle leur renvoie à l’aide d’autres et qu'ils seront responsables de toute erreur ou omission fournie par l'outil. »

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Des chercheurs en IA affirment que le modèle de langage GPT-4 d'OpenAI pourrait passer l'examen du barreau, et relance le débat sur le remplacement des avocats et des juges par des systèmes d'IA

    Microsoft investit 1 Md$ dans OpenAI, la société fondée par Elon Musk, qui tente de développer une IA semblable à l'intelligence humaine

    Google a formé un modèle de langage qui serait capable de répondre aux questions d'ordre médicales avec une précision de 92,6 %, les médecins eux-mêmes ont obtenu un score de 92,9 %

    Microsoft crée un autocompléteur de code à l'aide de GPT-3, le système de génération de texte d'OpenAI, pour combler le manque de développeurs dans le monde
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  11. #51
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Pour une fois je suis d'accord avec lui.

    L'IA est indispensable, mais l'IA qui ne fait pas n'importe quoi.

  12. #52
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 162
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 162
    Points : 3 577
    Points
    3 577
    Par défaut
    Comment ne pas être d'accord avec lui?
    Mais ne joue-t-il pas contre son camp?
    Lui qui mets des voitures tueuses sur les routes ou qui sacrifie des milliers d'animaux par négligence pour redonner la vue à des gens.

    Musk n'est pas en train de faire le premier acte d'IAwashing?

  13. #53
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    998
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 998
    Points : 16 509
    Points
    16 509
    Par défaut Elon Musk se dit un fervent défenseur de la réglementation de l'IA, mais ses solutions n'impressionnent pas
    Elon Musk se dit un fervent défenseur de la réglementation de l'IA, mais ses solutions vagues n'impressionnent pas

    Elon Musk est un partisan de longue date de la réglementation de l'IA depuis le jour où nous avons vu le ChatGPT d'OpenAI faire son chemin vers les masses. Aujourd'hui, nous entendons dire que le milliardaire de la technologie stresse indéfiniment sur les risques importants que comporte l'IA générative et que c'est la raison pour laquelle une plus grande modération est nécessaire avant qu'il ne soit trop tard.

    Une catastrophe majeure s'en est suivie, mais le propriétaire de Tesla et de SpaceX n'a pas réussi à impressionner avec ses mots. Non seulement il était vague en termes de descriptions, mais il était également difficile de comprendre ce qu'il essayait de dire exactement et pourquoi. A-t-il déjà été mentionné à quel point il était léger en termes de détails ?

    Tout cela s'est passé lors de son projet Twitter Spaces, récemment mis en ligne et intitulé Viva Technology. C'est là que la deuxième personne la plus riche du monde a fait de son mieux pour éviter les questions concernant les réglementations particulières pour la technologie de l'IA.


    Au lieu de cela, le chef de Twitter a semblé donner la priorité à l'importance de l'IA dans le monde de l'entreprise ainsi qu'à la célèbre technologie Tesla qui permet de conduire soi-même son véhicule.

    Un tel système de pilotage automatique dépend entièrement du monde de l'IA et Elon Musk affirme que son évaluation d'un tel engouement est littéralement nulle et que, par conséquent, lorsque de tels plans ne finissent pas par aboutir, cela pourrait entraîner les résultats les plus désastreux qui soient.

    Pour l'instant, il considère que l'IA est une solution extrêmement positive, mais il doit y avoir un minimum de risques que les choses tournent mal grâce à l'aide de l'intelligence du monde numérique.

    Musk estime qu'il est dans l'intérêt du public de modérer davantage l'IA, car ce type de technologie représente une menace pour tous.

    Mais en ce qui concerne ses propres idées sur la solution possible pour une telle entreprise, il n'a parlé que d'une plus grande réglementation pour les grands modèles de langage, y compris le ChatGPT.

    Nous avons vu comment l'Union européenne est devenue le premier organisme gouvernemental à aller de l'avant avec des réglementations complexes pour l'IA après avoir approuvé la loi sur l'IA. Ce dernier est le nom d'un processus de réglementation qui permet d'examiner ces systèmes et d'écarter ceux qui mettent le public en danger.

    Mais cela ne semble être que la première étape d'un long processus et, le Congrès étant actuellement divisé, nous ne sommes pas près d'assister à une action significative.

    Musk parle de l'IA sous un angle négatif et explique qu'elle est, à son avis, extrêmement perturbatrice. Il dit qu'il aimerait être en vie pour voir l'apocalypse de l'IA se produire, mais qu'il ne serait certainement pas celui qui en serait à l'origine.

    Au début de l'année, Elon Musk a mis un terme aux avancées dans le domaine de l'IA. Certains grands noms de la technologie ont signé une lettre appelant à une pause temporaire dans les développements de l'IA tels que ChatGPT.

    Ils souhaitaient prendre plus de temps pour se familiariser avec la technologie et évaluer les risques. Mais à peine 30 jours plus tard, il a annoncé publiquement la création d'un nouveau chatbot d'IA qui concurrencerait fortement ChatGPT. Il a même dévoilé le nom de TruthGPT.

    Musk ajoute qu'il n'était pas certain que quelqu'un d'autre que lui, bien sûr, accepterait les pauses. Mais pour le bien des archives, il estime qu'une pause est nécessaire. Entre-temps, en mai 2023, nous avons même vu le PDG d'OpenAI se retrouver devant le Congrès pour demander plus de régulation de l'IA avant qu'il ne soit trop tard.

    Source : Intervention d'Elon Musk lors de l'évènement Viva Technology (https://twitter.com/VivaTech/status/1669721739993948162)

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Que pensez-vous de l'intervention de M. Musk lors de l'évènement Viva Technology ?

    Trouvez-vous ces informations utiles et pertinentes ?

    Êtes-vous d'accord avec Elon Musk pour dire que l'IA présente des risques importants et pourrait avoir des conséquences désastreuses en l'absence d'une réglementation appropriée ?

    Voir aussi

    « Le développement de l'IA sans réglementation induit une menace existentielle pour l'humanité », d'après Elon Musk dont une société développe des puces à insérer dans le cerveau pour contrer l'IA

    Elon Musk annonce qu'il travaille sur un concurrent à ChatGPT appelé TruthGPT et ajoute que son "IA recherche la vérité au maximum" et essaie de comprendre la nature de l'univers

    Elon Musk et un groupe d'experts en IA demandent à tous les laboratoires d'IA d'interrompre la formation de systèmes d'IA plus puissants que le GPT-4, citant des risques pour la société

    « L'intelligence artificielle va surpasser l'humain dans 5 ans », d'après Elon Musk qui indique comment sa société Neuralink qui conçoit des ordinateurs à implanter dans le cerveau va nous sauver

    Pour Elon Musk l'IA est bien plus dangereuse que l'arme nucléaire, alors que Bill Gates estime que l'IA est à la fois porteuse d'espoir et dangereuse
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 07/07/2014, 17h03
  2. Que serons nous dans 100 ans?
    Par newbie57 dans le forum La taverne du Club : Humour et divers
    Réponses: 28
    Dernier message: 19/03/2008, 15h41
  3. internet saturé dans 2 ans ?
    Par mikees dans le forum Politique
    Réponses: 22
    Dernier message: 29/11/2007, 15h23
  4. Oracle 10G dans 10 ans ?
    Par habasque dans le forum Oracle
    Réponses: 13
    Dernier message: 12/10/2006, 09h59
  5. Quel SGBD/SGBDR sera encore là dans 5 ans?
    Par tazquebec dans le forum Décisions SGBD
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/07/2005, 17h11

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo