D-Wave annonce le lancement d'Advantage, un ordinateur quantique de 5000 qubits,
destiné aux entreprises

Alors qu'IBM ou Honeywell sont actuellement en lice pour la création de l'ordinateur quantique le plus puissant de tous les temps, la société canadienne D-Wave, a annoncé, le mardi 29 septembre 2020, la sortie d'un nouveau produit destiné aux entreprises. En effet, D-WaveSystems Inc. a annoncé le lancement de sa plateforme d'informatique quantique de nouvelle génération baptisée Advantage. C'est le premier ordinateur quantique construit pour les entreprises. En outre, Advantage inclut du nouveau matériel, des logiciels ainsi que de nombreux outils visant à faciliter et à accélérer la livraison d'applications d'informatique quantique.


Cette plateforme d’informatique quantique de nouvelle génération est actuellement disponible dans le service de Cloud quantique Leap. Cette plateforme comprend bien évidemment le système quantique Advantage. Ce qui séduit encore plus les entreprises sur Advantage, c'est le nombre de qubits dont elle dispose. Elle affiche une capacité d’au moins 5 000 qubits et une connectivité qubit 15 voies. Sans oublier les vastes services de solveur hybride capables de gérer des problèmes comportant jusqu'à un million de variables.

Comme l'a déclaré le fabricant, les entreprises pourront pour la première fois exécuter des applications quantiques hybrides de haute performance en temps réel. Tout cela grâce à la combinaison de la puissance de calcul et de la capacité à résoudre des problèmes du monde réel avec le service de solveur hybride de Leap dont dispose Advantage.

« La disponibilité générale d'Advantage aujourd'hui offre le premier système quantique construit spécifiquement pour les entreprises, et marque l'expansion des applications commerciales à l'échelle de production et de nouveaux types de problèmes avec nos services de solveur hybride. En combinaison avec notre nouveau programme de démarrage pour aider les clients à démarrer, ce lancement poursuit ce que nous savons depuis longtemps chez D-Wave : il ne s'agit pas de faire du battage publicitaire, mais de mettre à l'échelle et de fournir des systèmes qui apportent une réelle valeur commerciale à de vraies applications commerciales. Nous continuons également d'investir dans la science de la construction de systèmes quantiques. Advantage a été entièrement repensé à partir de zéro. Nous prendrons ce que nous avons appris sur la connectivité et l'échelle et continuerons à repousser les limites de l'innovation pour les prochaines générations de nos ordinateurs quantiques », a expliqué Alan Baratz, PDG de D-Wave.

D-WaveSystems Inc. a également dévoilé le nouveau solveur hybride avec lequel les développeurs et les entreprises peuvent appliquer les avantages de l'informatique quantique hybride à de nouvelles catégories de problèmes. En effet, plutôt que de résoudre des problèmes ne comportant que des variables binaires (0 ou 1), le solveur DQM fait appel à d'autres ensembles de variables (par exemple, des entiers de 1 à 500, ou le rouge, le jaune et le bleu), élargissant ainsi les types de problèmes pouvant être traités par l'ordinateur quantique. Par contre, le solveur DQM ne sera pas disponible qu’à partir du 8 octobre.

Advantage peut résoudre des équations à 1 million de variables

L'ordinateur quantique Advantage est doté d'une nouvelle topologie qui en fait le système quantique commercial le plus connecté de la planète. Alors que le système D-Wave 2000Q dispose de qubits pouvant se connecter à 6 autres qubits, chaque qubit du nouveau système Advantage est en revanche capable de se connecter à 15 autres qubits. Ce qui représente deux fois et demie de plus de connectivité.

Les 5 000 qubits dont il dispose lui permettent également de doubler le nombre de qubits du système D-Wave 2000Q. Il convient de noter que plus le qubit et la connectivité d'un système sont riches, plus il permet aux programmeurs quantiques d'accéder à un graphique plus grand, plus dense et aussi plus puissant afin de pouvoir créer des applications quantiques commerciales.

Et ce n'est pas tout, les performances de ce nouveau produit sont nettement meilleures par rapport au D-Wave 2000Q. Il peut exécuter des applications comportant jusqu'à un million de variables, ce qui permet aux entreprises de traiter des problèmes importants et critiques grâce au service de solveur hybride de Leap. Une fois que le service de solveur hybride de Leap sera combiné avec la nouvelle topologie et plus de 5000 qubits dans le système Advantage, il augmentera la complexité et fera plus que doubler la taille des problèmes qui peuvent être exécutés directement sur l'unité de traitement quantique (QPU). En comparaison avec l'ancien modèle D-Wave 2000Q LN QPU, Advantage est capable de trouver des solutions optimales 10 à 30 fois plus rapidement dans certains cas, et peut trouver de meilleures solutions jusqu'à 64 % des cas.

Des résultats de tests très encourageants

Pour la réalisation de cette plateforme d'informatique quantique de nouvelle génération, D-Wave a collaboré avec de nombreuses entreprises telles que Volkswagen, Save-On-Foods, Menten AI, et aussi Accenture.

La marque automobile allemande fait partie des premiers à avoir adopté l'ordinateur quantique de recuit de D-Wave et a décidé d'étendre son champ d'utilisation quantique avec le service de solveur hybride. L'objectif est de créer une application de planification d'atelier de peinture. L'algorithme utilisé vise à optimiser l'ordre dans lequel les voitures sont peintes. Le nombre de changements de couleur sera réduit de manière significative en utilisant le service de solveur hybride, ce qui entraînera une meilleure performance.

« L'adoption de l'informatique quantique n'a rien de nouveau pour Volkswagen. Nous avons été les premiers à lancer une application quantique hybride en production à Lisbonne en novembre dernier avec notre application de routage de bus. Chez Volkswagen, nous nous concentrons sur l'acquisition d'une compréhension approfondie des applications significatives de l'informatique quantique dans un contexte d'entreprise. Le système D-Wave nous donne la possibilité de traiter des tâches d'optimisation avec un grand nombre de variables à une vitesse impressionnante. Avec cela, nous faisons un pas de plus vers des applications quantiques qui seront adaptées à un usage professionnel quotidien », a expliqué Florian Neukart, directeur des technologies avancées chez Volkswagen Group of America.

Pour sa part, Save-On-Foods, un détaillant alimentaire de l'Ouest canadien, a recours à des algorithmes quantiques hybrides dans le cadre de l'optimisation de ses activités en épicerie. Le détaillant alimentaire mène déjà des essais pilotes en magasin. L'entreprise en question est parvenue à réduire la durée d'une tâche d'optimisation majeure de 25 heures à seulement 2 minutes de calculs effectués par semaine. De plus, si l'optimisation des performances s'avère être une chose difficile à faire avec les méthodes traditionnelles, c'est tout à fait possible avec les algorithmes quantiques hybrides.

« Chez Save-On-Foods, nous nous engageons à apporter de l'innovation à nos clients depuis plus de 105 ans. À cette fin, nous recherchons toujours des moyens nouveaux et créatifs de résoudre les problèmes, en particulier dans un environnement de plus en plus complexe. Nous sommes nouveaux dans le domaine de l'informatique quantique, et en peu de temps, nous avons vu d'excellents premiers résultats. En fait, les premiers résultats que nous voyons avec Advantage et le service de solveur hybride de D-Wave sont suffisamment encourageants pour que notre objectif soit de transformer notre pilote en une application commerciale en production. Quantum est en train de devenir un avantage concurrentiel potentiel pour notre entreprise », a déclaré Andrew Donaher, vice-président, Digital & Analytics chez Save-On-Foods.

De son côté, Menten AI, pionnier de la conception de protéines, a mis au point le premier procédé faisant appel à des programmes quantiques hybrides permettant de connaître la structure des protéines pour la conception de protéines De novo. Les résultats de cette expérience sont bien supérieurs à ceux des solveurs classiques.

« Nous utilisons le quantum pour concevoir des protéines aujourd'hui. En utilisant des applications quantiques hybrides, nous sommes en mesure de résoudre des problèmes de conception de protéines astronomiques qui nous aident à créer de nouvelles structures protéiques. Nous avons vu des résultats extrêmement encourageants avec les procédures quantiques hybrides, trouvant souvent de meilleures solutions que les solveurs classiques concurrents pour la conception de protéines de novo. Cela signifie que nous pouvons créer de meilleures protéines et finalement permettre de nouvelles découvertes de médicaments », a indiqué Hans Melo, co-fondateur et PDG de Menten AI.

Accenture, première entreprise mondiale de services professionnels, se consacre à l’exploration des solutions quantiques en vue de développer des applications dans tous les secteurs. Une série d'expériences commerciales avec un client bancaire a déjà été menée par l'entreprise afin de piloter des applications quantiques pour l'arbitrage de devises, la notation de crédit et l'optimisation des transactions.

« Accenture s'engage à aider ses clients à se préparer à l'arrivée de l'informatique quantique grand public en explorant des cas d'utilisation pertinents et en menant des expériences commerciales dès maintenant. Nous collaborons avec D-Wave depuis plusieurs années et avec un accès anticipé au système Advantage et au service de solveur hybride, nous avons constaté des améliorations de performances et des progrès dans la plateforme qui sont des étapes importantes pour aider à faire du quantum une réalité pour les clients à travers industries, créant de nouvelles sources d’avantage concurrentiel », a confié Marc Carrel-Billiard, directeur général principal et responsable de l'innovation technologique chez Accenture.

Pour rappel, lors de la sortie d'Advantage, le fabricant canadien a également annoncé le lancement de D-Wave Launch, un programme de démarrage rapide conçu pour les entreprises qui souhaitent commencer à créer des applications quantiques hybrides dès sa date de sortie, mais qui pourraient avoir besoin d'une assistance supplémentaire.

Source : D-Wave

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Xanadu lance une plateforme de cloud quantique et prévoit de doubler ses qubits tous les 6 mois, pour permettre aux développeurs d'avoir accès à ses processeurs quantiques photoniques
Des scientifiques annoncent avoir découvert un moyen de faire durer les états quantiques 10 000 fois plus longtemps qu'auparavant, ce qui pourrait révolutionner la communication, l'informatique, etc
L'administration Trump investit 75 M$ dans trois nouveaux instituts spécialisés dans l'informatique quantique, les États-Unis veulent rester un des leaders dans ce domaine
Universal Quantum, une nouvelle startup veut construire le 1er ordinateur quantique à grande échelle, l'entreprise a levé 4,5 millions de $ de fonds de lancement pour le développement de ce projet
Honeywell envisage de sortir l'ordinateur quantique le plus puissant jamais conçu à la mi-2020, qui a un volume quantique de 64, soit deux fois plus que celui d'IBM